Vous êtes sur la page 1sur 30

Rapport de stage

de formation humaine

Réalisé par :
Daikhi Dhiaeddine

Période :
Du 01/08 au 31/08/2018

Entreprise :

CSC Manar

1
Signature de l’encadrant(e)
Et cachet de l’entreprise

2
Remerciements

Je voudrais exprimer toute ma gratitude au chef CSC EL MANAR


Mr AMEN ALLAH ZRAN de m’avoir accepté comme stagiaire au sein
de son équipe et de m’encadrer.

Je tiens aussi à transmettre mes remerciements les plus sincères à Mme


GHAZOUANI Naima, Mr KHAIRALLAH Abdelkader, Mr JEBALI
Ramzi et Mr GHORBEL Anwer pour leurs patiences, leurs
disponibilités et leurs conseils tout au long de ce stage.

De mon côté, j'espère que ma conduite et mon apprentissage ont laissé


une bonne impression de SUP’COM et affirment son image de marque.

3
Table des matières
Liste des abréviations........................................................................................................................................5
Introduction ..................................................................................................................................................... 7
Présentation de Tunisie Telecom .....................................................................................................................8
Présentation de l’entreprise .......................................................................................................................... 8
Mission ....................................................................................................................................................... 9
Organigramme.............................................................................................................................................. 10
Le CSC El Manar .............................................................................................................................................. 11
Présentation……………………………………………………………………………………………………………………………………………..11
L’unité zone ................................................................................................................................................11
L’unité de gestion d’abonnés ...................................................................................................................... 11
Gis.......................................................................................................................................................... 12
Workflow ................................................................................................................................................14
U2000 .................................................................................................................................................... .14
EWSD ......................................................................................................................................................15
Le réseau téléphonique .................................................................................................................................. .15
Introduction …............................................................................................................................................... .15
Hiérarchie d’un réseau de lignes d’abonnés « RLA » .................................................................................... .15
Type de réseau…………………………………………………………………………………………………………………………………………...16
Répartiteur général ................................................................................................................................ .17
Sous répartiteur ..................................................................................................................................... .20
MSAN ..................................................................................................................................................... .21
Points de concentration.......................................................................................................................... .22
Les câbles ................................................................................................................................................ 23
Paire torsadée ........................................................................................................................................ .23
Faisceaux Hertziens ................................................................................................................................ .24
Fibre Optique .......................................................................................................................................... 24
Dérangement ....................................................................................................................................................25
Définition………………………………………………………………………………………………………………………………………….…25
Types de dérangements………………………………………………………………………………………………………………………25
Cause de dérangements……………………………………………………………………………………………………………………..25
Relève de dérangements…………………………………………………………………………………………………………………….25
Conclusion…………………………………………………………………………………………………………………………………………………..26

4
Liste des abréviations

SAF: service administratif et financier

ROC : centre opérationnel régional

SR : sous répartiteur

MSAN : Multiservice Access Node

UGA : unité de gestion des abonnées

RTC : Réseau Téléphonique Commuté

CSC : Centre de service client

5
Table des figures

Figure 1: Organigramme de Tunisie Telecom

Figure2 : Interface graphique du U2000

Figure 3 : Hiérarchie d’un réseau téléphonique

Figure 4: Types de réseaux

Figure 5 : Répartiteur général

Figure 6 : Réglette verticale

Figure 7 : Réglette horizontale

Figure 8 : Port

Figure 9 : La jarretière

Figure 10: le sous répartiteur

Figure 11 : MSAN

Figure 12 : Le point de concentration

Figure 13: La paire torsadée

Figure 14: Faisceau hertzien

Figure 15 : La fibre optique

6
Introduction

De nos jours, l’implémentation des moyens


technologiques dans la vie courante devient
indispensable vu leur grande utilité et leur grande
influence.

Vu l’importance de l’intégration dans la vie


professionnelle, la direction du CSC m'a donné la chance
de s'approcher du monde de travail à travers un stage qui
constitue une occasion de contacter en proximité les
ouvriers pendant leurs tâches journalières, de voir les
unités de base et les fonctions essentielles de cette
entreprise et confronter les connaissances théoriques à
l’exercice pratique.

Le présent rapport explicite les différents stades


théoriques et pratiques de mon travail et de l’intégration
au sein de l’entreprise.

