Vous êtes sur la page 1sur 30

C 34-110-3

Novembre 1996
Indice de classement: C 34-110-3
ICS : 29.240.20

\ conducteurs en cuivre écroui


pour aériennes

E : Hard drawn copper conductor for overhead line

D : Leiter aus Kaltverfestigem Kupfer für Freileitungen

Norme expérimentale publiée par l'Union technique de l'Électricité.

Les observations doivent être adressées à l'UTE avant le 30 novembre 1998 avec

copie à l'afnor.

Remplace la section Il et III de la norme NF C de mai 1980.

correspondance Il n'existe pas de norme correspondante ni à la Commission


Internationale (CEl), ni au Comité Européen de Normalisation Electrotechnique
(CENELEC).

analyse Ce document définit les caractéristiques et les essais à appliquer aux conducteurs
en cuivre écroui pour lignes aériennes.

réception, marquage.

descripteurs Ligne électrique aérienne, conducteur électrique, conducteur nu, cuivre, définition,
) caractéristique , dimension, caractéristique électrique, câblage, charge de rupture,
"
vérification, essai, essai de conformité, assurance de qualité, contrôle de

modifications Ce document modifie l'édition précédente de la norme NF C 34-110 pour lui


donner la structure des normalisations internationale et européenne. Il modifie la
section Il -Fils en cuivre dur, de section droite circulaire- et la section III -Câbles
en cuivre dur-.

corrections

éditée et diffusée par l'Un ion technique de l'Electricité- Immeuble Lavoisier - 92052 Paris la défense cedex - tél. : 01 4691 11 11
diffusée également par l'assodation française de normalisation (amor), tour europe, cedex 7, 92049 Paris la défense - tél. : 01 4291 55 55.

PARIS 1996 • Reproduction interdite 1· tirage 96-10


C 34-110-3 -2­

AVANT-PROPOS

Ce document constitue une révision de la norme NF C 34-110 de mai 1980. 1/ tient compte de
la structure des normalisations internationale et européenne.

Ce document est destiné à servir de base à une proposition française au TC 7 du CENELEC.


De ce fait, il a été choisi de le publier sous forme de norme expérimentale pour une durée
d 'expétimenteüon de deux ans à l'issue de laquelle la Commission compétente examinera
l'opportunité de le soumettre à la procédure d'homologation en tenant compte des résultats
des travaux d'harmonisation du CENELEC.

La présente norme a été adoptée par le Comité de Direction de l'Union technique de l'électricité
le 2 juil/et 1996.

,:'
....

- . _-- .- •• _ - _ •• - • • • • • • • •• • • • •• . . t.... ..
-3 C 34-110-3

SOMMAIRE

Pages

SECTION UN . GÉNÉRALITÉS
-
1.1 Domaine d'application 5

1.2 Références normatives .. 5

1.3 Définitions 6

SECTION DEUX - CARACTÉRISTIQUES DES CONDUCTEURS EN CUIVRE DUR

2.1 Sections nominales - Compositions 7

2.2 Caractéristiques dimensionnelles 7

2.2.1 Fils avant câblage .. 7

2.2.2 Fils après décâblage 7

2.2.3 Conducteur '" 7

2.3 Caractéristiques électriques des conducteurs : 7

2.4 Charge maximale des conducteurs......... .... 7

2.4 .1 Charge maximale des conducteurs avec «cor de chasse" 7

2.4.2 Charge maximale calculée des conducteurs 8

2.5 Masse nominale des conducteurs 8

2.6 Câblage des fils - Constitution 8

2.6.1 Rapport de câblage 8

2.6.2 Sens du câblage 8

2.6.3 Constitution du conducteur 8

2.7 Soudure - Brasure 8

2.8 Longueur livrée sur un touret


11
2.9 Conditionnement et Marquage 11

2 .9.1 Conditionnement 11

2 .9.2 Marquage 12

SECTION TROIS· VÉRIFICATION DES CARACTÉRISTIQUES DES CONDUCTEURS

3.1 Résistance linéique 13

3.2 Charge maximale des conducteurs 13

3 .2.1 Charge maximale calculée d'après les valeurs obtenues

sur chacun des fils après décâblage 13

3.2.2 Charge maximale obtenue par essai de traction sur conducteur 13

3.3 Masse des conducteurs 14

3.4 Constitution du conducteur et du pas de câblage 14

3.5 Procédé de soudage ou de brasage 14

-,

SECTION QUATRE - ESSAIS

4.1 Classification des essais 15

4.2 Essai de qualification sur le conducteur 16

C 34-110-3 -4 ­

SECTION CINQ· CONFORMITÉ DU PRODUIT À LA NORME

5.1 Assurance de la qualité 17

5.2 Contrôle de réception 17

5.2.1 Prélèvements 17

5.2.2 Conditions de réception 17

ANNEXE A - Mode de calcul 19

(normative)
A.1 - Mode de calcul de la résistance linéique maximale 19

A.2 - Mode de calcul de la charge maximale - limite conventionnelle


d'élasticité à 0,2 % 21

A.2.1 - Fils en cuivre écroui 21

A.2.2 - Calcul à partir des caractéristiques des fils 22

ANNEXE 8 - Prescriptions particulières pour les âmes massives utilisées en tant que porteur
(normative) auxiliaire d'une ligne aérienne de traction électrique 23

8.1 - Généralités 23

8 .1 .1 - Domaine d'application 23

8.1 .2 - Définitions 23

8.2 Caractéristiques des âmes massives 23

8.2 .1 Nature du métal 23

8.2.2 - Aspect et caractéristiques de l'âme 23

8.2 .3 - Sections et tolérances 23

8.2.4 - Caractéristiques électriques 24

8.2.5 - Caractéristiques mécaniques 24

8.2.6 - Masse kilométrique de l'âme massive 25

8.2.7 - Assemblage des ébauches (soudage) 26

B.3 - Vérifications des caractéristiques 26

8.3.1 - de la nature du métal 26

B.3.2 - Vérification de l'aspect et des caractéristiques de l'âme massive 26

8.3.3 - Vérification des dimensions 26


B.3.4 - Vérification des caractéristiques électriques 26

8 .3.5 - Vérification des propriétés mécaniques 26

8.3.6 - Vérification de la masse linéique 27

8.3.7 - Vérification de l'assemblage des ébauches (soudage) 27

804 - Conditions de la commande et conditions de livraison 27

8.4.1 - Condition et spécificat ion à la commande 27

8.4.2 - Conditionnement 27

8.4.3 - Tolérance sur la longueur 27

8.4.4 - Marquage des tourets 27

8.5 - Essais 28

8.5 .1 - Classification des essais 28

8.5.2 - Essai de qualification sur l'âme massive 28

8.6 - Conformité du produit 28

ANNEXE C - Mode de calcul de la masse linéique du conducteur 29 1. . ':""1


(informative)
- 5 - C 34-110-3

SECTION UN GÉNÉRALITÉS

1.1 DOMAINE D'APPLICATION

La présente norme s'applique aux conducteurs nus en cuivre écroui destinés principalement
aux lignes aériennes de traction électrique.

norme fixe' les caractéristiques des produits, les méthodes d'essais et les procédures de
de la conformité des produits .

