Vous êtes sur la page 1sur 52

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE


DIRECTION CENTRALE DES SERVICES DE SANTE MILITAIRE
DIRECTION DES PROJETS ET DE REALISATION
MAITRE D’OUVRAGE DATE SIGNATURE

STRUCTURE REGIONALE DE SOINS À TAMANRASSET


PROJET

MAITRE D’ŒUVRE Architecte

Krebs und kiefer Heinle, Wischer und Partner


International GmbH&Co. Villastr. 1
Hilpertstraße 20 70190 Stuttgart
D-64295 Darmstadt Téléfon: +49711 16654-0
Germany Téléfax: +49711 16654-77

DATE 11.05.10 SIGNATURE

Ingénieur

Auberlenstraße 13
70736 Fellbach
Téléfon: +49711 951930-0
Téléfax: +49711 519010
11/05/2010
DATE SIGNATURE DATE 11.05.10 SIGNATURE

Conception générale DAO A – D3 « Hospitalisation »


DISCIPLINE PHASE BATIMENT

Bordereau des prix unitaires – Fourniture et Pose


CONTENU

Lot MF-006 Ventilation, climatisation, désenfumage – Fourniture et Pose


CHAPITRE

083150 - 200 - ME - DAO - 005 - 0


o o
N PROJET BATIMENT DISCIPLINE TYP DE DOCUMENT N SEQUENTEL INDEX
Structure Régionale de Soins à Tamanrasset
Lot MF-006 Ventilation, climatisation, désenfumage
Descriptif

Dossier d’appel d’offre

Descriptif

Lot MF-006 Ventilation, climatisation, désenfumage

Pose et fourniture

Date : 11.05.2010 Page 2


Structure Régionale de Soins à Tamanrasset
Lot MF-006 Ventilation, climatisation, désenfumage
Descriptif

Table des matières

Table des matières ................................................................................................................ 3


I Description des tâches ..................................................................................... 5
I.1 Description générale.............................................................................................................................. 10
I.1.1 Protection incendie .......................................................................................................................... 10
I.1.2 Isolation............................................................................................................................................. 10
I.1.3 Fermetures des conduits................................................................................................................. 11
I.1.4 Insonorisation................................................................................................................................... 11
I.1.5 Système de mesure, de commande et de régulation ................................................................... 11
I.2 Description détaillée avec valeurs indicatives de l’installation .............................................................. 11
I.2.1 Données générales de l’installation ............................................................................................... 11
I.2.2 Données de garantie ........................................................................................................................ 12
I.2.3 Les indices suivants de renouvellement minimal de l’air ont été pris comme référence ........ 13
I.2.4 Récupération de chaleur ................................................................................................................. 13
I.2.5 Description générale des installations .......................................................................................... 13
I.3 Description des différentes installations de ventilation :........................................................................ 13
I.3.1 Séparateur de Sable......................................................................................................................... 13
I.3.2 Air comprimé .................................................................................................................................... 14
I.3.3 Zones des soins blocs A1 à A3....................................................................................................... 14
I.3.4 Unité de ventilation n°1 Administration, Bloc B ........................................................................... 15
I.3.5 Unité de ventilation n°18 Dialyse, Bloc C1 .................................................................................... 16
I.3.6 Unité de ventilation n°17 Rééducation Fonction nelle Physiothérapie, Bloc C1........................ 17
I.3.7 Unité de ventilation n° 20 Dentaire, Bloc C1 .................................................................................. 17
I.3.8 Unité de ventilation n° 21 Laboratoires, Bloc C1 .......................................................................... 18
I.3.9 Unité de ventilation n° 38 Autopsie, morgue, B loc D1 ................................................................. 18
I.3.10 Unité de ventilation n°39 Magasins et Corrido rs Bloc D1 .......................................................... 19
I.3.11 Unité de ventilation n° 39.2 Approvisionnemen t Pharmacie Bloc D1....................................... 19
I.3.12 Unité de ventilation n° 40 Cuisine Bloc D1 .................................................................................. 20
I.3.13 Unité de ventilation n°42 Blanchisserie Bloc D1......................................................................... 21
I.3.14 Unité de ventilation n°43 Ateliers Bloc D1 ................................................................................... 21
I.3.15 Unité de ventilation n° 44 Technique Bloc D2 ............................................................................. 22
I.3.16 Unité de ventilation n° 44.2 Vestiaires Bloc D2 ........................................................................... 22
I.3.17 Unité de ventilation n°12.5 "Entrée Personnel " Bloc D1/Magistrale ......................................... 22
°
I.3.18 Unités de ventilation n 11 et 12 - Magistrale............................................................................... 22
I.3.19 Unité v n° 22 Bloc C2 – RDC .......................................................................................................... 23
I.3.20 Unité de ventilation n°23 Bloc C2 – 1er étag e ............................................................................ 23
I.3.21 Unité de ventilation 24 Bloc C3 – RDC ......................................................................................... 24
I.3.22 Unités de ventilation n° 25 à 32 - Bloc C3 – 1er étage ................................................................ 25
I.3.23 Unités de ventilation n° 34 et 35 - Bloc C4 – RDC...................................................................... 26
I.3.24 Unités de ventilation n° 36 et 37 - Bloc C4 – 1er étage............................................................... 27
er
I.3.25 Unités de ventilation n° 19 et 33 - Blocs C1 à C4 – RDC et 1 étage zone couloir axes 1 à
2.......................................................................................................................................................... 28
I.3.26 Aération et ventilation de la canalisation technique .................................................................. 28
I.3.27 Désenfumage méchanique ............................................................................................................ 29
II Prescriptions techniques ................................................................................ 29
II.1 Volume des livraisons et prestations ..................................................................................................... 29
II.2 Exécution ............................................................................................................................................... 32
II.2.1 DTV 01-1 (description technique de la ventilation en....................................................................... 35
II.2.2 DTV 01-2 (description technique ventilation) ................................................................................... 36
II.2.3 DTV 01-3 (description technique ventilation) ................................................................................... 37
II.2.4 DTV 01-4 (description technique ventilation) ................................................................................... 37
II.2.5 DTV 01-5 (description technique ventilation) ................................................................................... 37
II.2.6 DTV 01-6 (description technique ventilation) ................................................................................... 38
II.2.7 DTV 02-1 (description technique ventilation) ................................................................................... 38
II.2.8 DTV 02-3(description technique de la ventilation)............................................................................ 39
II.2.9 DTV 02-4 (description technique de la ventilation)........................................................................... 39
II.2.10 DTV 02-5 (description technique de la ventilation)..................................................................... 39
II.2.11 DTV 02-6 (description technique de la ventilation)..................................................................... 41
Date : 11.05.2010 Page 3
Structure Régionale de Soins à Tamanrasset
Lot MF-006 Ventilation, climatisation, désenfumage
Descriptif

II.2.12 DTV 02-7 (description technique de la ventilation)..................................................................... 41


II.2.13 DTV 02-8 (description technique de la ventilation)..................................................................... 42
II.2.14 DTV 03-1 (description technique de la ventilation)..................................................................... 43
II.2.15 DTV 04-1 (description technique de la ventilation)..................................................................... 43
II.2.16 DTV 04-2 (description technique de la ventilation)..................................................................... 47
III Description des positions................................................................................ 52

Date : 11.05.2010 Page 4


Structure Régionale de Soins à Tamanrasset
Lot MF-006 Ventilation, climatisation, désenfumage
Descriptif

I Description des tâches


Description technique de l’installation de ventilation et de climatisation
Normes:

EN 1443 Conduits de fumée


- Exigences générales

EN 1505 Ventilation des bâtiments


- Conduits en tôle et accessoires à section rectangulaire
- Dimensions

EN 1506 Ventilation des bâtiments


- Conduits en tôle et accessoires à section circulaire

DIN 1946-1: Ventilation et conditionnement d’air;


- terminologie et symboles graphiques

DIN 1946-2: Ventilation et conditionnement d’air;


- conditions techniques de santé

DIN 1946-4: Ventilation et conditionnement d’air


- Ventilation des hôpitaux

VDI 2167 Chauffage ventilation dans les hôpitaux

SWKI 99-3: Installations de chauffage, Ventilation et climatisation des hôpitaux


(Planification, construction, exploitation)

Liste des Plans:

83150 200 MV 1 1 03 0 1/1 RDC - plan de niveau de pression 1:200


83150 200 MV 3 1 04 0 1/1 RDC - désenfumage mécanique plan général 1:200

83150 200 MV 1 1 02 1 1/1 1ère étage - plan de niveau de pression 1:200


83150 200 MV 3 1 04 1 1/1 1ère étage - désenfumage mécanique plan général 1:200

83150 200 MV 1 1 04 2 1/1 2ème étage - plan de niveau de pression 1:200


83150 200 MV 3 1 05 2 1/1 2ème étage - désenfumage mécanique plan général 1:200

83150 200 MV 3 1 03 3 1/1 3ème étage - désenfumage mécanique plan général 1:200

83150 200 MV 3 1 01 4 1/1 4ème étage - désenfumage mécanique plan général 1:200

83150 200 MV 1 1 00 S 1/6 Sous-sol - Galerie technique Partie 1/6 1:50


83150 200 MV 1 1 00 S 6/6 Sous-sol - Galerie technique Partie 6/6 1:50

83150 200 MV 1 1 05 0 1/1 Plafonds Poste de garde RDC 1:50


83150 210 MV 1 1 00 0 1/1 RDC - Hospitalisation Bloc A1 – A3 + Magistrale 1:100
83150 210 MV 1 1 00 0 1/6 RDC - Hospitalisation Bloc A1 + Magistrale Partie 1/6 1:50
83150 210 MV 1 1 00 0 2/6 RDC - Hospitalisation Bloc A1 + Magistrale Partie 2/6 1:50
83150 210 MV 1 1 00 0 3/6 RDC - Hospitalisation Bloc A2 + Magistrale Partie 3/6 1:50
83150 210 MV 1 1 00 0 4/6 RDC - Hospitalisation Bloc A2 + Magistrale Partie 4/6 1:50
83150 210 MV 1 1 00 0 5/6 RDC - Hospitalisation Bloc A3 + Magistrale Partie 5/6 1:50
83150 210 MV 1 1 00 0 6/6 RDC - Hospitalisation Bloc A3 + Magistrale Partie 6/6 1:50

Date : 11.05.2010 Page 5


Structure Régionale de Soins à Tamanrasset
Lot MF-006 Ventilation, climatisation, désenfumage
Descriptif

83150 210 MV 1 1 00 1 1/1 1ère étage - Hospitalisation Bloc A1 - A3 + Magistrale 1:100


83150 210 MV 1 1 00 1 1/6 1ère étage - Hospitalisation Bloc A1 + Magistrale Partie 1/6 1:50
83150 210 MV 1 1 00 1 2/6 1ère étage - Hospitalisation Bloc A1 + Magistrale Partie 2/6 1:50
83150 210 MV 1 1 00 1 3/6 1ère étage - Hospitalisation Bloc A2 + Magistrale Partie 3/6 1:50
83150 210 MV 1 1 00 1 4/6 1ère étage - Hospitalisation Bloc A2 + Magistrale Partie 4/6 1:50
83150 210 MV 1 1 00 1 5/6 1ère étage - Hospitalisation Bloc A3 + Magistrale Partie 5/6 1:50
83150 210 MV 1 1 00 1 6/6 1ère étage - Hospitalisation Bloc A3 + Magistrale Partie 6/6 1:50

83150 210 MV 1 1 00 2 1/1 2ème étage - Hospitalisation Bloc A1 - A3 + Magistrale 1:100


83150 210 MV 1 1 00 2 1/6 2ème étage - Hospitalisation Bloc A1 + Magistrale Partie 1/6 1:50
83150 210 MV 1 1 00 2 2/6 2ème étage - Hospitalisation Bloc A1 + Magistrale Partie 2/6 1:50
83150 210 MV 1 1 00 2 3/6 2ème étage - Hospitalisation Bloc A2 + Magistrale Partie 3/6 1:50
83150 210 MV 1 1 00 2 4/6 2ème étage - Hospitalisation Bloc A2 + Magistrale Partie 4/6 1:50
83150 210 MV 1 1 00 2 5/6 2ème étage - Hospitalisation Bloc A3 + Magistrale Partie 5/6 1:50
83150 210 MV 1 1 00 2 6/6 2ème étage - Hospitalisation Bloc A3 + Magistrale Partie 6/6 1:50

83150 210 MV 1 1 00 3 1/1 3ème étage / Toiture - Hospitalisation Bloc A1 - A3 + Magistrale 1:100
83150 210 MV 1 1 00 3 1/6 3ème étage / Toiture - Hospitalisation Bloc A1 + Magistrale Partie 1/6 1:50
83150 210 MV 1 1 00 3 2/6 3ème étage / Toiture - Hospitalisation Bloc A1 + Magistrale Partie 2/6 1:50
83150 210 MV 1 1 00 3 3/6 3ème étage / Toiture - Hospitalisation Bloc A2 + Magistrale Partie 3/6 1:50
83150 210 MV 1 1 00 3 4/6 3ème étage / Toiture - Hospitalisation Bloc A2 + Magistrale Partie 4/6 1:50
83150 210 MV 1 1 00 3 5/6 3ème étage / Toiture - Hospitalisation Bloc A3 + Magistrale Partie 5/6 1:50
83150 210 MV 1 1 00 3 6/6 3ème étage / Toiture - Hospitalisation Bloc A3 + Magistrale Partie 6/6 1:50

83150 210 MV 1 1 00 4 1/1 4ème étage / Toiture - Hospitalisation Bloc A1 - A3 + Magistrale 1:100
83150 210 MV 1 1 00 4 1/3 4ème étage / Toiture - Hospitalisation Bloc A1 + Magistrale Partie 1/3 1:50
83150 210 MV 1 1 00 4 2/3 4ème étage / Toiture - Hospitalisation Bloc A2 + Magistrale Partie 2/3 1:50
83150 210 MV 1 1 00 4 3/3 4ème étage / Toiture - Hospitalisation Bloc A3 + Magistrale Partie 3/3 1:50

83150 220 MV 1 1 00 S 1/1 Sous Sol - Administration Partie 1/1 1:50

83150 220 MV 1 1 00 0 1/1 RDC - Administration 1:100


83150 220 MV 1 1 00 0 1/2 RDC - Administration Partie 1/2 1:50
83150 220 MV 1 1 00 0 2/2 RDC - Administration Partie 2/2 1:50

83150 220 MV 1 1 00 1 1/1 1ère étage - Administration 1:100


83150 220 MV 1 1 00 1 1/2 1ère étage - Administration Partie 1/2 1:50
83150 220 MV 1 1 00 1 2/2 1ère étage - Administration Partie 2/2 1:50

83150 220 MV 1 1 00 2 1/1 2ème étage - Administration 1:100


83150 220 MV 1 1 00 2 1/2 2ème étage - Administration Partie 1/2 1:50
83150 220 MV 1 1 00 2 2/2 2ème étage - Administration Partie 2/2 1:50

83150 220 MV 1 1 00 3 1/1 3ème étage - Administration 1:100


83150 220 MV 1 1 00 3 1/2 3ème étage - Administration Partie 1/2 1:50
83150 220 MV 1 1 00 3 2/2 3ème étage - Administration Partie 2/2 1:50

83150 220 MV 1 1 00 4 1/1 4ème étage / Toiture - Administration 1:100


83150 220 MV 1 1 00 4 1/2 4ème étage / Toiture - Administration Partie 1/2 1:50
83150 220 MV 1 1 00 4 2/2 4ème étage / Toiture - Administration Partie 2/2 1:50

83150 230 MV 1 1 00 0 1/2 RDC - Plateau technique Bloc C1 - C2 1:100


83150 230 MV 1 1 00 0 2/2 RDC - Plateau technique Bloc C3 - C4 1:100

Date : 11.05.2010 Page 6


Structure Régionale de Soins à Tamanrasset
Lot MF-006 Ventilation, climatisation, désenfumage
Descriptif

83150 230 MV 1 1 00 0 1/9 RDC - Plateau technique Bloc C1 Partie 1/9 1:50
83150 230 MV 1 1 00 0 2/9 RDC - Plateau technique Bloc C1 Partie 2/9 1:50
83150 230 MV 1 1 00 0 3/9 RDC - Plateau technique Bloc C2 Partie 3/9 1:50
83150 230 MV 1 1 00 0 4/9 RDC - Plateau technique Bloc C2 Partie 4/9 1:50
83150 230 MV 1 1 00 0 5/9 RDC - Plateau technique Bloc C3 Partie 5/9 1:50
83150 230 MV 1 1 00 0 6/9 RDC - Plateau technique Bloc C3 Partie 6/9 1:50
83150 230 MV 1 1 00 0 7/9 RDC - Plateau technique Bloc C4 Partie 7/9 1:50
83150 230 MV 1 1 00 0 8/9 RDC - Plateau technique Bloc C4 Partie 8/9 1:50
83150 230 MV 1 1 00 0 9/9 RDC - Hall de catastrophe Bloc C4 Partie 9/9 1:50

83150 230 MV 1 1 00 1 1/2 1ère étage - Plateau technique Bloc C1 - C2 1:100


83150 230 MV 1 1 00 1 2/2 1ère étage - Plateau technique Bloc C3 - C4 1:100
83150 230 MV 1 1 00 1 1/9 1ère étage - Plateau technique Bloc C1 Partie 1/9 1:50
83150 230 MV 1 1 00 1 2/9 1ère étage - Plateau technique Bloc C1 Partie 2/9 1:50
83150 230 MV 1 1 00 1 3/9 1ère étage - Plateau technique Bloc C2 Partie 3/9 1:50
83150 230 MV 1 1 00 1 4/9 1ère étage - Plateau technique Bloc C2 Partie 4/9 1:50
83150 230 MV 1 1 00 1 5/9 1ère étage - Plateau technique Bloc C3 Partie 5/9 1:50
83150 230 MV 1 1 00 1 6/9 1ère étage - Plateau technique Bloc C3 Partie 6/9 1:50
83150 230 MV 1 1 00 1 7/9 1ère étage - Plateau technique Bloc C4 Partie 7/9 1:50
83150 230 MV 1 1 00 1 8/9 1ère étage - Plateau technique Bloc C4 Partie 8/9 1:50
83150 230 MV 1 1 00 1 9/9 1ère étage - Toiture Hall de catastrophe Bloc C4 Partie 9/9 1:50

