Vous êtes sur la page 1sur 94

DÉPARTEMENT DE LETTRES ET SCIENCES HUMAINES (L.S.H.

)
Secrétariat L1 et L2 : Antoine APERCE
Site Paris Rive Gauche – Bâtiment des Grands Moulins, Aile C, 1er étage
16, rue Marguerite Duras, case courrier 7080, 75205 Paris cedex 13
Site department LSH : https://lsh.u-paris.fr /
Tél : 01-57-27-63-17
Email : aperce@ u-paris.fr

U.F.R. DE LETTRES, ARTS ET CINÉMA (L.A.C.)


Secrétariat L3 : Paulette HO KUO CHU
Site Paris Rive Gauche – Bâtiment des Grands Moulins, Aile C, 6e étage
16, rue Marguerite Duras, case courrier 7010, 75205 Paris cedex 13
Site UFR LAC : https://lac.u-paris.fr
Tél : 01-57-27-63-52
Email : paulette.hokuochu@u-paris.fr

U.F.R. d’ÉTUDES ANGLOPHONES


Scolarité : Rebh CHARIFI
Bâtiment Olympe de Gouges - Place Paul Ricoeur 75013 Paris
Bureaux 451/447 4e étage
Site web : https://etudesanglophones.univ-paris-diderot.fr/
Tél : 01-57-27-58-40
Email : rebh.charifi@u-paris.fr

BI-LICENCE
Lettres-Anglais

Année universitaire 2020 - 2021


PRÉSENTATION GÉNÉRALE – ANNÉE UNIVERSITAIRE 2020-2021

En guise d’introduction…

Bienvenue à l’Université Paris 7 - Université Paris Diderot.


Vous faites votre rentrée sur le site dit « des Grands Moulins », en bord de Seine, à proximité de la
bibliothèque François Mitterrand et de la Cinémathèque française, deux institutions prestigieuses qui
constituent un environnement idéal pour notre université et pour nos UFR de Lettres, d’Etudes
anglophones, d’Histoire et de Sciences du Langage. Outre des locaux d’enseignement très récents et
des espaces de services et de convivialité, le nouveau campus comprend une vaste et riche
bibliothèque, aux horaires d’ouverture étendus.

Notre licence de Lettres a toujours eu une dimension interdisciplinaire affirmée.

Nos trois bi-licences qui associent les Lettres à une autre discipline – l’anglais, l’histoire ou les
sciences du langage – renforcent encore cette ouverture et constituent trois formations originales,
nouvellement créées, destinées à élargir les domaines de compétences de nos étudiants et leur assurer
davantage de débouchés professionnels.

Ces trois bi-licences constituées, à parts égales, des enseignements fondamentaux de chaque discipline,
requièrent un investissement important. Elles permettent aux étudiants d’affiner peu à peu leur projet et
de se spécialiser progressivement. Elles facilitent les passerelles et les réorientations.

Ces formations donnent également une place aux nouvelles technologies (formation aux Outils de
Bureautique et d’Informatique, cours d’Humanités numériques), et permettent de pratiquer et de se
perfectionner en langues vivantes.

1
Objectifs généraux des bi-licences :

Choix pédagogiques :

- Contrôle continu privilégié, groupes à effectifs limités


- Un emploi du temps permettant d’avoir accès aux enseignements des deux domaines de
formation
- Enseignements théoriques et entraînements pratiques (ateliers, exposés)

Objectifs spécifiques et débouchés propres à la bi-licence Lettres-Anglais

La bi-licence Lettres-Anglais de l’Université Paris Diderot assure une formation unique en Île-
de-France permettant l’acquisition d’une culture littéraire et d’une compétence approfondie en langue
et civilisation anglophones.
Cette formation exigeante délivre des connaissances et développe un ensemble de compétences en
matière d’analyse et de réflexion applicables aux œuvres littéraires et aux sociétés du passé et du
monde contemporain. Elle permet de conserver pendant toute la durée de la licence deux domaines de
formation.

Dans le domaine des Lettres, l’accent est porté sur l’argumentation et l’expression écrite et
orale, sur l’acquisition de méthodes pour l’analyse des textes français et étrangers, sur les rapports
entre les lettres, les arts et les sciences humaines. Dès la 1ère année (L1), la bi-licence privilégie les
croisements entre la littérature et l'histoire, les sciences humaines les arts et les langues vivantes et
anciennes. Elle réclame un réel goût pour la lecture, pour l’écriture et pour l’étude approfondie des
textes et des productions artistiques et culturelles.

Du côté des études anglophones, la bi-licence propose une formation centrée sur un double
objectif linguistique et culturel. Le but est d'acquérir un bon niveau de langue et d'enrichir sa
connaissance de la culture anglophone grâce à des cours de civilisation, arts visuels et littérature des
aires anglo-américaines.

Construite selon une démarche de spécialisation progressive et d’autonomisation dans le travail, la


bi-licence Lettres-Anglais comporte des enseignements qui préparent au monde de la recherche et du
travail avec, en 2e année (L2), une sensibilisation aux démarches d'insertion professionnelle et en 3e
année (L3) des enseignements à forte dominante culturelle et professionnelle (traduction
professionnelle en français et en anglais, métiers de l'enseignement, industrie de la culture et de la
communication, formation à la conduite de projets)
– Cette formation bi-disciplinaire donne accès aux Masters ouverts habituellement aux licences de
Lettres et d'Anglais (Masters recherche et Masters professionnels). Elle constitue une préparation
adaptée aux concours de l'enseignement en Lettres et en Anglais (Master MEEF pour le Capes et
Agrégation).
– La bi-licence Lettres-Anglais offre également des débouchés dans les métiers de l'édition, du
journalisme, du tourisme, de la culture et du patrimoine, de la valorisation multimédia. Elle forme des
spécialistes de la langue fort.e.s d'une solide culture littéraire et artistique qui seront à l'aise dans le
maniement des outils et techniques de communication.

2
RÉUNIONS D’ACCUEIL
DE LA BILICENCE LETTRES-ANGLAIS

Les réunions d’accueil et d’information ont pour objet de présenter les cursus, l’organisation
des enseignements, de donner des conseils, de préparer les inscriptions pédagogiques
(distribution de documents).

Réunion d'accueil et d’information obligatoire pour tous les étudiants de la bi-licence

1ère, 2e et 3e année

Mardi 8 septembre de 14h à 15h30, amphi 2A (Halle aux farines)

Attention :
Les informations figurant dans cette brochure sont communiquées à titre indicatif et peuvent
être modifiées.
Les horaires des enseignements seront affichés à la rentrée et consultables sur les sites Internet
du Département LSH et de l’UFR LAC.
Les étudiants sont invités à consulter régulièrement les panneaux d’affichage.

3
ORGANISATION DES ENSEIGNEMENTS

Les enseignements de Licence sont organisés sous forme d’Unités d’Enseignement (UE) semestrielles ; une UE
peut comporter plusieurs ECUE (Elément Constitutif d’une Unité d’Enseignement). Il existe différents types
d'enseignements :

 Les enseignements Fondamentaux de la discipline du diplôme.


 Les enseignements Libres sont choisis par l’étudiant sur des listes. Ils peuvent selon le cas être pris
dans la discipline de la mention Lettres ou hors de celle-ci. En fonction du choix effectué, ces
enseignements libres spécifient le parcours, favorisent une réorientation ou permettent des compléments
de formation.
N.B. : il est possible de valider une fois dans un parcours au titre de l’UE Libre certaines activités liées à
l’engagement étudiant.
 Les enseignements d’Informatique et Internet (S1) et de Langue vivante pour spécialistes d’autres
disciplines (LANSAD et au S6), qui sont communs à l’ensemble des étudiants de Paris Diderot.

Crédits ECTS (European Credit Transfer System):


L’avant dernière colonne du tableau « structure de la Licence mention Lettres » intitulée ECTS porte le nombre
de crédits attribués par UE ou par ECUE. Chaque semestre validé correspond à 30 ECTS.

Réorientation :
Des réorientations vers d’autres parcours de la Licence ou d’autres mentions de Licence sont possibles à l’issue
du 1er semestre et à la fin de la 1ère année. La demande d’inscription dans le nouveau parcours ou la nouvelle
mention fait l’objet d’une candidature qui est examinée par une commission de réorientation.

Note d’information :
Les étudiants qui souhaitent la délivrance du DEUG peuvent obtenir ce diplôme s’ils satisfont aux conditions
requises, à savoir l’obtention des 4 premiers semestres de la Licence, correspondant à 120 crédits ECTS.

PEFH (Pôle égalité femmes / hommes)


La correspondante du PEFH pour l’U.F.R. LAC est Mme A. Paupert.

4
INSCRIPTIONS PÉDAGOGIQUES - RENTRÉE 2020-2021

[Validation d’acquis : Les étudiants désireux de faire valoir leurs diplômes ou acquis professionnels sont
invités à s'adresser à la Direction des Etudes et de Formation et de l’Innovation– DEFI (01 57 27 65 67)]

L’inscription se déroule en deux temps :

1) Inscription administrative
Elle correspond à l’inscription à l’Université, avec paiement des droits universitaires. Cette inscription a lieu en
principe avant les congés d’été ou début septembre. Pour tout renseignement, s'adresser au centre de contact de la
Direction des Etudes et de Formation et de l’Innovation – DEFI (01 57 27 65 67)

2) Inscription pédagogique
L’inscription pédagogique (inscription aux cours), qui fait suite à l’inscription administrative, est obligatoire. Elle
s’effectue en septembre et vous permet d’indiquer les enseignements que vous aurez choisi de suivre et le
numéro de groupe associé. Elle s'effectuera cette année en ligne pour les L1, L2 et L3.

Pour les étudiants de L1 :


Les instructions pour les inscriptions pédagogiques seront données lors de la réunion d’information du
8 septembre 2020. Des tuteurs seront mobilisés pour aider les étudiants (en petits groupes) à effectuer leurs
inscriptions pédagogiques.

Pour les étudiants de L2 :


Toutes les informations relatives à l’inscription pédagogique vous seront communiquées par courriel ainsi qu’à la
réunion de rentrée.

Pour les étudiants de L3 :


Toutes les informations relatives à l’inscription pédagogique vous seront communiquées par courriel ainsi qu’à la
réunion.

Date de rentrée :

Début des cours : Lundi 21 septembre 2020.


Veuillez consulter le calendrier affiché dans votre composante.

Le Département LSH et l’UFR LAC accueillent et inscrivent chaque année environ 3.500 étudiants dans des
délais très courts. Afin de ne pas perturber le bon déroulement des inscriptions pédagogiques, et dans votre
intérêt, il convient de respecter les consignes énoncées ci-dessus.
Pour tout renseignement, il est préférable de se déplacer pendant la durée des inscriptions pédagogiques. Evitez
de téléphoner.

5
CONTRÔLE DES CONNAISSANCES
Règle générale : le contrôle continu est le régime normal des études à Paris 7. Ce régime implique la présence
effective des étudiants en cours.

Gestion des absences aux travaux dirigés (TD) : Au-delà de 3 absences injustifiées, non validation de l’UE en
contrôle continu. L’étudiant est renvoyé en 2ème session.

Absences aux épreuves de contrôle continu :


Toute absence non justifiée à une épreuve de partiel de contrôle continu entraîne une absence de note à l’UE et le
non calcul de la moyenne. L’étudiant est renvoyé en seconde session. Pour un devoir préparé à domicile et non
rendu à la date prévue, l’étudiant se verra attribuer la note de 0/20.

Exceptionnellement, des dispenses peuvent être obtenues.

Attention : toute absence non justifiée à l’examen terminal, sous le régime du contrôle terminal, ou au contrôle
final, sous le régime du contrôle continu, conduit à la défaillance : cette épreuve ne peut pas faire l’objet d’une
épreuve de rattrapage autre que la session de rattrapage.
Pour les boursiers, la défaillance met fin à la bourse.

1) Modalités de contrôle :
A) Le contrôle continu : principes généraux
Le contrôle continu associe pour chaque enseignement :
- des travaux réalisés en cours d'année qui comptent, en règle générale, pour 50 % de la note globale.
- un examen en fin de semestre qui compte, en règle générale, pour 50 % de la note globale et consiste en
principe en une épreuve écrite sur table en temps limité.
Les modalités spécifiques à chaque enseignement sont indiquées par les enseignants responsables au début du
semestre concerné.
B) Dispense du contrôle continu : régime du contrôle terminal
Les étudiants mis dans l'incapacité de suivre le contrôle continu (salariés, chargés de famille, raisons de santé,
étudiants cumulatifs, etc.) doivent formuler une demande motivée de dispense de contrôle continu dans le mois
qui suit le début des enseignements (formulaire à retirer au secrétariat, à compléter et à soumettre au responsable
des études de votre année). Dans ce cas, les étudiants sont soumis au régime du contrôle terminal sanctionné par
un examen en fin de semestre.

2) Les sessions d'examens


L'étudiant a droit à deux sessions d'examens.
A) La première session a lieu :
- en décembre et en janvier pour les enseignements du premier semestre.
- en mai pour les enseignements de deuxième semestre.
B) La seconde session a lieu en juin pour les enseignements des deux semestres.
Voir calendrier universitaire pour plus de détails.

3) Modalités de validation
Unité d’enseignement (UE) - Élément constitutif d’Unité d’Enseignement (ECUE)
Une UE est définitivement acquise lorsque sa note est égale ou supérieure à 10/20.
Lorsqu’une UE est composée de plusieurs ECUE (éléments constitutifs d’UE) :
 la compensation entre les éléments constitutifs de l’UE (ECUE) s'effectue sans note éliminatoire ;
 en cas d’échec à l’UE, les notes d’ECUE supérieures ou égales à 10 sont capitalisées.
Tous les enseignements dont les résultats sont inférieurs à 10 et qui n’ont pas fait l’objet d’une
compensation doivent être repassés lors de la seconde session dite de « rattrapage ».

Semestre
Chaque semestre de la licence est validé sur la base de la moyenne coefficientée des UE qui le composent. La
validation d’un semestre donne droit à 30 crédits ECTS.

6
Obtention du diplôme de licence :
Un diplôme de bi-licence est obtenu par la validation de six semestres soit 180 ECTS acquis dans un parcours de
formation reconnu par l’équipe de formation de Licence. Le diplôme intermédiaire du DEUG est obtenu par la
validation des quatre premiers semestres de la Licence.
Si un étudiant arrive en cours de cursus, seuls les semestres suivis validés à Paris Diderot seront pris en compte
dans le calcul des notes.
Dispositif de compensation
Une compensation automatique s’effectue à l’intérieur des blocs semestriels mais pas entre les deux blocs
composant chaque semestre.
Renonciation :
Un étudiant peut renoncer au bénéfice d’une compensation (entre ECUE ou UE ou semestres) en déposant une
demande écrite auprès du service de scolarité de sa composante dans les 48h après l’affichage des notes. Dans ce
cas, toutes les notes inférieures à 10/20 des UE ou ECUE non validées, seront à repasser.
4) Jurys et publication des résultats
Un jury est constitué par année. Il se réunit à la fin de chaque semestre et après chaque session.
Le procès-verbal de délibération fait l’objet d’un affichage qui respecte les principes de confidentialités des
étudiants.

5) Règles de progression et réinscription


Tout étudiant peut s’inscrire au semestre suivant s’il ne lui manque qu’un semestre des années précédentes (statut
AJAC : Ajourné mais Autorisé à Continuer).
Le nombre d’inscriptions administratives est limité à cinq dans le même diplôme de Licence (par mention ou par
parcours selon le choix de diplomation. Au maximum, deux redoublements sont possibles dans deux années
distinctes :
- pour la L1 : un redoublement
- pour la L2 : un redoublement
- pour la L3 : un redoublement, s’il n’y a pas eu déjà deux redoublements antérieurement.
Une, ou, exceptionnellement, deux inscriptions supplémentaires peuvent être accordées à titre dérogatoire par la
Présidente de l’Université sur proposition de la commission pédagogique de la composante responsable de la
mention de Licence.

Les étudiants qui ont interrompu leurs études depuis plus de deux ans bénéficient de nouveau du droit aux
inscriptions annuelles tel qu’il est prévu ci-dessus. A noter qu’ils appartiennent alors au régime de reprise
d’études et sont inscrits en formation continue.

Cas particulier :
La césure est un dispositif qui permet aux étudiants une interruption dans leurs cursus de formation, au profit
d’un projet qui peut être de différents ordres. Elle peut durer un ou deux semestres consécutifs.
Durant la période de césure les étudiants conservent leur statut d’étudiant.

Voir : https://www.univ-paris-diderot.fr/la-cesure-mode-demploi-0

6) Communication des résultats


Les notes et résultats des enseignements gérés par le Département LSH et ceux gérés par l’UFR LAC sont
consultables sur l’application « mon dossier web »
Les étudiants doivent obligatoirement vérifier leurs résultats.
Toute contestation doit être formulée par écrit dans un délai de 2 mois.

A L’ATTENTION DES ÉTUDIANTS – TRÈS IMPORTANT

L’absence de résultats à une seule UE, voire à un seul ECUE, entraîne automatiquement le non-calcul de
la moyenne du semestre et bloque de fait toute possibilité d’obtention du semestre en question, donc de
l’année et le cas échéant du diplôme en cours. Ces cas résultent très majoritairement du fait que l’étudiant
ne s’est pas présenté à un ou plusieurs examens ; ils constituent la principale cause d’échec ou de retard
dans les études. Compte tenu de l’impossibilité de s’inscrire au niveau supérieur lorsque manque plus
d’un semestre, il est indispensable de se présenter à tous les examens correspondant aux UE dans
lesquelles vous êtes inscrits, quel que soit votre degré de préparation. Aucune dérogation n’est
envisageable concernant le non-calcul en cas d’absence de résultats.

7
STRUCTURE DE LA BI-LICENCE
LETTRES-ANGLAIS

1er semestre (S1) Coeff. ECTS Heures

BLOC LETTRES

UE Lettres 1 Littérature française 1 2 5 36h

UE Lettres 2 Approches historiques 1 1 3 18h

UE Lettres 3 Atelier 1 – Techniques d’expression 1 1 4 24h

Un enseignement au choix dans :

UE Croisements disciplinaires 1
•ECUE : Littérature comparée
UE Lettres 4 2 4 24/36
•ECUE : Introduction à la linguistique
• ECUE : Littérature et histoire
• ECUE : Littérature et cinéma
• ECUE : Littérature et arts

BLOC ANGLAIS
UE Anglais 1 UE Littérature et Arts visuels
2 4 24h
• ECUE : LAV 1.1 Clés pour la littérature anglophone 1
UE Histoire anglophone
2 4 24h
• ECUE : Histoire britannique 1
UE Culture générale 1 :
UE Anglais 2 1 3 24
DISPENSE EXCEPTIONNELLE L1S1 2020-21
UE 8
 OBI 1 3
Transverse

UE 2d semestre (S2) Coeff. ECTS Heures


BLOC
LETTRES
UE Lettres 1 UE Littérature française 2 2 5 36

UE Lettres 2 UE Approches historiques 2 1 3 18

UE Lettre 3 UE Atelier 2 – Techniques d’expression 1 4 24

Un enseignement au choix dans :

UE Croisements disciplinaires 2
• ECUE : Latin une langue une culture
UE Lettres 4 • ECUE : Ethnopoétique 1 4 36
• ECUE : Lecture du conte
• ECUE : Littérature et cinéma
• ECUE : Littérature et arts
• ECUE : Littérature et histoire

8
BLOC ANGLAIS

UE Littérature et arts visuels


UE Anglais 1 2 4
• ECUE LAV 1.2 : Clés pour la littérature anglophone 2
UE Histoire anglophone
•ECUE : Histoire américaine 1 2 4

UE Culture générale 2
Un enseignement au choix dans :

•ECUE CG1 : Canada


•ECUE CG2 : Non ouvert
UE Anglais 2 •ECUE CG3 : Non ouvert 2 3 24
•ECUE CG4 : Non ouvert
•ECUE CG5 : La relation entre photographes et photographiés
•ECUE CG6 : Art et langage
•ECUE CG7 : Varieties of English
•ECUE : Analyse de l’image

UE 3e semestre (S3) Coeff ECTS Heures

BLOC LETTRES

Littérature française 3 2 5 36
UE Lettres
« Genres et formes Approches historiques 3 1 3 18

Atelier 3 1 4 24

Un enseignement au choix dans


UE Lettres
« La littérature et •ECUE : Littérature comparée 1 4 36
ses autres 1 » •ECUE : Latin (CM + TD)
•ECUE : Grec (CM+TD)

BLOC ANGLAIS
UE Littérature et arts visuels (CM+TD)
(prendre obligatoirement le Cours Magistral et le Cours Appliqué)

• ECUE LAV 2.1 : Reading the Classics:


5
UE Anglais 1 Understanding Literary Genres (CM) 2 24
(2+3)
ET
•ECUE Cours Appliqué (CA)

- ECUE CA3 : Aux frontières des genres


UE Histoire anglophone (CM+TD)
(prendre obligatoirement le Cours Magistral
et le Cours Appliqué)

•ECUE Histoire américaine 2 (CM)


5
2 24
(3+2)
ET

•ECUE Cours Appliqué (TD)

- ECUE CA 5 : Native American Survivance

UE Anglais 2 DISPENSE EXCEPTIONNELLE L2S3 2020-21 1

9
4e semestre (S4) Coeff ECTS Heures

BLOC LETTRES

Littérature française 4 2 5 36h


UE Lettres
Approches historiques 4 1 3 18h
« Genres et formes 2»
Atelier 4 – Ateliers pour l’oral 1 4 24h
Un enseignement au choix dans
•ECUE Littératures étrangères et comparées
• ECUE : Ethnopoétique
• ECUE : Lecture du conte
UE « La littérature et ses
• ECUE : Littérature et cinéma 1 4 36
autres 2 »
• ECUE : Littérature et arts
• ECUE : Littérature et histoire
• ECUE : Latin
• ECUE : Grec
BLOC ANGLAIS
UE Littérature et Arts visuels
(prendre obligatoirement le Cours Magistral et un Cours Appliqué)

• ECUE : LAV 2.2 Watching the Classics: From Texts to Screens (CM)
ET
•ECUE Cours appliqué (CA)

UE Anglais 1 Un enseignement au choix dans : 5


2 24h
(2+3)
-C1 A : Theorising Difference: Queer of Colour Critique
-CA 2 : Serial Narratives
-CA 3 : Photography and Literature
-CA 4 : Photography and Literature
-CA 5 : Painting and Literature
-CA 6 : Shakespeare and the Visual Arts

UE Histoire anglophone
(prendre obligatoirement le Cours Magistral et un Cours Appliqué)

• ECUE Histoire britannique 2 (CM)


ET
•ECUE Cours appliqué (TD)

Un enseignement au choix dans :


2 5 24h
-CA 1 : Working class politics in Britain, 1870-1939
-CA 2 : Working class politics in Britain, 1870-1939
-CA 3 : Science, Culture and Society in Nineteenth-Century Britain
-CA 4 : Science, Culture and Society in Nineteenth-Century Britain
-CA 5 : Britain at Sea : the British Isles and Naval Power 18th-20th
-CA 6 : Black London: race and identity in the capital city, 1880-present

UE Culture générale 4

DISPENSE EXCEPTIONNELLE L2S4 2020-21


UE Anglais 2 1 4 24

10
5e semestre (S5) Coeff ECTS Heures

BLOC LETTRES

UE Lettres 1 Littérature française 5 2 5 36h

UE Lettres 2 Approches historiques 5 1 3 18h

UE 3 Lettre 3 Ateliers pour l’écrit 1 1 4 24h

Un enseignement au choix dans


UE Littératures, langues et civilisations
• ECUE : Littératures étrangères et comparées
• ECUE : Latin
• ECUE : Grec
UE Lettres 4 • ECUE : Littérature, Arts, Mythologie 1 4 36
UE Langages 5
Un enseignement au choix dans :
• ECUE : Grammaire du français
• ECUE : Lexicologie française et sémantique
• ECUE : Initiation à la recherche en linguistique et stylistique

BLOC ANGLAIS

UE Littérature / Culture visuelle / Histoire anglophone

• ECUE : Littérature et arts visuels


Un enseignement au choix dans :
- ECUE : Littérature 3.1
- ECUE : Littérature 3.2
- ECUE : Littérature 3.3
- ECUE : Littérature 3.4
UE 4 Anglais 1 - ECUE : Arts visuels 3.1
3 12 72h
- ECUE : Arts visuels 3.2
ET
•ECUE Histoire anglophone
Un enseignement au choix dans :
- ECUE : Histoire britannique 3.1
- ECUE : Histoire britannique 3.2.
- ECUE : Histoire américaine 3.1
- ECUE : Histoire américaine 3.2

UE Linguistique / Langue
Choisir 2 enseignements dans le choix des 3 groupes ci-dessous (un seul enseignement
par groupe)

•ECUE Linguistique
Un enseignement au choix dans :
- ECUE: Linguistique 3.1
- ECUE: Linguistique 3.2
- ECUE: Linguistique 3.3

UE Anglais 2 • ECUE Oral 2 4 24h


ECUE: Oral 3.1
- ECUE: Oral 3.2
- ECUE: Oral 3.3

• ECUE Langue
- ECUE: Thème
- ECUE: Version
- ECUE: Traduction et rédaction professionnelle (vers l’anglais)
- ECUE: Traduction journalistique et notes de synthèse

11
6e semestre (S6) Coeff ECTS Heures

BLOC LETTRES

UE Lettres 1 Littérature française 6 2 5 36h

UE Lettres 2 LABORATOIRE DES IDEES 6 1 3 18h

UE 3 Lettre 3 Atelier pour l’écrit 2 1 4 24h


Un enseignement au choix dans :
UE Littératures, langues et civilisations 6
• ECUE : Littérature comparée
• ECUE : Latin (1 groupe de 3h CMTD)
• ECUE : Grec (1 groupe de 3h CMTD)
UE4 Lettres 4 1 4 36
UE Croisements disciplinaires 5
• ECUE : Littérature et histoire
• ECUE : Art et psychanalyse
• ECUE : Littérature d’aujourd’hui

BLOC ANGLAIS

UE Littérature / Culture visuelle / Histoire anglophone

• ECUE : Littérature et arts visuels


Un enseignement au choix dans :
- ECUE : Littérature 3.1
- ECUE : Littérature 3.2
- ECUE : Littérature 3.3
- ECUE : Littérature 3.4
- ECUE : Arts visuels 3.1
UE Anglais 1 - ECUE : Arts visuels 3.2
3 12 72h
ET

•ECUE Histoire anglophone


Un enseignement au choix dans :
- ECUE : Histoire britannique 3.1
- ECUE : Histoire britannique 3.2
- ECUE : Histoire américaine 3.1
- ECUE : Histoire américaine 3.2

UE Linguistique / Langue
Choisir 2 enseignements dans le choix des 3 groupes ci-dessous (un seul enseignement
par groupe)

•ECUE Linguistique
Un enseignement au choix dans :
- ECUE: Linguistique 3.1
- ECUE: Linguistique 3.2
- ECUE: Linguistique 3.3

UE Anglais 2 • ECUE Oral


2 4 24h
ECUE: Oral 3.1
- ECUE: Oral 3.2
- ECUE: Oral 3.3

• ECUE Pratique de la langue


- ECUE: Thème
- ECUE: Version
- ECUE: Traduction et rédaction professionnelle (vers l’anglais)
- ECUE: Traduction journalistique et notes de synthèse

Directeur de l’UFR Lettres, Arts, Cinéma : J. VIGNES –Cl. MILLET


Nom des principaux responsables pédagogiques de la Licence
Responsables de la bi-licence Lettres-Anglais : V. ELEFTERIOU (Anglais) G. HAUTCOEUR (Lettres)
(licencelettres.lac@univ-paris-diderot.fr)
Commission d’admission : V. ELEFTERIOU, G. HAUTCOEUR, E. VALETTE
12
1ERE ANNÉE – SEMESTRE 1

BLOC LETTRES

UE LETTRES 1 – LITTERATURE FRANCAISE 1 RESPONSABLE : E. MARTY

LT21Y010 - Analyse de textes littéraires du XVIe au XXe siècle

Un groupe à choisir

Gr.1 L. MATRCAULT
Gr.2 C. MILLET
Gr.3 C. MILLET
Gr.4 E. MARTY – L. ZIMMERMANN
Gr.5 E. MARTY
Gr.6 L. ZIMMERMANN

Cet enseignement (3h hebdomadaires) vise à développer les compétences dans le domaine de l’analyse
littéraire et de l’explication de texte à l’oral
Programme
Marivaux : Le Jeu de l’amour et du hasard, éditions GF
François Villon : Poésies complètes, Livre de Poche coll. Lettres gothiques (on ne travaillera que sur la
partie intitulée « Le Testament » (p. 91- 253).
Important : Seules les éditions indiquées ci-dessous seront acceptées en cours et les ouvrages devront
avoir été lus avant la rentrée universitaire.

Modalités d’évaluation :
Contrôle continu : la note globale est le résultat des exercices effectués en cours (50%) et d’un examen commun
aux six groupes en amphi à la fin du semestre.
Dispensés de contrôle continu : Un examen écrit (50%) et un oral (50%) à la fin du semestre.

UE Lettres 2 – HISTOIRE LITTERAIRE 1 RESPONSABLE : R.CAPPELLEN

LT21Y020– Histoire littéraire 1 (Antiquité-XVIIIe siècle)

Cette série de cours magistraux est organisée en quatre cycles de trois conférences s’attachant successivement
à l’Antiquité, à la Renaissance, au XVIIe siècle et au XVIIIe siècle.
Ces conférences abordent les principaux jalons de l'histoire littéraire de chaque époque en replaçant les
évolutions formelles et artistiques ainsi que les œuvres littéraires marquantes au sein des mutations culturelles,
sociales, politiques ou philosophiques.
Une brochure comprenant les documents nécessaires au suivi des conférences sera distribuée aux étudiants en
début de semestre.
Programme :

- E. Valette, Littérature et pratiques sociales dans l’Antiquité grecque


- Anne Paupert,Introduction à la littérature médiévale
- R. Cappellen, Introduction à la littérature de la Renaissance
- G. Hautcoeur, Grandes notions (classicisme, baroque). Le roman à l’époque moderne (XVIe-XVIIIe
siècles) : formes et évolutions

Modalités d’évaluation (CC et dispensés de CC) : Un écrit sur table obligatoire en fin de semestre (100%).
13
UE 3 – ATELIER 1 RESPONSABLE : G. HAUTCOEUR –
M. VERVEL

LT21Y030 – ATELIER 1 : Techniques d’expressions 1

Choisir un groupe
G.1 M. DAVIDOUX
G.2 F. CARDIN
G.3 H. BATY
G.4 H. BATY
G.5 A. MARION
G.6 G. HAUTCOEUR
G.7 M. VERVEL
G.8 V. AUVINET
G.9 A. MARION / G. EVETTE
Groupe de soutien le mercredi 10h-12h : Gaspard EVETTE

1. Méthodologie du travail universitaire


Le but de cet enseignement est d’apporter aux étudiants l’aide dont ils ont besoin dans la préparation et la
réalisation de leurs travaux écrits (insertion des références et des citations, rédaction d’un paragraphe, résumé
de textes, grammaire pour l’orthographe, etc.).

2. Atelier de rédaction
Il s’agit de s’entraîner aux techniques de l’écrit, notamment à l’élaboration de textes à visée argumentative. Les
compétences rédactionnelles requises sont linguistiques (correction de la langue, orthographe, syntaxe,
ponctuation…), stylistiques (effacement des marques de subjectivité, élimination des répétitions, rédaction de
phrases courtes…), logiques (construction d’un raisonnement, présentation des arguments et des exemples…).
Les textes-supports se répartiront entre textes littéraires et textes critiques ou théoriques, sur les sujets
suivants : 1. les définitions du récit (la narrativité) ; 2. la métaphore en poésie ; 3. l’enchaînement dialogal dans
le texte de théâtre.

ATTENTION : l’inscription en ligne (IPweb) est obligatoire. Choix des groupes : veuillez-vous reporter à
l’affichage « horaires Lettres »

Modalités du contrôle des connaissances :


Contrôle continu : la note finale est composée de la moyenne d’au moins trois exercices écrits et de la note
d’assiduité à l’atelier de débat en anglais.
Dispensés du contrôle continu : examen écrit en fin de semestre.

UE LETTRES 4

Choisissez un enseignement dans la liste ci-dessous

LT21Y040 - Littérature comparée

Cet enseignement, proposant des programmes différents, vise à initier les étudiants aux méthodes d’une
discipline nouvelle, la littérature comparée, et à travailler sur un corpus de textes littéraires international.
Choisissez un groupe parmi les 5 qui vous sont proposés.

Gr.1 C. VETTORATO
Gr.2 M. FROIDEFOND
Gr.3 C. MILLNER
Gr.4 A. LECLERCQ
Gr. 5 I. CAZALAS
14
Gr. 1 – Cyril VETTORATO : Découverte des poésies étrangères.
Ce cours se propose d’introduire à la poésie du vingtième siècle dans une perspective comparatiste. Tout en
offrant des introductions et des outils méthodologiques généraux pour découvrir ce champ, il se focalisera
principalement sur quatre grands recueils poétiques parus entre 1940 et 1965 : Poète à New York de Federico
García Lorca (1940), Les Cendres de Gramsci de Pier Paolo Pasolini (1957), Et personne n’en sait davantage de
Nelly Sachs (1957) et Ariel de Sylvia Plath (1965).
Nous présenterons ces quatre poètes, mais aussi les contextes dans lesquels ont été publiés ces recueils et les
débats qu’ils ont suscités. Le principal objectif du cours sera de permettre aux étudiants de s’approprier petit à
petit, au fil du semestre, ces textes poétiques qui peuvent sembler difficiles au premier abord, en pratiquant
intensivement l’analyse des poèmes en classe et en encourageant la participation et la proposition
d’hypothèses de lecture. Nous lirons les textes en traductions françaises, mais nous encouragerons aussi les
étudiants à se tourner vers certains textes originaux en fonction de leurs compétences linguistiques – les
langues du corpus correspondant aux quatre langues vivantes les plus souvent étudiées au collège et au lycée :
l’anglais, l’allemand, l’espagnol et l’italien.
Programme
Federico García Lorca, Poète à New York (1940), traduit de l'espagnol par André Belamich, Claude Couffon,
Pierre Darmangeat et Bernard Sesé, Paris, Poésie / Gallimard, 1968.
Pier Paolo Pasolini, Les Cendres de Gramsci (1957), traduit de l’italien par José Guidi, Paris, Poésie /
Gallimard, 2017.
Nelly Sachs, Et personne n’en sait davantage (1957), traduit de l'allemand par Mireille Gansel, Paris, Verdier,
2002 (cette édition contient aussi Exode et métamorphose).
Sylvia Plath, Ariel (1965), traduit de l’anglais par Valérie Rouzeau, Paris, Poésie / Gallimard, 2011.

Gr. 2 – M. FROIDEFOND : Mille Antigones


La figure d’Antigone exerce une fascination et une autorité ininterrompues dans l’imaginaire occidental. Nous
tâcherons de comprendre pourquoi en faisant dialoguer le texte de Sophocle et quelques unes de ses
réécritures modernes et contemporaines les plus marquantes, à la croisée de la littérature, de la philosophie et
des arts. Cette exploration, qui nous fera circuler d’un genre littéraire à l’autre (théâtre, roman, poésie),
permettra d’interroger les enjeux éthiques et politiques incarnés par la figure d’Antigone : le conflit entre loi
naturelle et loi des hommes, l’individu et le pouvoir, l’intime et l’épique ; la thématique de la sororité ;
l’expérience du deuil et l’hommage aux sans sépulture ; la spécificité de la gestuelle et de la voix féminine qui
dit Non.
À défaut de pouvoir étudier les visages des « mille Antigones » (C. Delbo) modelés depuis l’Antiquité, nous nous
concentrerons d’abord sur les œuvres de Sophocle, Brecht et Bauchau, avant d’élargir la réflexion à un corpus
plus contemporain. Si la prégnance de ce mythe est telle qu’il a pu apparaître comme l’un des « talismans de
l’esprit européen » (G. Steiner), ses réappropriations contemporaines ouvrent en effet de nouvelles voies et
ravivent sa portée politique, comme en témoignent de façon diverse les textes de Charlotte Delbo relatifs au
nazisme, l’essai de Judith Butler sur la sexuation hétéronormative et la vulnérabilité de l’humain ou, plus
récemment, les approches d’Assia Djebar, d’Adel Hakim ou de Wajdi Mouawad qui mettent en résonance les
conflits des pays arabes et le texte de Sophocle.
Programme
Sophocle, Antigone, trad. P. Mazon, Gallimard, Folioplus Classiques, 2007.
Bertold Brecht, Antigone (d’après la transposition par Hölderlin de l’Antigone de Sophocle), trad. M.
Regnaut, L’Arche, 2007.
Henry Bauchau, Antigone, J’ai lu, 1999.
Un recueil de textes sera distribué à la rentrée, comprenant le poème de Henry Bauchau La lumière
Antigone écrit pour le livret de l’opéra de P. Bartholomée, « Kalavrita Des Mille Antigones » de Charlotte Delbo,
des extraits de réécritures (Cocteau, Woolf, Anouilh, Assia Djebar), et un choix de textes philosophiques
(Kierkegaard, Nietzsche, Lacan, Derrida, Georges Steiner, Judith Butler).
Le cours sera ponctué par l’analyse d’extraits de films (Y. Tzavéllas, J-M Straub et D. Huillet, Les Cannibales
de L. Cavani), d’opéras (Honegger) et de mises en scène récentes (Antigone et Des roses et du jasmin d’Adel
Hakim, Des femmes de Wajdi Mouawad).