1.2 - RÉFÉRENCES NORMATIVES

Les normes suivantes contiennent des dispositions qui, par suite de la référence qui en est
faite , .sont valables pour cette norme. Au moment de la publication , les éditions indiquées
étaient en vigueur. Toute norme est sujette à révision et les parties prenantes des accords
fondés sur cette norme sont invitées à rechercher la possibilité d'appliquer les éditions les
plus récentes des documents indiqués ci-après (1).

NFEN 10002-1 Matériaux métall iques - Essai de traction - Partie 1 : Méthode


d'essai (à la température ambiante) - Indice de classement:
\ A 03-001
NF B 55-007 Tourets en bois pour conducteurs et câbles isolés
NF C 01-461 Vocabulaire Électrotechnique - Chapitre 461: .Yâbles électriques
(CEl 50 (461) ).
NF C 01-466 Vocabulaire Électrotechnique - Chapitre 466 : Lignes électriques
(CEl 50 (466))
UTE C 30-300 Règles de l'art sur le conditionnement, le stockage et la
manutention des câbles, des conducteurs nus et des matériels de
raccordement dans les parcs et les dépôts.
NF C 31-111 Conducteurs entrant dans la construction électrique - Conducteurs
de cuivre écroui ou recuit, nus ou étamés, à section droite
circulaire , obtenus par tréfilage monofila ire ou multif ilaire
UTE C 34-100 Conducteurs nus pour lignes aériennes ­
Vocabulaire
NF X 02-003 Principe de l'écriture des nombres, des grandeurs , des unités et
des symboles
NF X 50-120 Qualité. Vocabulaire
NFEN 29001 Systèmes qualité. Modèle pour l'assurance de la qualité en
conception/développement, production, installation et soutien
après la vente - Indice de classement: X 50-131
NFEN 29002 Systèmes qualité. Modèle pour l'assurance de la qualité en
production et installation - Indice de classement: X 50-132
prEN 50149 Applications ferroviaires. Installations fixes. Fils rainurés en
cuivre et alliage de cuivre pour lignes aériennes de contact ­
Indice de classement : C 34-800
prEN 1173 Cuivre et alliage de cuivre - Désignation et état métallurgique
pr(EN133/02) Cuivre et alliage de cuivre - Fil machine en cuivre
CEl 468 Méthode de mesure de la résistivité des matériaux métallique s
ISO 7801 Matériaux métalliques - Fils - Essai de pliage alterné

(1 ) Les normes frança ises de la classe C et les publications de la CEl sont en vente à l'Union
Technique de l'Électricité, Immeuble Lavoisier, 92052 " Paris La Défense Cedex .
Tél.: (1) 46 911111.
C 34-110-3 - 6

1.3 - DÉFINITIONS

Les numéros des définitions correspondent à ceux des définitions du Vocabulaire

Électrotechnique International CEl 50(461) et CEl 50(466).

466 - 0 1 -1 5 Conducteur (d'une ligne aérienne)


-
Filou ensemble de fils non isolés les uns des autres, ayant pour rôle de transporter le

courant électrique.I l )

461 - 0 1 - 0 1 Âme
Conducteur (d'un câble) (déconseillé dans ce sens)

Partie d'un câble dont la fonction est de conduire le courant. (2)

461 - 01 - 0 2 Âme (en métal) nue

Âme dont le ou les fils ne sont pas recouverts d'une couche métallique protectrice.

4 6 1 - 0 1 • 0 3 Âme revêtue d 'une couche métallique

Âme dont les fils élémentaires sont recouverts d'une fine couche d'un autre métal ou alliage
métallique.

4 6 1 - 0 4 - 0 2 Rapport de pas

Rapport entre le pas et le diamètre de l'hélice formée par un des constituants du câble.

Note : Suivant le cas, le diamètre considéré est soit le diamètre intérieur, soit le

diamètre moyen, soit le diamètre extérieur de la couche dont fait partie le

constituant disposé en hélice

Rapport de câblage (UTE C 34-100)

Rapport entre la longueur axiale d'un tour complet de l'hélice formé par un fil individuel
dans l'âme câblée et le diamètre extérieur de cette hélice.

Note: Cela correspond au rapport de pas en considérantle diamètre extérieur de l'âme

dont fait partie le fil disposé en hélice.

Sens de câblage

Lorsque le conducteur est tenu verticalement, les fils peuvent s'enrouler soit suivant la
partie centrale de la lettre Z, soit suivant la partie centrale de la lettre S. Dans le premier
cas, le sens de câblage est dit "à droite", dans le second cas, il est dit "à gauche" .

,
Terme usité au sein de la profession des fabricants de câbles nus . ..
Terme usité au sein de la profession des fabricants de câbles isolés
Dans la pratique courante, le diamètre considéré est le diamètre extérieur
7 - C 34-110-3

SECTION DEUX - CARACTÉRISTIQUES DES CONDUCTEURS EN CUIVRE DUR

2.1 SECTIONS COMPOSITIONS

Les sections nominales, compositions et diamètres extérieurs des conducteurs les plus
courants sont donnés au tableau 1.

2.2 - CARACTÉRISTIQUES DIMENSiONNELLES

2.2.1 Fils avant câblage

Les fils utilisés pour la fabrication des conducteurs doivent répondre aux caractéristiques
générales définies dans le tableau 3 de la norme NF C 31-111 , et à celles du tableau 2,
colonne 4.

2.2.2 Fils après décâblage

\ La valeur moyenne de la charge maximale des fils après le décâblage d'un conducteur doit
correspondre aux caractéristiques définies dans le tableau 1, colonne 9.

La charge maximale des fils après décâblage peut être inférieure de plus de 10 % à la valeur
minimale spécifiée au tableau 3 de la norme NF C 31-111 et définie dans le tableau 1,
colonne 10 de la présente norme, sur au plus du nombre des fils constitutifs du
conducteur (nombre arrondi à l'unité immédiatement supérieure) .

2.2.3 Conducteur

Le diamètre du conducteur doit être mesuré suivant deux directions perpendiculaires situées
approximativement dans la même section droite. Le diamètre est mesuré au moyen d'un
dispositif permettant d'avoir une précision d'au moins 0,01 mm.