83150 230 MV 1 1 00 2 1/2 2ème étage - Plateau technique Bloc C1 - C2 1:100


83150 230 MV 1 1 00 2 2/2 2ème étage - Plateau technique Bloc C3 - C4 1:100
83150 230 MV 1 1 00 2 1/8 2ème étage - Plateau technique Bloc C1 Partie 1/8 1:50
83150 230 MV 1 1 00 2 2/8 2ème étage - Plateau technique Bloc C1 Partie 2/8 1:50
83150 230 MV 1 1 00 2 3/8 2ème étage - Plateau technique Bloc C2 Partie 3/8 1:50
83150 230 MV 1 1 00 2 4/8 2ème étage - Plateau technique Bloc C2 Partie 4/8 1:50
83150 230 MV 1 1 00 2 5/8 2ème étage - Plateau technique Bloc C3 Partie 5/8 1:50
83150 230 MV 1 1 00 2 6/8 2ème étage - Plateau technique Bloc C3 Partie 6/8 1:50
83150 230 MV 1 1 00 2 7/8 2ème étage - Plateau technique Bloc C4 Partie 7/8 1:50
83150 230 MV 1 1 00 2 8/8 2ème étage - Plateau technique Bloc C4 Partie 8/8 1:50

83150 230 MV 1 1 00 3 1/2 3ème étage / Toiture - Plateau technique Bloc C1 - C2 1:100
83150 230 MV 1 1 00 3 2/2 3ème étage / Toiture - Plateau technique Bloc C3 - C4 1:100
83150 230 MV 1 1 00 3 1/8 3ème étage / Toiture - Plateau technique Bloc C1 Partie 1/8 1:50
83150 230 MV 1 1 00 3 2/8 3ème étage / Toiture - Plateau technique Bloc C1 Partie 2/8 1:50
83150 230 MV 1 1 00 3 3/8 3ème étage / Toiture - Plateau technique Bloc C2 Partie 3/8 1:50
83150 230 MV 1 1 00 3 4/8 3ème étage / Toiture - Plateau technique Bloc C2 Partie 4/8 1:50
83150 230 MV 1 1 00 3 5/8 3ème étage / Toiture - Plateau technique Bloc C3 Partie 5/8 1:50
83150 230 MV 1 1 00 3 6/8 3ème étage / Toiture - Plateau technique Bloc C3 Partie 6/8 1:50
83150 230 MV 1 1 00 3 7/8 3ème étage / Toiture - Plateau technique Bloc C4 Partie 7/8 1:50
83150 230 MV 1 1 00 3 8/8 3ème étage / Toiture - Plateau technique Bloc C4 Partie 8/8 1:50

83150 240 MV 1 1 00 0 1/ RDC - Utilités / Mécanique Bloc D1 1:100


2
83150 240 MV 1 1 00 0 2/2 RDC - Utilités / Mécanique Bloc D2 1:100
83150 240 MV 1 1 00 0 1/ RDC - Utilités / Mécanique Bloc D1 Partie 1/ 4 1:50
4
83150 240 MV 1 1 00 0 2/ RDC - Utilités / Mécanique Bloc D1 Partie 2/ 4 1:50
4
83150 240 MV 1 1 00 0 3/ RDC - Utilités / Mécanique Bloc D2 Partie 3/ 4 1:50
4
83150 240 MV 1 1 00 0 4/ RDC - Utilités / Mécanique Bloc D2 Partie 4/ 4 1:50
4

Date : 11.05.2010 Page 7


Structure Régionale de Soins à Tamanrasset
Lot MF-006 Ventilation, climatisation, désenfumage
Descriptif

83150 240 MV 1 1 00 1 1/ 1ère étage - Utilités / Mécanique Bloc D1 1:100


2
83150 240 MV 1 1 00 1 2/2 1ère étage - Utilités / Mécanique Bloc D2 1:100
83150 240 MV 1 1 00 1 1/ 1ère étage - Utilités / Mécanique Bloc D1 Partie 1/ 4 1:50
4
83150 240 MV 1 1 00 1 2/ 1ère étage - Utilités / Mécanique Bloc D1 Partie 2/ 4 1:50
4
83150 240 MV 1 1 00 1 3/ 1ère étage - Utilités / Mécanique Bloc D2 Partie 3/ 4 1:50
4
83150 240 MV 1 1 00 1 4/ 1ère étage - Utilités / Mécanique Bloc D2 Partie 4/ 4 1:50
4

83150 240 MV 1 1 00 2 1/2 2ème étage - Utilités / Mécanique Bloc D1 1:100


83150 240 MV 1 1 00 2 2/2 2ème étage - Utilités / Mécanique Bloc D2 1:100
83150 240 MV 1 1 00 2 1/ 2ème étage - Utilités / Mécanique Bloc D1 Partie 1/3 1:50
3
83150 240 MV 1 1 00 2 2/ 2ème étage - Utilités / Mécanique Bloc D1 Partie 2/3 1:50
3
83150 240 MV 1 1 00 2 3/ 2ème étage / Toiture - Utilités / Mécanique Bloc D2 Partie 3/3 1:50
3

83150 240 MV 1 1 00 3 1/1 3ème étage / Toiture - Utilités / Mécanique Bloc D1 1:100
83150 240 MV 1 1 00 3 1/2 3ème étage / Toiture - Utilités / Mécanique Bloc D1 Partie 1/2 1:50
83150 240 MV 1 1 00 3 2/2 3ème étage / Toiture - Utilités / Mécanique Bloc D1 Partie 2/2 1:50

83150 200 MV 1 0 00 N 1/1 Modèle du système séparateur de sable /


83150 200 MV 3 0 02 N 1/1 Modèle du système désenfumage mécanique /
83150 200 MV 1 0 10 N 1/1 Schéma Aération sous-sol (canal technique) /
83150 200 MV 1 0 11 N 1/1 Schéma magistrale /
83150 230 MV 3 0 12 N 1/1 Schéma désenfumage mécanique, Magistrale /

83150 200 MV 1 0 15 N 1/1 Schéma poste de garde 1 – 4 /

83150 210 MV 1 0 01 N 1/2 Schéma Bloc A1


83150 210 MV 1 0 01 N 2/2 Schéma Bloc A1 /
83150 210 MV 1 0 02 N 1/2 Schéma Bloc A2
83150 210 MV 1 0 02 N 2/2 Schéma Bloc A2 /
83150 210 MV 1 0 03 N 1/2 Schéma Bloc A3
83150 210 MV 1 0 03 N 2/2 Schéma Bloc A3 /
83150 210 MV 1 0 04 N 1/1 Schéma chambre isol. Bloc A1, A2, A3
83150 210 MV 3 0 05 N 1/1 Schéma désenfumage mecanique, Bloc A1-A3 /

83150 220 MV 1 0 01 N 1/1 Schéma administration Bloc B /


83150 220 MV 3 0 02 N 1/1 Schéma désenfumage mecanique, Bloc B /

83150 230 MV 1 0 01 N 1/1 Schéma Reeducation fonctionnelle Bloc C1 /


83150 230 MV 1 0 02 N 1/1 Schéma DialyseBloc C1 /
83150 230 MV 1 0 03 N 1/1 Schéma Corridor Bloc C1 /
83150 230 MV 1 0 04 N 1/1 Schéma Corridor Bloc C3 /
83150 230 MV 1 0 05 N 1/1 Schéma Dentaire Bloc C1 /
83150 230 MV 1 0 06 N 1/1 Schéma Laboratoires Bloc C1 /
83150 230 MV 1 0 07 N 1/1 Schéma Consultation Programmees /
83150 230 MV 1 0 08 N 1/1 Schéma Imagerie /
83150 230 MV 1 0 09 N 1/1 Schéma Salle Operatoire 1 - 6 Bloc C3 /
83150 230 MV 1 0 10 N 1/1 Schéma Bureaus et Couloir /
83150 230 MV 1 0 11 N 1/1 Schéma Unites des Urgences Bloc C4 /

83150 230 MV 1 0 13 N 1/1 Schéma Sterilisation Bloc C4 /


83150 230 MV 1 0 14 N 1/1 Schéma Soins intensif /
83150 230 MV 3 0 15 N 1/4 Schéma désenfumage mecanique, Bloc C1 /
83150 230 MV 3 0 15 N 2/4 Schéma désenfumage mecanique, Bloc C2 /
Date : 11.05.2010 Page 8
Structure Régionale de Soins à Tamanrasset
Lot MF-006 Ventilation, climatisation, désenfumage
Descriptif

83150 230 MV 3 0 15 N 3/4 Schéma désenfumage mecanique, Bloc C3 /


83150 230 MV 3 0 15 N 4/4 Schéma désenfumage mecanique, Bloc C4 /
83150 230 MV 1 0 16 N 1/1 Schéma Corridor Bloc C2 /
83150 230 MV 1 0 17 N 1/1 Schéma Corridor Bloc C4 /
83150 230 MV 1 0 18 N 1/1 Schéma Obstetrique C2 /

83150 230 MV 1 0 19 N 1/1 Aire de réception triage en cas de flux massif, Bloc C4 /

83150 240 MV 1 0 01 N 1/1 Schéma Autopsie Bloc D1 /


83150 240 MV 1 0 02 N 1/1 Schéma Approvisionnement Pharmacie Bloc D1 /
83150 240 MV 1 0 03 N 1/1 Schéma Corridors et magasins Bloc D1 /
83150 240 MV 1 0 04 N 1/1 Schéma Cuisine Bloc D1 /
83150 240 MV 1 0 05 N 1/1 Schéma Blanchisserie Bloc D1 /
83150 240 MV 1 0 06 N 1/1 Schéma Ateliers Bloc D1 /
83150 240 MV 1 0 07 N 1/1 Schéma Technique Bloc D2 /
83150 240 MV 3 0 08 N 1/1 Schéma désenfumage mécanique, Bloc D1 /
83150 240 MV 1 0 09 N 1/1 Schéma Entrée Personnel, Bloc D1 /
83150 240 MV 1 0 10 N 1/1 Schéma Vestiaire, Bloc D2 /

83150 210 MV 1 2 01 N 1/1 Coupes Bloc A 1:25


83150 220 MV 1 2 01 N 1/1 Coupes A-A + B-B Bloc B 1:20
83150 220 MV 1 2 02 N 1/1 Coupes CC Bloc B 1:20
83150 230 MV 1 2 02 N 1/1 Coupes Bloc C1 A-A; B-B 1:20
83150 240 MV 1 2 01 N 1/1 Coupes Bloc D2 A-A; B-B 1:50
83150 240 MV 1 2 02 N 1/1 Coupes Bloc D1 RDC A-A; B-B; C-C 1:20
83150 240 MV 1 2 03 N 1/1 Coupes Bloc D1 1ère étage D-D; E-E 1:20
83150 240 MV 1 2 04 N 1/1 Coupes Bloc D1 2ème étage F-F 1:20

83150 210 MV 1 4 01 N 1/1 detáil chambre 1 lit 1:20


83150 210 MV 1 4 02 N 1/1 detáil ventilation 1:20

83150 200 MV 1 0 03 N 1/2 Modèle des appareils ventilation et climatisation 1:50


83150 210 MV 3 4 03 N 1/1 detáil désenfumage mécanique Bloc A1, A2, A3 1:20
83150 220 MV 3 4 10 N 1/1 Plan de détail désenfumage mecanique, Bloc B 1:20
83150 230 MV 3 4 10 N 1/1 Plan de détail désenfumage mecanique, Bloc C1, C2, C3, C4 1:20
83150 200 MV 1 0 03 N 2/2 Modèle des appareils ventilation et climatisation 1:50
83150 240 MV 3 4 10 N 1/1 Plan de détail désenfumage mécanique, Bloc D1 1:50
83150 240 MV 1 4 01 N 1/1 Plan de détail Cuisine, Bloc D1 1:50

Date : 11.05.2010 Page 9


Structure Régionale de Soins à Tamanrasset
Lot MF-006 Ventilation, climatisation, désenfumage
Descriptif

I.1 Description générale


La planification des équipements de climatisation et de ventilation
pour le site est basée sur les normes européennes, ainsi que sur la
norme suisse et allemande relative à la technique de ventilation et de
climatisation dans les hôpitaux (DIN 1946/4, VDI 2167 et directive 99-
3 SICC), les normes allemandes relatives à l’aération des cuisines et
laboratoires, les directives françaises de révention des incendies, des
rapports d’experts français et des entrevues avec le maître de
l’ouvrage et l’architecte.
La fonction et le rôle des équipements de climatisation et de
ventilation consistent, parallèlement au maintien d’une température et
d’une hygrométrie agréables (refroidissement de l’ensemble des
locaux), à renouveler l’air intérieur vicié et à limiter les poussières, les
odeurs et les microorganismes.
En outre, ces équipements sont destinés à maintenir des conditions
stériles dans des zones sensibles (blocs opératoires, stations de soins
intensifs, salles d’interventions définies), à évacuer l’air nocif à la
santé (laboratoires, entrepôts chimiques, etc.) et à éliminer l’air chargé
en graisse (cuisines). Les équipements ne ouvrent pas de besoin en
chaleur durant l’hiver. Le chauffage des locaux est assuré par des
radiateurs statiques ; tant qu’il n’y a pas besoin de refroidir la pièce,
l’air pulsé est soufflé de façon isotherme.

Les appareils d’amenée d’air pulsé et d’évacuation de l’air pollué sont


disposés en six centrales de ventilation.
Ces centrales sont les suivantes :
-Centrale Bloc C1 –2ème étage
-Centrale Bloc C2 –2ème étage
-Centrale Bloc C3 –2ème étage
-Centrale Bloc C4 –2ème étage
-Centrale Bloc D1 –2ème étage
-Centrale Bloc D2 –1er étage

Les installations sont exclusivement basées sur des systèmes à


récupération de chaleur utilisant l’eau comme fluide de transmission
afin de proscrire tout risque de mélange de l’air pollué dans l’air pulsé.

I.1.1 Protection incendie


La protection incendie et le désenfumage sont réalisés conformément
aux directives données par l’expert parisien Vulcaneo lors de
l’entretien du 30.06.2005 à Stuttgart.
Tous les clapets coupe-feu sont agréés par les autorités françaises,
leur éventuelle obstruction est signalée par le système de mesure, de
commande et de régulation. En cas de déclenchement de l’installation
centrale de détection de fumée, tous les équipements de ventilation
sont désactivés à l’exception des dispositifs de désenfumage et de
l’alimentation du bloc opératoire. Si nécessaire d’entières
canalisations seront exécutées en qualité correspondante et, selon les
besoins, en version résistante au feu.
L’air de la cuisine chargé en graisse est évacué par le toit par des
coupe-feu 2 heures (CF2h).

I.1.2 Isolation
Tous les conduits exposés à un risque de condensation sont isolés
avec de l’Armaflex étanche à la diffusion, les conduits qui ne sont pas
exposés à un risque de condensation, mais à des différences de
température sont isolés avec de la laine minérale à revêtement alu,

Date : 11.05.2010 Page 10


Structure Régionale de Soins à Tamanrasset
Lot MF-006 Ventilation, climatisation, désenfumage
Descriptif

les conduits qui se trouvent dans des zones exposées aux chocs sont
en outre protégés de manière générale par une gaine en tôle.

I.1.3 Fermetures des conduits


Toutes les installations de ventilation sont munies sur l’extérieur de
clapets hermétiquement à l’air.

I.1.4 Insonorisation
Pour empêcher la diffusion du bruit des ventilateurs, des silencieux
sont montés sur les conduits d’air pulsé et pollué, ainsi que sur les
conduits d’air extérieur et d’air vicié. Des silencieux sont en outre
montés en aval des régulateurs à air variable et dans des zones
sensibles (audiométrie).
De plus, des amortisseurs de bruit seront prévus dans le réseau de
canalisations à chaque emplacement nécessaire.

I.1.5 Système de mesure, de commande et de régulation


Il est prévu de mettre en place un système de gestion technique
centralisée, toutes les centrales techniques disposent de sous-
stations DDC.

Pour la description détaillée des équipements de mesure, de


commande et de réglage voir le document n° 083150-2 00-MR-DSC-
001.

I.2 Description détaillée avec valeurs indicatives de l’installation

I.2.1 Données générales de l’installation


Alimentation en chaleur : Eau 60/40 °C
Alimentation en froid : Eau 6/12 °C
Eau 8/14 °C
Alimentation électrique 400 V, 50 Hz pour les raccordements
de
Courant triphasé force motrice électrique

Courant alternatif : 230 V, 50 Hz pour le courant de


Commande

Conditions de mise en marche


Jusqu’à 4,0 kW : Démarrage direct
Au-dessus de 4,0 kW : Démarrage étoile-triangle

Mesures de protection : Remise à zéro par


des conducteurs de protection posés
séparément

Prise d'air neuf : Par des jalousies pare-pluie ou un


ouvrage d’aspiration d’air

Sortie d'air vicié : Par des jalousies pare-pluie, un


ouvrage d’expulsion de l’air ou des
déflecteurs

Régulation : Électronique, DDC, traitement de tous


les points de données pour les corps de
métier :

Date : 11.05.2010 Page 11


Structure Régionale de Soins à Tamanrasset
Lot MF-006 Ventilation, climatisation, désenfumage
Descriptif

chauffage, sanitaires, ventilation et


électrotechnique.

Commutation et Les messages de dysfonction-


surveillance centrales : nement et d’alarme peuvent être
consultés aussi bien par le biais
du système de gestion technique
centralisée que sur les
différentes sous-stations DDC et
au moyen d’affichages sur les
armoires de commande.

Mesures acoustiques : Silencieux dans les conduits d’air neuf


et vicié, pulsé et pollué. Silencieux
supplémentaires en aval des
régulateurs de débit d'air et dans des
zones sensibles (audiométrie).

Niveau acoustique autorisé à


l’intérieur

Chambres 35 dB(A)
Salles de consultation 40 dB(A)
Bureaux 45 dB(A)

Orifices d’aspiration d’air neuf et


d’expulsion d’air vicié à une distance
de 3 m : le jour 45 dB(A)
la nuit 35 dB(A)

Appareils de ventilation Niveau cumulé


à l’intérieur des centrales : 85 dB(A)
Prévoir des fondations
sans vibrations ni
secousses.

I.2.2 Données de garantie

Conditions air extérieur

Été : 39 °C, humidité spécifique 5 g/kg (relat. 4%)


Hiver : 4 °C, humidité spécifique 2 g/kg (relat. 40%)

Conditions air intérieur


Été : 26 °C, humidité relative de 50 %
Hiver : 20 °C

Vitesses de l’air
Vitesse maximale de l’air autorisée dans les zones de
séjour, mesurée à 0,20, 1,20 et 1,80 m de
hauteur au-dessus du sol = 0,15 m/s.

Tolérances de température
Tolérance maximale autorisée pour la répartition thermique à une
température d’air pulsé constante, par rapport à la température
ambiante moyenne dans la zone de séjour de personnes, mesurée à
0,20, 1,20 et 1,80 m de hauteur au-dessus du sol = +- 0,5 °C.

Tolérances de réglage
Tolérance de réglage maximale autorisée par rapport à la température
ambiante moyenne = +- 0,5 °C.

