Vous êtes sur la page 1sur 3

L’architecture

1. Définition  :
L'architecture est l'art majeur de concevoir des espaces et de bâtir des édifices, en
respectant des règles de construction empiriques ou scientifiques.
L’architecture est définie aussi comme « une expression de la culture ». Elle est reconnue
comme le premier des arts majeurs dans la classification des arts, communément admise,
du XXe siècle, des 9 arts majeurs et fait partie des beaux-arts. Elle désigne également
l'ensemble des connaissances et des techniques de cet art de concevoir et de construire des
structures complexes, englobant les édifices terrestres, les espaces et les paysages modifiés par
l'homme répondant à des critères architecturaux, les artefacts habitables naviguant sur l'eau et
sous l'eau (architecture navale) et dans l'espace (architecture spatiale), que l'humanité a pu
imaginer et réaliser au fil des millénaires.

2. Les qualités requises pour être architecte  :


Le mot architecte vient du grec « arkhitecton » qui est composé De « arkhos » : chef
ou maître et de « tektôn » qui veut dire charpentier.
Dans le domaine de l’architecture, le professionnalisme de l’architecte est exigé et
est une qualité qui se doit d’être automatiquement. Un architecte doit tout d’abord avoir un
grand sens de créativité. Le métier d’architecte ne se limite pas à accomplir et à veiller à ce que
les infrastructures soient conformes, ce métier commence tout d’abord par la création d’un plan
original selon l’idée de son client. Une autre qualité requise pour être un bon architecte est
d’avoir la capacité de reproduire quelconque style à la demande du client. L’architecte se doit
aussi d’être polyvalent surtout sur le chantier. L’architecte se doit également d’avoir une qualité
de leader pour bien diriger son équipe et pour être efficace sur le chantier.

3. Les rôles d’un architecte  :


En architecture, l’architecte n’accomplit pas seulement qu’une seule tache. D’après la
formation qu’il reçoit, l’architecte doit avoir la capacité d’être polyvalent et capable d’effectuer
plusieurs taches. Une des qualités d’un architecte est d’être créatif, tout en étant dynamique
dans les multiples taches. L’architecte est celui qui dessine les plans dans une construction. Son
rôle est également d’optimiser la faisabilité d’un projet en termes de besoins et de procédé
durant toute la construction.
De plus, l’architecte est en charge de s’occuper des demandes de constructions, ainsi
que de remplir toute la paperasse nécessaire à la construction. En termes d’honoraires d’un
architecte, cela dépend des fonctions qu’il occupe et de l’envergure de la construction.

1
4. Métiers d’architecte  :
Le métier d’architecte est réglementé par des lois (arrêté ministériel du 15 mai 1988 journal
officiel du 26 octobre 1988 et décret législatif du 18mai 1994 celui du 25 mai 1994). Ainsi,
l’architecte peut exercer une fois inscrit à l’ordre des architectes soit comme employé ou associé
soit dans sa propre agence qu’on appelle bureau d’études ou cabinet d’architecte, il sera lié au
maître d’ouvrage par un contrat de maîtrise d’œuvre.
 L’architecte peut intervenir dans différents domaines :
 La conception et la réalisation de bâtiments ;
 La gestion et le suivi de chantiers, la réhabilitation ;
 La transformation de bâtiments ;
 La sécurité des constructions ;
 La décoration intérieure ou extérieure d’un bâtiment ;
 La conservation et la restauration des monuments historiques ;
 La conception et l’aménagement d’espaces publics ;
 L’enseignement et la recherche ;
 Le conseil aux collectivités territoriales ;
 L’assistance à la maîtrise d’ouvrage privée ;
 L’expertise ;
 Architecte paysagiste ;
 L’architecture navale. …

5. Débouchés professionnels  :

 La fonction publique ;
 Les entreprises de bâtiment et travaux publics ;
 Les agences privées d'architectes ;
 Les collectivités locales ;
 Les sociétés d’aménagement ;
 Enseignement et recherche.

2
6. La responsabilité technique et éthique de l’architecte :
« L’architecte est seul responsable du produit qui naît sur sa table à dessin, le projet porte sa
signature. Aucun politicien ou financier ne déchargerait la profession d’architecte de sa responsabilité,
l’erreur d’un plan mal planifié lui incombe » Robert KRIER.

L’architecte est Donc soumis à la fois à une responsabilité technique et aussi éthique (morale,
comme tout métier régi par un code de déontologie). Il doit être doté d’un esprit de synthèse et avoir
une culture étendue et se singularise par son originalité, sa capacité à l’écoute et à l’observation, sa
sensibilité à ce qui l’entoure.

Vous aimerez peut-être aussi