La tolérance accordée par rapport au diamètre nominal du conducteur est de ± 1 % pour les
diamètres supérieurs ou égaux à 10 mm et ± 0,1 mm pour les diamètres inférieurs à
10 mm.

2.3 CARACTÉRISTIQUES ÉLECTRIQUES DES CONDUCTEURS

La résistance Iinéique à 20° C ne doit pas dépasser la valeur spécifiée dans le tableau 1,
colonne 6.

Pour les conducteurs dont les caractéristiques ne sont pas spécifiées (composition ou
conductivité différentes), la résistance Iinéique doit être déterminée comme ind iqué au A.1.

2.4 CHARGE MAXIMALE DES CONDUCTEURS

2.4.1 - Charge maximale des conducteurs avec "cor de chasse"

La valeur de la charge maximale d'un conducteur doit être supérieure ou égale à celle
indiquée dans le tableau 1, colonne 11.

Pour les conducteurs dont les caractéristiques n'y sont pas indiquées, (composition ou
conductivité différentes), la valeur minimale de la charge maximale doit être déterminée
comme indiqué au A.2.2.
34-110-3 ·8­

2.4.2 - Charge maximale calculée des conducteurs

Les valeurs calculées, selon le 3.2.1, de la charge maximale des conducteurs à partir des
valeurs mesurées de la charge maximale fils après décâblage, doivent être supérieures ou
égales à celles indiquées au tableau 1, colonne 7.

2.5 - MASSE NOMINALE DES CONDUCTEURS

La masse Iinéique nominale des conducteurs est indiquée au tableau 1, colonne 8.

Pour les conducteurs dont la composition ne figure pas dans ce tableau, les masses linéiques
minimales et maximales doivent être déterminées comme indiqué en annexe C

2.6 - CÂBLAGE DES FILS - CONSTITUTION

2.6.1 - Rapport de câblage

Le rapport de câblage de chaque couche doit être compris entre les limites indiquées dans le :: .
tableau 3, selon le nombre n de fils de la couche considérée.

Dans un conducteur ayant plusieurs couches de fils, le rapport du câblage d'une quelconque
couche ne doit pas dépasser celui de la couche immédiatement sous-jacente, et l'écart ne doit
pas être inférieur à D,S.

2.6.2 - Sens du câblage

Le sens du câblage de la couche extérieure est à gauche, sauf prescriptions contraires.

Deux couches successives sont toujours câblées en sens inverse.

2.6.3 - Constitution du conducteur

La constitution du conducteur doit être conforme à celle indiquée au tableau 1 ou à la


commande.

2.7 - SOUDURE - BRASURE

Les soudures ou brasures sur les fils composants doivent être, autant que possible, évitées
et , en tout cas, réparties de manière que sur une longueur de 15 rn, il ne se trouve pas plus
d'une soudure ou brasure.

Celle-ci doit être effectuée soit sans apport de métal, soit par brasage sans emploi d'acide.

" n'est pas admis de soudure ni de brasure sur les conducteurs massifs terminés.
- 9 - C 34-110-3

TABLEAU 1

Caractéristiques des conducteurs (.)

1 2 1
3 4 5 6 7 8 9 10 11

Dési-. Dia- Sec- Résis-. Charge Masse Fils après Charge


mètre tion tance rnaxl­ linéi­ décâblage : maxi­
1 gna­ Iinéique male que Charge male
tion Nom Dia à 20°C calcu­ maximale avec
bre mètre lée Limite cor de
de fils des fils inférieure chasse
Valeur Valeur Valeur Valeur Limite Valeur Valeur Valeur Valeur
nomi­ nomi­ nomi­ max i­ infé­ nomi­ moyen mini­ mini­
nale nale nale male rieure nale ne male male
mm 2 mm mm mm 2 daN kg/km daN daN daN

5,5 7 1 ,00 3,0 5,5 3,34 236 48,2 35 31 231


10,8 7 1 ,40 4 ,2 10,8 1,70 443 94,4 65 59 434
12 ,4 . 7 1 ,50 4,5 12,4 1,48 509 108 75 67 499
14 ,1 7 1 ,60 4 ,8 14,1 1 ,30 563 123 83 75 552
\ 17,8 7 1,80 5,4 17,8 1,03 713 156 105 95 699
22 7 2,00 6,0 22,0 0,83 880 193 130 117 862
24,2 7 2,10 6,3 24,2 0,76 944 212 139 125 924
25,2 7 2 ,14 6,4 25,2 0,73 980 221 144 ., 130 960
27,6 7 2,24 6,7 27,6 0,67 1074 242 158 142 1052
34,4 7 2,50 7,5 34,4 0,53 1337 301 197 177 1310

29,2 19 1,40 7,0 29,2 0,63 1165 258 65 58 1130


38 19 1,60 8,0 38,2 0,486 1480 337 82 74 1436
48 19 1,80 9,0 48,3 0,384 1874 426 104 94 1817
60 19 2 ,00 10,0 59,7 0,311 2313 526 128 112 2244
75 19 2,24 11,2 74 ,9 0,248 2822 660 157 141 2736
93 19 2,50 12,5 93 ,3 0,199 3513 822 194 175 3408

116 37 2 ,00 14,0 116,2 0,161 4407 1028 128 116 4274
145,8 37 2,24 15,7 145,8 0,128 5374 1290 157 141 5212
181,6 37 2,50 17,5 181,6 0,103 6693 1606 195 175 6493
199,5 37 2,62 18,3 199,5 0,0935 6930 1764 206 186 6722
228 37 2,80 19,6 227,8 0,0819 7915 2015 236 212 7677
262 37 3 ,00 21,0 261,5 0,0713 9086 2313 271 244 8813
288 37 3,15 22,0 288,3 0,0647 9744 2550 290 261 9452

240 61 2,24 20 ,2 240,4 0,0779 8564 2130 157 141 8307


299 61 2,50 22 ,5 299,4 0,0625 10467 2653 195 175 10347
376 61 2,80 25,2 375,6 0,0498 12604 3328 236 212 12226
522 61 3,30 29,7 521,7 0,0359 17030 4622 319 287 16519
631 61 3,63 32,7 631,3 0,0297 19975 5593 374 336 19376

886 91 3 ,52 38,7 885,6 0,0212 28920 7856 351 316 28035

.
( ) Les valeurs des colonnes 6, 7, 8, 9, 10 et 11 ont été arrondies au 1 suivant les règles
d'arrondissement de la norme NF X 02-003.
C 34-110-3 10 ­

TABLEAU 2

Caractéristiques des fils et conducteurs en cuivre écroui de section droite


circulaire (')

1 - 2 3 4
nominal nominale résistance linéique charge minimale
maximale à 20°C (fil non câblé)