Date : 11.05.2010 Page 12


Structure Régionale de Soins à Tamanrasset
Lot MF-006 Ventilation, climatisation, désenfumage
Descriptif

I.2.3 Les indices suivants de renouvellement minimal de l’air


ont été pris comme référence

Voir tableau du bilan du débit d’air pour toutes les pièces (Document
083150-200-MV-NCL-001)

I.2.4 Récupération de chaleur


Toutes les installations, à l’exception de l’évacuation de l’air pollué
des laboratoires et des cuisines, fonctionnent par récupération de
chaleur au moyen d’un système air/eau – eau/air.
Cela permet d’atteindre un rendement de 45 %, valeur prise en
compte pour les calculs du besoin de chaleur et de froid pour les
équipements de ventilation.

I.2.5 Description générale des installations


Les canalisations d’air seront posées depuis la centrale jusqu’à la
sortie sur les étages dans une cheminée d’installation résistante au
feu pendant une heure. Sur les sorties de cheminée et en cas de
traversées d’un espace coupe-fumée on a prévu des clapets coupe-
feu.
Le tracé des canalisations d’air jusqu’aux salles se trouve dans le
plafond intermédiaire.
Le réseau de distribution d’air sera constitué de canalisations
zinguées sendzimir. Pour des raisons d’hygiène et du risque de
blessures on n’utilisera pas de vis pour fixer les canalisations.

Pour réduire les pertes thermiques le réseau d’air extérieur et


d’alimentation en air frais sera isolé au moyen de plaques de laine
minérale d’une épaisseur de 30 mm.
En raison des frais d'exploitation moins levs tous les r chauffeurs
disposs aux tages sont aliments en eau chaude.

Tous les appareils de ventilation devront être exécutées, autant que


possible, sans changeur de fréquence. Seulement les appareils pour
Laboratoires Bloc C1 et cuisine Bloc D1 reçoivent deux étapes.

I.3 Description des différentes installations de ventilation :

I.3.1 Séparateur de Sable

Afin de garantir que de l’air exempt de sable soitt aspiré un


dessableur sera monté en amont de chaque centrale technique. Un
dessableur est composé d’un boîtier avec grille de protection
climatique, une galerie d’entretien, de filtres à cartouche, un conduit
collecteur d’air extérieur ainsi que de dispositifs de collection et
d’évacuation de sable. L’air extérieur chargé de sable entre dans le
boîtier en passant par les grilles de protection climatique. Les filtres à
cartouche éliminent le sable de l’air. Les particules d’une
granulométrie de 5,0 à 10,0 µm seront éliminées à 99% et les
particules de 0,3 – 0,5 µm seront encore éliminées à 48%. Les filtre à
cartouche sont classés dans la catégorie F7. Le nettoyage des filtres
se fait automatiquement à l’air comprimé. Prévoir à cette fin chaque
fois un générateur d’air comprimé par filtre. Un contrôleur de pression
différentielle disposé sur le filtre saisit la perte de pression actuelle. Le
point de déclenchement du nettoyage pourra être librement choisi. En
cas de besoin de l’air comprimé s’écoule brusquement des buses et
parcourt les cartouches en direction opposée au courant d’air réel.
Date : 11.05.2010 Page 13
Structure Régionale de Soins à Tamanrasset
Lot MF-006 Ventilation, climatisation, désenfumage
Descriptif

Les dépôts de sable ainsi détachés tombent au travers d’une grille et


sont collectés dans le plancher du dessableur pour être évacués à
l’extérieur au moyen d’un système de transport. Le sable est évacué
du toit à l’aide d’un éjecteur de sable.
Chaque élément e filtration permet de filtrer 1.000 à 1.250 m³/h d’air
extérieur. En fonction du débit requis les unités de filtration seront
composées de modules.
Avec un entretien régulier les filtres à cartouche ont une durée de vie
de 2 ans env. Après cette période il faudra échanger les cartouches.

Pour éviter de grandes pertes de pression sur les filtres on multiplie le


nombre requis de filtres par le facteur de 1,5 pour réduire ainsi la
vitesse d’écoulement d’air/les pertes de pression sur le filtre.

I.3.2 Air comprimé


Un producteur d'air comprimé est installé dans la centrale technique
des combles de l'étage technique pour l'alimentation à air comprimé
exempt de trace d'huile.
L'air comprimé est à préparer avec les qualités requises :
Point de rosée comprimée + 4°C
Pétrole/hydrocarbures non décelables
Dimension max. des particules 0,01 µm
Densité max. des particules 0,01 mg/m³.
Pression acoustique (A estimé - 1 m): 58 dB(A)

L'énergie absorbée lors de la compression est évacuée par le


refroidissement d'air.
Pour atteindre la qualité requise d'air comprimé, un déshydrateur à
réfrigération et un filtre fin sont montés en série.
Le condensat apparu lors du séchage ou de la condensation est
dérivé via les eaux usées sanitaires.

7 bar doivent être garantis aux pompes de puisage.

Répartition de l'air comprimé


Un réseau d'air comprimé avec tuyau Cu spécialement dégraissé
(qualité frigorifique) doit être installé pour l'alimentation du
consommateur.

I.3.3 Zones des soins blocs A1 à A3

I.3.3.1 Unités de ventilation 2, 5 et 8

Toutes les salles équipées d’un fancoil seront aérées et ventilées par
ces unités de ventilation. Ce sont dans le détail les unités suivantes:

RDC, 1er étage, 2er étage:


Chambre de lits, Salle de Soins, bureau, chambre d’isolement
(seulement air pulsé)

Les chambres de lits recevront un débit d’air frais de 90 m³/h. L’air


vicié des locaux est aspiré des blocs-eau avec un débit de 100 m³/h.
Dans ces locaux il existe donc une faible pression négative par
rapport au couloir. Les bureaux sont aérés et ventilés au débit
minimum nécessaire seulement. Est prévu un réseau de ventilation à
deux canalisations. On a prévu d’exécuter les canalisations de
distribution d’air en tôle d’acier galvanisé. Les tubes flexibles seront
évités dans la mesure du possible. D’une manière générale les débits
d’air seront ajustés au moyen de régulateurs de débit constant. Le
réglage des débits se fait au moyen de clapets d’étranglement. Les
Date : 11.05.2010 Page 14
Structure Régionale de Soins à Tamanrasset
Lot MF-006 Ventilation, climatisation, désenfumage
Descriptif

locaux de cette unité de ventilation seront équipés d’un fancoil qui


assure également le chauffage.
Les ouvertures d’alimentation en air frais et d’évacuation d’air vicié
seront exécutées sous forme de grilles d’aération ou de bouches
circulaires dont le montage se fera dans des conduits, des tuyaux
métalliques agrafés ou bien dans le plafond intermédiaire. Sur la
sortie des conduits de la cheminée d’installation et en cas de
traversée d’une zone de fumée sont prévus des clapets coupe-feu.
Les canalisations d’air frais et d’air vicié pour l’alimentation en air et
l’évacuation d’air des différents étages et locaux seront montées dans
le plafond intermédiaire.
L’appareil de ventilation central sera implanté dans la centrale
technique sur le toit du bloc C2.

L’installation devra être commandée de façon centralisée à partir du


système de gestion informatisée du bâtiment. Une possibilité de régler
la température de l’air frais dans les différents locaux n’est pas
prévue. La régulation de la température de la pièce se fait à partir du
système central de gestion informatisée du bâtiment au moyen du
fancoil concerné.

La répartition en deux appareils d'aération centraux n'a pas lieu. Les


appareils 2,.5 et 8 sont supprimés. Le secteur est fourni sur un
appareil.

I.3.3.2 Unités de ventilation 3, 6 9

Toutes les salles qui ne sont pas équipées d’un refroidisseur à air
pulsé seront aérées et ventilées par ces unités de ventilation. Ce sont
dans le détail les unités suivantes :

RDC, 1er étage, 2er étage:


Couloir, utilités propres, local utilités, bain clinique, espace détente
malades, ménager, douche, EL, local pharmacie, kitchenette

Le local ménager sera doté d’un seul raccord d’air vicié. L’air frais
s’écoule du couloir. Pour l’espace détente malades sont projetés des
débits d’air frais et d’air vicié de 75 m³ par heure et par personne. La
chambre d’isolement est alimenté en air frais seulement par cette
unité de ventilation (conçue pour un taux de renouvellement d’air de
15). Dans la ligne d’air frais avant l’entrée dans la chambre
d’isolement sont prévus un clapet anti-retour et un filtre H13 HEPA.
L’antichambre de la chambre d’isolement est exécutée sous forme
d’écluse conformément au plan des niveaux de pression. L’air vicié
venant de la chambre d’isolement, de la salle sanitaire de cette
dernière et de son écluse sera évacué séparément sur le toit. Les
locaux de stockage „impropres“ seront alimentés avec un taux de
renouvellement d’air de 10.
Les locaux sanitaires publiques seront équipés de leur propre ligne
d’évacuation d’air vicié comprenant un ventilateur.

Les locaux sont refroidis par renouvellement de l’air. Un réchauffeur


intégré dans la canalisation d’air assure le réchauffage de l’air si
besoin est pour les secteurs douche et bain clinique. Le réchauffeur
sera raccordé au système de chauffage. Dans ces locaux, la
régulation de la température se fait individuellement.

I.3.4 Unité de ventilation n°1 Administration, Bloc B

Date : 11.05.2010 Page 15


Structure Régionale de Soins à Tamanrasset
Lot MF-006 Ventilation, climatisation, désenfumage
Descriptif

L’administration est alimentée à partir de la centrale technique du bloc


C1 par un appareil central.
D’une manière générale on a prévue de régler la température
chambre par chambre à l’aide de fancoils.
Tous les locaux à charge frigorifique élevée seront équipés d’un
système de ventilation local à air pulsé à fonctions chauffante et
réfrigérante.
Tous les autres locaux seront refroidis par l’air amenée par l’unité
centrale.
L’atrium couvert sera alimenté en air frais par le débit d’air frais requis.
Il n’y aura cependant pas de conditionnement d’air de l’atrium. L’air
vicié s’écoule à l’extérieur par des impostes ouvrables.
Les conduits principaux dans le secteur des bureaux seront conçus
de façon à assurer une alimentation suffisante en air frais du nombre
maximal possible de postes de travail.
On suppose ainsi l’occupation maximale suivante :
Cercle intérieur: 3 postes de travail de 7 axes chacun
Cercle extérieur : 3 postes de travail de 4 axes chacun
Ceci permet une subdivision flexible de la surface des bureaux à
chaque moment voulu.
Le système d’alimentation d’air des bureaux sera cependant adapté
aux divisions actuelles du plan horizontal.

I.3.5 Unité de ventilation n°18 Dialyse, Bloc C1

Tous les locaux du service du même nom seront aérés et ventilés par
cette unité de ventilation.

D’une manière générale une régulation individuelle de la température


de chaque local est prévue :
Les bureaux et d’autres locaux à charge frigorifique élevée seront en
complément équipés d’un système de ventilation local à air pulsé à
fonctions chauffante et réfrigérante. Tous les autres locaux seront
refroidis par l’air amenée par l’unité centrale. En sont exceptées les
écluses et les antichambres qui recevront les mêmes conditions d’air
que le local principal, ainsi que tous les locaux tels que les locaux
d’entretien et sanitaires qui ne seront équipés que de raccords d’air et
pour lesquels l’air frais est réalimenté depuis le couloir ou de la zone
amont.
Les locaux techniques seront équipés d’un raccord d’air froid à
réglage de débit sans réchauffage seulement parce qu’ils sont
ventilés aux fins de refroidissement de sorte qu’aucun critère de
confort ne soit à remplir.

Pour des raisons d’hygiène les salles de dialyse seront dotées de


filtres H13 et disposent d’un débit de 100% d’air frais (au moins
15m³/m²h, mais plus élevé en cas de besoin pour compenser la
charge frigorifique).
Pour compenser les résistances variables des filtres des régulateurs
de débit sont prévus pour ces locaux.

La chambre d’isolement est seulement alimentée en air frais par cette


unité de ventilation (conçue pour un taux de renouvellement de 15).
Dans la ligne d’air frais avant l’entrée dans la chambre d’isolement
sont prévus un clapet anti-retour et un filtre H13 HEPA. L’antichambre
de la chambre d’isolement est exécutée sous forme d’écluse
conformément au plan des niveaux de pression. L’air vicié venant de
la chambre d’isolement, de la salle sanitaire de cette dernière et de
son écluse sera évacué séparément sur le toit. Les locaux de
stockage „impropres“ seront alimentés en 10 fois la quantité d’air.

Date : 11.05.2010 Page 16


Structure Régionale de Soins à Tamanrasset
Lot MF-006 Ventilation, climatisation, désenfumage
Descriptif

I.3.6 Unité de ventilation n°17 Rééducation Fonctio nnelle


Physiothérapie, Bloc C1

Tous les locaux du service du même nom seront aérés et ventilé par
cette unité de ventilation.

D’une manière générale une régulation individuelle de la température


de chaque local est prévue :
Les bureaux et d’autres locaux à charge frigorifique élevée seront en
complément équipés d’un système de ventilation local à air pulsé à
fonctions chauffante et réfrigérante.
Tous les autres locaux seront refroidis par l’air amenée par l’unité
centrale. En sont exceptées les écluses et les antichambres qui
recevront les mêmes conditions d’air que le local principal, ainsi que
tous les locaux tels que les locaux d’entretien et sanitaires qui ne
seront équipés que de raccords d’air et pour lesquels l’air frais est
réalimenté depuis le couloir ou de la zone amont.
Les locaux techniques seront équipés d’un raccord d’air froid à
réglage de débit sans réchauffage seulement parce qu’ils sont
ventilés aux fins de refroidissement de sorte qu’aucun critère de
confort ne soit à remplir.
Les locaux techniques seront équipés d’un raccord d’air froid à
réglage de débit sans réchauffage seulement parce qu’ils sont
ventilés aux fins de refroidissement de sorte qu’aucun critère de
confort ne soit à remplir.

Les salles de traitement recevront un débit d’air frais 15m³/m²h,


certaines d’entre elles demandent des unités de ventilation à air pulsé
additionnelles.

I.3.7 Unité de ventilation n° 20 Dentaire, Bloc C1

Tous les locaux du service du même nom seront aérés et ventilé par
cette unité de ventilation.

A cause des demandes d’humidité des équipements techniques


l’appareil central sera équipé d’un humidificateur.

D’une manière générale une régulation individuelle de la température


de chaque local est prévue :
Les bureaux et d’autres locaux à charge frigorifique élevée seront en
complément équipés d’un système de ventilation local à air pulsé à
fonctions chauffante et réfrigérante.

Tous les autres locaux seront refroidis par l’air amenée par l’unité
centrale. En sont exceptées les écluses et les antichambres qui
recevront les mêmes conditions d’air que le local principal, ainsi que
tous les locaux tels que les locaux d’entretien et sanitaires qui ne
seront équipés que de raccords d’air et pour lesquels l’air frais est
réalimenté depuis le couloir ou de la zone amont.
Les locaux techniques seront équipés d’un raccord d’air froid à
réglage de débit sans réchauffage seulement parce qu’ils sont
ventilés aux fins de refroidissement de sorte qu’aucun critère de
confort ne soit à remplir.
Les locaux techniques seront équipés d’un raccord d’air froid à
réglage de débit sans réchauffage seulement parce qu’ils sont
ventilés aux fins de refroidissement de sorte qu’aucun critère de
confort ne soit à remplir.

Date : 11.05.2010 Page 17


Structure Régionale de Soins à Tamanrasset
Lot MF-006 Ventilation, climatisation, désenfumage
Descriptif

En raison des charges thermiques les salles de traitement dentaire


seront équipées de systèmes de ventilation à air pulsé avec un débit
d’air frais de 15m³/m²h.
En complément du système de ventilation du local l'atelier dentaire
sera équipé de 2 unités d’aspiration de poste de travail ainsi qu’un
raccord d’air d’échappement pour une lave-vaisselle.
Tous ces raccords d’air d’échappement seront aspirés au moyen de
ventilateurs séparés disposés dans la centrale technique sus-jacente
et l’air d’échappement est évacué par le toit.

I.3.8 Unité de ventilation n° 21 Laboratoires, Bloc C1

Tous les locaux du service du même nom seront aérés et ventilé par
cette unité de ventilation.

D’une manière générale une régulation individuelle de la température


de chaque local est prévue :
Les bureaux et d’autres locaux à charge frigorifique élevée seront en
complément équipés d’un système de ventilation local à air pulsé à
fonctions chauffante et réfrigérante.
Tous les autres locaux seront refroidis par l’air amenée par l’unité
centrale. En sont exceptées les écluses et les antichambres qui
recevront les mêmes conditions d’air que le local principal, ainsi que
tous les locaux tels que les locaux d’entretien et sanitaires qui ne
seront équipés que de raccords d’air et pour lesquels l’air frais est
réalimenté depuis le couloir ou de la zone amont.
Les locaux techniques seront équipés d’un raccord d’air froid à
réglage de débit sans réchauffage seulement parce qu’ils sont
ventilés aux fins de refroidissement de sorte qu’aucun critère de
confort ne soit à remplir.
Les locaux techniques seront équipés d’un raccord d’air froid à
réglage de débit sans réchauffage seulement parce qu’ils sont
ventilés aux fins de refroidissement de sorte qu’aucun critère de
confort ne soit à remplir.

Les laboratoires recevront 25m³/m²h d’air frais et seront équipés,


suivant leur fonction, de différents dispositifs d’aspiration tels que
digesteurs ou systèmes d’aspiration de poste de travail.
Tous ces raccords d’air d’échappement seront aspirés au moyen de
ventilateurs séparés disposés dans la centrale technique sus-jacente
et l’air d’échappement est évacué par le toit.

Les systèmes d’air frais et d’air vicié des laboratoires de microbiologie


et du laboratoire TBC sont équipés de filtres H13-HEPA.
Le laboratoire TBC est alimenté en air frais seulement par cette unité
de ventilation (conçue pour un taux de renouvellement d’air de 15).
Dans la ligne d’air frais avant l’entrée dans le laboratoire TBC sont
prévus un clapet anti-retour et un filtre H13 HEPA. L’antichambre du
laboratoire TCB est exécutée sous forme d’écluse conformément au
plan des niveaux de pression.

Pour compenser les résistances variables des filtres et les différentes


installations d’aspiration des régulateurs de débit sont prévus pour
ces locaux.

I.3.9 Unité de ventilation n° 38 Autopsie, morgue, Bloc D1

Tous les locaux du service du même nom seront aérés et ventilé par
cette unité de ventilation.