Gr.3 – C. MILLNER : Récits d’enquêtes, histoires de spectres


Confondre un coupable grâce à une série d’indices, voilà la trame traditionnelle du roman policier, qui promeut
le retour à l’ordre et une relation pacifiée au réel, l’inquiétude ou le désordre initiaux - provoqués par le crime
ou le délit - s’effaçant dans la résolution finale: la désignation univoque d’un coupable.
15
A partir des années 1960-70, nombre de récits occidentaux adoptent le modèle du roman policier pour mieux
se jouer de ses codes. Ils substituent à cette représentation rassurante un univers de doutes dans lequel toute
tension à une résolution demeure à jamais asymptotique. L’enquête policière se présente comme un modèle
épistémologique dans lequel le détective-chercheur évolue à tâtons, le récit dessine un insaisissable portrait-
robot du coupable comme de la victime interrogeant ainsi, en cette fin de XXe siècle, les modalités de
représentation du réel et plus particulièrement du réel historique. Dans les œuvres que nous étudierons,
l’enquête frôle parfois le fantastique, faisant surgir l’ombre insaisissable de revenants d’un passé dont il est
impossible de sceller le tombeau.
Nous interrogerons les modalités littéraires de cette représentation de la connaissance et plus particulièrement
de la connaissance historique dans un corpus d’œuvres européennes écrites entre les années 1980 et 1997.
Programme:
Antonio Tabucchi, Le Fil de l’horizon.
Patrick Modiano, Dora Bruder.
Erri De Luca, Tu, moi.
À ces courts romans s’ajoutera un corpus de textes distribué en classe.

Gr. 4 – A. LECLERCQ : Visages d’Othello


Une lecture assidue de la tragédie de Shakespeare, Othello ou le Maure de Venise (1604), sera l'occasion de nous
pencher sur diverses problématiques. Nous verrons l'histoire de la réception de cette oeuvre, et la manière dont
cette réception privilégie aujourd'hui la question raciale et la lecture féministe. Nous nous pencherons sur
diverses adaptations (théâtre, opéra, cinéma) et réécritures, singulièrement de la fin du 19ème et 20ème siècles.
Certains textes sont en anglais ; nous en proposeront des traductions succintes, mais une compréhension, même
minimale, de la langue, serait préférable.

Bibliographie :
-W. Shakespeare, Othello, ou le Maure de Venise, traduction de Yves Bonnefoy,
-Toni Morrison, Desdemona, (with lyrics by Rokia Traore), (en anglais), London, Oberon books, 2012.
Lecture complémentaire
-Aphra Behn, Ooronoko, Paris, GF Flammarion, 2012.

Filmographie : (les films seront vus en classe)


-Othello, Orson Welles, 1951.
-Che cosa sono le nuvole, Pier Paolo Pasolini, 1968.
Opéra :
- Othello, Giuseppe Verdi, 1887.

Gr.5– I. CAZALAS : L'écriture de la honte dans les récits d'enfance

« L'homme dépend très étroitement de son reflet dans l'âme d'autrui, cette âme fût-elle celle d'un crétin »
(Gombrowicz, Ferdydurke). La honte est cette émotion secrètement cuisante, ce sentiment d’indignité que
l'on éprouve lorsque l’on se découvre soumis au regard catégorisant de l'autre sans parvenir à le mettre à
distance. On approchera tout d’abord cet affect et ses multiples paradoxes en lisant des extraits de textes
philosophiques, sociologiques et psychanalytiques. Puis on comparera trois récits d’enfance qui sont l’une
des formes littéraires privilégiées où la honte se met en mots et en voix. En effet, ils déploient les
appartenances géographiques, sociales et culturelles, explorent le lien aux figures parentales ainsi que la
mise en place d'une dialectique de la reconnaissance et de l'exclusion. Ils composent ainsi une
phénoménologie de la honte, nommant les violences normatives en jeu, disant le déni de l'humiliation
comme l'intériorisation d'un sentiment d'infériorité. Mais ces récits déconstruisent également la valeur
morale attribuée à la honte ainsi que sa puissance d’assignation. Dès lors, dans quelle mesure l'écriture de
la honte est-elle un geste d’émancipation décisif dans la construction de soi comme sujet politique ?
Implique-t-elle toujours une séparation, voire une trahison des siens ? Ce parcours sera aussi l'occasion de
réfléchir à l'histoire des formes de l'autobiographie, à l'évolution du statut de l'écrivain et aux formes
d'exposition qu'engage l'acte même de publication.

Deux types d’exercice seront pratiqués : il sera proposé d’écrire un texte d’invention sur la honte
et de s’initier à la dissertation comparatiste.

16
Textes au programme
J.M. Coetzee, Scènes de la vie d'un jeune garçon (1997), traduit de l'anglais (Afrique du Sud) par Catherine
Glenn-Lauga, Points, 2002.
Annie Ernaux, La Honte (1997), Gallimard, « Folio », 1999.
Zahia Rahmani, France, récit d'une enfance (2006), Le Livre de poche, 2008.

LT21Y060 – Langages 1 – Initiation à lalinguistique

Cet enseignement est constitué d’une part d’un cours magistral en amphi et d’autre part de travaux dirigés.

 Cours magistral : V. NYCKEES

 Séances de travaux dirigés (choisir un groupe) :

Gr.1 S. LESAGE
Gr.2 S. LESAGE
Gr.3 A. JABER
Gr.4 A. JABER
Gr.5 Q. DENIGOT

Après une présentation de l’objet et des concepts fondamentaux de la linguistique, cet enseignement propose
une initiation méthodique à la phonétique et à la phonologie ainsi qu’à la morphologie (l’accent étant mis en
première année sur la morphologie lexicale).
Le cours magistral (CM) et les séances de travaux dirigés (TD) constituent deux approches complémentaires de
ce programme d’introduction à la linguistique, l’une d’orientation plus théorique, privilégiant l’acquisition des
connaissances, l’autre centrée sur la pratique et visant principalement l’acquisition des méthodes et des savoir-
faire.

Une bibliographie détaillée sera fournie lors du premier cours magistral.

Modalités d’évaluation
La participation aux épreuves est obligatoire tant pour le CM que pour le TD.
Contrôle continu : la note globale est calculée à partir de trois notes :
- la note de l’examen final écrit de fin de semestre pour le CM (40%) ;
- pour le TD, un devoir sur table au cours du semestre (20%), un autre pendant la période des examens (20%),
ainsi que de petits travaux à rendre au cours du semestre (20%).
Dispensés de contrôle continu : la note globale est calculée à partir de deux notes correspondant à deux
examens écrits : l’un dans le cadre du CM commun (50%), l’autre dans le cadre du TD (50%)

LT21Y070 - Littérature et histoire


(Cours également proposés au Semestre 3)
Un cours au choix parmi les deux groupes proposés

Gr.1 – C. TREVISAN : Les enfants de la guerre


On examinera le statut et le sort des enfants lors d’un état de guerre, ainsi que les conséquences que celui-ci
peut avoir sur ceux qui n’ont pas vécu directement cette épreuve, mais en perçoivent les effets, par le biais
d’une transmission familiale douloureuse.
Il est impératif d’avoir lu les textes avant le début du cours. Un contrôle de lecture sera organisé.

Textes au programme
Agota Kristof, Le Grand Cahier
Philippe Grimbert, Un secret

17
Gr.2 – C. TREVISAN : Mémoires d’une jeune fille rangée de Simone de Beauvoir
Mémoires d’une jeune fille rangée constitue le premier tome de l’autobiographie de Simone de Beauvoir. On
examinera, dans une perspective d’histoire culturelle, la façon dont l’auteur du Deuxième sexe, livre qui fut
fondamental dans l’histoire du féminisme, fait, dans un récit d’apprentissage, de vocation et d'émancipation,
l’analyse de l’idéologie et des pratiques de la classe sociale dont elle est issue : la bourgeoisie catholique de la
fin du XIXe et du premier tiers du XXe siècles.
Il est impératif d’avoir lu le texte des Mémoires d’une jeune fille rangée, dans l’édition recommandée, avant le
début du cours.

Textes au programme
Simone de Beauvoir, Mémoires d’une jeune fille rangée, Folio.
Simone de Beauvoir, Le Deuxième Sexe (1949), t. 2, Folio. (texte complémentaire)

LT21Y080 - Littérature et cinéma

Gr. 1 – F. CARDIN : La figuration du quotidien dans la littérature et le cinéma francophones des XXe
et XIXe siècles
Dans L’Infra-ordinaire (1989), George Perec s’interroge sur la possibilité de rendre compte de cette expérience si
particulière qu’est le quotidien : « Ce qui se passe chaque jour et qui revient chaque jour, le banal, le quotidien,
l’évident, le commun, l’ordinaire, l’infra-ordinaire […], comment en rendre compte, comment l’interroger,
comment le décrire ? » Ce cours se propose d'étudier la manière dont la littérature et le cinéma ont, aux XXe et
XIXe siècles, répondu à cette question. Notre réflexion sur le quotidien s’appuiera notamment sur le travail de
Michael Sheringham, qui dans son essai Traversées du quotidien (2006), à la suite de Maurice Blanchot, a posé
l’idée que le quotidien, en tant qu’il est complexe et difficile à appréhender, à définir et à observer, résisterait à
la représentation – notamment à celle que constitue l’écriture romanesque.
Pour interroger cette potentielle résistance et son possible dépassement, nous étudierons des textes et des
films qui font de l’écriture du quotidien un enjeu formel, mais aussi, parfois, éthique ou politique. Le corpus sera
varié, principalement francophone, et constitué aussi bien d’approches fictionnelles que documentaires de
notre objet. Nous travaillerons par exemple sur des textes de G. Perec ou d’A. Ernaux, mais aussi sur des textes
très contemporains. Pour ce qui est du cinéma, nous étudierons aussi bien des films documentaires que des
films de fiction (M. Pialat, C. Akerman, J. Rouch, A. Cavalier, entre autres). Il s'agira enfin de nourrir nos
réflexions de la lecture de quelques textes théoriques, venus des sciences humaines, de la philosophie, ou de la
critique littéraire.

Bibliographie indicative
Roland Barthes, Mythologies, Seuil, 1959.
Maurice Blanchot, « La parole quotidienne » [1962], in L’Entretien infini, Gallimard, 1969.
Michel De Certeau, L’Invention du quotidien [1980], Gallimard, 1990.
Henri Lefebvre, La Critique de la vie quotidienne [1947], L’Arche, 1997.
Georges Perec, L’Infra-ordinaire, Seuil, 1989.
Michael Sheringham, Traversées du quotidien, des Surréalistes aux Post-modernes [2006], PUF, 2013.

LT21Y090 – Littérature et arts

Un groupe au choix parmi les trois qui vous sont proposés

G.1 – M. FROIDEFOND : Les nuits (poésie, peinture, musique)


Ce cours propose une traversée de l’histoire du nocturne en Europe depuis l’époque baroque jusqu’à
aujourd’hui. Motif à la croisée de la littérature et des arts, la nuit a revêtu différents visages au fil de ses
appropriations par les poètes, les peintres et les musiciens qui ont vu en elle un écran pour projeter fantasmes
et méditations les plus variés. Peut-on malgré tout parler d’un genre nocturne et postuler qu’il existe des
stratégies d’effets comparables, voire des équivalences, entre les arts ? Que ce soit à l’époque romantique, où
l’esthétique nocturne a été exacerbée dans tous les arts, en amont ou au contraire plus récemment, la nuit ne
cesse de mettre l’art au défi. Elle agit comme un puissant stimulant à la fois sur le plan esthétique, mystico-

18
philosophique et technique, obligeant chaque art à inventer de nouveaux possibles (clair-obscur, polyrythmie,
etc.).
Le cours sera une initiation à la démarche inter-artistique. Il proposera des outils pour analyser la poésie, la
peinture et la musique, construire un questionnement d’esthétique comparée et réfléchir aux spécificités des
différents médias mis en regard.
En poésie, outre quelques auteurs baroques (Jean de la Croix), on étudiera les Hymnes à la nuit de Novalis, et
des poèmes de Hölderlin, Hugo, Rilke, Trakl, Lorca et Bonnefoy. En peinture, on s’intéressera notamment à
Rembrandt, Le Caravage, De la Tour, Caspar Friedrich, Turner, Van Gogh, Munch, et en musique à Chopin,
Fauré, Schönberg et Dutilleux. Pour prolonger la réflexion, on observera également comment le motif nocturne
irrigue le cinéma et le champ philosophique depuis le début du XXe siècle.
Les œuvres littéraires étudiées seront distribuées en cours.
Bibliographie indicative :
Paulette Choné, L’Atelier des nuits, histoire et signification du nocturne dans l’art d’Occident, Presses
Universitaires de Nancy, 1992.
Catherine Espinasse (dir.), La Nuit en question(s), Colloque de Cerisy, Édition de l’aube, 2005.
Gérard Genette, « Le jour, la nuit », dan Figures I
I, Seuil, 1969.
Vladimir Jankélévitch, La Musique et les heures, Seuil, 1988.
Alain Montandon, Les Yeux de la nuit, essai sur le romantisme allemand, Presses Universitaires Blaise Pascal,
2010 ; Dictionnaire littéraire de la nuit, Champion, 2013.
Berline Saint Girons, Les Marges de la nuit : pour une autre histoire de la peinture, Édition de l’amateur,
2006.

G.2. G. EVETTE : Littérature et chanson


« La critique du bourgeois au XIXe siècle : texte, chanson, image »
Le XIXe siècle voit l'émergence d'une nouvelle représentation du bourgeois, condamné notamment pour son
conformisme, sa morale étriquée et sa bêtise. Cette critique dessine en creux une image de l'artiste, supposé
être l'antithèse du bourgeois. Elle surgit notamment de la Bohème artistique, et nourrit les romanciers réalistes
du XIXe siècle, Flaubert en particulier. Cependant, cette représentation satirique est loin de se limiter au roman
réaliste : elle est aussi bien prise en charge par la poésie, la caricature, et la chanson, dans une veine qui
inspirera encore les chansonniers français au milieu du XXe siècle.
Ce cours se propose d'étudier la représentation du bourgeois par le texte, l'image et la chanson, en faisant
dialoguer ces différents supports artistiques. On s'intéressera aussi bien à la dimension esthétique de cette
critique, à travers les notions de satire et caricature, qu'à sa dimension politique. On étudiera la représentation
du bourgeois à travers un corpus français, qui comprendra notamment Madame Bovary, des poèmes de
Verlaine et Rimbaud, des caricatures de Daumier et des chansons de Gaston Couté, en proposant des
prolongements chez Brassens et Brel.
Programme : La liste des œuvres à étudier et une bibliographie seront données à la rentrée.

Modalités d’évaluation commune à tous les cours de l’UE


Contrôle continu
- deux travaux au minimum dans le cadre du cours (50%)
- un examen sur table en fin de semestre (50%) : écrit de 3h
Dispensés du contrôle continu : un examen sur table en fin de semestre (100%) : écrit de 3h

G.3 – L. TIBI : Littérature et musique


Du simple titre au modèle compositionnel, la littérature a été, tout au long de l’histoire de la musique, une
source d'inspiration féconde des musiciens. Ce cours sera consacré à l’étude des différentes modalités de
présence de la littérature dans des œuvres musicales vocales et instrumentales, allant du baroque au XXe siècle
: modalité de l’inclusion (lorsque le texte est dans la musique) ; modalité de la transposition (lorsque le modèle
littéraire peut influencer l’écriture musicale).
Nous nous appuierons sur des études croisées des œuvres littéraires « sources » et de leurs transpositions
musicales, en mobilisant les outils méthodologiques propres à l’analyse interdisciplinaire. De nombreuses
œuvres seront ainsi abordées : opéras (Monteverdi, Mozart, Bizet…), lieder et mélodies (Schubert, Berlioz,
Fauré…), poèmes symphoniques (Liszt, Debussy…) et plus généralement musiques instrumentales « à
programme », jusqu’aux œuvres musicales plus contemporaines d’inspiration littéraire (Mallarmé, R. Char et
19
Boulez…), à propos desquelles une place particulière sera accordée à la notion d’ « œuvre ouverte » dans les
deux arts. Dans cette perspective, le cours s’appuiera sur des analyses de textes et de partitions extraits d’une
anthologie distribuée aux étudiants, et sera ponctué de nombreuses écoutes.
Bibliographie indicative :
Antoine Bonnet et Pierre-Henry Frangne (dir.), Mallarmé et la musique, La musique et Mallarmé, Rennes,
Presses Universitaires de Rennes, coll. Aesthetica, 2016.
Pierre Brunel, Les Arpèges composés : Musique et Littérature, Klincksieck, 1997.
Françoise Escal, Contrepoints : musique et littérature, Klincksieck, 1996.
Aude Locatelli, Littérature et musique au XXe siècle, PUF, 2001.
François Sabatier, Miroirs de la musique. La musique et ses correspondances avec la littérature et les beaux-
arts, XVe-XVIIIe siècles, Tome I, Fayard, 1998.
François Sabatier, Miroirs de la musique. La musique et ses correspondances avec la littérature et les beaux-
arts, XIXe-XXe siècles, Tome II, Fayard, 1995.

BLOC ANGLAIS

UE ANGLAIS 1 LITTERATURE, CULTURE VISUELLE ET CIVILISATION ANGLOPHONES 1

LCA1Y030 – Clés pour la littérature 1 — Get with the Beat: From Nursery Rhymes to Rap (2h TD)

Ce cours propose une introduction à la poésie anglophone par le rythme pour rappeler les origines orales de la
poésie et rendre plus sensible la nature accentuelle de la langue anglaise. Des nursery rhymes au rap, de la
ballade au limerick, de la sextine au sonnet, c’est en écoutant et en apprenant à dire que nous aborderons les
poèmes avant de nous lancer dans l’analyse critique ou les exercices de creative writing. Compétences visées :
apprendre à lire / dire en public, être capable de décrire un poème (forme, contenu, contexte…), savoir
reconnaître un schéma rythmique, apprendre à rédiger un paragraphe (topic sentence, analyse, citation,
commentaire…).
• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : 1 mid-term, 1 final, 1 recitation contest, homework,
participation.
• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : commentaire composé guidé (2h).
• Modalités d'évaluation, session 2 : commentaire composé guidé (2h).
Bibliographie :
Get with the Beat Handbook (Moodle)
J. Kennedy and Dana Gioia, An Introduction to Poetry, Longman. [Disponible à la B.U.]
Webographie :
http://www.poetryoutloud.org/poems-and-performance/tips-on-reciting
www.poetryfoundation.org/
http://writingcenter.unc.edu/handouts/
http://writing.upenn.edu/library/Bernstein-Charles_Poem-Profiler_EZ.html
Responsable : Abigail LANG (822, abigail.lang@wanadoo.fr)

LCA1Y040 – Introduction à l'histoire britannique (1534-1801) (2h TD)

Ce cours d’introduction à l’histoire britannique couvre la période du 16e au 18e siècle dont les évolutions
religieuses, politiques, économiques, et culturelles ont posé les bases de la Grande-Bretagne d’aujourd’hui. Si la
période Tudor se caractérise par l’établissement du Protestantisme dans sa définition particulière qu’est
l’Anglicanisme, la dynastie des Stuarts, elle, assiste aux conflits entre la couronne et le Parlement qui mèneront
à la Guerre Civile puis à l’établissement de la monarchie parlementaire avec la « Révolution Glorieuse » en
1688-1689. Sous les règnes des rois George I, II, et III, le 18e siècle est associé à des changements sociaux,
économiques, et culturels importants dont la croissance démographique et l’urbanisation, le commerce
transatlantique et la traite négrière, et les rivalités coloniales entre la France et la Grande-Bretagne en Asie
aussi bien qu’en Amérique du Nord et dans les îles Caraïbes.
20
Les objectifs méthodologiques du cours porteront sur l’acquisition de certains éléments de la méthode de la
dissertation en histoire (organisation des connaissances, rédaction d’introductions, construction de réponses
structurées à une question…) ainsi que les prémices du commentaire de document.

• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : Devoirs et DST écrits et/ou oraux, DST Final (2h écrit).
• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : 2h écrit.
• Modalités d'évaluation, session 2 : 2h écrit.

Bibliographie :
Pourront être consultés (ces ouvrages se trouvent à la bibliothèque des Grands Moulins) :
Elisabeth Tuttle, Les îles britanniques à l’âge moderne 1485-1783. Paris: Hachette Supérieur, 1996.
Peter C. Herman, A Short History of Early Modern England. Chichester : Wiley-Blackwell, 2011. (La version
électronique de ce livre est disponible à télécharger depuis le site de la bibliothèque universitaire (recherche
avancée, rubrique « livres électroniques »))
Angela Anderson & Tony Imperato, Introduction to Tudor England, 1485-1603. London: Hodder education,
2001.
Angela Anderson, Introduction to Stuart Britain 1603-1714. London: Hodder education, 1999.
John Morrill, The Oxford Illustrated History of Tudor and Stuart Britain. Oxford: Oxford University Press, 1996

Responsable : Ariane FENNETAUX (ariane.fennetaux@u-paris.fr)

UE ANGLAIS 2 CULTURE GENERALE ANGLOPHONE 1

DISPENSE EXCEPTIONNELLE DE CET ENSEIGNEMENT AU L1S1 2020-21

UE TRANSVERSE- OUTILS BUREAUTIQUE ET INTERNET (OBI)

Responsables pédagogiques : Aurélie Perrier et Thierry Stoehr.

Résumé du programme :

Les étudiants de première année de licence (L1) suivent l’UE OBI « Outils pour la Bureautique et Internet »
qui est une formation pour l’utilisation de traitement de texte, tableur, espace de stockage, moteur de
recherche, présentation assistée par ordinateur (PréAO) … L'enseignement se déroule sur la totalité du
semestre avec une alternance : cours en ligne, environ une semaine sur deux et TP (2h) en salle l’autre
semaine. Chaque cours en ligne comporte des documents vidéo et textes, suivis de QCM.

L’enseignement est composé de trois grandes parties : (1) utilisation du traitement de texte, (2) utilisation
du tableur, (3) initiation à la PréAO appliquée à la présentation d’un travail personnel de recherche sur un
thème imposé.

Les modalités de contrôle des connaissances de la première session comportent une note sur les QCM
(20%), un examen sur le traitement de texte (30%), une évaluation sur un travail personnel donnant lieu à
une PréAO (25%) et un examen de tableur (25%). Les épreuves de « traitement de texte » et « tableur »
ont lieu le même jour. La seconde session est composée de trois épreuves intégrées : traitement de texte,
tableur et QCM.

Que ce soit pour la première ou la seconde session, les étudiants doivent s’inscrire dans les
groupes d’examen proposés dans le cours OBI spécifique sur Moodle.

21
La situation des étudiants salariés, sportifs de haut niveau, en double licence ou suivis par le relais
handicap peut être prise en compte pour le déroulement des cours et des examens.

ECTS Volume horaire MCC 1ère session MCC 2ème session


TP
Cours TD TP CC% CT% TP% CC% CT%
%
12h
3 12h distanciel - 100 - - - 100
présentiel

22
1ERE ANNÉE – SEMESTRE 2

BLOC LETTRES

UE LETTRES 1 – LITTÉRATURE FRANÇAISE 2 RESPONSABLE : C. TREVISAN

LT22Y010 - Lecture du roman

Un groupe à choisir

Gr.1 A. MARION
Gr.2 C. TREVISAN
Gr.3 C. MILLET / A. MARION
Gr.4 E. MARTY
Gr.5 C. TREVISAN
Gr.6 J.-D. EBGUY

Cet enseignement, conçu dans le prolongement d'« Analyse de textes », est centré sur l'étude du genre
romanesque.
Œuvres au programme :
- L’Abbé Prévost, Manon Lescaut, éd. Folio
- É. Zola, La Bête humaine, éd. Folio Classique.
Il est impératif d’avoir lu la première œuvre au programme, avant le cours d’introduction de la rentrée de
janvier.

Modalités d'évaluation :
Contrôle continu : Exercices effectués dans le cadre du cours (au moins deux : 50 %) et examen en fin de
semestre (50 %)
Dispensés du contrôle continu : un écrit (50 %) et un oral (50 %) en fin de semestre.

UE LETTRES 2 – HISTOIRE LITTERAIRE 2 RESPONSABLE : R. CAPPELLEN

LT22Y020 – Histoire littéraire 2 (Moyen Âge, XIXe-XXe siècles)

Cette série de cours magistraux est organisée en quatre cycles de trois conférences s’attachant successivement
au Moyen Âge, aux XIXe et XXe siècles. Ces conférences abordent les principaux jalons de l'histoire littéraire de
chaque époque en replaçant les évolutions formelles et artistiques ainsi que les œuvres littéraires marquantes
au sein des mutations culturelles, sociales, politiques ou philosophiques.
Une brochure comprenant les documents nécessaires au suivi des conférences sera distribuée aux étudiants en
début de semestre.

Programme :
- Lola Marcault, « Histoire littéraire du XVIIIe siècle »
- M. Castro Mendes, « Le romantisme et ses contestations au XIXe siècle »
- C. Girard, « Le roman au XXe siècle »
- A pourvoir

Modalités d’évaluation :
Un écrit sur table obligatoire en fin de semestre (100%)

23
UE LETTRES 3 – ATELIER 2 RESPONSABLES : R. CAPPELLEN ET L. ZIMMERMANN

LT22Y030 –Techniques d’expression 2

Choisir un groupe

Gr. H. KUCHMANN
Gr. A. MOKLOKOFF
Gr. A pourvoir
Gr. F. CARDIN
Gr. A pourvoir
Gr. M. ROGER-LACAN
Gr. F. CARDIN
Gr. L. ZIMMERMANN

Dans le prolongement du cours du 1er semestre, cet enseignement comprend deux volets :
1. Projet professionnel
Il sera demandé aux étudiants de concevoir et de rédiger un projet professionnel au cours du
semestre. La note attribuée à ce dossier d’une dizaine de pages comptera pour un tiers de la note finale des
étudiants inscrits en contrôle continu.
2. Atelier de rédaction
Il s’agit, dans la continuité de l’Atelier 1, de s’entraîner aux techniques de l’écrit universitaire
(rédaction d’exercices tels que le commentaire de texte ou la dissertation). Les compétences rédactionnelles
requises sont linguistiques (correction de la langue, orthographe, syntaxe, ponctuation…), stylistiques
(effacement des marques de subjectivité, élimination des répétitions, rédaction de phrases courtes…), logiques
(construction d’un raisonnement, présentation des arguments et des exemples…).
Les textes-supports se répartiront entre textes littéraires et textes critiques ou théoriques, sur les
sujets suivants : 1. Tons et registres - 2. La topique - 3. Concevoir et rédiger une fiche de lecture (sur un
ouvrage choisi par chaque enseignant et proposé en début de semestre).

Modalités du contrôle des connaissances :


Contrôle continu : la note finale est composée de la moyenne d’au moins trois exercices écrits, dont le projet
professionnel.
Dispensés du contrôle continu : examen écrit en fin de semestre.

UE LETTRES 4 –

Choisissez un enseignement dans la liste ci-dessous

LT22Y040 - Latin, une langue, une culture (1)

Cet enseignement de 3h comprend un cours TD de langue latine, organisé par groupes de niveau, et
un cours en amphi de civilisation latine, obligatoire.

Tout étudiant débutant le latin à l’université peut en trois semestres rattraper le niveau des bacheliers
avec latin, ce qui lui donne les meilleures chances de réussite s’il souhaite, par la suite, passer les concours
d’enseignement. L’initiation au système de la langue latine permet de mieux comprendre l’histoire et le
fonctionnement des langues apparentées. Les cours de civilisation offrent une initiation à la démarche
anthropologique, tout en facilitant l’acquisition du vocabulaire en contexte.

24
 LANGUE LATINE
Niveau 1 - grands débutants : initiation au latin
Initiation au système de la langue latine. Ce cours, destiné aux étudiants qui n’ont jamais fait de latin
dans le secondaire, donnera les premiers éléments de la morphologie latine et de la syntaxe de la
phrase simple.

Gr.1 S. POUJADE-BALTHAZARD
Gr.2 E. VALETTE
Gr.3 M. PIERRE
Gr.4 M. PIERRE

Niveau 2 – Intermédiaire

Gr.5 – M. PIERRE

Pré-requis : ouvert aux étudiants qui ont fait du latin jusqu’au lycée.
Phrases complexes. Initiation à la version latine (cours mutualisé avec Latin 3, au S4).

 CULTURE LATINE

Pour les étudiants inscrits en niveau 1 (groupes 1 à 4), cours de culture latine obligatoire, en amphi :

E. VALETTE : « Devenir Romain ». Ce cours s’appuiera sur des textes et des documents
iconographiques variés pour faire découvrir la culture romaine, selon une approche anthropologique.

Pour les étudiants inscrits en niveau 2 (groupe 5), cours de littérature latine obligatoire en TD :

S. POUJADE-BALTAZARD : « Descente aux enfers »

Centré sur l’étude du chant VI de l’Enéide de Virgile, le cours suivra les pas de ce héros fondateur que fut
Enée et étudiera à travers ses diverses exploitations, littéraires et iconographiques, entre révélation
philosophique et prophétie historique, le motif complexe de la catabase.

Œuvre : Virgile, L’Enéide, Collection Poésie/Gallimard (trad. A. Bellessort), ou Folio classique, Gallimard
(trad. J. Perret) ou Le Livre de Poche (trad. M. Lefaure revue par S. Laigneau).

Modalités d’évaluation :
Contrôle continu : la note globale est une moyenne des notes obtenues lors des exercices effectués dans le
cadre du cours (tests de grammaire, de vocabulaire, traductions de textes simples : 50 %) et d’un examen
écrit en fin de semestre (50 %) comportant une épreuve de langue (version simple et questions de
grammaire) et des questions de civilisation.
Dispensés du contrôle continu : un examen écrit en fin de semestre (courte version + questions de grammaire
et de civilisation).

LT22Y060 – Littérature et langage numérique

Cours magistral : O. RITZ

Que se passe-t-il quand une œuvre littéraire est traduite dans un langage numérique ? Ce cours magistral
partira de questions concrètes sur les outils et les formats utilisés pour produire des textes numérisés, pour
conserver les données ainsi produites et pour les diffuser. Ces connaissances techniques permettent d’aborder
les grands débats suscités par la numérisation des œuvres littéraires ou des textes critiques, notamment ceux
qui portent sur la propriété intellectuelle. On s’interrogera également sur les transformations de la production
littéraire par l’usage de dispositifs numériques dont l’usage s’est généralisé (les traitements de textes) comme
par des pratiques récentes et encore marginales (écriture collaborative, usages des réseaux sociaux…). Une part
importante du cours sera consacrée aux possibilités nouvelles que le numérique offre à celles et ceux qui
étudient la littérature. Les ressources numériques et les outils de recherche pour les études littéraires sont
désormais nombreux et ils peuvent être très utiles, à condition de savoir qu’ils existent, d’en comprendre le
fonctionnement et de connaître les motivations des personnes ou des institutions qui les mettent à disposition
25
du public.
L’étude des langages numériques sera ainsi le point de départ d’un cours de culture numérique pour littéraires,
en partie orienté vers la pratique. S’il n’est pas obligatoire d’avoir un ordinateur, une tablette ou un téléphone
connecté, les étudiantes et étudiants qui le peuvent sont invités à en avoir un et à l’utiliser pendant le cours.

Modalités d’évaluation :
Un écrit sur table obligatoire en fin de semestre (100 %)

LT22Y070 - Ethnopoétique Cyril VETTORATO


La parole en performance : initiation à l’ethnopoétique

L’ethnopoétique désigne une approche interdisciplinaire de la parole poétique, du récit ou encore du théâtre,
qui fait de la parole en performance et des cadres culturels variés où elle se déploie des éléments centraux de
sa réflexion. Nous introduirons les participants de ce cours à certains de ses textes théoriques fondateurs
(Florence Dupont, Claude Calame) tout en tâchant d’appliquer ses méthodes à des exemples nombreux et
diversifiés, que ce soient des poésies et contes traditionnels de diverses cultures ou des formes d’oralité
contemporaines comme le rap ou le slam.

Bibliographie
-Claude Calame, Florence Dupont, Bernard Lortat-Jacob et Maria Manca dir., La Voix actée. Pour une nouvelle
ethnopoétique, Paris, Kimé, 2010.
-Maria Manca, La poésie pour répondre au hasard. Una approche anthropologique des joutes poétiques de
Sardaigne, Paris, CNRS éditions& Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2009.
- Paul Zumthor, Introduction à la poésie orale, Paris, Seuil, « Poétique », 1983.

Modalités d’évaluation :
Contrôle continu : Fiche de lecture, dossier ou exposé (50%) et examen écrit en fin de semestre (50%)
[contrôle terminal déconseillé].

LT22Y080 - Lecture du conte I. CAZALAS

Qu’est-ce que la littérature orale ? Comment définit-on le conte ? Quelles sont les fonctions du conte dans
les sociétés traditionnelles et dans les nôtres ? Il s’agira de faire une lecture interdisciplinaire de contes
merveilleux, de comparer les versions orales et écrites d’un même conte type. On proposera ainsi une
initiation aux méthodes d’analyse et aux questions que pose l’entrée en littérature du conte de tradition
orale. On travaillera aussi la lecture à voix haute des contes étudiés ensemble.
Ce cours s'inscrit dans la continuité du travail d'enseignement et de recherche mené pendant plusieurs
années par Bernadette Bricout, qui a longtemps fait vivre ce champ d'études à l'université Paris 7.

Programme
Versions de tradition orale françaises et étrangères.
Charles Perrault, Contes, Flammarion, GF n° 666, préface de Marc Soriano.
Grimm, Contes choisis, Gallimard, « Folio Classique », n° 3372, préface de Jean-Claude Schneider.
Henri Pourrat, Le Trésor des contes. Les Amours, Gallimard, « Folio ».

Un fascicule pédagogique d’une cinquantaine de pages est distribué aux étudiants inscrits en contrôle continu et
peut être envoyé aux étudiants dispensés d’assiduité qui en font la demande auprès de l’enseignante.

Éléments de bibliographie
Nicole Belmont, La poétique du conte, Gallimard, 1999.
Bernadette Bricout, La clé des contes, Seuil, 2005.
Bernadette Bricout, Le savoir et la saveur. Henri Pourrat et le Trésor des contes, Gallimard, « Bibliothèque
des idées », 1992.
François Flahault, La pensée des contes, Anthropos, « Psychanalyse », 2001.
Vladimir Propp, Morphologie du conte, Seuil, « Points Seuil », 1970.

26
Modalités d’évaluation communes à tous les groupes
Contrôle continu : moyenne des travaux effectués en cours de semestre (entraînement au commentaire
composé ; rédaction d’un commentaire en temps libre, sur un conte choisi individuellement) (50% de la note).
Devoir sur table de 3 heures (commentaire composé d’un conte) en fin de semestre (50 %).
Dispensés du contrôle continu : un écrit sur table (50%), un exposé oral portant sur une œuvre au programme
(50%).

