Vous êtes sur la page 1sur 7

BIENNALE

DES GRANDS FLEUVES DU MONDE


5ème édition

LOIRE
><
DANUBE
REGARDS CROISES

2018

I. PRESENTATION DES PORTEURS DE PROJET


I.1 L’Association Maison de Loire en Anjou

Créée en 1985, cette association est devenue, au fil de ces 30 ans d’expérience, un acteur
incontournable de la sensibilisation aux patrimoines de la Loire en Anjou et aux spécificités du Val
d’Authion.

 Ses missions
La Maison de Loire fait découvrir la Loire dans sa traversée de
l’Anjou et le Val d’Authion. Pour ce faire, elle développe des
actions importantes envers différents publics (scolaires, locaux,
touristes…) pour sensibiliser aux patrimoines naturel, culturel
ou bâti. Elle s’appuie pour cela sur différents moyens
d’interprétation tels que des ateliers pédagogiques, un site de
visite, des bateaux promenade, des expositions et conférences…

 Loire Odyssée, un projet touristique et culturel ambitieux


La Maison de Loire en Anjou fait l’objet d’un projet de
développement de son espace d’accueil et scénographique.
Après plus d’un an et demi de travaux, le nouvel équipement
offrira dès le 20 mai 2017 une immersion totale au cœur du
fleuve, mariant visite sur terre et sur l’eau.
Un parcours de visite totalement réaménagé, des croisières à
thème, des sorties à la découverte du biotope, voici la
nouvelle palette d’activités développées et regroupées sous le
nom Loire Odyssée.
La parcours scénographique sera articulé autour d’une
exposition permanente sur la Loire conjuguée à une
exposition temporaire biennale consacrée au fleuve invité lors
de la Biennale des Grands Fleuves du Monde, afin de croiser
les regard et mettre en perspective les contenus.
Ce nouvel aménagement comprendra également des espaces
pédagogiques et une salle de conférence, afin de développer
les animations proposées par l’association.
Ce sont près de 1,6 millions d’euros qui ont été investis par la commune avec le soutien de la
Région Pays de la Loire (1,1 millions €) et le Département de Maine-et-Loire (160 000€) pour faire
de cet équipement la porte d’entrée touristique de la Destination Loire Nature.

Près de 12 000 visiteurs en 2016 sur les bateaux ou en sorties nature


(site de visite fermé pour travaux)

 L’association Maison de Loire en Anjou : un acteur éducatif reconnu


L’association œuvre depuis ses débuts à la sensibilisation des scolaires aux patrimoines de la Loire
Angevine et du Val d’Authion. Elle propose pour cela un programme d’ateliers pédagogiques
adapté à chaque niveau : de la maternelle au master, basé sur un projet pédagogique et éducatif
défini. La Maison de Loire est partenaire éducatif du Parc Naturel Régional Loire Anjou Touraine
et reconnue par l’Inspection Académique de Maine et Loire

Plus de 3600 scolaires accueillis en 2016

 Une structure soutenue par un réseau d’acteurs majeurs en Anjou


La Maison de Loire en Anjou est acteur relais de la Mission Val de Loire patrimoine mondial et
partenaire éducatif du Parc naturel régional Loire Anjou Touraine.

I.2 La commune Loire-Authion

II. LES BIENNALES DES GRANDS FLEUVES DU MONDE :

1. Objectifs :

Créées en 2008 à l’initiative de la Maison de Loire en Anjou, les Biennales des Grands Fleuves du
Monde ont pour objectif de mettre en perspective les messages de sensibilisation portés par
l’association et de croiser les regards. Elles amènent à comparer les relations entre les hommes et
leur fleuve à travers le monde. Pour cela, l’association tisse des relations qu’elle veut durables
avec des institutions ou associations du pays invité. Cela est également l’occasion de faire
connaître notre fleuve et notre territoire à l’étranger.

En 2012, la commune Loire-Authion a décidé de s’associer au projet afin de lui donner une
dimension nouvelle en fédérant les acteurs du territoire et en développant les aspects culturels et
festifs.

A l’échelle de notre territoire, il s’agit d’un événement identitaire et fédérateur, ouvert sur le
tourisme et la culture et alliant le côté festif, pédagogique et scientifique afin d’attirer locaux et
touristes de passage. L’événementiel est ici un facteur d’attractivité du territoire qui contribue à
la mise en valeur de l’offre touristique mais également un rendez-vous pour les habitants qui
sont invités à partager un temps festif.