Date : 11.05.2010 Page 18


Structure Régionale de Soins à Tamanrasset
Lot MF-006 Ventilation, climatisation, désenfumage
Descriptif

D’une manière générale une régulation individuelle de la température


de chaque local est prévue :
Les bureaux et d’autres locaux à charge frigorifique élevée seront en
complément équipés d’un système de ventilation local à air pulsé à
fonctions chauffante et réfrigérante.
Tous les autres locaux seront refroidis par l’air amenée par l’unité
centrale. En sont exceptées les écluses et les antichambres qui
recevront les mêmes conditions d’air que le local principal, ainsi que
tous les locaux tels que les locaux d’entretien et sanitaires qui ne
seront équipés que de raccords d’air et pour lesquels l’air frais est
réalimenté depuis le couloir ou de la zone amont.
Les locaux techniques seront équipés d’un raccord d’air froid à
réglage de débit sans réchauffage seulement parce qu’ils sont
ventilés aux fins de refroidissement de sorte qu’aucun critère de
confort ne soit à remplir.

En cas de catastrophe les morgues devront être refroidis d’une


manière permanente à une température de 10°C ce qui demande
chaque fois une unité de ventilation séparée assurant le
refroidissement approprié de l’air frais de 20°C.
L’autopsie sera équipée d’une armoire de dépôt judiciaire des moyens
de preuve dotée d’un système de ventilation séparé .

Tous ces raccords d’air d’échappement seront aspirés au moyen de


ventilateurs séparés disposés dans la centrale technique sus-jacente
et l’air d’échappement est évacué par le toit.

I.3.10 Unité de ventilation n°39 Magasins et Corrid ors Bloc D1

Cette unité de ventilation alimente les magasin intérieurs des secteurs


d’ Approvisionnement Pharmacie, de Livraison Cuisine et de Livraison
Matériel ainsi que les corridors adjacents et locaux secondaires.
Pour faire des économies d’énergie cette unité de ventilation est
dotée d’une fonction d’air pulsée.

D’une manière générale une régulation individuelle de la température


de chaque local est prévue :
Les bureaux et d’autres locaux à charge frigorifique élevée seront en
complément équipés d’un système de ventilation local à air pulsé à
fonctions chauffante et réfrigérante.
Tous les autres locaux seront refroidis par l’air amenée par l’unité
centrale. En sont exceptées les écluses et les antichambres qui
recevront les mêmes conditions d’air que le local principal, ainsi que
tous les locaux tels que les locaux d’entretien et sanitaires qui ne
seront équipés que de raccords d’air et pour lesquels l’air frais est
réalimenté depuis le couloir ou de la zone amont.
Les locaux techniques seront équipés d’un raccord d’air froid à
réglage de débit sans réchauffage seulement parce qu’ils sont
ventilés aux fins de refroidissement de sorte qu’aucun critère de
confort ne soit à remplir.

I.3.11 Unité de ventilation n° 39.2 Approvisionneme nt


Pharmacie Bloc D1

Tous les locaux du service du même nom seront aérés et ventilé par
cette unité de ventilation.

D’une manière générale une régulation individuelle de la température


de chaque local est prévue :

Date : 11.05.2010 Page 19


Structure Régionale de Soins à Tamanrasset
Lot MF-006 Ventilation, climatisation, désenfumage
Descriptif

Les bureaux et d’autres locaux à charge frigorifique élevée seront en


complément équipés d’un système de ventilation local à air pulsé à
fonctions chauffante et réfrigérante.
Tous les autres locaux seront refroidis par l’air amenée par l’unité
centrale. En sont exceptées les écluses et les antichambres qui
recevront les mêmes conditions d’air que le local principal, ainsi que
tous les locaux tels que les locaux d’entretien et sanitaires qui ne
seront équipés que de raccords d’air et pour lesquels l’air frais est
réalimenté depuis le couloir ou de la zone amont.
Les locaux techniques seront équipés d’un raccord d’air froid à
réglage de débit sans réchauffage seulement parce qu’ils sont
ventilés aux fins de refroidissement de sorte qu’aucun critère de
confort ne soit à remplir.

En raison des demandes de propreté les salles de préparation


Préparation Magistrale et Solute et Prép. Parenterale disposent de
filtres H13-HEPA dans les sorties d’air frais et de leurs propres
écluses. Le planficateur de la technique médiale installera des unités
à flux laminaire additionnelles à évacuation d’air séparée.
Le laboratoire Contrôle de la Banque du Sang recevra un digesteur à
évacuation d’air séparée. La salle de nettoyage sera équipée d’une
lave-vaisselle avec raccord d’évacuation d’air séparé.

Tous ces raccords d’air d’échappement seront aspirés au moyen de


ventilateurs séparés disposés dans la centrale technique sus-jacente
et l’air d’échappement est évacué par le toit.

I.3.12 Unité de ventilation n° 40 Cuisine Bloc D1

Tous les locaux du service du même nom seront aérés et ventilé par
cette unité de ventilation.

D’une manière générale une régulation individuelle de la température


de chaque local est prévue :
Les bureaux et d’autres locaux à charge frigorifique élevée seront en
complément équipés d’un système de ventilation local à air pulsé à
fonctions chauffante et réfrigérante.
Tous les autres locaux seront refroidis par l’air amenée par l’unité
centrale. En sont exceptées les écluses et les antichambres qui
recevront les mêmes conditions d’air que le local principal, ainsi que
tous les locaux tels que les locaux d’entretien et sanitaires qui ne
seront équipés que de raccords d’air et pour lesquels l’air frais est
réalimenté depuis le couloir ou de la zone amont.
Les locaux techniques et la salle des ordures seront équipés d’un
raccord d’air froid à réglage de débit sans réchauffage seulement
parce qu’ils sont ventilés aux fins de refroidissement de sorte
qu’aucun critère de confort ne soit à remplir.

Pour des raisons d’hygiène on n’a pas prévu des unités de ventilation
à air pulsé dans les locaux de préparation et dans les salles
principales où le refroidissement se fera exclusivement au moyen de
l’air frais amené avec un taux de renouvellement élevé.

En dépit d’un taux de renouvellement d’air de 20 une unité de


ventilation à air pulsé est par contre nécessaire dans le local du
Lavage Vaisselle pour refroidir la charge thermique énorme.

La lave-vaisselle sera équipée d’un raccord d’évacuation d’air séparé.


Tous ces raccords d’air d’échappement seront aspirés au moyen de
ventilateurs séparés disposés dans la centrale technique sus-jacente
et l’air d’échappement est évacué par le toit.

Date : 11.05.2010 Page 20


Structure Régionale de Soins à Tamanrasset
Lot MF-006 Ventilation, climatisation, désenfumage
Descriptif

L’air vicié de la Cuisine sera évacué sur le toit sur une ligne séparée
dans un conduit réfractaire sans clapets coupe-feu à l’aide d’une unité
séparée (unité n° 41, Extrait de cuisine Bloc D1).

Les salles de réfrigération ne seront ventilées depuis l’unité centrale


de ventilation tandis que la salle des ordures sera équipé d’un
radiateur électrique afin d’atteindre des températures inférieures à
16°C.

I.3.13 Unité de ventilation n°42 Blanchisserie Bloc D1

Tous les locaux du service du même nom seront aérés et ventilé par
cette unité de ventilation.

D’une manière générale une régulation individuelle de la température


de chaque local est prévue :
Les bureaux et d’autres locaux à charge frigorifique élevée seront en
complément équipés d’un système de ventilation local à air pulsé à
fonctions chauffante et réfrigérante.
Tous les autres locaux seront refroidis par l’air amenée par l’unité
centrale. En sont exceptées les écluses et les antichambres qui
recevront les mêmes conditions d’air que le local principal, ainsi que
tous les locaux tels que les locaux d’entretien et sanitaires qui ne
seront équipés que de raccords d’air et pour lesquels l’air frais est
réalimenté depuis le couloir ou de la zone amont.
Les locaux techniques seront équipés d’un raccord d’air froid à
réglage de débit sans réchauffage seulement parce qu’ils sont
ventilés aux fins de refroidissement de sorte qu’aucun critère de
confort ne soit à remplir.

Pour protéger le réseau des canalisations des filtres seront disposés


dans les entrées d’air vicié des magasins et salles de distribution de
linge ainsi que de la salle Séchage/Finition.
Dans la salle Séchage/Finition seront installés 3 séchoirs et 2
repasseuses qui sont tous munis de leur propre raccord d’air
d’échappement.
Tous ces raccords d’air d’échappement seront aspirés au moyen de
ventilateurs séparés disposés dans la centrale technique sus-jacente
et l’air d’échappement est évacué par le toit.

I.3.14 Unité de ventilation n°43 Ateliers Bloc D1

Tous les locaux du service du même nom seront aérés et ventilé par
cette unité de ventilation.

D’une manière générale une régulation individuelle de la température


de chaque local est prévue :
Les bureaux et d’autres locaux à charge frigorifique élevée seront en
complément équipés d’un système de ventilation local à air pulsé à
fonctions chauffante et réfrigérante.
Tous les autres locaux seront refroidis par l’air amenée par l’unité
centrale. En sont exceptées les écluses et les antichambres qui
recevront les mêmes conditions d’air que le local principal, ainsi que
tous les locaux tels que les locaux d’entretien et sanitaires qui ne
seront équipés que de raccords d’air et pour lesquels l’air frais est
réalimenté depuis le couloir ou de la zone amont.
Les locaux techniques seront équipés d’un raccord d’air froid à
réglage de débit sans réchauffage seulement parce qu’ils sont
ventilés aux fins de refroidissement de sorte qu’aucun critère de
confort ne soit à remplir.

Date : 11.05.2010 Page 21


Structure Régionale de Soins à Tamanrasset
Lot MF-006 Ventilation, climatisation, désenfumage
Descriptif

Un système d’aspiration de gaz d’anesthésie avec entrées d’air vicié à


proximité du sol sera installé dans la salle D1.1.230 Ateliers
Réparation suivant les contraintes définies par le service de technique
médicale.

Tous ces raccords d’air d’échappement seront aspirés au moyen de


ventilateurs séparés disposés dans la centrale technique sus-jacente
et l’air d’échappement est évacué par le toit.

I.3.15 Unité de ventilation n° 44 Technique Bloc D2

Tous les locaux du service du même nom seront aérés et ventilé par
cette unité de ventilation.

Pour faire des économies d’énergie cette unité de ventilation est


dotée d’une fonction d’air pulsée.
Les locaux techniques seront équipés d’un raccord d’air froid à
réglage de débit sans réchauffage seulement parce qu’ils sont
ventilés aux fins de refroidissement de sorte qu’aucun critère de
confort ne soit à remplir.

I.3.16 Unité de ventilation n° 44.2 Vestiaires Bloc D2

Tous les locaux du service du même nom seront aérés et ventilé par
cette unité de ventilation.

D’une manière générale une régulation individuelle de la température


de chaque local est prévue :
Les bureaux et d’autres locaux à charge frigorifique élevée seront en
complément équipés d’un système de ventilation local à air pulsé à
fonctions chauffante et réfrigérante.
Tous les autres locaux seront refroidis par l’air amenée par l’unité
centrale. En sont exceptées les écluses et les antichambres qui
recevront les mêmes conditions d’air que le local principal, ainsi que
tous les locaux tels que les locaux d’entretien et sanitaires qui ne
seront équipés que de raccords d’air et pour lesquels l’air frais est
réalimenté depuis le couloir ou de la zone amont.
Les locaux techniques seront équipés d’un raccord d’air froid à
réglage de débit sans réchauffage seulement parce qu’ils sont
ventilés aux fins de refroidissement de sorte qu’aucun critère de
confort ne soit à remplir.

I.3.17 Unité de ventilation n°12.5 "Entrée Personne l" Bloc


D1/Magistrale

Cette unité de ventilation alimente les locaux administratifs et


technique à l’Entrée Personnel.

D’une manière générale une régulation individuelle de la température


de chaque local est prévue :
Les bureaux et d’autres locaux à charge frigorifique élevée seront en
complément équipés d’un système de ventilation local à air pulsé à
fonctions chauffante et réfrigérante.
Tous les autres locaux seront refroidis par l’air amenée par l’unité
centrale. En sont exceptées les écluses et les antichambres qui
recevront les mêmes conditions d’air que le local principal, ainsi que
tous les locaux tels que les locaux d’entretien et sanitaires qui ne
seront équipés que de raccords d’air et pour lesquels l’air frais est
réalimenté depuis le couloir ou de la zone amont.
Date : 11.05.2010 Page 22
Structure Régionale de Soins à Tamanrasset
Lot MF-006 Ventilation, climatisation, désenfumage
Descriptif

I.3.18 Unités de ventilation n° 11 et 12 - Magistrale

Pour conditionner l’air dans le hall d’entrée et dans la magistrale de


l’air conditionné est insoufflé à chaque niveau sur les galeries. Pour
minimiser les hauteurs des plafonds intermédiaires et en vue d’une
distribution d’air raisonnable par rapport à la consommation d’énergie
la distribution dans les secteurs des différents niveaux se fera au
moyen de conduits d’un rayon d’action préféré de 15 à 20 m autour
d’un conduit technique vertical.
L’air chaud se dégage par des fenêtres ouvrantes prévues dans le
toit. La température est contrôlée et réglée à chaque niveau.

I.3.19 Unité v n° 22 Bloc C2 – RDC

L’alimentation en air frais et l’évacuation de l’air vicié de cette zone se


fait par une unité centrale. Ce ne sont que les locaux entre les axes 1
et 2 (couloir, kitchenette, bureau méd., chambre de garde, technique)
pour lesquels la ventilation est assurée par une unité séparée (voir la
description de l’unité fournie ci-après).
Les unités centrales seront implantées dans la centrale technique sur
le toit du block C2. Ici, l’air frais est refroidi ou bien chauffé à une
température de 20-21 °C.

Sur l’étage l’air frais est réparti sur deux zones de température :

- Air froid (20-21 °C) : ici sont raccordés les loc aux et zones de locaux où
un post-traitement thermique (réchauffeur/ fancoils) est prévu.
Le refroidissement des salles d’examen et de traitement sera assuré
par le renouvellement de l’air. Les salles d’examen et les bureaux
donnant sur l’extérieur seront alimentées en le débit d’air extérieur
minimum, la régulation de la température se fera à l’aide de fancoils.

Le refroidissement de la zone extérieure de la surface d’attente est


assuré par le renouvellement de l’air. Ici un taux de renouvellement
d’air de 75 m³ par heure et par personne est prévu conformément à la
norme VDI 2167.

Dans toutes les deux zones un régulateur de débit constant est prévu
pour adapter les différentes résistances de réseau. Dans toutes les
deux zones un régulateur de débit constant est prévu pour adapter les
différentes résistances de réseau.
L’amenée d’air frais et l’évacuation de l’air vicié de la salle se fera par
des diffuseurs de plafond.

L’unité d’évacuation d’air vicié est subdivisée en deux unités :

- WC et salles humides
- autres zones

I.3.20 Unité de ventilation n°23 Bloc C2 – 1er éta ge

Les indications fournies pour le bloc C2.0 – RDC s’appliquent


également à l’association des unités centrales ainsi que les
températures et le tracé de la canalisation d’air.

Les taux de renouvellement d’air dans la zone d’accouchement (salle


d’accouchement et salle de réanimation) ainsi que dans la salle

Date : 11.05.2010 Page 23


Structure Régionale de Soins à Tamanrasset
Lot MF-006 Ventilation, climatisation, désenfumage
Descriptif

pharmacie ont été calculés suivant les valeurs d’énergie thermique


fixés par le service de technique médicale (planificateur de technique
médicale et planificateur du système frigorifique). Le débit d’air pour
l’évacuation des charges thermiques internes étant supérieure à 50
m³/h m² le débit d’air extérieur a été réduit aux valeurs
susmentionnées. Les charges thermiques internes restantes seront
évacuées au moyen de fancoils. L’aspiration de gaz d’anesthésie se
fera dans les locaux déterminés par le planificateur de technique
médicale (50 % de l’air vicié par le plancher).

Sur l’étage l’air frais est réparti sur deux zones de température :

- Air froid (20-21 °C) : ici sont raccordés les loc aux et zones de locaux où
un post-traitement thermique (radiateur électrique/ fancoils) est prévu.
Les salles d’examen et les bureaux donnant sur l’extérieur ainsi que
les salles d’examen intérieures seront alimentées en le débit d’air
extérieur minimum et recevront des fancoils et des radiateurs de
chauffage à air pulsé pour évacuer les charges thermiques et pour
régler la température.

- Le refroidissement du couloir et des locaux secondaires adjacents est


assuré par le renouvellement de l’air.
Les différentes zones seront munies d’un régulateur de débit constant
est prévu pour adapter les différentes résistances de réseau.
L’air amené dans le couloir est utilisé pour passer dans les WC et les
locaux secondaires où il est aspiré.

La zone des vestiaires femmes et hommes de la salle d’opération est


alimentée par l’unité du bloc C3.1.

I.3.21 Unité de ventilation 24 Bloc C3 – RDC

Les indications fournies pour le bloc C2.0 – RDC s’appliquent


également à l’association des unités centrales ainsi que les
températures et le tracé de la canalisation d’air.

Les taux de renouvellement d’air dans la zone de la radiographie,


dans la salle de :

- tomodensimétrie
taux de renouv. d’air 15 m³/h m²
- tomographie à spin nucléaire
taux de renouv. d’air 15 m³/h m²
- préparation MR et CT
taux de renouv. d’air 10 m³/h m²
- salle de contrôle
taux de renouv. d’air 10 m³/h m²
- radiographie du thorax
taux de renouv. d’air 15 m³/h m²
- radiographie conventionnelle I et II
taux de renouv. d’air 15 m³/h m²

Ont été fixés suivant le calcul de la charge frigorifique. Le débit d’air


pour l’évacuation des charges thermiques internes étant supérieure à
50 m³/h m² le débit d’air extérieur a été réduit aux valeurs
susmentionnées. Les charges thermiques internes restantes sont à
évacuer au moyen de fancoils. L’aspiration de gaz d’anesthésie se
fera dans les locaux déterminés par le planificateur de technique
médicale (50 % de l’air vicié par le plancher).

Date : 11.05.2010 Page 24


Structure Régionale de Soins à Tamanrasset
Lot MF-006 Ventilation, climatisation, désenfumage
Descriptif

Les locaux techniques de tomodensimétrie et tomographie à spin


nucléaire auront un débit d’air de 10 m³/h m². Pour évacuer la chaleur
des machines il y faudra prévoir des refroidisseurs à air pulsé.
Les aspirations directes d’appareils demandées par le planificateur de
technique médicale y ont été prises en compte. Ici les matières
nocives seront évacués par soufflage sur le toit .

Le refroidissement des salles d’endoscopie est assuré par le


renouvellement de l’air.

Dans les salles où des examens bronchoscopiques sont effectués le


système d’air vicié sera muni de filtres de la catégorie H 13 .

