Vous êtes sur la page 1sur 3

TP N°1 :

Synthèse et application d’un filtre RIF passe-bas par la méthode des fenêtres
(Hanning, Hamming, Bartlett et Blackman)

Objectifs
Maîtriser les outils de représentation temporelle et fréquentielle des signaux et systèmes
analogiques et numériques et effectuer les traitements de base tels que le filtrage et l'analyse
spectrale numérique. Maîtriser et savoir exploiter les propriétés des signaux aléatoires et de leur
filtrage.
Préparation théorique
1/ L’équation d’un filtre RIF (filtre à réponse impulsionnelle finie )
Équation d’entré/sortie:
N −1
yn =  bk . xn − k 
k =0


:

x[n] : Valeurs successives du signal d’entrée


bk : Coefficients de la fonction de transfert du filtre
y[n] : Valeurs successives du signal de sortie
N : Nombre de coefficients du filtre
2/ La méthode des fenêtres
• Calcul des coefficients du filtre tronqué:
 2 f c sin (nc ) 
hn =   .w(n)
 nc 
 N−1
−  n  N − 1 pour N impair

 2 2
avec : 
− N  n  N pour N pair
 2 2

Fenêtres communes :

– Rectangulaire: W n = 1
 n 
– Hanning: W n = 0,5 + 0,5 cos
 
M
 n 
– Hamming: W n = 0,54 + 0,46 cos
 
M
 n   n 
– Blackman: W n = 0,42 + 0,5 cos + 0,08 cos
   
M  M
Étudiez les réponses temporelles et fréquentielles des fenêtres Rectangulaire, Bartlett,
Hamming, Hanning et Blackman à l’aide du programme suivant :

TP1 : Synthèse et application d’un filtre RIF passe-bas par la méthode


des fenêtres(Hanning, Hamming, Blackman)

N=64
hr=boxcar(N);
figure; plot(hr,'y.'); hold on; grid on
ht=bartlett(N); plot(ht,'r:')
hn=hanning(N); plot(hn,'g--')
hm=hamming(N); plot(hm,'m-.')
hb=blackman(N); plot(hb,'b-')
xlabel('n');
ylabel('w(n)'); title('Réponses temporelles de différentes fenêtres');
legend('Rectangulaire','Bartlett','Hanning','Hamming','Blackman')
AXIS([0 N 0 1.1])