Vous êtes sur la page 1sur 36

LE CADRE

REGLEMENTAIRE ET
LA FISCALITE DE
L’ASSURANCE VIE

SECTION 4

ASSURANCE VIE-IAA-2018 1
LE CADRE
REGLEMENTAIRE

ASSURANCE VIE-IAA-2018 2
LE CADRE REGLEMENTAIRE
Comme tout contrat, le contrat d’assurance
vie obéit aux règles de droit commun des
obligations. Mais celles-ci ne sont
applicables qu’au cas où le Code des
assurances, recueil de lois, décrets et
arrêtés propres aux assurances ne prévoit
aucune disposition particulière .De plus au
sein même de cette réglementation,
l’assurance vie est parfois traitée à part.

ASSURANCE VIE-IAA-2018 3
LE CADRE REGLEMENTAIRE
 Le Code des assurances a été promulgué par la
loi n°92-24 du 9 mars 1992 (parue dans le JORT
n°17 du 17 mars 1992 page 314).
 Le contrat d’assurance y est défini (art.1) comme
« la convention par laquelle une entreprise
d’assurance ou assureur s’engage, en cas de
réalisation du risque ou au terme fixé au contrat,
à fournir à une autre personne appelée
« assuré » une prestation en contrepartie d’une
rémunération appelée prime ou cotisation » .

ASSURANCE VIE-IAA-2018 4
LES PARTIES AU CONTRAT
 L’entreprise
d’assurances (L’assureur)
 Le contractant ou le souscripteur
 L’assuré
 Le bénéficiaire

ASSURANCE VIE-IAA-2018 5
L’ENTREPRISE D’ASSURANCES
 Pour pratiquer l’assurance vie l’assureur doit être
agrée au préalable par l’autorité de tutelle à
savoir le Comité Général des Assurances.
 Pour être agrée, l’entreprise d’assurances doit
être constituée sous l’une des formes suivantes :
 Société Anonyme
 Société à forme mutuelle
 Caisse mutuelle agricole constituée conformément
aux textes particuliers la régissant

ASSURANCE VIE-IAA-2018 6
LE SOUSCRIPTEUR
 C’est la personne morale ou physique qui
s’engage en son nom personnel envers
l’assureur, notamment au paiement des
primes .
 Peuvent être souscripteurs tous les
individus capables civilement.
 S’il s’agit d’un contrat collectif, le
souscripteur est une personne morale ou
un chef d’entreprise.

ASSURANCE VIE-IAA-2018 7
L’ASSURE
C’est la personne (physique) sur la tête de
laquelle l’assurance repose. Par exemple,
dans une assurance temporaire en cas de
décès, l’assureur n’est tenu au paiement
des prestations que si l’assuré décède
avant le terme prévu.

ASSURANCE VIE-IAA-2018 8
L’ASSURE

 L'assurance sur la vie peut être contractée sur la


tête d’autrui. S'il s'agit d'une assurance en cas
de décès, le souscripteur du contrat, aussi bien
que le bénéficiaire, peuvent avoir intérêt à la
disparition de l’assuré.
 C'est pour faire face à un tel danger que le
législateur a imposé (article 36 du Code) que
l'assuré donne, avant la souscription du contrat,
son consentement écrit à l’assurance.

ASSURANCE VIE-IAA-2018 9
L’ASSURE

 Ce consentement doit intervenir avant la


souscription du contrat. Il est ainsi admis
que l’assuré qui signe le Formulaire de
Déclaration du Risque (prévu par l’article
7 alinéas 2 du Code) donne ainsi son
consentement à l’assurance.
 L’absence du consentement requis
entraîne la nullité de l’assurance.

ASSURANCE VIE-IAA-2018 10
L’ASSURE

 Pour ce qui est de la validité des


assurances décès conclues sur la tête des
incapables (mineurs notamment), rien
n'est prévu par le Code des assurances.

ASSURANCE VIE-IAA-2018 11
L’ASSURE
 S’il s’agit d’un contrat d’assurance vie
collectif, il est alors souscrit en vue de
l’adhésion d’un ensemble d’assurés, qu’on
appelle également adhérent. Ces
adhérents doivent avoir un lien de même
nature avec le souscripteur.

ASSURANCE VIE-IAA-2018 12
LE BENEFICIAIRE
 C’est la personne qui, si elle est en vie à
cette époque, reçoit les prestations
prévues au contrat lors de la réalisation
du risque garanti.