(mm) (mm 2) (.O/km) (daN)

1,00 0,785 23,3 35


1,40 1,54 11,8 67
1,50 1 ,8 10,3 77
1,60 2,0 9,0 85
1,8 a 2,5 7,1 107

2,00 3,1 5,77 132


2,10 3,5 5 ,23 142
2,14 3,6 5,04 147
2,24 3,9 4,60 1 61
2,50 4,9 3,69 201

2,62 5,4 3,36 213


2,80 6,2 2,94 243
3,00 7,1 2,56 279
3,15 7,8 2,32 299
3,30 8,5 2,12 329

3,52 9,7 1,86 374


3,63 10,3 1,75 385
4,00 1 13 1,44 468
4,50 16 1 ,14 580
5,00 20 0,92 698

6,00 28 0,63 1006


7,10 40 0,453 1408
8,00 50 0 ,357 1788
9,00 64 0,282 2263
10,00 79 0,228 2793

11,2 °
11,50 (**)
99
104
0,182
0,173
3408
3593
12,50 123 0,146 4245
13.20 137 0,131 4734
13,50 (**) 143 0,125 4952

( ') Les valeurs de la colonnes 3 ont été arrondies suivant les règles d'arrondissement de la norme
NF X 02-003.
( .. ) voir en annexe B les conditions particulières.
- 11 - C 34-110-3

TABLEAU 3

Rapport de câblage des conducteurs en cuivre écroui

NOMBRE DE FILS
RAPPORT DE CÂBLAGE
DE LA COUCHE CONSIDÉRÉE (n)
"rc" CORRESPONDANT

6
12 tc s 18
12 ou 18 ou 24
10 rc 14
30
10 rc 13

2.8 - LONGUEUR LIVRÉE SUR UN TOURET

À la fabrication du conducteur, la mesure de la longueur du conducteur lors de l'enroulage


sur touret doit être assurée avec un dispositif présentant une précision de ± 1 %.

En ce qui concerne les tolérances sur les longueurs livrées sur tourets par rapport à celles
commandées, ces dernières doivent faire l'objet d'un accord entre le client et le fournisseur.

\ En l'absence de documents contractuels entre client et fournisseur et notamment lorsque ,


pour ce rtaines longueurs de conducteurs, des raisons techniques imposent que les tolérances
soient moins élevées, la valeur et le sens de celles-ci devant être précisés à la commande,
les tolérances appliquées sont les suivantes :

La longueur livrée sur un touret est égale à la longueur indiquée à la commande avec une
tolérance de ± 5 %, avec un minimum de ± 50 m.

Pour 5 % de la longueur totale du conducteur commandée, il peut être livré des tourets de
longueur inférieure à celle prévue par touret à la commande. La plus petite longueur ainsi
livrée ne doit pas être inférieure à 400 m.

Sauf accord particulier entre les parties, chaque touret ne doit comporter qu 'une seule
longueur de conducteur.

2.9. CONDITIONNEMENT ET MARQUAGE

2.9.1 Conditionnement

Le fournisseur doit indiquer à l'acheteur, immédiatement après la réception de chaque lot ou,
s'il n'est pas procédé aux essais prévus dans la procédure de recette , lors de la livraison :

- le nombre de tourets que comporte fa livraison,


- la longueur de chacun d'eux.

Les recommandations du guide UTE C 30-300 s'appliquent.

Sauf convention entre l'acheteur et le fournisseur, les conducteurs sont livrés sur des
tourets en bois conformes à la norme NF B 55-007. Les joues du touret doivent avoir un
diamètre suffisant pour empêcher tout risque de contact du conducteur avec le sol au cours
des manutentions et du transport. Le diamètre du tambour doit être au moins égal à 30 fois le
diamètre du conducteur enroulé.

Les tourets doivent pouvoir supporter sans dommage les opérations normales de manutention
et de transport (chargement, déchargement, camionnage) et permettre un déroulage
convenable du conducteur sous. la tension mécanique de service.
, C 34-110-3 - 12 -

A cet effet, le conducteur doit être enroulé en spires aussi jointives que possible sans , .
.
chevauchement de spires d'une même couche avec une tension suffisante permettant un bon
déroulage. Pour les conducteurs de section inférieure à 228 mm 2 , des chevauchements de
spires de la dernière couche peuvent être tolérés, à condition qu'ils n'affectent pas l'aptitude
au déroulage conducteur sous tension mécanique.

De plus, l'extrérnité libre du conducteur doit être maintenue sur la joue du touret avec une
tension suffisante pour éviter le déplacement des dernières spires au cours des manutentions
du transport.

Le fabricant a la faculté d'utiliser son type habituel de touret en choisissant celui qui permet
d'observer les conditions imposées ci-dessus, suivant la section du conducteur et la longueur
à livrer.
Si une commande nécessite l'utilisation de tourets ayant des joues d'un diamètre supérieur à
1,60 m ou une largeur totale supérieure à 1,05 rn, le fabricant doit demander l'accord du
client avant de mettre la commande en fabrication.

Si la commande le précise, Le conducteur peut être protégé en fonction des conditions de


transport et de manutention, par exemple par des planches, par un lattis ou autre ,
maintenus contre le conducteur par un frettage approprié.

2.9.2 Marquage

Chaque touret doit porter sur chaque joue une étiquette inaltérable aux intempéries et
suffisamment résistante, portant les renseignements suivants :

- nom du fabricant,
- numéro du touret,
- nom du client, - numéro de la commande,
- type de conducteur,
- longueur de conducteur,
- masse brute,
- masse du touret (tare),
- mois et année de fabrication et/ou lot de fabrication.
- 13 - C 34-110-3

SECTION TROIS - VÉRIFICATION DES CARACTÉRISTIQUES


DES CONDUCTEURS

3.1 - RÉSISTANCE L1NÉIQUE


-
La vGrification consiste à mesurer la résistance d'une éprouvette de 1 m de longueur.

Cette mesure est effectuée à une température comprise entre 10°C et 30°C suivant l'une des
méthodes usuelles.

Le résultat est ramené à 20°C par application de la formule:

Rr
= 1 + 0,00393 (t- 20)

où: R20 = résistance Iinéique à 20 oC,


Rt = résistance Iinéique à t OC,
\ t = température de l'échantillon en "C .

3.2 - CHARGE MAXIMALE DES CONDUCTEURS

La vérification de la charge maximale d'un conducteur peut s'effectuer, suivant ('une des
deux méthodes décrites ci-après.

3.2.1 - Charge maximale calculée d'après les valeurs obtenues

sur chacun des fils après décâblage

La charge maximale est obtenue en faisant la somme des valeurs obtenues sur chacun des fils
composant le conducteur et en la multipliant par le coefficient k indiqué au A2.

