Vous êtes sur la page 1sur 4

Fonctions : image – antécédent(s) – courbe : introduction

A. Un exemple de fonction définie par un graphique :


Un patient avale un médicament à l’instant t = 0.

La courbe ci-contre représente la concentration de médicament


dans le sang en cg/l en fonction du temps en h.

On note f la fonction qui, à un temps t (en h), associe la


concentration de médicament dans le sang (en cg/l).

Cette courbe est la courbe représentative, ou la représentation


graphique, de la fonction f.

Introduction du vocabulaire et des notations :


On peut déterminer sur le graphique la concentration de médicament à l’instant t pour t variant de … à … .
La fonction f est définie sur l’intervalle [… ; …]. (t varie… on dit que t est une variable)

Au bout de 1h, la concentration de médicament dans le sang est de … cg/l.


1 a pour image … par f, ou que … est l’image de … par f, et on note f(… ) = … ou f : … ↦ … .

La concentration de médicament dans le sang est de 2 cg/l au bout de ………………………………….


Les antécédents de 2 par f sont …… et ……. (environ).

La concentration de médicament dans le sang est supérieure ou égale à 3 cg/l entre …… et …….
L’ensemble des solutions de l’inéquation f(t) ≥ 3 est l’intervalle [… ; …].

Il n’y a pas du tout de trace du médicament dans le sang au bout de … h .


L’ensemble des solutions de l’équation f(t) = 0 est {… ; …}.

B. Un exemple de fonction définie par une formule :


On s’aperçoit que la fonction f exprimant la concentration de médicament dans le sang en fonction du temps
t est définie sur [0 ; 4] par la formule f(t) = 4t – t2.

Pour déterminer l’image de 1, on remplace t par 1 : f(…) = ...................................................

Pour déterminer les antécédents de 0, on cherche t tel que f(t) = 0.


On doit donc résoudre l’équation 4t – t2 = 0. Cette équation revient à :

Donc, 0 a pour antécédents ……………

« Déterminer les antécédents de 0 par f » signifie la même chose que « résoudre l’équation f(t) = 0 »

Remarque : L’exercice a défini la fonction f sur l’intervalle [0 ; 4] pour rester en accord avec la partie A
mais comme on peut calculer 4t – t2 pour n’importe quel nombre t, on aurait pu choisir de définir la fonction
sur ℝ (ℝ est l’ensemble de tous les nombres).

Question beaucoup plus dure : On peut déterminer les antécédents de 2 par le calcul :
a. Montrer que f(t) = 2 revient à g(t) = 0 avec g(t) = 4t – t2 – 2.
b. Montrer que g(t) = 2 – (t – 2)2 = ()2 – (t – 2)2.
c. Résoudre l’équation g(t) = 0 (penser à A2 – B2). En déduire les antécédents de 2 par f.
Fonctions : image – antécédent(s) – courbe : le cours
Définitions :
Une fonction f définie sur un ensemble A associe à chaque nombre x de A un nombre unique noté f(x).
On dit que f(x) est l’image de x par f ou que x est un antécédent de f(x) par f.
L’ensemble de définition de f est l’ensemble des nombres ayant une image par f.
On note f : A → Ψ
x f(x)
La représentation graphique (ou courbe représentative) de la fonction f sur l’intervalle A est l’ensemble des
points de coordonnées (x ; f(x)) quand x parcourt A. On dit aussi que c’est la courbe d’équation y = f(x).

Un point M(x ; y) est sur la courbe représentative de la fonction f si et seulement si y = f(x) (que l’on peut
lire « son ordonnée est f(x) »)

A connaître absolument :

Image : Pour déterminer l’image d’un nombre x par une fonction f :


• par le calcul, on remplace x par sa valeur
• graphiquement, on prend le point de la courbe d’abscisse x et on lit son ordonnée

Antécédent(s) : Pour déterminer les antécédents éventuels d’un nombre y par une fonction f :
• par le calcul, on résout l’équation f(x) = y
• graphiquement, on prend les points de la courbe d’ordonnée y et on lit leurs abscisses

Un exemple par le calcul (voir exercices pour les exemples graphiques) : g(x) = 3x + 2

L’image de 4 est

Recherche des antécédents éventuels de 6 :

Notations à connaître :

L’intervalle [a ; b] est l’ensemble des nombres compris entre a et b (a et b compris).


