Vous êtes sur la page 1sur 7

Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Ecole Nationale Polytechnique de Constantine


Département de Génie des procédés
4éme année GP

Compte rendu de TP n°1


Fabrication et contrôle des comprimés
Pharmacie galénique

Réalisé par :

• AMROUCI Zahra
• KHEBATI Aya
• BENDRIHEM Aymen Salah
• BOUDAOUD Yasser

Année universitaire 2019/2020


Introduction
La galénique désigne l'enseignement de la fabrication de médicaments. Pour différentes raisons,
la substance active diffère généralement du médicament fini. Des agents auxiliaires la
transforment en une forme posologique efficace, bien tolérée et sûre (par exemple des
comprimés, des gélules, des solutions à injecter, etc.) En fonction de la forme posologique, il
existe différentes méthodes de contrôle galénique dans les pharmacopées européenne (la dureté,
la friabilité, l’uniformité de masse, test de dissolution…)

Contrôle des comprimés

➢ Test de Friabilité
On réalise le test de friabilité avec l’appareil de friabilité.
-10 comprimés sont pesés avant l’opération.
-introduire les comprimés pesés dans l’appareil
-faire subir des rotations au cylindre (25trs/min) pendant 4min
-à la fin de l’opération : peser l’ensemble des 10 comprimés.

• Résultats et discussion

m0 = 693 g , m final =665 g ( résultats de la vidéo )

% de friabilité = 100*(m0 – mf ) /m0

100*(693-665) /693 = 4.04 %

4,04 > 1% donc cet échantillon n’est pas conforme aux normes de la pharmacopée européenne

➢ Test de dissolution

L’essai de dissolution est un test pharmaco-technique destiné à déterminer le temps que met un
comprimé, une gélule ou toute autre forme galénique pour passer de sa forme compactée à l’état
en solution. Le passage en solution est apprécié par le dosage du principe actif dans des
échantillons prélevés du milieu de dissolution à intervalles de temps différents. Sauf exception
justifiée et autorisation, la pharmacopée exige l’utilisation de l’appareil à palette ou à panier.
La vitesse de rotation, le temps et le milieu de dissolution sont des paramétrés très importants
dans la détermination de la vitesse de dissolution, ils doivent être précisés dans le dossier
technique.

➢ Le profil de dissolution

Le profil de dissolution ou cinétique de dissolution est une estimation de la quantité de principe


actif libéré à partir d’une forme galénique et ceci en fonction du temps, dans des conditions
reproduisant les conditions physiologiques (tractus digestif). Le profil de dissolution du produit
(princeps et générique) doit être fait dans les mêmes conditions de test, utilisant des préparations
de tampons : pH 1,2 tampon HCl; pH 4,5 tampon acétate; et un tampon phosphate pH 6,8, soit
avec la méthode de palette à 75 tours par minute ou la méthode de panier à 100 tours par minute,
à une température de 37 ° C. Les échantillons doivent être prélevés à un nombre suffisant
d'intervalles pour caractériser complètement le profil de dissolution du médicament, par
exemple à 5, 10, 15, 20, 30, 45 et 60 minutes. Un minimum de 12 unités de dosage de chaque
produit (générique et princeps) doit être évalué
Les résultats seront exprimés sous forme de courbes représentant les cinétiques de dissolution
des deux produits (princeps et générique) en fonction du temps, permettant ainsi leur
comparaison.

Matériels utilisés :
Appareillage de dissolution (Dissolu-test) :
Le dissolu-test en figure 4, est un appareil utilisé pour réaliser le test de dissolution in vitro des
formes pharmaceutiques orales solides [9]. Les pharmacopées préconisent 2 types de dissolu-
test ; l’appareil à palette tournante et l’appareil à panier tournant

Figure 1 : Dissolu-test a palette tournante


➢ Mode opératoire

• Préparation des tampons

Milieux de dissolution tampon pH=6,8 (méthode USP)

Tampon pH 6,8 :

Dissoudre 0,95g de Na2HPO4 et 8,25g de phosphate monopotassique KH2PO4 et compléter à

1000ml avec l’eau distillée

• Préparation des solutions

-Réaliser des essais de dissolution avec l’appareil à palette, dans 900 ml de milieu de dissolution

(tampon pH=6,8) avec une vitesse de rotation des palettes de 50 rpm. -Soumettre les comprimés

à la dissolution dans le milieu de dissolution chauffé à 37±0,5 °C.