Les salles d’examen et les bureaux donnant sur l’extérieur seront


alimentées en le débit d’air extérieur minimum, la régulation de la
température se fera à l’aide de fancoils.

Pour la zone d’attente un renouvellement d’air à un débit de 75 m³ par


heure et personne conformément à la norme VDI 2167 a été prévue.

Le refroidissement est assuré par le renouvellement de l’air.

I.3.22 Unités de ventilation n° 25 à 32 - Bloc C3 – 1er étage

Les appareils de ventilation des salles d’opération et l’unité centrale


asservissant le reste de la zone (locaux secondaires) seront implantés
dans la centrale technique sur le toit du bloc C3. La canalisation d’air
mène de la centrale directement à l’étage d’opération sous-jacent. La
centrale pour les appareils d’opération et les zone d’opération forment
un espace coupe-feu.

Chaque salle d’opération sera équipée de sa propre unité


d’alimentation et d’évacuation d’air qui sera exploitée suivant le
procédé à air pulsé avec un débit d’air extérieur de 1.200 m³/h. Les
appareils de ventilation ont été dimensionnés en fonction de
l’évacuation de la charge thermique. Le débit d’air restant pour
assurer un flux d’air laminaire sera généré par le plafond
d’alimentation d’air frais de la salle d’opération qui fonctionne suivant
la méthode à air pulsé.

L’étanchéité des canalisations d’alimentation d’air des salles


d’opération et des magasins de matériaux stériles est assurée selon la
norme DIN EN 13779 catégorie D, l’étanchéité des autres
canalisations correspond d’une manière générale à la catégorie
d’étanchéité C.
Dans ces zones l’air sera additionnellement aspiré dans le plafond
intermédiaire.
Les sorties d’air des salles d’opération seront munies de filtres de
peluches. Le diffuseurs d’air vicié et les canalisations d’air vicié
situées dans la zone des mains seront fabriquées d’acier inoxydable
résistant à la corrosion.
Une partie de l’air des salles d’opération s’écoule dans les locaux
„Brossage“ et y sera aspiré en tant qu’air vicié.

Le chauffage des salles d’opération ne pourra pas se faire au moyen


de l’unité de ventilation mais devra être assuré par des radiateurs de
chauffage.

Les autres zones du service d’opération seront ventilées par l’unité


asservissant les locaux secondaires. Pour des raisons d’hygiène un
taux de renouvellement d’air minimum de 10 m³/h m² est prévu. C’est

Date : 11.05.2010 Page 25


Structure Régionale de Soins à Tamanrasset
Lot MF-006 Ventilation, climatisation, désenfumage
Descriptif

seulement pour l’aspiration des gaz d’anesthésie qu’un débit d’air plus
élevé est projeté.
Le service de réveil recevra un débit d’air extérieur de 150 m³ / (h x
personne).

L’air frais est réparti sur plusieurs zones de température:

- les locaux donnant sur l’extérieur sont alimentés en les débits d’air
extérieur susmentionnés, la régulation de la température se fera à
l’aide de fancoils.

Le refroidissement des zones


-service de réveil
-zone du couloir comprenant certains locaux secondaires
-vestiaires personnel d’opération
est assuré par le renouvellement de l’air.

I.3.23 Unités de ventilation n° 34 et 35 - Bloc C4 – RDC

L’alimentation en air frais et l’évacuation de l’air vicié de cette zone se


fait par une unité centrale. Ce ne sont que les locaux dans la zone
d’axe 1 à 2 (Couloir, Chambre de garde, Technique) et la zone
d’attente y compris la zone „Boxes Consultation“ pour lesquels la
ventilation est assurée par une unité séparée (voir la description de
l’unité fournie ci-après).

Les appareils de ventilation centraux seront implantés dans la


centrale technique sur le toit du bloc C4.
Ici l’air frais est chauffé ou refroidi à une température de 20..21 °C .

Sur l’étage l’air frais est réparti sur plusieurs zones de température :

Soins d’urgence

- salles d’intervention 1 et 2
- sallles de traitement et d’examen

Les taux de renouvellement d’air des salles d’intervention font fonction


des charges thermique à évacuer. Pour des raisons d’hygiène le
système d’air frais est équipé de filtres de la catégorie H 13. Vu les
débits d’air élevés (75 m³/h m²) y est prévu un plafond d’alimentation
d’air frais pour alimenter l’air.
Les salles d’examen et de traitement seront alimentées en le débit
2
d’air extérieur minimum (ici de 10 m³/h m pour des raisons
d’hygiène), la régulation de la température se fera à l’aide de fancoils.
Dans le couloir l’air sera insoufflé à 20…21 °C san s autre
réchauffage. A cause du faible renouvellement d’air les couloirs de ne
se refroidissement pas.

Hôpital de jour d’urgence


- Salles d’isolement 1 et 2
- Salles extérieures
- Salles intérieures

Les chambres d’isolement sont dimensionnées pour une régulation de


surpression ou de pression négative qui pourra chaque fois être
effectué individuellement. Afin de garantir la mesure de protection
donnée on utilise des filtres de la catégorie H 13 aussi bien au côté air
frais qu’au côté air vicié. La régulation de la pression se fait à l’aide de
régulateurs de débit. L’air vicié n’est pas évacué au moyen d’un
réseau de canalisations séparé. La séparation du reste de la zone se
fera au moyen de filtres d’air d’échappement. Le débit minimum
Date : 11.05.2010 Page 26
Structure Régionale de Soins à Tamanrasset
Lot MF-006 Ventilation, climatisation, désenfumage
Descriptif

d’alimentation d’air prévu est ici un taux de renouvellement d’air de 12


dans la chambre d’isolement. L’écluse est alimentée à un débit
constant de 100 m³/h qui est aspiré dans le bloc WC.

Les salles extérieures seront alimentées en le débit d’air extérieur


minimum la régulation de la température se fera à l’aide de fancoils.
Le refroidissement des locaux intérieurs est assuré par le
renouvellement de l’air.

Les locaux secondaires seront ventilés par l’air s’écoulant du couloir.

I.3.24 Unités de ventilation n° 36 et 37 - Bloc C4 – 1er étage

Cette zone est subdivisée en deux secteurs munie des appareils


centraux associés et un réseau de canalisations d’air indépendant.

Les appareils de ventilation centraux seront implantés dans la


centrale technique sur le toit du bloc C4.
Ici l’air frais est chauffé ou refroidi à une température de 20…21 °C.

Stérilisation

Le refroidissement des salles :

- nettoyage/désinfection
- zone de mise à disposition
- Magasin des matériaux stériles

est assuré par le renouvellement de l’air.

La plus grande partie de l’air vicié est aspiré dans la zone des
machines. Pour éviter des dommages dus à la corrosion le réseau
des canalisations d’air vicié et les éléments associés sont exécutés en
acier inoxydable. L’appareil d’évacuation d’air vicié sera muni d’un
revêtement intérieur.
Les raccords d’évacuation d’air vicié des machines de nettoyage et de
désinfection (local C4.1.560) demandés par le planificateur de
équipements de technique médicale sont réalisés en substance. Dans
la salle des machines est prévue une canalisation continue
d’évacuation d’air vicié avec des ouvertures destinées à recevoir l’air
d’échappement des machines. Cette exécution correspond aux
conditions définies par les constructeurs .

Au poste de préparation de linge (local C4.1.520) une pression


négative sera maintenue, les entrées d’air vicié seront munies de
filtres de peluches.

Les aspirations individuelles demandées (nettoyage par ultrasons) ont


été prévues.

Le refroidissement des vestiaires du personnel est assuré par le


renouvellement de l’air.

Le refroidissement des locaux restants à alimenter en air extérieur est


assuré par le renouvellement de l’air.

Soins intensifs

Les chambres d’isolement – salles C4.1.220 et 430 – seront


structurées et exécutées par analogie aux indications s’appliquant aux
chambres d’isolement dans C4 – RDC .

Date : 11.05.2010 Page 27


Structure Régionale de Soins à Tamanrasset
Lot MF-006 Ventilation, climatisation, désenfumage
Descriptif

Les chambres de lits ainsi que les salles extérieures seront


2
alimentées en le débit d’air extérieur minimum (ici de 10 m³/h m pour
des raisons d’hygiène), la régulation de la température se fera à l’aide
de fancoils.

Le refroidissement des salles intérieures est assuré par le


renouvellement de l’air.

I.3.25 Unités de ventilation n° 19 et 33 - Blocs C1 à C4 – RDC


et 1er étage zone couloir axes 1 à 2

Le système de traitement d’air de ces zones est subdivisé en 2 zones


:

- blocs C1 et C2
- blocs C2 et C4

Pur chacune de ces zones une unité d’alimentation et d’évacuation


d’air avec de appareils de traitement d’air disposés en aval est
prévue.

Les appareils de ventilation centraux seront implantés dans la


centrale technique sur le toit du bloc C4.
Ici l’air frais est chauffé ou refroidi à une température de 20…21 °C.

Les locaux suivants sont alimentés en air frais :

Couloir, kitchenette, bureau méd., chambre de Garde et au bloc C4.0


en complément la zone d’attente avec les boxes de consultation.

Les locaux seront alimentés en le débit d’air extérieur minimum, la


régulation de la température se fera à l’aide de fancoils.
L’air frais destiné à ventiler les blocs-eau raccordés est amené dans
les chambres de garde et sera aspiré dans les blocs-eau.

Dans le couloir l’air sera insoufflé à 20…21 °C san s autre


réchauffage. A cause du faible renouvellement d’air les couloirs de ne
se refroidissement pas.

Les WC seront ventilés à l’aide de l’air s’écoulant du couloir.

Pour les WC chaque fois une unité d’évacuation d’air est prévue.

I.3.26 Aération et ventilation de la canalisation technique

La canalisation technique relie la centrale technique au bloc D2 et les


cheminées d’installation disposées à la magistrale jusqu’au toit. Pour
ventiler ce conduit seront montés sur les têtes de cheminée des
ventilateurs d’évacuation d’air qui aspirent de façon uniforme l’air de la
cheminée et donc de la canalisation technique. L’air aspiré s’écoule
au travers une ouverture d’écoulement dans le bloc D2. En cas de
besoin l’air s’écoulant sera refroidi par un refroidisseur d’air afin de ne
pas obtenir des températures élevées dans la canalisation technique.
La canalisation technique elle-même, les cheminées montantes
associées sur le toit formant un espace coupe-feu, des mesures de
protection contre les incendies ne sont par conséquent prévues qu’au
point de liaison entre la centrale technique du bloc D2 et la
canalisation technique. La canalisation technique ne devra pas être
désenfumée en cas d’incendie.

Date : 11.05.2010 Page 28


Structure Régionale de Soins à Tamanrasset
Lot MF-006 Ventilation, climatisation, désenfumage
Descriptif

Des ventilateurs d’évacuation d’air sont prévus sur un total de 8


cheminées d’installation. Dans la canalisation technique on réalise
ainsi un renouvellement d’air qui compense la chaleur dissipée par les
conduites de chauffage et d’autres dispositifs techniques.

I.3.27 Désenfumage méchanique

En sus des espaces à désenfumage naturel un désenfumage


mécanique supplémentaire sera effectué dans certaines zones selon
la réquisition du spécialiste de protection contre les incendies.
Pour ces zones voir les plans de désenfumage de l’architecte.
Les secteurs de désenfumage disposés sur une même ligne de
désenfumage seront par principe séparés les un des autres au moyen
de registres coupe-fumée. Les canalisations de désenfumage sont
dimensionnées pour un espace de fumée. 60% de volume de
désenfumage seront réalimentés mécaniquement au moyen de
ventilateurs. Les 40% restants s’écoulent en passant par l’enveloppe
bâtiment d’un espace de fumée.

Des ventilateurs de gaz de fumée sont prévus sur les canalisations de


désenfumage respectives.
Les canalisations d’alimentation d’air frais respectives seront dotées
de ventilateurs assurant la réalimentation.

II Prescriptions techniques

II.1 Volume des livraisons et prestations


Le volume des livraisons et prestations comprend le
contrôle de la conception (calcul), la vérification du plan
d’exécution (planification montage), la livraison, le montage et
la mise en
service selon le volume décrit comme suit :

Les livraisons et les prestations sont à réaliser de façon aussi


complète qu’un travail en sécurité puisse être garanti, même si
les prestations y nécessaires n’ont pas été formulées
expressément dans la demande ou dans l’offre. Le volume des
livraisons et prestations
doit être complet dans les limites de livraison.

En plus de la préparation complète du volume de leur propre


livraison, les travaux des ingénieurs comprennent également le
traitement des interfaces avec d’autres livraisons (en particulier
avec la technique
de construction). Pendant l’exécution de la commande, les
interfaces avec les fournisseurs des autres corps de métiers
sont à préparer en commun. Les liaisons avec d’autres
livraisons sont à représenter de façon chevauchante tout en
indiquant la désignation du point de raccordement du volume
de livraison adjacent.

Tous les documents d’étude sont à fournir en temps utile pour


que le projet puisse être exécuté dans les délais prévus.

Le preneur d’ordre porte seul la responsabilité de


l’approvisionnement en temps utile et de l’harmonisation de
Date : 11.05.2010 Page 29
Structure Régionale de Soins à Tamanrasset
Lot MF-006 Ventilation, climatisation, désenfumage
Descriptif

toutes les informations nécessaires. Le calendrier de réalisation


devra comporter des délais
pour la définition technique définitive du volume des livraisons.

Le volume des livraisons et prestations comprend l’ensemble


des documents techniques suivant le système d’unités
international (SI) tels que listes des pièces, schémas des
connexions ainsi que d’autres pièces requises pour la
maintenance et le service, des documents reproductibles ou
imprimés sous forme appropriée. En font également partie les
dessins des sous-traitants.
Les dessins, les calculs et autres documents seront à mettre
gratuitement à la disposition du donneur d’ordre sous la forme
et en nombre souhaités pour l’obtention des autorisations
nécessaires et pour l’exécution, la surveillance et le règlement.
Ils deviennent la
propriété du donneur d’ordre. Ce dernier a le droit de se servir
des dessins même en les remettant à des tiers dans le but
d’exécuter des réparations, des modifications ultérieures, de
fabriquer des pièces de
rechange et de réserve sans devoir en demander une
autorisation particulière.

Si dans des cas exceptionnels durant la fabrication, le montage


ou la mise en service il y avait des modifications par rapport
aux documents remis au donneur d’ordre, celles-ci nécessitent
l’accord écrit préalable du donneur d’ordre. Les documents
techniques concernés seront à modifier et à remplacer en
conséquence.

Le volume des livraisons comprend également l’étude, la


conception (calcul), la construction, la fabrication et
l’assemblage dans les ateliers, la livraison franco chantier, le
montage prêt au service, l’assurance qualité, la mise en service
et la marche d’essai ainsi
que le contrôle et la réception, même si les positions distinctes
ne sont pas portées séparément sur la nomenclature des
prestations.

Pour le contrôle et l’homologation nécessaire des installations


par les autorités le preneur d’ordre devra obtenir les documents
d’application et d’homologation et informer le donneur d’ordre
en temps utile, de telle sorte que les discussions devenant
nécessaires puissent également se dérouler au moment utile.

Les dessins de construction établis par le preneur d’ordre


sont à présenter pour contrôle. Si des modifications en
résultent, ces plans devront être de nouveau présentés pour
contrôle après avoir été
complétés. Le contrôle réalisé par le donneur d’ordre ou son
représentant ne libère le preneur d’ordre ni de sa responsabilité
ni de son obligation de garantie. Les documents contrôlés sont
à distribuer après approbation.

Transport franco pied d’oeuvre, y compris le déchargement et


le transport dans le bâtiment jusqu’au lieu d’utilisation. Le
preneur d’ordre doit souscrire une assurance de transport
suffisante et complète. Aucuns frais supplémentaires ne seront
à la charge du
donneur d’ordre en cas d’éventuelles avaries de transport.

Date : 11.05.2010 Page 30


Structure Régionale de Soins à Tamanrasset
Lot MF-006 Ventilation, climatisation, désenfumage
Descriptif

Toutes les prestations du volume de livraison ainsi que tous les


éléments de montage fabriqués dans les ateliers du preneur
d’ordre seront à emballer et à entreposer protégés contre la
corrosion ou conservés de telle sorte qu’ils ne subissent aucun
dommage avant le
montage. Tout élément de l’installation visiblement corrodé est
à retirer immédiatement du volume des livraisons et
prestations. Les vices cachés qui existent au moment de la
réception de l’installation
sont pénalement assumés par le preneur d’ordre dans le cadre
de sa responsabilité de garantie concernant la protection des
personnes et des biens.

Nettoyage des éléments de l’installation


Le preneur d’ordre prend à sa charge toutes les mesures de
nettoyage des installations qu’il doit livrer. Tous les composants
sont à livrer et à remettre propres et secs.

Travaux d’échafaudage
Tous les échafaudages et les outils de levage requis pour le
montage font partie du volume des prestations et sont pris en
compte dans le prix global à condition qu’ils ne soient pas
indiqués séparément dans le cahier des charges suivant. Les
échafaudages sont à contrôler et à maintenir en état
régulièrement. Les rails nécessaires à la réception des outils de
levage devront être adaptés à la réception des charges.

Avant la construction des échafaudages de montage et de


protection, les calculs statiques correspondants contrôlés des
échafaudages sont à présenter à la direction de chantier. Ceci
concerne également les
statiques de type. La direction de chantier se réserve un
contrôle séparé du calcul statique.

Charger par principe une entreprise d’échafaudage certifiée et


agréée.

Pendant la durée d’utilisation une surveillance permanente par


l’entreprise d’échafaudage est à assurer et à documenter.

Tous les outils de levage indispensables à l’exécution de la


prestation sont compris dans le volume des prestations et
seront à prendre en compte dans les prix unitaires des
prestations partielles, à condition
qu’aucun poste séparé n’ait été indiqué dans le cahier des
charges.

Les documents techniques qui sont à fournir en fin de


montage contiendront tous les dessins, diagrammes, schémas
des connexions, schémas de fonctionnement, listes,
descriptions, etc.
S’ils ne sont pas requis à la mise en service, ils seront à fournir
en temps utile avant le début de ces mesures.

