Vous êtes sur la page 1sur 7

Comptabilité Intermédiaire 3ème LFC AU : 2020/2021

Enseignants responsables : Dammak M, Mahjoubi M, Moalla H ISCAE Manouba

Extrait des examens et DS


Questions de réflexions
1/ Quel est le déterminant principal du choix de la méthode d’amortissement d’une
immobilisation corporelle ?
2/ Quel est l'impact de l'existence des coûts de démantèlement sur les dotations aux
amortissements et aux provisions?
3/Selon la NCT n°5 relative aux immobilisations corporelles, qu’est-ce qu’on entend par
l’échange de deux biens de nature différente ?
4/Comment peut-on déterminer le montant de la soulte dans le cas d’échange de deux biens ?

Exercice 1
‶AMEN″ est une société assujettie à la TVA opérant dans le secteur industriel.
A) Le 25/08/2010, ‶AMEN″ a procédé à l’acquisition d’une machine d’emballage et de
conditionnement dans les conditions suivantes :
- Prix d’acquisition : 492 500 DT HTVA de 18%.
- Remise : 20%.
- Règlement au comptant par chèque bancaire.
Le transport de la machine et sa mise en place ont été assurés, le 26/08/2010 par le fournisseur
contre le payement, par ‶AMEN″, d’un chèque de 4 300 DT HTVA. Le montant de la TVA
est de 650 DT.
‶AMEN″ a conclu un contrat d’assurance de la machine à compter du 30/08/2010. La police
d’assurance annuelle s’élève à 3 000 DT.
Des pertes de premières exploitation, supportées après la mise en service mais avant que la
machine parvienne à la performance prévue, ont été estimées à 3 500 DT HTVA de 18%.
La société compte exploiter la machine pendant 5 ans, à partir du 01/09/2010, date de sa mise
en service, selon le calendrier de production estimatif suivant :
Année 2010 2011 2012 2013 2014
Nombre d’unités
20 000 45 000 55 000 60 000 30 000
produites

TAF : 1/ Calculer le coût d’acquisition de la machine, tout en précisant les frais exclus.
2/ Présenter le traitement comptable relatif à la machine en 2010, sachant que son
prix de cession à la fin de sa durée d’utilisation est estimé à 14 000 DT et que la
production réelle de la machine en 2010 est conforme aux prévisions.

B/ Le 30/11/2012, une panne électrique a endommagé la carte mère de la machine, conduisant


à un arrêt de son utilisation pendant deux mois.
La production réelle de la machine durant l’exercice 2012 a été ainsi réduite de 10% par
rapport aux estimations initiales.
La réparation de la machine a nécessité des dépenses engagées et payées en espèces en janvier
2013, se détaillant comme suit :
- Les frais de réparation de la carte mère : 10 000 DT HTVA de 12%.
- Les frais de redémarrage de la machine : sont réalisés par le technicien de la société ‶AMEN″
ayant touché un complément de salaire de 500 DT.
Les dépenses de réparation ont permis de regagner le niveau de production initialement estimé
en 2013 et 2014 et d’améliorer de manière substantielle la qualité de la production de la
machine. La valeur récupérable de la machine réparée, à la fin du mois de Janvier 2013, est
estimée à 190 000 DT.

1
Comptabilité Intermédiaire 3ème LFC AU : 2020/2021
Enseignants responsables : Dammak M, Mahjoubi M, Moalla H ISCAE Manouba

La société ‶AMEN″ a contacté, en décembre 2012, son assureur pour entamer les procédures
d’indemnisation. Ce n’est qu’au début du mois de février 2013 qu’elle a reçu une lettre fixant
le montant de l’indemnité à 10 800 DT. Le chèque correspondant a été encaissé le
28/02/2013. Par ailleurs, aucune modalité de remboursement particulière n’a été prévue par le
contrat d’assurance.

TAF : Présenter le traitement comptable nécessaire en 2012 et 2013, sachant que la


production de la machine durant l’exercice 2011 a été conforme aux prévisions.

