Vous êtes sur la page 1sur 21

CONTRIBUTION A LA REALISATION D’UNE

PLATEFORME DE SUIVI DE COLIS

Sommaire

DEDICACE…………………………………………………………………………………………….3
REMERCIEMENTS………………………………………………………………………………..4
RESUME…………………………………………………………………………………………………5.
ABSTRACT…………………………………………………………………………………………..6
LISTES DES SIGLES ET ABREVIATIONS……………………………………………………7
INTRODUCTION GENERAL…………………………………………………………………….8
CHAPITRE 1 : PRESENTATION GENERALE DE L’ENTREPRISE
ET DEROULEMENT DU STAGE
1.1 présentation de l’entreprise………………………………………………… 10
1.2 déroulement de stage …………………………………………………….
Chapitre II : Analyse et Conception

I-Introduction ....................................................................................................................

II- Les outils de géolocalisation et les techniques de tracking .........................................

II-1 Google Map API ....................................................................................................


II-2 GPS (Global Positioning System) .........................................................................
II-3 Traçabilité ..............................................................................................................
II-4 Tracking .................................................................................................................
II-5 Géolocalisation ......................................................................................................

III- Phase d’analyse ...........................................................................................................


III -1 le langage UML ...................................................................................................
III -2 Entreprise Architect .............................................................................................
III -3 Analyse globale du système.................................................................................

IV-Diagramme de cas d’utilisation ...................................................................................

Rédige et soutenu par  : DJATCHA NDIANKEU


CONTRIBUTION A LA REALISATION D’UNE
PLATEFORME DE SUIVI DE COLIS

V- Diagramme de séquence ..............................................................................................


VI- Conclusion ..............................................................................................................

Chapitre III : Réalisation

I- Gestion du projet .........................................................................................................

I-1 La méthode Scrum .................................................................................................


I-2 Fichier de suivi du projet ........................................................................................
I-3 Diagramme de Gantt ..............................................................................................

II-L’ environnement de développement ...........................................................................

II-1 Le Framework Laravel .........................................................................................


II-2 Installation et mise en marche du Framework .....................................................

III- Le système de gestion de base de donnée « My SQL »..........................................

IV- Tests et Intégration ...................................................................................................

V- Démonstration ............................................................................................................

V-1 Authentification ...................................................................................................


V-2 Menu Administrateur ...........................................................................................
V-3 Gestion des employés ..........................................................................................

VI- Conclusion

Liste des figures ………………………………………………………………………………..

Rédige et soutenu par  : DJATCHA NDIANKEU


CONTRIBUTION A LA REALISATION D’UNE
PLATEFORME DE SUIVI DE COLIS

DEDICACE

A MA MERE
Dans l’amour d’une mère tu m’as montré le droit chemin, dans la rigueur tu
m’as enseigné le travail et dans le sacrifice tu m’as soutenu tout au long de ma
formation .Ce travail est une occasion pour moi de te témoigner tout mon
amour et ma reconnaissance pour des sacrifices. Puisse le seigneur te comble
de ses grâce et bénédictions.

Rédige et soutenu par  : DJATCHA NDIANKEU


CONTRIBUTION A LA REALISATION D’UNE
PLATEFORME DE SUIVI DE COLIS

REMERCIEMENT

Je tiens d’abord à remercier le seigneur tout puissance pour le souffle de


vie qu’il nous donne. La rédaction de ce rapport est l’heureux dénouement
d’un long processus. Nul n’a besoin de préciser ici que tout ce travail ne
pourrait être le fruit de notre seul et modeste personne. Ceci dit ,qu’il nous soit
permis d’exprimer notre profonde gratitude et nos sincères remerciements a
toutes les personnes qui ont contribues de près ou de loin à l’ aboutissements
de ce travail .
Nos pensées vos vers :
 Mr. FOTSO JORDAIN encadreur professionnel et chef du service
technique a la radio tiémini siantou (RTS), qui a accueillis à bras ouverts à
la RTS et qui a permis ce stage possible en nous initiant au monde du
travail.
 Mr. encadreur académique, pour sa
disponibilité et ses multiples conseils.
 A tout le corps enseignant de l’université siantou supérieur pour
l’encadrement reçu tout au long de mes 2 années d’études
 A toute ma famille NDIANKEU ET TOHA pour tout le soutient pendant la
durée de mes études en particulier ma maman FEUMI TOHA SYLVIE et
ma tante LAKOUDAM TOHA CLAUDINE pour ces multiples conseils.
 Mes vifs remerciements à tous ceux qui ont œuvré (de près ou de loin),
et aussi à tous ceux qui n’ont ménagé aucun effort à l’accomplissement
de ce travail
 Aux honorables membres du jury qui auront la responsabilité de juger ce
travail, pour l’objectivité et la rigueur dont vous ferez preuve au moment
de la lecture ainsi que des corrections