ASSURANCE VIE-IAA-2018 13
LE BENEFICIAIRE
 Le bénéficiaire est désigné par le souscripteur.
 Cette désignation peut être directe et
nominative, mais elle peut tout aussi bien être
indirecte : Le Code prévoit ainsi que sont
considérées des personnes désignées : Le
conjoint, les descendants nés ou à naître et les
héritiers sans indication de leurs noms .
 Dans le cas où il s'agit des héritiers, chacun
d'eux a droit au bénéfice de l'assurance en
proportion de sa part héréditaire

ASSURANCE VIE-IAA-2018 14
LE BENEFICIAIRE
 Le bénéficiaire désigné acquiert un droit
propre et direct sur les sommes assurées.
 Ainsi, celui qui a renoncé à la succession
ne perd pas le droit au bénéfice de
l’assurance.

ASSURANCE VIE-IAA-2018 15
LE BENEFICIAIRE
 Le capital décès versé au titre d’un contrat
d’assurance vie ne fait pas partie de la
succession.
 Toutefois, l’article 40 du Code précise que
si l’assurance en cas de décès a été
« conclue sans désignation de bénéficiaire,
ou lorsque le bénéficiaire désigné renonce
à la stipulation faite à son profit, le capital
ou la rente garanti fait partie de la
succession du contractant ».
ASSURANCE VIE-IAA-2018 16
LE BENEFICIAIRE
 Le souscripteur peut à tout moment
changer de bénéficiaire sauf si ce dernier
a signé en tant que tel sur le contrat ;
auquel cas son accord est nécessaire.

ASSURANCE VIE-IAA-2018 17
DROITS ET OBLIGATIONS DES
PARTIES
Le souscripteur assuré
L’assureur

ASSURANCE VIE-IAA-2018 18
LE SOUSCRIPTEUR ASSURE
 L’assuré est tenu de déclarer exactement
toutes les circonstances connues de lui
qui sont de nature à faire apprécier par
l’assureur les risques qu’il prend à sa
charge.
 D’où le recours à un Formulaire de
Déclaration de Risque (FDR).

ASSURANCE VIE-IAA-2018 19
LE SOUSCRIPTEUR ASSURE
 Contrairement aux règles générales applicables
à tous les contrats d'assurance, l'assuré n'est
pas tenu de déclarer en cours de contrat les
aggravations de risque.
 Cette exception se justifie par la nature même
de l'assurance vie et l'assurance en cas de
décès en particulier, dont l'objet est de garantir
les aggravations mortelles de l'état de santé.

ASSURANCE VIE-IAA-2018 20
LE SOUSCRIPTEUR ASSURE
 Le souscripteur est tenu de payer la prime
d’assurance aux époques convenues.
Toutefois, l’article 41 prévoit que
l’assureur n’a pas d’action pour exiger le
paiement des primes.
 Le non paiement d’une des primes n’a
pour sanction que la résiliation du contrat
ou la réduction de ses effets.

ASSURANCE VIE-IAA-2018 21
LE SOUSCRIPTEUR ASSURE
Le Code précise également que le
souscripteur a le droit de racheter son
contrat tout en précisant que les
assurances temporaires en cas de décès
ne donnent lieu ni à la réduction du capital
ni au rachat du contrat.

ASSURANCE VIE-IAA-2018 22
L’ASSUREUR
 Par ailleurs, la loi sanctionne tout manquement à
l’obligation de déclarer à l’assureur les
circonstances susceptibles d’influencer son
opinion sur le risque qu’il prend en charge.
 Cette sanction est prévue par l’article 8 qui
dispose qu’un contrat est nul en cas de fausse
déclaration intentionnelle de la part de l’assuré se
rapportant aux indications portées sur le
formulaire de déclaration du risque.
 Il appartient à l’assureur de faire la preuve de la
mauvaise foi de l’assuré.

ASSURANCE VIE-IAA-2018 23
L’ASSUREUR
 Pour les assurances en cas de décès, il est
admis que l’assureur peut couvrir toutes causes
de mort, comme il peut n’en assurer que
certaines.
 Craignant une manipulation plus ou moins
frauduleuse des clauses d’exclusion du risque
au détriment de l’assuré, le législateur est
intervenu. Il a prévu deux exclusions légales que
l’assureur peut compléter par des exclusions
conventionnelles.