Corrigé

QUESTIONS DE REFLEXIONS
1/ la manière dont les avantages futurs liés à l'actif sont consommés par l'entreprise (sans
tenir compte du niveau de rentabilité de l'entreprise ou de considérations fiscales ou autres..)
2/ L’existence des coûts de démantèlement réduit la valeur résiduelle nette et donc augmente
le montant amortissable et par conséquent augmente la charge d’amortissement annuelle.
En cas d’existence d’un écart négatif entre la VRnet des frais de cession et les FD, cet écart
doit faire l’objet d’une provision pour risque et charges (et plus particulièrement pour charges
à répartir).
3/ Deux biens échangés dont la juste valeur et l'utilisation dans une même branche d'activité
ne sont pas similaires.
4/ La différence entre les deux justes valeurs des biens échangés

EXERCICE

I) prix d'achat 492 500


prix d'achat en net cial 394 000
t/port et installation 4 300
cout d'acquisition 398 300
Frais exclus :
assurances et pertes de
1ère exploitation

25/08/2010
2234 ITMOI 394 000
4366 TVA déductible 70 920
532 Banque 464 920

26/08/2010
2234 ITMOI 4300
4366 TVA déductible 650
532 banque 4950
31/12/2010
681 DAP 36 600
282 Ar machine 36 600
(398300-14000)*20 000/210 000

II)

2
Comptabilité Intermédiaire 3ème LFC AU : 2020/2021
Enseignants responsables : Dammak M, Mahjoubi M, Moalla H ISCAE Manouba

La panne a conduit à une baisse de la production de 2012 de 10% --> changement


d’estimation qui affecte l’ex 2012 et les exercices suivants
Changement d’estimation P2012 =55 000 *0.9= 49500 unités
P total restante au 01/01/12= 49500+60000+30000=139 500 unités
VCN01/01/2012 = VO- (ar10 + ar11 ) =398 300 – (36 600+82350)
=279 350 DT
Avec Ar 2011 =(398 300 -14 000)*45 000/210 000 =82 350
Ar 2012 =(279 350 -14 000)*49 500/139 500= 94 156,45
31/12/2012
681 DAP 94 156.45
282 Ar machine 94 156.45

31/12/2012
RAS concernant l’indemnité à recevoir

Les frais de réparation de la carte mère : 10 000 et Les frais de redémarrage de la machine :
500 DT : à incorporer au plafond de la VR=190 000 puisque il y a une amélioration
substantielle de la qualité de la production de la machine
VCN après réparation= VCN01/01/2012 - Ar 2012
=279 350 - 94 156,45
= 185 193,54
VCN+ dépenses (10500)=195 693.54 <190 000
A capitaliser 190 000-185 193.54=4 806,452

Janvier 2013
64 Charge de personnel 500
615 Entretien et réparation 5 193.548
2234 ITMOI 4 806.452
4366 54 TVA déductible 1 200
Caisse 11 700

01/02/2013
457 Assureur, débiteurs divers 10 800
736 10800
Autres gains sur éléments non récurrents ou exceptionnels
OU on utilise le compte 79 transfert de charge, le montant serait=
(13000-5 193.548 soit max 7 806,452) et le reste au compte
736 (3 993,548)
28/02/2013
532 banque 10 800
457 Assureur, débiteurs divers 10 800

Changement d’estimation à la suite de la capitalisation


Ar 2013= (190 000 -14000)*60 000 /(60 000+30 000)= 117333,333
31/12/2013
681 DAP 117 333.333
282 Ar machine 117 333.333

3
Comptabilité Intermédiaire 3ème LFC AU : 2020/2021
Enseignants responsables : Dammak M, Mahjoubi M, Moalla H ISCAE Manouba