Rédige et soutenu par  : DJATCHA NDIANKEU


CONTRIBUTION A LA REALISATION D’UNE
PLATEFORME DE SUIVI DE COLIS

RESUME

ce rapport a été rédigé à la suite d’un stage académique allant du 07 décembre


2020 au 07 janvier 2021 a la radio tiemini siantou .effectuer dans l’optique de
l’obtention de notre diplôme de brevet de technicien supérieur ,ledit stage
nous a permis non seulement de nous imprégner aux réalités du monde
professionnel qu’est l’entreprise mais en particulier de faire l’adéquation entre
la pratique et la théorie issue des enseignements reçus en matière de
télécommunication.

DEDI

Rédige et soutenu par  : DJATCHA NDIANKEU


CONTRIBUTION A LA REALISATION D’UNE
PLATEFORME DE SUIVI DE COLIS

ABSTRACT

Rédige et soutenu par  : DJATCHA NDIANKEU


CONTRIBUTION A LA REALISATION D’UNE
PLATEFORME DE SUIVI DE COLIS

LISTES DES SIGLES ET ABREVIATIONS

RTS : Radio Tiemini Siantou


GPS : Global Positioning System
BTS : brevet des techniciens supérieurs
UML : unified modeling language

Rédige et soutenu par  : DJATCHA NDIANKEU


CONTRIBUTION A LA REALISATION D’UNE
PLATEFORME DE SUIVI DE COLIS

INTRODUCTION GENERALE

Rédige et soutenu par  : DJATCHA NDIANKEU


CONTRIBUTION A LA REALISATION D’UNE
PLATEFORME DE SUIVI DE COLIS

1. contexte
La société solex c’est l’histoire d’un jeune camerounais, qui ayant fait ses
preuves dans des entreprises de service et de distribution des produits
alimentaires décide d’apporter aux opérateurs économiques alors inondes des
soucis de livraison express, une solution miracle à la camerounaise. Miracle
parce que société devant s’installer au Cameroun, pays en développement
ayant des limites avérées comme tous les pays du même niveau de
développement sur le réseau routier, ferroviaire et aérien. SOLEX voit donc le
jour en janvier 2007 et compte à ses débuts à peine 10 employés et est installé
sur les 03 principales villes du Cameroun ,à savoir Yaoundé la capitale
politique ,Douala la capitale économiques et Bafoussam ville carrefour de
l’OUEST .SOLEX ,pour ne pas dire solution express ,est retenu parce que la
génération 50 -60 connait le fameux vélo solex qui faufilait à travers toutes les
routes et pistes et qui symbolisent l’ironie du sort ,la vitesse de l’époque .
SOLEX a donc, pour s’amarrer à l’évolution technologique choisi d’avoir un
prénom :(le TGV de l’expédition).SOLEX, le TGV de l’expédition a donc fait son
bout de chemin, après un lancement réussi dans les principales villes sus –
nommées, s’appuyant sur des amazones, c’est –à-dire des jeunes filles avec des
(scooteurs) pour des navettes dans la ville.
Rapidement, le réseau s’est étendu au bout de cette 5e année, SOLEX
emploie près de 200personnes en direct et près de 100 personnes en sous –
traitance

2. objectifs

Le meilleur moyen c’est de complémenter les deux solutions avec un


autre module qui sera dédié à deux types d’utilisateurs :
Un administrateur qui a la possibilité de :
 enregistrer les clients et de leurs fournir des droits d’accès

Rédige et soutenu par  : DJATCHA NDIANKEU


CONTRIBUTION A LA REALISATION D’UNE
PLATEFORME DE SUIVI DE COLIS

 Gérer les employés


 gérer les agences
 gérer les secteurs d’activité
Un superviseur ayant le droit de :
 suivre les tournées des agents
 planifier l’activité des agents
 suivre les demandes des clients et leurs réclamations
 fournir des preuves de livraison
 générer et visualiser des rapports

10

Rédige et soutenu par  : DJATCHA NDIANKEU


CONTRIBUTION A LA REALISATION D’UNE
PLATEFORME DE SUIVI DE COLIS

CHAPITRE 1 : présentation générale de


l’entreprise et déroulement du stage

PARTIE A : présentation de l’entreprise

I  NTRODUCTION

Au terme de notre formation en cycle BTS, chaque étudiant doit


effectuer un stage académique dans une entreprise en rapport avec sa filière
de formation. Ce stage a pour objectif premier de permettre à l’étudiant de se
familiarise avec le monde de l’entreprise et de faciliter son insertion plus tard.
C’est ainsi que nous avons été accueilli au sein de la radio tiemini siantou afin
d’y effectuer notre stage académique. La grande disponible des employés nous
à permis de recueillir un grand nombre information sur l’historique, le
fonctionnement et l’organisation hiérarchique de cette structure .