Les documents techniques qui sont à fournir avant la mise en


service et la réception contiendront entre autres (3 exemplaires
par classeur à présenter au planificateur pour contrôle, tous les
calculs, les dessins, etc. également sur CD-ROM) :

- les dessins de modifications (échelle 1:50 ou 1:20)


- les consignes de démarrage, de maintenance et de service
- les instructions de maintien en état préventif
Date : 11.05.2010 Page 31
Structure Régionale de Soins à Tamanrasset
Lot MF-006 Ventilation, climatisation, désenfumage
Descriptif

- la compilation des caractéristiques techniques essentielles


- les instructions relatives à la reconnaissance des défauts et des
avaries
- le procès-verbal relatif à l’instruction du personnel de service et
de maintenance
- les consignes de montage et de démontage
- les procès-verbaux de pression et les certificats de contrôle
- les consignes et les renseignements relatifs à la prévention des
accidents
- les listes de panneaux
- les schémas des installations

Enlèvement des déchets


Les preneurs d’ordre sont tenus par l’acceptation de la
commande de nettoyer en permanence de leur propre initiative
leurs zones de travail et de dépôt et de les tenir exempts de
tout déchet.
Tous les déchets de chantier produits sur le chantier, c’est à
dire les gravois, les déchets recyclables, les détritus, les
emballages et les cartons de livraison, les récipients ainsi que
les restes et les surplus de matériel deviennent la propriété de
ceux qui en sont respectivement responsables et sont à
évacuer réglementairement.
La direction de chantier se réserve le droit d’effectuer des
contrôles à l’improviste par rapport à l’enlèvement
réglementaire des déchets. Si le preneur d’ordre ne satisfait
pas à son obligation d’enlèvement
ou s’il s’en acquitte de façon non réglementaire, le donneur
d’ordre peut faire enlever les gravois ou les ordures à la charge
du preneur d’ordre. Les véhicules ne devront par principe
quitter le chantier que nettoyés. Les salissures des voies
publiques adjacentes occasionnées par le preneur d’ordre ou
ses fournisseurs devront cependant être nettoyées tous les
jours et seront à la charge du
preneur d’ordre.

II.2 Exécution
Planification du montage
Des dessins d’exécution seront mis à la disposition du preneur
d’ordre par le donneur d’ordre.

Le preneur d’ordre nomme un ingénieur spécialisé entièrement


responsable comme chef de projet qui se tient à la disposition
du donneur d’ordre comme interlocuteur pour l’étude/ la
planification, ainsi que pour le suivi du chantier dans la phase
d’exécution.

Le volume des prestations comprend le traitement technique


de toutes les livraisons et prestations sur la base de cette
spécification. Ceci comprend l’élaboration de tous les
documents pour la planification, l’exécution et le service ainsi
que tous les calculs et travaux d’étude nécessaires.

Les travaux d’ingénieur comprennent également le traitement


des interfaces avec les autres livraisons ou les ouvrages
existants. Le preneur d’ordre indiquera au donneur d’ordre en
temps utile et sans qu’il lui soit demandé les prestations
nécessaires à l’exécution de son contrat qui doivent être
réalisées par d’autres.
Le preneur d’ordre porte seul la responsabilité de la demande
en temps utile et du contrôle responsable de toutes les
Date : 11.05.2010 Page 32
Structure Régionale de Soins à Tamanrasset
Lot MF-006 Ventilation, climatisation, désenfumage
Descriptif

informations nécessaires.

Les documents requis à la planification et le fonctionnement de


l’ensemble de l’installation à fournir par le preneur d’ordre
seront à remettre par celui-ci en temps utile pour que la
réalisation de l’installation complète puisse se faire dans le
respect des délais du calendrier prévu.

Sauf spécification expresse contraire les documents suivants


au moins devront être présentés après l’adjudication suivant les
délais définis par les conditions du contrat du donneur d’ordre :

- calendrier détaillé de livraison et de montage dans le respect du


calendrier cadre
- caractéristiques de charge des fondations et caractéristiques des
ouvertures
- dessins de montage (plan d’ensemble et dessins de coupe)
échelle 1: 0 avec les caractéristiques
- techniques de tous les composants
- schémas d’installations
- feuilles cotées relatives aux composants à monter
- liste des contrôles et des réceptions prévus
- tous autres documents requis à la compréhension des
installations et des équipements proposés

Des délais pour l’éclaircissement technique définitif du volume


des livraisons seront à fournir avecc alendrier cadre qui doit
accompagner l’offre.

- Contrôle du dimensionnement et de la conception de l’ensemble


des systèmes et éléments de l’installation.
- Représentation graphique de l’ensemble des systèmes et
éléments de l’installation.
- Les données comprises dans les documents de réalisation
comme les débits, le dimensionnement des tuyaux, la conception
des soupapes, les valeurs acoustiques, les valeurs d’isolation
thermiques et celles de résistance au feu sont à contrôler par le
preneur d’ordre et à définir.

Il doit être garanti que les éléments de l’installation livrés par le


preneur d’ordre et ses sous-traitants sont conçus et construits,
autant que possible, suivant des aspects techniques et
économiques uniformes.

Le donneur d’ordre se réserve le droit, pour les éléments qui


peuvent être livrés plusieurs fois et à l’intérieur de différents
systèmes, de les déterminer dans le cadre de séries
sélectionnées concernant le produit, le type et le modèle. Si des
produits sont prescrits dans la spécification suivante, ceci se
fait pour décrire la qualité exigée et le standard et ne dispense
pas le preneur d’ordre de sa responsabilité de l’élément de
l’installation.

Le système unifié est à utiliser pour le marquage des éléments


d’installation. Les directives de marquage précises seront
harmonisées avec le preneur d’ordre après la passation de la
commande. La numérotation correspondante est à réaliser par
le preneur d’ordre.
Le système de marquage choisi est à utiliser dans tous les
documents (schémas, plans, listes, descriptions, consignes de
fonctionnement, listes de pièces détachées et de pièces

Date : 11.05.2010 Page 33


Structure Régionale de Soins à Tamanrasset
Lot MF-006 Ventilation, climatisation, désenfumage
Descriptif

d’usure, dessins, etc.) qui sont remis au donneur d’ordre et au


planificateur spécialisé pour
l’étude, le montage, la mise en service et le fonctionnement.

Les éléments dont l’identification est importante pour le


fonctionnement et la maintenance de l’installation, c’est à dire
tous les (appareils, modèles), tuyauteries, appareils de
robinetterie, actionneurs, points de mesure, capteurs de
mesure, les indicateurs,
les enregistreurs, les armoires ainsi que les appareils y
disposés, barrettes de raccordement, etc. seront à munir de
plaques à texte en clair fixées à demeure.

Exigences d’acoustique architecturale :


La suspension de groupes, la fixation au corps de l’ouvrage et
la traversée de tuyauteries et de conduits sont à exécuter avec
une isolation contre les vibrations et les bruits de structure.

Ne prévoir de monter les pompes dans les conduites avec des


brides que si elles sont à marche silencieuse prouvée.

Le raccord de conduites à des groupes est par principe à


réaliser à l’aide de raccords de tuyaux élastiques (joints de
dilatation en caoutchouc ou en métal), lorsque la transmission
des bruits de structure ne peut pas être exclue.

Tous les raccordements au corps de la structure seront à


réaliser avec isolation contre les bruits de structure.
Les transmissions des sons par l’air sont à amortir de façon à
ce que ni les informations acoustiques (téléphonie par fil) ne
puissent être transmises, ni le niveau de pression acoustique
(évalué AI) ne soit
dépassé. Ici, les émissions acoustiques d’autres sources sont à
prendre en compte.

Pose des canalisations :


Toutes les conduites et tous les conduits sont à fixer au moyen
de colliers pour tuyaux, de suspensions ou de traverses de
manière amovible et insonorisée.
Des arrondis adaptés aux flux sont à prévoir pour les déviations
et les bifurcations/ réunions de manière à ne pas augmenter la
résistance unitaire.
Des vitesses d’écoulement >6 m/s sont à éviter. Les parois de
conduits sont à renforcer avec des bandes de renforcement ou
des cadres supplémentaires pour qu’aucune vibration propre ne
puisse apparaître.
Lors de la pose de canalisations, il faudra respecter un
espacement suffisant et la chronologie du montage par rapport
aux autres corps de métiers (conduites, lignes de câbles,
isolations, cloisonnement sec et
autres), pour n’engendrer aucune gêne. La conductibilité
électrique de l’ensemble de l’installation est à établir pour la
compensation de
potentiel.

Essais d’étanchéité/ mesures de fonctionnement :


Les essais d’étanchéité ou bien les mesures de fonctionnement
seront à réaliser également par tranches et à documenter par
procès-verbal en cas de besoin. Le donneur d’ordre ou son
représentant seront à informer en temps utile pour qu’ils
puissent y participer.

Date : 11.05.2010 Page 34


Structure Régionale de Soins à Tamanrasset
Lot MF-006 Ventilation, climatisation, désenfumage
Descriptif

Déclaration de l’entrepreneur :
Lors de la mise en service des installations ou de parties
distinctes de l’installation le preneur d’ordre devra fournir une
déclaration écrite en trois exemplaires, dans laquelle est
expressément certifié que l’installation dans son ensemble
répond aux prescriptions correspondantes en vigueur au
moment de l’érection et de l’exécution et que les mesures et les
contrôles nécessaire ont déjà été effectués par le preneur
d’ordre avant la réception.

Accessibilité
Les éléments de l’installation seront à construire et à disposer
de telle sorte qu’ils puissent tous être inspectés, entretenus et
changés en un minimum de temps et avec un minimum de
travail. Les éléments dont le changement en service est
nécessaire devront pouvoir être facilement démontés et
remontés sans travail de montage important, sans érection de
plateformes élévatrices et sans modifications des autres
équipements. Les escaliers et les plateformes seront à
disposer de façon correspondante dans la zone de l’installation.
Les escaliers ou les plateformes supplémentaires résultant des
exigences du volume des prestations demandé font partie du
volume des
prestations et seront à prendre en considération de façon
appropriée.

Une largeur d’ouverture mini. de 1 m et une hauteur d’ouverture


mini. de 2,10 m. seront à prévoir pour les issues de secours et
de service.

Prévention des accidents


Les prescriptions relatives à la sécurité et à la prévention des
accidents des corps de métiers respectifs seront à respecter.
A cette fin le preneur d’ordre devra nommer un responsable de
la sécurité.

L’enlèvement nécessaire des fermetures, des couvertures de


fosses ou de toute autre protection existante pour la prévention
des accidents ne devra se faire qu’après mise d’accord
préalable avec la direction de service locale. Procéder à la
remise en place de la protection initiale dès que le montage est
achevé.

Monter tous les installations, composants et unités de sorte


qu’en cas de tremblements de terre des accélérations de 0,3 g
n’entraînent pas de dégradations ou de défaillances du
fonctionnement.

II.2.1 DTV 01-1 (description technique de la ventilation en


version hygienique)

Centrale de ventilation en version hygiénique composée pour


chaque élément de caissons modulaires étanches à l'air,sur
châssis de montage de base à hauteur de profil > 100 mm ;
les modules étant fabriqués dans une structure cadre type
gaine rectangulaire, avec éléments muraux assis sur le châssis
;le chevauchement de la structure cadre exclut les ponts
thermiques ;
l'isolation thermo-acoustique intérieure est réalisée en matière
incombustible selon DIN 4102 A1.
Epaisseur de l'isolant : 40 mm
Poids spécifique min. 48 kg/m3
Date : 11.05.2010 Page 35
Structure Régionale de Soins à Tamanrasset
Lot MF-006 Ventilation, climatisation, désenfumage
Descriptif

Coefficient d'isolation acoustique Rm : 35 dB


Coefficient d'isolation thermique K : 0,86 W/m2*K
Caractéristiques de caisson selon EN 1886 : Isolation
thermique min.
classe T3
Facteur de pont thermique min. classe TB3
Coefficient d'isolation d'insertion De à :
125 250 500 1000 2000 4000 8000 [Hz]
11,4 22,7 30,6 35,5 31,4 40,0 42,8 [dB]
Stabilité mécanique du caisson conformément à la classe 1A
Les fuites du caisson sont conformes à la classe B
Au total, les fuites admissibles s'établissent à :
max. 0,1 % jusqu'à la classe de filtre F 7max. 0,1 %
jusqu'à la classe de filtre F 8max. 0,1 % jusqu'à la
classe de filtre F 9
Tous les raccords sont jointoyés intérieurement avec un mastic
d'étanchéité d'élasticité permanente, traité fongicide, étanche à
l'air et à l'eau.
Toutes les pièces d'incorporation sont facilement démontables
en vue du nettoyage.
Le plancher du caisson est praticable à partir d'une grandeur
d'appareil de 1,3 m. Afin d'empê-cher la corrosion de l'élément
de plancher et faciliter transport et montage, le caisson est
posé sur un
châssis de base robuste à profil en U de 40 mm de haut, en
version galvanisée, muni d'anneaux de levage.
Toutes les ouvertures d'intervention se présentent comme
portes à joint spécial traité hypalon avec poignées. Les
charnières de porte à ajustement tridimensionnel permettent un
réglage aisé du vantail et de l'effort d'application.La coque
extérieure de l'appareil est en tôle d'acier galvanisée sendzimir,
cependant que la coque interne est en qualité tôle d'acier
traitée sendzimir à revêtement (revêtement par
poudre ou laquage humide à double couche avec sous-couche
et finition 60 µm minimum) ou à revêtement en bande.Le
plancher intérieur est en acier inoxydable (min. 1.4301), sans
rainures ni cannelures pour permettre un essuyage sans
résidus.
Il est prévu d'utiliser des joints résistants aux désinfectants,
sans pouvoir d'absorption humide.
Tous les composants de l'appareil doivent être accessibles aux
fins de nettoyage.
Raccords et orifices d'air dans les orifices de prise d'air, la
vitesse du courant sera limitée à 8 m/s maximum (hors purgeur
du ventilateur).
Les coudes suivants sont à respecter conformément à RAL-GZ
652 pour garantir un afflux et un écoulement optimaux :Afflux :
>= 25 °Ecoulement : >= 35 °
Tous les raccords sur l'appareil d'aération seront équipés d'une
insonorisation de structure et d'une liaison équipotentielle.
L'assemblage élastique de l'appareil sera réalisé sans rainures
ni cannelures (pas de raccordement flexible à plis).
Le câblage électrique sera réalisé à l'extérieur des appareils et
non pas à l'intérieur des tubes vides.Tant à l'intérieur qu'à
l'extérieur, la finition de surface est galvanisée sendzimir et à
revêtement (revêtement à poudre ou laquage humide à double
couche avec
sous-couche et finition 60 µm minimum) ou encore en tôle
d'acier galvanisée et à revêtement en bande.

II.2.2 DTV 01-2 (description technique ventilation)


Centrale d'aération pour installation intérieure
Date : 11.05.2010 Page 36
Structure Régionale de Soins à Tamanrasset
Lot MF-006 Ventilation, climatisation, désenfumage
Descriptif

composée pour chaque élément de caissons modulaires


étanches à l'air,sur châssis de montage de base à hauteur de
profil > 100 mm ;
les modules étant fabriqués dans une structure cadre type
gaine rectangulaire, avec éléments muraux assis sur le châssis
;le chevauchement de la structure cadre exclut les ponts
thermiques ;
l'isolation thermo-acoustique intérieure est réalisée en matière
incombustible selon DIN 4102 A1.
Epaisseur de l'isolant : 40 mm
Poids spécifique min. 48 kg/m3
Coefficient d'isolation acoustique Rm : 35 dB
Coefficient d'isolation thermique K : 0,86 W/m²*K
Caractéristiques de caisson selon EN 1886 : Isolation
thermique
min. classe T3
Facteur de pont thermique min. classe TB3
Coefficient d'isolation d'insertion De à :
125 250 500 1000 2000 4000 8000 [Hz]
11,4 22,7 30,6 35,5 31,4 40,0 42,8 [dB]
Stabilité mécanique du caisson conformément à la classe 1A
Les fuites du caisson sont conformes à la classe B
Au total, les fuites admissibles s'établissent à :
max. 0,1 % jusqu'à la classe de filtre F 7
max. 0,1 % jusqu'à la classe de filtre F 8
max. 0,1 % jusqu'à la classe de filtre F 9

Tous les raccords sont jointoyés intérieurement avec un mastic


d'étanchéité d'élasticité permanente, traité fongicide, étanche à
l'air et à l'eau. Toutes les pièces d'incorporation sont facilement
démontables en vue du nettoyage.
Le plancher du caisson est praticable à partir d'une grandeur
d'appareil de 1,3 m.
Afin d'empê-cher la corrosion de l'élément de plancher et
faciliter transport et montage, le caisson est posé sur un
châssis de base robuste à profil en U de 40 mm de haut, en
version galvanisée, muni d'anneaux de levage.

Les charnières de porte à ajustement tridimensionnel


permettent un réglage aisé du vantail et de l'effort d'application.
La coque extérieure et interne de l'appareil est en tôle d'acier
galvanisée sendzimir.

Raccords et orifices d'air


Dans les orifices de prise d'air, la vitesse du courant sera
limitée à 8 m/s maximum (hors purgeur du ventilateur). Les
coudes suivants sont à respecter conformément à RAL-GZ 652
pour garantir un afflux et un
écoulement optimaux :
Afflux : >= 25 °
Ecoulement : >= 35 °
Tous les raccords sur l'appareil d'aération seront équipés d'une
insonorisation de structure et d'une liaison équipotentielle.
Le câblage électrique sera réalisé à l'extérieur des appareils et
non pas à l'intérieur des tubes vides.
Tant à l'intérieur qu'à l'extérieur, la finition de surface est
galvanisée sendzimir

II.2.3 DTV 01-3 (description technique ventilation)


Verre regard,

Date : 11.05.2010 Page 37


Structure Régionale de Soins à Tamanrasset
Lot MF-006 Ventilation, climatisation, désenfumage
Descriptif

composé de verre de sûreté, 4 mm d'épaisseur, 250 mm de


diamètre,matière d'étoupage hermétique et adaptée aux
normes de l'hygiène

II.2.4 DTV 01-4 (description technique ventilation)


Eclairage intérieur de l'appareil

Luminaire mi-sphérique encastré dans la paroi d'éclairage, avec


matière d'étoupage conforme aux normes d'hygiène,mode de
protection IP 54, 230V/50 Hz, env. 60 W compris contact ouvre-
porte et prise de courant

II.2.5 DTV 01-5 (description technique ventilation)


Organe de commande et d'affluxpour

filtres et éléments silencieux avec diffuseurs à chicane


incorporés en tôle perforée galvanisée pour la répartition de
l'air.
Côté commande avec couvercle d'appareillage, voire avec
porte sur le modèle de 1,3 m.