LT22Y100 - Littérature et cinéma G. HAUTCŒUR


Les « classiques » au cinéma
Ce cours a pour objectif de comprendre la façon dont les cinéastes modernes ont adapté des romans anciens
dont certains, – c’est le cas de L’Astrée – sont totalement inconnus des non-spécialistes. Nous nous attacherons
aux problèmes formels qu’entraîne le passage du medium verbal au cinéma ; mais nous essaierons surtout de
comprendre la façon dont ces romans, et les conceptions de l’amour qu’ils présupposent, ont été lus et
interprétés par la modernité : loin du préjugé qui considère l’adaptation comme un affadissement ou, pire, une
trahison du texte-source, nous verrons qu’adapter les « classiques » au cinéma est une façon de rendre
hommage au passé tout en se réappropriant ce dernier pour lui donner un sens nouveau.
Récits
• Laclos, Les Liaisons dangereuses [1782]
• Lafayette Madame, La Princesse de Clèves [1678]
• d’Urfé Honoré, L’Astrée [1607-1623]. Des extraits du roman seront distribués aux étudiants au début du
cours.
Adaptations filmiques
• Éric Rohmer, Les Amours d’Astrée et de Céladon [2007]
• Manoel de Oliveira, La Lettre [1999]
• Christophe Honoré, La Belle personne [2008]
• Roger Vadim, Les Liaisons dangereuses 1960 [1959]
• Stephen Frears, Dangerous Liaisons [1988]

Modalités d’évaluation :
Contrôle continu : exercices effectués dans le cadre du cours (50%) et examen en fin de semestre (50%)
Étudiants dispensés de contrôle continu : un devoir écrit en fin de semestre.

LT22Y090 - Littérature et arts M. FROIDEFOND


« Regards sur Van Gogh » (littérature, cinéma, musique)
Ce cours étudie la fascination exercée par Van Gogh et les différents regards portés sur cet artiste et son
œuvre. Il confronte des œuvres littéraires de genres différents (essai, récit, poésie), mais également le cinéma
(Pialat) et la musique (Dutilleux). Cette multiplicité d’objets, distincts par leur support, leur langage et les
enjeux esthétiques ou politiques que chacun confère à Van Gogh, montre l’extrême fécondité de cette figure
mais aussi sa complexité. Elle interroge la façon dont se fabrique un mythe.
On examinera les effets de l’œuvre sur son regardeur et la façon dont la peinture stimule, défie et bouscule la
littérature, les arts et la société. Que révèlent ces psychiatres qui ont jugé fou celui que la postérité a fini par
reconnaître comme un génie « suprahumain » (Artaud) ? Comment peut-on dire la peinture, filmer l’acte de
création, ou transposer musicalement une œuvre picturale ? À travers ces œuvres qui renouent ou prennent au
contraire leurs distances avec les traditionnelles formes de l’ekphrasis et subvertissent l’érudition picturale,
c’est finalement l’opacité de l’acte de création qui est questionnée.
Ce cours est une initiation à la démarche interartistique. Il propose des outils pour analyser les différents arts,
interroger la notion d’intermédialité et construire une réflexion d’esthétique comparée.
Programme :
Antonin Artaud, Van Gogh le suicidé de la société (1947), Gallimard, L’Imaginaire, 2001.
Paul Nizon, Stolz (1975), trad. J-L. Rambures, Babel, 1987.
Pierre Michon, Vie de Joseph Roulin (1988), Verdier poche, 2015.
Maurice Pialat, Van Gogh (film), 1991.
Henri Dutilleux, Timbres, espace, mouvement ou La Nuit étoilée, œuvre pour orchestre, 1977 (les références des
enregistrements seront données en cours).

27
Une brochure de textes complémentaires sera distribuée au début du semestre comprenant des extraits des
Lettres du voyageur à son retour d’Hofmannsthal, des poèmes (Celan, Char, Sexton, Tranströmer), des extraits
de la correspondance de Van Gogh et des textes d’historiens de l’art (Meyer Shapiro).

Modalités d’évaluation :
Contrôle continu : Deux travaux minimum dans le cadre du cours (contrôle de connaissance ; exposé et/ou
devoir maison) comptant pour 50% de la note finale ; un examen écrit en fin de semestre (50%)
Contrôle terminal : Un examen écrit en fin de semestre.

LT22Y110 - Littérature et histoire M. ROGER-LACAN


(Cours également proposé au S4 : effectif limité)

L’écriture et l’analyse littéraire face à l’histoire


En prenant pour point de départ une nouvelle de Balzac (Adieu) qui joue avec le souvenir traumatique des
guerres napoléoniennes, ce cours a pour objectif une double réflexion sur les rapports entre littérature et
histoire.
D’une part, l’usage du matériau historique par la littérature : quelles ressources l’événement historique offre-t-
il à la littérature, tant au niveau diégétique et fictionnel qu’au niveau poétique et stylistique ?
D’autre part, le recours au savoir historiographique dans l’approche critique des textes littéraires : comment le
savoir des historiens sur une époque peut-il enrichir notre lecture, et comment articuler des champs de
l’historiographie (histoire politique, culturelle, sociale, histoire de la médecine, des religions, des
représentations, etc.) avec la singularité du texte littéraire ?
Programme :
- Honoré de Balzac, Adieu [1830], dans Le Colonel Chabert, suivi de Adieu, El Verdugo et Le
Réquisitionnaire, Paris, Gallimard, Folio classique, 1974. En prévision du cours, la lecture des autres
textes de ce volume est conseillée.
- Un dossier critique sera distribué au début du semestre.
- D’autres textes complémentaires seront donnés à lire en cours de semestre.

Modalités d’évaluation :
Contrôle continu : la note finale est le résultat des travaux effectués en cours de semestre (50%) et d’un travail
sur table (dissertation) en fin de semestre (50%).
Dispensés de contrôle continu : un écrit (dissertation) (50%) et un oral (50%) en fin de semestre.

BLOC ANGLAIS

UE ANGLAIS 1 LITTERATURE, CULTURE VISUELLE ET CIVILISATION ANGLOPHONES 2

LCA2Y040 – Clés pour la littérature 2 – Storytelling (2h TD)

En prenant appui sur une variété de récits en prose du monde anglophone dans sa diversité, nouvelles et
romans, du XVIIIème siècle à nos jours, ce cours se propose avant tout d'être une initiation à la lecture critique
et au commentaire de texte en examinant les procédés par lesquels les textes racontent des histoires (repérage
des strates de lecture, des figures de style, de la voix narrative, des champs lexicaux).

• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : DMs, participation orale, DST mi-semestre, DST final
(commentaire guidé).
• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : Commentaire guidé (2h).
• Modalités d'évaluation, session 2 : Commentaire guidé (2h).

Responsable : Carole CAMBRAY, (418, carolecambray@yahoo.fr)

28
LCA2Y050 Histoire américaine 1 : American history: from the early contacts (1492) to the legalisation of
segregation (1896)

Ce cours vise à débuter l’apprentissage de l’histoire des Etats-Unis tout en initiant les étudiants aux exercices
méthodologiques de lecture et d’analyse de documents historiques. Seront abordés les périodes et thèmes
suivants : Amérique coloniale, période révolutionnaire et guerre d’indépendance, institutions de la jeune
république, expansion territoriale et Manifest Destiny, questions indiennes, esclavage et abolitionnisme, Guerre
de Sécession et période de la Reconstruction.
Bibliographie :
- Mary Beth Norton, A People & A Nation: A History of the United States, Wadsworth Publishing Co Inc,
dernière edition.
• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : 1 écrit de mi-semestre (questions de connaissance +
explication d’un paragraphe), participation ; 1 DST final (2h, commentaire de court document)
• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : 2h, commentaire de document de civilisation
• Modalités d'évaluation, session 2 : Oral sur questions et/ou textes liés au programme.

Responsable : Catherine LEJEUNE (832, lejeunec@univ-paris-diderot.fr

UE ANGLAIS 2 CULTURE GENERALE ANGLOPHONE 2

Choisir un enseignement au choix parmi l’offre.

LCA2Y060 - Le Canada : portrait d’une autre Amérique (2h TD)

From this side of the Atlantic, it is sometimes difficult to figure out in what way Canada is different from the
United States; and yet, Canada often represents a sort of ideal America which offers all the attractive aspects of
the US without its flaws. This course intends to clarify this image of Canada by exploring the elements that
make Canada different from the US.
The first part of the course will present the history of Canada to show its specificity: from the heritage of the
First Nations and the French period, the country continued building a nation through the association with the
British Empire and the rejection of the American republican model.
Since the 1950s, Canada has entered a modern period in which it can no longer rely on the link with Britain to
counterbalance the influence of the United States. The course will examine several themes that have
dominated the modern period:
the ability of the French Canadians and the English Canadians to live together in a united country
the expansion of the multicultural model to harmoniously manage immigration, and the place given to the First
Nations in modern Canada
the relationship with the US today in a context of growing continentalization through closer economic, military
and security cooperation, and the question of the potential harmonization of the two nations’ political culture.

• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : Ecrit 1h30


• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : Ecrit 1h30
• Modalités d'évaluation, session 2 : Oral 15 min

Webographie :
http://option.canada.pagesperso-orange.fr/

Responsable : Laurence CROS (418, laurence.cros@univ-paris-diderot.fr)

LCA2Y100 – La relation entre photographes et photographiés — Une histoire technique, pratique et culturelle
des États-Unis (2h TD)

Deux personnes, de part et d’autre d’un appareil photographique : le point de départ de ce cours est
l’observation d’une scène qui, pour anodine qu’elle puisse paraître, associe pourtant des circonstances
singulières, des intentions humaines, ainsi que de nombreux paramètres techniques plus ou moins maîtrisables.

29
Quelles en sont les modalités ? Comment évoluent-elles avec l’apparition successive de nouvelles techniques
photographiques ?
Dans cette scène évoluent des personnages, aux motivations et aux comportements variés : quelles
interactions ont lieu et comment s’expriment-elles ? Quelles sont les prérogatives du photographe sur son sujet
et qu’attend celui-ci, en retour, du photographe ? De quelles marges de manœuvre disposent les
protagonistes ?
Il y a enfin un contexte qui, bien qu’extérieur à cette scène, s’y insinue, en infléchissant les relations entre les
protagonistes, plus ou moins conscients des regards qui pourront se porter sur l’image finale. Comment les
comportements des protagonistes sont-ils influencés par leur culture visuelle et médiatique ?
À partir de l’étude de séquences d’images contextualisées, de récits et de témoignages, ce cours propose
d’esquisser l’évolution de ces différents paramètres, et de faire de la scène photographique un lieu
d’observation de l’histoire des relations sociales et culturelles des États-Unis.
Il souhaite mobiliser la curiosité et le sens de l’observation des étudiants, ainsi que les initier à l’analyse de
documents photographiques.

• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : Travail maison, pas de DST final. Pré-rendu :
recherche et sélection d’une ou plusieurs photographies ; rendu final : analyse des documents choisis.
• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : Écrit, 2h - description et analyse d’une
photographie.
• Modalités d'évaluation, session 2 : Écrit, 2h - description et analyse d’une photographie.

Responsable : Céleste HALLER (857, celeste.haller@univ-paris-diderot.fr)

LCA2Y110 – Art et langage — linguistique, sémiologie, esthétique (2h TD)

L’art est un mode d’élaboration symbolique qui s’exprime à travers des procédures, des dispositifs, des
systèmes de signes et des discours : dans cette mesure, il constitue un système signifiant qui entre dans les
champs d’étude de la sémiologie et de la linguistique. À travers l’examen de ces discours dans et sur l’art, ce
cours est une introduction aux problématiques de l’étude de la signification. Il aborde différentes notions (le
discours, les fonctions du langage, la pragmatique, les jeux de langage, l’énonciation, l’œuvre en tant
qu’énoncé, analyse d’œuvres contemporaines : pdf, dvd). Cette grille d’analyse linguistique s’avérera très utile
pour les étudiants désireux de se spécialiser dans l’analyse de discours et/ou les études visuelles. .

• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : uniquement en contrôle terminal.


• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : Examen terminal écrit 2H.
• Modalités d'évaluation, session 2 : Examen écrit 2H.

Bibliographie :
Les éléments bibliographiques seront donnés en cours.
Responsable : Gérard MELIS (858, gmelis@orange.fr)

LCA2Y120 – Varieties of English (2h TD)

This course is an introduction to the main varieties of English spoken around the world. It aims to raise the
students’ awareness about dialectal and sociolinguistic variation in pronunciation. The course is taught in
English and the concepts presented in class require a basic knowledge of phonetics.

• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : Ecrit, un DST final, questions de cours (Powerpoints
disponibles sur Moodle)
• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : Pas de contrôle terminal
• Modalités d'évaluation, session 2 : Ecrit, 1h, questions de cours

Bibliographie :
Les éléments de bibliographie seront communiqués en cours.
Webographie :
Les éléments de webographie seront communiqués en cours.

Responsable : Sylvain NAVARRO (752, sylvain.navarro@univ-paris-diderot.fr)


30
LCA2Y160 – Analyzing Images (1h30 TD)

Just as we learn to read texts, it is necessary to learn how to decode images. This class will provide students
with the specific tools, methods, and vocabulary to analyze still and moving images, from paintings,
photographs, or ads to TV series and films. We will combine a formal approach (issues of material, composition,
lighting, framing, editing, etc.) and a historical/contextual approach (context of production and reception).

• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : - optional home assignment - midterm (written test),
1h30 - final exam (quiz + commentary of a still image or film/tv clip), 1h30.
• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : - written test (commentary of a still image or film/tv
clip), 1h30.
• Modalités d'évaluation, session 2 : - written test (commentary of a still image or film/tv clip), 1h30.
Bibliographie : to be specified at the beginning of the semester

Webographie : to be specified at the beginning of the semester

Responsable : Elise HARRIS (harriscelise@gmail.com)

31
2E ANNÉE – SEMESTRE 3

BLOC LETTRES

UE LETTRES 1 – LITTÉRATURE FRANÇAISE 3 RESPONSABLE : S. LUCET

LT23Y010 - Lecture du théâtre

Gr.1 L. MARCAULT
Gr.2 S. LUCET
Gr.3 A. LECLERC
Gr.4 S. LUCET
Gr.5 A. LECLERC

Descriptif :
Le programme propose l’étude de deux tragédies de Jean Racine, mises en scène cet automne, une création
et une reprise – Bérénice, mise en scène de Robin Renucci, à la Grande Halle de la Villette ; Iphigénie, mise
en scène de Stéphane Braunschweig, au Théâtre de L’Odéon (aux Ateliers Berthier) – donnant l’occasion
d’interroger plus largement l’actualité racinienne sur les scènes françaises ces dernières années. Portant
sur deux mises en scène de la saison théâtrale, et deux œuvres du répertoire, ce cours envisage la
spécificité du texte de théâtre dans sa relation avec le travail de la scène. L’étude des textes se double de
l’expérience de la représentation, et les spectacles font partie du travail proposé, au même titre que la
lecture et l’étude des textes. En fonction de la situation sanitaire en Ile de France, cependant, les étudiants
qui le souhaitent pourront être dispensés de l’une ou l’autre de ces représentations. Des réservations
seront faites en amont (plusieurs dates retenues pour chacun des spectacles), et les modalités pratiques
des sorties au théâtre seront envisagées lors des premiers cours. Il incombe aux étudiants dispensés
d’assiduité et inscrits en contrôle terminal, de se présenter à l’un des enseignants au tout début du
semestre, pour régler les questions pratiques spécifiques à ce cours.

Spectacles au programme :

- Bérénice, de Jean Racine, mise en scène Robin Renucci, Grande Halle de la Villette, du 1er au 18 octobre
2020.

- Iphigénie, de Jean Racine, mise en scène Stéphane Braunschweig, , au Théâtre de L’Odéon (Ateliers
Berthier),du 23 septembre au 14 novembre 2020.

Texte au programme :

- Jean Racine, Iphigénie, tragédie en cinq actes, en vers, édition de Georges Forestier, Folio théâtre, 1999.

Jean Racine, Bérénice, tragédie en cinq actes, en vers, édition de Marc Escola, Garnier-Flammarion, 2013.
Quelques conseils audio-bibliographiques (à compléter au début du semestre):

- Roland Barthes, Sur Racine, Seuil, 1963 ; édition de poche, points essais, 2014.
- Jean-Louis Backès, Racine, « Écrivains de toujours », Point Seuil, 1999.
- Nathalie Azoulai, Titus n’aimait pas Bérénice, roman, POL, 2015, Folio poche, 2017.
- Phèdre de Racine, mise en scène de Patrice Chéreau, filmée par Stéphane Medge, DVD, 2003.
- Jean-Claude Milner, François Regnault, Dire le vers, Verdier poche, 2008.

Modalités d’évaluation :
Contrôle continu : 50% contrôle continu (exposés divers et travaux écrits) ; 50% examen terminal (un écrit de
4 heures sur table). Pour les étudiants en contrôle terminal : un écrit de 4 heures sur table + un examen
oral.

Contrôle terminal : un écrit de 4 heures sur table, plus un oral.

32
UE LETTRES 2 – APPROCHES HISTORIQUES 3 RESPONSABLE : R. CAPPELLEN

LT23Y020 – Histoire des formes et des idées 1 (Antiquité-XVIIIe siècle)


Cette série de cours magistraux est organisée en quatre cycles de trois conférences abordant successivement
l’Antiquité, le Moyen-Âge, les XVI-XVIIe siècles et le XVIIIe siècle. Après la mise en perspective générale
proposée en L1 (Histoire littéraire 1 et 2), ces conférences reviennent sur des questions esthétiques et
idéologiques essentielles pour chaque période abordée: mutations des formes et des genres, définition même
de l’idée de littérature, enjeux éthiques et politiques de l’écriture, etc. Une brochure comprenant les
documents nécessaires au suivi des conférences sera distribuée aux étudiants en début de semestre, et sera
également disponible sur Moodle.

Programme :
- J.-F. Cottier, Introduction à la littérature chrétienne (Antiquité tardive)
- M. Fougre-Lévêque, Théâtre et poésie du Moyen Âge
- R. Cappellen, Le théâtre aux XVIe-XVIIe siècles (soit le théâtre tragique, soit le théâtre comique)
- Marianne Acqua , Les Lumières en questions (XVIIIe siècle)

Modalités d’évaluation : Un écrit sur table obligatoire en fin de semestre (100%).

UE LETTRES 3 – ATELIER 3 RESPONSABLE : S. SMADJA

LT23Y030 – Atelier stylistique


Choisir un groupe

Gr.1 S. SMADJA
Gr.2 L. CHARRIERE
Gr.3 M. KROL
Gr.4 M. VERVEL
Gr.5 M. VERVEL

Cette UE comporte un double objectif, d’une part une initiation à l’étude stylistique, d’autre part une
consolidation des acquis en grammaire. Le premier versant, méthodologique, allie le repérage précis des
procédés d’écriture mis en œuvre dans un texte et l’organisation d’un commentaire dans le cadre de l’étude
stylistique. Le second versant se fonde sur un apprentissage précis et rigoureux de notions utiles à l’étude
stylistique mais aussi à l’étude de la langue française.
Les étudiants doivent se procurer et avoir lu les œuvres au programme. Ils doivent également consulter les
ouvrages figurant dans la bibliographie.

Programme (Texte commun à tous les groupes) :


- Yourcenar Marguerite, Nouvelles orientales, Paris, Gallimard, coll. « L’imaginaire », 1978.
- Mémoires d’Hadrien, suivi de Carnets de notes de Mémoires d’Hadrien, Paris, Gallimard, coll. « Folio »,
1977.
Indications bibliographiques
Grammaire
Martin Riegel, Jean-Christophe Pellat, René Rioul, Grammaire méthodique du français, Paris, P.U.F., coll.
« Quadrige », 1994.
Stylistique
Catherine Fromilhague, Les Figures de style, Paris, Nathan Université, 1999.
Anne Herschberg-Pierrot, Stylistique de la prose, Paris, Belin, coll. « Sup. lettres », 1993.
Claire Stolz, Initiation à la stylistique, Paris, Ellipses, coll. « Thèmes & études », 2006.

Modalités d’évaluation :
Contrôle continu :
Trois devoirs à la maison de niveau progressif (le DM 1 compte pour 30%, le DM 2 pour 30% et le DM 3 pour
40%).
Dispensés de contrôle continu : Écrit sur table en temps limité, en fin de semestre.
33
UE LETTRES 4 –

LT23Y060 - Littérature comparée

Gr. 1 – M. FROIDEFOND : Mille Antigones


La figure d’Antigone exerce une fascination et une autorité ininterrompue dans l’imaginaire occidental. Nous
tâcherons de comprendre pourquoi en faisant dialoguer le texte de Sophocle et quelques unes de ses
réécritures modernes et contemporaines les plus marquantes, à la croisée de la littérature, de la philosophie et
des arts. Cette exploration, qui nous fera circuler d’un genre littéraire à l’autre (théâtre, roman, poésie),
permettra d’interroger les enjeux éthiques et politiques incarnés par la figure d’Antigone : le conflit entre loi
naturelle et loi des hommes, l’individu et le pouvoir, l’intime et l’épique ; la thématique de la sororité ;
l’expérience du deuil et l’hommage aux sans sépulture ; la spécificité de la gestuelle et de la voix féminine qui
dit Non.
À défaut de pouvoir étudier les visages des « mille Antigones » (C. Delbo) modelés depuis l’Antiquité, nous nous
concentrerons d’abord sur les œuvres de Sophocle, Brecht et Bauchau, avant d’élargir la réflexion à un corpus
plus contemporain. Si la prégnance de ce mythe est telle qu’il a pu apparaître comme l’un des « talismans de
l’esprit européen » (G. Steiner), ses réappropriations contemporaines ouvrent en effet de nouvelles voies et
ravivent sa portée politique, comme en témoignent de façon diverse les textes de Charlotte Delbo relatifs au
nazisme, l’essai de Judith Butler sur la sexuation hétéronormative et la vulnérabilité de l’humain ou, plus
récemment, les approches d’Assia Djebar, d’Adel Hakim ou de Wajdi Mouawad qui mettent en résonance les
conflits des pays arabes et le texte de Sophocle.
Sophocle, Antigone, trad. P. Mazon, Gallimard, Folioplus Classiques, 2007.
Bertold Brecht, Antigone (d’après la transposition par Hölderlin de l’Antigone de Sophocle), trad. M. Regnaut,
L’Arche, 2007.
Henry Bauchau, Antigone, J’ai lu, 1999.
Un recueil de textes sera distribué à la rentrée, comprenant le poème de Henry Bauchau La lumière Antigone
écrit pour le livret de l’opéra de P. Bartholomée, « Kalavrita Des Mille Antigones » de Charlotte Delbo, des
extraits de réécritures (Cocteau, Woolf, Anouilh, Assia Djebar), et un choix de textes philosophiques
(Kierkegaard, Nietzsche, Lacan, Derrida, Georges Steiner, Judith Butler).
Le cours sera ponctué par l’analyse d’extraits de films (Y. Tzavéllas, J-M Straub et D. Huillet, Les Cannibales de L.
Cavani), d’opéras (Honegger) et de mises en scène récentes (Antigone et Des roses et du jasmin d’Adel Hakim,
Des femmes de Wajdi Mouawad).

LT25Y040 - Littérature étrangère et comparée

G.1 - R. SALADO : Du fait divers au récit littéraire


In Cold Blood (1966) de Truman Capote (De sang-froid dans la traduction française) et L’Adversaire (2000)
d’Emmanuel Carrère ont en commun d’être fondés sur deux faits divers aussi célèbres qu’atroces : le massacre
de la famille Clutter au Kansas une nuit de novembre 1959, les meurtres perpétrés par Jean-Claude Romand sur
les membres de sa famille en janvier 1993. Ces deux œuvres en forme d’enquêtes soulèvent toute une série de
questions : comment l’écrivain donne-t-il sens à une réalité qui, à certains égards, défie l’entendement ? Quelle
place est faite à l’imagination littéraire et à la subjectivité de l’auteur par ces récits que l’on peut qualifier, à la
suite de Carrère lui-même, de « documentaires », ou, pour reprendre le sous-titre de Capote, de « true
account » (« compte rendu véridique ») ? Dans quelle mesure peut-on considérer ces œuvres, au-delà des
drames qu’elles mettent en récit, comme des radiographies de la société qui a vu se produire ces drames ? De
quelle nature est le lien qui unit l’ouvrage de Carrère à celui de Capote, que l’écrivain français a lu et médité en
profondeur ? Quels sont les enjeux éthiques, pour l’écrivain et pour ses lecteurs, de récits qui visent aussi à se
situer face à la question du mal sous la forme de la violence meurtrière ? Ces interrogations, qui orienteront le
cours, seront prolongées par la lecture et l’analyse plus ponctuelle de deux ouvrages qui entrent en résonance
avec ceux de Capote et de Carrère : Le Journaliste et l’Assassin (1990) de Janet Malcom et Laetitia ou la fin des
hommes (2016) d’Ivan Jablonka.

34
Programme :
- CAPOTE, Truman : De sang-froid, traduction de Raymond Girard (Gallimard, 1966), folio n°59. Des références
seront faites au texte original en anglais, In Cold Blood (Random House, 1966), disponible notamment en
Penguin Modern Classics (2000).
- CARRÈRE, Emmanuel : L’Adversaire (P.O.L., 2000), folio n°3520.
- JABLONKA, Ivan: Laetitia ou la fin des hommes, Seuil, coll. « La librairie du XXIe siècle », 2016, repris en Points.
- MALCOM, Janet : Le Journaliste et l’Assassin, J’ai Lu, 2015 (The Journalist and the Murderer, 1990).

Modalités d’évaluation :
Contrôle continu : la note finale est le résultat des travaux effectués en cours de semestre – minimum de 2
travaux au choix : commentaire composé, exposé oral, dossier, essai comparatiste– (50%) et d’un travail sur
table en fin de semestre –dissertation (50%).
Dispensés du contrôle continu : un écrit –dissertation (50%), et un oral (50%) en fin de semestre.

LT23Y040 - Latin, une langue, une culture 2 Responsable : M. PIERRE


Ce cours qui se présente comme la suite du cours de Latin 1, aborde de manière conjointe l’étude de la langue
et de la culture latines. Il est vivement recommandé à tous ceux qui souhaitent poursuivre le latin en L3, pour
avoir progressivement accès aux grands textes de littérature latine et/ou préparer les concours d’enseignement
(CAPES/agrégation).
L’enseignement consiste d’une part en exercice de traduction, en relation avec des cours de
grammaire et de vocabulaire (2h), et d’autre part en cours de littérature/culture sur textes traduits (1h).

 Groupe 1 - Niveau 1
 Langue latine : M. PIERRE
Pré-requis : Suite du cours de latin 1 niveau 1 (grands débutants). Ouvert aux étudiants ayant fait au
moins un semestre de latin à l’université ou une année au lycée (maîtrise en latin des deux premières
déclinaisons, du présent, de l’imparfait et des structures grammaticales et syntaxiques élémentaires : fonctions
grammaticales, expression du lieu, interrogation, coordination)

 Civilisation : E. VALETTE - Rire avec les Romains


De nombreux genres de la littérature latine – la comédie, la satire, l’épigramme – visent à provoquer le
rire du public ou du lecteur. Le rire est également présent dans des genres plus sérieux comme l’histoire,
l’éloquence ou l’épistolarité. Quelles sont les formes de l’humour à Rome ? Sur quoi repose-t-il et quelle est sa
fonction ? Enfin, pouvons-nous encore « rire avec les Romains » malgré l’écart chronologique et culturel ?
Modalités d’évaluation :
Contrôle continu : plusieurs travaux écrits, en langue et en civilisation, comptant pour 50% et un examen final
(version avec questions de grammaire + examen de civilisation : 50%)

 Groupe 2 - Niveau 2 (cours mutualisé avec Latin 4, au S5).


Langue et littérature : M. PIERRE
Pré-requis : Suite du cours de latin 1, niveau 2. Cet enseignement est également ouvert aux étudiants qui
ont fait du latin jusqu’au lycée ou en classe préparatoire. Il propose une initiation à la version latine et aux
genres de la littérature latine.

LT23Y050 - Grec, une langue, une culture 1


Le cours d’initiation au grec (2 heures de langue + 1 heure de civilisation hebdomadaires) se propose de faire
découvrir le grec ancien à tous les étudiants qui n’ont jamais étudié cette langue dans le secondaire. L’existence
de deux niveaux de grec répartis sur les différents semestres de la licence permet à l’étudiant d’approfondir sa
connaissance de la langue et de la culture grecques, et de lire assez rapidement des textes simples.
> Langue : M. PIERRE
Axé sur la pratique de la version, le cours de langue donnera les bases de la morphologie et de la syntaxe
grecques.
Manuel utilisé : M. KO, M-F Delmas, Massouline, P. Bohrer, Lire le grec. 3ème et débutants, Hachette.

35
> Civilisation : M. PIERRE « Qu’est-ce que la démocratie athénienne ? »
Le cours de civilisation sera consacré à la démocratie athénienne, qui en Grèce recouvre ancienne un concept
bien différent du nôtre. En partant de textes grecs traduits, nous explorerons la notion ancienne de demokratia
dans son cadre culturel propre.
Modalités d’évaluation :
Contrôle continu : note obtenue en faisant la moyenne de tests en classes et à la maison consistant en exercices
de grammaire et de version (50%) et d’un examen final (version avec questions de grammaire + questions de
civilisation, 50%)
Dispensés du contrôle continu : Un écrit en fin de semestre (version avec questions de grammaire + questions de
civilisation)
.
LT23Y140–Bible, art et littérature J.SORIA
Ce cours se donne d’abord pour but de suivre l’ordre des différents livres (biblia) qui composent la Bible pour
en aborder les textes les plus fondamentaux en termes de postérité littéraire et artistique (la création du
monde racontée dans la Genèse, l’épisode du déluge, l’épopée de David, Jonas et la baleine, les lamentations
de Job, le Cantique des cantiques, la Cène, la passion, l’Apocalypse…) et pour découvrir des livres moins connus
(livre de Ruth, Qoéleth, Actes des Apôtres). Comprendre le contexte et les étapes de formation de ce vaste
corpus de textes sera aussi l’occasion de constater la diversité des genres présents dans la Bible (mythes
cosmogoniques, récits historiques, épopée, proverbes, poèmes, hymnes, prières, épîtres, visions prophétiques),
de réfléchir sur les différentes manières de lire la Bible (lecture littérale/allégorique ; exégèse/commentaire). Le
cours propose aussi de lire, en parallèle, des textes de l’Antiquité ou d’autres périodes proches en termes de
sujet ou de genre, et de se pencher sur les récits bibliques dans les arts visuels de l’Antiquité et du Moyen Âge.
Nous nous permettrons enfin quelques détours vers des œuvres de périodes plus proches, vers le cinéma, les
expos, la musique ou le théâtre.

Modalités d’évaluation : Cours en CC intégral. Pas de validation possible en CT.


Plusieurs exercices seront proposés au cours du semestre (contrôles de lectures, exposés oraux, mini-dossiers ou
journaux de lecture). La moyenne sera calculée sur la base de 4 notes.

LT23Y130 - Introduction au récit policier M. VERVEL


Le cours se propose d’introduire aux enjeux du récit policier. D’où vient cette forme, comment expliquer son
émergence ? Comment comprendre la mauvaise réputation qui a longtemps été la sienne, mais aussi le succès
qu’elle a connu jusqu’à nos jours, et l’intérêt que lui témoignent désormais d’éminents théoriciens du récit ? Et
d’ailleurs, comment caractériser ces œuvres ? En quoi peut bien consister l’unité d’un genre qui se manifeste
surtout par la diversité des incarnations se revendiquant de son nom ? Pour rendre compte de ces questions,
on empruntera à l’histoire littéraire et à l’histoire des idées. On tentera surtout de dégager le fonctionnement
narratologique et pragmatique et le projet esthétique des œuvres, de manière à interroger la cohérence du
territoire qu’elles dessinent. Le cours sera assorti d’exemples littéraires et cinématographiques.
Quelques œuvres abordées en cours :
Edgar Allan Poe, Double Assassinat dans la rue Morgue (Murders in the Rue Morgue)
Arthur Conan Doyle, Une Etude en rouge (A Study in Scarlet)
Raymond Chandler, Le Grand Sommeil (The Big Sleep)
Gaston Leroux, Le Mystère de la chambre jaune
Jean-Patrick Manchette, La Position du tireur couché

Modalités d’évaluation :
Contrôle continu : la note finale est le résultat des travaux effectués en cours de semestre (50%) et d’un travail
sur table en fin de semestre (50%).
Dispensés du contrôle continu : un écrit (100%).

36
BLOC ANGLAIS

UE ANGLAIS 1 LITTERATURE, CULTURE VISUELLE ET CIVILISATION ANGLOPHONES 3

1 COURS MAGISTRAL ET UN COURS APPLIQUE OBLIGATOIRES

COURS MAGISTRAL (1h)

LCA3Y070 - LAV2.1 - Reading the Classics - Understanding Literary Genres (1h CM)

Ce cours magistral propose un parcours à travers l’histoire du canon littéraire anglophone, à travers la notion
de genre (genre, et non pas gender). Depuis le théâtre élisabéthain jusqu’au roman postmoderniste, nous nous
attacherons à faire ressortir les grandes étapes de l’histoire littéraire britannique et américaine, et à retracer les
grandes évolutions génériques qui l’ont parcourue. Ce cours donnera aux étudiants des points de repère
importants dans l’histoire littéraire anglophone ; il leur permettra aussi d’interroger et de s’approprier la notion
complexe et fluctuante de genre littéraire, à travers l’étude de quelques courts textes théoriques sur la
question.

• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : Questionnaire sur le contenu du cours (QCM et
questions ouvertes)
• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : Questionnaire sur le contenu du cours (QCM et
questions ouvertes)
• Modalités d'évaluation, session 2 : Questionnaire sur le contenu du cours (QCM et questions ouvertes)|

Responsable : Clémence FOLLEA (848, clemence.follea@gmail.com)

COURS APPLIQUE (2h)

LCA3Y100 - Aux frontières des genres (2h TD)

Ce TD se propose d’interroger et d’explorer la notion de genre à travers un corpus d’œuvres qui, par le
pastiche, la parodie, la superposition ou le détournement de conventions génériques, se sont attachées à
déplacer ou brouiller les frontières entre les genres, déstabilisant ainsi leur dimension normative et
hiérarchisante. Cette initiation à l’étude générique d’extraits littéraires, en mettant l’accent sur l’hybridité des
productions culturelles d’hier et d’aujourd’hui, nous invitera à repenser ce qui, dans l’écart qui sépare toute
œuvre des modèles dont elle est tributaire et des attentes de son public, crée son originalité, sa popularité ou
sa charge subversive.

• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : 1 DST de mi-semestre et 1 DST final (1h30, questions
de cours et analyse de documents) ; 1 exposé et/ou DM écrit.
• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : Écrit (1h30 ; analyse de documents).
• Modalités d'évaluation, session 2 : Écrit (1h30 ; analyse de texte).

Responsable : Camille MARTIN-PAYRE (857, camille.martin-payre@univ-paris-diderot.fr)

1 COURS MAGISTRAL ET UN COURS APPLIQUE OBLIGATOIRES

COURS MAGISTRAL (1h)

LCA3Y140 – Histoire américaine 2 : From legal segregation (1896) to the present (1h COURS MAGISTRAL)

Cette longue période voit les Etats-Unis devenir la puissance économique dominante du monde, et est une
période de profonds bouleversements de la société américaine. Elle est marquée par de nombreux conflits et
clivages qui se transforment mais persistent : la ségrégation et la discrimination systémique, les questions
d’immigration et d’hétérogénéité de la société, les droits des femmes, la politisation des questions des droits
des individus ("the personal is political"), les différences régionales et l’opposition entre les métropoles et les
37
petites villes et la ruralité, ainsi que la transformation du rôle du gouvernement fédéral dans un fédéralisme en
constante évolution. En dépit de ces nombreuses différences, on montrera également la convergence des
modes de vie et de pensée, le développement du nationalisme états-unien et les facteurs d’unité.
Ce cours apportera des éclairages sur ces différents aspects, qui seront approfondis par les TD thématiques. Il
devra nécessairement être accompagné par l’utilisation régulière d’un manuel d’histoire américaine pour la
connaissance des faits et des grands événements et transformations.

• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : Ecrit 1h30. Questions de cours et/ou essai.
• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : Ecrit 1h30. Questions de cours et/ou essai.
• Modalités d'évaluation, session 2 : Ecrit 1h30. Questions de cours.
Bibliographie :
Norton et al., A People and a Nation, Volume II: Since 1865, 11th Edition
https://www.cengagebrain.co.uk/shop/ProductDisplay?langId=-
1&storeId=10654&catalogId=10051&productId=1052279
Webographie :
Building the American Republic Volume 2, Un manuel complet, très récent, que vous pouvez télécharger
gratuitement en pdf, epub etc. http://press.uchicago.edu/sites/buildingtheamericanrepublic/index.html
Un manuel court disponible en ligne http://www.americanyawp.com/ pour une première approche.

