Vous êtes sur la page 1sur 24

PDF Page Organizer - Foxit Software

PDF Page Organizer - Foxit Software

SOMMAIRE ELEX r 2 6

Rési&Transi : bande dessinée


éditorial
ELEXPRIME : courrier des lecteurs
notes de lecture
petites annonces gratui*''^'

les antennes
salade de fréquences
fréquence intermédiaire

le transistor utilisé comme z


radio lumière

. ' : - • • ' '

récepteur OC 2^ partie
dipmètre
s émetteur d'ultra-sons
radio chauve-souris
sifflet pour chien ^ t
» *
jeux de lumière 2^ parti

MODULES DE MESURE
54 spécial AUTO

31 Circuit de «l'homme mort


Annonceurs: BRAY FRANCE p. 49 - GIF p. 49 - COM ELECTRONIOUEp. 43 - DIFECO p.25 - ELC CENTRAD p. 63 - ELECTRON SHOP

I p.25 - ELECTRONIQUE DIFFUSION p.31 - ELEX-EDUCATEC p 36 - EURO COMPOSANTS p. 13 - EUROTECHNIQUE p.7 - KTEp. 41 -
MAGNETIC France p. 43 - NICE COMPOSANTS p. 13 - PENTASONIC pp. 50 à 53 - PUBLITRONIC pp; 6, 62, 63, 64 -- RC ELEC-
TRONIC p.13 - STEL COMPOSANTS p.43 - SELECTRONIC pp. 2, 6, 6 1 , 62

sommaire • elex n°26 • octobre 1990 3


PDF Page Organizer - Foxit Software
éditorial
Piiyf!©«€ JS^ La chasse à courre comporte une foule de règles qui en,
font la « noblesse ». Elle consiste à poursuivre un animal
?flc.3£/^r£ précis, choisi pour l'une ou l'autre raison, comme la
couleur de son pelage, un handicap physique ou sa reli-
gion. Il semble que les cerfs aient compris le principe :
lorsqu'il se sent un peu fatigué et que l'occasion s'en
présente, le gibier désigné jette un jeune cerf à sa place
devant la meute. On ne sait pas bien si les chiens sont
incapables de comprendre la règle, si leur odorat n'est
pas assez fin pour distinguer entre les deux pistes, ou
s'ils sont simplement joueurs. Le fait est que la meute
poursuit le nouveau venu.
Dès qu'un membre de l'équipage s'aperçoit de la substi-
tution, il demande la « sonnerie au daguet » :
ToTiylorj auA Uô Cnienâ j- 'emparienir

ï
^^SSi^Sp d'après C'EncycCopédie
de 'Diderot et 'D'J^CemBert

Selon un ami digne de confiance (le petit Robert), un


daguet serait un jeune cerf ou un jeune daim qui est dans sa
deuxième année et dont les dagues poussent.
La chasse s'arrête, le piqueur relance ses chiens sur les
brisées du premier cerf, puis tout repart.
L'expédition française dans le Golfe Persique s'appelle
« Opération Daguet >> ! La stratégie semble aussi compli-
quée que l'économie, restons-en à l'électronique.

Réalisez ce mini-orgue électronique en suivant chaque étape de la construction sur votre écran vidéo.

nîzielectronic
BP 513 59022 LILLE - Tel : 20.52.98.52
30
Oi^\/£i•f^irfè^
J\1KJ
1 1 i™ r i . MINI LABO INTEGRE
ALI M DE LABO ECONOMIQUE
Ce film didactique, conçu par la rédaction de la revue ELEX avec le concours d'enseignants de technolo-
gie et de fabricants d'outillage pour l'électronique, à été réalisé par une équipe de professionnels de + 5 ALIMS FIXES
EXCLUSIVITÉ Ce pelit appareil rendra les
plus grands services de par
l'audio-visuel.
Il dure 45 minutes environ, et se déroule en quatre épisodes: + GÊNÉ BF SELECTRONIC sa polyvalence a tous les
amateurs, dépanneurs, étu-
— description du montage et des composants utilisés, présentation de leurs caractéristiques et de
diants, etc. Il intégre • -urie
leur fonction dans le montage ;
— fabrication du circuit imprimé avec présentation des méthodes d'insolation, de développement,
+ VOLTMÈTRE NUM. alimentation régulée varia-
de gravure et de perçage ; ble de 0 â 3Û V/1,5 A. -
— implantation et soudure des composants, câblage du circuit, technique des bonnes soudures, 5 sources de tension fixe : +
défauts et maladresses à éviter ; 5W3A,+12V/1.5A,+15V/
— vérification et test de l'appareil monté, à l'aide notamment d'un muhimètre, conseils pour le 1,5A,-12V/1,5A,-15V/1,5A.
dépannage, explication du schéma théorique. -1 générateur de signaux
carrés â11 iréquences fixes
Les interventions animées de Rési et Transi, les deux personnages de bande dessinée, soulignent les -Sortie ; Niveau TTL ajusta-
moments forts du film, le rendent amusant et captivant, ei coniribuent ainsi à augmenter son efficacité ble programmable. Le tout
pédagogique. présente dans un cofirel
Vous recevrez en plus de cette cassette vidéo, le descriptif complet du montage ainsi que la représenta- ESW EC 24/08 avec lace
tion du circuit imprimé reproductible à 100 %. avant percée et sérigra-
Vous pouvez aussi commander le circuit imprimé gravé, percé et sérigraphié. phiée. Le kit complet:
011.9003. . . .950,00F
Bon d e c o m m a n d e à c o m p l é t e r et à a d r e s s e r à PUBLITRONIC — BP 60 -- 59850 NIEPPE seulement

Quant. Prix Total FREQUENCEMETRE MINIATURE DE TABLEAU 20 MHZ BAROMETRE


A CHANGEMENT DE GAMME AUTOMATIQUE ANALOGIQU^^
Cassette vidéo 179.00
^^^^HMi^;^
Cricuit imprimé 120.60
(réf 886077) i^.^
Forfait port

Total à payer
25.00
IBBB
Indiquez: SECAM ou PAL
Joindre votre réglemenl par chèque bancaire ou postal ou un bon de commande administratif.
Une exclusivité SELECTRONIC (Décrit dans EP n°1211
nom Mini-fréquencemètre en kit, de hautes performances prévu pour s'intégrer facllemen! dans un ap- Ce kil est un module électron!-
adresse pareil existant ou dans un boîtier de petites dimensions. quedeprécision quidonnela
-Entrée .signaux logiques - 5 gammes 2 kHZ. 20kHZ, 2(v!Hz, 20MHz pression atmosphérique sur
- changement de gammes automatique - base de temps pilotée par quartz ungalvanomôlre Fourni avec
-3 l / 2 d i g i l s hauteur 13mm-indication : kHZ et MHz-encombrement: 97 x 38x40-alimentation â échelle illustrée. Alimenta-
code, prévoir : 5 V/170 mA tion ' P i l e g V
Le kl! complet avec enjoliveur pour face avant, circuits imprimés à trous métallisés, etc.. Le kit complet • . . . . . _
pays.. (sans tôlerie) 011.8230 450,00 F 011.9260. . . ,399,00 F
EX

elex n°26 • octobre 1 9 9 0


PDF Page Organizer - Foxit Software
Ayant découvert votre jour- Le vibreur piézo-
nal dans un placard de mon électronique est une petite
lycée, c'est avec joie que je merveille de miniaturisation .-
découvris dans le n°15 d'oc- il comporte, «bâti à l'inté-
tobre 1989 un détecteur de rieur» (comme on dit chez
métaux. [...] Mais il n'avait Micro-Applications), l'oscil-
pas le galva 50 piA à zéro lateur qui transforme la ten-
central nécessaire. Je me dis sion continue en tension
que je le trouverais bien ail- alternative. Les variations de
leurs. Je me trouve alors la tension d'alimentation
coincé avec la bobine et son permettent des modifica-
support et le circuit imprimé, tions de l'intensité du son,
[...IJ'ai terminé la réalisation vée, ce qui le rend sensible composants soudés. Je pen- mais guère de sa fréquence.
de l'afficheur digital décrit à toutes les tensions parasi- se que vous avez compris Nous appelons résonateur
dans elex n°22 page 21. tes, électro-statiques et au- l'objet de ma demande. un composant passif, qui ne
L'ennui, c'est que je n'ob- tres Si le nombre affiché produit aucun son s'il est ali-
tiens pas le +/- 0 V attendu augmente progressivement "OU PEUT-ON TROUVER A menté par une tension con-
au court-circuit de COM, LO cela signifie que le voltmè- PARIS UN GALVANOMETRE tinue. Nous choisissons la fré-
et Hl. J'obtiens en fait - 1 tre fonctionne (bonne nou- DE 50 (JA à ZERO quence et la forme de la
(le 1 des milliers). Il arrive velle!) et que la capacité CENTRAL' tension alternative que nous
aussi que l'afficheur se met- de l'entrée se charge peu à lui appliquons ce qui nous
te à "afficher" (que pourrait- peu. Il faut donc court- Il est évident que ceci est permet de choisir la hauteur
il faire d'autre ?) des valeurs circuiter les entrées indi- une question de vie ou de du son. Le modèle PB2720
successives dont je suis in- quées pour annuler les ten- mort, alors répondez s"il n'est peut-être pas dis-
capable d'interpréter lès sions parasites vous plait à cette demande. ponible partout mais tout
grandeurs. Ce même phéno- bon revendeur se doit de
mène est fréquent avant la L'affichage du I des milliers Un électronicien amateur dé- proposer un modèle équiva-
mise en court-circuit des sans autre chiffre indique le sireux de bien s'initier avec lent: tous les résonateurs
sorties 2, 3, 4. dépassement de gamme.- un chouette journal piézo sans électronique
la tension vue par le voltmè- conviennent
oter qu'avec l'atténuateur tre dépasse les 200mV. Philippe MARCHAY Continuons avec les galva-
j'obtiens toujours le - 1 et Toute mesure de tension se 75116 PARIS nomètres Ces petits appa-
seul le point décimal semble fait par rapport à une réfé- reils de mesure, incorporés
fonctionner correctement. rence, il faut donc que vous [...jCependant, j'ai, sur (chez Micro-Applications, on
[...] ayez fixé les uns par rapport Montpellier quelques difficul- aurait dit «bâtis à l'inté-
aux autres fous les poten- tés d'approvisionnement rieur») à des montages di-
Y a-t-il des points du circuit tiels qui entrent en jeu: REF, pour certains composants ! vers renseignent sur le fonc-
que l'on puisse contrôler? COM, LO, Hl. Si vous ne l'avez C'est le cas pour : tionnement du montage ou
des tensions à relever ? pas déjà fait (ce qui serait * Le résonateur piézo- facilitent son réglage sans
L'étage de mise à zéro auto- étonnant), vérifiez qu'il n'y a électrique PB2720 (pour le immobiliser un multimètre. La
matique peut-il être sollici- pas de court-circuit entre rossignol électronique du loi d'Ohm suffit pour calculer
té ??? Un diagnostic peut-il pistes Vérifiez que vous n°12 p.24). les résistances à mettre en
être donné ? [...] ndvez pas court-circuité la série pour la mesure des
Par quoi puis-je le remplacer
ligne COM, ou LO, ou les sachant que j'ai le choix en- tensions ou en parallèle
Jean-Pierre VION deux, avec le pôle négatif tre un buzzer électro- pour la mesure des intensi-
85200 FONTENAY le COMTE de l'alimentation. Vérifiez mécanique (3, 6 ou 12 V) et tés Voilà pourquoi nous ne
que le curseur du potentio- un buzzer piézo- nous privons pas de les utili-
// est très difficile de donner mètre PI n'est pas à zéro, ce électronique... ser
un diagnostic à distance, qui donnerait une tension Dix louis (200 francs) sem-
sans mesure, ni examen dé- de référence nulle et oblige- blent un prix raisonnable
rait le voltmètre à afficher un * Les galvanomètres à bobi-
taillé de votre montage. ne mobile que vous utilisez pour un galvanomètre « de
Mais il est possible de rai- dépassement de gamme tableau » en
pour le moindre microvolt abondamment :
sonner et de vous suggérer - de 100 ^lA dans les n°14- lOOx lOOmm ou
quelques vérifications Es- 16 et 18 130 X ISO mm. C'est même
sayons Dernier point à vérifier soi- - de 50 /JA à zéro central assez bon marché si le shunt
gneusement: la nature et la dans les N°15 et 23. est compris II s'agit d'appa-
Tout ddbord, ces nombres valeur des condensateurs reils industriels destinés â
aléatoires qui défilent lors- C2/C7, C4 et C5. Ils sont es- Sachant que les seuls galva des alimentations de se-
que le circuit est ouvert.- sentiels dans le processus que je trouve sont de 1, 3, cours et autres chargeurs de
l'impédance déntrée du de conversion analogi- 5, 10, 20 ou 30 ampères, batteries de traction.
circuit intégré est très éle- que/numérique. comment puis-je faire ? Et Les galvanomètres que nous
par quoi les remplacer éven- utilisons sont beaucoup plus
tuellement ? Remarque : sur petits (14x35 mm), vrai-
j 1 .hénrie Ce serait peut- semblablement moins soli-
'ê^rXntrbarbantmaisde ma ville, le seul revendeur
[...IPensez aux nouveaux qui des et moins précis (avec
débarquent. Je vous cte qui dispose de galvas de
référence, [.-l leurs échelles de dimensions
••les occasions n ont pas 100 ^A les vend la bagatelle
de 200 francs pièce. Est-ce réduites), mais ils sont beau-
manqué ces derniers temps Pascal BINAS coup, beaucoup moins
r donner les expr.cat>ons le prix ??? ou avez-vous des
23000 GUERET adresses où c'est moins chers
circonstanciées sur le onc
tionnement des ampWf.ca cher ? [...]
teurs à trans.stors dans Comme vous vous trouvez
elex". Le nouveau est-.\ obi. Éric FONTAINE nombreux à nous poser
gé de racheter tous les n 34000 MONTPELLIER des questions sur les réso-
d'elex pour comprendre le nateurs et les galvanomè-
fonctionnement des monta tres, comme la formule
remporte un certain suc-
aes -> Faites des rappels Commençons par le résona- cès, nous offrons encore
fourts et précis .le stnct né- teur piézo : le vibreur électro-
cessaire pour comprendre une fois quelques lignes de
mécanique qu'on vous pro- cette rubrique aux reven-
avec des caractères plus pe pose fonctionne tout simple-
T s dans un coin (avec sche- deurs, annonceurs de la re-
ment comme la sonnette vue ou non, qui nous feront
classique qui nous sert sou- connaître la marque, les
Potquoi n'éditez-vous pas vent (dans la machine à
un livre pour débutant en '^fdeuxèmetomeestsurle caractéristiques et le prix
électriser du n°25, par des galvanomètres (genre
é"ectronique réunissant deja tXufelafdrnillevlava^l exemple). Impossible d'en
ôltes les explications don- Z et il ne sera pos plus bar VUmètre) et des résona-
tirer un autre son que celui teurs piézo qu'ils tiennent
nées auparavant dans eiex b'anf que le premier. que déterminent ses carac-
Uans applications) r.en que en stoci<.
téristiques mécaniques