7
1. Présentation de Tunisie Telecom
1.1. Présentation de l’entreprise

L’office national des télécommunications est créé suite à la


promulgation de la loi N°36 du 17 avril 1995. Il a ensuite changé de
statut juridique, en vertu du décret N°30 du 5 avril 2004, pour
devenir une société anonyme dénommée « Tunisie Telecom ».
Depuis sa création, Tunisie Telecom œuvre à consolider
l’infrastructure des télécoms en Tunisie, à améliorer le taux de
couverture et à renforcer sa compétitivité.
Elle compte dans ses rangs plus de 6 millions abonnés dans la
téléphonie fixe et mobile et se compose de 24 directions régionales,
de 80 Actels et points de vente et de plus de 13 mille points de vente
privés .Elle emploie plus de 8000 agents.
Elle est chargée de :

-L’installation, l’entretien et l’exploitation des réseaux publics de


télécommunications.

-L’offre de tous les services publics ou privés de


télécommunications correspondant aux divers besoins à caractère
social et économique.

-La promotion des nouveaux services de télécommunication.

-Le développement des études et recherches scientifiques liées


au secteur de télécommunication.

-La participation à l’effort national d’enseignement supérieur en matière de


télécommunication.

8
1.2. Mission
Tunisie Télécoms a pour mission d’assurer toutes les activités relatives
au domaine télécommunications dont notamment :

- La coopération avec les organismes similaires et


l’application des traités internationaux en matière
de télécommunications.

- L'installation, le développement, l’entretien et


l’exploitation des réseaux publics de
télécommunications et particulier, les réseaux de
téléphone, de transmission de données…

- La promotion de nouveaux services de


télécommunications.

9
1.3. Organigramme de la
société

Figure 1: Organigramme de Tunisie Telecom

Mon stage était dans le CSC et ainsi les tâches étaient celles de l’unité zone et
de l’UGA.

10
2. Le CSC El Manar

1.1. Présentation

Ce centre de zone s’occupe de la construction des nouvelles lignes


d’abonnés. En outre, il assure la réparation de toute sorte de
dérangement depuis le répartiteur général (RG) jusqu’à l’abonné, la
maintenance du réseau local d’abonnés, l’exécution des travaux
d’extension ainsi que la surveillance des projets et la
documentation. Il est composé de deux grandes sections :
administrative et opérationnelle.

2.2. L’unité Zone

L’unité zone est chargée de résoudre les problèmes de dérangement


chez les abonnés. Les employés reçoivent des ordres provenant des
réclamations des clients et contenant les informations nécessaires y inclus
le type d’ordre et la location. Ils se déplacent pour résoudre le problème.

2.3. L’unité de gestion d’abonnés

L’UGA est chargée des tâches pouvant être accomplies par l’ordinateur
par le biais des applications comme Gis, U2000, EWSD et Workflow.

2.3.1. Gis

Le Gis est un système informatique de matériels, de logiciels, et de processus


conçus pour permettre la collecte, la gestion, la manipulation, l’analyse, la
modélisation et l’affichage de données à référence spatiale afin de résoudre
des problèmes complexes d’aménagement et de gestion.

11
Le GIS de TUNISIE TELECOM (ou SIG selon la
terminologie française) est un outil informatique très puissant
qu’utilise presque tous les centres de construction des lignes (CCL),
toutes les centrales de commutations (CCA) ainsi que toutes les
agences commerciales tunisiennes pour effectuer toutes les tâches
qui ont une relation avec le réseau téléphonique.

L’interface du GIS est compose des rubriques qui, une fois connecté,
permet à l’opérateur la possibilité de consulter des nouvelles
opérations à effectuer et qui sont émises soit par le CSC soit par
l’ACTEL :

- Nouvelle installation : suite à une demande d’abonné disposée


à l’ACTEL, cette dernière envoie un avis par courrier et une demande
sur le GIS pour que l’UGA commence les travaux de construction
d’une nouvelle ligne, a l’affectation des numéros, et reste par la suite
au CSC à achever cette opération a l’extérieur du UGA en relation
avec le répartiteur.

- Transfert : lors du changement d’adresse d’un abonne à


condition qu’il ne soit pas hors zone.

- Résiliation (le CSC décide de résilier définitivement la ligne


téléphonique d’un abonne) ou résiliation sur demande (l’abonne
demande une résiliation provisoire qui ne peut pas dépasser les 3
mois, à la fin de cette période la ligne se déclenche
automatiquement)

12
- Suspension provisoire.

- Rétablissement,…

- L’historique des abonnés.

