Vous êtes sur la page 1sur 9

2906.

Parmi les facteurs de la coagulation suivants, quels sont ceux dont la synthèse
dépend de la vitamine K ?
a) FII
b) FV
c) FIX
d) FVII
e) Protéine C

2874. Parmi les affirmations suivantes concernant le syndrome hémorragique dans


l’hémophilie, quelles sont celles qui sont exactes ? :
a) Il est spontané
b) On note la présence d’hémarthroses
c) On note la présence d’hématomes
d) On note la présence de gingivorragies

773. Les antivitamines K


a) sont suivis par l’INR
b) l’INR doit être compris entre 2 et 3
c) en présence d’une valve cardiaque, l’INR doit être compris entre 3 et 4
d) dérivent tous de l’indane dione

734. Parmi les propositions suivantes, laquelle (lesquelles) peut (peuvent) être
rencontrée(s) chez un hémophile A :
a) Un temps de saignement très allongé
b) Un déficit de l’agrégation plaquettaire
c) Un temps de Quick normal
d) Un Temps de Thrombine allongé
e) Un Temps de Céphaline Activé allongé

709. Devant un allongement du Temps de saignement, on recherche en priorité :


a) Un allongement du Temps de Céphaline Activé
b) Un allongement du Temps de Prothrombine
c) Une thrombopénie
d) Une diminution du fibrinogène
e) Un allongement du Temps de Thrombine

2727. Parmi les propositions suivantes concernant les AVK, laquelle (lesquelles) est
(sont) exacte(s) :
a) Sont des médicaments utilisés en urgence
b) Ont une action rapide
c) Peuvent être administrés par voie IV
d) Ont une action qui persiste plusieurs jours après l’arrêt du traitement
e) Sont utilisés pour le traitement de l’AVC récent

673. Dans quelle(s) situation(s) pathologique(s) parmi les suivantes observe-t-on un


allongement du taux de céphaline activée ?
a) Cirrhose modérée
b) Héparinothérapie
c) Traitement par AVK
d) Hémophilie B
e) Maladie de Willebrand de type 3

562. Quelles sont les propositions vraies à propos de l’hémophilie ?


a) Elles peuvent se manifester uniquement par des signes biologiques
b) Les symptômes peuvent se confondre avec ceux de certains types de maladie
de Willebrand
c) Le diagnostic est évoqué sur un allongement du temps de Quick
d) Il n’existe pas de prophylaxie médicamenteuse des accidents hémorragiques
e) Un père hémophile ne peut pas avoir de fils hémophile si la mère n’est pas
conductrice

572. A propos de la physiologie de la coagulation, quelles sont les propositions


fausses ?
a) L’enzyme-clé est la thrombine
b) Il existe un système d’auto-amplification
c) Tous les facteurs intervenant dans la coagulation sont synthétisés par le foie
d) Un déficit en facteur XI est toujours grave
e) Un déficit en facteur XII expose à des hémorragies massives

544. Quelles situations pathologiques peuvent être évoquées devant un fibrinogène à 1


g/L ?
a) Traitement par anti-vitamine K
b) Coagulation intra-vasculaire disséminée
c) Insuffisance hépato-cellulaire
d) Maladie congénitale
e) Syndrome inflammatoire

463. Quel type de maladie de Willebrand est le diagnostic différentiel de l'hémophilie A ?
a) 1
b) 2A
c) 2B
d) 2N
e) 3

395. Quelles sont les propositions exactes concernant le traitement par anti-vitamines
K ?
a) L’INR est le principal moyen de contrôle
b) La résistance clinique est l’impossibilité d’obtenir l’hypocoagulabilité malgré
des doses doublées
c) Il est contre-indiqué pendant la grossesse mais peut être mis en place lors de
l’allaitement
d) Il doit être instauré après l’arrêt du traitement par héparine
e) L’éducation thérapeutique permet de limiter la survenue d’évènements
indésirables

336. Laquelle(lesquelles) de ces affirmations est(sont) juste(s) ? L’hémophilie B…


a) est la forme la plus courante de l’hémophilie
b) atteint uniquement le sexe masculin
c) est une maladie autosomique
d) met en jeu de nombreuses mutations chromosomiques
e) nécessite une enquête familiale

220. Indiquez, parmi les propositions suivantes, celle(s) qui peut (vent) expliquer un
allongement isolé du TCA qui se corrige lors de l'épreuve de mélange avec plasma
témoin :
a) Un déficit en facteur VIII
b) Un déficit en facteur contact
c) Un anticoagulant circulant de type anti-phospholipide
d) Une thrombopénie sévère
e) La présence d'héparine

