Vous êtes sur la page 1sur 18

Modèle en couches

Le rôle de ce modèle consiste à standardiser la communication entre les composants du réseau


afin que différents constructeurs puissent mettre au point des produits (logiciels ou matériels)
compatibles.
Rôle des couches:
La couche physique : Spécifications des caractéristiques
matérielles, des fréquences porteuses, etc...
La couche liaison : Spécifie comment les données sont
expédiées entre deux nœuds. Elle assure la liaison point
à point et multi-point dans un réseau de communication.
La couche réseau : Dans la couche réseau le but
principal est de trouver une route et une transmission
fiable des données captées.!
La couche transport : Cette couche est chargée du
transport des données, de leur découpage en paquets,
du contrôle de flux, de la conservation de l'ordre des
paquets et de la gestion des éventuelles erreurs de
transmission.
La couche application : Cette couche assure
l'interface avec les applications.
Plans de Gestion:
• Plan de gestion d'énergie : contrôle l'utilisation de la batterie. Par exemple, après la
réception d'un message, le capteur éteint son récepteur afin d'éviter la duplication des
messages déjà reçus. En outre, si le niveau d'énergie devient bas, le nœud diffuse à ses
voisins une alerte les informant qu'il ne peut pas participer au routage. L'énergie
restante est réservée au captage ;

• Plan de gestion de mobilité : détecte et enregistre le mouvement du nœud capteur.

• Plan de gestion de tâches : balance et ordonnance les différentes tâches de captage


de données dans une région spécifique.
Pourquoi ZigBee (IEEE 802.15.4) ?

• Créé en 2005 pour être une version allégée de Bluetooth.


• Mode de transmission DSSS (Direct Sequence Spread Spectrum) : On émet les infos
sur plusieurs canaux simultanément , le récepteur reçoit la même chose plusieurs fois
et il peut fonctionner malgré les problèmes de réception.
La couche MAC IEEE 802.15.4 :

•Utilise deux modes d'adressage IEEE 64-


bit & 16-bit

•Accès canal CSMA-CA

•Utilise une structure de trame simple

•Permet d'utiliser le mécanisme de


beaconing;

•Assure une transmission fiable de


données

•Offre une sécurité AES-128


CSMA/CA (Collision Avoidance)
La méthode CSMA/CA s'utilise dans les réseaux sans-fil. En effet, contrairement
aux réseaux filaires, deux stations peuvent émettre vers une troisième sans se détecter
(la première étant hors de portée de la seconde).
Pour éviter cela, une station est considérée comme le maître des transmissions qui
autorise une station à communiquer lorsque celle-ci le demande. Pour cela, la station
doit émettre une courte trame RTS (Ready To Send) contenant quelques informations sur
la communication (débit, longueur de la trame, etc.).
Si la station maître accepte cette communication, elle renvoie alors une trame CTS
(Clear To Send) et la station peut transmettre son message.
En revanche, si la station ne reçoit pas de message elle doit attendre à nouveau avant
de redemander une autorisation d'émettre.
Dans les réseaux sans fil, le problème de nœud exposé se produit lorsqu'un nœud est empêché
d'envoyer des paquets à d'autres nœuds en raison d'un émetteur voisin. Prenons un exemple de 4
nœuds nommés R1, S1, S2 et R2, où les deux récepteurs (R1, R2) sont hors de portée l’un de
l’autre, alors que les deux émetteurs (S1, S2) situés au milieu se trouvent dans la plage de chacun.
autre. Ici, si une transmission entre S1 et R1 est en cours, le nœud S2 ne peut pas transmettre vers
R2 car il conclut après le sens de la porteuse qu'il interfèrera avec le voisin S1 lors de la
transmission. Cependant, notez que R2 pourrait toujours recevoir la transmission de S2 sans
interférence, car elle est hors de portée de S1.