Vous êtes sur la page 1sur 7

Introduction 

:
En physique, un débit permet de mesurer un volume ou une quantité de matière par unité de
temps. Les exemples les plus courants sont:

- un débit d'électrons (on parle alors d'intensité du courant)

- débit d'un fluide à travers une surface.

• Cette dernière définition appliquée au sang donne le débit cardiaque .

• Le débit des cours d'eau est visé par l’hydrométrie, branche de la métrologie relative aux
mesures d'écoulement d’eau.

•En informatique et en télécommunication, on parle de débit binaire (bit rate en anglais).

 Dans le domaine de l'hydraulique et de l'hydrologie, le mot « d é bit » est utilisé au moins


depuis le début du XIXe siècle avec les notions de vitesse d'écoulement et de géométrie
transversale.

 L'hydrométrie est la science de la mesure du débit des eaux continentales, superficielles ou


souterraines.

 Le débitmètre est l'appareil qui permet la mesure directe du débit dans une section
constante (exemple: un tuyau). Il en existe de différents types.

 L'unité de mesure dérivée du Système international d'unités d'un débit volumique est le
mètre cube par seconde (m3/s).

 L'action de mesure du débit d'un cours d'eau s'appelle un jaugeage. Elle s'effectue souvent
dans un lieu équipé de façon adéquate que l'on appelle station de jaugeage.

 La lettre Q est aussi souvent utilisée pour signifier le débit, en particulier à l'international.

Le objectif de TP :
-Vérification de la précision de mesure du débitmètre à flotteur

- déterminer expérimentalement les coefficients de frottement des tuyaux λ pour le potion de


tuyaux 1 à 5

Mesures de débit :
Le débit est la quantité de matière ou de fluide, liquide ou gazeux, qui s’écoule par unité de
temps. En pratique on distingue deux débits :

• Débit-masse ou débit massique Qm qui s’exprime en kg/s •Débit-volume ou débit


volumique Qv qui s’exprime en m3/s Si ρ est la masse volumique du fluide (kg/m3) on a la
relation liant le débit Qm = ρ . Qv Dans le cas d’un écoulement laminaire, on peut
déterminer le débit d’un fluide à partir de sa vitesse : Q(m3/s) = V (m/s) × S(m2) Avec Q le
débit du fluide, V la vitesse du fluide et S la section de la canalisation.

Les débitmètres :
 Les appareils mesurant le débit s’appellent débitmètres

 Les débitmètres sont classés suivant des principes très divers, certains sont des appareils de
laboratoire ( à fil chaud, à laser, à effet Doppler) assurent les mesures de petit débit.

-Le choix d’un débitmètre :

Le choix d’un débitmètre repose sur 3critères essentielles :

1/Nature du fluide transporté(fluide ou gaz)

2/Type du signal de mesure

 Sortie analogique : -Flotteur rotatif (Rotamètre)

 Sortie numérique : -Compteur volumétrique

 Sortie logique : -La grandeur directement mesurée: (Vitesse ,masse ou volume ,pression)

Débitmètres à flotteur :
Le débitmètre à flotteur, également appelé Rotamètre, ou encore spiromètre

ou gyromètre, est un appareil pour la mesure du débit de liquides et de gaz dans des
tuyauteries, constitué d'un tube vertical transparent faiblement conique et d’un flotteur.

Le fluide entre par la partie inférieure du tube de mesure. Une force de frottement est générée
par le passage du fluide entre l'espace annulaire, le flotteur et la paroi du tube. Le flotteur se
soulève jusqu'à ce que

Le principe de fonctionnement :
tube. Le flotteur se soulève jusqu'à ce que toutes les forces en présences - friction, l'apesanteur
et la flottabilité du flotteur - soient en équilibre. Le tube de mesure est conçu de telle sorte que
l'espace entre le tube et le flotteur soit plus important en partie supérieure permettant de
passer un débit plus conséquent. Comme l'effet d'apesanteur est uniquement effectif dans une
orientation verticale, le tube de mesure doit être orienté verticalement.
Avantages et Inconvénients :
AVANTAGES :

- appareils simples et polyvalents ne nécessitant pas de grandes longueurs droites à l’amont et


à l’aval du point de mesure

- indication linéaire et lecture rapide du débit

- faible perte de charge

- possibilité de mesurer le débit de certains liquides très corrosifs, opaques ou contenant des
dépôts

- entretien réduit à un nettoyage périodique

- bonne précision (2%) dans une gamme de 1 à 10 des débits, cette précision pouvant
descendre à 0,25% en cas d’étalonnage de l’appareil dans les conditions d’utilisation

INCONVENIENTS :

- appareils pouvant être chers (à cause du tube conique) et fragiles (si le tube est en verre)

- précautions à prendre pour leur positionnement dans la conduite, ils doivent être
parfaitement verticaux

1- Bases thermiques de la mesure de débit :


1) Les calcules :

1-volume V : 1mm 0.03436 dm3


500mm V V = 500Χ0.03436
1
V=17.18 dm3

2- débit calculé : Ṽ= V
t
Ṽ=17.18Χ3600 = 542.53 dm3/h
114
Ṽ=542.53Χ10-3=0.54253 m3/h
1 mm de hauteur de remplissage = 0.03436 dm3
Ṽ en Δh en (mm) Temps en (s) Volume V Débit calculé Ṽ
3
(m /h) en dm3 en (dm3/h) en
(m3/h)
0.4 500 114 17.18 542.53 0.54253
0.8 500 69 17.18 896.35 0.89635
1 500 53 17.18 1166.94 1.16694
1.2 500 47 17.18 1315.91 1.31591
1.6 500 37 17.18 1671.57 1.67157
2 500 31 17.18 1995.1 1.9951
Tab.1 valeurs mesure du débit