e l e x p r i m e • e l e x n ° 2 6 • o c t o b r e 1990
PDF Page Organizer - Foxit Software
Intéressé par un thermostat bilité de " x " degrés, par lent à la modestie. Nous finis- pas, lui, et il augmente sa
différentiel (destiné en fait à exemple 1 ou 5, et connaître sons par croire que tout le tension de sortie jusqu'à un
un bouilleur de cheminée), avec une bonne précision la monde sait parce que nous « potentiel proche de la ten-
j'ai lu avec attention la des- relation entre la température l'avons écrit deux ou trois sion d'alimentation, ici
cription parue dans votre nu- et la tension de seuil des fois ce que signifie ipp. Ex- -1-12 V» (écrivions-nous en
méro de juillet. transistors utilisés)... 0,2 mV trait Verbatim de réditorial haut de la troisième colon-
Je remarque que vous parlez (Ipp)?? °C. Une fois le gain du n°19, par la magie du ne de la page 54). C'est
de ICI c o m m e s'il devait choisi, on ne saurait pas le traitement d e texte et quel- exactement ce que vous
avoir le comportement linéai- réaliser, l ' i m p é d a n c e de T2 ques frappes de toucties appelez « se barrer en satu-
re d'un ampli classique, et n'étant pas connue, et très d'un TTC (Tacot Taïwanais ration >'. N'ajoutez pas de ré-
parfois comme s'il fonction- faible. Compatible) -. sistance de contre-réaction,
nait en comparateur. Cet ni de réaction, car vous
ampli opérationnel sans Quel était votre projet initial, Prenons un exemple: Une changeriez l'intensité du
contre-réaction va avoir un comment rattraper le coup, piirase comme «la tension courant qui traverse la son-
gain Hénaurme et se barrer ou me goure-je totalement ? de sortie de A1 est d'environ de correspondante, et sa
en saturation, enlevant toute 4,5 V », qui fait négligé, de- tension de seuil du même
utilité à l'hystérésis de IC2 Merci ELEX de bien vouloir viendra désormais «la ten- coup. Or tout ce qui nous in-
(trigger de Schmitt, à vue de éclairer ma lanterne. sion de sortie de A1 est de téresse, c'est la différence de
nez les seuils doivent être Vous signalez (page 15) la 4,5 V (Ipp) ». Ce «pp » vous température, donc la diffé-
voisins de 4 et 8 V. Si ICI publication précédente d'un ne le trouverez dans aucun rence de tension,- n'en créez
n'envoie que 0 ou 12 V, leur "générateur de bruit de res- recueil d'abréviations II ne pas une artificiellement
différence n'a guère d'impor- sac", ça m'intéresserait aus- faut pas le confondre avec
tance). si. Dans quel numéro ? svp les «ppm » (parties par mil- Pour ce qui est de l'hystéré-
merci encore. lion, dont il avait été ques- sis du deuxième compara-
Pourtant, en bas de la pa- Pourquoi un quart de page tion dans l'édita du mois de teur, sachez qu'il n'est pas ra-
ge 5 4 , vous expliquez que en Ibère ? (p.48) pas grave. décembre - à propos, la re qu'un amplificateur opé-
ICI " c h e r c h e à compenser hausse du volt et de l'ohm, rationnel en boucle ouverte
l'écart... entre ses deux ten- François COULMEAU ce n'était pas du bidon). (comparateur sans réac-
sions d'entrée". Pour pouvoir 95200 SARCELLES Ce «ipp» signifie simple- tion) hésite ou se stabilise
compenser, il lui faudrait une ment « à un poil près ». avec une tension de sortie
résistance de contre- proche de la moitié de la
réaction, mais je n'en vois ni Débarrassons-nous d'abord Bonne idée que d'adapter tension d'alimentation, il faut
sur le schéma de principe (fi- des choses simples Le géné- le thermostat différentiel à donc introduire une hystéré-
gure 4 ) , ni sur plan de mon- rateur de bruit de ressac a un récupérateur de chaleur sis pour éviter à la sortie du
tage (figure 6), ni dans la été décrit pages 20 et sui- pour cheminée ! Vous avez montage de «pomper».
nomenclature des compo- vantes du n°2 de juin 1988, analysé le montage com-
sants. ce qui ne nous rajeunit pas ! plètement ou presque, et Sur le gain du comparateur:
La tabie des matières ttié- vous ne vous « gourez » pas peu importe la valeur de la
J'hésite à en rajouter une matique est publiée ctia- complètement L'amplifica- différence de tension, la
(entre les bornes 6 et 2 de que année dans le numéro teur ICI, monté en compa- moindre fraction de degré
ICI), craignant de perturber de décembre, ce qui est rateur, essaye bien de com- représente des calories à
le réglage d'offset ou d'in- bien pratique pour répondre penser la différence de ten- grappiller et il faut pomper
troduire une dérive en t e m - aux demandes comme la sion entre ses deux entrées. aussitôt qu'une différence
pérature, et surtout ne sa- vôtre. Nous savons, vous et moi est détectée. Disons que le
chant pas quel gain donner à qu'il n'y a pas de résistance gain doit être infini et consi-
l ' é t a g e (pour le déterminer, Vos points d'interrogation de contre-réaction, mais dérons qu'il l'est
il faudrait choisir une sensi- après « ipp » nous rappel- l'amplificateur ne le sait

Radio Bagdad en direct tous les soins !


La Chauve-Souris et Ces cUuK.'Belettes Les possesseurs de radios avec ondes courtes peuvent écouter en
Mne chauve-souris donne tête baissée direct les différentes et étonnantes nouvelles de Radio Bagdad. Il
Dans un nid de belette ; et sitôt qu elle y fut, suffit de brancher son transistor sur 13 660 kHz entre 21 heures
Vau^7,ZTrsles souris de longtemps courroucée, et 23 heures (heure de Paris) pour entendre successivement
Pour la dévorer accourut. speakerine et speaker lire - en français et en anglais — avec
« Quoi ^ vous osez, dit-elle, à mes yeux vous produire, ardeur les exploits et les conseils du président Saddam Hussein.
Après que votre race a tâché de me nuire ! Ecoutez la différence avec nouvelles et commentaires d'un autre
i'7Jouspassouris?Parlezsansfiction. point de vue. Le tout entrelardé de musique pop américaine ou
Oui vous l'êtes, ou bien je ne suis pas belette. anglaise et d'un air « bien de chez nous » emprunté à Jean-Michel
' -Pardonnez-moi, dit la pauvrette. Jarre : Oxygène !
Ce n'est pas ma profession.
Moi souris ! Des méchants vous ont dit ces nouvelles. 34 L'EVENEMENT DU JEUDI - 30 AOUT AU 5 SEPTEMBRE 1990
Grâce à l'auteur de l'univers.
Je suis oiseau ; voyez mes ailes : Quel embrouillamini avec l'tieure locale, l'heure U.T.C, l'tieure
Vive la gent qui fend les airs iy> d'été, l'hieure d'hiiver, l'fieure de vérité... Radio-Bagdad émet bien
Sa raison plut, et sembla bonne. en français sur 13660 kHz, mais de 2 0 tieures à 21 fieures, ce qui
Elle fait si bien qu'on lui donne semble correspondre à 23 heures locales. Les émissions sont assez
Liberté de se retirer. puissantes pour être reçues convenablement avec une simple an-
Deux jours après, notre étourdie tenne fouet. La revue de la presse irakienne vaut le détour à elle
Aveuglément se va fourrer toute seule.
Chez une autre belette, aux oiseaux ennemie. Si l'on se souvient que le gouvernement américain n'a pu faire
La voilà derechef en danger de sa vie. « tomber » Al Capone que grâce à un procès pour fraude fiscale,
La dame du logis avec son long museau on pourrait suggérer aux gouvernements occidentaux d'attaquer
SenTlait la croquer en qualité d'oiseau. le grand timonnier irakien devant les tribunaux pour obtenir le
Quand elle protesTa qu'on lui fa sait outrage paiement des droits d'auteurs des chansons et des morceaux de
Moi, pour telle passer ! Vous n'y regardez pas. musique diffusés sur les ondes de Radio-Bagdad. SACEM-ONU, mê-
Oui fait l'oiseau ? c'est le plumage. me combat ?
Je suis souris.«vivent les r<us!
Jupiter confonde les chats! »
Par cette adroite repartie
Elle sauva deux fois sa vie. <j> ANT. v/ucr. — HOM. Bourré, ..
Plusieurs se sont trouvés qui, d'écharpe changeants, B O U R R E T T E [buRtt]. « . / . (xvi"=; de bourre). Soie gros-
T^Zngers, ainsi qu'elle, ont souvent fait la figue. sière qui entoure le cocon. V. Bourre.
Le sage dit, selon les gens, B O U R R I C H E [buRiJ]. n. f. (1526; o. i.). Sorte de long
« Vive le roi ! vive la ligue ! » panier sans anse servant à transporter du gibier, du poisson,
des huîtres. )(

elexprime • elex n°26 • octobre 1990 9


PDF Page Organizer - Foxit Software

antennes
Tout le m o n d e connaît les à la bobine. Le ferrite (oui, I ' antenne de I ' émetteur, la
antennes car elles font par- c'est masculin) est un oxy- réception est maximale
tie de notre paysage, sur- de de fer utilisé pour la quand le barreau est tan-
tout urbain ; on se pose fabrication de noyaux ma- gent à ces cercles,
rarement la question de gnétiques pour les hautes c'est-à-dire quand il est
savoir c o m m e n t elles fonc- fréquences. L'oxyde est perpendiculaire à la direc-
tionnent. L'idée courante préférable au fer lui-même tion de l'émetteur. Cette
est qu'elles « captent les car il est isolant et ne don- propriété du cadre ferrite,
ondes ». Il y a du vrai, mais ne donc pas naissance à la directivité, peut être
un récepteur de radio ou des courants de Foucault. mise à profit pour atténuer
de télévision n'a rien à faire Le barreau est fabriqué par la perturbation apportée
d'ondes, il fonctionne, frittage, un procédé qui par un émetteur proche et
c o m m e tout circuit électro- consiste à agglomérer de puissant lors de la récep-
nique, avec des courants la poudre sous une forte tion d'un émetteur plus
et des tensions. De plus pression. faible.
une antenne capable de
recevoir peut aussi Le noyau magnétique con-
émettre. centre les lignes du
c h a m p magnétique, ce l'antenne par excellence le
qui augmente le courant tiipôle
induit dans la bobine et
discrète l'antenne en améliore le rendement de L'utilisation de l'antenne
ferrite l'antenne. C o m m e les on- en ferrite n'est possible
des se propagent en cer- de (figure 2) depuis
Les ondes radio sont des
ondes électromagnéti-
ques, elles comportent
une partie électrique et
une partie magnétique.
L'antenne d'émission pro-
duit à la fois un cinamp
électrique et un c h a m p
magnétique, qui sont tou-
jours liés. C o m m e un
cinamp magnétique vari-
able qui traverse une bobi-
ne y induit un courant
électrique, on peut trans-
former facilement le
c h a m p magnétique en
une tension utilisable par
le récepteur Figure 1 - L 'antenne (ou cadre) ferrite est constituée d'une bobine
et du noyau qui lui a donné son nom. Elle est sensible surtout au
L'antenne en ferrite (dite champ magnétique. La présence du noyau modifie peu l'Inductance
aussi cadre ferrite) de la fi- de la bobine car les lignes de champ caractéristiques de l'auto-In-
gure 1 tient son nom du duction se referment au plus prés de la bobine, sans parcourir la to-

I
barreau qui sert de noyau talité du barreau magnétique.

