Vous êtes sur la page 1sur 2

EST/DGP TD ADSORPTION A.

U : 2020-2021

TD CINETIQUE D’ADSORPTION

Adsorption batch du Colorant Orange G sur Charbon Actif en Poudre (CAP)

On désire étudier expérimentalement la cinétique d’adsorption d’un colorant textile (Orange


G) en milieu aqueux sur du charbon actif en poudre. Les résultats expérimentaux bruts obtenus dans
les conditions opératoires utilisées sont résumés dans le tableau du fichier Excel associé (Données-TD
Cinétiques-Adsorption_2021).

Dans cette étude on exploitera les résultats expérimentaux réellement obtenus en utilisant le tableur
Excel pour les différents calculs et graphiques afin de répondre aux questions suivantes des 2 parties
I et II :

I. A la température T= 29,3°C :

1. Déterminer lequel des 2 modèles cinétiques s’applique le mieux au système étudié :

1.1. Modèle de pseudo 1er ordre (déterminer les 2 paramètres k1 et qe de ce modèle).

1.2. Modèle de pseudo 2ème ordre (déterminer les 2 paramètres k2 et qe de ce modèle).

2. Tracer sur le même graphique les courbes de variations de la concentration de l’adsorbat dans
les 2 phases (Ct=f(t) et qt=g(t)) en fonction du temps. Que constate-t-on ?

3. Tracer le profil dans le temps des vitesses instantanées v t d’adsorption du colorant sur le charbon
utilisé et déterminer la vitesse instantanée initiale h.

4. Estimer le temps (téquilibre) au bout duquel l’équilibre thermodynamique dans l’adsorbeur batch
est atteint dans les conditions opératoires utilisées.

5. Vérifier graphiquement la validité du modèle de diffusion intra-particulaire de Weber-Morris


donné par qt = f(t0,5) puis expliquer ensuite s’il y a ou non concurrence entre plusieurs
mécanismes différents.

I. A des températures différentes entre 10 °C ≤ T ≤ 50°C

En utilisant les données des mêmes expériences de la cinétique d’adsorptions mais aux différentes
températures mentionnées dans le tableau des données expérimentales fournies dans le même
fichier Excel précité, on demande de :

Pr F. Allam 514262687.odt 1/1


EST/DGP TD ADSORPTION A.U : 2020-2021

1. Vérifier la validité de la loi empirique d’Arrhenius reliant la variation de la constante de


vitesse de pseudo-2ème ordre k2 en fonction de la température.

2. Déterminer l’énergie d’activation Ea.

3. Déterminer la valeur limite maximale de cette constante de vitesse k 2.

Pr F. Allam 514262687.odt 1/1

Vous aimerez peut-être aussi