Vous êtes sur la page 1sur 2

Directeur de la publication : Edwy Plenel

www.mediapart.fr
1

Pour sa part, le directeur général de l’OMS


(Organisation mondiale de la santé), Tedros Adhanom
Pékin et Moscou cultivent leur «soft
Ghebreyesus, a regretté début février que « les pays
power» vaccinal riches, qui ne représentent que 16 % de la population
PAR FRANÇOIS BOUGON
ARTICLE PUBLIÉ LE VENDREDI 12 MARS 2021 mondiale, aient acheté 60 % des vaccins disponibles
dans le monde ». « Le nationalisme en matière de
vaccins n’est pas seulement indéfendable d’un point
de vue moral, il est aussi contre-productif d’un point
de vue épidémiologique et clinique », a-t-il souligné.
Mais c’est bien ce à quoi nous assistons, même si
l’initiative Covax, lancée par l’OMS pour permettre à
des pays aux ressources limitées d’avoir accès à des
Arrivée de vaccins russes à l’aéroport de Tunis le 9 mars 2021. © Fethi Belai/AFP doses, tente d’y remédier.
La Chine et la Russie profitent du nationalisme des Profitant de ce nationalisme occidental, la Chine et la
vaccins des pays occidentaux pour proposer leurs Russie confortent leur soft power en Asie, au Moyen-
doses aux pays aux ressources limitées. Les grands Orient, en Afrique et en Amérique latine. Mais aussi
discours sur le « bien public mondial » ont laissé en Europe, où certains pays d’Europe orientale n’ont
place à une concurrence entre tous, nourrie à la fois d’ailleurs pas attendu le feu vert des autorités sanitaires
par des intérêts commerciaux et par des rivalités européennes pour commencer à l’administrer à leurs
géopolitiques. habitants (lire ici notre article sur les Balkans).
En matière de vaccination, le Chili est, avec Israël La Chine, qui s’était essayée à la diplomatie des
et les États-Unis, l’un des pays au monde qui masques pour faire oublier son retard à l’allumage
vaccinent le plus. Cette réussite, il la doit à la dans la gestion de la pandémie, semble désormais
fourniture par la Chine d’un de ses vaccins, celui miser sur celle des vaccins – ce que Pékin nie
produit par Sinovac. Comme le montre (ci-dessous) farouchement.
le graphique du site Our World in Data, le pays
andin avait vacciné au 10 mars près de 6 millions
de ses 19 millions d’habitants. Il avait anticipé en
négociant très tôt et en s’assurant des contrats avec
les entreprises germano-américaine Pfizer/BioNTech
– dont le vaccin est actuellement le plus utilisé
dans le monde –, britannico-suédoise AstraZeneca et
Sinovac. Cette dernière a été la plus rapide. Arrivée de vaccins russes à l’aéroport de Tunis le 9 mars 2021. © Fethi Belai/AFP
Concernant l’accès aux vaccins, les grands discours Et selon l’agence de presse AP, Pékin a promis à
sur le « bien public mondial » ont en effet laissé 45 pays 500 millions de doses – produites par deux
place à une concurrence entre tous, nourrie à la fois géants chinois du secteur, l’un appartenant au secteur
par des intérêts commerciaux et par des rivalités public (Sinopharm), l’autre au privé (Sinovac). Et AP
géopolitiques. Fin janvier, dans un discours vidéo de citer Krishna Udayakumar, directeur fondateur du
diffusé lors du Forum de Davos, le président sud- Duke Global Health Innovation Center de l’Université
africain avait enjoint les pays occidentaux à ne pas « Duke : « Nous voyons certainement la diplomatie des
stocker » les vaccins, disant craindre un « nationalisme vaccins en temps réel commencer à jouer, avec la
des vaccins » (lire ici notre article sur l’Afrique). Chine en tête pour ce qui est de la possibilité de
fabriquer des vaccins en Chine et de les mettre à

1/2
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
2

la disposition des autres. Certains d’entre eux sont L’Inde promeut également son propre vaccin (lire
donnés, d’autres sont vendus, et d’autres encore sont notre article ici), le Covishield, développé par
vendus avec un financement par emprunt associé. » l’entreprise britannique AstraZeneca et l’université
La Russie s’est également positionnée avec son vaccin d’Oxford, mais massivement produit en Inde par
baptisé Spoutnik V, une référence au premier engin le Serum Institute of India. La puissance asiatique
placé en orbite autour de la Terre en 1957, en pleine a fourni des doses gratuites à l’Afghanistan, au
guerre froide. Malgré des critiques initiales sur sa Bangladesh, à la Birmanie, aux Maldives, au Népal, au
sûreté, le vaccin a fait la preuve de son efficacité et Sri Lanka et aux Seychelles.
pourrait même être autorisé en Europe et produit Enfin, la petite île communiste de Cuba prévoit
en Italie. de produire 100 millions de doses de son vaccin
Souveraine et d’en exporter vers le Vietnam, l’Iran, le
Venezuela et l’Union africaine (lire notre article ici).

Directeur de la publication : Edwy Plenel Rédaction et administration : 8 passage Brulon 75012 Paris
Direction éditoriale : Carine Fouteau et Stéphane Alliès Courriel : contact@mediapart.fr
Le journal MEDIAPART est édité par la Société Editrice de Mediapart (SAS). Téléphone : + 33 (0) 1 44 68 99 08
Durée de la société : quatre-vingt-dix-neuf ans à compter du 24 octobre 2007. Télécopie : + 33 (0) 1 44 68 01 90
Capital social : 24 864,88€. Propriétaire, éditeur, imprimeur : la Société Editrice de Mediapart, Société par actions
Immatriculée sous le numéro 500 631 932 RCS PARIS. Numéro de Commission paritaire des simplifiée au capital de 24 864,88€, immatriculée sous le numéro 500 631 932 RCS PARIS,
publications et agences de presse : 1214Y90071 et 1219Y90071. dont le siège social est situé au 8 passage Brulon, 75012 Paris.
Conseil d'administration : François Bonnet, Michel Broué, Laurent Mauduit, Edwy Plenel Abonnement : pour toute information, question ou conseil, le service abonné de Mediapart
(Président), Sébastien Sassolas, Marie-Hélène Smiéjan, François Vitrani. Actionnaires directs peut être contacté par courriel à l’adresse : serviceabonnement@mediapart.fr. ou par courrier
et indirects : Godefroy Beauvallet, François Bonnet, Laurent Mauduit, Edwy Plenel, Marie- à l'adresse : Service abonnés Mediapart, 4, rue Saint Hilaire 86000 Poitiers. Vous pouvez
Hélène Smiéjan ; Laurent Chemla, F. Vitrani ; Société Ecofinance, Société Doxa, Société des également adresser vos courriers à Société Editrice de Mediapart, 8 passage Brulon, 75012
Amis de Mediapart, Société des salariés de Mediapart. Paris.

2/2