Exercice 2

"ALU +" est une société industrielle assujettie à la TVA (toute la TVA est déductible).
A/ Dans le cadre d'une opération d'extension de son activité, "ALU +" a acquis le 07/04/2012,
une machine industrielle par l'acceptation de deux traites de 70 200 DT et de 81 648 DT,
payables respectivement le 01/04/2013 et le 01/04/2014. Le taux d’intérêt applicable par les
banques pour des crédits similaires est de 8%. La société a payé, le jour de l'acquisition, par
chèque bancaire 24 300 DT au titre de la TVA déductible sur acquisition de la machine.
Les frais de transport s'élevant à 1 456 DT TTC (TVA: 12%) ont été payés par chèque
bancaire le 15/04/2012. Intervenues le 20/04/2012, l'installation de la machine a été assurée
par les techniciens de la société à un coût estimé à 3 700 DT. Par ailleurs, les ouvriers devant
travailler sur la dite machine ont dû suivre une formation ayant coûté à la société 5 000 DT
HTVA de 12%. Cette formation s’inscrit dans le cadre de son cycle de formation continue
entrepris annuellement.
La machine est mise en marche le 01/10/2012. Des pertes de première exploitation,
intervenues au cours de la première semaine du mois d'octobre 2012, ont été évaluées à
1200DT. La durée d’utilisation prévue pour la machine est estimée à 8 ans (amortissement
linéaire). La société compte pouvoir encaisser 13 400 DT de sa cession à la fin de sa durée
d'utilité, moyennant des frais de cession de l'ordre de 1 400 DT.
TAF :
1) Analyser toutes les dépenses engagées en 2012 et déterminer le coût d’acquisition
de la machine.
2) Passer les écritures comptables d’acquisition de la machine et celles d’inventaire
relatives aux exercices 2012 et 2013.
B/ Une coupure subite du courant électrique intervenue le 02/09/2014, a touché profondément
la machine. Les dépenses de réparation (non soumises à la TVA) se détaillent comme suit :
- Le 13/09/2014 : remplacement d’une pièce (P1) permettant la remise en l’état de la machine
pour qu’elle regagne son niveau de rentabilité initiale. Le coût de cette opération,
totalisant 2900 DT, a été payé par chèque bancaire.
- Le 25/09/2014 : changement d’une pièce (P2) permettant de rallonger la durée d’utilisation de
la machine de 3 ans. Le prix d'acquisition de cette pièce est de 13 500 DT alors que son
montage a couté 1 500 DT. Les deux montants ont été payés par chèque bancaire le jour
même. À cette date, la valeur récupérable de la machine et sa valeur résiduelle nette sont
estimées respectivement à 120 000 DT et 11 200 DT.
TAF : Analyser les dépenses de réparation de la machine et passer les écritures
comptables y afférentes ainsi que celles d'amortissement au titre de l’exercice
2014.
C/ Le 03/06/2015, la machine a été échangée contre un camion. À cette occasion, la société "ALU +"
a reçu une soulte de 16 000 DT ; la juste valeur de la machine étant de 110 000 DT.
TAF : Déterminer le coût d'entrée du camion et passer l'écriture comptable relative à
l'opération d'échange chez "ALU +".

Corrigé :
1) Prix d'acquisition:
À terme: 70 200 + 81 648 = 151 848 DT
Au comptant: 70 200 (1,08)-1 + 81 648 (1,08)-2 = 65 000 + 70 000 = 135 000 DT
Frais d'actualisation sur crédit fournisseur d'immo. = 151 848 - 135 000 = 16 848 DT.

4
Comptabilité Intermédiaire 3ème LFC AU : 2020/2021
Enseignants responsables : Dammak M, Mahjoubi M, Moalla H ISCAE Manouba

Coût d'entrée de la machine: 135 000 + 1 300 + 3 700 = 140 000 DT

* Les frais de formation ne constituent pas un élément du coût d'entrée de la machine


* L'installation et la mise en marche de la machine représentent une LAS de service qui sera
par la suite incorporée au cout de l’immobilisation
* Les pertes de première exploitation, (octobre 2014 SURVENU après la mise en marche de
la machine) (1 200 DT) sont des charges de l'exercice
2) Mise en marche: le 01/10/2012
La durée d’utilisation de la machine est estimée à 8 ans
VRN = 13 400 - 1 400 = 12 000 DT

Dotation de la machine 2012: (140 000 - 12 000)/8](3/12) = 128 000)(1/4) = 4 000 DT

Dotation de la machine 2013: (140 000 - 12 000)/8] = 16 000 DT

Période Ppal restant début Intérêt 8% Annuité Amortissement


période
01/04/12-01/04/13 135 000 135000*8% 70200 70 200-10800=
=10 800 59400
01/04/13-01/04/14 135000-59400= 75600*8%= 81648 75600
75600 6048
16848
Dotation des charges financières 2012 =10800*9/12=8100
Dotation des charges financières 2013=10800*3/12+ 6048*9/12=2700+4536=7236

2234 Matériel industriel 07/04/2012 135000


2734 Frais d'actualisation sur
crédit fournisseurs d'Immo. 16 848
4366 TVA déductible 24 300
1685 Crédit Frs d'Immo.
405 Frs d'Immo. EAP 81 648
532 Banque 70 200
24 300
2234 Matériel industriel 15/04/2012 1 300
4366 TVA déductible 156
532 Banque
1456
2234 Matériel industriel 20/04/2012 3 700

722 Prod. Immobilisée


4366 TVA déductible 3 700
4367 TVA collectée
3700*0.18=666
68112 Dot. Amort. Immo. Corp. 31/12/2012 4 000
28234 Amort. Mat. Indust.
4 000
686 Dot. Amort. - charges fin. Dito 8100
2734 Frais d'actualisation
sur crédit Frs d'Immo.