1. HISTORIQUE DE LA RADIO TIEMINI SIANTOU


11

Rédige et soutenu par  : DJATCHA NDIANKEU


CONTRIBUTION A LA REALISATION D’UNE
PLATEFORME DE SUIVI DE COLIS

1.1 NAISSANCE ET EVOLUTION

La RTS émet, pour la première fois, le 05 avril 1999 dans les locaux de l’institut
siantou supérieur sis à sis Mvog –Mbi. A l’origine, elle est un (instrument
didactique et de formation) une radio d’application pour les étudiants inscrits
dans les filières comprenant les métiers de la communication de l’institut.
Le 05 avril 2000, soit deux jours après la signature du décret d’application
rendant effective la libéralisation audiovisuelle, la RTS se positionne sur les
ondes comme une chaine musicale. Entre 6 heures et 19 heures, on y diffuse
de la musique de tous bords ainsi ainsi que des jingles identifiant la 90.5 FM.
La première grille des programmes est portée sur les fonts baptismaux le 12
juin 2000 et le 24 juin de la même année, jacques Fame Ndongo, le ministre de
la communication de l’époque, inaugure les installations de la radio.
Les programmes s’étalent sur 13 heures .mais très ,l’heure de fermeture passe
de 19 heures à 20 heures puis 22 heures .en octobre 2001 ,la RTS émet 24
heures sur 24 heures sous l’impulsion de j (point) Remy Ngono ,le chef de
chaîne .cette innovation que Julien bétilené ,le chef de l’unité technique
reconnaît avoir lancé sur ( un coup de tête ,sans dispositions spéciales ,ni
futures) permet néanmoins à la radio de concurrencer la FM 94 et Magic FM
qui se disputaient l’audience de nuit .dès ses débuts ,la RTS prend l’option de
la radio de proximité .les six flash d’informations quotidiens sont axés sur les
faits divers et les informations (croustillantes )des quartiers de Yaoundé .
Quand le journal parlé est introduit, j (point) perpétue la tradition : « le journal
doit faire à part belle aux informations de proximité .les auditeurs doivent se
sentir concernés au maximum par nos informations » annonce-t-il aux
journalistes réunis en conférence de rédaction.
Des marches sont annoncées sur le boulevard du 20 mai, des appels de soutien
et de mobilisation sont lancés sur toutes les radios locales et aussi sur les ondes
de la radio France internationale d’où j « point  » lance un appel au chef de
l’état .ce geste de trop finit par faire perdre patience à la classe politique. Neufs
jours après la suspension d’antenne du « franc-tireur  », la radiotélévision

12

Rédige et soutenu par  : DJATCHA NDIANKEU


CONTRIBUTION A LA REALISATION D’UNE
PLATEFORME DE SUIVI DE COLIS

siantou reçoit une mise en demeure pour « incitation à l’insurrection, appel à la


révolte et outrage au chef de l’état ».
Une réunion de crise est convoquée avec un seul point à l’ordre du jour ,la
réorientation de la ligne éditoriale .le poste de chef de chaîne jusque-là occupé
par j « point » est suspendu de l’organigramme et le comite de gestion de le
ligne éditoriale est mis en place pour l’administration et le suivi des
orientations éditoriales .en fin novembre 2003,la RTS tourne la page noire et en
entame une nouvelle .
21 août 2005 ,elle change de dénomination et devient radio tiemini siantou à la
faveur de la convocation du comité chargé de l’examen de l’octroi des licences
d’exploitation aux entreprises de communication audiovisuelle .cette mutation
est également une conséquence de deux dispositions de la loi n°158/2000 du
03 avril 2000 .en effet ,l’article 19 dispose qu’ « aucune personne physique ou
morale ne peut être actionnaire dans plus d’une entreprise privée de
communications audiovisuelle à travers l’énoncé suivant : « le propriétaire d’un
organe de presse ne peut acquérir des actions dans plus d’une entreprise
privée de communication audiovisuelle » or dans l’ancienne dénomination ,on
avait à la fois l’organe radio qui constitue à lui seul déjà une entreprise ;et
l’organe télévision ,une autre entreprise ,les deux ne pouvant être jumelles .

