Vous êtes sur la page 1sur 2

RAPPORT HEBDOMADAIRE D’ACTIVITES

EHA/HAC
Sous Bureau OMS d’Abéché - Est du Tchad Période : 16 au 22 avril 2007

Points saillants
- Persistance de l’insécurité à l’Est du Tchad : phase 4 toujours en vigueur;
- Augmentation de la criminalité et du banditisme à Abéché ;
- Notification d’un deuxième cas de méningite à méningocoque Y/W135 dans le camp de Bredjing. Seuil
d’alerte et d’épidémie non atteints.
- Renforcement de l’équipe du sous bureau de l’OMS d’Abéché.

II - SITUATION SECURITAIRE ET SOCIO POLITIQUE


- Tension dans les villes d’Adré et d’Adé : le bruit a couru que les rebelles tchadiens s’apprêteraient à
passer à l’attaque. Le gouvernement a dépêché des renforts de troupes. Les humanitaires doivent
redoubler de vigilance.
- Le 17 avril 2007, un réfugié a été tué aux environs de camp de GAGA probablement pour une banale
querelle à propos du ramassage du bois de chauffe.
- Le 18/04/2007, un militaire en état d’ivresse a arrêté des véhicules du HCR et du PAM à la sortie de la
ville d’Adré, prétextant qu’un humanitaire lui aurait subtilisé son téléphone THURAYA. Il a fallu
l’intervention du Préfet d’Adré pour que le convoi puisse continuer sa route vers Abéché.
- Dans la nuit du 22 au 23 avril, à Iriba, des hommes armés ont tenté de voler un véhicule de gendarmerie
en patrouille. Les échanges de tirs se sont soldés par la mort du chauffeur du véhicule de patrouille de la
gendarmerie.
- Un agent de Christian Children Funds (CCF) qui avait échappé a semaine dernière à un attentat par des
hommes armés à son domicile ayant fait un mort a été obligé de démissionner de CCF et de quitter
Abéché, ces mêmes hommes s’étant présentés sur son lieu de travail et brûlé au pétrole le gardien.
Transporté à l’hôpital, il serait hors du danger.

III - ANALYSE ET CONSEQUENCES SANITAIRES: Problèmes des populations affectées


- Le camp de Bredjing environ 30 000 réfugiés a enregistré cette semaine un deuxième cas de méningite
cérébro spinale à méningocoque Y/W135, confirmé par le test Pastorex® au laboratoire d’Abéché. La
culture du dernier échantillon a été positive et l’antibiogramme a montré une sensibilité au ceftriaxone et à
la gentamycine. La notification de ce deuxième cas ne permet pas de conclure que le camp de Bredjing a
franchi le seuil d’alerte ou d’épidémie, mais une surveillance est toutefois en rigueur.

IV- ACTIVITES (En relation avec les problèmes mentionnés au dessus):


a) OMS
Evaluation des besoins en surveillance : a) poursuite de la collecte, saisie et analyse des données du
Système d’Alerte Précoce pour les maladies à potentiel épidémique.
Coordination et partage de l’information : a) finalisation du rapport narratif du projet ECHO 2006 ; b)
finalisation et traduction en anglais du « Plan de 90 jours » pour le cluster SANTE & NUTRITION et
soumission à OCHA ;
c) participation à la réunion du SMT, d) Préparation d’une mission de terrain sur Gozbeida en vue
d’étudier les voies et moyens d’assurer la coordination des interventions sanitaires en faveur des IDPs et
d’introduire le nouvel assistant du projet CERF/OMS auprès des partenaires, e) Rencontre avec l’ONG
Mentor Initiative, Chargée du volet paludisme du Plan de 90 jours pour les IDPs, OFDA en cours de
négociation. f) production du Bulletin Hebdomadaire de Morbidité et de Mortalité de la semaine 14 ; g)
Briefing du nouvel assistant coordonnateur du Projet CERF et de staff de Genève.

Appui technique
ƒ Suite à l’isolement d’une souche de méningocoque Y/W145, contacts pris avec l’Institut de
Médecine du Service des Armées du Pharo à Marseille (IMTA) pour le sérotypage de la souche.
Une mission d’investigation au camp de Bredjing est programmée.
ƒ Réception le 21 avril 2007 de la moitié des kits des médicaments achetés sur fonds Italiens,
transportés gratuitement par le HCR.
ƒ Arrivé du nouvel assistant de coordination du Projet CERF pour appuyer la mise en œuvre des
activités du projet CERF en faveur des personnes déplacées, y compris dans le district de
Gozbeida.
ƒ Arrivée d’un membre de l’équipe HAC/ERO Genève, en détachement à Abéché pour renforcer
l’équipe du sous bureau dans la mise œuvre des activités prioritaires (production des bulletins
épidémiologiques, mise en œuvre du projet CERF, mobilisation des ressources auprès de l’OFDA
dans le cadre du Plan de 90 jours pour les IDPs.

Renforcement des capacités : besoins identifiés


ƒ Nécessité d’un appui technique renforcé pour la gestion des stocks de médicaments arrivés et
attendus et le recyclage du personnel faisant office de logisticien ;
ƒ Prévoir le remplacement des staffs du sous bureau en rupture des contrats ou en R & R pour ne
pas compromettre la mise en œuvre du CERF (fin projet, 16 juin) et de ECHO 2007 (fin projet,
novembre 2007)

b) Activités des autres partenaires et programmes en cours


ƒ Le HCR a commencé à enregistrer les IDPs dans les sites pour avoir une idée du nombre de
IDPs à assister.

V. COMMENTAIRES :
a) L’acheminement des médicaments et matériel médical réceptionnés vers les différentes structures doit
impérativement se faire avant les premières pluies ;
b) Le sous bureau devra bénéficier d’un appui durant l’exécution du CERF et du plan de 90 jours.