ASSURANCE VIE-IAA-2018 24
L’ASSUREUR
 La 1ère exclusion légale figure dans l’article 37
du Code et concerne le suicide conscient et
volontaire de l’assuré. Dans un tel cas, l’assureur
n’est tenu qu’au paiement d’une somme égale à
la provision mathématique, sachant qu’il lui
incombe, de prouver le suicide de l’assuré.
 La 2ème exclusion légale concerne le meurtre de
l’assuré par le bénéficiaire (article 38 du Code).

ASSURANCE VIE-IAA-2018 25
L’ASSUREUR
 L’assureur peut édicter certaines
exclusions qui ne sont pas prévues par la
loi. Celles-ci doivent bien entendu figurer
dans le contrat en caractères très
apparents. C’est le cas par exemple de la
guerre étrangère ou de l’accident d’avion
résultant d’acrobaties.

ASSURANCE VIE-IAA-2018 26
LA FISCALITE DE
L’ASSURANCE VIE

ASSURANCE VIE-IAA-2018 27
LA FISCALITE DES PRIMES

LES PRIMES D’ASSURANCE VIE


PEUVENT ETRE DEDUITES DU
REVENU IMPOSABLE

PLAFOND DE DEDUCTION: 10000 D.

ASSURANCE VIE-IAA-2018 28
CONDITIONS DE
DEDUCTIBILITE

 L'exécution du contrat dépend de la durée de la vie


humaine.
 Garantie d'un capital en cas de vie à l'assuré ou à
ses descendants pour une durée minimale de 10
ans.
 Garantie d'une rente viagère à l'assuré ou à ses
descendants avec jouissance différée d'au moins
10 ans.
 Garantie d'un capital en cas de décès au profit du
conjoint, ascendants ou descendants de l'assuré.
ASSURANCE VIE-IAA-2018 29
TAUX DE L ’I.R.P.P.
TRANCHES TAUX
DE 0 A 5 000 D. 0%
DE 5 000,001 A 20 000 D. 26%
DE 20 000,001 A 30 000,001 D. 28%
DE 30 000,001 A 50 000,001 D. 32%
SUPERIEUR A 50 000 D. 35%

ASSURANCE VIE-IAA-2018 30
EXEMPLE 1
 Prime assurance vie réglée = 1300 D.
 Revenu imposable = 12000 D. par an

Montant déductible=1300 soit la totalité de la prime


Au lieu de payer l’impôt (IRPP) sur la base de
12000 D., il paiera l’impôt sur la base de (12000 –
1300), soit 10700 D.

ASSURANCE VIE-IAA-2018 31
EXEMPLE 2
 Prime assurance vie réglée = 15 000 D.
 Revenu imposable = 40 000 D. par an

Montant déductible=10000 soit le plafond déductible.


Au lieu de payer l’impôt (IRPP) sur la base de
40000 D., il paiera l’impôt sur la base de (40000 –
10000), soit 30000 D.

ASSURANCE VIE-IAA-2018 32
EXEMPLE 3

• Salaire mensuel imposable net : 950 D


• Nombre de mensualités par an : 13
• Souscription d’une assurance vie en janvier
2017 pour un montant de 1 800D.

Quelle est l’augmentation du salaire


du mois de janvier 2017?

ASSURANCE VIE-IAA-2018 33
ECONOMIE D’IMPOT REALISEE
Sans déduction Avec déduction
Base imposable Nette : Base impos.Nette : 12 350D
12 350D
Prime d’assurance: 1 800D
Impôt : 1911 D.
Salaire net annuel= 10439 Reliquat 10 550D
Salaire net mensuel = 803 Impôt 1443
Economie d’Impôt :468D
Salaire Mensuel Net de janv.
à Dec. 2017:
803 + (468 / 13)
= 839
Aug. du salaire de 36 D.
ASSURANCE VIE-IAA-2018 34
FISCALITE DES PRESTATIONS
I
 Toutes les prestations (capital ou
rente) sont exonérées de l’IRPP.
 Toutefois, en cas de rachat pendant
les 8 premières années du contrat, les
réductions d’impôts doivent être
restituées au fisc.

ASSURANCE VIE-IAA-2018 35
FISCALITE DES
PRESTATIONS II

Les prestations réglées en cas


de décès sont exonérées des
droits d’enregistrement sur les
successions

ASSURANCE VIE-IAA-2018 36

Vous aimerez peut-être aussi