Vous êtes sur la page 1sur 18

Partie I :

LA TAXE SUR LA
VALEUR AJOUTEE
Introduction
• La notion de Valeur Ajoutée: Multiplication des
circuit de fabrication et de distribution

• TVA: Impôt indirect visant la richesse en circulation

• Historique:
• Origine française
• Au Maroc, la taxation du Chiffre d’affaire:
• Sous le protectorat et pendant les premières années de
l’indépendance: Taxe sur les transaction sur les opérations
commerciales à l’intérieur et à l’importation
• En 1962: Taxe sur le Chiffre d’affaires (TCA) : Taxation des
opération commerciales à l’intérieur
• En 1986: Adoption de la TVA
CHAPITRE I

LES OPERATIONS
IMPOSABLES A LA TAXE SUR
LA VALEUR AJOUTEE
Introduction
• Instituée par la loi 30-85
• Gérée actuellement par les articles: 87 à 125 du CGI
• Principes généraux de la TVA
• Impôt sur les opérations commerciales
• Principe de la récupération
• Invisibilité de l’impôt
• Champ d’application assez vaste
Caractéristiques de la TVA

• La TVA : un impôt quasi-généralisé

• La TVA : un impôt sur la dépense

• La TVA : un impôt indirect à paiement


fractionné
Champ d’application de la TVA

• Territorialité de la TVA.

• Limites territoriales du Maroc

• Biens: le lieu de livraison

• Services: lieu d’utilisation ou de consommation


Les opérations imposables

• L’imposition obligatoire
• Les opérations portant sur les biens meubles.

• Les opérations portant sur les immeubles.

• Les opérations de prestation de services.

• Les opérations de livraison à soi même


• Les Opérations exonérées

• Les opérations exonérées à l’intérieur : sans


droit à déduction

• Les opérations exonérées avec droit à


déduction
L’imposition par option

• Qu’est ce que l’option à la TVA?


• Avantages de l’option
• Qui peut en bénéficier?
• Les exportateurs
• Revendeurs au détail sauf pour produit de premières nécessité
• Petits fabricants et prestataires
Le Régime Suspensif
• Article 94 du CGI
• Qu’est ce que le régime suspensif ?
• Avantages du Régime Suspensif ?
Acheter en Suspension de la Taxe = Avantage de Trésorerie
• Qui peut en bénéficier?
• Les Limites du régime suspensif.
Exemple :
Un industriel envisage l’acquisition d’une machine à
un prix HT de 150.000 Dh financé par un emprunt
bancaire à 12% remboursable in fine dans 12 mois.
Quel sera son gain si il opte pour le régime
suspensif.
Solution
• Sans option pour le régime suspensif, il sera obligé
d’emprunter: (150.000 x 1,2) = 180.000
• Ce qui lui coûtera des intérêts de 180.000 x 12% = 21.600

• L’option lui permettra d’emprunter seulement 150.000Dh et


par la suite payer des intérêts à hauteur de 150.000 x 12% =
18.000 Dh
• Ce qui lui fera un gain de 21.600 – 18.000 = 3.600 Dh
Les importations
• Principe d’imposition
• Les biens imposables à l’importations
• Les biens exonérés à l’importation
• Les produits exonérés à l’intérieur
• Régimes économiques en douanes
• Papier destiné à l’impression
• Biens d’investissement amortissables ouvrant droit à
déduction (24 mois)
• Or fin ou en lingot
• Certains animaux vivants (bovins, ovins, caprins et camelins
• Pois chiches, fèves et lentilles importés à l’état naturel
Exercice d’application
• Analyser les opérations suivantes au regard du champ
d’application de la TVA.

• "TOP-MARKET" est une entreprise commerciale qui gère une


chaîne de grandes surfaces. Son commerce porte sur des
marchandises de toutes sortes, dont notamment des produits de
première nécessité. Une partie des produits vendus est importée
d'Europe

• Mme RAKI donne en location un fonds de commerce situé au rez-


de-chaussée d'un immeuble qu'elle possède. L'immeuble sis rue de la
liberté est composé de huit appartements loués à l'état nu pour usage
commercial. Le sous-sol abrite un atelier entièrement équipé loué à
une entreprise de confection.

• M. MOHASSIB est expert comptable, il a publié un ouvrage qui lui a


rapporté 65.000 dh.
• La société " Plascart" fabrique et livre des emballages
exclusivement à des entreprises exportatrices d'agrumes.

• M Fernandez, de nationalité espagnole, est producteur de


films. Il a procédé à la location de véhicules de transport pour
les besoins du tournage de quelques scènes à Ouarzazate.
Solution
• L’activité commerciale de cette chaîne de grandes
surfaces est soumise à la TVA mais seulement pour
les produits imposables. Les produits de première
nécessité expressément cités par l’article 91 du CGI
(pain, farine, huile d’olive, …..) sont exonérés de la
TVA mais sans droit à déduction de la TVA qui
pourrait grever l’un des stades de fabrication ou de
distribution. En plus, tout ce qui est imposable à
l’intérieur l’est aussi à l’importation.
• La location de fonds de commerce est une opération
réputée à caractère commercial et par conséquent
imposable à la TVA. Par contre, la location nue des
biens immeubles est une opération à caractère civil
située hors champ d’application de la TVA, et ce quel
que soit l’usage qui leur sera réservé. Cependant
lorsqu’il s’agit d’une location meublée ( à usage
d’habitation), garnie ou muni de matériel, l’opération
revêtira le caractère commercial et deviendra sujette
à la TVA au taux normal de 20%.
• L’activité d’expert comptable ou celle du
commissaire aux comptes revêt un caractère
d’assistance et de conseil. Elle est donc imposable au
taux normal de 20% avec droit à déduction.

• Quant aux revenus provenant de l’activité de


publication de l’ouvrage, il s’agit d’une activité civile
située hors champ d’application de la T.V.A.
• Cette société est autorisée à vendre aux exportateurs les
emballages en suspension de la taxe à condition qu’ils
produisent une attestation d’exonération. Il s’agit de
l’application de l’article 94 du CGI qui autorise les
exportateurs et autres personnes exonérées avec droit à
déduction à s’approvisionner en suspension de la TVA.

• La location de matériel réalisée par les producteurs de


films étrangers est exonérée de la TVA à condition que le
montant dépasse 5.000 dhs.