Responsable : Paul SCHOR (841, paul.schor@univ-paris-diderot.fr)

COURS APPLIQUE (2h)

LCA3Y190 – Native American Survivance (2h TD)

By studying Native historical landmarks and related Native cultural productions, this course will attempt to
assess the process of Native American survivance (Gerald Vizenor), which has been said to encompass survival
and endurance, or survival and resistance. From one century to the other, from survival to resistance to
renaissance, Native American society undergoes both deconstruction and reconstruction on political, social and
cultural levels. Topics of discussion will include, but are not limited to, the reservation system and its avatars
(relocation schemes, allotment system, boarding schools, termination policy); the importance of tradition and
the creation of new cultural identities, especially within Native urban migration and within the Native civil
rights movement; the Native experience of WW2; the perception of Native culture by the other America; etc.
Material will include performance, text, film and photography.
• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : Exposé (oral) et DST final (questions de cours, 1h30)).
• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : Commentaire de document/dissertation à partir
d'une citation (2h).
• Modalités d'évaluation, session 2 : Commentaire de document/dissertation à partir d'une citation (2h).

Responsable : Mathilde LOUETTE (mathildelouette@orange.fr)

UE ANGLAIS 2 CULTURE GENERALE ANGLOPHONE 3

DISPENSE EXCEPTIONNELLE DE CET ENSEIGNEMENT AU L2S3 2020-21

38
2E ANNÉE – SEMESTRE 4

BLOC LETTRES

UE LETTRES 1 – LITTÉRATURE FRANÇAISE 4 RESPONSABLE : L. TIBI

LT24Y010 – Lecture de la poésie

Gr.1 L. ZIMMERMANN
Gr.2 L. TIBI
Gr.3 A. MOKLOKOFF/R. CAPPELLEN
Gr.4 L. ZIMMERMANN
Gr.5 A. MOKLOKOFF/H. KUCHMAN

On lira et on commentera des poèmes choisis principalement dans les recueils au programme. On précisera les
notions de versification et de rhétorique indispensables à l’analyse du poème en vers. On observera les formes
variées que peut prendre la poésie, on lira des textes critiques. Enfin, on s’exercera à dire des poèmes.

Œuvres au programme :
Joachim du Bellay, Les Regrets, éd. Livre de Poche classique, 2002.
Victor Hugo, Les Contemplations, Livres I et IV, éd. Livre de Poche classique, 2002.

Modalités d’évaluation :
Contrôle continu : travaux dans le cadre du cours (50 %), un écrit sur table en fin de semestre (50 %)
Contrôle terminal : un écrit (50 %) et un oral (50 %) en fin de semestre.

UE LETTRES 2 – APPROCHES HISTORIQUES 4 RESPONSABLE : ??

LT24Y020 – Histoire des formes et des idées 2 (XIXe-XXIe siècles)

Cette série de cours magistraux est organisée en quatre cycles de trois conférences abordant successivement
l’histoire des formes et des idées au XIXe, au XXe et au XXIe siècle. Après la mise en perspective générale
proposée en L1 (Histoire littéraire 1 et 2), ces conférences reviennent sur des questions esthétiques et
idéologiques essentielles pour chaque période abordée: mutations des formes et des genres, définition même
de l'idée de littérature, enjeux éthiques et politiques de l’écriture, etc. Une brochure comprenant les
documents nécessaires au suivi des conférences sera distribuée aux étudiants en début de semestre, et sera
également disponible sur Moodle.
Programme :
- J.-D. Ebguy, Les idées du roman au XIXe siècle
- L. Zimmermann, Poésie des XIXe et XXe siècles
- ??, Littérature du XXe siècle : « Littératures factuelles »
- A. Leclerc, La poésie au XIXe siècle

Modalités d’évaluation : Un écrit sur table obligatoire en fin de semestre (100%).

39
UE LETTRE 3 – ATELIER 4 RESPONSABLE : C. VETTORATO

LT24Y030 – Ateliers Lettres pour l’oral

Cet enseignement vise à faire pratiquer aux étudiants divers types d’exercices oraux : entraînement à la
prise de parole, à la lecture expressive, à la pratique théâtrale, à la déclamation ou à l’improvisation.
Chaque pratique sera expliquée, présentée dans son contexte historique et/ou sociologique. Puis chaque
étudiant s’essaiera à la prise de parole devant un public qui sera à la fois co-énonciateur et juge. Ces
ateliers impliquent un travail de la voix, de l’élocution, de l’articulation, mais aussi du corps, du regard et
du geste.

G.1. Killian Provost / « Improvisations »


L'enjeu de l'atelier est d'apprendre à improviser un texte à l'oral, à partir de contraintes visuelles,
stylistiques ou lexicales. Les é tudiants pourront s'appuyer sur des techniques traditionnelles (contes
improvisé s) et contemporaines (slam, thé âtre improvisé , jeu de rô le), tout en é tant invité s à se constituer
leur propre imaginaire d'improvisation.

G.2. Anne Barseghian / « Paroles et musique »


En associant analyse d'écoute, écriture et pratique vocale, cet atelier sera une sensibilisation à la parole
chantée ou déclamée dans ses différentes dimensions : prosodie, rythme, articulation... On travaillera cette
matière sonore en jouant par exemple sur les composantes de la chanson : il sera alors proposé d'adapter
un texte donné à une musique de son choix, ou d'écrire librement des paroles sur une musique donnée.

G. 3. Chantal Mélior / « Le poids des mots »


En s’inspirant des multiples aspects du travail d’acteur (création d’états d’âme, de formes et de
personnages), nous déchiffrerons et mettrons en scène dialogues et monologues puisés dans des œuvres
dramatiques, romanesques ou philosophiques, pour expérimenter la force des mots.

G.4. Sophie Lucet / Atelier de lecture à voix haute.


Programme : « Lire Hamlet »: L’atelier propose un travail pratique et théorique consacré à la lecture à voix
haute, dont le « matériau » privilégié cette année sera la tragédie de Shakespeare.
De la lecture à la table à la mise en voix, à travers des exercices variés, l’on s’efforcera de questionner le
plus concrètement possible notre rapport au texte de la pièce (la traduction, le monologue, la choralité,
le passage à la scène, la représentation etc.). L’on y associera l’expérience d'un spectacle (Hamlet, mise en
scène Gérard Watkins, au Théâtre de la Tempête, 14 janvier-14 février 2021).
Textes: Hamlet, traduction Yves Bonnefoy, Gallimard, 1946; édition Folio, 2016.
Hamlet, Macbeth, traduction André Markowicz, Babel, Actes-Sud, 2000.

G. 5. Emmanuelle Valette / « La fabrique du discours : invention, élocution, ACTION ! »


L’atelier propose une découverte à la fois théorique et pratique de l’éloquence. La lecture de quelques
textes majeurs dans l’histoire de la rhétorique depuis l’Antiquité et l’analyse de discours d’époques et de
genres très divers (des « périodes » et des figures de rhétorique de Cicéron aux discours filmés de Malraux,
de Simone Veil ou d’Obama) servira de point de départ à l’expérimentation, par les étudiants, de ce qu’est
la « performance oratoire » (voix, gestes, corps).

G. 6. Inès Cazalas / « L’art de conter »


Après une présentation anthropologique, historique et narratologique du conte, cet atelier proposera de
s’initier à l’art de conter à partir d’un choix de textes et de récits oraux qu’il s’agira de faire siens pour mieux les
partager. Si l’on apprendra certaines techniques mnésiques, vocales et corporelles, on cherchera aussi à
trouver et à éprouver comment entrer en relation avec les personnes auxquelles on raconte une histoire, car,
selon Henri Gougaud, le conte est moins un art du spectacle qu’un art d’être ensemble.

G. 7. Aurélien Mélior / « Création radiophonique 1 »


L'objectif de cet atelier est l'écriture, l'enregistrement et la réalisation de plusieurs créations
radiophoniques de petit format. Il s'agira d'appréhender les puissances de la voix radiophonique à travers
des exercices portant, entre autres, sur le dialogue, la musique, la voix off, des ambiances sonores.

40
G. 8. Cyril Vettorato / « Le poème au présent »
Notre époque est marquée par la vivacité et la richesse des pratiques de la performance en poésie, dans le
double sillage des avant-gardes (poésie action, poésie sonore) et des cultures urbaines (rap, slam). Nous
verrons comment la performance poétique (voix, rythme, gestuelle) rejoint et concentre les enjeux plus
généraux de l’écriture (thèmes, idées, énonciation, images, style), en étudiant des exemples de
performances poétiques

G. 9 A POURVOIR

Modalités d’évaluation :
En tant qu'ateliers, l'évaluation se fera UNIQUEMENT SUR LE RÉGIME DU CONTROLE CONTINU
INTEGRAL. L'assiduité est donc OBLIGATOIRE. Toute demande de dérogation devra se faire par écrit et de
manière motivée auprès de Mme G. Hautcoeur, directrice des études. L'évaluation se fera tout au long du
semestre et comportera 4 notes. Le détail vous sera communiqué par les enseignants de chaque atelier en
début de semestre.

UE LETTRES 4

LT24Y050 - Littératures étrangères et comparées

G.1 – G. HAUTCŒUR : Roman et « secret des origines »


Le secret des origines est un motif à la fois légendaire (on pense bien sûr à Œdipe) et romanesque qui obsède la
fiction occidentale.
On le trouve, au XVIIe siècle, dans les Nouvelles Exemplaires de Cervantès où Preciosa, la petite gitane, retrouve
la place qui lui correspond de par sa « naissance » dans l’ordre moral et social grâce à la reconnaissance dont
elle fait l’objet : en écrivant La petite gitane Cervantès réinvestit le motif très ancien de l’anagnorisis (c’est-à-
dire la « reconnaissance » de l’enfant par ses parents) en s’appuyant sur « l’idéologie du sang » dominante à
son époque. On retrouve le motif du secret des origines au XIXe siècle, lorsque Pierre, le héros du roman Pierre
et Jean de Maupassant, découvre le secret qui pèse sur sa famille : Maupassant explore dans ce bref roman,
comme dans d’autres nouvelles, les théories de l’hérédité qui ont cours à son époque. Nous étudierons enfin la
façon dont Coleman Silk, le héros de La Tache (2000) de Philip Roth, un des romans les plus aboutis de ce début
de XXIe siècle, cache sa vie durant un secret concernant ses origines suivant une pratique assez répandue aux
États-Unis à l’époque du ségrégationnisme.
Nous nous proposons de comprendre la fonction et les enjeux du secret des origines dans trois textes qui,
malgré leur diversité, interrogent, chacun à sa façon, le rapport de l’individu à sa parenté, à ses origines sociales
et à sa « race ». Nous renvoyons, sur ce dernier point, au livre de Magali Bessone, Sans distinction de race ? Une
analyse critique du concept de race et de ses effets pratiques, Paris, Vrin, 2013 et à celui de Jean-Frédéric
Schaub, Pour une histoire politique de la race, Paris, Seuil, 2015.
Programme
Miguel de Cervantès, La petite gitane, Paris, Gallimard, « Folio », 2005 [1613].
Guy de Maupassant, Pierre et Jean, Paris, Le livre de Poche, 1985 [1888]
Philip Roth, La tache, Paris, Gallimard « Folio », 2000 [2002].

Modalités d’évaluation :
Contrôle continu : un devoir à la maison, un contrôle des connaissances, un partiel sur table en fin de semestre
Dispensés de contrôle continu : un devoir sur table et un oral en fin de semestre.

G.2. : Littérature japonaise en traduction


Responsables : Mme Agathe Tran

Capacité d’accueil : 40 étudiants (20 LCAO + 20 LSH)


Descriptif : Le cours porte sur les données historiques et culturelles de la littérature moderne japonaise
avec une initiation à l’analyse des textes littéraires et aux méthodes comparatistes. Aucune compétence lin
guistique en japonais n’est nécessaire, mais une bonne maîtrise de la langue française est requise
Au programme, deux œuvres en traduction :

Natsume Sôseki, Oreiller d'herbe ou le Voyage poétique (Kusamakura), trad. Elisabeth Suetsugu, Arles,
Picquier Poche, 2018, 272 p.
41
Murakami Haruki , Titre à venir
Elles devront avoir été lues avant le début du cours.

Modalité de contrôle des connaissances :


Contrôle continu avec un partiel final, valant comme examen final pour les étudiants dispensés d’assiduité

LT26Y040 – Littératures étrangères et comparées

G.1 - C. COQUIO : Qu’est-ce que la « littérature mondiale » ? La théorie, l’histoire et les œuvres.
(Cours également proposé en S6 : capacité d’accueil limitée)
Ce cours est destiné à initier les étudiants à l’idée de « littérature mondiale » et à ses diverses déclinaisons («
Weltliteratur », « World Literature », « littérature mondiale » et « littérature-mondes »), depuis sa naissance
chez Goethe à l’époque romantique : on le fera en évoquant quelques grandes étapes de la réflexion sur cette
notion, devenue centrale dans les interrogations contemporaines sur la littérature et sa circulation, et en
observant la part qu’ont eue les écrivains de toute provenance, occidentale et extra-occidentale, dans cette
réflexion qui se poursuit sans cesse (Kafka, Borges, Kis, Chalamov, Kertész, Coetzee, Riel, Paasilina, Kouroumah
…). Il s’agira ainsi de confronter les théories et les œuvres en pesant le poids de l’histoire politique et culturelle
dans la manière dont les interrogations sont formulées, selon les lieux et les temps d’où composent les auteurs.
On pourra intégrer des réflexions sur la mondialisation dans les autres arts (visuels, plastiques, musicaux), pour
mesurer les régimes différents de la création, de la circulation et de la réflexion à ce sujet.
Les extraits de textes seront distribués aux étudiants ainsi qu’une bibliographie au début du semestre. Ils
auront à lire intégralement deux œuvres de leur choix dans la liste qui se constituera en concertation avec eux.

Modalités d’évaluation :
Contrôle continu : L’étudiant devra présenter un exposé et/ou rendre un dossier écrit sur les deux œuvres de son
choix, et faire une dissertation sur un sujet transversal.
Contrôle terminal : Dissertation sur un sujet synthétique à partir d’une phrase générale ou d’une comparaison
entre deux textes.

LT24Y060 - Littérature et civilisation médiévales

G.1 – Anne PAUPERT : Lancelot du Lac : la jeunesse et les amours du "meilleur chevalier
du monde", ou la genèse d'un héros mythique
Lancelot est un tard venu dans la légende arthurienne. Apparu pour la première fois dans un roman de
Chrétien de Troyes au XIIe siècle, il va cependant devenir le personnage central du grand cycle
romanesque en prose du « Lancelot-Graal » au XIIIe siècle, et demeure un personnage majeur dans les
différentes réécritures de la légende, de la fin du Moyen Âge jusqu’à nos jours. Le "Lancelot du Lac" étudié
ce semestre est le premier volume de la partie "Lancelot" du cycle en prose. L'auteur anonyme retrace les
origines du héros mystérieux du roman de Chrétien de Troyes, et entreprend de raconter sa vie et ses
exploits, de sa naissance et de son enfance cachée dans le royaume de la Dame du Lac à son arrivée à la
cour d'Arthur, puis de sa première rencontre avec la reine Guenièvre à leur premier baiser, le jeune
homme étant devenu dans le même temps le modèle des "fins amants" et le meilleur chevalier du monde.
La lecture de ce roman nous permettra d'aborder tout un pan de l'imaginaire arthurien, inscrit dans un
contexte qui est celui de la civilisation et de la culture du XIIIe siècle, avec le développement de la
chevalerie et de l'idéal courtois, associé à la fin'amor. On s'intéressera plus particulièrement aux
nombreuses figures féminines qui jouent un rôle important dans le roman, et aux représentations diverses
du masculin et du féminin.
Texte au programme
Lancelot du Lac, Livre de Poche, coll. Lettres Gothiques, 1991 (texte et traduction ; nous étudierons surtout
la deuxième moitié du roman, du chapitre 20 à la fin).

Quelques indications bibliographiques générales


Sur la littérature médiévale
- Emmanuèle Baumgartner, La Littérature française du Moyen Âge, Paris, Dunod, 1998 ; et Le Récit
médiéval, Paris, Hachette, 1995.
Sur le personnage de Lancelot :
- Lancelot, éd. Mireille Séguy, Paris, Autrement, coll. « Figures mythiques », 1996.

42
Sur l'ensemble du "Lancelot en prose" :
- Annie Combes, Les voies de l'aventure : réécriture et composition romanesque dans le « Lancelot en prose »,
Paris, Champion, 2001.
Une bibliographie plus complète sera donnée au début du cours.

Modalités d’évaluation
Contrôle continu : 1 explication de texte en classe (25%), un exposé ou un travail écrit à la maison (25%), un
partiel final (50%).
Dispensés du contrôle continu : 1 écrit (50%) et 1 oral (50%) en fin de semestre.

LT26Y080– Grammaire du français V. NYCKEES

Cet enseignement s’inscrit dans le cadre d’un cours de Grammaire du français proposé en L2 et L3 et pouvant
être suivi, au choix :
- soit sur un seul semestre (S4, S5 ou S6),
- soit en S4, puis en S5,
- soit en S5, puis en S6.
Les enseignements de S4/S6 et de S5 sont complémentaires, mais distincts. Chacun fait l’objet d’une validation
indépendante.
N.B. : les semestres S4 et S6 étant mutualisés, il ne sera pas possible de choisir cet enseignement en S6 si on l’a
déjà validé en S4.

Objectifs et contenus
Ce cours s’adresse à tous les étudiants curieux de mieux comprendre le fonctionnement de leur langue et, en
particulier, à celles et ceux qui se destinent à l’enseignement du français. Il vise à leur faire acquérir des bases
solides en grammaire française, sans supposer de leur part de connaissances préalables dans cette discipline.
S’inscrivant dans la perspective de la préparation des concours d’enseignement, il offre sur deux semestres un
panorama des principales notions grammaticales clarifiées par la linguistique.
Au sein de ce programme, l’enseignement de S4/S6 est plus particulièrement centré sur l’étude de la phrase,
simple ou complexe, considérée dans toutes ses dimensions et dans toute sa variété. Celui de S5 s’attache
prioritairement à l’identification et à l’analyse méthodiques des différentes catégories et fonctions syntaxiques.

Bibliographie restreinte
M. Riegel, J.-C. Pellat, R. Rioul, Grammaire méthodique du français, P.U.F., 6e éd., 2018 (ouvrage
particulièrement recommandé).
M. Arrivé, F. Gadet, M. Galmiche, La grammaire d’aujourd'hui : Guide alphabétique de linguistique française,
Flammarion, 1986.
D. Denis, A. Sancier-Chateau, Grammaire du français, Librairie Générale Française, coll. « Le Livre de Poche »,
1997.
R. Éluerd, Grammaire descriptive de la langue française, Nathan Université, 2017
P. Le Goffic, Grammaire de la phrase française, Hachette Supérieur, 1994.

Modalités d’évaluation
Contrôle continu : deux devoirs sur table, l’un dans le cadre du cours (50%), l’autre en fin de semestre (50%)
Dispensés de contrôle continu : un examen écrit en fin de semestre.

LT26Y090 – Lexicologie française et sémantique V. NYCKEES

Cet enseignement s’inscrit dans le cadre d’un cours de Lexicologie française et sémantique proposé en L2 et L3
et pouvant être suivi, au choix :
- soit sur un seul semestre (S4, S5 ou S6),
- soit en S4, puis en S5,
- soit en S5, puis en S6.
Les enseignements de S4/S6 et de S5 sont complémentaires, mais distincts. Chacun fait l’objet d’une validation
indépendante.
N.B. : les semestres S4 et S6 sont mutualisés. Il ne sera donc pas possible de choisir cet enseignement en S6 si
on l’a déjà validé en S4.
43
Objectifs et contenus
Ce cours constitue une initiation aux notions et aux méthodes de la lexicologie française et de la sémantique. Il
s’adresse à tous les étudiants intéressés par les différents aspects de l’étude des mots et du sens. Il permet
également de se familiariser avec le type de questionnement sur le lexique pratiqué dans le cadre des concours
d’enseignement de lettres modernes.
En S4, puis en S5, le cours s’attachera successivement aux thèmes et objets suivants : origines et constitution
du lexique français, procédés de formation des mots en français, notions de sémantique référentielle (sens,
dénotation, référence), autonymie, hétérogénéité énonciative, connotations, relations lexico-sémantiques, sens
figuré, champs sémantiques, notions d’analyse sémique, sens en contexte, mécanismes et modèles du
changement sémantique, modèles de la catégorisation, éléments de pragmatique (actes de langage, implicite),
connecteurs, éléments de sémantique textuelle.

Bibliographie sélective :
A. Lehmann, F. Martin-Berthet, Introduction à la lexicologie, Dunod, 2003.
C. Baylon, X. Mignot, Sémantique du langage, Initiation, Nathan, 1995.
H. Mitterand, Les mots français, P.U.F., coll. . Que sais-je ? ., 1981.
V. Nyckees, La sémantique, Belin, 1998
J. Picoche, Précis de lexicologie française, Nathan, 1977.

Modalités d’évaluation
Contrôle continu : deux devoirs sur table, l’un dans le cadre du cours (50%), l’autre en fin de semestre (50%).
Dispensés de contrôle continu : un examen écrit en fin de semestre.

LL02Y020 - Histoire des langues romanes O. ZWARTJES

Ce cours vise à donner un aperçu général sur les langues européennes et sur les langues indo-européennes. Le
latin classique était une langue littéraire et le latin vulgaire ou populaire était rarement écrit. Les variétés
parlées furent graduellement transformées en latin tardif jusqu’au VIIIe siècle et le latin était encore conçu
comme une seule langue, mais pendant le Moyen Âge, elle s'était divisée en plusieurs langues : l’italien, le
français, la langue d'oc, le castellan, le catalan, le portugais, etc. À partir de quelques textes représentatifs, on
se propose d’évoquer, de façon nécessairement superficielle, quelques points importants du développement de
l’évolution des langues romanes, en se focalisant sur le français, espagnol et italien (les transitions
phonologiques, morphologiques, syntaxiques et lexiques): convergences (standardisation) et divergences.
Bibliographie : textes disponibles sur MOODLE

LT22Y070 - Ethnopoétique Cyril VETTORATO


La parole en performance : initiation à l’ethnopoétique

L’ethnopoétique désigne une approche interdisciplinaire de la parole poétique, du récit ou encore du théâtre,
qui fait de la parole en performance et des cadres culturels variés où elle se déploie des éléments centraux de
sa réflexion. Nous introduirons les participants de ce cours à certains de ses textes théoriques fondateurs
(Florence Dupont, Claude Calame) tout en tâchant d’appliquer ses méthodes à des exemples nombreux et
diversifiés, que ce soient des poésies et contes traditionnels de diverses cultures ou des formes d’oralité
contemporaines comme le rap ou le slam.

Bibliographie
-Claude Calame, Florence Dupont, Bernard Lortat-Jacob et Maria Manca dir., La Voix actée. Pour une nouvelle
ethnopoétique, Paris, Kimé, 2010.
-Maria Manca, La poésie pour répondre au hasard. Una approche anthropologique des joutes poétiques de
Sardaigne, Paris, CNRS éditions& Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2009.
- Paul Zumthor, Introduction à la poésie orale, Paris, Seuil, « Poétique », 1983.

Modalités d’évaluation :
Contrôle continu : Fiche de lecture, dossier ou exposé (50%) et examen écrit en fin de semestre (50%)
[contrôle terminal déconseillé].

44
LT22Y080 - Lecture du conte I. CAZALAS
Qu’est-ce que la littérature orale ? Comment définit-on le conte ? Quelles sont les fonctions du conte dans les
sociétés traditionnelles et dans les nôtres ? Il s’agira de faire une lecture interdisciplinaire de contes
merveilleux, de comparer les versions orales et écrites d’un même conte type. On proposera ainsi une initiation
aux méthodes d’analyse et aux questions que pose l’entrée en littérature du conte de tradition orale. On
travaillera aussi la lecture à voix haute des contes étudiés ensemble.
Ce cours s'inscrit dans la continuité du travail d'enseignement et de recherche mené pendant plusieurs années
par Bernadette Bricout, qui a longtemps fait vivre ce champ d'études à l'université Paris 7.

Programme
Versions de tradition orale françaises et étrangères.
Charles Perrault, Contes, Flammarion, GF n° 666, préface de Marc Soriano.
Grimm, Contes choisis, Gallimard, « Folio Classique », n° 3372, préface de Jean-Claude Schneider.
Henri Pourrat, Le Trésor des contes. Les Amours, Gallimard, « Folio ».

Un fascicule pédagogique d’une cinquantaine de pages est distribué aux étudiants inscrits en contrôle continu
et peut être envoyé aux étudiants dispensés d’assiduité qui en font la demande auprès de l’enseignante.

Éléments de bibliographie
Nicole Belmont, La poétique du conte, Gallimard, 1999.
Bernadette Bricout, La clé des contes, Seuil, 2005.
Bernadette Bricout, Le savoir et la saveur. Henri Pourrat et le Trésor des contes, Gallimard, « Bibliothèque des
idées », 1992.
François Flahault, La pensée des contes, Anthropos, « Psychanalyse », 2001.
Vladimir Propp, Morphologie du conte, Seuil, « Points Seuil », 1970.

Modalités d’évaluation communes à tous les groupes


Contrôle continu : moyenne des travaux effectués en cours de semestre (entraînement au commentaire
composé ; rédaction d’un commentaire en temps libre, sur un conte choisi individuellement) (50% de la note).
Devoir sur table de 3 heures (commentaire composé d’un conte) en fin de semestre (50 %).
Dispensés du contrôle continu : un écrit sur table (50%), un exposé oral portant sur une œuvre au programme
(50%).

LT22Y100 - Littérature et cinéma


G. HAUTCŒUR : Les « classiques » au cinéma
Ce cours a pour objectif de comprendre la façon dont un certain nombre de cinéastes modernes ont adapté des
romans anciens dont certains, – c’est le cas de L’Astrée – sont totalement inconnus des non-spécialistes. Nous
nous attacherons aux problèmes formels qu’entraîne le passage du medium verbal au cinéma ; mais nous
essaierons surtout de comprendre la façon dont ces romans, et les conceptions de l’amour qu’ils présupposent,
ont été lus et interprétés par la modernité : loin du préjugé qui considère l’adaptation comme un affadissement
ou, pire, une trahison du texte-source, nous verrons qu’adapter les « classiques » au cinéma est une façon de
rendre hommage au passé tout en se réappropriant ce dernier pour lui donner un sens nouveau.
Romans
• Laclos, Les Liaisons dangereuses [1782]
• Lafayette Madame, La Princesse de Clèves [1678]
• d’Urfé Honoré, L’Astrée [1607-1623]. Des extraits du roman seront distribués aux étudiants au début du
cours.
Adaptations filmiques
• Éric Rohmer, Les Amours d’Astrée et de Céladon [2007]
• Manoel de Oliveira, La Lettre [1999]
• Christophe Honoré, La Belle personne [2008]
• Roger Vadim, Les Liaisons dangereuses 1960 [1959]
• Stephen Frears, Dangerous Liaisons [1988]
Modalités d’évaluation :
Contrôle continu : exercices effectués dans le cadre du cours (50%) et examen en fin de semestre (50%)
Étudiants dispensés de contrôle continu : un devoir écrit en fin de semestre.

45
LT22Y090 - Littérature et arts
M. FROIDEFOND : Regards sur Van Gogh (littérature, cinéma, musique)
Ce cours étudie la fascination exercée par Van Gogh et les différents regards portés sur cet artiste et son
œuvre. Il confronte des œuvres littéraires de genres différents (essai, récit, poésie), mais également le cinéma
(Pialat) et la musique (Dutilleux). Cette multiplicité d’objets, distincts par leur support, leur langage et les
enjeux esthétiques ou politiques que chacun confère à Van Gogh, montre l’extrême fécondité de cette figure
mais aussi sa complexité. Elle interroge la façon dont se fabrique un mythe.
On examinera les effets de l’œuvre sur son regardeur et la façon dont la peinture stimule, défie et bouscule la
littérature, les arts et la société. Que révèlent ces psychiatres qui ont jugé fou celui que la postérité a fini par
reconnaître comme un génie « suprahumain » (Artaud) ? Comment peut-on dire la peinture, filmer l’acte de
création, ou transposer musicalement une œuvre picturale ? À travers ces œuvres qui renouent ou prennent au
contraire leurs distances avec les traditionnelles formes de l’ekphrasis et subvertissent l’érudition picturale,
c’est finalement l’opacité de l’acte de création qui est questionnée.
Ce cours est une initiation à la démarche interartistique. Il propose des outils pour analyser les différents arts,
interroger la notion d’intermédialité et construire une réflexion d’esthétique comparée.
Programme :
Antonin Artaud, Van Gogh le suicidé de la société (1947), Gallimard, L’Imaginaire, 2001.
Paul Nizon, Stolz (1975), trad. J-L. Rambures, Babel, 1987.
Pierre Michon, Vie de Joseph Roulin (1988), Verdier poche, 2015.
Maurice Pialat, Van Gogh (film), 1991.
Henri Dutilleux, Timbres, espace, mouvement ou La Nuit étoilée, œuvre pour orchestre, 1977 (les références des
enregistrements seront données en cours).
Une brochure de textes complémentaires sera distribuée au début du semestre comprenant des extraits des
Lettres du voyageur à son retour d’Hofmannsthal, des poèmes (Celan, Char, Sexton, Tranströmer), des extraits
de la correspondance de Van Gogh et des textes d’historiens de l’art (Meyer Shapiro).

Modalités d’évaluation :
Contrôle continu : Deux travaux minimum dans le cadre du cours (contrôle de connaissance ; exposé et/ou
devoir maison) comptant pour 50% de la note finale ; un examen écrit en fin de semestre (50%)
Contrôle terminal : Un examen écrit en fin de semestre.

LT22Y110 - Littérature et histoire M. ROGER-LACAN


(Cours également proposé au S4 : effectif limité)

L’écriture et l’analyse littéraire face à l’histoire


En prenant pour point de départ une nouvelle de Balzac (Adieu) qui joue avec le souvenir traumatique des
guerres napoléoniennes, ce cours a pour objectif une double réflexion sur les rapports entre littérature et
histoire.
D’une part, l’usage du matériau historique par la littérature : quelles ressources l’événement historique offre-t-
il à la littérature, tant au niveau diégétique et fictionnel qu’au niveau poétique et stylistique ?
D’autre part, le recours au savoir historiographique dans l’approche critique des textes littéraires : comment le
savoir des historiens sur une époque peut-il enrichir notre lecture, et comment articuler des champs de
l’historiographie (histoire politique, culturelle, sociale, histoire de la médecine, des religions, des
représentations, etc.) avec la singularité du texte littéraire ?
Programme :
- Honoré de Balzac, Adieu [1830], dans Le Colonel Chabert, suivi de Adieu, El Verdugo et Le
Réquisitionnaire, Paris, Gallimard, Folio classique, 1974. En prévision du cours, la lecture des autres
textes de ce volume est conseillée.
- Un dossier critique sera distribué au début du semestre.
- D’autres textes complémentaires seront donnés à lire en cours de semestre.

Modalités d’évaluation :
Contrôle continu : la note finale est le résultat des travaux effectués en cours de semestre (50%) et d’un travail
sur table (dissertation) en fin de semestre (50%).
Dispensés de contrôle continu : un écrit (dissertation) (50%) et un oral (50%) en fin de semestre.
46
LT24Y070 –Latin, une langue, une culture 3 (si non choisi en UE 4)
(Cours recommandé pour l’option enseignement)

Cet enseignement (2 heures de langue hebdomadaires + 1h de culture latine) est conçu comme la suite du
cours de latin 2. Il est vivement recommandé aux étudiants qui souhaitent poursuivre le latin en L3, pour avoir
progressivement accès aux grands textes de la littérature latine et/ou préparer les concours d’enseignement.
L’enseignement consiste d’une part en exercices de traduction, en relation avec des cours de grammaire et
d’autre part en un cours de littérature/culture latines, sur textes traduits.

 Groupe 1 - Niveau 1
 Langue : M. Pierre
Prérequis : Suite du cours de latin 2, niveau 1. Ouvert aux étudiants ayant fait au moins deux semestres de
latin à l’université ou deux années au lycée (maîtrise des 5 déclinaisons, des pronoms, des temps de l’indicatif
et des structures grammaticales et syntaxiques courantes : proposition infinitive, propositions subordonnées,
usages du participe présent et passé).

 Littérature : S. POUJADE-BALTAZARD : Descente aux enfers


Centré sur l’étude du chant VI de l’Enéide de Virgile, le cours suivra les pas de ce héros fondateur que fut
Enée et étudiera à travers ses diverses exploitations, littéraires et iconographiques, entre révélation
philosophique et prophétie historique, le motif complexe de la catabase.
Œuvre : Virgile, L’Enéide, Collection Poésie/Gallimard (trad. A. Bellessort), ou Folio classique, Gallimard
(trad. J. Perret) ou Le Livre de Poche (trad. M. Lefaure revue par S. Laigneau).

 Groupe 2 - Niveau 2 (cours mutualisé avec Latin 5, au S6).


 Langue et littérature : S. POUJADE-BALTAZARD
Pré-requis : Suite du cours de latin 2 niveau 2. Ce cours est également ouvert aux étudiants qui ont fait
du latin en classe préparatoire. Il suppose une maîtrise de la morphologie (conjugaisons, déclinaisons) et de la
syntaxe latines.
L’objectif visé est la traduction de textes authentiques, d’époques et de genres variés (prose historique,
poésie, éloquence, théâtre, philosophie ; de Plaute à Saint Augustin). L’étude de ces textes sera l’occasion de
continuer à explorer la culture romaine et la littérature latine. Des points grammaticaux permettront
d’approfondir certains éléments de morphologie et de syntaxe latines.

LT24Y080 – Grec, une langue une culture 2


Cet enseignement de grec ancien (2 heures de langue + 1 heure de civilisation hebdomadaires) se présente
comme la suite du cours de Grec 1. Il est vivement recommandé aux étudiants abordant les humanités
classiques dans leur cursus (histoire et civilisation ancienne, philosophie, lettres classiques etc.)
Pré-requis : ouvert aux étudiants ayant fait au moins un semestre de grec à l’université ou une année au lycée
(maîtrise en grec des deux premières déclinaisons, du présent, de l’imparfait et des structures grammaticales et
syntaxiques élémentaires : fonctions grammaticales et construction d’une phrase)

 Langue : M. PIERRE
Axé sur la pratique de la version, le cours de langue a pour but d’amener progressivement les étudiants à
un niveau de connaissance suffisante pour déchiffrer les textes de grecs de difficulté moyenne.
Manuel utilisé : M. KO, M-F Delmas, Massouline, P. Bohrer, Lire le grec. 3ème et débutants, Hachette.

 Civilisation : M. PIERRE « Pratiques poétiques en Grèce ancienne »


Le cours de culture grecque sera consacré aux pratiques poétiques, qui, en Grèce ancienne, recouvrent des
fonctions politiques, liturgiques et sociales variables. Nous explorerons ainsi les pratiques chantées des aèdes
épiques, des chœurs musicaux, et les nouveaux usages lettrés des poètes de la période alexandrine.

Modalités d’évaluation :
Contrôle continu : note obtenue en faisant la moyenne de tests en classes et à la maison consistant en exercices
de grammaire et de version (50%) et d’un examen final (version avec questions de grammaire + questions de
civilisation, 50%)
Dispensés du contrôle continu : Un écrit en fin de semestre (version avec questions de grammaire + questions de
civilisation)

47
BLOC ANGLAIS

UE ANGLAIS 1 LTTERATURE, CULTURE VISUELLE ET CIVILISATION ANGLOPHONES 4

1 COURS MAGISTRAL (1h) OBLIGATOIRE ET UN COURS APPLIQUE (2h) AU CHOIX

LCA4Y060 – Adapting the Classics — Illustrations and moving pictures. (1h CM)

Today many “classic" works of literature are first (and sometimes exclusively) discovered in the form of visual
adaptations or illustrations. Acknowledging this premise, this class will interrogate the very notion of a literary /
pictural / cinematic / televisual “classic”, and the multiple ways in which these classics can be adapted,
recycled, modified, revisited in different formats or media, at specific moments in time. We shall see how these
multiple forms of adaptation or illustration contribute to assert, question or reinforce the classic status of these
works. The 19th century constitutes a turning-point in the history of the relationship between texts and images.
The invention of photography, especially, challenged existing notions of realism and objectivity, and introduced
a new model for memory and history, but it also ushered in a new visual language whose rhetorical strategies
have changed over time with the evolution both of technology and other iconographical traditions. The image-
capturing mediums of photography and film have been allied to the narrative arts since the 19th century, both
to produce new forms of story-telling, and to reinterpret existing literary works according to more
contemporary concerns. We have undergone what has been called a “pictorial turn”, or "visual turn”: that is to
say, images have become one of the founding elements of our experience and understanding of reality. Some
worry that visual and audiovisual forms (notably cinema, television, the Internet and video games) may have
won the battle against textual forms within the cultural field. This class will question this, by examining a large
panel of works and authors from the anglophone world now considered as "classics". We will notably examine
this classic status in relation to their formal qualities, their historical or social impact, and the diverse modes of
appropriation and reinvention they have undergone over time.

• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : QCM en deux parties (film et photographie) : 1h00.
• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : Assiduité obligatoire. Inscription en contrôle
terminal impossible.
• Modalités d'évaluation, session 2 : QCM en deux parties (film et photographie) : 1h00.

Bibliographie :
Students may wish to briefly familiarise themselves with the works of the following authors beforehand, all in
the public domain: William Shakespeare (Hamlet, Macbeth, Romeo and Juliet, Twelfth Night), Samuel
Richardson (Pamela), Henry Fielding (Shamela), Jane Austen (Pride and Prejudice), Walter Scott (The Lady of the
Lake), Nathaniel Hawthorne (The Marble Faun), Alfred Tennyson (Idylls of the King), Charles Kingsley (The
Water-Babies).
Responsables : C. MARTIN-PAYRE (857, camille.martin-payre@univ-paris-diderot.fr) et Paul EDWARDS (848,
paul.edwards@univ-paris-diderot.fr)

LCA4Y070 – Theorising Difference: Queer of Colour Critique (2h TD)

Following the canonical insertion of queer theory in academic debates, queer of colour theorisation has to
sought to interrogate crossings of race, sexuality, gender, class and nation in order to produce nuanced
analyses of power and privilege. Established academics and queer of colour activists have contributed to the
burgeoning critique of whiteness in queer theory and hetero-centrism in people of colour (POC) activism. The
critical genealogy of queer of colour critique explicitly draws from black and third world feminisms. This
seminar considers queer of colour critique in relation to its departure from conventional accounts of queerness
in our globalised times. Through a focus on contemporary accounts from activists and scholars, it offers a
comprehensive understanding of rubrics and vocabularies of queer of colour critique. Writings and audio-visual
class materials include theoretical academic texts and online content, such as, blogs, tumblr, and other social
media.

Class participation in the form of discussions and presentations is a key component of the final mark.
48
• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : Deux notes (essai + présentation) + participation en
cours.
• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : Essai.
• Modalités d'évaluation, session 2 : Présentation orale.
Responsable : Sandeep BAKSHI (826, sandeep.bakshi@univ-paris-diderot.fr)

LCA4Y080 – Serial Narratives — New "Classics" of Television and the Pleasures of Seriality (2h TD)

Seriality became a prominent cultural feature in the 19th century with the rise of serial literature, followed in
the early 20th century by popular film serials, radio serials in the 1930s and the development of the TV series in
the 1950s. After having long been considered as uniquely commercial products, TV series have, since the turn
of the 21st century, acquired a new artistic and cultural legitimacy with what has been called “quality” or “high-
end” drama shows. This class will provide historical and cultural context, as well analytical tools, for the study of
television series as audiovisual narratives. We will devote special attention to the great mutations that have
affected modes of production and reception, connected with new digital technology and the development of
“multiplatform” television (Network, cable, steaming). Students will acquire contextual and historical
knowledge about these new TV “classics” and learn how to analyze TV drama programs from diverse critical
perspectives (authorship, genre, narrative, aesthetics, ideology). A selection of critical texts will be made
available at the beginning of the semester to nourish class discussion. We will work on a selection of clips taken
notably from the following shows: Buffy, the Vampire Slayer (The WB, 1997-2001, UPN, 2001-2003) / Twin
Peaks (ABC, 1990-91). The Return. Showtime, 2017) / The Sopranos (HBO, 1999-2007) / The Wire (HBO, 2002-
2008) / Mad Men (AMC, 2007-2015) Breaking Bad (AMC, 2008-2013) / The Good Wife (CBS, 2009-2016) / Game
of Thrones (HBO, 2011-2019) / Fargo (FX, 2014-) / Better Call Saul (AMC, 2015-) / Atlanta (FX, 2016-) / The Good
Fight (CBS, 2017-).

• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : 2h, quiz + analyse de séquence.


• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : 2h, quiz + analyse de séquence.
• Modalités d'évaluation, session 2 : Oral sur le contenu du cours (20 minutes).

Bibliographie :
Akass, Kim and Janet McCabe, eds. Quality TV: Contemporary American Television and Beyond. London & New
York: IB Tauris, 2007.
Mittell, Jason. Complex TV: the Poetics of Contemporary Television Storytelling. New York: NYU Press, 2015
Webographie :
The Guardian TV Reviews https://www.theguardian.com/tv-and-radio/series/tv-review
Vulture TV Reviews https://www.vulture.com/tv/
Revue TV/Series https://journals.openedition.org/tvseries/
Responsable : Ariane HUDELET (833, ariane.hudelet@univ-paris-diderot.fr)

LCA4Y090 et LCA4Y100 – Photography & Literature (2h TD)

Cet enseignement offre une introduction aux études photolittéraires. Elle se concentre sur les œuvres
produites au XIXe siècle et au XXe siècle au Royaume-Uni, aux États-Unis ainsi qu’en France, permettant alors
une approche comparée. Les premiers cours fournissent les bases historiques, techniques et artistiques
nécessaires pour lire une photographie ; puis seront examinées les trois sortes d’interaction : premièrement, en
découvrant l’histoire de la littérature photo-illustrée ; deuxièmement, en étudiant le rôle du portrait dans la
fiction et du photographe en tant que personnage ; troisièmement, en appréciant comment l’avènement de la
photographie dans la société a changé la manière dont l’auteur crée un modèle optique pour certains thèmes
littéraires, tels que le temps, la mémoire, le point de vue, le fantastique, etc., le plus souvent avec des
répercussions tant philosophiques que religieuses et politiques.

• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : Un exposé, un dossier final à préparer durant le
semestre. Pas de DST final.
49
• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : Assiduité obligatoire. Inscription en contrôle
terminal impossible.
• Modalités d'évaluation, session 2 : Écrit, 1h30, dissertation.
Bibliographie :
P. Edwards, Soleil noir. Photographie et littérature, Presses Universitaires de Rennes, 2008.
P. Edwards, Perle noire. Le photobook littéraire, Presses Universitaires de Rennes, 2016.
H. Gernsheim, Concise History of Photography, Dover, 1986.
M.W. Marien, Photography: A Cultural History, Laurence King, 2002.
N. Rosenblum, A World History of Photography, Abbeville, 1992.
Photography from 1839 to Today, Taschen, 1999.
Anthologies :
P. Edwards : Je Hais les photographes ! Anabet, 2006.
A. Rouillé (ed.): La Photographie en France, Macula, 1989. [Tableau p. 501.]
J.M. Rabb : Literature & Photography, University of New Mexico Press, 1995

Responsable : Paul EDWARDS (848, paul.edwards@univ-paris-diderot.fr)

LCA4Y110 – Painting and Literature

Responsable : Jean-Marie FOURNIER

LCA4Y120 – Shakespeare and the Visual Arts (2h TD)

Dans ce cours, nous découvrirons à nouveau le langage de Shakespeare, la variété de ses styles et de ses
formes, la prose et la poésie, et son imagerie poétique éblouissante. Nous rencontrerons le double sens des
mots et la musique de ses vers et de sa prose. Après avoir étudié la complexité du texte, nous prendrons en
compte les arts visuels des XVIe et XVIIe siècles qui auraient influencé et inspiré Shakespeare dans son propre
langage extrêmement visuel. Nous discuterons également de certains aspects plus matériels de la scène de
Shakespeare, comme les costumes de la scène élisabéthaine, ainsi que les accessoires.

Ce semestre, nous lirons The Tragedy of Macbeth, l'une des pièces de Shakespeare les plus riches sur le plan
visuel et, à ce titre, l'une des mieux adaptées au cinéma et aux autres médias visuels. Nous regarderons des
extraits de films de Kurosawa, Wells et Polanski, et nous comparerons la façon dont ces réalisateurs et d'autres
ont abordé les éléments surnaturels de la pièce - les apparitions des sorcières, les hallucinations de Macbeth, le
fantôme de Banquo. Nous examinerons également des dessins et des peintures inspirés de Macbeth dans les
siècles suivants, tels que ceux de Delacroix, Reynolds et Fuseli.

• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : 1 exposé, 2 DST.


• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : Pas d'exam terminal: assiduité obligatoire.
• Modalités d'évaluation, session 2 : Oral: Preparation 30 minutes, passage 15 minutes.
Bibliographie :
Édition utilisé en classe: The Tragedy of Macbeth, Folger Shakespeare Library, (Eds. Barbara A. Mowat and Paul
Werstine)
Webographie :
https://www.folger.edu/macbeth.

Responsable : Lynn S. MESKILL (843, lynn.meskill@univ-paris-diderot.fr)

50
1 COURS MAGISTRAL (1h) OBLIGATOIRE ET UN COURS APPLIQUE (2h) AU CHOIX

LCA4Y130 – The Making of Modern Britain, from 1801 to the present (1h COURS MAGISTRAL)

The course will introduce students to the political, economic and social developments that have shaped
modern Britain. The course ranges from the Act of Union of 1801, which created the United Kingdom of Great
Britain and Ireland, to the Thatcher era and the rise of neoliberalism. Over the course of this period, Britain
evolved from a leading industrial and trading nation at the centre of a worldwide empire to the dramatic loss of
Great-Power status and the dismantling of the British Empire. We will start by analysing Britain’s economic rise,
which saw it become the “workshop of the world”. This prosperity went hand in hand with unprecedented
social upheavals, which led to calls for social reforms aimed at improving the living and working conditions of
the working class. Alongside the rise of the Labour movement, this part of the course will also look at women’s
campaign for political rights. In the twentieth century, Britain was confronted with the challenges of fighting
two world wars, the Depression of the 1920s and 1930s, and increasing revolts in the colonies. The last part of
the course looks at the construction of the welfare state, at decolonisation, and finally at the debates over
Thatcher’s erosion of a post-war consensus. .

• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : Un écrit final, 1h, questions de cours
• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : Un écrit final, 1h, questions de cours.
• Modalités d'évaluation, session 2 : écrit, 1h, questions de cours.
Bibliographie :
Michael Lynch, An Introduction to Nineteenth-Century British History, 1800-1914, London, Hodder & Stoughton,
1999.
Colin Matthew (ed.), The Nineteenth Century. The British Isles: 1815-1901, Oxford, OUP, 2000.
Peter Clarke, Hope and Glory, Britain 1900-2000, London, Penguin, 2004.
Martin Pugh, State and Society. A Social and Political History of Britain, 1870-1997, London, Bloomsbury, 2012
Responsable : Ariane MAK (arianemak.t@gmail.com)

LCA4Y140 –

LCA4Y150 –

• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : Devoir maison entraînement commentaire (30%) +
DST 2h commentaire (70%).
• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : Examen commentaire 2h (100%).
• Modalités d'évaluation, session 2 : Oraux (15 min préparation ; 30 min passage).

LCA4Y160 et LCA4Y170 – Science, Culture and Society in Nineteenth-Century Britain (2h TD)

This course will explore the “cultural accident[s]” to which the historian David Allen attributed “the massive
strength of the Victorian natural history”. Gilbert White’s Natural History of Selborne (1789) both romanticized
nature and set the example for the nineteenth-century amateur naturalists whose prime lasted as long as the
Victorian period. It was not until 1834 that the word ‘scientist’ was coined, and not until the end of the century
did it catch on, in line with the growing professionalization of science. In the heyday of amateur science,
scientific societies and clubs established throughout the kingdom and the empire served both to science and to
the cultural life of the cities, with a greater momentum in the second half of the century, showing the link
between science and sociability. Annual meetings of the British Association for the Advancement of Science
(est. 1831), each year held in a different city, were fairs of science, and a source of pride for the host cities.
Science became a cultural commodity in popular science periodicals, lecture halls, and museums. As science
became more and more specialized, popularizers provided the link between the layperson and the scientists.
Science in print culture will be discussed through case studies, notably that of the Nature. This course will also

51
address the contemporary thought on the issues of ideology, religion, and gender. While he laid out the traits
of good character in his Self-Help (1859), Samuel Smiles championed liberalism in his biographies of
accomplished naturalists and engineers from working-class backgrounds in his several other works. The
agreement between the teachings of religion and scientific findings confirmed and popularized in William
Paley’s Natural Theology (1802) did not seem so convincing subsequent to the publication of Charles Darwin’s
The Origin of Species (1859) where he argued for evolution through natural selection, thus the biologist Thomas
Huxley coined the term ‘agnostic’ (1869). Women’s participation and exclusion from the Victorian scientific
community will also be discussed through some case studies. Extracts and illustrations from primary sources
and contemporary periodicals will be examined in the light of the latest historiography.

• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : Devoir maison entraînement commentaire (30%) +
DST 1h30 commentaire (70%).
• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : DST 1h30 commentaire (100%).
• Modalités d'évaluation, session 2 : Oraux (15 min préparation ; 30 min passage).
Bibliographie :
Allen, David Elliston. The Naturalist in Britain: A Social History. Princeton, NJ: Princeton University Press, 1994.
Second edn. (available for loan at the university library)
Allen, David Elliston. Books and Naturalists. Collins, 2010.
Cantor, Geoffrey, and Sally Shuttleworth (eds). Science Serialized: Representations of the Sciences in
Nineteenth-Century Periodicals. Cambridge, London, Mass.: MIT Press, 2004. (available at the university library)
Fyfe, Aileen and Lightman Bernard (eds). Science in the Marketplace: Nineteenth-Century Sites and Experiences.
London: University of Chicago Press, 2007.
Lightman, Bernard. Victorian Popularizers of Science: Designing Nature for New Audiences. University of
Chicago Press, 2009.
Merrill, Lynn L. The Romance of Victorian Natural History. Oxford: Oxford University Press, 1989.
Morus, I. R. “The Sciences”. In A Companion to Nineteenth-Century Britain, C. Williams (Ed.), 2007. (Available
online on the library website)
Russell, Colin A. Science and Social Change in Britain and Europe, 1700-1900. London: The Macmillan Press,
1983. (Chaps. 8-12)|
Responsable : Ali HATAPÇI (857, ali.hatapci@gmail.com)

LCA4Y180 – Britain at Sea : the British Isles and naval culture, 18th – 19th centuries (2h TD)

Pirates, privateers, captains, lascars and smugglers are familiar characters of many British histories, featuring
narratives of explorations, encounters, mutinies, fierce storms and rogue waves. Sailors such as Francis Drake,
Captain Cook or Admiral Nelson remain major figures in British national representations. This class aims at
examining the importance of the sea, sailing endeavours and maritime images in British politics and society in
the 18th and 19th centuries. We will examine the notion of « sea power » and the role that Britain’s naval
development played in the imperial construction that led to its global dominance in the 19th century. While the
East India Company ships traded goods in the Indian Ocean and managed faraway lands, shipbuilding became a
major British industry. The Royal Navy, an old institution, acquired more national importance and fostered
maritime patriotism. Adopting a view « from below », we will study some images of the British coastline and
ships, observe what life at sea was like and examine why maritime expeditions often failed. We will focus on
the evolution of sailing techniques and nautical instruments. Here are some examples of topics that we will
study : slave ships, social order and mutiny, the voyages of Captain Cook, the longitude problem, mapping the
oceans, the East India Company, lascars in the Indian Ocean, the Royal Navy, the docks of London, British
coastlines, gender and maritime culture, etc. The class will be based on primary sources and will take the
students at least once to a museum or research institution.

The class is taught in English. Students will be expected to read and watch the relevant material before each
class and to be active during the class. Sessions will be computer-free (no laptop or smartphone except for
students with special educational needs), so please remember to bring pen and paper!

• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : 1 DM et 1 DST 2h.


52
• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : 1 DST 2h (100%).
• Modalités d'évaluation, session 2 : 1 DST 2h.

Bibliographie :
Paul ARNOTT, 2019, Windrush : a Ship Through Time, Stroud : The History Press.
Amitav GHOSH, 2009, Sea of Poppies, Londres : John Murray. (roman)
Aaron JAFFER, 2015, Lascars and Indian Ocean Seafaring : Shipboard Life, Unrest and Mutiny, 1780-1860,
Woodbridge (Suffolk, UK) : the Boydell Press.
Timothy JENKS, 2006, Naval Engagements : Patriotism, Cultural Politics, and the Royal Navy, 1793-1815, Oxford :
Oxford University Press.
Benrhard KLEIN (dir.), 2002, Fictions of the Sea : Critical Perspectives on the Ocean in British Literature and
Culture, Aldershote : Ashgate.
Markus REDIKER, 2008, The Slave Ship : A Human History, Londres : Penguin Books.
Crosbie SMITH, 2018, Coal, Steam and Ships : Engineering, Enterprise and Empire on the Nineteenth Century
Seas, Cambridge : Cambridge University Press.
Webographie :
La section « sea and ships » du site du National Maritime Museum, Greenwich (plusieurs articles illustrés et
capsules vidéos que vous pouvez parcourir en fonction de vos intérêts) :
https://www.rmg.co.uk/discover/explore/sea-ships
Un court précis historique de la BBC sur le « sea power » :
http://www.bbc.co.uk/history/british/empire_seapower/
L’article de Britannica sur l’empire britannique (disponible en ligne sur le site de la BU) : https://uspc-
updi.primo.exlibrisgroup.com/permalink/33USPC_UPDI/12bghr2/britnica16519
L’article de Britannica sur la Royal Navy (disponible en ligne sur le site de la BU) : https://uspc-
updi.primo.exlibrisgroup.com/permalink/33USPC_UPDI/12bghr2/britnica64284

Responsable : Marine BELLEGO (marine.bellego@gmail.com)

LCA4Y190 - Black London: race and identity in the capital city, 1880-present (2h TD)

This course traces the black experience in London from the late nineteenth century to the present day. Contrary
to popular and media perceptions, black women and men lived and worked in Britain long before the Empire
Windrush docked in 1948 carrying new arrivals from the British Caribbean. As such, we’ll consider the diversity
of the everyday lives lived in London by various groups and communities over time, including the ‘Black
Victorians’, American G.I.s during the Second World War, the Windrush generation, black Africans in the era
of decolonisation, and their children and grandchildren. We will examine major areas of urban life in London for
black Britons including housing, the labour market, education, family life, food, and popular culture, as well as
the emergence of a black British political identity through anti-colonial activism, anti-racist campaigns, and
black feminisms. This course will introduce students to the key events and discourses surrounding race,
immigration, and national identity in modern Britain. But we will also develop methodologies for thinking about
history ‘from below’, by focusing on reading primary sources that articulate the complexities and subjectivities
of black identities in the imperial and postcolonial metropolis.

• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : 1 x historiographical essay, including footnotes and
bibliography (at-home assignment) [70%], 1 x oral presentation, critique of a primary source (15 minutes
preparation, 30 minutes speaking) [30%]
• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : Written exam, commentary (1 hour 30 minutes)
[100%]
• Modalités d'évaluation, session 2 : oral (15 minutes preparation, 30 minutes speaking) [100%]

Bibliographie :
Clair Wills, Lovers and Strangers: An Immigrant History of Post-war Britain, (London, 2017)

53
Kennetta Hammond Perry, London is the Place for Me: Black Britons, Citizenship and the Politics of Race
(Oxford, 2016)
Marc Matera, Black London: the imperial metropolis and decolonization in the twentieth century (Oakland,
California, 2015)
Peter Fryer, Staying Power: The history of Black People in Britain (London, 1984)
Rob Waters, Thinking Black: Britain, 1964-1985 (Berkeley, 2018)
Stuart Hall, Familiar Stranger: A Life Between Two Islands (London, 2017)

Responsable : Laura CARTER (laura.carter740@googlemail.com)

UE ANGLAIS 2

DISPENSE EXCEPTIONNELLE DE CET ENSEIGNEMENT AU L2S3 2020-21

54
3E ANNÉE – SEMESTRE 5

BLOC LETTRES

UE LETTRES 1 - LITTÉRATURE FRANÇAISE 5 RESPONSABLE : PASCAL DEBAILLY


Un groupe à choisir

LT25Y010 – Lecture d’un texte 1

Gr.1 P. DEBAILLY
Gr.2 R. CAPPELLEN
Gr.3 P. DEBAILLY
Gr.4 F. DUMORA
Gr.5 A Pourvoir

Programme :
Groupe 1
Pascal Debailly : Blaise Pascal, Pensées, éd. G. Ferreyrolles, Paris, Le Livre de Poche, 2001.
Groupe 2
Raphaël Cappellen : Rabelais, Gargantua, éd. avec une translation en français moderne de M. Marrache-
Gouraud, Paris, Flammarion, GF, 2016 (vous pouvez lire le texte en translation pour vous aider mais l'intégralité
du travail portera sur le texte original).
Groupe 3
Pascal Debailly : Blaise Pascal, Pensées, éd. G. Ferreyrolles, Paris, Le Livre de Poche, 2001.
Groupe 4
Florence Dumora : Jean de la Fontaine, Fables, édition au choix pourvu que les vers soient numérotés.
Groupe 5
Descriptif à venir

Modalités d’évaluation :
Contrôle continu : un devoir à la maison ou sur table – dissertation, travail de synthèse et d’argumentation – sur
20 ; un devoir sur table – commentaire de texte – sur 40 ; une explication de texte à l’oral ou un exposé sur 20.
Dispensés du contrôle continu : un devoir écrit (dissertation, travail de synthèse et d’argumentation, ou
commentaire de texte) sur 40. Un oral (explication de texte) sur 20. Ces modalités d’évaluation sont strictement
applicables aux étudiants Erasmus.

UE LETTRES 2 - APPROCHES HISTORIQUES 5 RESPONSABLE : P. DEBAILLY

LT25Y020 – Théories littéraires du Moyen Âge à l’Âge classique


Conférences : Vendredi 15h-16h30

Cet enseignement comprend deux fois trois séries de quatre conférences portant sur une question d’histoire
littéraire. Le premier semestre concerne le Moyen Âge, la Renaissance et l’Âge classique, le second semestre,
les Lumières, le Romantisme et la Modernité. Par « Théories littéraires », on désigne aussi bien l’étude des
positions (traités, préfaces, essais, manifestes...) que l’appréhension des œuvres en termes d’histoire, de
poétique ou d’esthétique.

1. Moyen Âge : Qu’est-ce qu’un auteur au Moyen Âge ? Amandine Mussou


Programme : À partir d’une sélection de textes distribués en cours, ces conférences étudieront la façon dont se
construisent les figures d’auteurs dans les textes médiévaux.

55
2. Renaissance : Défenses et querelles autour de la langue, la parole et l'écriture à la Renaissance : Raphaël
Cappellen
Programme : Les extraits abordés seront distribués en cours. Il serait bon de lire La Défense et Illustration de la
langue française de Du Bellay.

3. Âge classique : L’esthétique du rire chez les moralistes au XVIIe siècle : Pascal Debailly
Programme : Molière, Théâtre.

Modalités d’évaluation :
Contrôle continu :
Travail sur table (2 heures) portant sur des œuvres du programme.
Dispensés du contrôle continu :
Travail sur table (2 heures) portant sur des œuvres du programme.

UE LETTRES 3 RESPONSABLE : J.F. GUENNOC


Un groupe à choisir

LT25Y030 – Ateliers Lettres pour l’Ecrit 1

Gr.1 Dissertation M. ROGER-LACAN


Gr.2 Médiation culturelle 1 Mathilde ASSIER
Gr.3 Valorisation scientifique 1 Alexandra GARCIA-VILA
Gr 4 Atelier d’écriture créative A définir
Gr.5 Création radiophonique 2 A. MELIOR
Gr.6 Pratiques éditoriales C. WEIS

En tant qu'ateliers, l'évaluation se fera UNIQUEMENT SUR LE RÉGIME DU CONTROLE CONTINU


INTEGRAL. L'assiduité est donc OBLIGATOIRE. Toute demande de dérogation devra se faire par écrit et de
manière motivée auprès de la directrice des études de la Licence.

Modalités d'évaluation pour tous les groupes à l'exception des groupes réservés au parcours Édition:
l'évaluation se fera tout au long du semestre et comportera 4 notes. Le détail vous sera communiqué par les
enseignants de chaque atelier en début de semestre.
Certains ateliers (de médiation culturelle, de
valorisation scientifique) proposent de réaliser des projets sur les 2 semestres de l'année, il est donc conseiller
de s'y inscrire aux 2 semestres.

Gr. 1. - M. ROGER-LACAN : Méthodologie de la dissertation


(Cours recommandé à celles et ceux intéressés par les métiers de l’enseignement)
Ce cours vise à préparer et améliorer les compétences en dissertation de étudiants préparant le CAPES en
premier lieu et à tous ceux qui veulent améliorer leurs capacités de rédaction au sens large en second lieu et
cela sous forme d’atelier. Le cours comporte deux volets distincts et corrélés : 1) un aspect pratique visant la
technique de la dissertation avec exercices en cours et traitement de sujets – 2) un aspect théorique visant à
donner des contenus sur le sujet de l’année. On traitera du théâtre dans sa grande formation double, texte et
scène, à travers les grandes réflexions et les grands exemples de son histoire.

Gr. 2. - Mathilde ASSIER : Médiation culturelle 1


Cet atelier a pour but d'initier aux problématiques de la médiation culturelle en prenant l'occasion du
programme d'actions artistiques et scientifiques d'institutions comme Bétonsalon-centre d'art de recherche, le
CREDAC, le Théâtre DUNOIS, la Maison rouge, le MAC VAL. Il s'agit d'imaginer, de concevoir et de réaliser des
projets de médiation permettant de relier ce programme à des publics spécifiques. Comprendre cette offre
culturelle, trouver les mots et le médium le plus adapté pour en restituer le sens et l'intérêt, susciter l'envie d'y
participer seront les objectifs fixés.

Gr. 3. - Alexandra GARCIA-VILÀ : Valorisation scientifique 1


Cet atelier propose aux étudiants un travail à la fois universitaire et professionnel où il s'agit d'imaginer, de
concevoir et de réaliser en équipes, des projets de valorisation scientifique à partir des activités du CERILAC, le
56
centre de recherches de l'UFR LAC. Nous travaillerons notamment sur la forme du portrait de chercheurs et sur
celle de l’exposition scientifique. Au-delà de la production du savoir, nous réfléchirons ainsi à toutes les étapes
de sa diffusion : répondre à une commande, s'adresser à un public spécifique, travailler sur les nouveaux
formats de l'édition et de la communication scientifique.

Gr. 4. – A pourvoir

Gr. 5. – A. MELIOR – Création radiophonique


L'objectif de cet atelier est la réalisation d'une fiction radiophonique (une série, un feuilleton, une dramatique
ou une adaptation radiophonique). Les étudiants travailleront d'abord individuellement à l'écriture d'une note
d'intention puis en groupe à la réalisation des projets sélectionnés. Cet atelier vient compléter une formation
déjà proposée en L2 en se focalisant davantage sur les différents moments d'écriture de la fiction. La
composition, la scénarisation et les différentes étapes de récriture suite aux essais en studio feront l'objet d'une
attention soutenue. Les réalisations feront l'objet d'une écoute publique en fin d'année.

Gr.6. - C. WEIS - Pratiques éditoriales : préparation au stage


(Cours réservé aux étudiants du Parcours Édition)
Ce cours de perfectionnement vise à préparer les étudiants à leur stage de fin d'année, en les accompagnant
dans leur recherche de stage (lettre de motivation, CV) et en les entraînant aux tâches qui leur seront confiées
(prise de parole, avis de lecture, argumentaire, préparation typographique, pointage d'épreuves, quatrième de
couverture, editing de traduction ou de manuscrit...).

Modalités d’évaluation : Modalités d’évaluation : une note de participation aux travaux (10 %), devoirs sur table
dans le cadre du cours (40 %) et un écrit sur table de fin de semestre (50 %)

UE LETTRES 4

LT25Y040 – Littératures étrangères et comparées

Gr.1 R. SALADO
Gr.2 C. COQUIO
Gr.3 G. HAUTCOEUR

Gr. 1 – R. SALADO : Du fait divers au récit littéraire


(Cours mutualisé avec S3, capacité d’accueil limitée)
In Cold Blood (1966) de Truman Capote (De sang-froid dans la traduction française) et L’Adversaire (2000)
d’Emmanuel Carrère ont en commun d’être fondés sur deux faits divers aussi célèbres qu’atroces : le massacre
de la famille Clutter au Kansas une nuit de novembre 1959, les meurtres perpétrés par Jean-Claude Romand sur
les membres de sa famille en janvier 1993. Ces deux œuvres en forme d’enquêtes soulèvent toute une série de
questions : comment l’écrivain donne-t-il sens à une réalité qui, à certains égards, défie l’entendement ? Quelle
place est faite à l’imagination littéraire et à la subjectivité de l’auteur par ces récits que l’on peut qualifier, à la
suite de Carrère lui-même, de « documentaires », ou, pour reprendre le sous-titre de Capote, de « true
account » (« compte rendu véridique ») ? Dans quelle mesure peut-on considérer ces œuvres, au-delà des
drames qu’elles mettent en récit, comme des radiographies de la société qui a vu se produire ces drames ? De
quelle nature est le lien qui unit l’ouvrage de Carrère à celui de Capote, que l’écrivain français a lu et médité en
profondeur ? Quels sont les enjeux éthiques, pour l’écrivain et pour ses lecteurs, de récits qui visent aussi à se
situer face à la question du mal sous la forme de la violence meurtrière ? Ces interrogations, qui orienteront le
cours, seront prolongées par la lecture et l’analyse plus ponctuelle de deux ouvrages qui entrent en résonance
avec ceux de Capote et de Carrère : Le Journaliste et l’Assassin (1990) de Janet Malcom et Laetitia ou la fin des
hommes (2016) d’Ivan Jablonka.
Programme :
CAPOTE, Truman : De sang-froid, traduction de Raymond Girard (Gallimard, 1966), folio n°59. Des références
seront faites au texte original en anglais, In Cold Blood (Random House, 1966), disponible notamment en
Penguin Modern Classics (2000).
CARRÈRE, Emmanuel : L’Adversaire (P.O.L., 2000), folio n°3520.
JABLONKA, Ivan: Laetitia ou la fin des hommes, Seuil, coll. « La librairie du XXIe siècle », 2016, repris en Points.
57
MALCOM, Janet : Le Journaliste et l’Assassin, J’ai Lu, 2015 (The Journalist and the Murderer, 1990).

Gr. 2 – C. COQUIO : L’écrivain, l’artiste et la faim


(Cours également proposé dans le parcours Lettres et Arts ; capacité d’accueil limitée)
Pourquoi l’écrivain se décrit-il volontiers comme une créature affamée ? Quelle est sa quête, de quoi a-t-il faim,
lui, qui le différencierait des autres et lui imposerait de vivre autrement, de chercher, d’errer ? Quel rapport y a-
t-il entre la faim, le jeûne et l’art, la mystique ? La faim de l’artiste est-elle contraire à la faim naturelle ? Que
signifie faire de la faim un art ? Et lorsqu’un poète meurt réellement de faim dans un camp, comment imaginer
ce qu’il pense ? Quel regard l’écrivain ou l’artiste pose-t-il sur l’affamé, l’homme qui jeûne ou poursuit une
grève de la faim ? Peut-on raconter l’histoire d’un livre qui aurait faim et soif ?
On posera ces questions à travers des œuvres qui nous transporteront de la fin du XIXe siècle au début du XXIe,
d’un pays à un autre (Norvège, Tchécoslovaquie, Russie, Irlande-Etats-Unis), et d’un genre à l’autre (romans de
Hamsun et de Toledo, récits courts de Kafka et de Chalamov, fiction filmique de Steve Mc Queen inspirée de
faits réels). On tentera de les faire dialoguer ensemble, mais en les replaçant chacune dans une histoire propre.
André Gide a parlé de « régions tabou », de « terrae incognitae » et d’ « obscénité » à propos de « l’étrange
roman » Faim de l’écrivain norvégien Knut Hamsun (1880), « un des romans qui ont définitivement infléchi et
marqué l’écriture romanesque en notre siècle » (R. Boyer). Qu’est-ce qui s’explorait à travers ce thème de la
faim à la fin du XIXe siècle, et qu’est-ce qui se cherche à présent dans un monde tout autre ? Pourquoi le grand
poète norvégien de la faim, nobélisé en 1920, a-t-il été fasciné ensuite par le nazisme ? Pourquoi au tout début
du siècle Kafka s’est-il tant intéressé aux jeûneurs publics et grévistes de la faim, et pourquoi voudra-t-il à la fin
de sa vie qu’on brûle toute son œuvre ? Que fait le réalisateur Steve Mc Queen en 2008 en racontant la grève
de la faim d’un résistant irlandais en 1981 ? Comment Varlam Chalamov, rescapé du Goulag, rend-il hommage
au poète russe Ossip Mandelstam, mort de faim dans un camp de transit à une date inconnue ? Pourquoi
Camille de Toledo aujourd’hui réécrit-il l’histoire du monde et de la Terre en racontant l’histoire d’un livre qui
veut sortir de lui-même ? La faim peut-elle être un langage politique, ou même une action ? Que dit la faim des
rapports entre la vie et la création, la pensée et l’action ? Que dit ce grand thème de la faim, qui traverse les
littératures et les arts, des rapports de l’homme avec l’animal, avec les dieux, avec ses pairs, avec lui-même ?

Trois séances de projections-débats à l'Amphi Buffon sont organisés en collaboration avec le Service Culture en
complément de ce cours :
- 19 septembre 18h : Hunger de Steve McQueen, 2008 (1h40)
- 3 octobre 18h : Faim (Sult) de Henning Carlson, 1966 (1h50)
- 7 novembre 18h : Boy eating the Bird's Food de Lyzigos, 2012 (1h20)

Bibliographie :
- Knut Hamsun, Faim, trad. Régis Boyer, préface d’André Gide, PUF, Quadrige, 1961, rééd. 2017.
- Franz Kafka, « Le jeûneur », dans Un jeûneur et autres nouvelles, trad. B. Lortholary, GF-1993.
- Varlam Chalamov, Récits de la Kolyma, 13 récits (extraits), trad. S. Benech et L. Jurgenson, Verdier, 2013.
- Camille de Toledo, Le Livre de la faim et de la soif, Gallimard, 2016 (extraits).
- Hunger, film de Steve Mc Queen, 2008.

Gr. 3 – G. HAUTCŒUR – Don Quichotte : personnage romanesque, figure artistique


(Cours également proposé dans le parcours Lettres et Arts ; capacité d’accueil limitée)
Don Quichotte, contrairement à d’autres personnages de la même envergure comme Faust ou Don Juan, est
éminemment visible. Comme le souligne Christine Montalbetti, la simple mention de son nom a le pouvoir de
faire immédiatement surgir une image mentale relativement précise :
« Don Quichotte (est-ce dans le prolongement d’indications textuelles ? Est-ce pour avoir contemplé les dessins
de Daumier ? Est-ce à cause du visage de Jean Rochefort que Terry Gillians avait pressenti pour l’incarner dans
un film […] ? Est-ce pour avoir regardé telle statue en Espagne ?) je me l’imagine maigre, sec, fin. Mais sa
silhouette tremblote un peu abstraitement dans ma représentation, comme le trait filiforme et noir du
Quichotte de Picasso. Ses yeux (et malgré Jean Rochefort) je n’en sais rien, je ne crois pas en avoir inventé la
couleur. […] je fais tourner dans ma lecture du personnage de don Quichotte tous ces savoirs visuels, picturaux,
cinématographiques […]. » (Le personnage, GF-Corpus, p. 27)
Ce cours constitue une introduction au roman cervantin (nous prendrons systématiquement appui sur le texte)
et aux représentations artistiques du personnage dans la perspective des grandes interprétations auxquelles
cette œuvre majeure a donné lieu depuis le début du XVIIe siècle jusqu’à aujourd’hui. Nous verrons ce faisant
que Don Quichotte est à la fois

58
- un roman comique (les premières illustrations du roman et la présence ultérieure du personnage dans la BD et
le dessin animé relaient cette comicité)
- le symbole romantique de la lutte entre l’idéal et la réalité (les illustrations de Gustave Doré, la peinture de
Daumier et de Goya consacrent une transfiguration romantique du personnage qui est encore la marque du
Quichotte d’Orson Welles)
- le premier roman moderne (le dessin fait par Antonio Saura en 1987 pour illustrer l’édition de Martin de
Riquer stylise la silhouette du Quichotte au point de la réduire à quelques traits qui rappellent les mots de
Michel Foucault « Don Quichotte, un long graphisme maigre comme une lettre échappée au bâillement des
livres »)
- une incarnation de la résistance politique (le célèbre dessin au lavis de Picasso réalisé en 1955 à l’occasion du
350e anniversaire de la publication du roman est repris pour une affiche du conseil national du mouvement de
la paix).
Programme :
Miguel de Cervantès, Don Quichotte de la Manche, Ie et IIe parties, Paris, Gallimard, Folio (traduction de Jean
Canavaggio).