-Prélever des échantillons de 5ml à des intervalles de temps réguliers en : 5,10, 20, 30 et 40 min

et compenser ces prélèvements par 5ml du milieu.

-Filtrer ces prélèvements et faire des dilutions 1ml dans 100ml du milieu.

• Préparation des solutions d’étalonnage du Paracétamol

-Dans une fiole de 100ml, dissoudre10mg de paracétamol étalon dans le milieu de dissolution

et compléter avec le milieu jusqu’au trait de jauge.

-Préparer des solutions diluées à partir de la solution mère et tracer la courbe d’étalonnage.

➢ Analyse par spectrophotométrie UV-Visible

Analyser les solutions obtenues (essais et standard) par spectrophotométrie UV-Visible à une

longueur d’onde de 243nm. On mesure alors l’absorbance des échantillons obtenues de la

dissolution et en reportant la valeur sur la courbe : concentration=f(absorbance)


➢ Résultats et discussion

A) Tracer la courbe d’étalonnage

1
C(mg/l) A 0,8
ABSORBANCE
10 0,86 0,6

0,4
5 0,436
0,2
2,5 0,205 0
0 2 4 6 8 10 12
1,25 0,121 C (mg/l)

A
0,625 0,073
La courbe d’étalonnage

B) Calculer les pourcentages dissous de paracétamol et tracer le profil de dissolution


En utilisant cette relation

D’après la loi de Beer Lambert : A=εlC


A étalonnage =εlCétalonnage , A échantillons =εlC échantillons
𝐴 𝑒𝑐ℎ 𝜀𝑙𝐶ech 𝐶ech 𝐴 𝑒𝑐ℎ
= = Donc Cech = 𝐶𝑒𝑡
𝐴 𝑒𝑡 𝜀𝑙𝐶 𝑒𝑡 𝐶 𝑒𝑡 𝐴 𝑒𝑡

Temps (min) 5 10 20 30 40

Absorbance 0.660 0.79 0.530 0.600 0.639


Echantillon
Absorbance 0.860 0.436 0.205 0.121 0.073
Etalon
C échantillon (mg/l) 7.67 9.06 6.47 6.19 5.47
Les calculs sont dans le tableau suivant
Temps (min) 5 10 20 30 40
Dissolution (%) 15 36 51.8 99.3 175

Discussions :
Le tableau nous montre la cinétique de dissolution du princeps qui commence dès les
premières minutes. La libération du principe actif débute avec un pourcentage de 15% à
5min pour ensuite atteindre 175% a 40 min
Les résultats obtenus donc répondent aux normes de l’USP (minimum 80%).
Le graphe ci-dessous représente le profil de concertation :

120

100
Dissolution %

80

60

40

20

0
0 5 10 15 20 25 30 35 40 45
Temps min

Série1
C) L’importance de l’essai de l’uniformité de masse et de la friabilité de la forme
comprimé

• L’uniformité de masse permet de vérifier que la variation entre chaque prise de comprimé
soit minimale n'entraînant pas d'effets néfastes sur la santé du patient.
• Le test de friabilité consiste à déterminer, dans des conditions définies, la friabilité des
comprimés non enrobés, c’est à dire le phénomène par lequel la surface des comprimés est
endommagée ou présente des signes d’abrasion ou de rupture sous l’effet de chocs
mécaniques.
D) Proposition des solutions pour fabriquer des comprimés conforme
• Augmenter la densité de la poudre par granulation humide ou compactage.
• Diminuer la quantité de lubrifiant car une sur lubrification affecte les propriétés liantes, la
dureté et la désintégration
• Comprimer à des pressions basses ou peu élevées

E) Les différentes étapes du procédé original de fabrication des granules et des


comprimés

Vous aimerez peut-être aussi