Vous êtes sur la page 1sur 29

GCH-2006: Calcul des réacteurs

chimiques

- Première rencontre -

Alain Garnier, génie chimique


Plan
• Introduction
– Cinétique et catalyse
– Calcul des réacteurs
• Plan de cours
• Matériel du cours
• Calendrier
• Approche
• Différents types de réacteur
• Bilan molaire
– Application à différents types de réacteurs (Chap 1)
• Diagramme de Levenspiel
• Dimensionnement
• Arrangement de réacteurs
Introduction
• Suite à « cinétique et catalyse » (Chap 3 et 5)
• Importance du calcul des réacteurs
– Au cœur de la plupart des procédés chimiques
• 70 000 produits différents
• Plastiques et polymères: 80% de la production
• Chiffre d’affaire mondial de 3 trilliards (3E12$)
• 1 million d’emplois en Amérique du Nord

– Considère la réaction chimique dans des conditions réelles:


• Différents types de réacteurs, pouvant être agencés
• Multiphasique(s)
• Effets de la pression, de la température, des réactions multiples, du
mélange, des phénomènes d’échange
• Régime transitoire
Plan de cours

(cliquez ici)
Matériel du cours
• Scott Fogler: « Elements of Chemical Reaction
Engineering », 4ème édition, 2006.
• CD du livre
• Site web du cours de Scott Fogler:
http://www.engin.umich.edu/~cre/
• Site web du cours GCH-2006:
www.gch.ulaval.ca/agarnier
• Notes de cours, exercices et devoirs
Calendrier

(cliquez ici)
Approches
• Outils conceptuels
– Scientifiques
• Bilans (masse, chaleur, quantité de mouvement)
• Cinétique (Lois de vitesse)
• Stoechiométrie
– Résolution de problème
• Analyse/synthèse
• Pensée critique
• Créativité

• Outils techniques
– Algèbre et calcul matriciel
– Calcul différentiel et intégral
– Excel, Maple, Polymath, Matlab, Unisim
Types de réacteur

(Fogler, p. 318)
Exemple (à partir du chapitre 4)
• Objectif: production annuelle de 100 000 tonnes/an d’éthylène glycol (EG), en 3
étapes

EG: un marché de 12 Gt/an aux É-U (2000), 26ème produit synthétisé.


Bilan molaire
• FA0: débit molaire entrant de l’espèce A (mole/s)
• FA: débit molaire (sortant) de l’espèce A (mole/s)
• NA: nombre de mole de l’espèce A (mole)
• v: débit volumique (L/s)
• CA: concentration molaire de A (mole/L)
• xA: fraction molaire de A (mole de A / mole totale)
• V: volume (L)
• RA: vitesse de génération volumétrique de l’espèce A (mole/L/s)
• GA: taux de génération de l’espèce A sur le volume considéré (mole /s) GA = ∫ rA dV

Bilan molaire: Taux Taux Taux de Taux de


= - +
d’accumulation d’entrée sortie génération

dN A
= FA0 − FA +G A
dt
Réacteur cuvée (batch)

•Hypothèses?
•Développement?

Bilan molaire:

dN A
= rAV
dt
dC A
= rA
dt
Où CA: concentration de A dans le volume V
Réacteur continu homogène
(Continuous Stirred Tank Reactor,
CSTR, ou chemostat)

•Hypothèses?
•Développement?

FA0 − FA
Bilan molaire: V=
−rA
Réacteur piston (PFR)

•Hypothèses?
•Développement?

Bilan molaire:
dFA
= rA
dV
FA dF
V =∫ A
FA 0 r
A
Réacteur à lit fixe (PBR)
PBR

•Hypothèses?
•Développement?

Bilan molaire:

dFA
= rA '
dW
FA dF
W =∫ A
FA 0 r '
A

W: masse de catalyseur dans le réacteur (g)


rA’: vitesse de réaction par masse de catalyseur (mole/g/s)
Différents réacteurs - synthèse

- Faire exemple 1-1 (p. 19)


Conversion
• X: fraction du réactif limitant qui a réagi
• Cuvée:
N A0 − N A (t ) N (t )
X (t ) = = 1− A
N A0 N A0
N A N A0 (1 − X )
=

• CSTR, PFR ou PBR:


FA0 − FA F
X= = 1− A
FA0 FA0
FA FA0 (1 − X )
=
Inclusion de la conversion dans les
bilans molaires
Batch Continu

=
N A N A0 (1 − X ) =
FA FA0 (1 − X )
NA
dN A
• Batch dN A
dt
= rAV t= ∫N rAV
A0

FA0 − FA
• CSTR V=
−rA

dFA
• PFR dFA FA
= rA V =∫
FA 0 r
dV A
Diagramme de Levenspiel
Diagramme de Levenspiel
CSTR

Surface = Volume d’un CSTR

FA0
=V ⋅ X1
−rA X1
PFR

Surface = Volume d’un PFR

X dX
V = FA0 ∫
0 −rA

Quelle conclusion peut-on en tirer?


Modus operandi
• Une façon de tracer le diagramme de Levenspiel est
de connaitre la relation cinétique
• Par exemple, pour une cinétique de 1er ordre par
rapport à A:
Hypothèses?
rA =−k ⋅ C A
rA =−k ⋅ C A,0 ⋅ (1 − X )
Faire l’exemple 1-1 (p. 19, Fogler) et 2-2
k (p. 48, Fogler) par cette méthode
rA =− ⋅ FA,0 ⋅ (1 − X )
v0
FA,0 v0 1
− =
rA k (1 − X )
Réacteurs en série
2 CSTR en série
FA0

FA1, X1

V1, rA1
FA2, X2
Bilan sur V1: V2, rA2

FA0
V1 = X1 -FA0/rA vs X
−rA1
10,00

Bilan sur V2: 8,00


6,00
4,00
FA0
=V2 ( X 2 − X1 ) 2,00

−rA 2 0,00
0 0,2 0,4 0,6 0,8 1
PRF en série
X dX X1 dX X 2 dX
= A 0 ∫0
V F= FA 0 ∫0 + FA 0 ∫X
−rA −rA 1 −r
A
CSTR et PFR en série
FA0
V1 = X1
−rA1

FA0
=V2 ( X 2 − X1 )
−rA 2

X3 dX
V3 = FA0 ∫
X2 −rA
CSTR vs PFR

Attention, pour une réaction donnée, le volume d’un CSTR requis pour atteindre
une certaine conversion n’est pas toujours plus grand que celui d’un PFR!
CSTR et PFR en série

Essayez le Web module #2: l’hippopotame

FA0

FA2, X2
V2
V1, rA1