Modalités d’évaluation :
Contrôle continu : la note finale est le résultat des travaux effectués en cours de semestre – minimum de 2
travaux au choix : commentaire composé, exposé oral, dossier, essai comparatiste– (50%) et d’un travail sur
table en fin de semestre –dissertation (50%).
Dispensés du contrôle continu : un écrit –dissertation (50%), et un oral (50%) en fin de semestre.

LT25Y050 – Latin, une langue, une culture M. PIERRE


Cet enseignement est conçu comme la suite du cours de Latin 3. Le cours (3 heures hebdomadaires)
consiste principalement en exercices de traductions ainsi que de révisions et d’approfondissements
grammaticaux. Ce cours visera également à donner une bonne connaissance des auteurs classiques (histoire,
poésie, philosophie, théâtre). Facultatif, il est vivement recommandé à tous ceux qui souhaitent préparer les
concours d’enseignement (CAPES/agrégation) ou comptent aborder les humanités classiques dans leur cursus
(histoire et civilisation anciennes, philosophie, linguistique, culture du Moyen-âge et de la Renaissance etc.)
Pré-requis : Ouvert aux étudiants ayant fait au moins trois semestres de latin ou deux années au lycée (Bonne
maîtrise des structures grammaticales et syntaxiques : déclinaisons, conjugaisons, pronoms et subordonnées).
Manuels :
- Morrisset, Gason et al., Précis de grammaire des lettres latines, Magnard, 1994.
- Gaffiot Félix, Le Grand Gaffiot, Dictionnaire latin français, 2000.

Modalités d’évaluation :
Contrôle continu : versions données en classes et à la maison (50%) et examen final consistant en une version
sur table (25%) et en un oral (25%).
Dispensés du contrôle continu : Un écrit en fin de semestre (version latine)

LT23Y050 – Grec, une langue, une culture M. PIERRE


Le cours d’initiation au grec (2 heures de langue + 1 heure de civilisation hebdomadaires) se propose de faire
découvrir le grec ancien à tous les étudiants qui n’ont jamais étudié cette langue dans le secondaire. L’existence
de deux niveaux de grec répartis sur les différents semestres de la licence permet à l’étudiant d’approfondir sa
connaissance de la langue et de la culture grecques, et de lire assez rapidement des textes simples.

 Langue : M. PIERRE
Manuel utilisé : M. KO, M-F Delmas, Massouline, P. Bohrer, Lire le grec. 3ème et débutants, Hachette.
 Civilisation : M. PIERRE
« Qu’est-ce que la démocratie athénienne ? »

Axé sur la pratique de la version, le cours de langue donnera les bases de la morphologie et de la syntaxe
grecques.
Le cours de civilisation sera consacré à la démocratie athénienne, qui en Grèce recouvre ancienne un concept
bien différent du nôtre. En partant de textes grecs traduits, nous explorerons la notion ancienne de demokratia
dans son cadre culturel propre.

59
Modalités d’évaluation
Contrôle continu : note obtenue en faisant la moyenne de tests en classes et à la maison consistant en exercices
de grammaire et de version (50%) et d’un examen final (version avec questions de grammaire + questions de
civilisation, 50%)
Dispensés du contrôle continu : Un écrit en fin de semestre (version avec questions de grammaire + questions de
civilisation)

LT25Y060 –Littératures, arts et mythologie


(Cours également proposé dans le parcours Lettres et Arts ; capacité d’accueil limitée)

P. PETITIER : La foule
Réalité moderne, qui frappe les habitants des grandes métropoles au XIXe siècle, la foule donne lieu dès cette
époque à des figurations et à des réflexions multiples, dans le domaine de la littérature (Poe, Hoffmann,
Baudelaire, Zola…), de la peinture, de la sociologie et de la psychologie naissantes. Le cours s’attachera aux
enjeux liés à la représentation et à l’interprétation de ce phénomène nouveau, une expérience moderne
propice à de puissants effets esthétiques (dont le cinéma s’emparera rapidement) et qui n’est jamais détachée
de questions idéologiques ou politiques.

E. Poe, L’Homme des foules


Tarde, L’Opinion et la foule
G. Lebon, La Psychologie des foules
E. Canetti, Masse et Puissance
E. Zola, Germinal, Au bonheur des dames, Les Foules de Lourdes…
Hugo, Les Misérables
Baudelaire, Les Fleurs du Mal et Petits poèmes en prose

Modalités d’évaluation :
Contrôle continu :
- 2 travaux notés (un devoir sur table, un devoir à la maison ou un oral) et éventuellement un contrôle de
lecture et 1 examen écrit en fin de semestre
Dispensés de contrôle continu : examen écrit final.

LT25Y110 – Grammaire du français V. NYCKEES


Cet enseignement s’inscrit dans le cadre d’un cours de Grammaire du français proposé en L2 et L3 et pouvant
être suivi, au choix :
- soit sur un seul semestre (S4 ou S5 ou S6),
- soit en S4, puis en S5,
- soit en S5, puis en S6.
Les enseignements de S5 et de S4/S6 sont complémentaires, mais distincts. Chacun fait l’objet d’une validation
indépendante.
N.B. : les semestres S4 et S6 étant mutualisés, il ne sera pas possible de choisir ce cours en S6 si on l’a déjà
validé en S4.
Objectifs et contenus :
Ce cours s’adresse à tous les étudiants curieux de mieux comprendre le fonctionnement de leur langue et, en
particulier, à celles et ceux qui se destinent à l’enseignement du français. Il vise à leur faire acquérir des bases
solides en grammaire française, sans supposer de leur part de connaissances préalables dans cette discipline.
S’inscrivant dans la perspective de la préparation des concours d’enseignement, il offre sur deux semestres un
panorama des principales notions grammaticales clarifiées par la linguistique.
Au sein de ce programme, l’enseignement de S5 s’attache prioritairement à l’identification et à l’analyse
méthodiques des différentes catégories et fonctions syntaxiques. Celui de S4/S6 est plus particulièrement
centré sur l’étude de la phrase, simple ou complexe, considérée dans toutes ses dimensions et dans sa variété.
Bibliographie restreinte :
M. Riegel, J.-C. Pellat, R. Rioul, Grammaire méthodique du français, P.U.F., 6e éd., 2018 (ouvrage
particulièrement recommandé).
M. Arrivé, F. Gadet, M. Galmiche, La grammaire d’aujourd'hui : Guide alphabétique de linguistique française,
Flammarion, 1986.

60
D. Denis, A. Sancier-Chateau, Grammaire du français, Librairie Générale Française, coll. « Le Livre de Poche »,
1997.
R. Éluerd, Grammaire descriptive de la langue française, Nathan Université, 2017
P. Le Goffic, Grammaire de la phrase française, Hachette Supérieur, 1994.

Modalités d’évaluation
Contrôle continu : deux devoirs sur table, l’un dans le cadre du cours (50%), l’autre en fin de semestre (50%)
Dispensés de contrôle continu : un examen écrit en fin de semestre.

LT25Y120 – Lexicologie française et sémantique V. NYCKEES


Cet enseignement s’inscrit dans le cadre d’un cours de Lexicologie française et sémantique proposé en L2 et L3
et pouvant être suivi, au choix :
- soit sur un seul semestre (S4 ou S5 ou S6),
- soit en S4, puis en S5,
- soit en S5, puis en S6.
Les enseignements de S5 et de S4/S6 sont complémentaires, mais distincts. Chacun fait l’objet d’une validation
indépendante.
N.B. : les semestres S4 et S6 étant mutualisés, il ne sera pas possible de choisir ce cours en S6 si on l’a déjà
validé en S4.
Objectifs et contenus
Ce cours constitue une initiation aux notions et aux méthodes de la lexicologie française et de la sémantique. Il
s’adresse à tous les étudiants intéressés par les différents aspects de l’étude des mots et du sens. Il permet
également de se familiariser avec le type de questionnement sur le lexique pratiqué dans le cadre des concours
d’enseignement de lettres modernes.
Sur l’ensemble des deux semestres, le cours s’attache aux thèmes et objets suivants : origines et constitution
du lexique français, procédés de formation des mots en français, notions de sémantique référentielle (sens,
dénotation, référence), autonymie, hétérogénéité énonciative, connotations, relations lexico-sémantiques, sens
figuré, champs sémantiques, notions d’analyse sémique, sens en contexte, mécanismes et modèles du
changement sémantique, modèles de la catégorisation, éléments de pragmatique (actes de langage, implicite),
connecteurs, éléments de sémantique textuelle.
Bibliographie restreinte
A. Lehmann, F. Martin-Berthet, Introduction à la lexicologie, Dunod, 2003.
C. Baylon, X. Mignot, Sémantique du langage, Initiation, Nathan, 1995.
H. Mitterand, Les mots français, P.U.F., coll. . Que sais-je ? ., 1981.
V. Nyckees, La sémantique, Belin, 1998
J. Picoche, Précis de lexicologie française, Nathan, 1977.

Modalités d’évaluation
Contrôle continu : deux devoirs sur table, l’un dans le cadre du cours (50%), l’autre en fin de semestre (50%).
Dispensés de contrôle continu : un examen écrit en fin de semestre.

LT25Y130 – Initiation à la recherche en linguistique et stylistique S. SMADJA


Programme :
Cet enseignement propose d’apprendre à constituer un court dossier de recherche, à partir de la question des
représentations de la vie intérieure. Il s’agira également d’approfondir l’étude linguistique et stylistique des
textes littéraires et d’étudier le langage intérieur ordinaire, à travers des corpus de vie réelle.
Le langage intérieur est l’un des phénomènes les plus courants et les plus typiques de notre vie quotidienne, de
ce qui fait de nous des êtres humains, dotés de pensée, d’émotions, de sensations. Pour certains, elle occupe
moins de 10% de la vie intérieure, pour d’autres plus de 90%. À chaque être humain sa parole intérieure, qui le
relie à tous les autres et lui est pourtant éminemment spécifique. L’étude du langage intérieur nous amène à
soulever des questions fondamentales, pour la société comme pour l’humain : qui suis-je ? Comment vivre
ensemble ? L’analyse d’une pratique monologale ou de l’endophasie ne concerne pas une sphère individuelle
isolée du monde. Au contraire, explorer les recoins de la vie intérieure d’un sujet revient à déployer la façon
dont il se définit lui-même certes mais aussi dont il définit ou ressent son rapport aux autres et au monde.
Il est recommandé d’avoir déjà des connaissances en stylistique.

61
Bibliographie restreinte :
G. Bergounioux, Le Moyen de parler, Paris, Verdier, 2004.
J.-L. de Boissieu, A.-M. Garagnon, Commentaires stylistiques, Sedes, 1997.
J. Dürrenmatt, Stylistique de la poésie, Belin, coll. « Atouts Lettres », 2005.
V. Egger, La Parole intérieure, Paris, Germer Baillère, 1881.
C. Fromilhague, Les Figures de style, Nathan Université, 1999.
A. Herschberg Pierrot, Stylistique de la prose, Belin, coll. « Sup. lettres » (1993), 2003.
É. Karabétian, Histoire des stylistiques, Armand Colin, 2000.
P. Larthomas, Le Langage dramatique, Puf, coll. « Quadriges », 2007.
A.-M. Perrin-Naffakh, Stylistique. Pratique du commentaire, PUF, 1989.
L. Spitzer, Etudes de style (1970), Gallimard, coll. « Tel », 1999.
C. Stolz, Initiation à la stylistique, Ellipses, 1999, rééd. 2006.
L. Vygotski, Pensée et langage (éd. originale en russe : 1934), Paris, La Dispute, 2013.

Modalités d’évaluation
Contrôle continu :
1) Deux devoirs à la maison : l’un en milieu de semestre (30%), l’autre en fin de semestre (30%).
2) Un devoir sur table (40%).
Dispensés du contrôle continu : Un examen aura lieu en fin de semestre.

UE LIBRE

BLOC ANGLAIS

UE ANGLAIS 1 LITTERATURE, CULTURE VISUELLE ET HISTOIRE ANGLOPHONES 5

PRENDRE UN ENSEIGNEMENT (3h) DANS LE BLOC LITTERATURE / CULTURE VISUELLE


ET UN ENSEIGNEMENT (3h) DANS LE BLOC HISTOIRE ANGLOPHONE

 UE LITTERATURE / CULTURE VISUELLE

LCA5Y160 – Language games and literary wordplay


The aim of this course (in English) is to explore a wide range of texts that all involve the art of playing on words
in their own way. Hence, a potpourri of word salads by consummate wordsmiths and phrasemongers of all ilk.
For instance,

- Specimens of banter, witty repartees, jocular sallies and double-entendres in Much Ado About Nothing
by Shakespeare
- Elaborate conceits and ornate extended metaphors in John Donne’s Holy Sonnets, Love Poems and
Meditations. The world as the Word.
- Quirky satire and gallows humour in “A Modest Proposal” by Jonathan Swift
- Gamesome jesting and playful extravaganza in Tristram Shandy by Laurence Sterne.
- “The logic of the Signifier” in “The Purloined letter” and “Murders in the rue Morgue” by Edgar Allan
Poe after Lacan and Derrida
- “In the Cage” by Henry James : elusive telegrams, blanks in ordinary conversations and the art of
equivocation.
- The logic of nonsense. Puns and puzzling riddles in Alice in Wonderland by Lewis Carroll
- Mumbo Jumbo, Gobbledegook, Tall Tales in broken pidgin English : “The Jumping Frog of Calaveras
County”, Adventures of Huckleberry Finn, Pudd’nhead Wilson by Mark Twain
- Global Gibberish, multilingual portmanteau words and spoonerisms in Finnigan’s Wake by James Joyce
- Textual maniacs and cunning linguists: the cranky craft of twisting words and bending rules in Lolita by
Nabokov

Les textes étudiés ainsi que l’appareil critique seront mis en ligne sur le site Moodle

62
 Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : 2 devoirs sur table (commentaire ou
dissertation).
 Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : 1 devoir sur table (commentaire ou
dissertation)
 Modalités d'évaluation, session 2 : 1 devoir sur table (commentaire ou dissertation)

Responsable : Michel Imbert (michel.imbert25@gmail.com)

LCA5Y170 – Nouvelles d'Amérique (États-Unis) (3h TD)

De Washington Irving et Nathaniel Hawthorne à Flannery O’Connor et Steven Millhauser, esquisses, contes et
nouvelles auront jalonné l’histoire de la littérature américaine. Souvent teintées de couleur locale, les nouvelles
américaines entraînent le lecteur depuis les paysages de Nouvelle-Angleterre jusque dans les terres du Sud,
tout en réfléchissant les grandes transformations de la nation au gré des bouleversements de l’Histoire. Cet
enseignement proposera à la fois un panorama d’histoire littéraire depuis les années 1820 jusqu’à la fin du XXe
siècle et une série de parcours à contre-courant de la chronologie. À travers l’étude d’un corpus de nouvelles
américaines, il s’agira de s’intéresser aux formes du récit court, à ses contraintes et ses possibilités. Il s’agira
d’autre part de mettre en lumière l’articulation entre différentes échelles spatiales et politiques (espace local,
régional, national, impérial), mais aussi la construction - individuelle et collective - des identités de genre, de
race et de classe et plus largement le rapport de ces histoires américaines à l’Histoire.
Exemples d’auteurs étudiés : Washington Irving, Nathaniel Hawthorne, Edgar Allan Poe, Henry James, Kate
Chopin, Sarah Orne Jewett, William Faulkner, Flannery O’Connor, Steven Millhauser….

• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : Participations aux exercices en classe; commentaire
de texte en anglais, 3h, sur table.
• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : commentaire de texte en anglais, 3h, sur table, 3h.
• Modalités d'évaluation, session 2 : commentaire de texte à l'oral : 30 min de préparation, 15 min de passage.

Responsable : Michel Imbert (michel.imbert25@gmail.com)

LCA5Y180 – Narratives of Slavery and Decolonisation (3h TD)


Reflecting on activism and mobilisation around decolonisation, this seminar brings into focus the presence of
literary texts in the historical context of slavery and decolonisation. Is it possible to write slavery? Who and how
can one do so? In what form and for what purpose? Slavery has had a long literary presence and its voices are
many: that of the fugitive slave who, having freed him/herself, frees his or her pen; that of the abolitionist who
has the authority to speak or write, but does not have the experience; the owner with an economic interest; or
the mistress, jealous and scorned; the traveller, astonished or convinced; the philosopher, reformist or woman
activist, and the politician.

This seminar will examine literary narratives of slavery in Britain, the rhetoric used to defend or condemn, to
break hearts or challenge reasoning, and place them in contemporary movements of “Statues Must Fall,”
repatriation of artefacts, reparation and decolonisation. Writing slavery was never uncontested, neither in the
time of slavery nor today. The recent reactions in France and elsewhere to texts, stagings and films of this
historical experience attest to this disputed terrain. Considering in detail social protests around statues and
reparation for slavery, this seminar will address the aesthetic and political issues underlying narratives of
slavery, its images and metaphorical use, as well as its paradoxical contemporaneity. It will engage with
contemporary neo-slave narratives of Andrea Levy and Caryl Phillips. We will work from text excerpts, prepared
in advance, along with iconography and films.

• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : Présentation orale 30% + examen final (70%).
• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : Examen terminal.
• Modalités d'évaluation, session 2 : Présentation orale.
Responsable : Sandeep BAKSHI (826, sandeep.bakshi@univ-paris-diderot.fr)

63
LCA5Y190 – Eros the Bittersweet — La littérature américaine et l’expérience LGBT (3h TD)

Lorsqu’elle intervient dans les dernières décennies du 19ème siècle, l’apparition du concept moderne
d’homosexualité confronte la littérature à un double défi. D’un côté, l’expérience homosexuelle, présumée
taboue, cherche à se dire en dépit, ou à cause, de la censure qu’elle subit : conformément à la logique de l’«
aveu » (M. Foucault), l’interdit apparent se double d’une injonction à dire ce que l’on est et contribue ainsi à
l’émergence d’une nouvelle forme de subjectivité qui, associée à de complexes stratégies d’énonciation, trouve
dans la littérature l’un de ses moyens d’expression privilégiés. De l’autre côté, la littérature s’apprête alors à
aborder le « tournant moderniste » qui, au vingtième siècle, la conduit à faire du langage lui-même l’objet
d’une interrogation aiguë ; à ce titre, elle dénaturalise - voire entreprend de défaire - les constructions
subjectives et les élaborations identitaires qui ont pour support les modalités reconnues du dire. À
l’homosexuel.le, sans cesse confronté.e à la nécessité et à la « difficulté de s’exprimer » (pour reprendre
l’expression de l’écrivain franco-argentin Copi), la littérature répond donc : « je ne sais pas qui tu es, parle-moi
d’autre chose » - dialogue paradoxal que les théoricien.ne.s des « Queer Studies » cherchent à penser depuis
les années 1990 à la suite de Judith Butler. Le présent cours aura pour objet d’aborder les différents aspects de
cette problématique au fil d’un parcours chronologique où seront abordés successivement quelques-uns des
textes nord-américains les plus marquants de la tradition LGBT : la section dite « Calamus Poems » de Leaves of
Grass (1855-1892), le grand recueil de Walt Whitman ; les poèmes de Gertrude Stein, ainsi que son
autobiographie paradoxale The Autobiography of Alice B. Toklas (1933) ; Zami. A New Spelling of My Name
(1982) d’Audre Lorde ; et Angels in America (1994) de Tony Kushner, texte profondément marqué par les
questionnements auxquels a donné lieu l’épidémie de sida dans les années 1990.
• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : 1 DM (travail sur un des textes littéraires figurant sur
une liste de lecture distribuée en début de semestre), 1 DST final (3h, commentaire d’un extrait des textes au
programme). .
• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : Ecrit, 3h, commentaire d’un extrait des textes au
programme. .
• Modalités d'évaluation, session 2 : Ecrit, 3h, commentaire d’un extrait des textes au programme.
Bibliographie :
Une liste de lecture détaillée sera remise à la rentrée.
Responsables : Mathieu DUPLAY (822, mduplay@club-internet.fr)

LCA5Y200 - Hollywood genres – The « Woman’s film » (3h TD)

Among dominant Hollywood genres – westerns, thrillers, gangster films, war films, musical comedies – the «
Woman’s film » is identified more by its target public than by its contents and form. Emerging in the 1930s,
blossoming in the 1940s, it is associated with such great Hollywood directors as George Cukor, Frank Capra, or
Douglas Sirk in the 1950s. Its tone can be light (The Women, George Cukor, 1939), melodramatic (Letter to
Three Wives, Joseph L. Mankiewicz, 1949), or downright noir (Mildred Pierce, Michael Curtiz, 1945), running the
whole gamut of emotions, while intersecting with numerous other genres, like the western (Johnny Guitare,
Nicholas Ray, 1954), the screw-ball comedy (The Lady Eve, Preston Sturges, 1941), or the historical film
(Jezebel, William Wyler, 1938), among others.

Often decried for its themes and subjects, the « woman’s film » centers on women and brings to the screen
issues of their aspirations and position in the social structure. Accompanying women’s evolution, it often
presents headstrong characters seeking to keep a firm hold on their destinies, love life, and status. Yet in an
industry largely dominated by men, such portraits of independent women must be examined closely. The
woman’s film can be a site of subversion as much as a site of latent conformism, often navigating between the
two poles, revealing the complexities of a genre that reverberates gender positions and expectations.

The purspose of this class will to examine the « woman’s film », form its emergence to its latest developments,
as women directors gradually take a hold the genre. It will also be an occasion to look at the place of women in
the industry, from its onset in the early 20th century to today, and consider issues of women’s representation
in an idustry that glorifies the female body in lavish productions and ceremonies, and much less so female
agency. The films studied will run from the 1930s (Stella Dallas, King Vidor, 1937) to the early 21st century
(Meek’s Cutoff, Kelly Reichardt, 2010), and look at all kinds of « woman’s films », from melodrama (Stella
Dallas, Mildred Pierce, Jane Campion’s 1993 The Piano) to comedy (Adam’s RIb, George Cukor, 1949) to road-

64
movie (Thelma and Louise, Ridley Scott, 1992) A major emphasis of the course will also be learning how to
analyze a film. Students will be introduced to the vocabulary involved in film analysis and will practice analyzing
film sequences, as well as discussing films as a whole.

• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : Productions orales en cours et dossier final. Pas
d'épreuve terminale sur table.
• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : Oral, 20 mns, sur dossier à établir préalablement.
• Modalités d'évaluation, session 2 : Oral préparé sur sujet donné à l’avance, 20 mns.

Bibliographie :
Rick ALTMAN, Film/Genre, Bloomsbury, 1999
David BORDWELL, Kristin THOMPSON, Film Art : An Introduction, 1979, revised edition 2012
Iris BREY, Le regard féminin, une révolution à l’écran, 2020
Jane M. GAINES, Pink Slipped. What Happened to Women in the Silent Film Industry, 2018
Molly HASKELL, From Reverence to Rape, The Treatment of Women in the Movies, 1973, revised edition 1987
Janet McCABE, Writing the Woman into Cinema
Alicia MALONE, The Female Gaze : Essential Movies Made by Women, 2018
Laura MULVEY, « Visual Pleasure and Narrative CInema », 1975

Responsable : Emmanuelle DELANOË-BRUN (848, delanoee@univ-paris-diderot.fr)

LCA5Y210 - The Body and its representations: embodied practices and material culture 16th-19th century
(3h TD)

This multi-disciplinary class will combine images, texts and objects to explore the issues related to the body and
its representations. Between the 16th and the 19th century, the body was at the heart of deep cultural changes
that affected medicine, fashion, sex, diet, the definition of gender, race or of hygiene practices. Looking at the
body from a variety of perspectives and through different methodologies with a special emphasis on material
culture, the module will explore how the objects used on and around the body – from dress to syringes and
from jewellery to chamber pots – reflected and shaped changing attitudes to the body - and to different bodies.
If possible museum visits will be organized as part of the course.
Course taught in English

• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : written and/or oral assignments.


• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : 2 hour written exam
• Modalités d'évaluation, session 2 : 2 hour written exam.

Responsable : Ariane FENNETAUX (ariane.fennetaux@u-paris.fr)

 UE HISTOIRE ANGLOPHONE

LCA5Y220 – Britain, Slavery, and Empire in the Long 18th century (3h TD)

Dès les premières vagues de colons britanniques établies dans les Amériques durant la première moitié du
XVIIe siècle, l’économie de plantation, caractérisée par deux grandes institutions (le commerce de la traite
transatlantique, et le travail servile aux Amériques), devint un des piliers de l’histoire de la colonisation
britannique aux Amériques. Ce cours s’attachera principalement à montrer, expliquer, et analyser pourquoi et
comment le phénomène « impérial » était intimement lié à l’expansion de l’économie de plantation, et, ainsi,
de l’esclavage, dans les colonies britanniques des XVIIe et XVIIIe siècles.
Cette relation entre empire et esclavage nous permettra d’interroger les liens entre les transformations
apportées par l’économie de la traite dans la société britannique au cours du XVIIIe siècle (naissance de
nouvelles élites marchandes, urbanisation accélérée des ports de la façade atlantique, influence du West India

65
lobby - planteurs propriétaires des Antilles, marchands, armateurs, etc. -) et le développement d’une pensée
d’état sur l’empire fondée sur la supériorité du commerce, et sur son rôle dans l’affermissement de la
thalassocratie britannique. De la même manière, c’est à la lumière de cette relation que nous étudierons
l’importance du mouvement abolitionniste britannique, dont les débuts remontent aux années 1760, et dont la
principale contribution politique se situe dans une critique de l’empire britannique, dont la cohérence et la
prospérité, selon les auteurs abolitionnistes, ne pouvaient être maintenus sans une réforme intérieure
profonde au premier plan de laquelle se trouvait l’abolition du commerce de la traite
Le cours sera soutenu par un usage de sources premières diverses (mémoires d’époque, textes de loi,
statistiques marchandes, cartes, tableaux) qui devront être lues et connues à chaque début de cours. Il
s’appuiera également sur des lectures d’extraits d’ouvrages de référence, et d’articles portant sur deux grandes
thématiques : l’idée d’« empire » britannique au cours du XVIIe et XVIIIe siècles (quels fondements ? Quelles
pratiques et quels acteurs s’y rattachaient ?), et la place de l’économie de plantation esclavagiste dans cet
empire durant la période.

• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : Une présentation orale (30-40mins avec discussion)
(50 % note) – un « final paper » (2000 mots max.) (50 % note).
• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : Écrit. Commentaire de sources primaires + essay
questions (3 heures) (100 % note)
• Modalités d'évaluation, session 2 : Oral. 1/2 heure de préparation. 1/4 heure de passage.

Bibliographie :
David Armitage, The Ideological Origins of the British Empire, Cambridge University Press, 2000.
Langford, Paul. A Polite and Commercial People: England 1727-1783. Clarendon Press, 1998.
Michael Craton, Sinews of Empire: A Short History of British Slavery, Garden City, Anchor Press, Doubleday,
1974.
Kenneth Morgan, Slavery and the British Empire: From Africa to America, Oxford University Press, 2007.
James Walvin, A Short History of Slavery, London, Penguin, 2007.

Responsable : Andy CABOT (andy.cabot@etu.univ-paris-diderot.fr)

LCA5Y230 – LCA5Y230 – ‘History wars’: public history and popular memory in Britain, 1850-2020
(3h TD)

This course considers the place of history in popular consciousness in Britain from the mid nineteenth-century
to the present day. How has history informed national identity, citizenship, and political activism in modern
Britain? We will begin with the mid-Victorian ‘history boom’ and the ‘invention of tradition’, moving on to the
rise of mass culture after the First World War, the teaching of history in schools, mid-twentieth century radio,
TV, and film history, culminating in today’s debate around imperialism, public statues, and Black Lives Matter.
This course will place a major emphasis on ‘reading’ history across a diverse set of cultural forms (texts, images,
videos, monuments) and on placing the production of history in social and cultural contexts of gender, class,
and race. We will also focus on the tension between histories created ‘from above’ (by the state, academics,
and the commercial market) and histories created ‘from below’ (by community groups, activists, and families).

• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : 1 x oral presentation (30 minutes speaking, topic
given in advance for preparation at home) [40%], 1 x final written exam, primary source commentary (2 hours)
[60%].
• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : Exam (3 hours) [100%].

• Modalités d'évaluation, session 2 : oral (15 minutes preparation, 30 minutes speaking) [100%].

Bibliographie :
Billie Melman, The culture of history: English uses of the past, 1800-1953 (Oxford, 2006)
Jenny Keating, David Cannadine, and Nicola Sheldon, The right kind of history : teaching the past in twentieth-
century England (Basingstoke, 2011)
66
Jerome de Groot, Consuming History: Historians and Heritage in Contemporary Popular Culture (London, 2008)
Peter Mandler, History and National Life (London, 2002)
Raphael Samuel, Theatres of memory : past and present in contemporary culture (London, 1994; 2012)
Responsable : Laura CARTER (laura.carter740@googlemail.com)

LCA5Y240 – Les mouvements conservateurs aux Etats-Unis depuis les années 1950 (3h TD)
Cet enseignement s'attachera à la genèse et aux évolutions des mouvements conservateurs aux États-Unis
depuis les années 1950, de l'anticommunisme aux guerres culturelles en passant par les réactions au Civil Rights
Movement. Il adoptera une perspective politique, sociale et culturelle sur la remise en cause de l'héritage du
New Deal, et portera une attention particulière à la notion de backlash et aux débats sur le rôle du
gouvernement.
• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : Exposé en cours et DST de fin de semestre, 3h.
• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : DST de fin de semestre, 3h.
• Modalités d'évaluation, session 2 : Ecrit, 3h.
Bibliographie :
David Farber, The Rise and Fall of Modern American Conservatism (Princeton, NJ: Princeton UP, 2012)
Sean Wilentz, The Age of Reagan. A History, 1974-2008 [Harper, 2009].
Responsables : François de Chantal (fdechantal@univ-paris-diderot.fr) et Jean-Christian VINEL (840,
jean.christian.vinel@gmail.com)

LCA5Y250 – American Freedoms (3h)

Cet enseignement porte sur l'étude des libertés aux Etats-Unis : libertés politiques et économiques dont les
définitions toujours fluides structurent les débats politiques de la fin du 18ème siècle à nos jours. Parmi
d'autres sujets, seront notamment abordés : le débat constitutionnel des Fédéralistes et Républicains, la
signification de l'indépendance économique au XIXème siècle, l'esclavage et la «liberté de travail», le
progressivisme et l'émergence du syndicalisme, le New Deal et sa redéfinition de la liberté économique, le
mouvements des droits civiques, les débats actuels sur les prérogatives du gouvernement.

• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : Devoir et DST répartis sur le semestre.
• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : 2h (écrit).
• Modalités d'évaluation, session 2 : Oral.
Responsables : Catherine LEJEUNE (832, lejeunec@univ-paris-diderot.fr) et Andy Cabot (857,
andy170991@hotmail.com)

UE ANGLAIS 2 LINGUISTIQUE / LANGUE 1

Choisir un total de 2 enseignements (à sélectionner parmi les 3 blocs).


Dans le bloc Pratique de la langue, sélectionner 2 ECUEs pour former un enseignement à 3 ECTS.

 UE LINGUISTIQUE

LCA5Y020 – Analyse de faits de langue en contexte (2 x 1h30 TD)

On s’attachera, dans le prolongement des cours de langue et de linguistique de L1 et L2, à présenter l’exercice
de l’analyse de faits de langue en contexte (utile pour la préparation des concours de l'enseignement) et à
l’illustrer à partir de quelques exemples accessibles et particulièrement représentatifs issus de divers domaines
de la grammaire anglaise (groupe nominal, groupe verbal, énoncé complexe). A travers l’analyse des différentes
occurrences d’un marqueur dans un texte, on s’efforcera de rendre compte de la diversité des effets de sens
d'un marqueur donné en contexte à partir de la valeur fondamentale ou invariant qu’on aura essayé de
formuler aussi précisément que possible.
• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : 1DST mi-semestre (1h30), 1 DST final1h300.
• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : Ecrit 1h30.
• Modalités d'évaluation, session 2 : Ecrit 1h30.

67
Bibliographie :
J. Bouscaren, Linguistique anglaise, initiation à une grammaire de l’énonciation, Ophrys, 1991
J. Bouscaren, S. Persec & al, L'Analyse grammaticale dans les textes anglais, Ophrys, 1998
R. Huddleston & G. K. Pullum, A Student's Introduction to English Grammar, Cambridge University Press, 2005
P. Larreya et C. Rivière, Grammaire explicative de l'anglais, 5e édition Pearson Longman, 2019
Responsable : Catherine MAZODIER (846, catherine.mazodier@univ-paris-diderot.fr)

LCA5Y030 – Analyse syntaxique (2 x 1h30 TD)

Après un rappel sur l’analyse syntaxique de structures de phrases (identification des natures et fonctions des
constituants de phrases simples), on se concentrera sur l’analyse de structures syntaxiques complexes (énoncés
comprenant plusieurs propositions). L’objectif est de parvenir à identifier les différentes formes de propositions
subordonnées (relatives, conjonctives, formes de complémentations non finies) ainsi que de dégager, par leur
étude en contexte, les fonctions et interprétations de constructions syntaxiques complexes fréquentes en
anglais.
• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : 2 devoirs sur table de 1h30 et un devoir maison.
• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : 1 examen écrit de 1h30.
• Modalités d'évaluation, session 2 : 1 examen écrit de 1h30.
Bibliographie :
Haegeman, Liliane. Thinking syntactically. A Guide to Argumentation and Analysis. Oxford: Blackwell, 2006.
Khalifa, Jean-Charles. La syntaxe de l'anglais, Théories et pratique de l'énoncé complexe. Paris: Ophrys, 2004
Responsable : Gerard MELIS (858, gmelis@orange.fr

LCA5Y040 - Linguistique contrastive - Syntaxe et lexicologie comparées du français et de l'anglais (2 x 1h30


TD)

Ce cours aborde la comparaison du français et de l’anglais à travers la syntaxe et la lexicologie. Il traite des
catégories grammaticales des deux langues en examinant la détermination nominale, la détermination verbale
(temps, aspect, hypothèse et représentation du réel) et la syntaxe de l’énoncé dans une perspective
contrastive. Parallèlement, on étudie la structuration du lexique en anglais et en français à partir de notions
élémentaires en morphologie et en sémantique. Sont examinés les phénomènes de composition et d’affixation
(computer science / informatique, understandably, workaholic, fair-haired, home-made / fait maison), de
conversion (« when nouns surface as verbs », le qu’en dira-t-on), de troncation (decaf / déca), les emprunts, liés
à la fois à l’histoire des deux langues, sans oublier les pseudo-emprunts (tennisman). Ce cours articule réflexion
linguistique et pratique (pratique de la traduction, créativité lexicale).
L’objectif est de dégager les caractéristiques syntaxiques et morphologiques du français et de l’anglais afin
d’amorcer une analyse comparée des deux langues. Les étudiants seront familiarisés avec les mécanismes sous-
jacents à la traduction, ce qui les rendra capables de justifier un choix de traduction en mettant en avant des
arguments linguistiques. Ce cours est recommandé aux étudiants qui se destinent aux concours de
l’enseignement secondaire.
• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : 1 DST mi-semestre (1h30) 1 DST final (1h30) Analyse
contrastive de segments en contexte.

• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : Ecrit 1h30 Analyse contrastive de segments en
contexte

• Modalités d'évaluation, session 2 : Ecrit 1h30 Analyse contrastive de segments en contexte

Bibliographie :
Chuquet Hélène et Michel Paillard, Approche linguistique des problèmes de traduction, Paris, Ophrys, 1987.
Chuquet Hélène et Michel Paillard, Glossaire de linguistique contrastive, Paris, Ophrys, 2017.
Guillemin-Flescher Jacqueline, Syntaxe comparée du français et de l’anglais, Problèmes de traduction, Paris,
Ophrys, 1981.

