Vous êtes sur la page 1sur 30

h a n g e Vi h a n g e Vi

XC e XC e
F- w F- w
PD

PD
er

er
!

!
W

W
O

O
N

N
y

y
bu

bu
to

to
k

k
lic

lic
C

C
w

w
m

m
w w
w

w
o

o
.d o .c .d o .c
c u -tr a c k c u -tr a c k

Un peu de biologie…
h a n g e Vi h a n g e Vi
XC e XC e
F- w F- w
PD

PD
er

er
!

!
W

W
O

O
N

N
y

y
bu

bu
to

to
k

k
lic

lic
C

C
w

w
m

m
w w
w

w
o

o
.d o .c .d o .c
c u -tr a c k c u -tr a c k

Définition des zones vitales


• Une zone vitale est définie comme étant
celle qui, une fois lésée, entraine une mort
rapide.
• Elles sont constituées du cerveau, du
tronc cérébral, des artères carotides et
aorte, des veines caves supérieures et
inferieures, du cœur, ainsi que de la
moelle épinière au dessus de la 4e
cervicale.
h a n g e Vi h a n g e Vi
XC e XC e
F- w F- w
PD

PD
er

er
!

!
W

W
O

O
N

N
y

y
bu

bu
to

to
k

k
lic

lic
C

C
w

w
m

m
w w
w

w
o

o
.d o .c .d o .c
c u -tr a c k c u -tr a c k

Les zones d’incapacité rapide

• On entend les organes qui peuvent


saigner au point d’entrainer la mort à
terme (foie, rate, poumons, reins, gros
vaisseaux sanguins) ainsi que la moelle
épinière.
h a n g e Vi h a n g e Vi
XC e XC e
F- w F- w
PD

PD
er

er
!

!
W

W
O

O
N

N
y

y
Système
bu

bu
to

to
k

k
lic

lic
C

C
SYSTEME NERVEUX
w

w
m

m
w w
w

w
o

o
.d o . c .d o .c
c u -tr ack
cérébrospinale c u -tr a c k

Encéphale

Bulbe rachidien Cervelet


h a n g e Vi h a n g e Vi
XC e XC e
F- w F- w
PD

PD
er

er
!

!
W

W
O

O
SYSTEME CIRCULATOIRE
N

N
y

y
bu

bu
to

to
k

k
lic

lic
C

C
w

w
m

m
w w
w

w
o

o
.d o .c .d o .c
c u -tr a c k c u -tr a c k

Carotide

Artère sous-
clavière

Aorte

Artère de
vascularisation
des organes

Le coeur

Artère
fémorale
h a n g e Vi h a n g e Vi
XC e XC e
F- w F- w
PD

PD
er

er
!

!
W

W
O

O
N

N
y

y
bu

bu
to

to
k

k
ORGANES TRES VASCULARISES
lic

lic
C

C
w

w
m

m
w w
w

w
o

o
.d o .c .d o .c
c u -tr a c k c u -tr a c k

Les poumons

Les reins
Le coeur

Le foie
La rate
h a n g e Vi h a n g e Vi
XC e XC e
F- w F- w
PD

PD
er

er
!

!
W

W
O

O
N

N
y

y
bu

bu
to

to
k

k
lic

lic
C

C
w

w
m

m
w w
w

w
o

o
.d o .c .d o .c
c u -tr a c k c u -tr a c k

Un peu de physique…
h a n g e Vi h a n g e Vi
XC e XC e
F- w F- w
PD

PD
er

er
!

!
W

W
O

O
N

N
y

y
bu

bu
to

to
k

k
lic

lic
C

C
w

w
m

m
w w
w

w
o

o
.d o .c .d o .c
c u -tr a c k c u -tr a c k

En physique, rien ne se perd…


• Lors du départ du coup, une quantité
d’énergie chimique est créée.
• Cette énergie transmise à la balle devient
énergie cinétique.
• A l’impact, cette énergie cinétique se
transforme en ondes mécaniques.
h a n g e Vi h a n g e Vi
XC e XC e
F- w F- w
PD

PD
er

er
!

!
W

W
O

O
N

N
y

y
bu

bu
to

to
k

k
lic

lic
C

C
w

w
m

m
w w
w

w
o

o
.d o .c .d o .c
c u -tr a c k c u -tr a c k

Les effets terminaux…

• Sont les conséquences d'un tir sur un


objectif.

• La gravité d’une blessure est en relation


directe avec la quantité d ’énergie
cinétique transformée dans le tissu.
h a n g e Vi h a n g e Vi
XC e XC e
F- w F- w
PD

PD
er

er
!

!
W

W
O

O
N

N
y

y
bu

bu
to

to
k

k
lic

lic
C

C
w

w
m

m
w w
w

w
o

o
.d o .c .d o .c
c u -tr a c k c u -tr a c k

En règle générale en dessous de


la vitesse du son (340m/s) une
balle ne créera qu’un simple
canal du diamètre du projectile,
quelques soient ses
caractéristiques.