- Cette application permet d’avoir la liste de toutes les


opérations concernant le Service ADSL/VDSL :

• Activation des lignes

• Résiliation des lignes

• Transfert de service

• Résiliation suite à un non-paiement…

13
2.2.2. Workflow
Le Workflow Data est un système d’information implémenté
chez Tunisie Telecom, qui a pour rôle la modélisation et la
gestion informatique de l'ensemble des tâches à accomplir par
des différents acteurs impliqués dans la réalisation d'un
processus métier, ainsi que l'affectation des ports.
Notre cas se référera au Système d’information pour les
commandes ADSL qui permet, au niveau Centre de
Commutation Automatique, l’accès aux différentes interfaces :
 Suivi des OTs (Ordre de Travaux)
 Consultation Demandes
 Suivi des Réclamations
 Transfert et résiliation

2.2.3. U2000

Le U2000 est un logiciel responsable de la consultation, gestion et


configuration des sous répartiteurs du type MSAN. Il permet d’effectuer
comme opérations :
- Affichage de propriétés d’un MSAN (TID disponibles, nombre de slots…)
- Le transfert de ligne à travers l’attribution de nouveau TID.

Figure2 : Interface graphique du U2000

14
2.2.4. EWSD

L’EWSD est un logiciel permettant la consultation, création, suppression


et permutation des numéros de téléphone. Contrairement au logiciels
mentionnés ci-dessus les opérations ne sont font pas à travers une
interface graphique mais avec des commandes (« SUBCREATE » pour
créer et « SUBDISP » pour consulter une ligne). C’est un logiciel assez
ancien et primitif.

3. Le réseau téléphonique
3.1. Introduction

Le réseau téléphonie est l’ensemble des moyens mis en œuvre pour permettre
à deux correspondants d’échange une conversation ou un message.
Pour que ce réseau soit fonctionnel, une infrastructure et des équipements
doivent se connecter entre eux.

3.2. Hiérarchie d’un réseau de lignes d’abonnés « RLA»

Figure 3 : Hiérarchie d’un réseau téléphonique

15
Afin d’assurer la communication entre deux
usagers, on a besoin des réseaux locaux d’abonnés qui sont constitués
du groupement des lignes d’abonnés rattachés à un même
commutateur.
Ce réseau doit permettre d’assurer la communication entre n’importe quel
abonné sur le territoire national avec n’importe quel abonné national ou
international.
En général, un réseau local d’abonnés admet plusieurs dispositifs d’extrémités
(RG, SR, PC) reliés entre eux par plusieurs câbles de diffèrent types.

3.3. Types de réseaux

On distingue deux types de réseaux :


 Réseau rigide (Distribution directe) : Un abonné peut
avoir une liaison avec le point de concentration (P.C)
puis directement avec le centre local sans passer par des
points de coupure .
 Réseau souple (Avec câbles de transport et des sous-
répartiteurs) : La liaison indirecte entre l’abonné et le
central est due à la présence des points de coupures à
l’intermédiaire généralement sont des sous répartiteur .

Figure 4: Types de réseaux

16
3.4. Répartiteur général

Le répartiteur général ou le table d’essai assure la connexion entre le centre de


commutation et le réseau d’abonné. Il permet essentiellement de distribuer
des câbles vers les sous répartiteurs et faciliter à l’agent de faire les essaies, de
mesurer les défauts lors des dérangements.

Figure 5 : Répartiteur général


Le répartiteur a pour rôles :

- _Répartition :

Principalement le RG permet la liaison entre les équipements


individuels de commutation ou de transmission qui sont
affectés soit à un abonné, soit à un circuit, et les conducteurs de
la ligne qui relie le commutateur au poste d’abonné ou un
commutateur distant.

17
-
- Protection :

Le répartiteur général est aussi un Bâti sur lequel sont installées


les protections contre les effets de l’environnement des lignes
d’abonnées.

Le répartiteur général est composé essentiellement de trois parties principales:

- Réglette verticale :

Elles jouent le rôle d’interface avec l’extérieur Chaque réglette est


constituée de 16 amorces comportant chacune 7 paires de broches
métalliques, ce qui nous donne 112 paires au total c’est à dire 112
abonnés par réglette. Exemple : T 540 – 13 – 2

Figure 6 : Réglette verticale


- Réglette horizontale :
C’est la partie d’alimentation du répartiteur où aboutissent les
câbles de raccordement provenant du central. Chaque réglette
comporte 128 paires numérotées de 0 à 127.

18
Chaque paire est correspond à un numéro de contact 71 xxx xxx.

figure 7 : Réglette horizontale

- Port :

C’est la partie responsable à l’établissement de l’ADSL vers l’abonné.