2. Publics ciblés
Les publics cibles sont les suivants :
- Le grand public : L’objectif est de mobiliser la population locale autour de cet événement et
de la rendre actrice du projet. Habitants et touristes pourront ainsi découvrir le Saint Laurent
à travers les différentes soirées thématiques et lors du week-end festif des 31 mai et 1er juin.

- Le public scolaire : un projet pédagogique, mené en partenariat avec le Parc Naturel Régional
Loire Anjou Touraine sera mené avec 6 classes de primaires. Il sera basé sur une
correspondance entre des classes françaises et québécoises autour des fleuves.

- Le public averti (scientifiques/ institutionnels) : ce public sera mobilisé lors du colloque


scientifique qui aura lieu les 28 et 30 mai 2014

3. Un projet à différentes échelles de territoire


Ce projet vise :

- Une dimension locale :


L’objectif est de rendre les citoyens acteurs de leur territoire (toutes les associations
communales, les écoles, les particuliers, sont invités à participer au montage du projet et à son
animation)

- Une dimension régionale :


L’objectif de la Maison de Loire est de fédérer un grand nombre d’acteurs de la région en lien
avec la Loire ou le Saint Laurent autour de ce projet. Ainsi des associations telles que Loire
Mauges Québec, de grands universités telles qu’Agrocampus Ouest ou l’ESA et des institutions
inter-régionales telles que le Parc Naturel Régional Loire Anjou Touraine ou la Mission Val de
Loire s’associent au projet et le soutiennent.

- Une dimension internationale :


Lors de chaque temps fort de la Biennale, l’objectif est de favoriser les échanges et les
rencontres entre ligériens et québécois.
Le projet pédagogique sera basé sur une correspondance durable entre les élèves des deux
pays. L’objectif est que chaque enfant se fasse ambassadeur de son fleuve tout en en découvrant
un nouveau.
Des universitaires et membres associatifs québécois seront présents lors du colloque. Ils
participeront également à des workshops avec des scientifiques, des élus et des techniciens
ligériens. La Biennale des Grands Fleuves du Monde offrira donc l’occasion aux spécialistes des
deux pays de partager leurs connaissances et leurs expériences. L’objectif est que ces liens tissés
en amont et durant la Biennale perdurent par la suite.

4. Innovation / originalité
Le projet est résolument innovant car il s’appuie sur la valorisation de notre territoire à travers son
fleuve, en associant sur le montage de projet une association et une collectivité locale. Il favorise une
ouverture à l’international à travers un événement concret et permet d’initier des liens entre les
structures associatives, institutionnelles et scientifiques des deux pays.
Enfin il permet de fédérer la population locale autour d’un projet et de renforcer son appartenance
au fleuve et à son territoire, tout en proposant une ouverture culturelle sur un autre pays.

III. L’Edition 2018

Après le Niger, le Mékong, le Douro et le Saint Laurent, la 5 e édition des Biennales des Grands Fleuves
du Monde mettra le Danube à l’honneur.

1. Une édition s’appuyant sur des ressources nouvelles


Initialement prévu en 2016, la 5ème Biennale des Grands Fleuves du Monde a été reportée en 2018
du fait des travaux d’aménagement du site de visite Loire Odyssée. Sa réouverture au printemps
2017 sera le point de départ d’une dynamique renforcée visant à impliquer un maximum d’acteurs
du territoire. Associations, artisans, établissements scolaires, opérateurs du tourisme, tous seront
invités à participer à la 5ème édition de la Biennale des Grands Fleuves du Monde, événement plus
que jamais placé sous le signe du partage, des échanges et de l’ouverture.

La création de la commune de Loire-Authion s’accompagne en effet d’une volonté forte de fédérer


les acteurs locaux autour d’objectifs communs et dans le cadre de projets partagés. La 5ème édition
de la Biennale des Grands Fleuves du Monde sera ainsi le fruit d’une ambition renforcée à l’échelle
du nouveau périmètre administratif et à l’image du nouvel outil Loire Odyssée.

2. Les axes principaux de l’édition


Les trois grands axes développés lors des éditions précédentes seront au cœur de cette nouvelle
édition qui se déroulera principalement au printemps 2018 mais dont les premières déclinaisons se
produiront dès l’automne 2017.