10 les antennes • elex i octobre 1990


PDF Page Organizer - Foxit Software
que pour les petites et correspondent à des vari-
grandes ondes, de lon- ations de tension,
gueur supérieure à 190 m, antenne d'émission c'est-à-dire à une tension
c'est-à-dire pour des hau- alternative. Le dipôle, im-
tes fréquences relative- mergé dans le c h a m p
ment basses (sic), jusqu'à électrique, voit ces vari-
1600 kHz. ations de tension c o m m e
le bouchon subit les vari-
Dès qu'on aborde le do- ations de pression. Cha-
maine des ondes très que branche est tantôt
courtes (VHF, very high fre- positive, tantôt négative.
antenne ferrite Ces variations de tension
quency) ou ultra-courtes
(UHF, ultra high frequency), s'ajoutent aux tensions in-
les bobines se résument à duites par le c h a m p ma-
quelques spires, voire une gnétique.
seule. C'est une bobine de
ce genre que représente la Figure 2 - L 'antenne ferrite présente son maximum de sensibilité La différence entre le dipô-
figure 3. Le condensateur quand elle est orientée perpendiculairement à la direction de le et le bouchon, mis à part
de la figure 3b n'interrompt l'émetteur C'est dans cette position qu 'elle est traversée dans tou- l'accent circonflexe, est
pas la boucle, puisqu'il te sa longueur par les lignes de champ de l'onde radio. que le bouchon est indiffé-
laisse passer le courant al- rent à la fréquence des
ternatif. En redressant les ment parmi les dents du direction de l'émetteur En variations de niveau de
deux demi-spires, on ob- râteau les deux qui for- principe le dipôle capte la l'eau, alors que le dipôle
tient le dipôle de la figure c ment le dipôle : ce sont composante électrique. fonctionne au mieux pour
ou d. L'inductance dimi- celles qui reçoivent le câ- Essayons une comparai- une fréquence donnée. Le
nue fortement, mais ce ble. Suivant la bande de son qui ne nous entraîne dipôle résonne pour une
n'est pas gênant pour des fréquence à recevoir, il se pas trop loin dans la théo- fréquence précise qui est
fréquences de plusieurs peut que le dipôle conser- rie. Considérons les ondes fonction de sa dimension :
mégaliertz ou dizaines de ve la forme d'une bobine à produites par la chute la longueur totale du dipô-
mégalnertz. Les armatures une seule spire, aplatie, ce d'une pierre dans l'eau. Il le doit être égale à la moitié
du condensateur, éloi- qui donne un trombone s'agit de mouvements de de la longueur d'onde.
gnées c o m m e elles le sont c o m m e celui de la figure 4. l'eau de haut en bas. Un
maintenant, ne jouent pra- Le passage de la bobine bouchon qui flotte monte
tiquement plus de rôle. Le calcul de la longueur
au dipôle montre que l'an- et descend, mettant en évi- d'onde en fonction de la
Nous s o m m e s arrivés au tenne peut capter aussi la dence des variations de
dipôle qui est l'élément es- fréquence tient compte de
composante magnétique pression de l'eau. Notre la vitesse de propagation
sentiel de l'antenne Yagi. de l'onde radio (ou télé). analogie hydraulique habi-
Si vous montez sur le toit, des ondes.
Pour ce faire, elle doit être tuelle tombe à pic : les vari-
vous reconnaîtrez facile- orientée parallèlement à la ations de pression 300.000.000 m
A =
f
A(la lettre grecque lambda)
représente la longueur
d'onde en mètres si la fré-
quence f est exprimée en
hertz.
La célérité des ondes élec-
tromagnétiques est très
proche de 300 000 km par
seconde, soit
3 X 10^ m . s - ^

Exemple de calcul :

La fréquence de 100 MHz


est au milieu de la bande
de radiodiffusion en m o d u -
Figure 3 - Le dipôle peut être représenté comme une bobine à une spire, coupée en son milieu et refer- lation de fréquence, la lon-
mée par un condensateur II est sensible à la fois au champ magnétique et au champ électrique gueur d'onde est :

\ ciiuie a un pave dans l'eau

\ mouvements de l'eau
X propagation des ondes ik iL

f-A f\>r N[/"


1U\J\J \ / .

85736X 5

Figure 4 - Le trombone, forme Figure 5 - La chute d'une pierre dans l'eau donne naissance à des ondes qui se propagent à la surface,
particulière de dipôle, ressem- Les mouvements verticaux de l'eau peuvent être assimilés aux variations de potentiel électrique qui
ble encore assez à une bobine. font partie des ondes radio. C'est cette composante électrique que capte le dipôle.

les antennes • elex n°26 • octobre 1990 11


PDF Page Organizer - Foxit Software
radiateur directeur

onde reçue directement

onde parasite

C onde reçue par le directeur

t
distance —0,1 A

Figure 6 • Le directeur capte les ondes de i 'émetteur, tout comme


ie radiateur. Ce dipôle court-circuité, parcouru par un courant, ré-
émet vers le radiateur le signal qu 'il a reçu. Sa longueur et sa posi-
tion déterminent le rapport de phase entre l'onde directe et l'onde
parasite reçues par le radiateur Si les deux arrivent en phase, la ré-
ception est renforcée.

réflecteur radiateur

onde reçue par le radiateur

parties qui
s'affaiblissent

déphasage 180°

v o u s AVEZ onde vers le radiateur

UN PROBLÈME onde parasite

DE CLASSEMENT?
< >>
=
distance— V4/4
CECI VOUS
CONCERNE! Figure 8 - Le réflecteur joue le rôle d'écran pour les ondes arrière.
Il ré-émet les signaux vers le radiateur avec un déphasage de 180"
qui annule l'effet de l'onde directe.
ELEX a conçu pour vous la CASSETTE
DE RANGEMENT qui vous rendra de 300.000.000 m = 3 m tion de la direction de
X =
multiples services. 100.000.000 Hz l'émetteur, car une des
propriétés intéressantes
Un dipôle pour la réception de l'antenne Yagi est son
- Vous n'égarerez plus de numéro effet directif très prononcé.
de la modulation de fré-
quence devrait donc me-
- Vous rangerez la collection complète surer 1,5 mètre. En arbre
1988 et 1989 (1 a 17) pratique, un écart de 5% Le dipôle prend le plus
est parfaitement ad- souvent le n o m de radia-
1990
missible. teur, car dans une antenne
d'émission c'est lui qui
- Vos revues seront protégées des dété- rayonne. Le tube fiorizontal
riorations éventuelles des branches dans la forêt qui porte le tout aurait pu
d'antennes : l'antenne Yagi s'appeler arbre, mais dans
le jargon des spécialistes il
- Vous l'utiliserez facilement L'antenne Yagi est carac- s'appelle boom (pronon-
térisée par la présence de cer bôme c o m m e pour les
'Ii>n/ (/(' /><>////{••'; /Y//-iw/-f (/'(H/n'/cr ai/c ('{/-we/Zr brins accordés devant le bateaux), ce qui signifie ar-
dipôle, appelés directeur, bre en batave (malgré son
et d'un ou plusieurs autres, aspect, la b ô m e des ba-
derrière le dipôle, appelés teaux est d u genre fémi-
Consultez sans hésiter le bon en encart réflecteurs. Avant et arrière nin, alors que le boom,
sont considérés en fonc- lui...).
12 les antennes • elex n°26 • octobre 1990
PDF Page Organizer - Foxit Software
/
radiateur directeur /
/
/
/
/
onde reçue directement
/l/;^^ C0MP0SAN1S ."ffîM,

DIFFUSION
J E A M C O
COMPOSANTS ÉLECTRONIQUES
vers
le récepteur
CONNECTIQUE INFORMATIQUE — KITS — SONO
onde reçue par
MESURE — OUTILLAGE — MAINTENANCE
le directeur LIBRAIRIE TECHNIQUE
onde parasite „
12 rue Tonduti de L'Escarène 06000 NICE
^
Tel: 93.85.83.78 fax: 93.85.83.89

COMPOSANTS ELECTRONIQUES

Figure 7 • Les ondes qui arrivent de biais sur ie réflecteur parcou-


rent un cliemin plus long avant d'arriver sur le radiateur. L'onde pa-
rasite émise par ie réflecteur n'arrive plus en phase et vient R.C. ELECTRONIC
s'opposer à l'onde directe, ce qui atténue la réception des émet- 53, Rue Victor-Hugo - 8 4 1 0 0 ORANGE
teurs qui ne sont pas dans l'axe de l'antenne.
Tél. 9 0 3 4 6 0 2 3 Fax 9 0 3 4 0 6 5 5
réflecteur radiateur Composants actifs et passifs
Kits - Outillage - Mesure
Circuits imprimés - Haut-Parleurs
onde reçue directement
Micro-informatique - Librairie
(
Copam - Euro-Data - Epson - Atari
Accessoires - Imprimantes - Logiciels
Détail - Industrie - Lycées et Collèges
•—o
i-O Gr^ce à notre bourrictie miracle, dimensions 26 cm de diamètre d'ouverture, 17 cm de iiauteur, poids
dépiiasage
+ de 2,5 kg (qui comprend plus de 1 000 COMPOSANTS ÉLECTRONIQUES) vous avez Immédiatement
total 360° = 0° sous la main, une grande variété de composants professionnels miniaturisés aux Indices de tolérance
onde réfléctiie les plus rigoureux, à récupérer précieusement pour vos montages de iiaute teclinicité. Voici la liste.
onde reçue par
:) le réflecteur

déphasage 180° —»

t 90

Figure 9 - En même temps qu 'il arrête les ondes arrière, le réflecteur


renvoie l'onde avant vers le radiateur après deux déphasages de
180° autrement dit en phase, ce qui renforce la réception.

directeur dans la direction perpendi-


Le dipôle est encadré d'au- culaire au radiateur En ef-
tres éléments dits brins pa- fet, les ondes qui arrivent
rasites.Les brins directeurs en biais doivent parcourir
sont des dipôles un peu un chemin plus long entre
plus courts que le radia- le directeur et le radiateur,
teur, court-circuités au mi- et ne se trouvent pas en
lieu, autrement dit des phase (figure 7). Les si-
barreaux continus. Ils ré- gnaux des émetteurs qui
émettent vers le radiateur ne se trouvent pas dans
les ondes qu'ils captent, l'axe d u boom sont donc
en phase avec l'onde de fortement atténués, puis-
l'émetteur du fait de leur que le directeur émet une Dans la limite des stocks disponibles
SÉRITE
dimension et de leur posi- onde parasite qui vient di- RÉSISTANCES AJUSTABLES TRANSFORtVIATEURS RËGULitTEURS

tion, mesurée en fractions minuer leur effet sur le ra- CONTACTEUR POUSSOIR DIODES RELAIS
POTENTIOMÈTRES
de la longueur d'onde. Le diateur IVIICRO-PROCESSEUR
COrVir«IUTATEURS A CLAVIER
DIODES ËLEaROLUMINESCENTES
3 MM ET 5 MM FUSIBLES
RESISTANCES COUCHE CARBONE CONDENSATEURS CHIMIQUES HP CHASSIS FEMELLE
radiateur capte ainsi un si- RESISTANCES COUCHE METALLIQUE CONDENSATEURS NON POLARISES BARRETTES A SOUDER
gnal plus important (figu- réflecteur RESISTANCES VITRIFIEES VISSERIES MOTEUR MINIATURE
TRANSISTORS CABLES BORNIERS
re 6), s o m m e de l ' o n d e Le réflecteur, disposé à CIRCUIT INTÉGRÉS SUPPORTS POUR CIRCUITS COSSES
directe et de l ' o n d e parasi- l'arrière, est plus long que POINTS REDRESSEURS INTEGRES INTERRUPTEUR

te en phase. Le renforce- le dipôle et il renvoie sur le


D I F E C O SARL - B.P. 60 - 35404 SAINT-MALO Cedex
ment ne se produit que radiateur les ondes qu'il re-
Pour toute commande joindre le règlement • Port PTT à votre courrier soit 159^
pour les ondes qui arrivent çoit, mais déphasées de
les antennes • elex n°26 • octobre 1990 13
PDF Page Organizer - Foxit Software

180° L ' o n d e parasite dé- le centre de la bande pose


phasée annule sur le radia- un problème délicat si on
teur l'effet de l'onde ne veut pas trop altérer le
directe. Ce n'est vrai que gain. Figure 11 - Le réflecteur parabolique, beaucoup plus grand que celui
pour les ondes qui arrivent de l'antenne Yagi, concentre les ondes sur le radiateur qui se trouve
par I ' arrière de I ' antenne ; Le problème de la largeur précisément au foyer. Les signaux qui proviennent des satellites
les ondes avant, déplna- de bande est moins aigu sont beaucoup plus faibles que ceux des émetteurs terrestres, et
sées deux fois de 180°, se dans la bande de télévi- l'antenne doit donc avoir un gain plus important pour les rendre uti-
retrouvent en ptnase (360°) sion UHF (400 MHz), où les lisables.
à hauteur du dipôle. Le ré- écarts sont moins impor-
sultat est que les émet- tants en pourcentage.
teurs situés derrière
l'antenne ne sont pas re-
çus, pas plus que ceux qui le futur aujourd'hui
sont situés devant mais
pas dans l'axe. l'antenne paraboilque.
Les satellites de radio-diffu-
sion se multiplient au point
jusques à quand enfin... qu'on peut se demander
s'ils ne vont pas c o m m e n -
Des brins parasites sup- cer à faire de l'ombre et
plémentaires (surtout di- compenser un peu I ' « effet
recteurs) augmentent le de serre » dû au gaz car-
gain et la directivité de bonique. Ils relayent les
l'antenne à condition émissions de radio et télé-
qu'ils soient disposés judi- vision sur des fréquences
cieusement. Le gain s'ex- de plusieurs milliards de
prime, vous l'aviez deviné, hertz (environ
en décibels, avec c o m m e 15 gigahertz). Les lon-
valeur de référence (0 dB) gueurs d'onde cor-
la tension produite par un respondantes ne sont plus
simple dipôle accordé. que de quelques centimè-
L'amélioration n'est plus tres et les antennes Yagi ne
sensible au-delà d'une conviennent plus. Un ra-
quinzaine de brins. diateur d'antenne Yagi de
1 c m de long serait mi-
Au fur et à mesure qu'on gnon, mais il ne capterait
augmente le gain d'une pratiquement aucun si-
antenne, sa bande pas- gnal. On le place donc au
sante diminue. Il faut donc foyer d'un réflecteur para-
trouver un compromis si bolique qui concentre sur
on veut pouvoir capter des lui les oncles reçues. L'ac-
émetteurs différents avec cord résulte tout autant de
la m ê m e antenne, ce qui la distance entre le radia-
suppose une bande pas- teur et le réflecteur pour
sante d'une certaine lar- les impératifs de mise en
geur Une antenne pour la phase, que de la géomé-
réception de la radio en trie du radiateur Le réflec-
modulation de fréquence teur parabolique a un effet
directif encore plus pro-
doit capter avec un gain à Figure 12 - Cette parabole destinée à la réception des satellites a un
noncé que l'antenne Yagi,
peu près uniforme les on- diamètre de 1,20 m. Le point d'interrogation n'est pas un radiateur
ce qui est rendu nécessai-
des de fréquence compri- re par les très longues dis- ordinaire, il s'agit d'une cavité résonnante, accordée par ses dimen-
se entre 88 MHz et tances entre le satellite et le sions sur la fréquence à recevoir. Pour ces hyper-fréquences, les pa-
108 MHz. Cet écart de site de réception. 85736 rois de la cavité sont à la fois les éléments conducteurs, inductifs
20% entre- les extrémités et et capacitifs du circuit résonnant.
14 les a n t e n n e s • elex n ° 2 6 • o c t o b r e 1990
PDF Page Organizer - Foxit Software

En lisant le titre de cet


article, émetteur d'ultra-
sons, on se fait une idée as-
sez fantastique de ce que
pouvait être un tel émetteur.
Eh bien, vous constaterez
sur le schéma de la figure 1
qu'il n'en est rien, au con-
traire ! Pour produire des ul-
trasons, il suffit de convertir
en signaux acoustiques,
c'est-à-dire en vibrations de
l'air, des signaux électri-
ques dont la fréquence soit
supérieure à 20 kHz.