68
Paillard Michel, Lexicologie contrastive anglais-français, Formation des mots et construction du sens, Paris,
Ophrys, 2000.|
Responsable : Catherine MAZODIER (846, catherine.mazodier@univ-paris-diderot.fr)

LCA5Y050 – Analyse de discours (2 x 1h30)

L’objectif de ce cours est de fournir aux étudiants des outils d’analyse des textes. Le cours présente un
panorama des notions en lien avec le discours (définition(s) de la notion de discours, énonciation, textualité,
pragmatique, rhétorique, argumentation, jeu de langage, formation discursive, narration, perspective
narratologique).
• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : ECRIT. 1H30.
• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : EXAMEN TERMINAL ECRIT 1H30.
• Modalités d'évaluation, session 2 : EXAMEN ECRIT 1H30.
Bibliographie :
Brown Gillian, Yule George, 1983, Discourse Analysis, Cambridge, Cambridge University Press.
Fairclough Norman, 1995a, Critical Discourse Analysis: The Critical Study of Language, London/New York,
Longman.
Fairclough Norman, 1995b, Media Discourse, London/New York, Edward Arnold.
Flowerdew John, Richardson John E, 2018, The Routledge Handbook of Critical Discourse Studies, London/New
York, Routledge.
Glee James Paul, Handford Michael, 2012, The Routledge Handbook of Discourse Analysis, London/New York,
Routledge.
Maingueneau, Dominique, 2014, Discours et analyse du discours : Introduction, Paris, Armand Colin.
Responsable : Gérard MELIS (858, gmelis@orange.fr)

LCA5Y060 – L'intonation de l'anglais — Du sens sur les mots. (2h TD + 1h TP)

La maîtrise de l’intonation est primordiale dans l’apprentissage d’une langue seconde. Cet enseignement
présentera le domaine de l’intonation de l’anglais et du français (groupe intonatif, syllabe nucléaire et ton). On
explorera en détails les contours intonatifs de l’anglais, et leur charge sémantique. On tâchera de voir, à l’aide
de logiciels de visualisation de la fréquence fondamentale, comment s’approcher d’un modèle, comment faire
varier l’intonation, et avec quelles conséquences sur le sens de l’énoncé. Cours en anglais et en français.
• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : TD (90%) : DSTs en cours, un DST final 1h30,
questions de cours ; TPs (10%) : prise de parole en continu, lectures orales, présentations orales.
• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : Pas de CT.
• Modalités d'évaluation, session 2 : 1h30, écrit, questions de cours.
Bibliographie :
J.C. Wells, 2006, English Intonation, An Introduction, Cambridge.
B. Collins & I. Mees, 2013, Practical Phonetics and Phonology, Routledge (chapitre introductif sur l’intonation à
connaître)
Webographie :
https://www.thoughtco.com/what-is-intonation-contour-1691079
https://www.fluentu.com/blog/english/english-intonation/
Responsable : Anne TALBOT (752, anne.talbot@univ-paris-diderot.fr)

LCA5Y070 – Phonétique pour les variétés d’anglais (2h TD + 1h TP)


Cet enseignement introduit la sociophonétique appliquée à l’étude de l’anglais. Les étudiants seront dans un
premier temps initiés à l’analyse phonétique et phonologique de plusieurs variétés d’anglais. Ensuite, des
études scientifiques sur la question seront présentées lors du cours.
• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : TD (90%) : Exposés en classe, un DST final, questions
de cours (Powerpoints disponibles sur Moodle) TPs (10%) : prise de parole en continu, lectures orales,
présentations orales.
• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : Pas de CT.
69
• Modalités d'évaluation, session 2 : Ecrit, 1h, questions de cours.
Responsable : Emmanuel FERRAGNE (752, emmanuel.ferragne@univ-paris-diderot.fr)

LCA5Y080 – Phonétique corrective - Cours fléché concours / enseignement. (2h TD + 1h TP)

Cet enseignement, dispensé en anglais, vise à confronter les étudiant(e)s à leurs erreurs de prononciation les
plus tenaces (accents primaire et secondaire, voyelles et consonnes, rythme et intonation), selon les critères
préconisés pour les concours. Avant chaque cours, les étudiant(e)s disposent d'une semaine pour préparer une
présentation orale de 15 minutes fondée sur l'analyse de 2 ou 3 documents réunis selon une thématique
commune. Ces documents peuvent être textuels, iconographiques, sonores ou audiovisuels. Lors du cours,
plusieurs étudiants doivent effectuer leurs présentations. À la fin de chaque présentation, l'enseignant posent
quelques questions et propose un retour à propos de la qualité du contenu et de la qualité de la langue
(prononciation, grammaire, choix lexicaux, etc.).

• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : TD (90% de la note) : au minimum 2 présentations de


15 minutes. TP (10% de la note) : prise de parole en continu, lectures orales, présentations orales.

• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : Pas d’examen terminal. Assiduité obligatoire pour ce
cours.
• Modalités d'évaluation, session 2 : 1 présentation orale de 15 minutes suivie de 10 minutes de questions.
Bibliographie :
Collins Beverley & Mees Inger, Practical phonetics and phonology: a resource book for student. 2008. London:
Routledge.
Deschamps Alain, Duchet Jean-Louis, Fournier Jean-Michel & O'Neill, Michael. English Phonology and
Graphophonemics. 2004. Gap: Ophrys.
Duchet, Jean-Louis. Code de l'anglais oral. 1991. Gap: Ophrys.
Fournier, Jean-Michel. Manuel d'anglais oral. 2010. Paris: Ophrys.
Roach, Peter. English Phonetics and Phonology, A Practical Course. 2009, 4th edition. Cambridge: Cambridge
University Press.
Wells, John Christopher, English Intonation. An Introduction. 2006. Cambridge: Cambridge University Press.
D'autres références seront proposées au début du semestre
Responsables : Ives TREVIAN (824, trevian@univ-paris-diderot.fr) et Franck ZUMSTEIN (824,
franck.zumstein@univ-paris-diderot.fr)

 UE Pratique de la langue

Sélectionner 2 enseignements au choix parmi l’offre suivante (1h30 chacun)


LCA5Y100 Thème (1h30 TD)

A travers des textes modernes et variés (extraits de romans, de journaux, théâtre etc., on étudiera les points
suivants :
 Révision des points de grammaire étudiés les années précédentes (temps des verbes et groupe
nominal en particulier)
 Agencement syntaxique de la phrase complexe en anglais en anglais
Seront considérés notamment les problèmes particuliers au passage français/anglais : ordre des mots, liens des
mots et des phrases, problème des inanimés, l'apposition etc... Le vocabulaire exigé précédemment sera
naturellement utilisé et élargi.
• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : Travaux écrits sur table et maison, un DST final.
• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : Ecrit, 1h30.
• Modalités d'évaluation, session 2 : Ecrit, 1h30.
Responsable : Manon TURBAN (857, manon.turban@hotmail.fr)

70
LCA5Y110 – Version (1h30 TD)

This class explores the junction between the theory and practice of translation from English to French, and
requires as such a very good command of both languages. From a theoretical point of view, the following points
will be reviewed or studied: translation strategies, main verbal difficulties (past tenses, modal auxiliaries,
gerund), some linking words (as, but, so, yet, for, since, now, then, and), the most common false friends, the
place and functions of adverbs and adjectives, varieties of speech (direct or indirect), punctuation, as well as an
introduction to journalistic style. From a practical point of view, the work will be based on a selection of texts
from the 20th and 21st centuries (mostly literary, some journalistic). The acquisition and enrichment of
vocabulary will naturally not be neglected.

• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : 1 written homework, 1 written midterm test in class
(1.30 hours), 1 written end of term test (1.30 hours).
• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : Written test (1.30 hours).
• Modalités d'évaluation, session 2 : Written test (1.30 hours).
Bibliographie :
English dictionary: various options: Longman’s Contemporary English, Oxford Advanced Learner’s (Hornby),
Collins Cobuild English Language Dictionary, Webster’s, etc.
French dictionary: le Robert or le Larousse.
English to French dictionaries: Robert & Collins, Harraps New Standard (4 volumes).
On French grammar: Le Bon usage by Grévisse, Bescherelle 1 (grammaire), Bescherelle 3 (conjugaison).
On English grammar: Oxford Guide to English Grammar (OUP), A Comprehensive Grammar of the English
Language (Longman).
Vocabulary: Longman Lexicon of Contemporary English (Longman).
Methodology and practical exercises: The Word Against the Word : Initiation à la version anglaise by F. Grellet
(Hachette).
Responsable : Carole CAMBRAY (418, carolecambray@yahoo.fr)

LCA5Y120 - Rédaction professionnelle (1h30 TD)

Ecrire pour informer, critiquer, transmettre, former, vulgariser ou donner des instructions ne relève pas des
mêmes modes d’écriture et de rédaction. A chaque texte son public, ses objectifs de communication, ses
modes de diffusion, ses stratégies… et sa langue.
D’une culture à l’autre, d’un texte à l’autre, il nous faut apprendre à mesurer les écarts au sein de la langue elle-
même et à les manier, afin d’être ne mesure de s’appuyer précisément sur elle pour traduire et rédiger dans
une grande diversité de contextes.
Partant de l’étude de différents types de message, et d’une réflexion sur leur support, dans les deux langues,
cet enseignement propose une formation à la rédaction et à la traduction de messages et textes à visée
professionnelle (rédaction d’un dossier de presse, traduction d’une page de site, travail autour des textes
accompagnant une exposition…).
Il est précisé que la maîtrise des outils informatiques de base (traitement de texte) est indispensable pour cet
enseignement, où les travaux rendus doivent être formatés selon les exigences précisées en cours.
• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : Travaux écrits sur table et maison, pas de DST final.
• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : Pas d’examen terminal. L’assiduité est obligatoire
pour ce cours.
• Modalités d'évaluation, session 2 : Ecrit, 1h30.
Responsable : Tony PASCHALL (english.paschall@free.fr)

LCA5Y130 — Traduction journalistique et notes de synthèse. (1h30 TD)

Nous nous proposons dans cet enseignement, à partir de textes non-fictionnels (articles de presse, discours,
essais…), de travailler à l’apprentissage du vocabulaire et à l’enrichissement de l’expression, ainsi qu’à la

71
réflexion sur la construction de l’argumentation, du français vers l’anglais - en alternant le travail avec des
traductions de l’anglais vers le français. Les étudiants devront aussi apprendre à faire la synthèse de textes
courts (là encore, de non-fiction), en dégageant les idées essentielles et les problématiques, à travers une
production écrite.
L’usage de téléphones portables ne sera autorisé que sur indication explicite, et de façon ponctuelle, par
l’enseignant.
• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : Contrôle continu Devoirs de traduction réalisés à la
maison et sur table. Pas de DST final. Pas d’inscription sous le régime de l’examen final.
• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : Pas d’inscription sous le régime de l’examen final. .
• Modalités d'évaluation, session 2 : Traduction et notes de synthèse sur un texte donné (français/anglais). .
Bibliographie :
La bibliographie sera donnée par l’enseignant.
Responsable : Jean-Christian VINEL (840, jean-christian.vinel@univ-paris-diderot.fr)

72
3E ANNÉE – SEMESTRE 6

BLOC LETTRES

UE LETTRES 1 - LITTÉRATURE FRANÇAISE 6 RESPONSABLE : CL. MILLET


Un groupe à choisir

LT26Y010 – Lecture d’un texte 2

Gr.1 K. TREVISAN
Gr.2 E. MARTY
Gr.3 H. BATY
Gr.4 C. MILLET
Gr.5 V. AUVINET

Programme : Marguerite Duras : Le Vice-consul (Gallimard, coll. L’Imaginaire) et Le Ravissement de Lol V.


Stein (Gallimard, coll. Folio).

Les œuvres au programme devront avoir été lues avant la rentrée universitaire.

Modalités d’évaluation :
Contrôle continu : la note globale est le résultat des exercices effectués dans le cadre du cours (50%) et d’un
examen de fin de semestre (50%).
Dispensés du contrôle continu : un devoir écrit (dissertation, travail de synthèse et d’argumentation, ou
commentaire de texte) sur 40. Un oral (explication de texte) sur 20.

UE LETTRES 2 – LABORATOIRE DES IDEES 6 RESPONSABLE : SYLVIE PATRON

LT26Y070 – Histoire des théories littéraires

Le cours consiste en un cycle de douze conférences visant à présenter les concepts les plus importants des
grandes théories de la littérature et des textes littéraires. Après une introduction à la Poétique d'Aristote,
seront envisagés successivement : le formalisme russe, l’œuvre de Mikhaïl Bakhtine, la théorie des
genres/théorie de la fiction, le structuralisme littéraire/l’analyse structurale de la poésie, la sémiotique
littéraire, la narratologie (classique), les théories de la réception/de la lecture, la critique génétique, la théorie
des mondes possibles de la fiction, les approches énonciatives et pragmatiques des textes littéraires, la
narratologie postclassique.

Modalités d’évaluation : contrôle continu, travail écrit sur table en fin de semestre

73
UE LETTRES 3 – ATELIER 6 RESPONSABLE : J.F. GUENNOC
Un groupe à choisir

LT26Y030 – Ateliers Lettres pour l’Ecrit 2

Gr.1 Enseigner la littérature L. BION


Gr.2 Médiation culturelle 2 M. ASSIER
Gr.3 Valorisation scientifique 2 A. GARCIA-VILA
Gr.4 Analyse filmique A. LÉTÉ
Gr.5 Documentaire radiophonique A.-E. JUDAÏQUE
Gr.6 Atelier d’écriture : l’essai C. DE BARY
Gr.7 Littérature et édition (parcours édition) O. RITZ

En tant qu'ateliers, l'évaluation se fera UNIQUEMENT SUR LE RÉGIME DU CONTROLE CONTINU INTEGRAL.
L'assiduité est donc OBLIGATOIRE. Toute demande de dérogation devra se faire par écrit et de manière motivée
auprès de Mme Hautcoeur ou Mme Valette, directrices d’études de la licence.

Modalités d'évaluation pour tous les groupes à l'exception des groupes réservés au parcours Édition :
l'évaluation se fera tout au long du semestre et comportera 4 notes. Le détail vous sera communiqué par les
enseignants de chaque atelier en début de semestre.
G.1. L. BION : Enseigner la littérature
(Cours recommandé à celles et ceux intéressés par les métiers de l’enseignement)
Transmettre aux élèves le plaisir de la lecture, tout en maintenant une exigence dans le choix des textes
proposés, est un des enjeux fondamentaux de l'enseignement du français au collège. En ce sens, la figure de la
monstruosité est un thème particulièrement intéressant à travailler avec les élèves : outre son aspect attractif, il
permet de puiser dans des œuvres littéraires riches et variées, d'aborder l'analyse de texte, de mener avec les
élèves une réflexion sur les relations qu'entretiennent littérature et société, et de questionner notre rapport à
l'altérité. Suivant ce fil conducteur de la monstruosité, ce cours propose d'élaborer des séquences pédagogiques
adaptées à chaque niveau de collège, de réfléchir à la construction d'un cours et à sa mise en pratique.

G.2. – M. ASSIER: Médiation culturelle 2


C'est la suite de l'atelier du premier semestre. L'accent sera mis sur la phase de réalisation du projet (séances
avec les publics en amont et en aval de la visite, du spectacle, bilan et restitution par écrit) et sa mise en ligne
sur le site des Ateliers Lettres Oral Écrit (ALOÉ).

G.3. -A. GARCIA-VILA : Valorisation scientifique 2


C'est la suite de l'atelier du premier semestre. L'accent sera mis sur la phase de réalisation du projet
(exposition, publication papier et/ou en ligne, production audio-visuelle) et sa mise en ligne sur le site des
Ateliers Lettres Oral Écrit (ALOÉ).

G.4 – A. LÉTÉ : Analyse filmique


Cet atelier sera l’occasion de repérer les points communs et les différences d’ordre méthodologique entre
l’analyse littéraire et l’analyse filmique, d’effectuer un travail rigoureux d’observation et de description de l’objet
(plan, séquence, film entier), d’élaborer des hypothèses d’analyse à partir des éléments d’observation. Il s'agira
enfin de travailler à l'écriture de l’analyse et d’en explorer la créativité. Une bibliographie sera fournie en début
de semestre.

G.5. - A.-E. JUDAÏQUE : Documentaire radiophonique


L’objectif de cet atelier est la réalisation d’un court documentaire radiophonique d'une quinzaine de minutes
environ, sur le thème de l'actualité de L'Odyssée d'Homère.
Sous la direction d’Aude-Émilie Judaïque (productrice à France Culture de documentaires fictions sur l'Histoire
des migrations internationales), les étudiants pourront ainsi se confronter aux spécificités de l’écriture
radiophonique, de la mise en scène sonore mais aussi à la pratique de l’entretien journalistique et du reportage
de terrain.

74
G.6 - C. DE BARY : Atelier d’écriture : l’essai
Tout au long du semestre, nous effectuerons des essais d’écriture littéraire. Nous travaillerons l’écriture en
première personne, non pour « raconter » telle ou telle vie, mais pour mettre à l’épreuve le langage et ce qu’il
nous permet de saisir du monde. Nous nous inspirerons d’un choix d’œuvres des xx e et xxi e siècles.

G.7. - O. RITZ : Littérature et édition, suivi de stage


(Atelier réservé aux étudiants du Parcours Edition)
Ce cours vise un triple objectif :
– Un travail sur des textes contemporains, publiés ou non, centré sur les questions suivantes : qu’est-ce qu’une
écriture littéraire aujourd’hui ? Qu’est-ce qui doit, et peut, être publié ? Pourquoi ? Pour qui ? Par quel éditeur ?
Chaque étudiant présente et défend une démarche littéraire originale.
– Un suivi de stage : collecte et partage d’informations, présentation des entreprises et du stage.
– La préparation d’un mémoire : définition du sujet, choix d’une problématique, élaboration d’un plan.

Modalités d’évaluation : trois présentations orales, l’une sur un auteur contemporain, l’autre sur le stage, la
troisième sur la préparation du mémoire.

LT26Y040 – Littérature comparée

Gr.1 – C. COQUIO : Qu’est-ce que la « littérature mondiale » ? La théorie, l’histoire et les œuvres.
Ce cours est destiné à initier les étudiants à l’idée de « littérature mondiale » et à ses diverses déclinaisons («
Weltliteratur », « World Literature », « littérature mondiale » et « littérature-mondes »), depuis sa naissance
chez Goethe à l’époque romantique : on le fera en évoquant quelques grandes étapes de la réflexion sur cette
notion, devenue centrale dans les interrogations contemporaines sur la littérature et sa circulation, et en
observant la part qu’ont eue les écrivains de toute provenance, occidentale et extra-occidentale, dans cette
réflexion qui se poursuit sans cesse (Kafka, Borges, Kis, Chalamov, Kertész, Coetzee, Riel, Paasilina, Kouroumah
…). Il s’agira ainsi de confronter les théories et les œuvres en pesant le poids de l’histoire politique et culturelle
dans la manière dont les interrogations sont formulées, selon les lieux et les temps d’où composent les auteurs.
On pourra intégrer des réflexions sur la mondialisation dans les autres arts (visuels, plastiques, musicaux), pour
mesurer les régimes différents de la création, de la circulation et de la réflexion à ce sujet.
Les extraits de textes seront distribués aux étudiants ainsi qu’une bibliographie au début du semestre. Ils
auront à lire intégralement deux œuvres de leur choix dans la liste qui se constituera en concertation avec eux.

Modalités d’évaluation :
Contrôle continu : L’étudiant devra présenter un exposé et/ou rendre un dossier écrit sur les deux œuvres de son
choix, et faire une dissertation sur un sujet transversal.
Contrôle terminal : Dissertation sur un sujet synthétique à partir d’une phrase générale ou d’une comparaison
entre deux textes.

LT26Y060 – Latin, une langue, une culture 5 S. POUJADE


(vivement conseillé aux étudiants qui souhaitent passer les concours d’enseignement).
Cours mutualisé avec le Master.
Cet enseignement, conçu comme la suite de Latin 4, est également proposé aux étudiants de Master qui
souhaitent approfondir leur apprentissage de la version latine.
L’objectif visé est la traduction de textes authentiques, d’époques et de genres variés (prose historique, poésie,
éloquence, théâtre, philosophie ; de Plaute à Saint Augustin). L’étude de ces textes sera l’occasion de continuer
à explorer la culture romaine et la littérature latine. Des points grammaticaux permettront d’approfondir
certains éléments de morphologie et de syntaxe latines.

Modalités d’évaluation :
Contrôle continu : exercices en temps limité (traduction/versions, tests de grammaire, vocabulaire 50%) et un
examen final (version latine 25% et oral 25%)
Dispensés du contrôle continu : un écrit en fin de semestre (version latine 50%) et un oral
(traduction/commentaire 50%).

75
LT24Y080 – Grec 2 M. PIERRE
Cet enseignement de grec ancien (2 heures de langue + 1 heure de civilisation hebdomadaires) se présente
comme la suite du cours de Grec 1. Il est vivement recommandé aux étudiants abordant les humanités
classiques dans leur cursus (histoire et civilisation ancienne, philosophie, lettres classiques etc.)
Pré-requis : ouvert aux étudiants ayant fait au moins un semestre de grec à l’université ou une année au lycée
(maîtrise en grec des deux premières déclinaisons, du présent, de l’imparfait et des structures grammaticales et
syntaxiques élémentaires : fonctions grammaticales et construction d’une phrase)

 Langue : M. PIERRE
Axé sur la pratique de la version, le cours de langue a pour but d’amener progressivement les étudiants à
un niveau de connaissance suffisante pour déchiffrer les textes de grecs de difficulté moyenne.
Manuel utilisé : M. KO, M-F Delmas, Massouline, P. Bohrer, Lire le grec. 3ème et débutants, Hachette

 Civilisation : M. PIERRE
 « Pratiques poétiques en Grèce ancienne »
Le cours de civilisation sera consacré aux pratiques poétiques, qui, en Grèce ancienne, recouvrent des
fonctions politiques, liturgiques et sociales variables. Nous explorerons ainsi les pratiques chantées des aèdes
épiques, des chœurs musicaux, et les nouveaux usages lettrés des poètes de la période alexandrine.

Modalités d’évaluation :
Contrôle continu : note obtenue en faisant la moyenne de tests en classes et à la maison consistant en exercices
de grammaire et de version (50%) et d’un examen final (version avec questions de grammaire + questions de
civilisation, 50%)
Dispensés du contrôle continu : Un écrit en fin de semestre (version avec questions de grammaire + questions de
civilisation)

LT26Y120 – Littérature et histoire M. DAVIDOUX

Regards croisés sur la révolution de 1848 : une révolution littéraire ?

Si la révolution de 1848 est souvent qualifiée de révolution « oubliée » ou de révolution « refoulée », elle
constitue pourtant un événement fondateur dans la modernité littéraire. Elle marque un tournant
politique, social et culturel fondamental pour le XIXe siècle, un tournant dans lequel se rencontrent de
manière profonde le littéraire et le politique.
La révolution de 1848 a souvent été qualifiée de « révolution littéraire » dans plus d'un sens : événement
précipité par la littérature, date clivante pour la modernité littéraire, objet littéraire singulier. Nous
observerons ainsi le traitement de 1848 au croisement de la littérature et de l'histoire à travers différents
types de textes : romans, poésie, écrits historiques, intimes et journalistiques. Dans une perspective plus
large, nous questionnerons les modalités de l'écriture de l'histoire. Comment dire l'événement et qu'est-ce
qui fait événement en littérature ? Comment s'opère la mise en fiction d'en événement historique clivant ?

Bibliographie indicative :
Corpus :
- ERCKMANN-CHATRIAN, Histoire d'un homme du peuple [1865], Paris, J. Hetzel, 1876, 116 p.
- FLAUBERT Gustave, L’Éducation sentimentale [1869], Paris, Gallimard, 2008, 502 p.
- LAMARTINE Alphonse de, Histoire de la Révolution de 1848, Paris, Perrotin, 1849, 2 vol.
- MÉNARD Louis, Prologue d'une révolution [1849], Paris, La Fabrique, 2007, 250 p.
- SAND George, Souvenirs de 1848, Paris, Calmann-Lévy, 1880, 436 p.
- STERN Daniel, Histoire de la Révolution de 1848 [1850], Paris, A. Lacroix-Verboeckoven, 1869, 519 p.
- SUE Eugène, Les Mystères du peuple [1849-1857], Paris, R. Laffont, 2003, 1031 p.

Études critiques :
- AGULHON Maurice, 1848 ou l'apprentissage de la République, Paris, Seuil, 1992, 290 p.
- HAYAT Samuel, 1848 Quand la République était révolutionnaire, Paris, Seuil, 2014, 404 p.
- MILLOT Hélène et SAMINADAYAR-PERRIN Corinne (dir.), 1848, une révolution du discours, Saint-Étienne,
Cahiers intempestifs, 2001, 292 p.

76
- OEHLER Dolf, Le Spleen contre l'oubli, Juin 1848, trad. Patrick CHARBONNEAU et Guy PETITDEMANGE,
Paris, La Fabrique, 2017, 404 p.

Modalités d’évaluation
- Contrôle continu: la note globale est le résultat des exercices effectués dans le cadre du cours (50%) et
d'un examen de fin semestre (50%)
- Dispensé.e.s du contrôle continu: un examen écrit en temps limité en fin de semestre

LT26Y130 – Art et psychanalyse E. GROSSMAN

Interpréter l’œuvre d’art


Pour Freud, l’œuvre d’art se déchiffre comme un rêve. Il y explore le mystère de la (pro)création, l’affect
éprouvé devant les œuvres, les fantasmes de l’artiste, leur rapport au désir. Ce cours analysera les théories
freudiennes de l’interprétation en regard de l’œuvre célèbre de l’artiste franco-américaine Louise Bourgeois qui
a elle-même beaucoup exploré ses propres fantasmes infantiles.
Pas de prérequis pour suivre ce cours.
Œuvres au programme :
- Sigmund Freud, Le Moïse de Michel-Ange et autres essais, traduction par Bernard Lortholary, présentation de
J-P Lefebvre, éditions Points-Seuil
Cette édition de poche est obligatoire ; elle reprend la nouvelle traduction des œuvres de Freud publiée par
les éditions du Seuil. Elle inclut deux essais qui seront étudiés en cours : Le Moïse et L’inquiétante étrangeté.
- Louise Bourgeois, L’araignée, la maîtresse et la mandarine, film de Amei Wallach et Marion Cajori (2009). En
1982, à l'âge de 71 ans, l’artiste franco-américaine Louise Bourgeois, auteure des fameuses Araignées
sculptées, immenses sculptures en acier ou bonze (elle nomme l’une d’elle « Maman »), devient la première
femme à être honorée d'une rétrospective au MoMA, à New York. « Dans ce film, elle parle de ses secrets
d'enfance, source de ses traumatismes, qui se reflètent dans ses sculptures et ses installations, dont la caméra
explore la troublante magie. » Le film sera visionné en cours
- Outre les deux textes au programme, on explorera d’autres œuvres contemporaines (textes littéraires,
philosophiques, œuvres plastiques, chorégraphiques, à choisir librement pour le dossier ou l’exposé).
Repères bibliographiques (extraits de textes distribués en cours)
Textes de Freud sur l’art, en particulier « La création littéraire et le rêve éveillé » (1908) et Un souvenir
d’enfance de Léonard de Vinci (1910 ; 1923)
Textes de Lacan (Ecrits et Séminaires)
Sarah Kofman, L’enfance de l’art, une interprétation de l’esthétique freudienne, Payot, 1970
Mélanie Klein, Psychanalyse d’enfants, Petite bibliothèque Payot
Donald W. Winnicott, Jeu et réalité, Folio-essais.

Modalités d’évaluation :
Contrôle continu : Exposé en cours ou Rédaction d’un dossier (15 000 signes maximum, soit 2500 mots) sur un
sujet déterminé en accord avec l’enseignant (50%), devoir sur table (3 heures) portant sur la problématique et
les œuvres du programme (50%).
Dispensés du contrôle continu : Devoir sur table (3 heures) portant sur la problématique et les œuvres du
programme (100%).

LT26Y140 – Littérature d’aujourd’hui C. DE BARY


Ce cours s'attache à la littérature du XXIe siècle et de la fin du XXe siècle, et plus précisément aux formes du
récit lors de cette période. Il s'appuie sur des œuvres variées, qui abordent le fantastique comme le quotidien,
le rural comme l'urbain, l'actuel comme les résurgences du passé, la fiction comme le documentaire, sans
oublier la biofiction. Nous analyserons ces œuvres au moyen de commentaires.
Œuvres au programme :
Pierre Michon, Les Vies minuscules (extraits), Gallimard, 1984, rééd. « Folio ».
Valérie Mréjen, Eau sauvage, Allia, 2004. (On évoquera d'autres œuvres, comme Forêt noire, 2012, ou
Troisième personne, 2017; ainsi qu'Autoportrait d'Édouard Levé, 2005.)
Marie NDiaye, Rosie Carpe, Minuit, 2001, rééd. coll. « Double ».

77
Modalités d’évaluation :
Contrôle continu :
1. Exercices effectués dans le cadre du cours : 50 %.
2. Travail sur table en fin de semestre (commentaire d’un extrait d’une des œuvres étudiées) : 50 %.
Dispensés du contrôle continu (les étudiants concernés doivent prendre contact par mail avec l'enseignante) :
1. Oral (explication d'un extrait d'une des œuvres étudiées) : 50 %
2. Travail sur table en fin de semestre (commentaire d’un extrait d’une des œuvres étudiées) : 50 %.

BLOC ANGLAIS

UE ANGLAIS 1 LITTERATURE, CULTURE VISUELLE ET HISTOIRE ANGLOPHONES 6

PRENDRE UN ENSEIGNEMENT DANS LE BLOC LITTERATURE / CULTURE VISUELLE


ET UN ENSEIGNEMENT DANS LE BLOC HISTOIRE ANGLOPHONE

 UE LITTERATURE / CULTURE VISUELLE

LCA6Y160 – Figures du double (3h TD)

Depuis l’invention du doppelgänger par le romantisme allemand, la figure du double n’a cessé d’être
réinventée et remotivée au gré des époques et des contextes, sans doute parce qu’elle permet d'explorer la
question essentielle de l’identité tout en se prêtant à des intrigues captivantes et à la littérature de genre, à
commencer par le fantastique (Hawthorne, Edgar Poe, R.L. Stevenson, Conrad, Oscar Wilde…). Héritier de la
fantasmagorie et contemporain de la psychanalyse, le cinéma se révèle lui aussi un média de choix pour
montrer le double et l’unheimlich, de Wegener à de Palma en passant par Hitchcock. Quant au théâtre et à la
poésie, ils disposent de leurs propres moyens pour dramatiser le conflit intérieur ou donner à voir la dualité et
les scissions intimes (masque, ironie tragique, monologue dramatique…). Enfin, les arts graphiques ne sont pas
en reste, qui avec Richard Avedon ou Cindy Sherman par exemple en photographie, ou Francis Bacon en
peinture, s’interrogent à travers le portrait décliné dans le temps sur l’unité ou la diffraction de l’être,
l’instabilité de l’enveloppe d’apparence qui peut faire surgir l’autre dans le moi.

• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : Dissertation sur table (3h) et présentation orale.
• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : Commentaire de texte (3h).
• Modalités d'évaluation, session 2 : Commentaire de texte (3h).
Responsable : Daniel JEAN (832, dan.jean@wanadoo.fr)

LCA6Y170 – Introduction to Postcolonial Literatures (3h TD)


This course introduces the writings, particularly fiction, of authors from the former colonies of the British
Empire. As a historical signifier, postcolonialism alludes to the connection with colonisation and its operations
in what was termed as the Third World. The key focus therefore will be on the impact of colonisation and the
ways in which postcolonial authors address it. The course will offer insights on contemporary neo-imperial
circulations and legacies of colonisation in the works of postcolonial writers.
The course will focus on the key tenets of postcolonial literatures, its recurrent themes and concerns of literary
representation. In addition to the discussion of two novels, Chinua Achebe’s debut novel Things Fall Apart
(1958) and Arundhati Roy’s acclaimed novel The God of Small Things (1997), it will examine important texts of
postcolonial theorists, Gayatri Chakraborty Spivak and Edward Said, as well.
Student participation in classroom discussions is strongly encouraged.

• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : One mid-semester test on theory (30%)
One final exam on the novels (70%)
• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : Examen terminal.
• Modalités d'évaluation, session 2 : Présentation orale.

78
Bibliographie :
Chinua Achebe, Things Fall Apart (1958)
Arundhati Roy, The God of Small Things (1997)
Gayatri Chakraborty Spivak, “Can the Subaltern Speak?” (1983)
Edward Said, “Introduction.” Orientalism: Western Conceptions of the Orient (1978)
Responsable : Sandeep BAKSHI (826, sandeep.bakshi@u-paris.fr)

LCA6Y180 – îles : l'archipel des lettres en langue anglaise (3h TD)

« No man is an island entire of itself » (John Donne). Pas plus que les êtres ne sont isolés, les lettres ne vivent
repliées sur elles-mêmes. Elles sont au contraire reliées entre elles par d’obscures correspondances, une sorte
de liaison maritime. Il sera donc question du motif obsédant de l’île à travers un semis d’écrits en archipel,
apparemment distincts les uns des autres mais qui forment une sorte de cycle (car les textes sont des Cyclades
plus encore que des Sporades) : nous aborderons la question de l’utopie en mettant en contrepoint L’Utopie de
Thomas More La Tempête de Shakespeare via quelques récits d’exploration légendaires (Thomas Harriot et la
fabuleuse colonie de Roanoke en Virginie). Puis, il sera question d’îles réelles et imaginaires, de naufragés et de
bateaux (L) ivres errant outremer vers d’autres mondes (Robinson Crusoe de Defoe, Gulliver’s Travels de Swift).
Nous mettrons ensuite le cap sur l’archipel des Galápagos exploré tour à tour par Charles Darwin, Herman
Melville, Annie Dillard et Kurt Vonnegut. Puis, nous cinglerons vers l’île d’Aran célébrée par Synge et Robert
O’Flaherty, avant de faire route vers les Antilles (Chita de Lafcadio Hearn menacée par un raz-de-marée) ou les
Marquises de Stevenson et les îles des Mers du Sud de Jack London, moins des îles désertes que des îles
fascinantes parce qu’elles semblent déshéritées et désertées de toute transcendance. Nous ferons relâche dans
les îles de la Caraïbe qui forment l’arrière-plan (sur fond de gouffre marin) des récits de Jean Rhys (Wide
Sargasso Sea), Paule Marshall, Naipaul et Derek Walcott. Et, pour finir, ce voyage sans retour nous entraînera
du côté de l’Australie de Patrick White et de la Nouvelle Zélande de Janet Frame.

• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : 1 DST de mi-semestre (3h, commentaire ou


dissertation au choix) + 1 DST de fin de semestre (3h, commentaire ou dissertation au choix).
• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : Ecrit, 3h, dissertation ou commentaire, au choix.
• Modalités d'évaluation, session 2 : Ecrit, 1h30, commentaire et/ou questions de cours.
Bibliographie :
Des articles sont disponibles pour chaque oeuvre étudiée sur le site Moodle
Responsable : Michel IMBERT (832, michel.imbert@univ-paris-diderot.fr)

LCA6Y190 – Littérature — Modernism(s). (3h TD)

This course is an introduction to modernism in its sometimes contradictory aspects. The radical innovations in
media technology (photography, phonograph, cinema…) and the acute crisis in values that the European
civilization experienced in the early twentieth century forced a radical questioning of the arts (object, function,
media) and fostered a tremendous renewal of forms. We will focus on the heroic avant-gardes of the 1910s but
also cover modernism's range and consider its periodization. We will study some of the foremost movements
(futurism, cubism,…) and the formal revolutions they fostered: abstraction, collage, manifesto, stream of
consciousness, free verse, performance, “intermedia”… Because this course will look at the relations between
different arts and media (image, sound, text) students are advised to register in contrôle continu. .

• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : mid-term quiz; oral presentation; 2,500-3,000 word
essay.
• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : 2,500-3,000 word essay.
• Modalités d'évaluation, session 2 : 2,500-3,000 word essay (a rewrite if you failed Session 1).