;= n
Fm = k.
; '

3.2.2 - Charge maximale obtenue par essai de traction sur conducteur

La vérification de l'essai consiste à rompre par traction une longueur de conducteur et à


mesurer la charge maximale obtenue.

" est sur une longueur de 1 m au moins. La fixation du conducteur sur la machine
est réalisée par mandrinage coulé ou cor de chasse.

Un nouvel essai Uusqu'à trois essais au total) peut être fait, si la rupture d'un fil est située
à moins de 1 cm du raccord ou bien à J'intérieur de celui-ci.

Les résultats de l'essai doivent satisfaire les prescriptions du 2.4 .1 .


'c 34-110-3 - 14 ­

3.3 - MASSE DES CONDUCTEURS

La vérification consiste à mesurer la masse d'un échantillon ramenée à 1 m de conducteur. La

précision de la mesure doit être inférieure à 0,5 %.

3.4 - CONSTITUTION DU CONDUCTEUR ET DU PAS DE CÂBLAGE

La vérification porte sur :

- le diamètre des fils,


- les sens de câblage des différentes couches,
- le pas de câblage.
- le diamètre du conducteur,

3.5 - PROCÉDÉ DE SOUDAGE OU DE BRASAGE.

Sur trois éprouvettes de fils de diamètre égal et de composition identique à ceux des fils
entrant dans la composition du conducteur, il est fait des soudures ou des brasures avec le
procédé de soudage ou brasage utilisé par le fabricant.

La résistance à la rupture du fil à l'endroit de la soudure ou brasure doit être au moins égale
à 50 % de la limite inférieure de la charge maximale de rupture du plein fil avant câblage ,
donnée dans le Tableau 3 de la norme NF C 31-111.

La vérification est effectuée conformément aux dispositions de la norme EN 10002-1 ,


sur une éprouvette de fil de 200 mm de longueur entre repères, avec soudure ou brasure à
égale distance des deux repères.
- 15 - C 34-110-3

SECTiON QUATRE - ESSAIS

4.1 - CLASSIFICATiON DES ESSAIS

Les essais se classent en :

- essais de qualification effectués sur prototype ou de sene conformément aux


dispositions des paragraphes 3.1 à 3.6 et 4.2, et résumés dans les tableaux 4, 5 et 6,

- essais de série recommandés dans le cadre de la procédure d'assurance de qualité,


conformément aux dispositions du paragraphe 5.1,

- essais d'acceptation effectués dans le cadre de la procédure de recette à l'occasion de


livraison de conducteurs conformément aux dispositions du paragraphe 5.2 .

::"

Tableau 4
\
! Énumération des essais à effectuer sur le conducteur en cuivre écroui

Essais Essais de Procédure de Prescription Vérification


qualification recette
Résistance linéique Tableau 1 et
X X 2.3 3.1
Charge maximale avec Tableau 1 et 3.2.2
cor de chasse X - 2.4 .1
Masse Tableau 1 et 3.3
X X 2.5
Diamètre du conducteur Tableau 1 et 3.4
X X 2.2
Sens du câblage 2 .6.2 3.4
X X
Rapports de câblage Tableau 3 et 3.4
X X 2.6.1

Tableau 5

Énumération des essais à effectuer sur les fils après câblage

Essais Essais Procédure de Prescription Vérification


qualification recette
Vérification de la charge Tableau 1 et 3.2.1
maximale X X 2.4.2


C 34 -110 -3 - 16 ­

Tableau 6

Essais à effectuer sur fils Identiques à ceux du conducteur, avant câblage

Essais Essais de Procédure de Prescription Vérification


qualification recette
Procédé de soudage ou de 2 .7 3.6
brasage X -

4.2 - ESSAI DE QUALIFICATION SUR LE CONDUCTEUR

Le fabricant qui, pour la vente de ses produits s'est référé à la présente norme, est tenu de
faire la preuve que les essais de qualification ont été effectués pour le conducteur proposé.
Les tronçons de conducteur utilisés pour les divers essais de qualification sont prélevés sur
un même touret. La liste des essais à effectuer est donnée au tableau 4.

En ce qui concerne le 3.5, il faut vérifier la conformité aux essais de qualification prescrits
dans les normes correspondantes des fils avant câblage (c'est-à-d ire effectuer, si ceux-ci
n'ont pas été faits, tous les essais de qualification sur les fils avant câblage conformément
aux normes en vigueur) .

• • • • . . .... . _ " • • •• . ... " - • • • • ,_ •• • •• _ ' " " "_ _ • • - _ _

- 17 ­ C 34-110-3

SECTION CINQ CONFORMITÉ DU PRODUIT À LA NORME

5.1 - ASSURANCE DE LA QUALITÉ

Les termes utilisés dans le présent article ont la signification adoptée dans la norme
NF X 50-120 .•

Dans le cas où le fabricant fait état d'un système d'Assurance de la Qualité décrit dans un
manuel qualité, le suivi de la qualité est assuré conformément aux modalités de la norme
NF EN 29002 dans le cadre d'un plan qualité accepté par le client.

Dans ce contexte, le plan qualité propre au produit précise les conditions de renouvellement
des essais et leur fréquence. Ce plan élaboré par le constructeur est présenté au client dans
le cadre de l'assurance de la qualité.

5.2 - CONTRÔLE DE RÉCEPTION


\
Dans le cas où le fabricant ne fait pas état d'un système d'Assurance de la Qualité, la liste des
essais à effectuer dans ce cas est indiquée dans les tableaux 4 et 5.

Tout conducteur est réputé satisfaire à tous les essais de cette norme.

5.2.1 Prélèvements

Le tableau 7 donne, en fonction du nombre N de bobines, tourets, couronnes de conducteurs


présentés par fabricant, le nombre de bobines, tourets, couronnes de conducteurs sur
lesquels sont effectués les essais précisés au tableau 4.

En ce qui concerne les essais sur les fils (tableau 5), les essais sont effectués sur tous les
fils d'un tronçon de conducteur prélevé dans chaque touret retenu.

En ce qui concerne les essais sur les fils (tableau 6), les sont effectués sur trois fils
prélevés sur des bobines différentes de fils identiques à ceux qui ont servi au câblage.

Les prélèvements sont à la charge de l'acheteur.

5.2.2 - Conditions de réception

Sauf stipulation contraire à la commande les conditions de réception sont les suivantes :

5.2.2.1

Les essais de réception comprennent au gré de l'acheteur en totalité ou en partie les


différents essais prescrits par les tableaux 4 et 5.
C 34-110-3 - 18 ­

À moins qu'il n'en soit convenu autrement entre le fabricant et l'acheteur au moment de la
commande, tous les essais doivent être effectués dans l'usine du fabricant.