L’équipement Hawaï comporte 64 ports numérotés de 0 à 63.
Exemple : Reg 21- 42.

Figure 8 : Port

19
La jarretière :

Constituée de deux fils conducteurs torsadés et présentant une


certaine souplesse. Elle assure la liaison entre les équipements de
commutation aux conducteurs des lignes et assure aussi un rôle de
protection et de coupure. En effet, il permet de faire des essais et des
mesures, elle rend possible la conservation du même numéro à un
abonné changeant de domicile dans le secteur et ce par mutation de
jarretières.

Figure 9 : La jarretière
Les réglettes verticales sont branchées vers les ports et ainsi vers les réglettes
horizontales par des jarretières

3.5. Sous répartiteur

Le sous répartiteur est une armoire implantée sur la voie publique, Il est formé
par une série de têtes verticales (transport et distribution) ces têtes
sont reliées par des fils jarretières analogues à ceux utilisées au RG
permettant la liaison entre la partie réseau de transport à celle de la
distribution.

Le sous répartiteur a pour rôles :

- Optimisation des investissements : utilisation maximale du câble


de transport.
- Diviser les extensions en distribution et transport.
- faciliter les tâches de réparation ou de localisation des

20
pannes pour les équipes de dérangements donc c’est un
point d’essai.

Figure 10: le sous répartiteur

3.6. MSAN

Plus performant que l’AXE, un MSAN, ou Multi-Service Access Node, est une
interface qui est capable de prendre en charge des milliers d'abonnés large
bande sur une seule interface réseau. Le MSAN permet aux opérateurs de
fournir aussi bien des services de téléphonie classiques RTC, téléphonie Voix IP
ainsi que des services haut débit, via une plate-forme intégrée commune
installée dans un central local.

21
Figure 11 : MSAN

3.7. Points de concentration

Le point de concentration (PC) est un point de connexion de 7 lignes de


branchements sur des câbles de distribution de capacité de 8 paires (une paire
réserve). Il permet la bonne organisation des lignes de branchements et il
facilite les opérations de maintenance. Il permet aussi de localiser les défauts
soit côté abonné soit côté sous répartiteur.

Il existe plusieurs types des PC qui se différent par leur mode d’installation :

- Les PC sur façades


- Les PC sur poteaux
- Les PC de type réglettes à l’intérieur des immeubles
- Les niches pour les réseaux souterrains .

Caractéristiques de PC :
- Ils sont commercialisés sous forme de boîtiers en
plastique munis d’un couvercle.

22
- Ils offrent une utilisation plus souple aux
lignes occupant le réseau local d’abonnés.
Les PC desservent généralement 7 abonnés mais on peut trouver des PC de 14 paires.

Figure 12 : Le point de concentration

3.8. Les câbles

Une communication téléphonique n’est autre qu’un courant électrique, d’où la


nécessité d’assurer une liaison entre les différents points constituants le réseau
téléphonique. Pour ce besoin, on fait appel à des câbles spéciaux.
On peut classer les câbles selon leurs emplacements :
- Le câble de branchement : relie l’abonné au point de
concentration.
- Le câble de distribution : relie le point de concentration à
un sous répartiteur de zone ou d’immeuble.
- Le câble transport : communication entre les sous
répartition et le central.
- Le câble de liaison ou rocade : relie deux sous répartition

3.8.1. Paire torsadée

23
La paire torsadée est une ligne de transmission constituée à l’origine de deux
fils de cuivre isolés et enroulés l’un sur l’autre, actuellement les paires
torsadées ne sont plus utilisées.

Figure 13: La paire torsadée

3.8.2. Faisceaux hertziens

Un faisceau hertzien est un système de transmission de signaux. Aujourd'hui


principalement numériques - monodirectionnels ou bidirectionnels et
généralement permanent, entre deux sites géographiques fixes.

Figure 14: Faisceau hertzien

24
3.8.3. Fibre optique

La fibre optique désigne un câble qui contient un fil en verre ou en plastique


capable de conduire la lumière. C'est cette lumière qui va être transportée dans
le réseau .

Figure 15 : La fibre optique

Travaux effectuées :

Au niveau de l’UGA

Création des nouveaux abonnés à l’aide d’une application (WINFIOL).


Changement d’options de quelques abonnées suite leurs demandes
parvenu par l’agence commercial (ACTEL) avec (GIS) ou (Workflow).
Traitement des abonnées résiliés réclamés par l’ACTEL suite au non
payement ou suspension et observation puis vérification du bon
fonctionnement des compteurs des abonnés avec (GIS) ou
(Workflow).
- Activation des lignes
ADSL et VDSL.