Bibliographie :
Peter Nicholls, Modernisms. A Literary Guide (2nd ed.). London: Palgrave Macmillan, 1995, 2009.
Art in Theory: 1900-2000: An Anthology of Changing Ideas, edited by Charles Harrison and Paul Wood. Malden
(Mass.): Blackwell publ., 2003. [BU: 7.01 Art]

79
Modernism: A Guide to European Literature 1890-1930. Ed. Bradbury & McFarlane. Penguin Literary Criticism,
1978.
Poems for the Millennium: the University of California Book of Modern and Postmodern Poetry. Volume one,
From Fin-de-Siècle to negritude, edited by Jerome Rothenberg and Pierre Joris. Berkeley: University of California
Press, 1995. [BU: 808.81 ROT T.1] (a critical anthology)
A Companion to Modernist Literature and Culture, David Bradshaw, Kevin H. Dettmar, eds, Blackwell 2006.
A Concise Companion to Modernism, edited by David Bradshaw, Blackwell, 2003.
Webographie :
All primary texts, sounds and images will be available on Moodle, together with critical and contextualizing
material.
https://monoskop.org/Monoskop
Responsable : Abigail LANG (822, abigail.lang@wanadoo.fr)

LCA6Y200 – The Body on Screen

The human body is one of cinema’s key components – a source of figurative, narrative and symbolic expression,
inseparable from film’s modes of identification. The body also stands as cinema’s customary gauge: in classic
filmmaking terminology, the scale of the shots, and the framing, are defined in relation to the size and place of
the human body in the image’s composition.

The filmed body may be objectified, or, alternatively, convey a sense of subjectivity. It may be spectacular,
sexualized, racialized, monstrous or idealized, sensual or ghostly, isolated or part of a crowd. External
appearances (cultural, social, and individual) combine with the expressive and signifying power of gesture and
movement. From the musical to the western to experimental and horror film, the body may be defined by
genre conventions, or, conversely, become part of an aesthetic of subversion and experimentation. Issues of
corporeality extend to the spectator, who is invited to identify with the body on screen, or to immerse
her/himself in the sensory environments created in cinema and video art.
What happens, however, to the cinematic body’s status and place, when film images circulate, leaving the
cinema screens for other, smaller or larger, multiple and portable screens? How does it change the way we
‘experience’ and relate to bodies on screen?
A diverse corpus of moving image works will inform our discussions (cinema principally but also video and
television), and will be analysed with reference to key film and media studies texts.

Bibliographie :
Vincent Amiel, Le Corps au cinéma, Presse Universitaires de France, 1998.
Richard Dyer, White, Routledge, 1997-1999.
Thomas Elsaesser and Malte Hagener, Film Theory. An Introduction Through the Senses, Routledge, 2015.
Bell Hooks, Black Looks: Race and Representation, South End Press, 1992.
Laura Mulvey, Visual Pleasures “Visual Pleasure and Narrative Cinema.”, first published in Screen, (1975) 16 (3):
6-18
___________, death 24xsecond, Reaktion books, 2006.
Vivian Sobchack, Carnal Thoughts. Embodiment and Moving Image Culture, University of California Press, 2004.
Stewart, Susan. On Longing: Narratives of the Miniature, the Gigantic, the Souvenir, the Collection, Duke
University Press, 1992.
Yvonne Tasker, Spectacular Bodies, Routledge, 1993-2000
Linda Williams, Hard Core, University of California Press, 1989.

Please note, attendance is compulsory for all students registered in CC

Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : Présentations orales en cours et dossier final. Pas
d'épreuve terminale sur table.
Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : Oral, 20 mns, sur dossier à établir préalablement.
Modalités d'évaluation, session 2 : Oral préparé sur sujet donné à l’avance, 20 mns
Responsable : Martine BEUGNET (martine.beugnet@univ-paris-diderot.fr)

80
LCA6Y210 - Formes du récit (3h TD)

Ce cours se propose d’explorer une variété de constructions narratives s’incarnant sur différents supports, afin
de définir les paramètres esthétiques et idéologiques de ce qui constitue un récit. Nous mènerons ensemble
des études de cas, au prisme de notions théoriques tirées de quelques textes essentiels des narrative studies et
autres champs disciplinaires connexes. Chaque semaine, nous adopterons ainsi un axe de réflexion (characters,
plots, storyworld, filmic narration, films and games, genre, serial fiction, reception theory, adaptations,
interactive stories, convergence culture), qui nous permettra d’analyser une facette particulière d’un ou
plusieurs récit(s). Nous étudierons des objets romanesques, poétiques, cinématographiques, sériels ou encore
interactifs, afin de cerner comment chaque médium fait évoluer notre conception et notre utilisation des récits.
Nous interrogerons également le rôle du lecteur et des contextes de production et de réception. Le contrôle
continu est fortement recommandé pour ce cours.

• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : Une présentation orale en groupe avec support
visuel ; un essay (étude de cas à partir de notions théoriques étudiées en cours) ; la participation orale (et donc
le travail régulier à la maison) sera évaluée également.

• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : Oral préparé ou essay, sur un sujet défini avec
l’enseignant. Les non-assidus doivent prendre contact par mail au plus tôt avec l’enseignant responsable du
cours.
• Modalités d'évaluation, session 2 : Essay
Responsable : Clémence FOLLEA (848, clemence.follea@gmail.com)

 UE HISTOIRE ANGLOPHONE

LCA6Y220 – The Protestant Reformation and Women in Early Modern England: 1530-1700 (3h TD)

What were the effects of the Reformation on the lives of early modern women? With the Reformation,
women’s ministry was moved from the convent to the home and Reformers were faced with addressing the
question of women’s role in the church, society and the household. While the Reformation afforded new
educational opportunities, women were excluded at the higher levels, due to education being directed towards
preparation for church and community leadership roles. The realities of women’s lived religious experience and
spiritual roles are far more complex than prior critical assumptions would have us believe. In the last two
decades, critics have come a long way from thinking of the early modern woman as necessarily chaste,
obedient and silent. In fact the Protestant faith in early modern England simultaneously reinforced oppressive
constructions of femininity and legitimised women’s adoption of active spiritual roles within their communities.
This course will explore the impact of the Reformation on women and their role as active agents of political,
social and religious discourse in the context of an increasingly complex theological landscape, political
instability, social change and a growing print and reading culture. A particular consideration will be given to
women’s personal religious experience and their reading and writing practices. A large body of primary material
(provided in class) will be covered and will range from women’s spiritual diaries, devotional writings, conduct
books, translations, mother’s advice books, pamphlets, prophetic writings and commonplace books.

• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : Un exposé oral (30%) et un devoir écrit à rendre
(70%).
• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : Ecrit (100%).
• Modalités d'évaluation, session 2 : Oral.

Bibliographie : Une bibliographie sera distribuée en cours

Responsable : Emma BARTEL (emmsybartel@gmail.com)


81
LCA6Y230 – Trade, science and empire, 18th-19th century : a material and global history (3h TD)

This class aims at examining the rise of a consumer society in Europe from a global and material perspective.
Focusing primarily on Britain and its empire, we will see how the worldwide circulation of objects, ideas and
people shaped both European and colonial societies in the 18th and 19th centuries. Cotton, mahogany, china,
tea and coffee, the products associated with the emerging consumer revolution that Britain witnessed in the
18th century, were all imported from abroad by trading companies such as the East India Company. The
development of Britain’s industry – from metal products to textile goods – was itself based on the control of
overseas markets. Similarly, recent research in history of knowledge has shown that modern science was
elaborated in the colonies as much as in Europe, emphasizing the need to adopt a less eurocentric point of
view. The module will give students a grasp on the emergence of Britain as a global economic power in the
course of the 18th and 19th century. It will also provide insights into how material culture and artefacts weave
together complex narratives of international exchange and competition. The seminar will take students to
museums and to the Bibliothèque Nationale de France to encounter primary sources and artefacts.
The seminar is taught in English. Students will be expected to read and watch the relevant material before each
class and to be active during the class. Sessions will be computer-free (no laptop or smartphone except for
students with special educational needs), so please remember to bring pen and paper!

• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : Devoirs écrits (commentaire de document et/ou
dissertation) et travaux oraux. Pourcentages à confirmer en début de semestre.
• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : 1 DST (100%).
• Modalités d'évaluation, session 2 : 1 DST 2h.
Responsables : Ariane FENNETAUX (ariane.fennetaux@univ-paris-diderot.fr) et Marine BELLEGO
(marine.bellego@gmail.com)

LCA6Y240 – END OF EMPIRES (3h)

This course will examine changing power structures in the history of the United States and North America using
the concept of Empire both its “hard power” political and military sense but also in its “soft power” commercial,
industrial and cultural sense.
The concept of the « Middle Ground » has marked North American historiography since the 1990s. Richard
White’s book by that title evokes North America as a place of contestation and compromise between many
different empires and the many different peoples of the continent. In sum, the "middle ground" is where
various concepts of empire - fiscal-military, mercantile, the "empire of liberty," manifest destiny, Cold War
imperialism, soft power cultural hegemony are exploited but ultimately decline and fall. This course, which
examines the decline and fall of empires from the eighteenth to the twentieth century, proposes to view the
end of empires as co-terminous with the North American experience.

• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : Two papers of about five pages on subjects
determined by the student and the two professors. No DST
• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : Two papers of about five pages on subjects
determined by the student and the two professors (articles, documents and recommended reading available on
Moodle).
• Modalités d'évaluation, session 2 : Ecrit, 2h, dissertation sur une question de cours.
Responsable : Mark MEIGS (841, meigs@univ-paris-diderot.fr)

LCA6Y250 – American Freedoms (3h)

Cet enseignement porte sur l'étude des libertés aux Etats-Unis : libertés politiques et économiques dont les
définitions toujours fluides structurent les débats politiques de la fin du 18ème siècle à nos jours. Parmi
d'autres sujets, seront notamment abordés : le débat constitutionnel des Fédéralistes et Républicains, la

82
signification de l'indépendance économique au XIXème siècle, l'esclavage et la «liberté de travail», le
progressivisme et l'émergence du syndicalisme, le New Deal et sa redéfinition de la liberté économique, le
mouvements des droits civiques, les débats actuels sur les prérogatives du gouvernement.

• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : 1 exposé oral (50%), 1 DST final (questions de cours,
écrit, 2h – 50%).
• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : Ecrit, 2h, questions de cours.
• Modalités d'évaluation, session 2 : Oral, questions de cours ; 1/2h préparation, 1/4h passage.
Responsable : Catherine LEJEUNE (832, lejeunec@univ-paris-diderot.fr)
UE ANGLAIS 2 LINGUISTIQUE / LANGUE 2

UE LINGUISTIQUE

LCA6Y020 – Analyse de faits de langue en contexte (2 x 1h30 TD)

On s’attachera, dans le prolongement des cours de langue et de linguistique de L1 et L2, à présenter l’exercice
de l’analyse de faits de langue en contexte (utile pour la préparation des concours de l'enseignement) et à
l’illustrer à partir de quelques exemples accessibles et particulièrement représentatifs issus de divers domaines
de la grammaire anglaise (groupe nominal, groupe verbal, énoncé complexe). A travers l’analyse des différentes
occurrences d’un marqueur dans un texte, on s’efforcera de rendre compte de la diversité des effets de sens
d'un marqueur donné en contexte à partir de la valeur fondamentale ou invariant qu’on aura essayé de
formuler aussi précisément que possible. .

• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : 1DST mi-semestre (1h30), 1 DST final1h300.
• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : Ecrit 1h30.
• Modalités d'évaluation, session 2 : Ecrit 1h30.
Bibliographie :
J. Bouscaren, Linguistique anglaise, initiation à une grammaire de l’énonciation, Ophrys, 1991
J. Bouscaren, S. Persec & al, L'Analyse grammaticale dans les textes anglais, Ophrys, 1998
R. Huddleston & G. K. Pullum, A Student's Introduction to English Grammar, Cambridge University Press, 2005
P. Larreya et C. Rivière, Grammaire explicative de l'anglais, 5e édition Pearson Longman, 2019
Responsable : Stéphane GRESSET (846, stephane.gresset@univ-paris-diderot.fr)

LCA6Y030 – Analyse syntaxique (2 x 1h30 TD)

Après un rappel sur l’analyse syntaxique de structures de phrases (identification des natures et fonctions des
constituants de phrases simples), on se concentrera sur l’analyse de structures syntaxiques complexes (énoncés
comprenant plusieurs propositions). L’objectif est de parvenir à identifier les différentes formes de propositions
subordonnées (relatives, conjonctives, formes de complémentations non finies) ainsi que de dégager, par leur
étude en contexte, les fonctions et interprétations de constructions syntaxiques complexes fréquentes en
anglais. .

• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : 2 devoirs sur table de 1h30 et un devoir maison.
• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : 1 examen écrit de 1h30.
• Modalités d'évaluation, session 2 : 1 examen écrit de 1h30.
Bibliographie :
Haegeman, Liliane. Thinking syntactically. A Guide to Argumentation and Analysis. Oxford: Blackwell, 2006.
Khalifa, Jean-Charles. La syntaxe de l'anglais, Théories et pratique de l'énoncé complexe. Paris: Ophrys, 2004

Responsable : Anne Jugnet (741, anne.jugnet@univ-paris-diderot.fr)

83
LCA6Y040 - Linguistique contrastive - Syntaxe et lexicologie comparées du français et de l'anglais (2 x 1h30
TD)

Ce cours aborde la comparaison du français et de l’anglais à travers la syntaxe et la lexicologie. Il traite des
catégories grammaticales des deux langues en examinant la détermination nominale, la détermination verbale
(temps, aspect, hypothèse et représentation du réel) et la syntaxe de l’énoncé dans une perspective
contrastive. Parallèlement, on étudie la structuration du lexique en anglais et en français à partir de notions
élémentaires en morphologie et en sémantique. Sont examinés les phénomènes de composition et d’affixation
(computer science / informatique, understandably, workaholic, fair-haired, home-made / fait maison), de
conversion (« when nouns surface as verbs », le qu’en dira-t-on), de troncation (decaf / déca), les emprunts, liés
à la fois à l’histoire des deux langues, sans oublier les pseudo-emprunts (tennisman). Ce cours articule réflexion
linguistique et pratique (pratique de la traduction, créativité lexicale).
L’objectif est de dégager les caractéristiques syntaxiques et morphologiques du français et de l’anglais afin
d’amorcer une analyse comparée des deux langues. Les étudiants seront familiarisés avec les mécanismes sous-
jacents à la traduction, ce qui les rendra capables de justifier un choix de traduction en mettant en avant des
arguments linguistiques. Ce cours est recommandé aux étudiants qui se destinent aux concours de
l’enseignement secondaire.

• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : 1 DST mi-semestre (1h30) 1 DST final (1h30) Analyse
contrastive de segments en contexte.
• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : Ecrit 1h30 Analyse contrastive de segments en
contexte
• Modalités d'évaluation, session 2 : Ecrit 1h30 Analyse contrastive de segments en contexte
Bibliographie :
Chuquet Hélène et Michel Paillard, Approche linguistique des problèmes de traduction, Paris, Ophrys, 1987.
Chuquet Hélène et Michel Paillard, Glossaire de linguistique contrastive, Paris, Ophrys, 2017.
Guillemin-Flescher Jacqueline, Syntaxe comparée du français et de l’anglais, Problèmes de traduction, Paris,
Ophrys, 1981.
Paillard Michel, Lexicologie contrastive anglais-français, Formation des mots et construction du sens, Paris,
Ophrys, 2000.|
Responsable : Catherine MAZODIER (846, catherine.mazodier@univ-paris-diderot.fr)

LCA6Y050 – Psycholinguistique/sociolinguistique — Initiation à la psycholinguistique de la langue étrangère.


(2 x 1h30 TD)

Ce cours en anglais examine les processus de communication et de mémorisation qui jouent un rôle dans
l’acquisition d’une langue étrangère. Les étudiants sont invités à confronter les théories psycholinguistiques,
socioconstructivistes et linguistique interactionnelle, qui constituent les champs contributoires, à l’analyse de
situations d’acquisition et d’apprentissage d’une langue étrangère, en particulier l’anglais. Il traitera aussi de
l’impact de la conscientisation et de la conceptualisation sur la construction d’un système de représentations
linguistiques. Les travaux s’appuieront sur des extraits de textes en français et en anglais et des corpus de
productions de locuteurs natifs et non-natifs. Une partie du cours sera en ligne sur la plate-forme Moodle.

• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : présentations orales ou écrites d'articles, 2 DST
commentaire de texte ou citation en anglais.
• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : Un commentaire de texte ou de citation: 1h30.
• Modalités d'évaluation, session 2 : Un commentaire de texte ou de citation en anglais (1h30).
Bibliographie :
John Field, Psycholinguistics The Key Concepts, Routledge, 2004
Une bibliographie d'articles et une brochure seront distribuées en début de cours
Responsable partie psycholinguistique : Maud PELISSIER (741, maudpeli@yahoo.fr)
Responsable partie sociolinguistique : Jean LEOUE (858, leoue@online.fr)

84
LCA6Y060 – L'intonation de l'anglais — Du sens sur les mots. (2h TD / 1h TP)

La maîtrise de l’intonation est primordiale dans l’apprentissage d’une langue seconde. Cet enseignement
présentera le domaine de l’intonation de l’anglais et du français (groupe intonatif, syllabe nucléaire et ton). On
explorera en détails les contours intonatifs de l’anglais, et leur charge sémantique. On tâchera de voir, à l’aide
de logiciels de visualisation de la fréquence fondamentale, comment s’approcher d’un modèle, comment faire
varier l’intonation, et avec quelles conséquences sur le sens de l’énoncé. Cours en anglais et en français.

• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : TD (90%) : DSTs en cours, un DST final 1h30,
questions de cours ; TPs (10%) : prise de parole en continu, lectures orales, présentations orales.
• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : Pas de CT.
• Modalités d'évaluation, session 2 : 1h30, écrit, questions de cours.
Bibliographie :
J.C. Wells, 2006, English Intonation, An Introduction, Cambridge.
B. Collins & I. Mees, 2013, Practical Phonetics and Phonology, Routledge (chapitre introductif sur l’intonation à
connaître)
Webographie :
https://www.thoughtco.com/what-is-intonation-contour-1691079
https://www.fluentu.com/blog/english/english-intonation/
Responsable : Anne TALBOT (752, anne.talbot@univ-paris-diderot.fr)

LCA6Y070 – Phonétique pour les variétés d’anglais (2h TD + 1h TP)


Cet enseignement introduit la sociophonétique appliquée à l’étude de l’anglais. Les étudiants seront dans un
premier temps initiés à l’analyse phonétique et phonologique de plusieurs variétés d’anglais. Ensuite, des
études scientifiques sur la question seront présentées lors du cours.

• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : TD (90%) : Exposés en classe, un DST final, questions
de cours (Powerpoints disponibles sur Moodle) TPs (10%) : prise de parole en continu, lectures orales,
présentations orales.
• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : Pas de CT.
• Modalités d'évaluation, session 2 : Ecrit, 1h, questions de cours.

Responsable : Sylvain NAVARRO (752, sylvain.navarro@univ-paris-diderot.fr)

LCA6Y080 – Phonétique corrective — Cours fléché concours / enseignement. (2h TD + 1h TP)

Cet enseignement, dispensé en anglais, vise à confronter les étudiant(e)s à leurs erreurs de prononciation les
plus tenaces (accents primaire et secondaire, voyelles et consonnes, rythme et intonation), selon les critères
préconisés pour les concours. Avant chaque cours, les étudiant(e)s disposent d'une semaine pour préparer une
présentation orale de 15 minutes fondée sur l'analyse de 2 ou 3 documents réunis selon une thématique
commune. Ces documents peuvent être textuels, iconographiques, sonores ou audiovisuels. Lors du cours,
plusieurs étudiants doivent effectuer leurs présentations. À la fin de chaque présentation, l'enseignant posent
quelques questions et propose un retour à propos de la qualité du contenu et de la qualité de la langue
(prononciation, grammaire, choix lexicaux, etc.).

• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : TD (90% de la note) : au minimum 2 présentations de


15 minutes. TP (10% de la note) : prise de parole en continu, lectures orales, présentations orales.
• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : Pas d’examen terminal. Assiduité obligatoire pour ce
cours.
• Modalités d'évaluation, session 2 : 1 présentation orale de 15 minutes suivie de 10 minutes de questions.
Bibliographie :
Collins Beverley & Mees Inger, Practical phonetics and phonology: a resource book for student. 2008. London:
Routledge.
Deschamps Alain, Duchet Jean-Louis, Fournier Jean-Michel & O'Neill, Michael. English Phonology and
Graphophonemics. 2004. Gap: Ophrys.
Duchet, Jean-Louis. Code de l'anglais oral. 1991. Gap: Ophrys.
Fournier, Jean-Michel. Manuel d'anglais oral. 2010. Paris: Ophrys.
85
Roach, Peter. English Phonetics and Phonology, A Practical Course. 2009, 4th edition. Cambridge: Cambridge
University Press.
Wells, John Christopher, English Intonation. An Introduction. 2006. Cambridge: Cambridge University Press.
D'autres références seront proposées au début du semestre
Responsables : Ives TREVIAN (824, trevian@univ-paris-diderot.fr) et Franck ZUMSTEIN (824,
franck.zumstein@univ-paris-diderot.fr)

LCA6Y090 – Histoire de la langue orale (2h TD + 1h TP)


Cet enseignement passera en revue les grandes étapes de l'évolution de la prononciation de l'anglais, du Vieil
Anglais (5ème siècle) à l'anglais contemporain (21ème siècle). On y abordera certains des aspects historiques et
démographiques qui ont eu un impact majeur sur l’évolution de la langue anglaise. Les principaux changements
linguistiques seront présentés et la dimension sociolinguistique des variétés de référence sera abordée
(prescriptivisme, prestige des diverses variétés, variétés des prononciations en fonction de l'âge, du sexe, du
milieu socio-économique, etc.).
On rendra également compte d’un certain nombre d’irrégularités actuelles du système phonologique
contemporain. On montrera comment la variation diatopique (des accents en fonction des lieux) rejoint la
variation diachronique (des changements en fonction du temps). Il est conseillé de revoir les cours de
phonétique et de phonologie de L1 et L2 (maîtrise de l'Alphabet Phonétique International, transcriptions
directes et inverses en continu, règles accentuelles, processus phonologiques et principes phonotactiques de
l'anglais, etc.). Un module de remise à niveau (cours, exercices et corrigés) sera proposé via Moodle (faire une
demande à Franck Zumstein pour un accès aux ressources pendant l'été si vous vous inscrivez au cours au
semestre 1). Les diapositives du cours et de nombreuses autres ressources (liens, documents écrits, fichiers
audio et vidéo, etc.) seront également mis à la disposition des étudiants via le cours en ligne chaque semestre.
• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : TD (90%) : Ecrits – 50% (travaux à rendre au cours du
semestre, éventuellement une présentation orale en anglais) ; un DST final (50%) ; TP (10%) : Prise de parole en
continu, lectures orales, présentations orales
• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : Assiduité obligatoire. Pas d’inscription en examen
terminal.
• Modalités d'évaluation, session 2 : Oral
Bibliographie :
Algeo, John & Pyles, Thomas. 2010. The Origins and Development of the English Language. 6th edition. Boston,
Ma.: Wadsworth Cengage Learning.
Bailey, Richard, 2012. Speaking American: a History of English in the United States. Oxford, Auckland [etc.], New
York : Oxford University Press.
Baugh, Albert & Cable, Thomas. 2013. A History of the English Language. 6th edition. London: Routledge.
McIntyre, Dan, 2009. History of English: a Resource Book for Students. New York, London: Routledge (Routledge
English Language Introductions series)
Mugglestone, Lynda (ed.). 2006. The Oxford History of English. Oxford & New York: Oxford: University Press.
Stévanovitch, Colette. 2008. Manuel d'histoire de la langue anglaise des origines à nos jours. 2ème édition.
Paris : Ellipses.
Webographie :
http://www.thehistoryofenglish.com/
https://en.oxforddictionaries.com/explore/the-history-of-english
https://www.merriam-webster.com/help/faq-history
http://web.cn.edu/kwheeler/resource_hist.html
http://historyofenglishpodcast.com/episodes/
https://www.britannica.com/topic/English-language#toc188048main

Responsable : Sylvain NAVARRO (752, sylvain.navarro@univ-paris-diderot.fr) et Franck ZUMSTEIN (824,


franck.zumstein@univ-paris-diderot.fr)

86
UE Pratique de la langue
Sélectionner 2 enseignements au choix parmi l’offre suivante (1h30 chacun)

LCA6Y100 Thème (1h30 TD)

A travers des textes modernes et variés (extraits de romans, de journaux, théâtre etc., on étudiera les points
suivants :
 Révision des points de grammaire étudiés les années précédentes (temps des verbes et groupe
nominal en particulier)
 Agencement syntaxique de la phrase complexe en anglais en anglais
Seront considérés notamment les problèmes particuliers au passage français/anglais : ordre des mots, liens des
mots et des phrases, problème des inanimés, l'apposition etc... Le vocabulaire exigé précédemment sera
naturellement utilisé et élargi.
• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : Travaux écrits sur table et maison, un DST final.
• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : Ecrit, 1h30.
• Modalités d'évaluation, session 2 : Ecrit, 1h30.

Responsable : Paul EDWARDS (848, paul.edwards@univ-paris-diderot.fr)

LCA6Y110 – Version (1h30 TD)

This class explores the junction between the theory and practice of translation from English to French, and
requires as such a very good command of both languages. From a theoretical point of view, the following points
will be reviewed or studied: translation strategies, main verbal difficulties (past tenses, modal auxiliaries,
gerund), some linking words (as, but, so, yet, for, since, now, then, and), the most common false friends, the
place and functions of adverbs and adjectives, varieties of speech (direct or indirect), punctuation, as well as an
introduction to journalistic style. From a practical point of view, the work will be based on a selection of texts
from the 20th and 21st centuries (mostly literary, some journalistic). The acquisition and enrichment of
vocabulary will naturally not be neglected.
• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : 1 written homework, 1 written midterm test in class
(1.30 hours), 1 written end of term test (1.30 hours). .
• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : Written test (1.30 hours).
• Modalités d'évaluation, session 2 : Written test (1.30 hours).
Bibliographie :
English dictionary: various options: Longman’s Contemporary English, Oxford Advanced Learner’s (Hornby),
Collins Cobuild English Language Dictionary, Webster’s, etc.
French dictionary: le Robert or le Larousse.
English to French dictionaries: Robert & Collins, Harraps New Standard (4 volumes).
On French grammar: Le Bon usage by Grévisse, Bescherelle 1 (grammaire), Bescherelle 3 (conjugaison).
On English grammar: Oxford Guide to English Grammar (OUP), A Comprehensive Grammar of the English
Language (Longman).
Vocabulary: Longman Lexicon of Contemporary English (Longman).
Methodology and practical exercises: The Word Against the Word : Initiation à la version anglaise by F. Grellet
(Hachette).

Responsable : Abigail LANG (822, abigail.lang@wanadoo.fr)

LCA6Y120 - Rédaction professionnelle (1h30 TD)

Ecrire pour informer, critiquer, transmettre, former, vulgariser ou donner des instructions ne relève pas des
mêmes modes d’écriture et de rédaction. A chaque texte son public, ses objectifs de communication, ses
modes de diffusion, ses stratégies… et sa langue.

87
D’une culture à l’autre, d’un texte à l’autre, il nous faut apprendre à mesurer les écarts au sein de la langue elle-
même et à les manier, afin d’être ne mesure de s’appuyer précisément sur elle pour traduire et rédiger dans
une grande diversité de contextes.
Partant de l’étude de différents types de message, et d’une réflexion sur leur support, dans les deux langues,
cet enseignement propose une formation à la rédaction et à la traduction de messages et textes à visée
professionnelle (rédaction d’un dossier de presse, traduction d’une page de site, travail autour des textes
accompagnant une exposition…).
Il est précisé que la maîtrise des outils informatiques de base (traitement de texte) est indispensable pour cet
enseignement, où les travaux rendus doivent être formatés selon les exigences précisées en cours.
• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : Travaux écrits sur table et maison, pas de DST final.
• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : Pas d’examen terminal. L’assiduité est obligatoire
pour ce cours.
• Modalités d'évaluation, session 2 : Ecrit, 1h30.

Responsable : Tony PASCHALL (english.paschall@free.fr)

LCA6Y130 – Traduction journalistique et notes de synthèse. (1h30 TD)

Nous nous proposons dans cet enseignement, à partir de textes non-fictionnels (articles de presse, discours,
essais…), de travailler à l’apprentissage du vocabulaire et à l’enrichissement de l’expression, ainsi qu’à la
réflexion sur la construction de l’argumentation, du français vers l’anglais - en alternant le travail avec des
traductions de l’anglais vers le français. Les étudiants devront aussi apprendre à faire la synthèse de textes
courts (là encore, de non-fiction), en dégageant les idées essentielles et les problématiques, à travers une
production écrite.
L’usage de téléphones portables ne sera autorisé que sur indication explicite, et de façon ponctuelle, par
l’enseignant.

• Modalités d'évaluation du contrôle continu, session 1 : Contrôle continu Devoirs de traduction réalisés à la
maison et sur table. Pas de DST final. Pas d’inscription sous le régime de l’examen final. .
• Modalités d'évaluation du contrôle terminal, session 1 : Pas d’inscription sous le régime de l’examen final. .
• Modalités d'évaluation, session 2 : Traduction et notes de synthèse sur un texte donné (français/anglais). .
Bibliographie :
La bibliographie sera donnée par l’enseignant.
Responsable : Tony PASCHALL (english.paschall@free.fr)

88
ADRESSES UTILES
Attention : en raison de la création de l'Université de Paris, ces contacts sont susceptibles d'être
modifiés

SITE INTERNET
Un serveur présentant l’ensemble de l’université, de ses composantes, de ses laboratoires et de ses actualités
est à la disposition des étudiants : https://u-paris.fr
Les étudiants y ont accès à des informations variées :
- renseignements administratifs
- formations et diplômes
- sports, loisirs, culture et vie associative
- emplois, stages, etc.
- consultation des notes et des résultats
- mobilité étudiante (relations internationales)

PORTAIL ETUDIANT - ENT


L’université met à la disposition de ses étudiants un espace numérique de travail (ENT) permettant d’accéder
depuis un ordinateur personnel aux services suivants : mise à disposition d’une adresse de messagerie ;
consultation du dossier étudiant individuel ; dates et résultats d'examen (application « MonDossierWeb ») ;
informations et actualités de des composantes ou services ; documentation ; accès aux revues en ligne et aux
catalogues, etc.

Site Internet du Département L.S.H. : https://lsh.u-paris.fr

Site Internet de l’UFR L.A.C. : https://lac.u-paris.fr

Portail Etudiant - ENT


L’université met à votre disposition un espace numérique de travail « ENT » qui vous permet d’accéder, depuis
votre ordinateur personnel, aux services suivants : mise à disposition d’une adresse de messagerie ; consultation
de votre dossier étudiant ; dates et résultats d'examen (Web Notes) ; informations et actualités de votre
composante ou service ; documentation - accès aux revues en ligne et aux catalogues...
DIRECTION DES ETUDES ET DE LA VIE UNIVERSITAIRE (DEFI)
Bâtiment Lamarck A – 39 rue Hélène Brion – 75205 Paris cedex 13

SERVICE COMMUN DE RESSOURCES INFORMATIQUES, PÉDAGOGIQUES ET TECHNOLOGIQUES (SCRIPT)


15 esplanade Pierre Vidal-Naquet – Halle aux farines – Hall C – 4e étage
Tél. : 01 57 27 59 60 – Fax : 01 57 27 59 61

CENTRE REGIONAL DES ŒUVRES UNIVERSITAIRES ET SCOLAIRES (CROUS)


Assistance sociale et aide au logement : 39 avenue George-Bernanos – 75005 Paris
Tél. : 01 56 24 13 77
Site web : www.crous-paris.fr

PÔLE ÉGALITÉ FEMMES-HOMMES


5 rue Thomas-Mann – Tél. : 01 57 27 64 32
L’implication de l’université Paris Diderot dans les études du genre et de l’égalité date des années 1970. Elle a
joué un rôle pionnier dans la reconnaissance de ces thématiques. La création en octobre 2010 du Pôle égalité
femmes-hommes confirme et renforce cette volonté d’asseoir l’égalité entre les sexes au cœur de l’université
pour tous les acteurs, personnels et étudiant.e.s.

SERVICE MÉDICAL
Centre de médecine préventive – Hôpital Fernand-Widal
200-202 rue du Faubourg Saint-Denis – 75010 Paris – Tél. : 01 40 36 10 83

89
RELAIS HANDICAP SANTÉ
Halle aux Farines – 10 rue Françoise Dolto – 75205 PARIS CEDEX 13 – Case 7022
Tel : 01 57 27 65 20 – Fax : 01 57 27 60 21
Apporte une aide à tout étudiant atteint d’un handicap temporaire ou définitif.

SERVICE DES SPORTS


Centre sportif Jean Talbot – RDC gauche – Tél. : 01 44 27 57 06 / 50 57
Association sportive– Tél. : 01 57 27 79 60
5 rue Thomas Mann

SERVICE CULTURE
5 rue Thomas Mann
Tél. : 01 57 27 59 17
Propose des activités musicales, photographiques, théâtrales, art plastique, bridge...

SERVICE DE L’ORIENTATION ET DE L’INSERTION PROFESSIONNELLE (SOI)


10 esplanade Pierre Vidal-Naquet – Grands-Moulins – Bât. C – RDC
Tél. : 01 57 27 71 31
Fax : 01 44 27 28 71
Accueil et consultation du fonds documentaire. Entretiens individuels d’orientation. Stages d’insertion
professionnelle. Enquête de suivi et d’insertion.

BIBLIOTHÈQUES

Bibliothèque Centrale de l’université Paris Diderot


Grands Moulins – Bât. B – Entrée par le RDC
Horaires habituels : lundi 11h-20h ; mardi à vendredi 9h-20h ; samedi 11h-19h.
Tél. : 01 57 27 66 71 / 72
1 400 places, 255 000 documents, 460 revues papier, 17 000 livres électroniques, 10 000 revues électroniques,
2 700 DVD (fiction et documentaire, 2e étage).

Autres centres de ressources à proximité


BNF
Bibliothèque Sainte-Geneviève (Bibliothèque inter-universitaire) – Place du Panthéon – Paris 5e

90
CALENDRIER 2020-2021
UFR Lettres, Arts et Cinéma

Rentrée – Accueil – réunions d’informations


Lundi 7 septembre 2020 au vendredi 18 septembre 2020
Inscriptions pédagogiques

Début des cours licence Lundi 21 septembre 2020

Semaine de lecture du 1er semestre Lundi 26 octobre 2020 au dimanche 1 novembre 2020

Fin des cours du 1er semestre Licence Samedi 19 décembre 2020

Congés de Noël Lundi 21 décembre 2020 au dimanche 3 janvier 2021

1ère session d’examen S1 Lundi 4 janvier 2021 au samedi 16 janvier 2021

Début du second semestre3 Lundi 25 janvier 2021

Semaine de lecture du 2nd semestre 22 février au 26 février 2021

Congés de printemps 19 avril au 30 avril 2021

Fin des cours du second semestre 7 mai 2021

1ère session d’examen S2 10 mai 2020 au 22 mai 2021

Jour mobile En attente

2ème session d’examen S1 et S2 14 juin 2020 au 28 juin 2021

91
Table des Matières

PRÉSENTATION GÉNÉRALE – ANNÉE UNIVERSITAIRE 2020-2021 ......................................... 1

RÉUNIONS D’ACCUEIL ........................................................................................................ 3

DE LA BILICENCE LETTRES-ANGLAIS .................................................................................... 3

ORGANISATION DES ENSEIGNEMENTS ............................................................................... 4

INSCRIPTIONS PÉDAGOGIQUES - RENTRÉE 2020-2021 ....................................................... 5

CONTRÔLE DES CONNAISSANCES ....................................................................................... 6

STRUCTURE DE LA BI-LICENCE ............................................................................................ 8

LETTRES-ANGLAIS .............................................................................................................. 8

1ERE ANNÉE – SEMESTRE 1 ................................................................................................ 13

1ERE ANNÉE – SEMESTRE 2 ................................................................................................ 23

2E ANNÉE – SEMESTRE 3 .................................................................................................. 32

2E ANNÉE – SEMESTRE 4 .................................................................................................. 39

3E ANNÉE – SEMESTRE 5 .................................................................................................. 55

3E ANNÉE – SEMESTRE 6 .................................................................................................. 73

ADRESSES UTILES............................................................................................................. 89

CALENDRIER 2020-2021 ................................................................................................... 91


PLAN DE L’UNIVERSITÉ ……………............................................................................................ 94

92
PLAN DE L’UNIVERSITÉ
SITE PARIS RIVE GAUCHE

93