Tableau 7

Nombre de tourets à prélever en fonction du nombre N de bobines, tourets,


couronnes présentés en contrôle de recette

Nombre de bobines, tourets, nombre N de bobines, tourets,


couronnes à prélever couronnes présentés en contrôle
de recette
1 N s 10
2 10 <N s 25
3 25 < Ns 90,
5 91 < N 150 ,
8 151 < N s 280,
12 281 < N 500,
20 501 < N 1 200,
30 N > 1 200.

5.2.2.2

Les résultats de tous les essais doivent être satisfaisants.

Si une ou plusieurs mesurées sur l'échantillon ne sont pas conformes à la


spécification, un nouvel échantillon de même effectif est prélevé, sur lequel sont repris les
essais relatifs aux caractéristiques litigieuses.

Si les résultats obtenus sur ce deuxième échantillon sont satisfaisants , le lot est accepté et
les tourets litigieux sont éliminés.

Dans le cas contraire , le lot est refusé .


19 - C 34-110-3

ANNEXE A
(normative)

MODE DE CALCUL

A.1 - MODE DE CALCUL DE LA RÉSISTANCE L1NÉIQUE MAXIMALE

La résistance linéique à 20°C d'un conducteur se déduit de la résistance linéique d'un fil à
partir de considérations purement géométriques explicitées ci-dessous et de la loi d'Ohm.

Posons:

pas de câblage
tc = rapport de câblage = diamètre pour la couche de fils considérée'

i= numéro de la couche (couche 0 = fil central, i = N pour la couche


extérieure),

ni = nombre de fils de la couche i d'un conducteur,


\
l N= nombre de couches,

e, = augmentation de la longueur d'un fil due au câblage pour. un conducteur de


longueur 1 en mètres, et 'pour la couche i,

Di = diamètre extérieur la couche i,

d= diamètre du fil composant le conducteur,

La longueur Li d'un fil de la couche i correspondant

à un pas de câblage égal à r, . Di = (2 i + 1) d . r;

et à un périmètre moyen d'enroulement égal à 2 d.i

est égale à:

Si à une longueur de conducteur égale au pas de câblage rc' D correspond une longueur Li du
fil de la couche t. à une longueur de conducteur égale à 1 m correspond une longueur du fil
de la couche i égale à :

L;
-rc o; = 1 + 1

d'où:
4n 2 d
2
+(2 i+ =
[(2i+1)r']2
1 1+ 2n/
(2 i + c
C 34-110-3 - 20 -

Dans la couche i, la résistance ri d'un fil de longueur correspondant à 1 m de conducteur est


égale à:

formule dans laquelle :

p = du fil,

s = section du fil.

Comme les fils de la couche i sont électriquement en parallèle, la résistance des ni fils de
cette couche, toujours pour un mètre de conducteur, est égale à :

ri
n·1

et la résistance RN d'un conducteur à couches, de 1 m de longueur est telle que:

et:

En conclusion , la résistance électrique de 1 km de conducteur à N couches se déduit de la


résistance électrique d'un kilomètre du fil constituant par division de cette résistance par le
coefficient diviseur :

j a N

c; =
j =0
(1 +
1 )

Ce coefficient tient compte du rapport de câblage.

Le tableau A 1 donne les valeurs du coefficient diviseur pour les valeurs minimale, moyenne
et maximale du rapport de câblage dans le cas des conducteurs ayant quatre couches de fils au
plus.

La valeur de la résistance Iinéique est calculée en utilisant la valeur minimale du pas de


câblage.
- 21 - C 34-110-3

TABLEAU A1

Caractéristiques des conducteurs en cuivre écroui


(coefficient diviseur pour les valeurs minimale, moyenne et maximale du rapport de
câblage)

Nom­ Coefficient diviseur Facteur


bre : port \

de de 1+ = I=N
Cou­ câblage (2N+1)fc
nN ni ni
CN = (1+
ches 1=0 (1 +
N fc
Rapport de câblage rc

minimal moyen maximal

0 00 1 1 CN=Co 1 1 1

12 1,015 6 5,910 -
1 15 1,010 6 - 5,940 -
18 1,007 6 - - 5,960

\ CN=C 1 6,910 6,940 6,690

10 1,031 12 11,640
2 12 1,022 12 . 11,75 0 -
14 1,016 12 - - 11,810

CN=C2 18,550 18,690 18,770

10 1,036 18 17,380 .
3 12 1,025 18 - 17,560 -
14 1 ,018 18 - - 17,680

CN=C3 35,930 36,250 36,450

10 1,038 24 23,120 - -
4 12 1,027 24 - 23,380 -
14 1,020 24 - - 23,540

CN=C4 59,050 59,630 59,990

1 . 1
Les valeurs du coefficient ont été arrondies au 10 000 suivant es règle s d'arrondissement de la norme

NF X 02-003

A.2 MODE DE CALCUL DE LA CHARGE MAXIMALE· LIMITE CONVENTIONNELLE


D'ÉLASTICITÉ À 0,2 %

A.2.1 - FILS EN CUIVRE ÉCROUI

La valeur minimale de la charge maximale d'un fil en cuivre écroui est déterminée par le
calcul ci-après :

1
Fm = Rmx S nom.
C 34-110-3 22

où:
Fm : valeur minimale de la charge maximale exprimée en daN arrondie à la valeur
la plus proche,
Rm : résistance nom inale à la traction exprimée en mégapascals, donnée par le
tableau 3 de la norme expérimentale C 31­111 pour le cuivre écroui,
S nom. :section nominale du fil en millimètres carré, indiquées au tableau 1,
colonne 4.

Exemple: fil diamètre 1,5 mm :

Fm 442 x 1,77 = 78,23 => 78 daN


10

La valeur indicative donnée pour la limite conventionnelle d'élasticité à 0,2 % est égale à
90 % de la charge maximale.

A.2.2 -CALCUL À PARTIR DES CARACTÉRISTIQUES DES FILS

La valeur minimale de la charge maximale d'un conducteur s'obtient en multipliant la valeur


minimale de la charge maximale des fils composants par le nombre de ces fils et par un
coefficient donné dans le tableau A2 :

TABLEAU A2

Coefficient k

NOMBRE DE FILS COEFFICIENT k


(n) diamètre de fil diamètre de fil
d 2,5 mm d > 2,5 mm
7 0,95 0,93
19 0,92 0,90
37 0,90 0,88
61 et 91 0,87 0,85
Ces coefficients ont été déterminés expérimentalement.

/ =n
Fmin =k x
/ =1


Fmln : valeur minimale de la charge maximale du conducteur arrond ie à la dizaine de
décanewtons,
k: indiqué au tableau A2 ,
f min: valeur minimale de la charge maximale du fil composant ce conducteur (non
arrondie).

