Vous êtes sur la page 1sur 1

Comme le disait Peter Senge 

: « «La plupart des grandes entreprises sont profondément


malades. »

Et cela est dû à des pièces manquantes qu’il faut prendre en compte pour une politique de
management efficace. Nous citons :

1. La reconnaissance au travail qui est une pratique qui consiste à témoigner, de façon
authentique et constructive, de l’appréciation au travail abattu par ses collaborateurs.
2. Le soutien social qui consiste en l’existence et la disponibilité de personnes de confiance
qui peuvent nous assister ou nous conseiller en cas de difficultés émotionnelles ou dans la
résolution de problèmes.

3. Le respect est la perception d’un comportement qui aide à préserver les normes de civilité
mutuellement acceptables au travail et qui comprend une relation positive et constructive
avec autrui, favorisant ainsi la collaboration et le développement de relations durables.

4. La conciliation travail et vie personnelle signifie que l’amélioration d’un domaine de vie
(travail ou vie personnelle) procure des bénéfices qui contribuent à l’amélioration du
fonctionnement de l’autre domaine de vie (vie personnelle ou travail).

5. La charge de travail se compose de la combinaison de ce qui est demandé (quantité,


rythme, intensité, délai) et de ce qui est ressenti (fatigue, effort, difficulté de
concentration, usure). Ce qui est réellement fait (demandé + ressenti) a des impacts
sur la personne (stress, démotivation, isolement) et sur l’efficacité de l’entreprise.

6. La participation aux décisions est la latitude, la marge de manœuvre nécessaire pour


décider comment le travail doit être fait, la capacité d’influer sur le niveau de
responsabilités, les occasions de participer à la prise de décision et les possibilités de
commenter l’information reçue du supérieur immédiat. La participation aux décisions
inclut aussi la possibilité d’être créatif et de développer ses compétences.

7. Quand le rôle n’est pas clairement défini ou respecté, on assiste soit au conflit de rôle, soit
à l’ambiguïté du rôle. Le conflit de rôle est un état ou une perception qui s’installe
lorsqu’une personne considère recevoir des demandes contradictoires ayant pour effet que
la réalisation d’une demande rend l’autre difficile, voire impossible à accomplir.
L’ambiguïté du rôle au travail est un état ou une perception indiquant que le rôle
demandé, les échéances à respecter ou les méthodes de travail à employer ne sont pas
clairement définies.