Vous êtes sur la page 1sur 4

Sciences de laboratoire en classe de seconde.

Utilisation des ressources de Chromatographie sur couche mince de colorants alimentaires.


la nature.

I- INTRODUCTION

On dispose de colorants alimentaires de couleurs jaune, verte et bleue.


On désire savoir si ces espèces sont pures ou constituent des mélanges homogènes.

Les colorants alimentaires sont des additifs alimentaires qui ont un numéro de code C.E.E. de E 100 à E 180. Les
descriptions de ces colorants, leurs utilisations ainsi que certaines D.J.A. (dose journalière admissible exprimée en
mg/kg de masse corporelle) figurent en annexe.

II - DETERMINER LA PRESENCE DE DIFFERENTS COLORANTS

On peut identifier la présence de différents colorants en réalisant une chromatographie.

Cette technique d’analyse permet de séparer et identifier les espèces chimiques d’un mélange.
Elle est basée sur leur différence d’affinité des espèces à séparer (les colorants dans notre cas) pour deux
phases : - la phase stationnaire ou fixe (le papier à chromatographie)
- la phase mobile ou éluant (constituée d’un mélange de solvants)

Les espèces à séparer sont entrainées par l’éluant avec des vitesses proportionnelles à leurs propriétés (taille,
structure, ...) et à leur affinité avec la phase stationnaire (polarité, ...).

1 - Expérience : chromatographie de colorants alimentaires

Préparation

Sur une plaque à chromatographie, tracer au crayon à papier un trait à un centimètre du


bas : c’est la ligne de dépôt.

Introduire une hauteur de 0,5 cm d’éluant dans la cuve (mélange d’eau salée- éthanol
80% - 20%).

Réalisation du dépôt

Sur ce trait, tracer au crayon 3 marques séparées. Sous ces marques inscrire les lettres J, V
et B.

À l’aide d’un capillaire, déposer sur la marque notée J une goutte de colorant jaune, sur celle notée V une goutte de
colorant vert et sur la marque notée B une goutte de colorant bleu. Pour chaque tache, on prendra un capillaire différent.

Laisser sécher.

Chromatographie

Descendre lentement le papier dans l’éluant.

Sortir la plaque de la cuve lorsque l’éluant arrive environ à 1 cm du haut (environ 10 minutes).

Page 1/2
Sciences de laboratoire en classe de seconde.

Page 2/2
Sciences de laboratoire en classe de seconde.

Repérer alors le niveau auquel est arrivée l’éluant (front de solvant) en traçant un trait au crayon.

Laisser sécher. Observer.

2 - Exploitation

Faire un schéma soigné de l’expérience avant et après migration de l’éluant. Les légender.

Répondre aux questions suivantes :

1) Pourquoi la plaque à chromatographie s’est-elle mouillée ?

2) Pourquoi les colorants ont-ils migré ?

3) Pourquoi les colorants ont-ils migré de façon différente ?

4) En chromatographie, qu’appelle-t-on :

- Phase fixe ? Donner l’exemple utilisé ici.


- Phase mobile ? Donner l’exemple utilisé ici.

5) Que peut-on dire de la composition du colorant vert ?

6) La tâche laissée à la fin de l’expérience par un colorant, est-elle toujours à la même hauteur (par rapport à la ligne
de dépôt) que ce colorant soit seul ou dans un mélange ?

7) Quel est l’intérêt de la chromatographie ?

Définition : On appelle rapport frontal (noté Rf) d’une espèce chimique le quotient de la distance h parcourue par
l’espèce par la distance H parcourue par l’éluant pendant le même temps :

8) Mesurer h et H pour les colorants jaunes et bleu. Pour les tâches étalées, on mesurera la distance parcourue par
le milieu de la tâche. (On pourra faire un tableau).

9) Calculer les rapports frontaux des colorants jaunes et bleu.


Sciences de laboratoire en classe de seconde.

Vous aimerez peut-être aussi