Vous êtes sur la page 1sur 2

En dosage, ajoutez 2 ou 3 clous pour une tasse, c'est amplement suffisant.

Il peut
être intéressant de broyer les clous avant de les infuser. Si vous faites une
infusion uniquement de girofle, laissez-les infuser 30 min, et prenez-la de
préférence une 1/2 heure avant vos rapports sexuels.

Comment faire une infusion de clou de girofle ?


L'infusion de clous de girofle est utilisée à la fois pour un usage interne et
externe. La recette : disposer entre 3 et 8 clous de girofle dans une tasse. Verser
de l'eau bouillante dessus. Laisser infuser 10 minutes. Ôter les clous et ajouter
une cuillère de miel liquide ou une pincée de cannelle pour sucrer la préparation.
Christelle Deloges recommande aussi l'usage de la décoction "plus concentrée" qui
consiste "à faire frémir 3 clous de girofle dans un peu plus qu'une tasse d'eau
pendant 5 à 10 minutes, puis de laisser infuser quelques minutes hors du feu".
Laisser refroidir, filtrer et utiliser :

En usage interne dans le cas de parasites intestinaux et pour soulager la nausée,


la digestion et les troubles intestinaux. En plus de faciliter la digestion, cette
infusion ou décoction aide à prévenir et lutter contre la grippe et les autres
maladies infectieuses fréquentes en hiver. A boire 2 à 3 fois par jour sur un temps
court, une semaine maximum. Le bain de bouche peut, quant à lui, être pratiqué
quotidiennement.
En usage externe : l'infusion ou la décoction peuvent s'appliquer sur la peau à
l'aide de compresses en cas d'infections fongiques de la peau et des muqueuses,
mais également pour désinfecter et favoriser la cicatrisation des plaies.
L'huile essentielle doit être utilisée avec précautions,

Comment utiliser l'huile essentielle de clou de girofle ?


L'huile essentielle de clou de girofle est très puissante, il est impératif de
l'utiliser avec précautions, à faible dose et de manière limitée dans le temps (7
jours maximum par voie orale), ou de l'éviter selon le cas personnel.

En application locale : en cas de douleur dentaire, carie, abcès, aphte : appliquer


1 goutte d'HE de clou de girofle pure du bout du doigt ou à l'aide d'un bâtonnet
sur la zone douloureuse, dans l'attente de consulter un dentiste sans tarder. L'HE
de clou de girofle peut aussi être appliquée localement sur une mycose cutanée
(pied d'athlète), idéalement combiné avec l'HE de tea tree et de géranium rosat,
diluées dans une huile végétale (de nigelle par exemple).
Par voie interne : en cas d'infection urinaire, cystite, préparer un mélange de 2
HE complémentaires : dans un flacon en verre avec compte goutte, verser 20 gouttes
d'HE de clou de girofle et 20 gouttes d'HE de sarriette. Placer 2 gouttes de ce
mélange dans une gélule vide et compléter avec une huile végétale alimentaire, et
avaler, 3 fois par jour, pendant 5 jours maximum.
En massage : en cas de fatigue nerveuse et sexuelle, appliquer en massage le long
de la colonne vertébrale 1 goutte d'HE de clou de girofle mélangée à une cuillère à
café d'huile végétale (de noisette par exemple). Ne pas appliquer l'HE pure sur la
peau.
En cuisine : l'HE de clou de girofle peut être intégrée dans une préparation
culinaire en respectant le dosage : 1 goutte pas plus, à l'issue de la cuisson du
plat ou de la sauce. Ne pas la cuire.
En diffusion : s'utilise diluée (maximum 5 à 10 %) dans d'autres huiles
essentielles plus douces comme l'orange douce, la bergamote ou l'essence de citron,
pour un effet stimulant.
Le clou de girofle peut-il être dangereux ?
"Même si le clou de girofle est utilisé depuis des centaines d'années, notamment au
niveau culinaire (pain d'épices, bouillon, thé…) des précautions sont utiles"
prévient le naturopathe.
les tisanes de clou de girofle, pourtant bien moins concentrées que l'huile
essentielle, ne doivent pas être utilisées sur une longue période ou de façon
régulière (toxique pour le foie en surdosage). Il convient de prendre 2 à 3 tasses
par jour pendant une semaine maximum en cas de rhume par exemple.
L'huile essentielle ne doit pas être utilisée dans le bain car elle est
dermocaustique, et qu'elle ne se dilue pas dans l'eau puisque c'est une huile ! "
avertit la naturopathe
En revanche les bains de bouche (avec une décoction de quelques clous de girofle
dans de l'eau frémissante), même utilisés régulièrement, ne posent pas de problème,
même à une faible dilution.

Peut-on l'utiliser pour soigner les enfants ?


"Les bains de bouche d'infusion de clou de girofle peuvent être utilisés chez les
enfants sur une période donnée (à condition que l'enfant sache recracher la
solution !)", précise la naturopathe. Dans le cadre des traitements orthodontiques,
ils sont très efficaces pour atténuer la douleur (effet anesthésiant et anti-
inflammatoire).

Peut-on l'utiliser enceinte ?


L'huile essentielle de clou de girofle est contre-indiquée chez les femmes
enceintes et allaitantes. Sauf pendant l'accouchement, le clou de girofle étant un
tonique utérin, il est possible d'utiliser l'infusion quelques jours avant et le
jour-J.

Contre-indications
Les personnes sujettes à l'hypertension et/ou souffrant de problèmes hépatiques
doivent impérativement éviter d'utiliser le clou de girofle, ou consulter un
spécialiste, précise la naturopathe.
L'HE de clou de girofle est dermocaustique (irrite et brûle la peau). Ne pas
l'utiliser pure sur la peau ou les muqueuses, mais toujours bien la diluer dans une
huile végétale, à 20% maximum pour un usage cutané localisé (hors usage dentaire
très localisé).
La diffusion d'HE de clou de girofle n'est pas recommandée.
L'HE est interdite aux femmes enceintes et allaitantes et interdite aux enfants de
moins de 12 ans, rappelle la naturopathe.
Merci à Christelle Deloges, naturopathe, à Villemoisson-sur-Orge (91).

Vous aimerez peut-être aussi