Mais au dessus de 340m/s,


ça change tout…
h a n g e Vi h a n g e Vi
XC e XC e
F- w F- w
PD

PD
er

er
!

!
W

W
O

O
N

N
y

y
bu

bu
to

to
k

k
lic

lic
C

C
w

w
m

m
w w
w

w
o

o
.d o .c .d o .c
c u -tr a c k c u -tr a c k

Tout dépend de la vitesse…


• +40 m/s pour percer la peau humaine
• +60 m/s pour percer un os
• +340m/s pour avoir une blessure non
négligeable
• +650m/s pour avoir un début de
fragmentation du projectile (balle blindée)
• +750m/s blessure et fragmentation
extrêmement importante (balle blindée)
h a n g e Vi h a n g e Vi
XC e XC e
F- w F- w
PD

PD
er

er
!

!
W

W
O

O
N

N
y

y
bu

bu
to

to
k

k
lic

lic
C

C
w

w
m

m
w w
w

w
o

o
.d o .c .d o .c
c u -tr a c k c u -tr a c k

Pénétration et perforation
• Une balle sera pénétrante ou perforante en
fonction de sa structure, sa forme, sa
construction et de sa masse.

• Pénétrante: la balle libère un maximum


d’énergie dans l’objectif pour la formation de la
blessure.

• Perforante: la balle libère très peu d’énergie


dans l’objectif, le traverse complètement et
continue sa course.
h a n g e Vi h a n g e Vi
XC e XC e
F- w F- w
PD

PD
er

er
!

!
W

W
O

O
N

N
y

y
bu

bu
to

to
k

k
lic

lic
C

C
w

w
m

m
w w
w

w
o

o
.d o .c .d o .c
c u -tr a c k c u -tr a c k

5.56mm F1

5.56mm M855 F4/F5

9x19mm Quick Défense 2

9x19mm BO F2
h a n g e Vi h a n g e Vi
XC e XC e
F- w F- w
PD

PD
er

er
!

!
W

W
O

O
N

N
y

y
bu

bu
to

to
k

k
lic

lic
C

C
w

w
m

m
w w
w

w
o

o
.d o .c .d o .c
c u -tr a c k c u -tr a c k

Balle pénétrante
• En générale de type demi-blindée, avec
insert à initiateur d’expansion,…

• Elle va agir par expansion


(champignonnage) ou par fragmentation

• L’effet principal viendra de la déformation


de la balle
h a n g e Vi h a n g e Vi
XC e XC e
F- w F- w
PD

PD
er

er
!

!
W

W
O

O
N

N
y

y
bu

bu
to

to
k

k
lic

lic
C

C
w

w
m

m
w w
w

w
o

o
.d o .c .d o .c
c u -tr a c k c u -tr a c k

Balle perforante
• En général de type blindée.

• Elle va agir par perforation ou par


fragmentation (en fonction de sa vitesse à
l’impact)

• L’effet principal viendra de la vitesse à


l’impact
h a n g e Vi h a n g e Vi
XC e XC e
F- w F- w
PD

PD
er

er
!

!
W

W
O

O
N

N
y

y
bu

bu
to

to
k

k
lic

lic
C

C
w

w
m

m
w w
w

w
o

o
Le canal vulnérant en règle
.d o .c .d o .c
c u -tr a c k c u -tr a c k

générale en milieu homogène


Cavité temporaire ou crush
Cou ou neck
sortie

Cavité permanente ou stretch


h a n g e Vi h a n g e Vi
XC e XC e
F- w F- w
PD

PD
er

er
!

!
W

W
O

O
N

N
y

y
bu

bu
to

to
k

k
lic

lic
C

C
w

w
m

m
w w
w

w
o

o
.d o .c .d o .c
c u -tr a c k c u -tr a c k

Le CANAL VULNERANT est


découpé en trois zones :
h a n g e Vi h a n g e Vi
XC e XC e
F- w F- w
PD

PD
er

er
!

!
W

W
O

O
N

N
y

y
bu

bu
to

to
k

k
lic

lic
C

C
w

w
m

m
w w
w

w
o

o
.d o .c .d o .c
c u -tr a c k c u -tr a c k

Cou ou neck

• Zone d'entrée du projectile

• Zone qui est le foyer d'infections


potentielles le plus important
h a n g e Vi h a n g e Vi
XC e XC e
F- w F- w
PD

PD
er

er
!

!
W

W
O

O
N

N
y

y
bu

bu
to

to
k

k
lic

lic
C

C
w

w
m

m
w w
w

w
o

o
Cavité temporaire+permanente
.d o .c .d o .c
c u -tr a c k c u -tr a c k

ou BULLE

• Zone où le projectile produit ses effets maximaux

• La cavité temporaire. Elle est directement liée à la


transformation d’énergie transportée par le projectile
pendant son trajet à travers les tissus.
• L’effet de souffle qui accompagne le déplacement du
projectile contribue à la formation de cette cavité.

• La cavité permanente représente la destruction totale


des tissus.
h a n g e Vi h a n g e Vi
XC e XC e
F- w F- w
PD

PD
er

er
!