émetteur
Pour ce qui concerne la d'alimentation du circuit
d^ultrasons
quatre autres inutilisés, tation quand la sortie de
partie électrique, quelques intégré. nous avons pu les mettre à N3 est haute. Elle eût été
inverseurs logiques CMOS contribution pour aug- nulle en revanche en pré-
font l'affaire. Le s c h é m a menter l'amplitude du si- sence d u niveau logique
montre qu'ils sont agen- gnal ultrasonique. En bas en sortie de N3.
cés en multivibrateur asta- montant N4 et N3 en paral-
ble, avec un étage de étage complémentaire
lèle, nous doublons le cou- Maintenant, quand la sor-
sortie complémentaire. Le Revenons un instant sur rant de sortie de cet étage ; tie de N3 et N4 est basse,
haut-parleur, lui, n'est pas l'étage complémentaire il en est de m ê m e pour N5 celle de N5 et N6 est hau-
un composant aussi ordi- que forment N3/N4 et et N6. Nous aurions pu te : aux bornes du trans-
naire que le 4049, mais un N5/N6. Le circuit intégré nous contenter de monter ducteur US nous avons
transducteur ultrasonique 4049 comporte six inver- le transducteur US entre la donc toujours une tension
(US), c'est-à-dire un réso- seurs dont deux seule- sortie de l'étage tampon proche de la tension d'ali-
nateur, muni d'une m e m - ment sont utilisés pour N3 (N4) et la masse. Dans mentation, mais sa polarité
brane, accordée sur des réaliser le multivibrateur ces conditions, la tension a été inversée. L'ampli-
fréquences nettement su- astable ; c'est pourquoi, appliquée à ses bornes tude de la tension à laquel-
périeures à 20 kHz : nos plutôt que de laisser les eût été la tension d'alimen- le est soumise la capsule
oreilles ne perçoivent donc
pas le signal émis. Sur no-
tre circuit, la fréquence est
réglable à l'aide de P1 à
partir de 17 kHz à peu
près, une fréquence que
les plus jeunes de nos lec-
teurs entendent encore fai-
blement s'ils n'ont pas déjà
gâté leurs oreilles par des
niveaux sonores trop éle-
vés dans le casque de leur
baladeur ou dans les en-
ceintes de leur chaîne sté-
réo. La plage de réglage se
termine vers 45 ou 50 kHz,
la fréquence des chauve-
souris. La plage des fré-
quences émises par le
multivibrateur astable est

déterminée également, ne Figure 1 • Un seul circuit intégré pour réaliser cet émetteur d'ultrasons ! Deux des inverseurs forment
I oubliez pas, par la capa- le générateur proprement dit (un multivibrateur astable), les quatre autres forment un amplificateur. La
cite de CI et par la tension capsule US est un résonateur spécial, accordé sur une fréquence supérieure à 20 kHz.
28 émetteur d'ultra sons • elex n°26 • octobre 1990
PDF Page Organizer - Foxit Software
d'émission n'augmente chauve-souris" présenté un modèle numérique, miaulement proportionnel
pas dans l'absolu. Pour- ailleurs dans ce numéro. peu importe. à la vitesse du mouvement
tant, cette tension devenue Une autre application inté- de l'émetteur. C'est d'ail-
alternative fournit deux fois ressante pourrait être le Nous avons aussi tenté leurs selon ce principe que
plus d'énergie, ou, pour dépannage d'anciens cir- quelques expériences sur fonctionnent les alarmes à
être précis, elle fournit la cuits de télécommande, l'effet Doppler, cet effet ultrasons. Dans le volume
m ê m e quantité d'énergie, datant de l'époque recu- bien connu de transposi- protégé, aucun mouve-
mais deux fois plus sou- lée où l'on utilisait encore tion de la fréquence d'une ment ne perturbe en prin-
vent dans le m ê m e laps de les ultrasons à des fins de source de signaux en cipe la diffusion des
temps. télécommande (précisons mouvement : quand une ultrasons de l'émetteur et
qu'aujourd'hui on utilise voiture, un train ou un leur propagation vers le ré-
généralement le rayonne- avion s'approche de vous, cepteur L'intrusion d'un
ment infra-rouge). Si la télé- la fréquence des bruits corps quelconque dans le
applications volume protégé perturbe
c o m m a n d e US d'un vieux émis par ce véhicule sem-
L'émetteur d'ultrasons ex- téléviseur ne fonctionne blent croître ; puis, quand il la propagation des ondes
périmental que nous vous plus, il n'est pas facile de s'éloigne, en m ê m e temps sonores, ce qui donne un
proposons de réaliser déterminer, à moins de que vous entendez l ' a m - effet Doppler se traduisant
pourra servir notamment à disposer d'un émetteur de plitude du son décroître, il par un déplacement des
tester le circuit "radio test, si c'est le récepteur ou vous semble que sa fré- fréquences reçues. Les
l'émetteur, ou peut-être les quence baisse. Les dépla- obstacles immobiles ne
deux, qui ont rendu leur sont pas détectés.
cements de l'émetteur
dernier souffle. d'ultrasons se traduisent,
gw^f^. dans le récepteur (radio
Une autre application ex- chauve-souris) par un
périmentale est le généra-
teur de signaux morse.
Commandez l'émetteur
par une clef morse com-
me indiqué sur le schéma
de la figure 3a, et utilisez le
circuit "radio chauve-sou-
ris" présenté ailleurs dans
ce numéro, c o m m e récep-
teur La portée devrait être
d'une quinzaine de mè-
tres, peut-être m ê m e plus
si l'on se donne la peine
de bien aligner l'émetteur
et le récepteur et si on mu-
nit ce dernier d'un ré-
flecteur..
Le schéma de la figure 3b
permet d'accorder la fré-
quence de l'émetteur sur
la fréquence de résonance
du transducteur afin d'ob-
tenir l'amplitude maxi-
m u m du signal de sortie.
La capsule de réception
de ce circuit auxiliaire
pourra être empruntée au
récepteur "radio chauve-
Figure 2 - Il vous reste bien, au souris" pour le temps que Figure 3a - Pour faire de l'émetteur d'ultrasons un générateur de si-
fond de l'un ou l'autre tiroir, durera la mise au point. Le gnaux morse, il suffit de monter une clé de morse ou un simple bou-
une moitié de platine d'expéri- voltmètre est un simple ton poussoir dans sa ligne d'alimentation. N'omettez pas le
mentation sur laquelle vous voltmètre analogique ou condensateur de filtrage des rebonds.
pourrez monter ce circuit très
simple. Comme coffret vous uti-
liserez, par exemple, une petite 3t» 2x
boite d'allumettes. AA119
•V

LISTE DES COMPOSANTS


ri
R1 = 2,2 kS
R2 = 10 kQ
P1 = 25 kQ var.
CI = 1 nF
C2 = 1 MR1 6 V
ICI = 4049B
Divers :
émetteur
d'ultrasons
1 us
1
iK5 D 5
us
=i lOn ^
^v

transducteur ultrasonique
(de type "S" pour send t - ^
= émission)
SI = bouton poussoir ou
i ' • . 5 cm
'' 85723X-3
clé de morse
V2 platine d'expérimenta-
tion de petit format Figure 3b - Ce circuit auxiliaire permet de recfiercfier la fréquence de résonance du transducteur ultra-
support pour circuit inté- sonique, ou du moins la fréquence qui soit un compromis optimal entre la fréquence de résonance de
gré à 16 broches l'émetteur et celle du récepteur : la tension affichée sur le voltmètre V atteindra sa valeur maximum
quand l'amplitude du signal sera la plus forte possible à la fois à l'émission et à la réception.
émetteur d'ultra sons • elex n°26 • octobre 1990 29
PDF Page Organizer - Foxit Software

circuit de niomme
ou comment un oscillateur, mort
un compteur binaire et
quelques portes
peuvent constituer un
automate rudimentaire.
Les mécaniciens et autres que une disjonction géné-
aides-conducteurs des rale puis actionne le
cinemins de fer connais- freinage d'urgence. Le
sent bien ce système de m ê m e scénario se produit
sécurité utilisé sur les mo- si la pédale est enfoncée Notre circuit fonctionne d e
trices réelles. Pour les fer- en permanence : cela la m ê m e façon que le vrai.
rovipathes, et les autres, pourrait signifier que La plus grande différence partie logique proprement
rappelons qu'il s'agit d ' u n l ' h o m m e est mort et qu'il est que le conducteur n'est dite obéit au compteur 2 et
dispositif qui n'autorise la est t o m b é sur la pédale. pas dans la machine, mais c o m m a n d e trois voyants à
marche normale du train derrière son tableau de LED, un vibreur et un relais.
que si le conducteur don- Voilà pour le système le c o m m a n d e . M ê m e si vous
ne régulièrement signe de plus simple ; les systèmes n'êtes pas ferrovipathe, Le voyant vert s'allume à la
vie. Pour cela il doit ap- plus modernes tiennent restez avec nous, la logi- première pression sur le
puyer périodiquement sur compte de la vitesse de la que vous intéresse peut- bouton de remise à zéro
un bouton ou une pédale. motrice pour déterminer la être ; il s'agit aujourd'hui (RAZ). Il restera allumé à la
Si un intervalle de temps fréquence des actions de compteurs et d'oscilla- seule condition que les
donné se passe sans qu'il sur la pédale. En effet, les teurs. pressions sur le bouton
ait actionné son bouton, réflexes nécessaires ne soient suffisamment fré-
ou sa pédale, ou donné un sont pas le m ê m e s sur un quentes. Dans le cas con-
coup d'avertisseur, ou ac- TGV en plein vol et sur une traire, il s'éteint et le jaune
tionné une c o m m a n d e c e 14000 emmenant Le principe s'allume. Si le mécanicien
quelconque, d'accéléra-
deux mille trois cents ton- Examinons le schéma de réagit et appuie sur le bou-
tion ou de ralentissement,
nes de minerai à sa vitesse la figure 1 en commençant ton à ce moment-là, le jau-
le système lui fait d'abord
limite de 60 kilomètres à par la gauche. Il y a bien, ne s'éteint et le vert se
un petit signe amical : un
l'heure. c o m m e promis, un oscilla- rallume pour une période.
voyant s'allume ; ensuite,
c o m m e il se peut qu'il se Nous ne nous attarderons teur : c'est l'horloge qui dé- Faute de réaction assez
pas sur les conséquences livre des impulsions aux prompte, le vibreur retentit.
soit endormi, le système
du freinage d'urgence : deux compteurs. Quand Le voyant jaune et le bruit
essaie de le réveiller avec
plaies et bosses, chute des l'inverseur est en position du vibreur sont le signe
un avertisseur puissant et
bagages dans les voitures, rapide, le compteur 2 reçoit pour le mécanicien qu'il
plutôt agressif. Si le vacar-
méplat à la jante des ses impulsions directe- est plus que temps d'ap-
me n'a pas réveillé le bon-
roues, d e m a n d e d'explica- ment de I ' horloge ; quand puyer sur le bouton ou la
h o m m e , c'est qu'il est
tions écrites au conduc- l'inverseur est en position pédale. S'il se décide, le
mort.
teur.. Envisageons plutôt lent, la fréquence est divi- voyant vert se rallume et
la façon d'adapter ce sée, c'est alors la sortie du c'est reparti pour un tour
Il ne reste plus qu'à arrêter système au modélisme compteur 1 qui actionne
le train : le système provo- ferroviaire. I ' entrée du compteur 2. La >• suite page 32 >*

relais
rapide

^;

horloge compteur compteur logique


1 2

stop •^
gel jaune vert

I 0^o A-
^ ^ hniiton d
bouton dee
l'homme mort

I Figure 1 - Le schéma synoptique du circuit de l'homme mort est celui d'un petit automate à une entrée et quatre sorties.
30 circuit de l ' h o m m e mort • elex n°26 • octobre 1990
PDF Page Organizer - Foxit Software
Si, lampe jaune allumée et
vibreur vibrant, le conduc-
teur ne saute pas sur la pé-
dale, c'est sa prime qui
saute à la fin du mois : le
voyant rouge s'allume et le
relais retombe dans son
état de repos. C o m m e le
contact du relais est monté
en série avec l'un des fils
qui relient le transforma-
teur aux rails (ou à la caté-
naire), c'est le freinage
d'urgence. À ce moment
le vibreur se tait et le
voyant vert est éteint. L ' os-
cillateur est bloqué et le cir-
cuit reste dans cet état
jusqu'à la remise à zéro
par une pression sur le
bouton. Naturellement,
l'incident est enregistré
par la bande Flaman et,
après dépouillement, le
conducteur et son aide se-
ront convoqués au bureau
du chef de traction pour
entendre parler d u pays.

