Vous êtes sur la page 1sur 4

Activité documentaire Energie interne Tle STI2D

Objectifs :
- Définir le flux thermique à travers une paroi comme un débit d’énergie équivalent à une puissance.
- Calculer le flux thermique à travers une paroi.
- Calculer la valeur de la résistance thermique d’une paroi à partir de son épaisseur et de la conductivité
thermique du matériau.

Revoir les acquis :

• La température est liée à l’agitation de


la matière. Elle s’exprime en kelvin (K)
dans le Système International (SI) mais
une unité usuelle est le degré Celsius
(°C)

• On peut convertir les degrés Celsius en Kelvin et inversement grâce aux formules suivantes :

• Un transfert thermique s’effectue spontanément du corps le plus chaud vers le corps le plus froid. Il
existe trois modes de transfert thermique : la conduction, la convection et le rayonnement
Activité 1 : Qu’est ce qu’un flux thermique
Document 1 : Notion de flux Document 3 : Résistance thermique conseillée selon le
type de paroi pour la réglementation RT 2012 et RT2020

𝐒(𝐓𝟏 −𝐓𝟐 )
Φ=
𝐑𝐭𝐡

où Rth est la résistance thermique


en (m2.K.W-1). Elle traduit la capacité de la
paroi à s’opposer au transfert thermique

Document 2 : Thermographie infrarouge d’une maison en hiver

Questions :

1- D’après le document 1, déduire de la définition une formule possible permettant de calculer le flux et
donner son unité.
2- Quelle est la grandeur physique associé à l’unité du flux thermique.
3- Recopier et compléter la phrase suivante : Le flux thermique est équivalent à une ………………..
4- Indiquer les zones du document 2 pour lesquelles le flux thermique est le plus important.
On considère une fenêtre de 1,5 m² dont la résistance thermique vaut 0,70 m².K.W-1.
5- Dans quel sens s’effectue le flux thermique et quelle est sa valeur :
a- En été, lorsque la température extérieur est de 28 °C et la température intérieur de 20 °C.
b- En hiver, lorsque la température extérieur est de 5 °C et la température intérieur de 19 °C.
6- Expliquer l’intérêt de l’évolution de la résistance thermique conseillée entre la réglementation RT 2012
et RT2020.
Activité 2 : Résistance thermique et épaisseur d’une paroi

En matière d’isolant thermique, les choix possibles sont multiples. Comment adopter le choix du matériau
et son épaisseur en fonction de la résistance thermique attendue ?

Document 1 : Expression de la résistance thermique Document 2 : Plan actuel de l’isolation des combles

Document 3 : Caractéristiques techniques de différents matériaux d’isolation

Questions :

1- Calculer les deux valeurs limites de la résistance thermique de l’isolant installé dans les combles.
2- Cette isolation est-elle suffisante pour respecter la résistance thermique de 10 m².K.W-1 conseillée pour
l’isolation des combles, dans le cadre de la réglementation RT 2020 ?
3- Si la réponse de question 2 est négative, choisir à l’aide du document 3 une solution technique de
remplacement de l’isolation actuelle qui permettrait de respecter cette réglementation.
Activité 3 : Résistance thermique d’une paroi composite
Lors de la rénovation thermique d’un bâtiment, on est souvent amené à ajouter des épaisseurs d’isolant à
l’extérieur des parois existante afin d’augmenter la résistance thermique des parois.
Comment réaliser en rénovation une isolation conforme à la réglementation en matière de résistance
thermique ?
Document 1 : Résistance thermique Document 2 : Construction type des murs d’une maison
d’une paroi composée de plusieurs individuelle entre 1989 et 2001
couches de matériaux différents.

Document 3 : Conductivité thermique de différents matériaux

Document 4 : Caractéristiques minimales à mettre en œuvre


selon le niveau d’isolation souhaitée

Questions :

1- Recopier le tableau du document 3 et compléter les quatre premières colonnes.


2- En déduire la résistance thermique des murs d’une maison individuelle construite entre 1989 et 2001.
Pour améliorer le confort thermique de sa maison, le propriétaire souhaiterait réaliser une isolation des
murs par l’extérieur. Pour cela, il prévoit de faire poser du PSE gris à l’extérieur de sa maison avec une
finition un enduit de mortier de 15 mm d’épaisseur.
3- Après avoir déterminer la résistance thermique de l’enduit de mortier, déterminer l’épaisseur de PSE
gris à poser pour atteindre les caractéristiques attendues pour un niveau « très basse énergie ».

Vous aimerez peut-être aussi