Exemple: conducteur section 376 mm 2 , 61 fils de 2,8 mm.

Fmin = 61 x 0,85 x 243 = 12600


- 23 - C 34 -110-3

ANNEXE 8
(normative)

PRESCRIPTIONS PARTICULIÈRES POUR LES ÂMES MASSIVES


UTILISÉES EN TANT QUE PORTEUR AUXILIAIRE D'UNE LIGNE AÉRIENNE
- DE TRACTION ÉLECTRIQUE

8.1 - GÉNÉRALITÉS

8.1.1 - Domaine d'application

Prescriptions particulières pour les âmes massives de section circulaire utilisées comme
porteur dans les lignes aériennes de traction électrique. Cette annexe s'applique aux âmes
massives en cuivre à haute conductivité de sections nominales 104 mm 2 et 143 mm 2 . Cette
annexe reprend une partie. des caractéristiques et des vérifications définies dans la norme
EN50149.
\
1

8.1.2 - Définitions

âme massive 461-01-06 âme constituée d'un fil unique


note : l'âme massive peut être circulaire ou profilée.

fil mach ine ou ébauche: La définition du paragraphe 1.3.1 de la norme EN 50149 est
applicable.

8.2 - CARACTÉRISTIQUES DES ÂMES MASSIVES

8.2.1 - Nature du métal

Le paragraphe 2.1 de la norme EN 50149 est applicable pour le cuivre à haute conductivité.

8.2.2 - Aspect et caractéristiques de l'âme

Le paragraphe 2.2 de la norme EN 50149 est applicable .

8.2.3 - Sections et tolérances

Les âmes massives de sections 104 mm 2 et 143 mm 2 ont un profil circulaire. La tolérance
accordée par rapport au diamètre nominal de l'âme massive est de ± 1 %.
C 34-110-3 - 24

Tableau 81

Diamètre et sections

Diamètre Section Section Section


nominal minimale nominale maximale
(mm) (mm 2) (mm 2) (mm 2)
1 1 ,5 101,80 104 105,96
13,5 140,29 143 146,02

8.2.4 • Caractéristiques électriques

8.2.4.1 Résistivité

Conforme au paragraphe 2.5.1 de la norme EN 50149 pour le cuivre à haute conductivité.

8.2.4 .2 • Résistance IInéique par kilomètre

En fonction de la section nominale de l'âme massive, la résistance linéique à 20°C ne doit pas
dépasser la valeur indiquée dans le tableau B2 ci-après.

Le calcul utilisé pour déterminer la résistance kilométrique à 20°C est spécifié dans
nexe B.1 de norme EN 50149 .

Tableau

Résistance maximale à 20°C

Section Résistance
nominale maximale
(mm 2) (Q/km)

104 0,175
143 0,127

8.2.5 - Caractéristiques mécaniques

8.2.5.1 - Résistance à la traction et allongement pour cent après rupture


et charge à la rupture

La résistance à la traetion et l'allonqernent pour cent après rupture de l'âme massive doivent
être conformes aux valeurs indiquées dans le tableau B3 .
- 25 ­ C 34-110-3

Tableau 83

Résistance à la traction et allongement pour cent après rupture

Nature du métal Section Allongement pour cent après Résistance


nominale rupture A200 minimale à la
traction
\

mm 2 minimal % maximal % N/mm 2


Résistance normale 104 3 10 350
Cu à haute conductivité 143 3 10 310
Résistance élevée 104 3 8 360
Cu à haute conductivité 143 3 8 360

Le tableau 84 donne les charges de rupture minimales calculées correspondant aux


résistances minimales à la traction indiquées dans le tableau 83. Le calcul utilisé pou­
déterminer les valeurs dans le tableau 84 est spécifié dans l'annexe 8.2 de la norme
EN 50149. La section minimale de l'âme est prise en compte, voir paragraphe 8.2.3
\

Tableau 84'

Charge à la rupture

Nature du métal Section (mm 2 ) Charge minimale la


rupture pour la section
minimale (kN)
Résistance normale 104 35,6
Cu à haute conductivité 143 43,S
Résistance élevée 104 36,6
Cu à haute conductivité 143 50,S
Note : la charge minimale à la rupture correspond à la charge maximale (Fm) définie dans la norme
EN 10002-1

8.2.5.2 - Essai aux pliages alternés (essai optionnel)

Le paragraphe 2.6.2 de la norme EN 50149 est applicable.

8.2.5.3 - Essais de torsion (essai optionnel)

Le paragraphe 2.6 .3 de la norme EN 50149 est applicable.

8.2.6 - Masse kilométrique de l'âme massive

e' .'.
La masse kilométrique de l'âme massive est donnée dans le tableau 85. Elle est basée sur la
tolérance du diamètre du fil (voir paragraphe 8.2.3). La masse volumique est prise égale
8890 kg/m 3.

.
C 34-110-3 - 26 ­

Tableau 85

Masse de l'âme massive

Nature du métal Section nominale Masse par kilomètre


(mm 2)
minimale kg maximale kg
-- Cu à haute 104 905 942
conductivité 143 1247 1298

8.2.7 - Assemblage des ébauches (soudage)

Le paragraphe 2.8 de la norme EN 50149 est applicable .

8.3 - VÉRIFICATIONS DES CARACTÉRISTIQUES

8.3.1 - Vérification de la nature du métal

Le paragraphe 3.1 de la norme EN 50149 est applicable .

8.3.2 - Vérification de . l'aspect et des caractéristiques de l'âme massive

Le paragraphe 3.2 de la norme EN 50149 est applicable.

,
8.3.3 - Vérification des dimensions

Le paragraphe 3.3 de la norme EN 50149 est applicable.

8.3.4 - Vérification des caractéristiques électriques

Le paragraphe 3.4 de la norme EN 50149 et le paragraphe 8.2.4 sont applicables.

8.3.5 - Vérification des propriétés mécaniques

8.3 .5.1 - Vérification de la charge à la rupture et de l'allongement


pour cent après rupture

Le paragraphe 3.5.1 de la norme EN 50149 est applicable.

8.3.5.2 - Vérification de la résistance à la traction

La résistance à la traction de l'âme massive est calculée par rapport à la charge à la rupture,
conformément au paragraphe B.3.5.1, divisée par la surface réelle calculée, conformément à
l'annexe B.5 de la norme EN 50149 .
- 27 - C 34 -110-3

8.3.5.3 - Vérification de la résistance aux pliages alternés

Le paragraphe 3.5.3 de la norme EN 50149 est applicable.

8.3.5.4 - Vérification de la résistance à la torsion

Le paragraphe 3.5.4 de la norme EN 50149 est applicable.