II.2.6 DTV 01-6 (description technique ventilation)


Clapets et unités mélangeuses

Choisir les clapets de régulation d'air et d'arrêt dans la classe 2


(fuites max. 100 dm3/s/m2 à une pression d'épreuve de 500
Pa) selon DIN/EN 1751. Le clapet de prise d'air extérieur doit
être posé ou isolé en interne. La vitesse d'écoulement peut aller
jusqu'à 8 m/s max. (à l'exception des clapets d'air ambiant ou
by-pass). Les coudes suivants sont à respecter conformément
à RAL-GZ 652 pour garantir une admission et un écoulement
optimaux :
Angle d'afflux : >= 25 °Angle
d'écoulement : >= 35 °Il faudra prévoir
l'encombrement nécessaire, voire l'opportunité d'aménagement
de servocommandes pour les clapets (par ex. sorties de
connexion). La finition de surface est du type galvanisé
sendzimir.- Sur les appareils
d'implantation extérieure, tous les clapets sectorisés sont
montés en interne.- Sur les composants hygiéniques, la finition
de surface est du type tôle d'acier galvanisé et à revêtement
(revêtement à poudre ou laquage humide à double couche
avec sous-couche et finition 60 µm minimum) ou en tôle d'acier
galvanisée et à revêtement en bande. La classe d'étanchéité
par rapport à l'enceinte selon DIN 1946, partie 4, devra être
respectée.

II.2.7 DTV 02-1 (description technique ventilation)


Ventilateur centrifuge

à aspiration bilatérale, corps en volute en tôle d'acier


galvanisée, côté aspiration avec des buses d'admission
formées de façon optimale pour réduire au maximum les pertes
d'admission, grille de protection
contre le contact côtés admission d'air au ventilateur,côté
refoulement avec flasque de sortie, réuni de façon élastique
avec la paroi du corps y compris la compensation de potentiel,
respectivement avec grilles de protection, corps de ventilateur
avec couvercle de visite et tubulure de vidange
verrouillable,volant en acier, anti-corrosion, à ailettes
recourbées en arrière, à équilibrage dynamique, qualité
d'équilibrage supérieure à Q 2,5 selon VDE 2060.Arbre
Date : 11.05.2010 Page 38
Structure Régionale de Soins à Tamanrasset
Lot MF-006 Ventilation, climatisation, désenfumage
Descriptif

tournant dans des paliers exempts d'entretien, à niveau sonore


contrôlé,roulements à billes étanchés avec bague extérieure
galbée pour autoréglage,à alignement sans choc, avec
entraînement par courroie trapézoïdale, coulisse de mise en
tension par vis de réglage centrale incluse, avec carter de
courroie, les différents composants en acier galvanisé. Poulies
à équilibrage dynamique, qualité d'équilibrage Q 6,3 selon VDE
2060.Moteur d'entraînement du ventilateurdu type triphasé à
cage d'écureuil, couple de rotation croissant au carré avec la
vitesse,moteurs <7,5 kW pour le démarrage direct - moteurs à
partir de 7,5 kW pour le démarrage étoile-triangle disposition du
moteur au sein du courant d'air.Mode de protection IP 44 DIN
VDE 0470 partie 1,Connexion du moteur câblée sur boîte à
bornes extérieure avec câbles écranés, en cas de variation de
vitesse par convertisseur de fréquence pour la protection des
réglages électroniques.Moteur avec
protecteur d'enroulement par thermistor PTC intégré, mené
hors de l'enroulement sur la boîte à bornes extérieure, avec
contacteur de dépannage commandant une coupure de
sécurité, contact de répétition sans potentiel inclus.Châssis de
base pour ventilateuren
profilé d'acier galvanisé avecamortisseurs spéciaux
d'oscillations permettant l'installation antivibratile du bloc moto-
ventilateur,les amortisseurs sont synchronisés sur la plus basse
fréquence d'excitation et le plus petit poids total du système
oscillant.Contacteur de dépannagerapporté à l'extérieur du
module, pour la déconnexion côté courant de contrôleLe bloc
moto-ventilateur est facilement
accessible et démontable par la porte de visite.

II.2.8 DTV 02-3(description technique de la ventilation)


Réchauffeur d'air

constitué de rangées de tubes en cuivre avec des lamelles en


aluminium,protégé en plus contre la déformation des tubes en
cuivre, avec traitement anti-corrosion,cadre en tôle d'acier
galvanisée,tubes
collecteurs en acier, échangeur thermique extractible sur le
côté, embout de raccordement en acier à raccord fileté pour les
conduites aller et retour,y compris les dispositifs de purge et de
vidange, les conduites de raccordement étant sorties de la
carrosserie et étanchées selon les règles de l'art,y compris la
protection antigel moyennant le thermostat antigel fixé sur le
cadre extractible, avec sortie pour DDC.

II.2.9 DTV 02-4 (description technique de la ventilation)


réfroidisseur d'air

constitué de rangées de tubes en cuivre avec des lamelles en


aluminium,protégé en plus contre la déformation des tubes en
cuivre, avec traitement anti-corrosion,cadre en tôle d'acier
galvanisée,tubes
collecteurs en acier, échangeur thermique extractible sur le
côté,embout de raccordement en acier à raccord fileté pour les
conduites aller et retour,y compris les dispositifs de purge et de
vidange, les conduites de raccordement étant sorties de la
carrosserie et étanchées selon les règles de l'art Séparateur de
gouttelettes de l'acier inoxydable, gouttière visant la mise en
évidence de l'eau avec des Syphon

II.2.10 DTV 02-5 (description technique de la ventilation)


Récupération de la chaleur par système compound à
Date : 11.05.2010 Page 39
Structure Régionale de Soins à Tamanrasset
Lot MF-006 Ventilation, climatisation, désenfumage
Descriptif

circuits

Le récupérateur de chaleur doit être dimensionné selon les


critères de conception de RAL-GZ 652. Le cadre du
récupérateur de chaleur est réalisé en profilés d'acier
galvanisés ou fera l'objet d'une galvanisation complète par
immersion dans le bain. En vertu de VDI 2071, le système
WRG-KV doit s'inscrire dans le tableau 3/4 catégorie 2.1.2,
aptitude selon la classification C3. Au niveau de la construction,
il doit être entièrement exempt de germes et de matières
polluantes
transmissibles, sans parts de fuite, entraînées en rotation et de
l'air ambiant. Chaque échangeur thermique sera parcouru par
un seul type d'air (air extérieur ou air vicié sortant). Les
échangeurs de chaleur devront révéler des circuits d'eau
pouvant être vidés, purgés et fermés séparément, se purger
automatiquement en régime courant et à l'intérieur de chacun
des circuits par l'effet de la pression différentielle d'écoulement,
compter des lamelles continues et non partagées dans la
direction de l'air et posséder une couche de séparation (par ex.
PP) entre chaque couche de l'échangeur (max. 180 mm de
haut) afin de réunir les qualités (promises)
suivantes : ° Haute sécurité de service ° Redonda nce (en cas
de
défaillance, la déconnexion de quelques modules en plein
fonctionnement permet de poursuivre la marche du système
général de récupération de chaleur (WRG) ° Circ uits d'eau à
purge permanente pour un degré d'interchangeabilité et de
sécurité au gel maximal ° Tendance minimale à l'enc rassement
/ effet max.
d'autonettoyage du fait de la constitution de micro-canaux
d'écoulement sans joints de lamelle internes ° Le condensat
éventuellement produit sera chassé couche par couche afin
d'éviter les bouchons d'eau et les pertes de pression anormales
de l'échangeur thermique. ° Effet de redressement pour une
répartition homogène de la température sur les échangeurs
de chaleur intercalés en aval ° Démontabilité compl ète pour un
nettoyage et une désinfection à 100% Les lamelles sont en
aluminium, les collecteurs en cuivre. Les lamelles présentent un
écart min. de 2 mm du côté air frais et de 2,4 mm du côté air
vicié sortant. En présence de servitudes
d'hygiène, le cadre sera fabriqué en acier fin (min. 14301) ou en
aluminium résistant à la corrosion (min. AlMg), le collecteur en
cuivre et les lamelles recevront en plus un revêtement ou
seront élaborées en aluminium résistant à la corro-sion (min.
AlMg) ou l'échangeur thermique sera traité au complet par
immersion dans un bain de résine époxy. Dans les mêmes
conditions d'hygiène, les rails pour l'insertion seront
confectionnés en acier fin (min. 1.4301) ou en
aluminium résistant à la corrosion (min. AlMg). La chambre de
récupération sera équipée d'un bac à condensats en matériau
résistant à la corrosion (par ex. acier fin min. 1.4301) ou en
aluminium (min. AlMg) et accusant une déclivité. Les traversées
murales
seront isolées au passage des collecteurs. A l'état incorporé,
les échangeurs de chaleur devront pouvoir être nettoyés par
tous les côtés ou être disposés de manière extractible sans que
cela implique le démontage d'autres éléments d'incorporation. Il
faudra éviter à
tout prix un entraînement des gouttes. Montage de l'unité de
connexion décrite ci-après et comprenant : ° Pompe centrifuge

Date : 11.05.2010 Page 40


Structure Régionale de Soins à Tamanrasset
Lot MF-006 Ventilation, climatisation, désenfumage
Descriptif

Inline de type vertical, à aspiration normale, y compris moteur


IEC avec
convertisseur de fréquence intégré et régulateur PI numérique
ainsi que capteur de pression monté en usine. Tension de
raccordement 3 x 400 V (à partir de 1,5 kW), 50 Hz, IP 55.
Tête et pied en fonte
grise, système hydraulique en acier au chromenickel. Garniture
mécanique résistante au glycol, raccordement pour mode de
construction compact. ° Unité de régulation 3 voies p.
adaptation de
puissance (desserte par le client chauffage/ refroidissement
1ère séquence - Alimentation de tension 24V AC par le client,
attaque 0.10 V), `complète, brides spéciales de modèle
compact incluses ° Vase d'expansion à membrane, va nne de
sécurité, contrôle de pression du système ° 2 manomètres
resp. pour le côté aspiration et refoulement de la pompe, 4
thermomètres ° Dispositifs de remplissage et de v idange, vase
collecteur de glycol pour recueillir la charge d'eau-glycol de
l'ensemble, robinets d'arrêt ainsi qu'organes de forme et de
liaison. ° Suivant besoin, isolation interne compl ète contre la
chaleur et les eaux de suintement. Unité électrique de
connexion, câblée au complet avec les organes et les fonctions
suivants : Composants : ° Corps d'armoire, coloris RAL 7032,
destiné à loger tous les composants - entrée des câbles par
le haut et par le bas, complètement intégré dans l'unité
compacte électrohydraulique susmentionnée ° Différ enciateur
d'entrée secteur,
sectionneur principal, disjoncteur de puissance ° Commande
de pompe, pilotage via le convertisseur de fréquence,
thermistor PTC, manouvre vanne VS, respectivement pour le
régime de secours avec plan manuel ° Automate A PI
complet, unité d'alimentation électrique, mise en circuit Bornier
pour tous les appareils de champ, relais à bornes, accessoires,
etc. Fonctions : Commande de la quantité d'eau en circulation,
circuit de protection anti-givrage intégré
aux flux d'air Mise à disposition de messages de défaut et de
maintenance comme contacts sans potentiel Connexion pour
automation industrielle prioritaire à fournir par le client et
insertion dans le réglage de puissance à fournir par le client
Appareils de champ externes : 2 compteurs d'eau pour
surveillance des équipes 2 sondes à pression différentielle côté
air 4 sondes de température de gaine Appareils de champ
internes/Poste compact : 2 sondes de température à immersion
2 manocontacteurs Vannes de régulation
motorisées asservies par le client

II.2.11 DTV 02-6 (description technique de la ventilation)


Filtres à air

du type filtre poche, incorporé dans le carrosserie de l'appareil,


avec cadre de réception en acier galvanisé, avec joint en
caoutchouc cellulaire compact serti et ressorts de blocage en
acier inox, Le plan de filtration des filtres poche doit couvrir au
moins 10 m2 pour 1 m2 de section de l'appareil. Le siège
étanche durable doit être assuré par ex. par une commande
côté air poussiéreux (les ressorts et pinces ne doivent pas agir
seuls contre le flux d'air). La vitesse d'afflux max. ne doit pas
dépasser 3,2 m/s (rapportée à 610 mm x 610 mm). Les filtres
poche tirent leur rigidité propre d'une stabilisation en forme de
clavette, sont fixés par collage sur un cadre frontal robuste,
supportent jusqu'à 90 °C et une humidité relative d e 100 %, le

Date : 11.05.2010 Page 41


Structure Régionale de Soins à Tamanrasset
Lot MF-006 Ventilation, climatisation, désenfumage
Descriptif

produit filtré est incombustible, fuites par le bypass du filtre<0,5


%, La résistance de dimensionnement se calcule à partir de la
mi-différence de la résistance initiale et de la résistance
terminale, étant entendu
que les résistances terminales suivantes sont à respecter :
200 Pa pour la classe F 5 à F 7
300 Pa pour la classe F 8 à F 9
La chambre du filtre comporte un contrôleur de pression
différentielle. Sur les appareils d'hygiène et à une hauteur
intérieure de l'appareil de 1,3 m, prévoir un regard de même
qu'un éclairage. Chez les appareils
d'hygiène et ceux destinés à une pose extérieure, le cadre du
filtre est traité en supplément (revêtement par poudre ou
laquage humide à double couche avec sous-couche et finition
d'au moins 60 µm) ou revêtu en bande. Mesure locale de la
pression différentielle, y compris 3 m max. de conduites de
jonction.

II.2.12 DTV 02-7 (description technique de la ventilation)


Chambre d'humidification par la vapeur

La chambre de l'humidificateur sera réalisée avec un bac en


matériaux résistants à la corrosion, par ex. En acier fin (min.
1.4301) ou en aluminium résistant à la corrosion (min. AlMg).
La section d'humidification doit être d'une longueur conforme
aux indications du
constructeur de l'humidificateur. Il doit être muni d'un orifice de
visite (min. Ø 150 mm) avec éclairage inclus. L'état de surface
de la chambre sera au moins en tôle d'acier galvanisée
sendzimir et traitée en revêtement (revêtement par poudre ou
laquage humide à double couche avec sous-couche et finition
d'au moins 60 µm) ou en tôle d'acier galvanisée et à
revêtement en bande. Il sera fait appel à des joints résistants
aux produits de désinfection, sans potentiel d'absorption
d'humidité. Toutes les pièces des appareils devront
être accessibles pour en permettre le nettoyage.

Humidificateur à vapeur en acier inoxydable avec régulation


pneumatique ou électrique : les humidificateurs doivent être du
type à
séparation totale d'eau condensée en amont d'une vanne de
régulation intégrée enveloppée de vapeur qui injecte la vapeur
dans une chambre de séchage interne, une chambre
d'amortissement acoustique et un rampe de dispersion, le tout
sous enveloppe de vapeur.
A. La pression d'entrée de l'humidificateur doit être la pression
de la
vapeur de service et la pression de sortie doit correspondre à la
pression atmosphérique. L'humidificateur doit être équipé d'un
filtre sur l'arrivée vapeur et d'un purgeur à flotteur inversé
ouvert.
B. La chambre de séparation doit être conçue pour éliminer
toute les
particules d'eau et de matière de diamètre supérieur à 3
microns lorsque l'humidificateur fonctionne à son débit
maximum.
C. La vanne à pointeau en acier inoxydable doit être intégrée
au
corps de l'humidificateur et doit être enveloppée de vapeur à la
pression d'alimentation pour éviter la condensation.
D. La vanne de régulation doit être du type à pointeau
parabolique de
Date : 11.05.2010 Page 42
Structure Régionale de Soins à Tamanrasset
Lot MF-006 Ventilation, climatisation, désenfumage
Descriptif

19 mm de course, dont la marge de réglage doit permettre une


modulation complète et précise du débit de vapeur sur toute la
course.
E. La chambre de séchage interne doit recevoir de la vapeur
essentiellement à la pression atmosphérique et doit être
enveloppée de vapeur à la pression d'alimentation ; elle doit
être équipée d'un élément amortisseur de bruit en acier
inoxydable.
F. La rampe de distribution doit répartir la vapeur uniformément
sur
toute sa longueur et doit comporter une enveloppe de vapeur
garantissant une injection exempte de particules d'eau
condensée.
G. L'humidificateur doit être équipé d'un thermocontact
empêchant
l'ouverture de la vanne avant que le condensat de démarrage
soit évacué.

II.2.13 DTV 02-8 (description technique de la ventilation)


Silencieux à coulisse

Silencieux à absorption avec incorporées dans l'appa-reil, des


coulisses insonorisantes en matériaux à absorption acoustique,
incombustibles selon DIN 4120classe A 2, avec cadre de
réception en tôle galvanisée à arêtes d'entrée et de sortie
arrondies, écarteurs en
haut et en bas. Face aux servitudes de l'hygiène, il faudra
prévoir des rails de montage en acier fin (min. 1.4301) ou en
aluminium résistant à la corrosion (min. AlMg). Le matériau
absorbant sera protégé contre les dommages mécaniques. Les
coulisses seront conçues démontables pour en permettre le
nettoyage, cela sans qu'il soit nécessaire de retirer d'autres
pièces d'incorporation. Respecter les écarts minimum suivants
par rapport aux autres pièces
d'incorporation : côté afflux : 1 x largeur max. de coulisse (hors
filtre)
côté échappement : 1,5 x largeur max. de coulisse La vitesse
de dédoublement et l'insonorisation sont optimisées par
l'écartement et l'épaisseur des coulisses. Coulisses avec une
surface résistante à
l'abrasion et hydrophobe jusqu'à une vitesse de l'air de 20 m/s
grâce à l'application d'une texture en fibre de verre.

II.2.14 DTV 03-1 (description technique de la ventilation)


Les canales de ventilation et les raccords seront à élaborer
dans une forme particulièrement aéraulique:
Lorsque le rapport des côtés dépasse 5:1, intercaler des
chicanes continues dans les gaines de ventilation. Les faces
intérieures des changements de direction et dérivations
présenteront un rayon d'au moins 100 mm autant que les
conditions du tracé le permettent.
Toutes les gaines seront fixées avec insonorisation de
structure. Toutes les suspentes et matériel de fixation à
incorporer devront systématiquement être en version
galvanisée. La seule dérogation permise sont les structures
spéciales autorisées par la direction du
chantier. Au lieu de la galvanisation, elles devront recevoir une
double couche anti-rouille et une couche de finition conformes à
DIN. Tous les systèmes d'assemblage à mettre en place seront
réalisés en
version galvanisée. Utiliser exclusi- vement des menues pièces
traitées contre la corrosion. Les raccordements soudés ne sont
Date : 11.05.2010 Page 43
Structure Régionale de Soins à Tamanrasset
Lot MF-006 Ventilation, climatisation, désenfumage
Descriptif

pas tolérés. La compensation de potentiel implique de munir


chacun des assemblages à vis avec des rondelles éventail.
Comme mastic
d'étanchéité, utiliser uniquement des produits à élasticité
permanente ou des rubans d'étanchéité. Avant d'effectuer des
travaux de soudure ou de brasage, appliquer scrupuleusement
les mesures requises de
protection contre le feu. Les extincteurs sont à fournir par le
maître d'ouvre, toutes les dépenses s'y rapportant seront
intégrées dans les prix unitaires.
Prévoir sur les emplacements de travail de plus de 2 m un
écran de protection latérale ; les dépenses seront intégrées aux
prix unitaires.

