Vous êtes sur la page 1sur 6

Examen de Mécanique Newtonienne

Jeudi 13 Mai 2020

Partie A. Exercices (5 pt)

Chaque question peut avoir une ou plusieurs bonnes réponses.

Problème. Ma chaussette, modélisable par un point matériel M de masse m, est placé


au point A dans un tambour de machine à laver, de rayon R tournant à la vitesse angu-
laire constante ω = θ̇. Au point A, la chaussette possède la vitesse Rω et ne glisse pas car
elle possède la même vitesse que le tambour. Par la suite, elle peut commencer à glisser
dès lors qu’elle ne possède plus cette vitesse Rω. Le frottement entre la chaussette et le
tambour est de type solide/solide, de coefficient f . Le référentiel d’étude est supposé ga-
liléen, et la pesanteur terrestre supposée uniforme. On cherche à déterminer le coefficient
de frottement critique f0 tel que la chaussette se stabilise à un angle θ0 .

ω
Tambour

R
~g
e~y

O
e~x M

θ

A

1 - L’inventaire des forces s’exerçant au point M contient, entre autres, :



a. le poids P = mg sin θu#»r + mg cos θu#»θ

b. le poids P = mg cos θu#» − mg sin θu#»
r θ

c. la réaction normale du tambour en M, telle que N = N u#»r avec N > 0
#» #»
d. une composante de frottements T telle que T = −f Rθ̇u#»θ

1
2 - Si le tambour ne tourne pas, alors la chaussette peut être stable à une position donnée
paramétrée par l’angle θ0 , et
Pce sans glisser. On peut alors lui appliquer le Principe
#» #»
Fondamental de la Statique, F = 0 , qui fournit les relations
a. N = −mg sin θ
b. N = mg cos θ

c. T = −mg cos θ si on pose T = T u#»θ

d. T = mg sin θ si on pose T = T u#»θ

3 - La relation de frottement solide/solide, appliquée en θ = θ0 , fournit


a. f0 = arctan θ0
b. f0 = tan mgθ0
c. f0 = tan θ0
d. f0 = mg tan θ0

4 - La chaussette perd contact avec le tambour pour la condition


a. θ0 ≥ π
b. θ0 ≥ 3π/4
c. θ0 ≥ π/2
d. pour un angle dépendant du coefficient de frottement f0

5 - Lors de la perte de contact, la chaussette poursuit un mouvement ultérieur


a. rectiligne uniforme dans la direction du mouvement au moment de la perte de contact
b. de chute libre verticale descendante
c. de vol parabolique dans le tambour
d. aucune des solutions précédentes

2
Partie B. Problème
Problème. Tony, skateur amateur, grâce à ses connaissances acquises en Mécanique
Newtonienne, soutient qu’il lui est impossible d’effectuer au moins 15 aller et retours
dans un half-pipe sans fournir d’énergie à son skate au cours de l’expérience. Pour cela
il part d’un plateau surélevé surplombant le half-pipe, à la position A0 , à la hauteur H0
par rapport au sol. Il s’élance de ce point sans vitesse initiale. Le half-pipe est constitué
d’une piste circulaire (rayon R, sans frottements) sur la portion A0 B, suivi d’une piste
plane possédant un coefficient de frottement solide/solide µ (portion BC), et d’une piste
circulaire sans frottements (portion CD) de mêmes caractéristiques que la piste A0 B.
L’objet de ce problème est de déterminer le nombre d’aller-retours que peut effectuer
Tony dans le half-pipe, en sa laissant naturellement glisser dans celui-ci. Tony est assimilé
à un point matériel M de masse m. Le référentiel d’étude est supposé galiléen et le champ
de pesanteur terrestre uniforme.