2 présentations de la RTS
2.1 Fiche signalétique de la RTS
Dénomination : radio Tiemini siantou
Création : avril 1999
Direction de publication : Lucien wantou siantou
Président du CGLE :
Rédacteur en chef :
Type : radio commerciale ;
Format : généraliste ;
Fréquence de modulation : 90.5 FM

13

Rédige et soutenu par  : DJATCHA NDIANKEU


CONTRIBUTION A LA REALISATION D’UNE
PLATEFORME DE SUIVI DE COLIS

Périodicité : 24/24
Siège : Mvog Mbi Yaoundé ;
Rayon de diffusion : 40 km autour de l’émetteur ;
Puissance de l’émetteur : 2000 watts ;
Slogan : le major des FM
Adresse : BP 04 Yaoundé ;
Téléphone : +237
Statut juridique : société anonyme à responsabilité limitée
Effectif :
Centre des opérations techniques :
Chefs de chaîne :

2.2 L’organigramme de la RTS

Directeur de publication
Chefs de desks
Animateur
Techniciens
Régisseurs
Pigistes
Stagiaires
Volontaires
Journalistes
Réalisateurs

14

Rédige et soutenu par  : DJATCHA NDIANKEU


CONTRIBUTION A LA REALISATION D’UNE
PLATEFORME DE SUIVI DE COLIS

Chef de l’unité
Animateur
Chef de l’unité
Technique
Commerciale
Comité de gestion de la ligne Editoriale
Rédacteur en chef

3 .INFRASTRUCTURES

La RTS est située dans l’enceinte de l’institut siantou supérieur au quartier


Mvog –Mbi. Elle est logée dans le bâtiment n° 3 de l’arrière cœur de
l’établissement.
La radio est équipée ainsi qu’il suit :
 Un studio d’émission comprenant une cabine technique et un plateau ;
 Le bureau du président du CGLE ;
 Le bureau de l’assistante commerciale ;
 Un secrétariat comprenant trois bureaux ;
 Une salle de rédaction ;
 Un studio de production.

4. LES RESSOURCES DE LA RTS

4.1 Les ressources matérielles

a) Le matériel de diffusion

15

Rédige et soutenu par  : DJATCHA NDIANKEU


CONTRIBUTION A LA REALISATION D’UNE
PLATEFORME DE SUIVI DE COLIS

2-Emetteurs, l’un de 2000 w et l’autre de 500 w ;


4-consoles techniques de 24 pistes ;
7-microphones ;
1-lignes téléphonique ;
2-Ordinateurs pentium 4 ;
2-Lecteurs CD
2-Lecteurs cassettes ;
2-casques ;
1-poste récepteur ;
2-moniteurs.

b) le matériel de production

Il est gardé dans le studio de production .il s’agit de :


 2-ordinateurs pentium 4 ;
 2-microphones ;
 1-console ;
 1-casque.

c)le matériel de collecte

 8-dictaphones ;
 1-poste télévision câblé ;
 1-poste récepteur.

4.2) les ressources financières

La RTS est une entreprise de presse à capitaux privés .et comme toute
entreprise de presse, son financement est assuré par la publication. Par
ailleurs, elle bénéficié parfois de l’aide publique à la presse à la presse ; une

16

Rédige et soutenu par  : DJATCHA NDIANKEU


CONTRIBUTION A LA REALISATION D’UNE
PLATEFORME DE SUIVI DE COLIS

subvention du ministère de la communication destinée à aider les medias


privés dans l’accomplissement des missions à eux assignées .la radio Tiemini
siantou l’a déjà perçue à deux ;une fois en 2003 et l’autre en 2004.d’autres
subvention spéciales venant de l’état allègent souvent les coûts de
production ;ainsi lors des législatives et municipales de 2002 et de la
présidentielle de 2004,ce fonds spéciale a été alloué aux chaînes privées. De
temps en temps, il arrive que l’un des constituants du groupe siantou en
l’occurrence l’institut permette de renflouer les classes de la radio.

4.3) les ressources humaines

La RTS totalise un effectif de 54 personnes réparties comme suit :


 23 journalistes
 17 animateurs ;
 5 techniciens ;
 3 régisseurs d’antenne ;
 2 réalisateurs ;
 1 directeur de publication ;
 1 président du CGLE ;
 1e commerciale ;
 1 comptable.