2) Calcule l’écart ΔṼ entre la valeur lu sur le débitmètre et la valeur mesurée en % de


la valeur mesurée :
ΔṼ= (Ṽ(débit calculé) - Ṽ)*100
ΔṼ=(0.54253-0.4)*100=14.253 %

Ṽ en (m3/h) Ṽ (Débit calculé) ΔṼ en (%)


en (m3/h)
0.4 0.54253 14.253
0.8 0.89635 9.635
1 1.16694 16.694
1.2 1.31591 11.591
1.6 1.67157 7.157
2 1.9951 0.49

2- Détermination du coefficient de frottement de différents


tuyaux :
Les calcules :
L=2.2 m
1_ Δhloss=h1-h5
Δhloss=290-270=20mm
2_ ΔPloss=g*Δh*ꝭ
ꝭ=1000 kg/m3 , g=9.81 m/s2
ΔPloss=1000Χ 9.81Χ 20Χ10-3 ΔPloss=196.2 Pa
3_ Vitesse d’écoulement w :
W= 4* Ṽ w= 4 Χ 0.4 =0.209 m/s
2 2
π*d 3600 Χ π Χ (0.026)
4- coefficient de frottement du tuyau λ :

λ= Δhloss*d*2g λ= 20 Χ 10-3 Χ (0.026) Χ 2 Χ 9.81 =0.106

L*w2 2.2 Χ (0.209)2


Tuyau de cuivre di=26mm
Ṽ en h1 en h5 en Δhloss en ΔPloss en W en λ
3
(m /h) (mm) (mm) (mm) (pa) (m/s)
0.4 290 270 20 196.2 0.209 0.106
0.6 320 295 25 245.25 0.314 0.058
0.8 340 300 40 392.4 0.418 0.053
1 360 305 55 539.55 0.523 0.046
1.2 380 310 70 686.7 0.628 0.025
Tab.2.1 valeurs mesurées en fonction du débit avec le tuyau en Cu de 28Χ1

Tuyau de cuivre di=20mm


3
Ṽ en (m /h) h1 en h5 en Δhloss en ΔPloss en W en λ
(mm) (mm) (mm) (pa) (m/s)
0.4 400 350 50 490.5 0.353 0.071
0.6 430 340 90 882.9 0.530 0.057
0.8 480 340 140 1373.4 0.707 0.049
9
1 510 320 190 1863.9 0.884 0.043
3
1.2 545 310 235 2305.35 1.061 0.037
Tab.2.2 valeurs mesurées en fonction du débit avec le tuyau en Cu de 22Χ1

Tuyau en acier : ½ galvanise ;di=16mm


Ṽ en (m3/h) h1 en h5 en Δhloss en ΔPloss en W en λ
(mm) (mm) (mm) (pa) (m/s)
0.4 500 395 105 1030.05 0.1552 0.049
0.6 590 250 340 3335.4 0.1829 0.070
0.8 690 190 500 4905 1.105 0.058
1 805 100 705 6916.05 1.382 0.052
1.2 965 125 840 8240.4 1.658 0.043
Tab.2.3 valeurs mesurées en fonction du débit avec le tuyau en acier galvanise ½
9000

8000

7000

6000
ΔPloss en (pa)

5000

4000 ΔPloss 1 en (pa)


ΔPloss 2 en (pa)
ΔPloss 3 en (pa)
3000

2000

1000

0
0.4 0.6 0.8 1 1.2

Ṽ en (m3/h)

Graphe de coefficient de frottement du tuyau λ en fonction du nombre de


Reynolds pour trois tuyaux
Commentaire :
on remarque le pression différentielle ont une relation proportionnelle avec la variation
de débit. mais Contrairement au diamètre, plus le diamètre est petit, la pression
différentielle augmente .
Conclusion :
_ Le débit réel (mesuré à l'aide de chronomètre) est la référence des autres débits dans cette
expérience, pour cette cause il doit être mesuré d'une grande précision pour l'atteindre cette
dernière il y à plusieurs méthode (un débitmètre à flotteur).

D’une manière générale, le débit qu’il est possible de faire passer à travers un débitmètre à
flotteur dépend de nombreux paramètres :

_ Diamètre du tube

_ masse, densité, forme du flotteur et diamètre de sa tête

_ masse volumique et viscosité du fluide

Toutes choses égales par ailleurs, on augmente le débit maximum de fluide à travers un
débitmètre à flotteur

En augmentant : le diamètre du tube, la masse du flotteur, densité du flotteur

En diminuant : le diamètre de la tête de flotteur, la masse volumique du liquide, la viscosité


du liquide

_ La dynamique de mesure d’un système tube + flotteur est de 10/1 (rapport du débit
maximal sur le débit minimal mesurable). Cependant, en changeant uniquement le flotteur, on
peut changer l’étendue de mesure. Un flotteur identique en forme mais de densité plus faible
permettra de mesurer avec la même précision des débits plus faibles. De même un flotteur
plus dense permettra de mesurer des débits plus forts.

Vous aimerez peut-être aussi