Dans « bande Flaman », il


n'y a ni histoire belge ni
faute d'orthographe. BC547B
Monsieur Eugène Fla-
man, ingénieur, est né à
Moulins-sur-Céphons, NI . . . IM4 = IC1 = 74US132
dans l'Indre, en 1842. IC2 = 74LS393
Outre le tachymètre-
enregistreur de vitesse
qui porte son n o m , il a in- <£)
venté en 1889 une chau-
dière à deux corps. Il
s'est éteint en 1935, ce
qui ne ressemble pas à
un arrêt d'urgence. La Figure 2 - Le schéma de principe du circuit de l'tiornme mort. La liaison entre ia sortie de N3 et l'entrée
bande enregistre la vites- de N4 interdit arrête l'oscillateur et interdit à un deuxième cycle de commencer si le premier a pu aller
se, mais aussi l'état des à son terme.
signaux franchis, et leur
« pointage » par le méca- temps. Nous examinerons de N4 aussi. C'est suffisant bée au niveau zéro et que
nicien avant leur franchis- plus tard le fonctionne- (voir la table de vérité de la la sortie de N4 repasse à 1.
sement. ment en position lent. porte NON-ET) pour blo-
L'oscillateur est constitué quer la sortie (broche 6) Nous voici revenus au
par la porte NAND (NON- à 1 . Le condensateur se point de départ, c'est ce
Le circuit ET) N4, T2, et le réseau charge à travers R6, jus- qu'on appelle une oscil-
R6/C1. Le transistor T2 est qu'à ce que la tension de lation.
Voilà pour la fonction du monté en émetteur- l'émetteur atteigne le ni-
circuit. Attaquons mainte- suiveur, c'est-à-dire que sa veau logique 1 et que la La sortie de la porte N4 est
nant le fonctionnement, à tension de sortie (émet- sortie de N4, conséquem- aussi la sortie de l'oscilla-
l'aide du schéma de prin- teur) suit sa tension d'en- ment, passe à zéro (avons- teur C'est son signal qui
cipe de la figure 2 et du trée (base). nous dit que I 'entrée 5 est est représenté sur la pre-
chronogramme de la figu- à 1 ?). La broche 6 de N4, mière ligne du chrono-
re 3. Le chronogramme re- À la mise sous tension, passée à zéro, permet au g r a m m e de la figure 3. Les
présente les impulsions c o m m e le condensateur condensateur de se dé- impulsions d'horloge sont
lorsque l'inverseur S2 est n'est pas chargé, la ten- charger à travers R6. La appliquées directement à
en position rapide, ce qui sion de l'émetteur est nul- décharge durera jusqu'à l'entrée du compteur 2.
va nous faire gagner du le, donc celle de I ' entrée 4 ce que la tension soit tom- Les deux compteurs se

32 circuit de l ' h o m m e mort • elex n°26 • octobre 1990


PDF Page Organizer - Foxit Software

horloge

n mi n r i
. ^ n [
11
QA

1 1
1
Qg i 1 1

1 1

Or
I
1
1
,
1
1
1 1 1

QD
i 1 1

1 1
1 1 1
tâ>
1
1

(^^ 1

<ià>
] : I
D1 = vert 1 1 1
D2 = jaune ti 12 13
84791X 3
D3 = rouge

Figure 3 - » Fais du gaz, petit, et t'occupe pas des signaux ». C'était la réponse consacrée du mécanicien au ctiauffeur qui lui signalait
•< Chef, il est 'jaune ! ». Puis la traction électrique est arrivée... Occupons-nous des signaux. Ceux du premier diviseur ne sont pas représen-
tés sur ce diagramme. C'est le passage à zéro de la sortie QQ qui enclenche la procédure d'alarme d'abord, de freinage ensuite. La forme
des signaux est toute théorique, nous avons vu dans la logique sans hic que les niveaux des signaux TTL n'atteignent pas les tensions
d'alimentation.

trouvent dans le m ê m e cir- p a r i e par le compteur 1 rité de la porte NAND nous


cuit intégré de type avant d'être appliquée au Après le cheval de cir- rappelle que si l'une des
74LS393 dont le brochage compteur 2. Tout le pro- que, le raton-laveur, le entrées est à zéro, la sortie
est rappelé par la figure 4. cessus de comptage du sauret, il manquait un est bloquée à 1, quel que
Le chronogramme montre compteur 2 se déroule crocodile à la ménagerie soit le niveau des autres
aussi le comportement in- donc 16 fois plus lente- d'elex. Eh bien, le voici. entrées. C'est seulement si
terne du compteur. Le pre- ment que dans la position Le crocodile est ce mor- toutes les entrées sont à 1
mier étage divise la rapide. ceau de ferraille tordu qui que la sortie passe à zéro.
fréquence par deux : sa se trouve entre les deux
sortie (QA) ne change L'ouverture de SI permet files de rails. Il établit un Au temps t1, QQ passe au
d'état qu'aux fronts des- à R5 d'appliquer la tension contact électrique avec niveau 1 pendant que Qg
cendants du signal d'en- d'alimentation (-i- 5 V) si- un patin monté sous la et Qc passent à zéro. Cela
trée. Les autres étages multanément à I ' entrée de motrice. C'est lui qui indi- signifie que les sorties de
aussi divisent la fréquence remise à zéro des deux que à l'enregistreur l'état N2 et N3 restent à 1 , puis-
par deux, chacun étant at- compteurs. À ce moment, du signal qui suit. Sa for- que ces portes ont tou-
taqué par la sortie du pré- quelle que soit l'étape du me en zig-zag, qui lui a jours une entrée à zéro. Il
cédent. C'est ce que cycle, toutes les sorties sans doute valu son en va autrement pour N I .
représentent les diagram- des compteurs repassent nom, permet le nettoya- Son entrée 9 est toujours
à zéro et le cycle re- ge du patin à chaque à 1 puisqu'elle est reliée à
mes des sorties Qp Qp et passage et assure un
commence. la sortie (broche 11) de N3 ;
bon contact. son entrée 10, reliée à QQ,
Parenthèse pour en finir Continuons la description passe à 1 ; c'est tout ce
avec le deuxième comp- du fonctionnement. Aussi mée. Ce n'est pas la seule qu'attendait la sortie pour
teur : quand l'inverseur S2 longtemps que la sortie conséquence, car ce ni- passer à zéro. Cette sortie
est en position lent, la fré- QQ est à zéro, elle draine veau bas est appliqué aus- à zéro draine du courant à
quence de l'impulsion du courant à travers la LED si à une entrée de N I , de travers la LED jaune, qui
d'horloge est divisée verte, qui est donc allu- N2 et de N3. La table de vé- s'allume. C o m m e la sortie

circuit de l ' h o m m e mort • elex n°26 • octobre 1990 33


PDF Page Organizer - Foxit Software
Q Q est p a s s é e à 1 , la LED
v e r t e n'a p l u s d e r a i s o n d e E n fait, il y a u n p e u d ' e x a -
rester a l l u m é e et nous gération d a n s ces consi- LISTE DES COMPOSANTS
n o u s t r o u v o n s à la p h a s e d é r a t i o n s s u r la c h a r g e circuit de l'homme mort
d ' a v e r t i s s e m e n t : LED j a u - t r a c t é e p a r les C C 1 4 0 0 0
n e a l l u m é e , les d e u x a u - (les « b o î t e s à sel » a v e c RI = 150 Q
t r e s éteintes. c a b i n e centrale). S'il est R2 = 180 Q
vrai q u e la r a m e p è s e R3,R4,R8 = 10 kS
Faisons semblant de ne 2 3 0 0 t o n n e s , il faut re- R5 = 18 kQ
p a s avoir r e ç u l ' a v e r t i s s e - marquer que pour 40 R6,R9 = 100 kS
m e n t et a b s t e n o n s n o u s t o n n e s d e c h a r g e , il y R7 = 1,2 kQ
d ' a p p u y e r s u r le b o u t o n , avait 2 0 t o n n e s d e tare. C1,C2 = 1 0 n F / 1 6 V
p o u r voir c e q u i s e p a s s e C'était bien quand D1 = LED verte
e n s u i t e . A u t e m p s t2, c'est m ê m e , et o n s e d e m a n - D2 = LED jaune
a u t o u r d e Qg d e p a s s e r de comment on a pu D3 = LED rouge
à 1, d o n c à la s o r t i e d e N 2 transporter d u minerai D4 = 1N4148
d e p a s s e r à zéro, p u i s q u e par c a m i o n s d e 38 ton- T1 = BC 547B
s e s d e u x e n t r é e s s o n t à 1. n e s d e p o i d s total, a v e c T2 = BC 550C
La b a s e d u t r a n s i s t o r PNP 12 t o n n e s d e t a r e p l u s u n T3 = BC 557B
T1 d e v i e n t p l u s n é g a t i v e chauffeur On ne se de- ICI = 74LS132
q u e s o n é m e t t e u r et il s e m a n d e r a pas pourquoi IC2 = 74LS393
m e t à c o n d u i r e . Le c o u r a n t les m i n e s q u i é v a c u a i e n t
d e c o l l e c t e u r d e T3 a c t i o n - leur m i n e r a i d e c e t t e fa- Divers
n e le v i b r e u r p o u r attirer ç o n o n t été d é c l a r é e s
l'attention d u c o n d u c t e u r « n o n r e n t a b l e s » et fer- 51 = poussoir fermé au
Nous n'appuyons toujours m é e s . De t o u t e f a ç o n , il repos
p a s s u r le b o u t o n et n o u s fallait p a y e r les chauf- 52 = inverseur
attendons. f e u r s et les m i n e u r s p l u s Re = relais 5 V ou 6 V
c h e r q u e les m a n o e u - Bz = vibreur piézo
v r e s d e s m i n e s à ciel o u - 1 platine d'expérimenta-
Il s e p a s s e b e a u c o u p d e
vert de Mauritanie. tion de format 1
c h o s e s a u t e m p s t3. La
sortie Qc passe à 1 , c e qui C o m m e , d e p l u s , les m a -
fait p a s s e r à z é r o la s o r t i e rins g r e c s d e s « minéra-
d e N3. C'est a u t o u r d e la liers » ne sont pas Figure 5 - Le montage sur une
LED r o u g e d e s ' a l l u m e r . La s y n d i q u é s et s e c o n t e n - La tension de service indiquée sur un platine de format 1 est un peu
p o r t e N1 voit s o n e n t r é e 9, t e n t d ' u n e f i g u e et d ' u n c o n d e n s a t e u r c h i m i q u e sera égale o u
plus dense qu'habituellement.
supérieure à la valeur spécifiée pour
reliée à la s o r t i e d e N3, pas- o i g n o n , la rentabilité est ce c o n d e n s a t e u r dans la liste des Attention aux courts-circuits en-
ser à zéro ; d o n c sa sortie assurée. composants. tre les broches des circuits in-
p a s s e à 1 et la LED j a u n e tégrés.
s'éteint. C o m m e la s o r t i e
Qg est p a s s é e à zéro, la relais r e t o m b e a u r e p o s et a v e c s o n e n t r é e à zéro, a
s o r t i e d e N 2 r e p a s s e à 1 et l ' a l i m e n t a t i o n d u train est d o n c sa sortie à 1 d e p u i s I^s adaptations possibles
le v i b r e u r s e tait. interrompue. Cela sup- le t e m p s t3. D é s o r m a i s
C e n'est p a s t o u t ! Tant q u e p o s e q u e le c o n t a c t d u re- l ' o s c i l l a t e u r est b l o q u é et Le c i r c u i t n e d e m a n d e a u -
la s o r t i e d e N 3 était à 1 , lais est m o n t é e n s é r i e I ' état d u d i s p o s i t i f n e c h a n - c u n e m i s e a u point. Le
c'est-à-dire d e p u i s la m i s e d a n s la l i g n e d ' a l i m e n t a - g e r a p l u s j u s q u ' à l'inter- m o d e de fonctionnement
sous tension jusqu'au tion d e s voies. ruption de l'alimentation a été a s s e z détaillé p o u r
t e m p s t3, la b a s e d e T1 o u u n e r e m i s e à z é r o gé- q u ' u n m o d e d ' e m p l o i soit
était a l i m e n t é e p a r R3 et le La s o r t i e d e N 3 est reliée nérale par le bouton inutile. La c o n s o m m a t i o n
relais e x c i t é . M a i n t e n a n t , e n p l u s à l ' e n t r é e (bro- poussoir m a x i m a l e est d e 110 m A
( v i b r e u r e n action). Si v o u s
T1 n'est p l u s c o n d u c t e u r , le c h e 5) d e N 4 . La p o r t e N4,
voulez u n e réaction plus
La b o u c l e est b o u c l é e :
r a p i d e d u circuit, il suffit
nous avons commencé
d ' u t i l i s e r la s o r t i e Q ^ o u Q Q
N p a r l ' o s c i l l a t e u r et n o u s fi- o u Qc a u lieu d e la s o r t i e
< sorties
nissons par l'oscillateur Q(3 d u p r e m i e r d i v i s e u r
ce
2A CN 2QA 2QB 2QC 2QD
I13U12UÏ1U10U9U8I
La réalisation
L'implantation d e s c o m p o -
s a n t s est détaillée s u r la f i -
_ __ j
gure 5. La platine
1 d ' e x p é r i m e n t a t i o n d e for-
4 bascules m a t 1 est r a i s o n n a b l e m e n t
' r e m p l i e . La p h o t o e n dit
, 1 M plus q u ' u n long discours
s u r la f a ç o n d ' i n s t a l l e r le
lA N IQA IQB IQC 1QD circuit sur u n e tôle d'alu-
< m i n i u m c o u d é e à l'équer-
sorties 84791X-4 re. Le relais et le v i b r e u r
sont fixé par d u r u b a n
a d h é s i f d o u b l e f a c e . C'est
u n e m é t h o d e s i m p l e et fia-
Figure 4 - Le circuit intégré 74LS393 contient deux compteurs binai- ble. Le bruit d u v i b r e u r est
res indépendants. Son brochage est rappelé ci-dessus, pour ie cas a m p l i f i é p a r la tôle. La f a c e
où vous voudriez changer la vitesse de réaction du système. a v a n t d e la t ô l e e n L p e u t
être installée s u r le t a b l e a u
La tôle d'aluminium, pliée en L dans un étau, fournit à la fois un de c o m m a n d e du réseau.
châssis simple à installer dans le tableau de commande et un réso-
nateur pour le vibreur.