ECHANGES SCIENTIFIQUES PEDAGOGIE PROGRAMMATION ARTISTIQUE

Consacré au Danube, le programme de la Biennale des Grands Fleuves du Monde 2018 s’attachera
donc à accentuer la complémentarité des actions mises en œuvre, notamment en portant une
attention particulière à la coordination du programme dans son ensemble.
Coorganisateurs, la commune de Loire-Authion et la Maison de Loire en Anjou sont associées dans
les choix effectués en matière de contenus pédagogiques, scientifiques et artistiques afin de garantir
la cohérence globale de l’événement et la mobilisation effective des acteurs locaux.

Cherchant à décloisonner les pratiques culturelles,


à diffuser les savoirs auprès de tous les publics et à
offrir une ouverture sur d’autres patrimoines, la
Biennale des Grands Fleuves du Monde donnera
donc lieu à de nombreuses actions parmi
lesquelles :
 Actions de sensibilisation au sein
d’établissements scolaires (connaissance
des milieux, aménagement des territoires,
espaces naturels sensibles,…)
 Ateliers d’initiation et de découverte Danube - Parc National Ipoly (Hongrie)

grands publics
 Voyage lecture en bibliothèques
 Créations plastiques et expositions
 Rencontres d’auteurs
 Conférences et colloque
 Concerts
 Salon des producteurs
Danube - Giurgui (Roumanie)
 Soirée festive

3. Un événement fédérateur

Affirmant une volonté forte de s’adresser à tous les publics, la commune de Loire-Authion et la
Maison de Loire en Anjou souhaitent également soutenir l’émergence d’initiatives nouvelles dans le
cadre de la 5ème Biennale des Grands Fleuves du Monde.

Dans le cadre d’un dispositif porté par le Parc Naturel Régional Loire-Anjou-Touraine, la Maison de
Loire en Anjou accompagnera des établissements scolaires (écoles élémentaires, collèges, lycées)
dans le cadre d’un appel à projets favorisant la mise en place d’actions de sensibilisation auprès de
différentes tranches d’âges. Cette démarche amènera ainsi à mobiliser des établissements en dehors
du simple périmètre administratif de Loire-Authion.

La commune de Loire-Authion lancera pour sa part un appel à projets invitant les acteurs associatifs
et les écoles maternelles de la commune à s’impliquer en soumettant des propositions d’actions qui
seront accompagnées techniquement et financièrement par la collectivité.
IV. ZOOM SUR : LES ACTIONS PEDAGOGIQUES

Sur cette année scolaire 2017-2018, l’association de la maison de Loire en Anjou souhaite permettre
à des classes de niveaux primaire et collège de participer au projet.

Les objectifs restent les mêmes.

-Découvrir un autre pays et une autre culture tout en faisant découvrir son territoire.

-Echanger sur son quotidien d’enfant et sur le rapport à son fleuve.

-Travailler sur un projet similaire de part et d’autre des frontières

Le projet primaire :

Il est proposé aux classes de choisir un animal TOTEM en début d’année. Un animal
emblématique du territoire autour qui peut être le fil rouge de l’année.

A partir de cette étape, les classes entameront leur correspondance avec les écoles
transatlantiques pour se présenter ainsi que leur animal TOTEM.
Tout le long de l’année, ils pourront entretenir un échange avec celles-ci afin de
faire découvrir leur école, leur territoire ainsi que leurs découvertes sur leur TOTEM
avec tous les enjeux qui en découlent.( blog, skype, courriers)
Des photos, dessins et témoignages permettront aux correspondants de faire des
parallèles avec leur fleuve. ( paysages, problèmes liés à l’eau, aux Hommes…)
Au fur et à mesure de leurs rencontres, travaux et sorties, les élèves pourront
envoyer par colis des éléments qui rappel leurs temps forts de l’année. Ces éléments
serviront à la classe correspondante pour créer une production plastique,
l’oeuvre « écho TOTEM». (exposition, création libre…) Cette activité sera encadrée
en partie par un plasticien.
Les moments forts du projet ainsi que l’oeuvre « écho » seront mis en valeur en fin
d’année durant un événement au choix de l’école. ( fête de fin d’année, weekend
festif pour les classes françaises)
Il sera également proposé aux classes de filmer les moments forts de cette année
pour les partager au final avec les classes transatlantiques.

Vous aimerez peut-être aussi