5. organisation et fonctionnement

a)organisation
La rédaction est regroupée autour de deux desks et de deux unités .les desks
sport et anglais ,les unités animation et technique coiffés par les chefs de desks
et d’unités .la structures est sous l’autorité du rédacteur en chef à l’exception
du desks sport qui est autonome et tient lieu de rédaction à part entière ;ceci
avec la bénédiction des dirigeants .la rédaction tient deux conférence une
traditionnelle réunion hebdomadaire centrée sur l’évaluation des activités des
différents services de la radio cette réunion est présidée par le directeur de
publication ,Lucien Wantou Siantou

17

Rédige et soutenu par  : DJATCHA NDIANKEU


CONTRIBUTION A LA REALISATION D’UNE
PLATEFORME DE SUIVI DE COLIS

b) le fonctionnement
Depuis l’introduction des pratiques télécommunication de dans les
organisations ,trois courant de pensée ont dominé le monde du
télécommunication .il s’agit du modèle américain « essentiellement
fonctionnaliste et rentabiliste ,marqué par l’emprise de la machine et des
procédures sur l’individu qui devient plus objet et voir ses capacités de
production culturelle pratiquement inhibées » ce modèle a montré ses limites
fondées principalement sur l’exploitation mécanique de l’homme .puis ce fut
l’émergence de quelques modèles en Europe et en Asie susceptibles d’être
eux ,alternatifs ,tel le modèle japonais fortement inspiré du modèle
américain .sauf qu’il a eu le mérite d’innover avec l’introduction de la culture
de la dans le management ,mais lui aussi avait des limites qui ont provoqué la
perte .c’est à partir de la troisième révolution que l’intérêt s’est accru pour la
notion de culture . « C’est l’époque du rayonnement du concept culture
d’entreprise » qui prévaut jusqu’au début des années quatre-vingt.

6 –services offertes
Ces organes servent directement à l’exploitation de la radio tiemini siantou .il
s’agit des différents organes sont sous contrôle du chef de chaine.
 Le service des ressources humaines
Il a sa tête un responsable des ressources humaines qui s’occupent de
l’élaboration des plans de carrières, de la gestion des conflits en entreprises et
du recrutement.
 Le service de comptabilité
Ce service traite toute les informations financières de l’entreprise, il a pour rôle
d’enregistre de manière performante les opérations de l’institution en cours
d’exercice parmi lesquelles les charges, les produits et de procéder aux travaux
de fin d’exercice
 Service du contrôle

18

Rédige et soutenu par  : DJATCHA NDIANKEU


CONTRIBUTION A LA REALISATION D’UNE
PLATEFORME DE SUIVI DE COLIS

Ce service est responsable de suivi et de l’application du règlement de


l’entreprise, il à sa tête un contrôleur général qui a une double casquette à
savoir celle du contrôleur en terme à la direction et celle du contrôleur de tout
réseau .il assure la sécurité des opérations, veille au respect du règlement
intérieur.
 Le service technique
Il a sa tête un responsable du département technique que s’occupe de la
maintenance de l’équipement de radiodiffusion au sein de la radio
 Le chef d’agence (chef de chaine)
Chaque chef chaine a pour missions principale de géré développer et augmente
la rentabilité de son fonds de commerce suivant les directives du PDG,
d’effectuer les rapports d’activités mensuel, semestruel,trimestriel et annuel .

19

Rédige et soutenu par  : DJATCHA NDIANKEU


CONTRIBUTION A LA REALISATION D’UNE
PLATEFORME DE SUIVI DE COLIS

Déroulement du stage

Introduction
20

Rédige et soutenu par  : DJATCHA NDIANKEU


CONTRIBUTION A LA REALISATION D’UNE
PLATEFORME DE SUIVI DE COLIS

Le processus du stage pour l’obtention du brevet de technicien supérieur


comprend quatre phases essentielles : la recherche, la convention de stage, le
déroulement, puis la rédaction d’un rapport de stage .pour notre cas ,ledit
stage a été fait à la radio tiemini siantou du 07 décembre 2020 au 07 janvier
2021 .De ce fait plusieurs question se succédent que sont :quelles activités
avons-nous menées dans ladite strutures ? quel est le principal problème ayant
éveillé notre curiosité dans ce centre ? Dans ce chapitre ,le deroulement de
notre stage ,afin de mieux appréhender le probléme majeur ,découlant de nos
différentes remarques faites durant notre stage dans la radio constituera la
trame de fond

I. ACCUEIL

21

Rédige et soutenu par  : DJATCHA NDIANKEU

Vous aimerez peut-être aussi