Dire que x est dans l’intervalle [2 ; 4] signifie que 2 ≤ x ≤ 4.

L’ensemble {a ; b} contient les nombres a et b.


Dire que x est dans l’ensemble {2 ; 4} signifie que x = 2 ou x = 4.

L’ensemble ℝ contient tous les nombres existants.


Dire que x est dans ℝ signifie que x est un nombre.
Algorithmique

Algorithme : (Définition du Larousse.fr) Ensemble de règles opératoires dont l'application permet de


résoudre un problème énoncé au moyen d'un nombre fini d'opérations. Un algorithme peut être traduit, grâce
à un langage de programmation, en un programme exécutable par un ordinateur.
En troisième, vous avez vu l’algorithme d’Euclide.

Un premier algorithme : 1 VARIABLES


Nous allons nous familiariser avec l’algorithmique à l’aide du 2 x EST_DU_TYPE NOMBRE
logiciel Algobox. Lancer Algobox puis reproduire 3 y EST_DU_TYPE NOMBRE
l’algorithme ci-contre. Tester-le. 4 DEBUT_ALGORITHME
5 LIRE x
A quoi sert cet algorithme ? 6 y PREND_LA_VALEUR pow(x,2)
7 AFFICHER "f("
8 AFFICHER x
9 AFFICHER ") = "
10 AFFICHER y
11 FIN_ALGORITHME

Modifier l’algorithme puis exécuter le pour calculer l’image de -3 et l’image de 5 par la fonction f définie
sur ℝ par f(x) = 2x2 + 3x – 4. f(–3) = …….. f(5) = ……..

Remarque : Algobox, comme la plupart des langages de programmation moderne, demande de définir les
variables utilisées par l’algorithme. C’est le rôle des lignes 1 à 3.

Un algorithme un peu plus élaboré :


Entrer maintenant l’algorithme ci-contre. 1 VARIABLES
A quoi sert-il ? Tester-le. 2 x EST_DU_TYPE NOMBRE
Comparer avec l’algorithme ci-dessous. 3 y EST_DU_TYPE NOMBRE
4 a EST_DU_TYPE NOMBRE
1 VARIABLES 5 h EST_DU_TYPE NOMBRE
2 a EST_DU_TYPE NOMBRE 6 b EST_DU_TYPE NOMBRE
3 b EST_DU_TYPE NOMBRE 7 DEBUT_ALGORITHME
4 h EST_DU_TYPE NOMBRE 8 LIRE a
5 y EST_DU_TYPE NOMBRE 9 LIRE b
6 DEBUT_ALGORITHME 10 LIRE h
7 LIRE a 11 x PREND_LA_VALEUR a
8 LIRE b 12 TANT_QUE (x<=b) FAIRE
9 LIRE h 13 DEBUT_TANT_QUE
10 TANT_QUE (a<=b) FAIRE 14 y PREND_LA_VALEUR pow(x,2)
11 DEBUT_TANT_QUE 15 AFFICHER "f("
12 y PREND_LA_VALEUR pow(a,2) 16 AFFICHER x
13 AFFICHER "f(" 17 AFFICHER ")= "
14 AFFICHER a 18 AFFICHER y
15 AFFICHER ") = " 19 x PREND_LA_VALEUR x+h
16 AFFICHER y 20 FIN_TANT_QUE
17 a PREND_LA_VALEUR a+h 21 FIN_ALGORITHME
18 FIN_TANT_QUE
19 FIN_ALGORITHME
En utilisant l’un des deux algorithmes précédents légèrement modifié, compléter le tableau de valeurs :
x -2 -1,5 -1 -0,5 0 0,5 1 1,5 2 avec f(x) = 2x2 + 1 et
f(x) g(x) = x +
g(x)