!
W

W
O

O
N

N
y

y
bu

bu
to

to
k

k
lic

lic
C

C
w

w
m

m
w w
w

w
o

o
.d o .c .d o .c
c u -tr a c k c u -tr a c k

Sortie

• Zone où le projectile quitte l'objectif.

• Unique, ou multiple en cas de


fragmentation.

• Zone qui est le foyer d'infections


secondaires.
h a n g e Vi h a n g e Vi
XC e XC e
F- w F- w
PD

PD
er

er
!

!
W

W
O

O
N

N
y

y
bu

bu
to

to
k

k
lic

lic
C

C
w

w
m

m
w w
w

w
o

o
.d o .c .d o .c
c u -tr a c k c u -tr a c k

Projectile de .45 blindé


h a n g e Vi h a n g e Vi
XC e XC e
F- w F- w
PD

PD
er

er
!

!
W

W
O

O
N

N
y

y
bu

bu
to

to
k

k
lic

lic
C

C
w

w
m

m
w w
w

w
o

o
.d o .c .d o .c
c u -tr a c k c u -tr a c k

Projectile de .45 expansif


h a n g e Vi h a n g e Vi
XC e XC e
F- w F- w
PD

PD
er

er
!

!
W

W
O

O
N

N
y

y
bu

bu
to

to
k

k
lic

lic
C

C
w

w
m

m
w w
w

w
o

o
.d o .c .d o .c
c u -tr a c k c u -tr a c k

LA QUICK DEFENSE 1
h a n g e Vi h a n g e Vi
XC e XC e
F- w F- w
PD

PD
er

er
!

!
W

W
O

O
N

N
y

y
bu

bu
to

to
k

k
lic

lic
C

C
w

w
m

m
w w
w

w
o

o
.d o .c .d o .c
c u -tr a c k c u -tr a c k

9x19 Hydra-choc
h a n g e Vi h a n g e Vi
XC e XC e
F- w F- w
PD

PD
er

er
!

!
W

W
O

O
N

N
y

y
bu

bu
to

to
k

k
lic

lic
C

C
w

w
m

m
w w
w

w
o

o
.d o .c .d o .c
c u -tr a c k c u -tr a c k

Le corps humain est composé de


différents tissus plus ou moins
élastiques

Explications en images
h a n g e Vi h a n g e Vi
XC e XC e
F- w F- w
PD

PD
er

er
!

!
W

W
O

O
N

N
y

y
bu

bu
to

to
k

k
lic

lic
C

C
w

w
m

m
w w
w

w
o

o
.d o .c .d o .c
c u -tr a c k c u -tr a c k

Quelques autres photos…


h a n g e Vi h a n g e Vi
XC e XC e
F- w F- w
PD

PD
er

er
!

!
W

W
O

O
N

N
y

y
bu

bu
to

to
k

k
lic

lic
C

C
w

w
m

m
w w
w

w
o

o
.d o .c .d o .c
c u -tr a c k c u -tr a c k

Les mythes…
• L’onde de choc qui tue (ou la théorie des « cônes
de Mach »)..

• Le choc hydrodynamique : La vitesse


sonique dans l’air est de 340m/s et de
1435m/s dans un milieu aqueux.

• Les projectiles de petits calibres sont


faits pour blesser plutôt que pour tuer.
h a n g e Vi h a n g e Vi
XC e XC e
F- w F- w
PD

PD
er

er
!

!
W

W
O

O
N

N
y

y
bu

bu
to

to
k

k
lic

lic
C

C
w

w
m

m
w w
w

w
o

o
.d o .c .d o .c
c u -tr a c k c u -tr a c k

Les réalités…
• Un objectif stressé ou drogué est beaucoup plus
résistant à l’impact des balles.

• Quelque soit la blessure, c’est l’hémorragie causée qui


tue.

• Le cerveau est divisé en 2 hémisphères travaillant en


croisé. En cas de choc nerveux important sur les 2
parties du corps, le cerveau se met en sécurité ce qui
entraine un état de coma (et si le coma dure, on meurt
d’hémorragie…).
h a n g e Vi h a n g e Vi
XC e XC e
F- w F- w
PD

PD
er

er
!

!
W

W
O

O
N

N
y

y
bu

bu
to

to
k

k
lic

lic
C

C
w

w
m

m
w w
w

w
o

o
.d o .c .d o .c
c u -tr a c k c u -tr a c k

En conclusion

Lorsqu’un projectile est sorti du canon,


personne ne peut plus l’arrêter et dire
quelles vont être les conséquences
qu’il va entraîner.
h a n g e Vi h a n g e Vi
XC e XC e
F- w F- w
PD

PD
er

er
!

!
W

W
O

O
N

N
y

y
bu

bu
to

to
k

k
lic

lic
C

C
w

w
m

m
w w
w

w
o

o
.d o .c .d o .c
c u -tr a c k c u -tr a c k

Questions?

Vous aimerez peut-être aussi