II.2.15 DTV 04-1 (description technique de la ventilation)

Séparateur de sable automatique,


comprenant le module de séparation de sable,
le module d’entretien avec dispositif d’évacuation des
poussières et les appareils de mesure et de commande
adéquats.
Le module de séparation de sable renferme des éléments
filtrants cylindriques superposés qui sont nettoyés, lorsqu’ils
sont chargés de poussière, par un système d’autonettoyage.
Les poussières retenues sont évacuées par une unité à vis
transporteuse à l’extérieur du boîtier du séparateur de sable. Le
système d’autonettoyage est déclenché dès qu’une valeur de
pression inférieure ou supérieure réglable est atteinte ou le
déclenchement se fait à la main ou par l’intermédiaire d’u
programme de temporisation.

Le séparateur de sable automatique devra être livré avec un


degré de prémontage maximal y compris le câblage prémonté
et déconnectable à l’aide de connecteurs à fiche.
Les modules de séparation de sable sont implantés dans la
salle préparée de l’étage mansardée du bâtiment.

comprenant :

Un boîtier massif en acier comprenant :


- Une structure à portiques d’acier avec raidisseurs et à résistance
suffisante
- Revêtement de tôle des faces latérales, épaisseur mini. du
matériau 3 mm, à lier au cadre d’acier de façon étanche à l’air
- 4 oeillets de levage disposés sur la face supérieure
- tôle de cloison pour séparer les chambres propre et impropre,
épaisseur mini. du matériau 5 mm, à la périphérie liée à la
structure à portiques d’acier par soudure et, entretoisée, si
besoin est, y compris tous les trous et ouvertures pour recevoir
les supports de filtre, les fixations et douilles de traversée des
tuyaux de soufflage, douilles de traversée d’air
- Munir le fond d’un caillebotis galvanisé de 30x3mm pour assurer
la praticabilité et l’entretien
- 36 dispositifs récepteurs de filtre exécutés sous forme de
construction tubulaire ou de ronds en acier destinée à être fixée
sur la tôle de cloison et à recevoir les filtres
- 72 filtres:

Dimensions totales:
Hauteur: 600 mm
Diamètre extérieur: 328 mm
Diamètre intérieur: 216 mm
Date : 11.05.2010 Page 44
Structure Régionale de Soins à Tamanrasset
Lot MF-006 Ventilation, climatisation, désenfumage
Descriptif

Diamètre de obturation: en haute: 250 mm en bas:


266 mm

Surface de filtre: 19 m²
Nombre des plis: 320 (+/- 1%)
Profondément des plis: 50 mm
Matériel de filtre: TI 19

Température fonctionnem.: 60°C permanents


80°C max. en peu de temps

Capacité maximale: 1.250 m³/h par élément


2.500 m³/h par élément jumeau

Degré d’efficacité eprouvee:


AC granulaire gros: > 99.95 %
AC granulaire fin: > 99.64 %
Par particule 0,4 µm (KCl): >90%
classe de filtration F8 (EN779)

Pression différentielle: par élément par élément jumeau


Nouveau et propre: 160 Pa 250 Pa
En service: 400 Pa 500 Pa

Contenance de poussière 4 – 5 kg par élément


Poids en condition nouveau 5,34 kg

-4 réservoirs sous pression Ø 10“


pression d’essai 12 bar, pression de travail 7,5 bar
avec symbole de contrôle CE 87/404/CEE
manomètre et purgeur de condensats
revêtement intérieur et extérieur appliqué par cataphorèse
avec chaque fois 3 soupapes à diaphragme 2“ intérieures,
marque ASCO ou GOYEN/MECAIR, résistance du diaphragme
de -20°C à +120°C
Le réservoirs sous pression sont montés en série au moyen de
raccords au Ø 2“, à l’extrémité se trouve le connecteur pour
l’alimentation en air sous pression. Le montage des réservoirs
sous pression se fera, aux fins d’une meilleure facilité de
conduite et d’entretien, au-dessus de l’ouverture d’aspiration
d’air au niveau de la plateforme d’entretien.

-9 tuyaux de soufflage Ø 2“
en aluminium, connectés aux soupapes à diaphragme à l’aide
d’un coupleur flexible
Traversée de la tôle de séparation au moyen d’un vissage
mural étanché à l’air avec chaque fois 4 tuyaux de soufflage,
marque Mahle, n° 76381198

-18 supports de tuyaux de soufflage


en tôle d’acier, pour fixer les tuyaux de soufflage à la tôle de
cloison

Tous les éléments de charpente métallique disposés dans la


zone en aval des filtres sont à exécuter et à étanchéiser
conformément aux demandes élevées pour les salles propres.
Exécuter la construction de manière à empêcher le desserrage
involontaire de pièces dans la chambre propre. L’usage du
produit de freinage des vis („Loctite“) n’y est pas admissible.
L’étanchéisation au moyen de masses d’étanchéité n’est pas

Date : 11.05.2010 Page 45


Structure Régionale de Soins à Tamanrasset
Lot MF-006 Ventilation, climatisation, désenfumage
Descriptif

admissible. L’utilisation de produits d’étanchéité contenant de la


silicone n’est pas admissible.

Matériel d’étanchéité, de fixation et de vissage et outils compris

Revêtement de surface conformément à la norme DIN-ISO


12944-5 table A1 à A10, catégorie de protections anticorrosive
C4-élevée. Ne sont admis que les procédés de revêtement
appropriés aux exigences spéciales de la présente application.

Module d’entretien et unité d’évacuation des poussières

Dimensions largeurxhauteurxprofondeur approx. 5850 mm x


800 mm x 3200 mm
comprenant:

- structure à portiques d’acier avec raidisseurs et à résistance


suffisante
- marches palières avec caillebotis d’appui galvanisé 30x3 mm
- caillebotis d’appui, avec caillebotis galvanisé 30x3 mm; à fixer
sur le cadre d’acier.
- Verrouillage d’accès des deux côtés comprenant les interrupteurs
de fin de course ; plaque : „Défense d’entrer lors de la marche“
en langue française.
- Bac, fermé sur la face et au côté de derrière, en tôle d’acier
d’épaisseur mini. de 5 mm se raccordant vers le bas à
- l’unité de vis d’extraction de 5850 mm de long qui
comprend les éléments suivants :
- tambour central sans palier intermédiaire
- un roulement à rouleaux articulé sur chaque côté, roulement
étanchéisé des deux côtés
- tube central Ø114,3x8 (fabriqué en une seule pièce)
- pivot Ø75 mm St52-3k
- pales de vis Ø 250 mm, t=8 mm, Hardox 400
- décharge
- entraînement : moto-réducteur plat 6tr/min, 1,5 kW
- dispositif de contrôle de la vitesse de rotation
- Matériel d’étanchéité, de fixation et de vissage et outils compris

Appareillage de mesure et de commande


- 1 appareil de mesure de la pression différentielle
Gamme de pression 0-3000 Pa
Gamme de mesure 0-3000 Pa
Pression maxi. : 40 kPa
2 seuils de commutation réglables
1 sortie pour téléaffichage

- 2 commandes esclave
pour être activées par la commande maître
à 6 sorties chacune
Boîtier : plastique ABS, 230mm x 140mm x 95mm, y compris une
console pour fixer les réservoirs sous pression

- 1 commande maître
Pour activer la commande esclave par contact de bouclage
Afficheur : afficheur à 4x7 segments
DEL: affichage des états de service
Disposée dans l’armoire de distribution
Fonctions :
durée des impulsions librement sélectionnable de 0,01 à 9,99s
(pas de 0,01s)
Durée des interruptions (manuellement) sélectionnable de 1s à
Date : 11.05.2010 Page 46
Structure Régionale de Soins à Tamanrasset
Lot MF-006 Ventilation, climatisation, désenfumage
Descriptif

999s (pas 1s)


Durée des interruptions (automatiquement) sélectionnable de 1s
à 999s (pas 1s)
2 points de commutation à pression différentielle séparés
librement sélectionnables de -500 Pa à +9999 Pa
point d’alarme pression différentielle :
de -500 Pa à +9999 kPa
système automatique de nettoyage activable à l’arrêt de la
commande : 0 à 99
surveillance de la pression du réservoir
compteur d’heures de service
degré de protection : IP65

- 1 commande d’interface (micro automate) Siemens S7/200


Fonctions :
o activation de la commande maître
o échange des signaux
o commande des dispositifs d’entraînement de la vis transporteuse
o surveillance des interrupteurs de fin de course du verrouillage d’accès
o fonction de repos nocturne : pas de déclenchement du système
d’autonettoyage entre 20 et 7 heures sauf en cas de dépassement du point
d’alarme supérieur
Génération des messages et signaux suivants :
Déclenchement manuel du système d’autonettoyage
pression différentielle mesurée à l’entrée et à la sortie du filtre
(analogique 4…20 mA)
message d’alarme : pression différentielle mesurée à l’entrée et
à la sortie du filtre au-dessus de la valeur sélectionnable n° 1
message d’alarme : pression différentielle mesurée à l’entrée et
à la sortie du filtre au-dessus de la valeur sélectionnable n° 2
message d’alarme : surveillance de la pression du réservoir
signalisation collective de défaut :
- défaut interne
- message d’alarme pression différentielle
- message d’alarme pression du réservoir
- 1 armoire de distribution
IP55 au moins
avec socle (hauteur 200 mm)
dimensions appropriées pour renfermer :
les commandes maître et d’interface
disjoncteur-protecteur pour les dispositifs d’entraînement de la vis
bornes pour l’échange des signaux
interrupteur d’arrêt d’urgence disposé à l’extérieur
interrupteur d’actionnement de l’autonettoyage disposé à
l’extérieur.
Affichage extérieur :
Indicateur numérique de la pression différentielle
Message d’alarme pression différentielle
Message d’alarme pression du réservoir
signalisation collective de défaut
équipement de tous les afficheurs et interrupteurs d’étiquettes
en langue française
- 1 jeu de câbles, tuyaux flexibles, du matériel de fixation
et d’installation, outils spéciaux

II.2.16 DTV 04-2 (description technique de la ventilation)


station de compression d'air pour le filtre de sable
se composant de:

- Compresseur
- Accumulateur d’air comprimé
Date : 11.05.2010 Page 47
Structure Régionale de Soins à Tamanrasset
Lot MF-006 Ventilation, climatisation, désenfumage
Descriptif

- Dérivation de condensat
- Filtre d‘air comprimé
- Pilotage du compresseur

COMPRESSEUR SCROLL MULTICORE

Compresseur à spirales stationnaire, monoétagé, exempt d’huile, refroidi à air,


entraîné électriquement et avec sécheur à réfrigération intégré. Il se présente
comme une unité complète et compacte. Prévu pour une installation sans
fondations, il peut être placé dans tout local. Une fois les raccordements
pneumatiques, des condensats et électriques effectués, seule la ventilation du local
devra être assurée avant que la centrale ne soit mise en service.

Principes de fonctionnement
Deux unités de compression sont installées dans le capot insonorisé. Cette centrale
d’air comprimé fonctionne entièrement automatique.
L’air aspiré passe par le filtre d’aspiration et la vanne d’admission, puis est
comprimé à sa pression finale dans les éléments de compression. L’air ainsi
comprimé est dirigé vers les refroidisseurs finaux, le sécheur à réfrigération et le
séparateur de condensats automatique.

Commande électronique avec signalisation digitale


Le microprocesseur de la commande électronique, type Elektronikon MKIII, surveille
en permanence les compresseurs et équilibre constamment les heures de
fonctionnement de tous les agrégats.
Les disjoncteurs de démarrages sont installés et câblés dans l’armoire électrique.
D’autre part, une horloge de programmation hebdomadaire est intégrée.
Raccordements à disposition:
- contacts de commande pour
. en/hors à distance, stop d’urgence à distance
. contact libre de potentiel pour alarme générale, avertissement général et
fonctionnement automatique

Les fusibles principaux ainsi qu’un éventuel interrupteur principal sont à prévoir sur
le cite dans l’armoire de distribution.

Eléments principaux
filtre d’aspiration d’air refroidisseurs finaux
vanne d’admission d’air sécheur à réfrigération (R 134a)
éléments de compression séparateur de condensats avec
moteurs électriques purge automatique et manuelle
entraînement par courroie

Tous les composants sont montés sous le capot du compresseur.

Données principales
débit effectif * 10,4 l/s
puissance absorbée aux bornes
d’entrée sous charge * 7,2 kW
température de sortie d’air comprimé 23 °C
point de rosée sous pression 2-4 °C
niveau sonore selon Cagi-Pneurop PN8NTC2.2 57 dB(A)

* Les prestations de la centrale d’air comprimé sont indiquées selon ISO 1217, éd.
1996.
Cette méthode de mesure est la seule à permettre un contrôle direct des valeurs
indiquées.

Données de référence
pression d’aspiration 1 bar(a)
pression de travail 7 bar(e)
température ambiante 20 °C
Date : 11.05.2010 Page 48
Structure Régionale de Soins à Tamanrasset
Lot MF-006 Ventilation, climatisation, désenfumage
Descriptif

Refroidissement (refroidi à air)


chaleur max. dégagée 7 kW
débit d’air de refroidissement 36,1 m3/min
perte max. autorisée dans le
canal d’évacuation 50 Pa

Données limites de fonctionnement


pression de travail min./max. 4/7,75bar(e)
température ambiante min./max. 0/40 °C

Moteur d’entraînement
fournisseur Leroy-Somer
type LS 100 L
puissance 1 x 2,2 kW
1 x 3,7 kW
tension/fréquence 3x400 V/50 Hz
vitesse de rotation 1430 t/min
protection IP 55
classe d’isolation F

Dimensions
raccordement d’air comprimé 1 "
longueur 953 mm
largeur 1207 mm
hauteur 1660 mm
poids 490 kg

Cette centrale d’air comprimé a été conçue, fabriquée et testée dans nos usines
selon les normes de qualité ISO 9001.

Les points forts


Air comprimé 100 % exempt d’huile
Construction compacte
Sécheur frigorifique intégré
Fonctionnement géré par microprocesseur
Maintenance réduite
Moteur flasqué à haut rendement, IP 55, classe F

RESERVOIR D'AIR COMPRIME, TYPE LV 250 11

Pour montage vertical.

Contenu 250 l
Pression de travail admissible min./max. 0/11 bar(e)
Température admissible min./max. -10/+50 °C

Dimensions et poids
Diamètre 500 mm
Hauteur totale 1780 mm
Poids net ca. 77 kg

Raccordements en air comprimé 4 manchons G 3/4

Protection de la surface
Intérieur: galvanisé (à chaud) selon DIN EN ISO 1461
Extérieur: galvanisé (à chaud) selon DIN EN ISO 1461

Volume de livraison
réservoir d’air comprimé avec fond bombé.
 2 ouvertures pour l’inspection G 2.
Date : 11.05.2010 Page 49
Structure Régionale de Soins à Tamanrasset
Lot MF-006 Ventilation, climatisation, désenfumage
Descriptif

 Raccordements des manchons pour la vanne de sécurité, manomètre et purge de


condensat.
 Vanne de sécurité G 1/2, manomètre 63 mm,
Manometerabsperrhahn robinet d’arrêt du manomètre avec une bride d‘essai.
 certificat de conformité (1 version).

Construit et approuvé selon Directive CE 87/404 pour réservoirs d'air comprimé


simples.

Une soupape de sécurité, un manomètre et un robinet de contrôle sont compris


dans la livraison.
Galvanisé à chaud à l'intérieur et extérieur.

DÉRIVATEUR DE CONDENSAT

Dérivateur compact, électronique, piloté par niveau, entirèment


automatique et prêt à être raccordé avec du contact sans
potentiel.

Données techniques

Débit volumique max. 50 l/s


3 m³/min
Surpression de service max. 16 bar
Température ambiante min. 1 °C
max. 60 °C
Tension de commande 230 V /50 Hz
Protection IP 65

Dimensions, poids et raccordements


Dimensions: Longueur/Hauteur 171 / 115 mm
Poids net: 0,37 kg
Raccordements de tuyau: Amenée de condensat G 1/2
Évacuation de condensat: autom.
Intérieur 10 mm

Volume de livraison
 boîtier d‘aluminium.
 Capteur inusable.
 Vanne magnetique à membrane avec siège de vanne en V2A.
 Bouton de test pour la contrôle de fonction.
 Commande électronique selon des directives "VDE"
(fédération d'électriciens allemands).

FILTRE A AIR COMPRIME, TYPE DD 17 16

Filtre basique pour l'élimination de l'huile, des condensats et


des particules solides.

Le corps du filtre en aluminium contient un élément de filtre en


microfibres de borosilicate.

Equipement
Purge automatique et manuelle, indicateur de colmatage pour
la surveillance de l'état d'encrassement de l'élément de filtre.

Données techniques
teneur résiduelle en huile après le filtre 0,1mg/m3
élimination des particules jusqu'à 1 µm
Date : 11.05.2010 Page 50
Structure Régionale de Soins à Tamanrasset
Lot MF-006 Ventilation, climatisation, désenfumage
Descriptif

débit d'air aux données de référence 17 l/s


perte de charge initiale saturé 0,12
bar(e)

Données de référence
pression d'entrée d'air 7 bar(e)
température ambiante 20 °C
température d'entrée d'air comprimé 20 °C
teneur en huile à l'entrée du filtre 3 mg/m3

Données limites de fonctionnement


pression de travail min./max. 1/16
bar(e)
température d'entrée d'air comprimé min./max. 1/66
°C
teneur en huile max. à l'entrée du filtre 15 mg/m3

Les dimensions et le poids se trouvent sur le croquis


d'encombrement ci-joint.

PILOTAGE DU COMPRESSEUR
pour le pilotage et la surveillance,
pour le fonctionnement automatique d'un compresseur,
pour le pilotage continu d'une bande de pression et d'une
hystérésis librement réglables,
avec interruption en cas de dérangement avec avis de
dérangement simultané,
avec écran pour l'affichage actuel des données,
pour compresseur et déshydrateur à réfrigération
(pression, point de rosée comprimée)
avec affichage pour service (heures de fonctionnement),

Données techniques :
Tension : 230 V, 50 Hz

Volume de livraison :

- 1 armoire électrique interne déjà câblée


- 1 commutateur manuel/automatique
- 1 commutateur à cames
- 2 commutateurs à pression avec manomètre
- 1 avis de dérangement collectif avec contact sans potentiel
- 1 avis de dérangement avec contact sans potentiel

avec câblage complet prêt à l'emploi et


câblage du compresseur et de tous les composants avec le
pilotage

Date : 11.05.2010 Page 51


Structure Régionale de Soins à Tamanrasset
Lot MF-006 Ventilation, climatisation, désenfumage
Descriptif

III Description des positions

Date : 11.05.2010 Page 52