34 c i r c u i t d e l ' h o m m e m o r t • elex n ° 2 6 • o c t o b r e 1990


PDF Page Organizer - Foxit Software
Si vous avez déjà eu l'occa- te, tantôt à l'utilisateur averti limite, supérieure ou infé-
sion de voir un radiomèlre. cet de la micro-informatique. rieure, à sa capacité d'adressa-
appareil n'a sans doute pas Tout le monde y trouvera ge. Celle-ci ne dépend bien
manqué de vous fasciner. On matière à déception. Le néo- entendu que du nombre de
en trouve dans les magasins phyte, par exemple, trouvera à lignes d'adresses. Pour la peti-
de jouets ou de gadgets. Il se deux reprises dans les notes te histoire : une machine dite
présente sous la forme suivan- de bas de page (pages 190 et 8 bits comme le Goupil possé-
te : autour d'un axe vertical, 330) qu'un didacticiel est un dait 20 lignes d'adresses et
disposé dans une ampoule de logiciel d'EAO, mais il cher- connaissait donc un espace
verre dans laquelle on a fait chera en vain la traduction de mémoire de 1 Mo.
(dit-on !) le vide, tourne un 'acronyme BASIC {Begiii- L'évocation est indigente et la
délicat moulinet à quatre ailes ners All-pwpose Symlioîic chanson indigeste : signalons
horizontales. Chacune de ces Instruction Code). L'utilisa- au « traducteur » que l'anglais
ailes a une surface noircie tan- teur averti s'étonnera de lire Company se traduit société,
dis que l'autre reste brillante, qu'un microprocesseur à firme, le plus souvent entre-
métallique. 32 bits permet d'adresser un prise, rarement compagnie,
que compétition signifie con-
currence et que huilt-in ne se
notes de lecture : traduit pas «bâti à l'inté-
rieur », sans parler des fautes
d'orthographe et de typogra-
phie...
Quand la lumière du jour même à des non-spécialistes espace mémoire de 1 Mo (lire Microsoft ou les nouveaux
atteint le moulinet, celui-ci comme vous et moi, on « méga-octet »). Ces 32 bits
magiciens
tourne plus ou moins rapide- découvrira avec intérêt les de données n'ont aucune inci-
ment selon l'intensité de parallèles établis par l'auteur dence sur la taille de la mé- Daniel Ichbiah
l'éclairement. D'après l'expli- entre les différentes formes de moire. Une machine à 32 bits Editions Micro Application,
cation la plus répandue, les lévitation par des procédés ne connaît pas a priori de 400 pages, 120 F
ailettes du radiomètre sont acoustiques, optiques, élec-
mues par la force qu'exercent triques, magnétiques etc. Le
sur elles la pression de radia- même numéro du mensuel La Un exemple
tion de la lumière, celle-ia Recherclic comporte un article d'une bou-
même qui fait que la queue sur l'électricité solaire, avec teille avec
des comètes prend toujours la un panorama des techniques un bâtiment à l'intérieur :
direction opposée du Soleil. et de l'industrie de l'énergie le HMS Ton Schpritzograaf
photovoltaïque qui devrait, lui
Si cette dernière affirmation aussi, intéresser les lecteurs Petites Annonces Gratuites ELEX
est vérifiée, il n'en va pas de d'ELEX. Les petites a n n o n c e s sont gratuites pour les particuliers. Les annonces à caractère c o m -
mercial sont payantes d'avance au prix de 41,51 FF par ligne (35 FF/HT).
même pour l'explication du - Les t e x t e s , lisiblement rédigés, ne seront acceptés que sur la grille ci-dessous (ou sa
principe du radiomètre telle articles du mensuel p h o t o c o p i e ) . N'oubliez pas d'inclure dans votre texte v o s c o o r d o n n é e s ou n ° de télé-
phone c o m p l e t (avec préfixe " 1 " pour zone Paris).
qu'elle est énoncée ci-dessus. La Recherche n °224 - L'offre est limitée à une a n n o n c e par mois et par l e c t e u r : joindre o b l i g a t o i r e m e n t le
C'est bien la lumière qui est à septembre 1990 : coin justificatif \/a\ab\e j u s q u ' à la fin du mois indiqué,
• \r\d\quer aussi en dehors tiu texte votre n o m et votre adresse complète : les envois anony-
l'origine du mouvement des La lévitation mes seront refusés.
- ELEX se réserve le droit de refuser à sa discrétion les textes reçus, notamment en
ailettes, mais pas Teffet de la par E.H Brandt raison des limites de l'espace disponible ou d ' u n texte ne concernant pas l'électro-
pression des radiations, qui est L'électricité solaire nique. En principe, les textes reçus avant le 15 du mois paraîtront le mois suivant.
— ELEX n'acceptera a u c u n e responsabilité c o n c e r n a n t les offres publiées ou les
bien trop faible. Il s'agit d'un par M. Claverie et B. Dessus transactions qui en résulteraient.
- L'envoi d ' u n e d e m a n d e d'insertion implique l'acceptation de ce règlement.
effet photothermique, comme
l'explique Fauteur d'un article ELEX - p.a.g.e, - B.P. 59 59850 NIEPPE
passionnant sur la supracon- Microsoft ou les nouveaux
ductivité et, plus générale- magiciens est le titre d'un
ment, sur les phénomènes de livre susceptible aussi d'inté- Texte de l'annonce (inclure vos coordonnées)
lévitation par des effets phy- resser nos lecteurs. C'est du
siques divers, dans le numéro moins ce que nous pensions
de septembre 1990 (n°224) du en lisant le sous-titre : une
mensuel La Recherche : histoire du loi^iciel. En fait,
« ... le gaz à l'intérieur de cette histoire du logiciel n'est
l'ampoule n'a été que partiel- l'histoire que de certains logi-
lement (voire pas du tout) ciels, puisqu'il faut bien con-
évacué. Le gaz étant plus sidérer que la dénomination
chaud près de la face noire de « logiciel » n'est pas la pro-
l'ailette, ses molécules sont priété de la société Microsoft.
plus rapides. Il exerce donc L'« auteur » entonne la chan-
sur les faces noires des ailettes son de geste de William
une pression plus élevée que Gates, mais sa trompette est Compléter obligatoirement (hors annonce).
celle que le gaz plus froid mal embouchée. Ce Bill,
exerce sur leurs faces comme il l'appelle affectueu-
brillantes. Les pressions du sement, aurait inventé et le Nom
gaz des deux côtés des ailettes BASIC et le FORTRAN et le Adresse
ne se compensant pas. elles se COBOL ?
mettent alors à tourner ». Des histoires !
Dans cet article, dont l'essen- Les rappels techniques
tiel est facilement accessible s'adressent tantôt au néophy-

notes de lecture • elex n°26 • octobre 1990 35


PDF Page Organizer - Foxit Software

le transistor utilisé
comme diode zener
X s e r a présent au salon

1 M 1 1 M U 11 I N Le transistor est souvent base. Selon le type et la sé-


»"" ' M i k i W b j i v i f v l * présenté, à juste titre, com- rie du transistor considéré,
if^BiMm^MmU me la conjonction de deux cela donne une tension ze-
» ~^w"W^F^^^
mkm • diodes : une pour la jonc- ner comprise entre 7,5 V et
'
1 TiTI •
90
^ W \ •• • tion base-émetteur, l'autre
pour la jonction base-col-
10 V,

T E C H N 0 L 0 G 1 ES lecteur Ce que l'on dit Sur la figure 1b, la tension


moins souvent, c'est que zener est de 8 à 10,5 V, en-
du 11 au 14 décembre 1990 ces diodes ont quelques tre l'émetteur et le collec-
caractéristiques remar- teur Ce qui s'explique par
au CNIT (PARIS - LA DEFENSE) quables, parfois mises à l'adjonction, par rapport
profit par les concepteurs au composant de la figu-
de schémas. Si vous êtes re 1a, du seuil de la diode
curieux et attentif, vous (jonction) base-collecteur
ELEX invite les éducateurs et les avez sans doute déjà vu De ce fait, la réponse ther-
chefs d'établissements. ou entrevu, en étudiant mique du composant est
des schémas divers, des plus favorable sur le sché-
transistors dont l'une (col- ma 1b que sur le s c h é m a
Pour recevoir votre carte d'entrée lecteur) ou l'autre (base) 1a. En haut, il faut compter
gratuite, envoyez une enveloppe broche n'était pas utilisée. une dérive de 6 à 8 mV/°C ;
en bas, ce ne sont que 4 à
timbrée, affranchie à votre nom 6 mV/°C.
Levons le voile sur ces
avant le 07.12.90 à composants qui se promè-
nent la j a m b e en l'air..
ELEX - BP 59 - 59850 NIEPPE En polarisation inverse,
c'est-à-dire dans le sens
bloqué, le fonctionnement
de la jonction base-émet-
ELEX Les Trois Tilleuls 3° année n°26 octobre 1990
BP 59 • 59 850 NIEPPE teur d'un transistor au sili-
ABONNEMENTS : voir encart avant-dernière page
tel: 20 48 68 04 télécopie: 20 48 69 64
PUBLICITE : Bngitte Henneron et Nathalie Defrance cium s'apparente à celui
télex: 132 167 MINITEL: 3615 code ELEX
8h30 à 12h30 et de 13h15 a 16h15
ADMINISTRATION : Jeanine Debuvser et Marie-Noëlle Grare
DIRECTEUR DELEGUE DE LA PUBLICATION : Robert Safle
d'une diode zener A partir
Banque : Crédit Lyonnais - d'une certaine tension in-
Armentières n" 6631-61840Z ont participé à la réalisation de ce noméro:
CCP PARIS 190200V Jeao-Paol îrodier Yvon Doffagne verse, la jonction devient
libellé à "ELEX" Denis Meyer • Goy Raedersdorf " conductrice. Ce seuil de
Jean-Christophe Vieillard /(
Société éditrice : Editions Castellla tension est raisonnable-
SA au capital de 50 000 000 F ment stable et, dans une
siège social : 25, rue Monge 75005 PARIS
RC-PARIS B : 562 115 493 SIRET : 00057 APE : 5112 certaine mesure, indépen-
principal associé: 3'= WOLTERS-KLUWER dant de l'intensité du
Directeur général et directeur de la publication: Marines Visser courant.
Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par guelque procédé gue ce soit, des pages
publiées dans la présente publication faite sans l'autorisation de ledlteur est illicite et constitue une
contrefaçon. Seules sont autorisées, d'une part, les reproductions strictement réservées à l'usage privé
du copiste et non destinées à une utilisation collective, et d'autre part, les analyses et courtes citations Nous pouvons donc utili-
justifiées par le caractère scientifique ou d'information de l'oeuvre dans laquelle elles sont incorpprées
(Loi du 11 mars 1957 - art, 40 et 41 et Code pénal art, 245), ser le « transistor-zener »
de deux manières : sur le
Dépôt légal : octobre 1990 Maquette, composition et photogravure par GBS - BEEK (NL)
H" ISSN : 0990-736X mprimé aux Pays-Bas par NDB - Leiden schéma de la figure 1a, il Les fabricants de transis-
N° : CPPAP : 70184 n'est fait appel qu'à la dio- tors c o m m e le BC547 indi-
; ELEKTUUR 1990 Tous droits réservés pour tous pays
de (jonction) émetteur- quent que le courant ne
devrait pas dépasser quel-
ques milliampères. Au la-
boratoire nous avons fait
quelques essais qui nous
ont permis de faire grim-
CHERCHE possesseur du ou des logi- VENDS signal Tracer ELC ST733 :
per le courant jusqu'à une
ciels d'électronique GIF pour PC : 300F - revues EP 80/81 : 200F - com- cinquantaine de milliam-
MEMO 1,0 et CIAO pour échange posants à 1/2 prix, DUPRE 16, rue M pères sans que le compo-
d'idées. Tel : 83,26,44,09, Lardot 10800 BREVIANDES,
sant donne des signes de
VENDS châssis d'insolation - dimen-
CHERCHE ampli crescendo - 2x140w - défaillance. Ces animaux-
table mixage Elektor 86, ROSSI Fran- là sont plus robustes que
sions 58x32x12 - surface utile 4 0 x 3 0 çois 23 Chemin de Bicoq 81400
cm - prix : 600F - Tel : 97,83,77,54 CARMAUX- Tel : 63,36,35,47, ce qu'en disent leurs gé-
CAMPION Jean-Marc, niteurs.
VENDS oscillo transi 2X25 MHz :
VENDS livre pratique Electronique Digi- 1000F - multimètre Digital : 250F -
tal et Micro Ordinateur Eurotechnique - Gêné BF : 400F + port micro Tandy 3
jamais servi - acheté 2000F vendu et 4 : 750F + port. Tel : 48,64,68,48,
1000F Tel : 31,91,64,69,
VENDS ampli BRAUN AG typ : CSV
250/1 - 110/220 V 50-60 Hz/60 W 4
CHERCHE personne pour fourniture ou entrées - 2 sorties - prix : 600F CHAM-
conseils - fab, émett, et récep, télécom- BON 6 Grande Rue 80190 CRESSY
mande 35 fonctions dif, min, portée 3 OMONCOURT - Tel : 22,87,40,57 le
km min. Tel : 55,63,14,11,