A0 • • D

• A1
A2 •
e~z H1
H2 • An
e~x Hn
• •
B Piste plane C
frottement solide µ

6 - Sur la piste circulaire A0 B, l’inventaire des forces s’exerçant sur Tony contient

a. le poids P = −mg e#»z

b. le poids P = mg e#»
z
c. la réaction du support, toujours orthogonale à la piste, dirigée dans la concavité de la piste
d. la réaction du support, toujours orthogonale à la piste, dirigée du point vers la piste

7 - Sur la portion A0 B
a. seul le poids travaille
b. seule la réaction normale travaille
c. aucune force ne travaille
d. toutes les forces en présence travaillent

8 - Le travail fini sur la portion A0 B vaut


a. WA0 B = gH0
b. WA0 B = 0
c. WA0 B = mgH0

3
d. WA0 B = 2mgR

9 - Par application du théorème de l’énergie cinétique sur cette portion, la vitesse atteinte
par Tony au point B vaut

a. vB = gH0

b. vB = 2gH0

c. vB = 2gR

d. vB = 4gH0

10 - L’inventaire des forces s’exerçant sur le point M lors de son mouvement sur la portion
BC, contient

a. une réaction normale à la piste du type N = N e#»z , avec N > 0

b. une réaction normale à la piste du type N = N e#»z , avec N < 0
#» #» #»
c. une force de frottements du type Tf = −µV (t)e#»x , avec V (t) la vitesse du point

d. une force de frottements du type T = −µN e#»
f x

11 - La réaction normale de la piste


a. est nulle
b. vaut N = mg
c. vaut N = mgH0
d. traduit la non pénétrabilité du skateur dans la piste

12 - Sur la portion BC
a. seul le poids travaille
b. seule la réaction normale à la piste travaille
c. seule la force de frottements travaille
d. aucune des réponses précédentes n’est juste

13 - Le travail fini sur le trajet BC vaut


a. dWBC = −µmgBC
b. dWBC = µmgBC
c. dWBC = −µgBC
d. dWBC = −µmgBC + 2gH0

14 - Par application du théorème de l’énergie cinétique, la vitesse atteinte par Tony au


point C vaut

a. vC = 2µgBC
q
b. vC = vB2 − 2µmgBC

4
q
c. vC = 2 + 2µgBC
vB
q
2 − 2µgBC
d. vC = vB

15 - On peut déduire de (14) qu’une distance maximale de portion BC apparaît pour que
le skateur arrive au moins en bout de piste :
2H0
a. BC < µ
H0
b. BC < µ
H0
c. BC < 2µ
2H0
d. BC > µg

16 - De la même manière, une vitesse critique vBcr existe, vitesse en-dessous de laquelle le

skateur n’atteindra pas le bout de la piste plane en C. Cette vitesse vérifie


cr >

a. vB µgcBC
cr >

b. vB 2µBC
cr

c. vB > 2µH0
cr >

d. vB 2µgcBC

17 - En appliquant le Théorème de l’Energie Cinétique, il est possible de montrer que le


skateur remonte la piste circulaire CD jusqu’en un point d’altitude
a. H1 = H0 − µH0
b. H1 = H0 − 2µBC
c. H1 = H0 − µBC
d. H1 = H0 − 2H0 gµ

18 - En suivant un raisonnement identique à celui réalisé sur les questions ci-dessus, il


est possible de montrer que Tony remonte jusque la hauteur Hn après n passage dans le
half-pipe, avec
a. Hn = H0 − nµBC
b. Hn = H0 − 2nµBC
c. Hn = H0 − nµH0
d. Hn = H0 − 2nH0 gµ

19 - Pour une piste de longueur BC=10m, de coefficient de frottement 0.1, de quelle


hauteur H0 doit s’élancer Tony pour effectuer au moins 15 aller-retours ?
a. de H0 = 30m
b. de H0 = 20m
c. de H0 = 15m

5
d. de H0 = 150m

20 - A chaque traversée du half-pipe, quelle est la variation d’altitude maximale atteinte ?


a. une variation de 3m
b. une variation de 1m
c. une variation de 1.5m
d. une variation de 10m