8.3.6 • Vérification de la masse Iinélque

Le paragraphe 3.6 de la norme EN 50149 est applicable.

8.3.7 - Vérification de l'assemblage des ébauches (soudage)

Le paragraphe 3.7 de la norme EN 50149 est applicable.

8.4 - CONDITIONS DE LA COMMANDE ET CONDITIONS DE LIVRAISON


\ 8.4.1 - Condition et spécification à la commande
l
Au moment de la commande, le client doit préciser les exigences suivantes:
a) pour le cuivre à haute conductivité, s'il est à résistance normale ou à résistance élevée,
b) la section de l'âme massive (voir le tableau 81),
c) la longueur minimale sur chaque touret et le type de touret à utiliser
d) si les soudures ou les brasures sont autorisées, et quel type de soudure ou de brasure est
acceptable (voir paragraphe 8.2 .7),
e) les essais spécifiques et les essais optionnels exigés, c'est-à-dire:
1) méthode de mesure pour l'essai des caractéristiques électriques de l'âme
massive (paragraphe 8.3.4)
2) type et essai sur les soudures de l'âme massive (paragraphe 8.2.7 et 8.3.7)
3) exigence pour l'essai de résistance au pliage alterné (paragraphe 8.3.5.3),
4) exigence pour l'essai de résistance à la torsion (paragraphe 8.3.5.4) .
f) si le client a l'intention de réceptionner et d'être présent à la sélection des échantillons
sur le matériel après fabrication.

8.4.2 - Conditionnement

Le paragraphe 2.9 .1 de la présente norme est applicable.

8.4.3 - Tolérance sur la longueur

Le paragraphe 2.8 de la présente norme est applicable.

8.4.4 - Marquage des tourets

Le paragraphe 2.9.2 de la présente norme est applicable.

f ',\

•• 0_ ' _ .. ," • _ •
• 29 - C 34-110-3

ANNEXE C
(Informative)

MODE DE CALCUL DE LA MASSE L1NÉIQUE DU CONDUCTEUR


\

La masse Iinéique d'un conducteur, exprimée en kg/km, est la somme des masses des fils

constitutifs de 1 km de ce conducteur.

En prenant les mêmes symboles littéraux que ceux du paragraphe A-2, on a :

- Longueur des fils de la couche i dans 1 m de ce conducteur: (1 + Ej )

- Masse des fils de la couche i: . s . (1 + ni

où la masse volumique,

5: section des fils (section constante),


\

nombre de fils de la couche N.

- Masse totale MN d'un conducteur à N couches de 1 m de longueur:

1 N
(1 +
1=0

En conclusion :

a) la masse linéique nominale du conducteur à N couches se déduit de la masse linéique

I=N

nominale du fil par multiplication de celle-ci par le coefficient (1 + ni calculé pour le


1=0
rapport de câblage moyen et indiqué dans le tableau C1.

b) Le cas échéant, la masse Iinéique minimale du conducteur à N couches se déduit de la


masse Iinéique minimale du fil par multiplication de celle-ci par le coefficient
I=N
(1 + ni calculé pour le rapport de câblage maximal et indiqué dans le tableau C1.
1=0

c) Le cas échéant, la masse linéique maximale du conducteur à N couches se déduit de la


masse linéique maximale du fil par multiplication de celle-ci par le coefficient
I=N

(1 + ni calculé pour le rapport de câblage minimal et indiqué dans le tableau C1.

1=0

.. - . . •., ..'-- _ .
C 34-110-3 - 28 -

B.5 - ESSAIS

8.5.1 - Classification des essais

Les essais se classent en :

- essais de qualification effectués sur prototype ou tête de série conformément aux


dispositions des paragraphes 8.3.1 , 8.3.7 et 8.4.1

- essai de série-recommandés dans le cadre de la procédure de la qualité, et


conformément aux dispositions du paragraphe 5.1,

- essais d'acceptation effectués dans le cadre de la procédure de recette à l'occasion de la


livraison de l'âme massive conformément aux dispositions du paragraphe 5.2

Tableau B6

Énumération des essais à effectuer sur l'âme massive


\

Essais Essais de Procédure de Prescription Vérification


qualification recette
Nature du métal X X 8.2.1 8.3.1
Aspect et caractéristiques X X 8.2.2 8.3.2
de l'âme massive

Profil, section et X X 8.2.3 8.3.3


tolérance

Résistance linéique X X 8.2.4.2 8.3.4


Résistance à la traction,
allongement pour cent X X 8.2.5.1 8.3.5.1 et
après rupture et charge à 8.3.5.2
la rupture 1

Résistance aux pliages X - 8 .2.5.2 8.3 .5.3


alternés

Torsion X - 8.2.5.3 8.3 .5.4


Masse X X 8.2.6 8.3.6

Assemblage des ébauches X - 8.2.7 8.3.7

8.5.2 - Essai de qualification sur l'âme massive

Le fabricant qui, pour la vente de ses produits s'est référé à la présente norme, est tenu de
faire la preuve que les essais de qualification ont été effectués pour l'âme massive proposée.
Les échantillons de l'âme massive utilisés pour les divers essais de qualification sont
prélevés sur un même touret. La liste des essais à effectuer est donnée au tableau 86.

8.6 - CONFORMITÉ DU PRODUIT

La section 5 de la présente norme est applicable .

... ... _ ' ·_ •. •• •• _ •. • "


.
• • •
34-110-3 - 30 ­

TABLEAU C1

Caractéristiques des conducteurs

(valeurs du coefficient multiplicateur pour le calcul de la masse du conducteur)

Nom- Coefficient Facteur


bre
de
Cou-
ches
Aap­
port 1 1+[ r
(2f+1)rc ni
multiplicateu r

c; =
1 =N

1=0
(1 + (1 + Ei).n;
rC
N
Rapport de câblage rc
minimal moyen

0 00 1 1 CN=Co 1 1 1

12 1,015 6 6,090 - -
1 15 1,010 6 - 6,060 - )
18 1,007 6 - - 6,040

CN=C , 7,090 7,060 7,040

10 1,031 12 12,370 - -
2 12 1,022 12 - 12,260 -
14 1,016 12 - - 12,190

CN=C2 19,460 19,320 19,230

10 1,036 18 18,640 - -
3 12 1,025 18 - 18,450 .
14 1,018 18 - - 18,330

CN=CS 38,110 37,770 37,560

10 1,038 24 24,920 . -
4 12 1,027 24 - 24,640 -
14 1,020
1
24 - - 24,470

CN=C4 63,030 62,410 62,030

1
Les valeurs du coefficient ont été arrondies au suivant les règles d'arrondissement de la norme
10000
NF X 02-003