36 le transistor utilisé c o m m e diode zener • elex n°26 • octobre 1990


PDF Page Organizer - Foxit Software

radio
lumière

la lumière pour
véhiculer des Informations
Dans ce numéro d'ELEX d'amplitude. Ceci signifie Essayez, ça marche, si que celle de la LDR. Le fila-
consacré aux fréquences que les variations du si- vous faites l'expérience ment met du temps à
hautes, très hautes, il y a gnal à transmettre (un si- dans le noir La portée ne chauffer, et une fois chaud
des sons que l'on n'entend gnal basse fréquence, de dépasse malheureuse- il met du temps à refroidir
pas, les ultrasons. En voici la musique, de la parole.,.) ment pas quelques dizai- Les variations rapides qui
d'autres, que l'on volt... Hé agissent sur l'amplitude nes de centimètres, au caractérisent les fréquen-
oui, la lumière, ce ne sont fi- d'une porteuse radio dont mieux. La photorésistance ces d'un signal audible
nalement que des fréquen- la fréquence (élevée), elle, n'est pas assez sensible au dans le registre médium,
ces électro-magnétiques ne bouge pas d'un Hz. faible signal lumineux par exemple 1000 Hz ne
que l'on peut voir! IVIieux émis par la diode, sans passent pas ; elles sont
encore : avec le circuit expé- Nous utiliserons ce m ê m e parler de son inertie (le pour ainsi dire avalées par
rimental que nous vous pro- principe de modulation temps de réaction d'une la lampe. C'est le principe
posons ici, vous pourrez pour la lumière. Il suffit de LDR est long). Après cinq m ê m e d'un filtre passe-
non seulement les voir mais moduler, à I ' aide du signal secondes de réflexion, haut, dont nous n'avons
aussi les entendre. à transmettre, la luminosité vous envisagez peut-être cependant rien à faire ici.
d'une lampe, et le tour est déjà de faire l'expérience Passons...
Les longueurs d'onde du joué pour ce qui concerne en remplaçant la LED par
spectre visible s'étendent l'émission. C'est ce que une petite lampe à fila-
de 370 nnn (bleu) à 740 nm montre la partie gauche de ment de type 6 V/50 mA.
La luminosité sera beau- astronomique
(rouge). En termes de fré- la figure 1. Le récepteur
quences, cela nous mène correspondant sera tout coup plus forte, certes, Pour augmenter la portée
de 400 000 GHz (4 x mais vous ne risquez pas de notre dispositif de la fi-
aussi simple : une photoré-
lO^-* Hz) à 800 000 GHz. d'entendre grand-chose gure 1, il nous faut le se-
sistance montée en série
C'est beaucoup ! En-deçà, dans le c a s q u e : l'inertie cours d'une amplification
avec un casque à haute qui affecte la lampe est en-
il y a r infra-rouge, et au- impédance ( > 5 0 0 ohms), électronique. Commen-
delà, r ultra-violet. C o m m e core beaucoup plus forte çons par l'émission. Il faut
et voilà.
on voit, la définition sim- obtenir que la modulation
pliste de la lumière donnée y soit totale, c'est-à-dire
ci-dessus ne tient pas la que la lampe soit éteinte
route : ni la lumière infra- quand l'amplitude du si-
rouge ni la lumière ultra- 9V 9V gnal à transmettre est à
violette ne sont percepti- son m i n i m u m , et qu'elle
bles par notre oeil, et pour-
tant ce sont des lumières.
0 0 soit allumée à pleine puis-
sance quand cette ampli-
Faudrait s'entendre ! tude est à son apogée. Le
signal fourni par le micro-
Visible ou pas, il est possi- phone est amplifié par ICI
ble de moduler la lumière de la figure 2. Savez-vous
exactement c o m m e on quel est le gain d'un étage
module les ondes radio. La ainsi disposé ? C'est R3 et
différence essentielle entre R4 qui le déterminent, rap-
micro pelez-vous !
b
par exemple ces ondes ra- casque
à charbon
dio que l'on appelle Peti- (R3-hR4)/R3, cela donne la
tes Ondes ou Ondes valeur astronomique de
Moyennes, et la lumière ré- 10001.
side dans le fait que la fré-
quence des unes est ® 85774X 1
® Le courant moyen à tra-
vers la LED est fixé à une
environ 200 millions de intensité de 20 mA (1 pp)
fois moins élevée que celle par la résistance de limita-
des autres. Pour moduler tion R5. L'intensité de
Figure 1 • Bien qu'il en ait toutes ies apparences, ce sciiéma n'est
les ondes radio, on fait ap- pas un gag. Réduit à sa plus simple expression, le principe depointe
la de ce courant peut
pel, entre autres, au procé- transmission de signaux BF par la lumière se présente ainsi. Ilatteindre
im- 50 mA. C o m m e
dé de modulation le circuit intégré est inca-
porte que le micro soit à charbon et le casque à haute impédance.
40 radio lumière • elex n°26 • octobre 1990 >- suite page 42 >•
PDF Page Organizer - Foxit Software
pable d e fournir un cou-
rant d ' u n e telle intensité,
LISTE DES COMPOSANTS
n o u s a v o n s i n t e r c a l é le
émetteur (fig.2)
t a m p o n T1. R I , R2 = 470 kS
9Và12V
R3 = 1 kS
Le m i c r o p h o n e utilisé p o u r R4 = 10 MQ
l ' é m e t t e u r p o u r r a être d e

m
R5 = 220 Q
. n ' i m p o r t e quel type, pour- C1 = 2,2 nF
v u q u e c e n e soit p a s u n e C2 = 56 nF
capsule au charbon. C3 = 4 , 7 f j F / 1 6 V
D1 = LED rouge avec ré-
Sur l ' é m e t t e u r dont le flecteur
s c h é m a a p p a r a î t s u r la fi-
11 = BC140-10
gure 3, o n r e t r o u v e e n g r o s
ICI = LF357
le m ê m e t y p e d e c o m p o -
sants, m a i s d i s p o s é s à
BC 140-10 Divers :
l ' i n v e r s e d e c e u x d e la fi-
1 support pour circuit in-
g u r e 2. Ici la LED est à l ' e n -
tégré à 8 brocties
trée, c'est elle q u i reçoit.
R e g a r d e z - l a b i e n . . . elle est 1 microptione
p o l a r i s é e d a n s le s e n s blo- 1 demie platine d'expéri-
q u é , la c a t h o d e v e r s le + , mentation de format 1
l ' a n o d e v e r s le - . C e c i
n'est pas une erreur
m ê m e si e n p r i n c i p e u n e LISTE DES COMPOSANTS
^ rouge
LED ainsi p o l a r i s é e n e lais- récepteur (fig.3)
se pas passer de courant. R1,R3 = 4,7 kQ
En p r i n c i p e s e u l e m e n t . En R2,R6 = 220 kS
•^Mô) réalité, il c i r c u l e u n c o u - R4 = 4,7 MQ
85774X-2 rant, m ê m e si s o n intensité R5 = 470 Q
n'est q u e d e l ' o r d r e d e s C1,C5 = 10 nF
nanoampères. C'est un C2 = 180 nF
c o u r a n t d e fuite n é g l i g e a - C3 = 2,2fjF/16 V
ble... e n p r i n c i p e ! Ici il C4 = 4,7 ^(F/16 V
n o u s intéresse parce q u e D1 = LED rouge avec ré-
s o n intensité v a r i e a v e c flecteur
Figure 2 - Grâce à ce petit amplificateur utilisable avec un micro- T1,T2 = BC547B
c e l l e d e la l u m i è r e i n c i d e n -
phone ordinaire, on obtient une modulation à 100% de la luminosité ICI = LF357
te. Q u a n d la LED est forte-
de la LED d'émission, ce qui augmente sensiblement la portée de
m e n t éclairée, l'intensité
l'émetteur
Divers :
1 support pour circuit in-
tégré à 8 broches
1 boîtier, métallique de
préférence
9Và12V 1 demie platine d'expéri-
-^Kî) mentation de format 1

rouge ^

^ , OÉ] Ê^ OO-0
vers l'amplificateur
de sortie C 5

lOn I
J-O K , ^_,
•LO O OH FIS K3

(ôV-OOCllIlO
ca
<HH>
®
es
® <XR3

O—iks2-^
KO

^ voir texte

^K2)
2
85774X-3

o-<2)

Figure 3 - Regardez bien la LED D1. C'est une LED ordinaire, mais montée dans le sens bloqué, que l'on
n'utilise en principe jamais. Le courant de fuite d'une LED ainsi polarisée est proportionnel à l'intensité
de I 'éclairement. C'est donc bien D1 du récepteur qui reçoit la lumière émise par D1 de l'émetteur (figu-
re 2) et la convertit en courant. Vous n'obtiendrez de signal audible dans le casque que si celui-ci pré-
sente une impédance de 500 kQ ou plus.
42 r a d i o l u m i è r e • elex n°26 • o c t o b r e 1990
PDF Page Organizer - Foxit Software

®
GOM. . E L E C T R O N I Q U E
STEL COMPOSANTS SERVICE
COMPOSANTS ACTIFS ET PASSIFS
COFFRETS; O0TILLA6E; MESOEE
155, bd de la Madeleine
06000 NICE
LIBRAIRIE TECHNIQUE KITS ET ALARMES
FABRICATION DE CIRCUITS IMPRIMES
Tel 93.44.41.44
Fax 93.97.12.50 LISTES ET PRIX SUR DEMANDE
COMPOSANTS ELECTRONIQUES - MESURE
EXPEDITION DANS TOUTE LA FRANCE
OUTILLAGE - LIVRES TECHNIQUES -
ACCESSOIRES 8 5 , Rue L i a n d i e r
1 3 0 0 8 MARSEILLE
CATALOGUE COLLEGE SUR DEMANDE
ENVOI DANS TOUTE LA FRANCE
TEL:91 78 34 94 FAX:91 78 48 48

de ce courant grimpe jus-


qu'à atteindre les mi-
croampères. C'est cette
caractéristique des LED,
peu connue en général et
rarement utilisée, que
nous mettons à profit.

Compte tenu de I ' intensité


encore bien faible de ces
courants inverses, un éta-
ge darlington les amplifie
environ 1000 fois (T1 et T2).
Le signal au point B a une
amplitude suffisante pour
attaquer l'étage d'amplifi-
cation de tension construit
autour d ' i c i et dont le gain
est fixé à 1001 par R3 et R4.
Le point K est prévu pour
connecter directement un
casque d'écoute, à con-
dition qu'il soit d'impédan-
ce suffisante. A défaut d'un
tel accessoire pourtant
bien pratique, on peut pré-
lever le signal en sortie du
circuit de la figure 3 pour
l'appliquer à un (pré)am-
plificateur quelconque. qués dans la liste des m ê m e à travers des vitres. cepteur..
composants : LED rouges En lumière artificielle les Si vous utilisez des LED
Le rôle joué par les LED D1 (plutôt que n'importe quel- choses se gâtent en raison spéciales pour lumière in-
dans l'émetteur et dans le le autre couleur) munies des parasites : n'oublions fra-rouge (IR) c o m m e cel-
récepteur est, on s'en dou- chacune d'un réflecteur pas que toute lampe allu- les que l'on trouve dans
te, primordial. Aussi nous c o m m e on le voit sur les mée par le secteur émet les télécommandes, vous
recommandons-vous photographies des pro- en permanence une lu- améliorerez sensiblement
chaudement d'adopter totypes. mière modulée à 50 Hz ! la portée de l'émetteur
pour ces deux compo- A l'extérieur la portée est Ce qui se traduit par un
sants les modèles indi- de quelques mètres. ronflement dans notre ré-

Circuits Intégrés, Analogiques, Régulateurs Intégrés, Interfaces, Micro-Processeurs,


Mémoires RAM Dynamiques Statiques, Eprom et Eeprom, Quartz, Bobinage,
Semi-ConducteursTransforiques, Filtres, Ligne à retard, Leds, Supports de Cl, Ponts,
Opto-Electronique, etc.
Et de nombreux KITS.