5
Comptabilité Intermédiaire 3ème LFC AU : 2020/2021
Enseignants responsables : Dammak M, Mahjoubi M, Moalla H ISCAE Manouba

8100
68112 Dot. Amort. Immo. 31/12/2013 16 000
Corp. 28234 Amort. Mat.
Indust. 16 000
686 Dot. Amort. - charges fin. Dito 7236
2734 Frais d'actualisation
sur crédit Frs d'Immo.
7236
1685 Dito 81648
405 81648

B/
1) Analyse des dépenses
➢ Le remplacement de la pièce (P1) va permettre la remise en l’état de la machine pour
qu’elle regagne son niveau de rentabilité initiale: Entretiens et réparations.

➢ Le changement de la pièce (P2) a permis de rallonger la durée d’utilisation de la


machine de 3 ans: Dépense à immobiliser dans la limite de la valeur récupérable.
VCN (25/09/2014):
Amortissements 2014: [(140 000 - 12 000)/8](9/12) = 12 000 DT
Amortissements cumulés jusqu'au 25/09/2014=4000+16000+12000=32000
VCN (25/09/2014) = 140 000 - 32 000 = 108 000 DT
Les dépenses de remplacement de la pièce (P2) d'un total de 15 000 DT(13500+1500) vont
pouvoir être capitalisées partiellement dès lors que :
108 000 + 15 000 = 123 000 DT > VRecup 120 000 DT.
Donc 15 000 DT : 12 000 DT: à capitaliser
3 000 DT: Charges de l'exercice

615 Entretiens et réparations 13/09/2014 2900

532 Banques 2900


2234 Matériel industriel 25/09/2014 12 000
615 Entretiens et réparations 3 000
532 Banques
15 000

Dot. Amort. (2014) = D1 (avant remplacement de P2) + D2 (après remplacement de P2)


D1 = 12 000 DT
Nlle Durée d'utilité après le changement de la pièce (P2): 8 – (3mois+1an+9mois) + 3 = 9 ans
Ancienne VRN: 12 000 DT
Nouvelle VRN: 11 200 DT
La VRN à retenir est 11 200 DT
D2 = [(120 000 - 11 200)/9]*(3/12) = 3 022.222 DT
Dot. Amort. (2014) = 12 000 + 3 022.222 = 15 022.222 DT

68112 Dot. Amort. Immo. 31/12/2014 15 022.22


Corp. 28234 Amort. Mat.
Indust. 15 022.22

6
Comptabilité Intermédiaire 3ème LFC AU : 2020/2021
Enseignants responsables : Dammak M, Mahjoubi M, Moalla H ISCAE Manouba

C/
Échange de la machine contre un camion avec encaissement d'une soulte de 16 000 DT:
Échange de biens de natures différentes : le cout d’entrée du camion=sa juste valeur
JV de la machine (cédée): 110 000 DT
JV du camion (reçu) : 110 000 - 16 000 = 94 000 DT
Coût d'entrée du camion = sa juste valeur = 94 000 DT
VCN (03/06/2015):
Amort. complémentaire 2015: [(120 000 - 11 200)/9](5/12) = 5037.037

VCN (03/06/2015) = Val récupérable (25/09/2014) - Amort ( 2014, 2015)


VCN (03/06/2015) = 120 000 - (3 022.22 + 5037.037) = 111 940.741DT

Résultat de l'échange = (110 000) - (111 940.75) = - 1 940.741 perte


68112 Dot. Amort. Immo. Corp. 03/06/215 5037.037
28234 Amort. Mat.
Indust. 5037.037
224 Matériel de transport Dito 94 000
2823 Amort Mat. Indust. 40059.257
Ar(2012.2013.2014.2015)=
(4000+16000+15022.22+5037.037)
532 Banque 16 000
636 charges nettes sur cession 1940.741
d’immobilisations 223 Matériel Industriel
(140 000 + 12 152 000
000)
.

Vous aimerez peut-être aussi