25
Installation d’une nouvelle ligne

L’équipe du centre de service clientèle reçoit une fiche « FTA » : fiche


technique de l’abonné (lieu de résidence) et toutes les informations
nécessaires à l’établissement de la nouvelle ligne.
Ces informations sont essentiellement :
- Le numéro de la tête (câble de transport au niveau du SR)
- Le numéro de l’amorce
- Le numéro de la paire (couleur)
On tire une jarretière de la réglette horizontale vers la tête du câble correspondant après
avoir testé la ligne pour s’apercevoir si elle est une ligne saine ou pas.
Une autre équipe se dirige vers le SR et fait la liaison entre la tête de transport
et celle de distribution puis réalise l’installation interne chez l’abonné.

Figure : Matériels utilisés

Relève des problèmes d’ADSL/VDSL:

-Pas de synchronisation : problème ligne téléphonique ou modem mal


configuré.
-Modem synchrone et pas d’accès à l’Internet. (On a fait un test de Bouclage puis
on a vérifié la réglette au niveau de point de concentration

26
Testeur ADSL2+ :
Petit, léger et robuste, le
testeur MC2+ est un
équipement performant et
très simple d’utilisation.
Une fois le testeur allumé
et la synchronisation
établie, le technicien doit
presser sur un seul bouton
pour lire les résultats de
mesure.
• Test
synchronisation
ADSL / ADSL2 /
ADSL2+

Installation routeur :

On a commencé par la configuration de base du routeur qui inclut la


configuration de l'adresse IP, le routage par défaut, la charge statique et le
routage dynamique, le nom d'hôte, la bannière, le mot de passe secret, les
comptes utilisateurs, et d'autres options, avant l’installation coté client puis on
a testé si le nombre des paquets testes envoyés sont reçus au total et finalement
on a vérifié la connexion internet chez l’abonné .

3. Les dérangements :
3.1. Définition

Un dérangement est tout défaut qui perturbe le fonctionnement normal des


lignes Téléphoniques suite à certains accidents naturels (pluie, vent, …) ou un
endommagement accidentel par un citoyen d’un câble ou d’un poteau.
3.2. Types de dérangement :

Plusieurs types de dérangement peuvent apparaitre sur les


lignes téléphoniques on peut citer :
- Isolement : La ligne téléphonique se présente comme un
circuit ouvert (discontinuité de la paire).

- Boucle : C’est un court –circuit entre les deux fils de la

27
même paire.

- Mélange : Deux lignes d’abonnés différents sont


alimentées par le même câble .

- Courant étrange : Les conducteurs de la ligne peuvent


toucher une source de Courant électrique

- Friture : C’est le cas d’un mauvais contact qui produit


des sortes de parasites. A cause de l’humidité, l’usure,
mauvaise connexion…

- Mise à terre : c’est une mise à la terre électriquement


parlant (fuite de courant à terre).

28
4. Conclusion :

En guise de conclusion, Grâce à cette expérience très bénéfique, j’ai pu

accomplir une formation humaine et technique au même temps. Le mois

de stage au sein du centre de service clientèle CSC MANAR de TUNISIE

TELECOM, a été une opportunité qui m'a offert une bonne intégration

dans la vie professionnelle tout en appliquant les notions théoriques

acquises durant ma formation en SUP’COM. Lors de cette expérience

enrichissante, j’ai eu l’occasion de réaliser plusieurs tâches dans

différentes unités, ce qui m’a donné une idée claire sur les différents

services, équipements et matériels utilisés et de s’approfondir dans le

domaine de télécommunications. J’ai aussi appris d'être ponctuel et de

bien respecter le temps. De plus, travailler en équipe m’a permis d’établir

des relations avec certains employés qui m’ont supportés durant cette

période et de comprendre dans quelle mesure il est nécessaire pour un

ingénieur de s’insérer dans le groupe afin de dépasser les difficultés.

Enfin, je n’ai qu’à remercier de nouveau tous les agents de TUNISIE

TELECOM pour leur aide et encadrement judicieux.

29
Référence:

http://fr.wikipedia.org/

http://www.tunisietelecom.tn/

https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9partiteur_t%C3%A9l%C

3%A9phonique

https://www.tunisietelecom.tn/Fr/Particulier/Assistance

http://documentation.netgear.com/dg834n/fra/208-10090-

01/DG834N_SM-2-03.html

- https://www.academia.edu/34690372/rappor

30

Vous aimerez peut-être aussi