Bon à découper pour recevoir le catalogue gênerai


11, Place de la Nation, 75011 Paris 43 79 39 88
Nom
Télex 216 328 F - Ouvert de 9 h 30 à 12 h et de 14 h à 19 h
Adresse
Envoi Franco 35 F - Vendu également au magasin
Fermé le Lundi.

radio lumière • elex n°26 • octobre 1990 43


PDF Page Organizer - Foxit Software

sifflet pour chien

Fidélité et obéissance. immodéré de l'obéissan- bien avant I ' électronique, il


Pour expliquer leur cyno- ce aveugle dont font preu- existait des sifflets spé-
philie, de nombreux pro- ve ces maîtres-chien en ciaux, à ultrasons, pour
priétaires de chiens treillis, toujours plus nom- chiens. L'effet obtenu avec
3596. Sifflet sirène, en
avancent ces deux motiva- breux, qui à force de se nictal Dirkelé monlé sur bra^ de tels sifflets est à peu
tions, d'inspiration plutôt rapprocher de leur berger ceIet en cuir tin.avec boucle, près celui que produit le fût
\y fixer au poigne;. 4 . 9 5
féodale, que d'autres, allemand, deviennent plus évidé d'une petite clef ou
cynophobes ou pas, chien qu'aucun allemand, naît B o n h o m m e mainte- d'une entretoise quand on
croient devoir discuter fût-il berger et de race, ne nant, ce chien que souffle sur sa tranche, non
l'a jamais été lui-même. Monsieur Boiteux nous ra- sans pincer les lèvres. Se-
Relisez bien cette phrase conte (tout ça est sur sa lon l'intensité du souffle, il
avant d e nous écrire pour cassette) avoir recueilli gra- se produit un son plus ou
protester contre l'auteur vement blessé et qui parta- moins puissant, dont l'es-
de ces lignes, et le traiter ge maintenant sa vie sentiel n'est toutefois pas
d'appeJ
d'odieux ennemi des tranquille à St Hippolyte du perceptible par des oreil-
^intice, chiens, anti-allemand de Fort, dans le Gard. les humaines, mais l'est
, toul eu cuivre nickelé, .tvec 2 pis- surcroît. parfaitement par les oreil-
tons cl anche de i^ (inaJité, longueur
2ic/m 9.50 Si le sifflet pour chien dont les d'un chien (et de bien
va traiter la suite de cet d'autres animaux).
Sans prendre position, salut Bonhomme ! article est publié dans ce Arrêtez de souffler mainte-
nous observons, non sans numéro consacré aux fré- nant, vous allez vous péter
un certain cynisme, qu'au Lisez la suite aussi, car les quences hautes, très hau- la sous-ventrière. Adoptez
dictionnaire de la bêtise, clebs, on n'a rien contre, tes, ce n'est pas par plutôt notre sifflet élec-
l'article «chien» est riche au contraire, ce sont leurs tronique.
hasard. L'association
en niaiseries du genre « Al- maîtres qui nous font brai- d'idées ultrasons-chiens
lez, donne la papat- re. Les chiens, on les aime est presqu'aussi immédia-
te... Ouh, l'est gentil, le bien a priori, m ê m e sans te et universelle que l'as- le chien sifflera parfois
chien-chien I Oui, l'est les connaître. Tenez, Bon- sociation d'idées
gentil le chien-chien à son homme, par exemple. Nous l'avons déjà vu à
ultrasons-chauve-souris plusieurs reprises, le cir-
papa. N'avait des grandes Nous ne l'avons entendu qui a inspiré un autre mon-
noreilles... Où l'est la ba- aboyer qu'une seule fois, cuit en pont, ou à étages
tage dans ce numéro. Déjà
balle? Cherch', cherch'» c o m m e « figurant » sur la
Etc. Monsieur Roger Pierre cassette audio que nous a
(oui, le p'tit Roger) en a fait envoyée Monsieur Pierre
jadis un sketch qui valait Boiteux, suite à I ' article sur
son pesant de frolic. la cigale électronique, d u
n°24 d'ELEX. C'est une
Si la recherche de la com- bonne idée, ça, d'enregis-
pagnie et de l'affection fi- trer une cigale et de nous
dèles en dehors de la gent envoyer une cassette pour
humaine ne doit susciter, nous faire une leçon d'en-
au pire, que des fronce- tomologie, cadavre de ci- ATTELAGE POUR CHIEN
ments de sourcils de la gale à l'appui : à la Rationnel, légei-, simple, pratique, utilise la force du chien
part des gens allergiques rédaction d'ELEX nul sans le blesser.
4089. A t t e l a g e en cuii- uoii- cxirii-fort, lovitcs les cuutiires a\c^ piqûres sellerie
aux truffes humides et aux n'ignore désormais la dif- solides, cliaiuc^ d'aïujhc. Duicc indéfinie 24-. »
coussinets râpeux, il est férence entre grillon, sau- 'ïOni. M u s e r o l l e nicuhaiivc pour cet atielat^c- SnppU^m-m 4.25
difficile, toutefois, de rester terelle et cigale. Merci, et 'l(îî)(i. A t t e l a g e d e l u x e , ^'cm-e du prcccdcm, en L-uir hnv^nc Je m u i j'^'' choir,
poitrail Joulilc pcnii ^t)!^!!^. .iiincaux et boucles nic}<elés. l'ii'i pirjuil. 35- •
indifférent devant le goût en plus tout le monde con- ''lOÎ)". M u s e r o l l e fn^ullAiivc pour cet attcl.i^'c Supl^lénun: 7. »

44 sifflet pour chien • elex n°26 • octobre 1990


PDF Page Organizer - Foxit Software

a'ifiO. S i m e t modelé mili-


NI ... N6 = ICI =40106 BD439 t:i're . à deux -tons, cii
BD440 nii-ul nickelé 1.15

•ITii. S i f f l e t balle Lebel,


tout en métal nickelé, à
2x deux tons altern.uits, son
|-0<^ perdant 1.40
T1 BD135 ,3
©
(
^
® ii')7.^). S i f f l e t à àcux ton
HP •CÎV ^ >
ICI 9V conjugués, tout en m
riickclé, avec chaîne et
ciDchci ;. , - 1 . 5 0
^ 2x
BD136
T2 _
, @ ^ .^>1
_ , „ ^ T4 lî.Xrrr3
0
I I
R1
39 k
OJ?
0 LISTE DES COMPOSANTS

R1 = 39 kQ
^ v o i r texte
1n5 . . . 2n2 CI = 220/.(F/16 V
C2 = 1,5 nF à2,2nF
' 1 ' T1,T3 = BD135 0U BD439
T2,T4 = BD136 ou BD440
Figure 1 - Le brochage de transistor indiqué ci-dessus pour les BD439 et BD440 est également valable
pour les BD135 et BD136. Vous pouvez utiliser aussi bien les uns que les autres. Divers :
Le sifflet pour chien n'est alimenté que brièvement, tant que l'on appuie sur SI, ce qui permet de l'ali- haut-parleur piézo
menter à partir d'une pile de 9 V. SI = poussoir à contact
fugitif
symétriques complémen- m e m b r a n e d u haut-par- groupes de transistors. platine d'expérimentation
taires est un moyen effica- leur quitte sa position de Ceux-là sont choisis de tel- de format 1
ce d'obtenir une repos, et avance dans un le sorte que lorsque dans
amélioration du rende- cas, mais recule dans I ' au- une paire I ' un est conduc-
ment à partir d'une tension tre, de telle sorte que la teur, I ' autre soit bloqué. T3
donnée. Le circuit en pont puissance du signal sono- est un transistor NPN com-
permet d'inverser rapide- re obtenu de cette manière me T1, tandis que T2 et T4
ment la polarité de la ten- est quadruplée par rapport sont des PNP. Quand la
sion aux bornes d'une à la puissance obtenue base de T1 et T2 est forcée
charge. Sur la circuit de la avec une c o m m a n d e con- au niveau haut par les sor-
figure 1, la charge c'est le ventionnelle. ties de N1, N2 et N3, seul
haut-parleur Les deux T1 conduit. Le niveau de
branches d u pont, ce sont La c o m m a n d e des transis- sortie de ces trois opéra-
T1 et T4 d'une part, T2 et T3 tors du pont est assurée teurs est inversé par N4,
de l'autre. Il faut obtenir par deux groupes de trois N5 et N6, de telle sorte que
que ces transistors soient inverseurs montés en pa- pendant que la base d e T1
saturés les uns quand les rallèle : N1, N2 et N3, contre et T2 est haute, la base de
autres sont bloqués. Ainsi N4, N5 et N6. En principe, T3 et T4 est forcée au ni-
quand T1 et T4 conduisent, ces inverseurs sont des veau bas : c'est donc T3 o-HDk-0
qui est bloqué, alors que
le courant circule à travers opérateurs logiques utili-
T4 conduit. Quand le ni-
le HP de gauche à droite. sés séparément. Ici on les
veau de sortie de N1, N2 et
Quand ce sont T2 et T3 qui combine pour augmenter N3 devient bas, c'est l'in-
conduisent, le courant cir- I ' intensité du courant four- verse qui se produit.
cule de droite à gauche. La ni aux bases des deux

Vous avez sans doute re-


marqué la présence du ré-
seau RC R1/C2 entre la
sortie de N3, N2 et N1, et
leur entrée c o m m u n e . Les
lecteurs d'ELEX savent
que ce réseau transforme
les opérateurs logiques en
multivibrateurs, ou oscilla-
teurs. Nous ne reviendrons
ici sur le principe d'un tel
montage que pour rappe-
L J
ler que la fréquence de
l'oscillateur est déterminée Figure 2 - Plan d'implantation
dans une large mesure des composants du sifflet sur
par la valeur de ces deux une moitié de platine d'expéri-
composants. mentation. Les ponts de câbla-
ge sont nombreux. Veillez à les
Les transistors sont utilisés placer comme il faut, et orientez
en « tout ou rien », les transistors dans le bon sens,
c'est-à-dire qu'ils sont sinon même votre chien n'en-
c o m m e des interrupteurs, tendra pas les ultrasons. Et pour
soit ouverts (bloqués), soit cause...
sifflet pour chien • elex n°26 • octobre 1990 45
PDF Page Organizer - Foxit Software
fermés (conducteurs).
Leur tension collecteur-
émetteur est quasi nulle
quand ils sont conduc-
teurs. Pas de chute de ten-
sion mesurable, pas de
dissipation, pas de radia-
teurs I II est évident que si
l'on traitait un signal sinu-
soïdal, les choses ne se-
raient pas si simples. Or,
c'est précisément un si-
gnal plutôt carré qu'il nous
faut, riche en harmoni-
ques élevées, celles que
les chiens entendent si
bien.
Le haut-parleur utilisé est
un composant spécial,
vendu pour les enceintes
audio. Il s'agit d'un tweeter
spécial, de type piézo-élec-
trique (pas de bobine),
muni d'un pavillon. C'est
un composant courant et
bon marché (quelques di-
zaines de francs). Ce haut-
parleur reproduit les ultra-
sons, au m ê m e titre que la
capsule d'émission utili-
sée ailleurs dans ce numé-
ro ; ces ultrasons sont
essentiellement des har-
moniques du signal carré
dont la fréquence fonda-
mentale appartient néan- pour vérifier que la fré-
moins elle-même au quence des ultrasons est
domaine ultrasonique. de l'ordre de 25 kHz.
L'étape suivante consiste
à faire des essais avec vo-
En principe, vous n'avez tre chien, ou celui d'un Le cEien poCitique
pas à régler votre sifflet. Il y voisin.
a quand m ê m e la possibili- Un grand mâtin, fort bien dressé.
té de jouer sur la valeur d e
C2, le condensateur de la Nous conclurons cet Chez un boucher de connaissance.
constante de temps de article par une histoire aus- D'un pas diligent et pressé
l'oscillateur (entre 1 nF et si croustillante que véridi- Portait souvent tout seul un panier par son anse.
3 nF environ). Si vous avez que. Écoutez : Le
Le boucher l'emplissait avec fidélité
passé la vingtaine, ne vous concepteur de ce schéma
l'a inventé, sous une for- Des mets les plus friands qu'il eût dans sa boutique
fiez plus à vos propres
me initiale plus puissante Et le matin, malgré son ventre famélique,
oreilles, car votre acuité au-
ditive a déjà bien diminué que la version inoffensive Les portait à son maître en chien de probité.
dans l'extrême aigu ( publiée ici, non pas pour Toutefois il avint qu'un jour un certain dogue
c'est-à-dire à partir de appeler un chien qu'il Fourra dans le panier son avide museau.
15kHz). Demandez l'as- n'avait d'ailleurs pas, mais
Et d'un air insolent et rogue
sistance d'une jeune per- pour siffler (comme on sif-
fle un artiste ou un sportif En tira le plus gros morceau.
sonne à l'ou'i'e intacte
(habitués des concerts que l ' o n souhaite voir dis- Pour le ravoir, sur lui notre mâtin s'élance.
rock&pop, s'abstenir I) et paraître en coulisses) les Le dogue se met en défense ;
vérifiez ou faites vérifier chiens du voisinage qui Et pendant qu'ils se colletaient.
que le sifflet émet, quand l'empêchaient de s'endor- Se mordaient, se culebutaient.
vous appuyez sur S1, un si- mir ou de faire la grasse
matinée. Assigné devant le De chiens une nombreuse et bruyante cohue
gnal tout juste audible par Fondit sur le panier des deux bouts de la rue.
une oreille humaine. juge par les voisins dont
Ne mettez jamais votre les chiens s'étaient mis à Le mâtin s'étant aperçu.
oreille dans le pavillon du hurler d e plus belle sous la Après maint coup de dents reçu.
haut-parleur Même si pression, insupportable à Qu'entre tant d'affamés la viande partagée
vous n'entendez pas les ul- leurs oreilles, des ultrasons Serait bientôt toute mangée.
trasons, ils existent et peu- vengeurs, notre ami réus-
sit in extremis à échapper Conclut qu'à résister il n'aurait aucun fruit.
vent provoquer des
troubles. N'approchez pas à une condamnation en Il changea donc soudain de style et de méthode.
non plus le pavillon du HP convaincant le juge qu'il Et devenu souple et commode,
de l'oreille de votre chien. n'était nullement dans ses Prit sa part du butin qu'il dévora sans bruit.
Si vous disposez d'un os- intentions de persécuter Ainsi dans les emplois que fournit la cité,
cilloscope, vous pourrez les toutous d u quartier, Tel des deniers publics veut faire un bon usage
vérifier aisément que le si- mais qu'il se livrait, en sa Qui d'abord des pillards retient l'avidité.
gnal sur le HP est carré, et qualité d'électronicien, à Mais après s'humanise et prend part au pillage.
que son amplitude crête à de savantes études sur la M. dt Tugct
crête est à peu près égale propagation des ondes so- (contemporain de J. de La fontaine)
au double de la tension nores. Rira bien qui sifflera
d'alimentation. Profitez-en le dernier

46 Sifflet pour chien • elex n°26 • octobre 1990