167. Quel est parmi, les propositions suivantes, celle qui distingue une hémophilie A
d'une maladie de Willebrand de type I ?
a) début habituel des signes hémorragiques dans l'enfance
b) allongement du TCA proportionnel à la sévérité de la maladie
c) allongement du temps de saignement
d) présence d'un déficit plus ou moins profond en facteur VIII
e) traitement possible par la desmopressine

073. Parmi les affections suivantes, quelle(s) est (sont) celle(s) qui peu(ven)t se
compliquer d'une coagulation intravasculaire disséminée :
a) La septicémie a S. aureus
b) Leucémie aiguë promyélocytaire
c) Décollement prématuré du placenta
d) Purpura thrombopénique auto-immun
e) Cancer de la prostate métastasé

75. A propos des inhibiteurs de la coagulation:


a) L'antithrombine inhibe le facteur IX
b) Le complexe thrombine-thrombomoduline active la protéine C
c) Un déficit constitutionnel en antithrombine s'accompagne d'un syndrome
hémorragique spontané
d) La synthèse des protéines C. et S est hépatique et vitamine K dépendante
e) Le TFPI inhibe les facteurs Va et VIIIa

1797. Cocher l'affirmation fausse. La protéine C est :


a) Synthétisée dans le foie
b) Vitamine K dépendante
c) Le zymogène d'une sérine-protéase
d) Un inhibiteur des sérine-protéases de la coagulation
e) Activée en présence de la thrombomoduline

1684. Parmi ces propositions concernant le TCA (temps de céphaline avec activateur),
quelle est la proposition exacte ?
a) Il explore les facteurs vitamine K dépendants suivants (PPSB) VII ; II ; X ; IX
b) Explore la voie intrinsèque de la coagulation déclenchée par l'activation du
système contact
c) Se réalise sur un plasma issu d'un sang anticoagulé par l'EDTA
d) Se réalise grâce à un réactif appelé thromboplastine
e) Il est utilisé pour surveiller un traitement par les antivitamines K

1621. Parmi les propositions suivantes concernant la coagulation sanguine, quelle est
celle qui est fausse ?
a) Le complexe d'activation de la prothrombine est constitué de facteurs Xa, Va,
de calcium et de phospholipides
b) La prothrombine active le facteur XII en XIIa
c) Le fibrinogène est transformé en fibrine par l'action de la thrombine
d) Le facteur VIIa est une protéase
e) Le facteur IIa est également appelé thrombine

1454. Parmi les propositions suivantes, indiquer celle(s) qui est(sont) exacte(s).
L'antithrombine est l'inhibiteur physiologique du (des) facteur(s) suivant(s) :
a) Du facteur II (prothrombine)
b) Du facteur II activé (thrombine)
c) Du facteur V activé
d) Du facteur IX
e) Du facteur X activé

1275. En cas de surdosage de médicaments fibrinolytiques, on peut:


a) Donner de l'aprotinine par voie orale
b) Injecter de l'acide epsilon-aminocaproïque
c) Administrer des antivitamines K
d) Transfuser du fibrinogène

1204. Parmi les propositions suivantes, quelle(s) est (sont) celle(s) qui est (sont)
habituellement exacte(s) en cas d'hémophilie A modérée ?
a) Peut être révélée par une hémarthrose
b) Un des risques majeurs est le développement d'un anticoagulant circulant
c) Est détectée au laboratoire par l'association d'un allongement du temps de
saignement et d'un allongement du temps de céphaline activé
d) En cas d'hémorragie, le traitement est le plasma frais viro-inactivé
e) Avant une intervention chirurgicale, on peut proposer le traitement par le
DDAVP (D amino D arginine vasopressine)

1131. Concernant la fibrinolyse, quelle(s) est (sont) la (les) propositions exacte(s) :


a) L'activateur tissulaire du plasminogène (t-PA) active le plasminogène
principalement au niveau du caillot de fibrine
b) L'activateur du plasminogène est sécrété par les cellules endothéliales
c) Une hypofibrinolyse franche peut être associé à une pathologie thrombotique
d) L'activateur tissulaire du plasminogène est préparé par génie génétique et est
utilisé dans le traitement des infarctus du myocarde
e) La sécrétion de l'activateur tissulaire du plasminogène est diminuée dans les
conditions d'anoxie et de veinostase

1068. Parmi les propositions suivantes concernant l'aspirine, laquelle (lesquelles) est
(sont) exacte(s) ?
a) La prolongation du temps de saignement par la prise d'aspirine ne s'exerce
que pendant 6 heures
b) L'action anti-agrégante sur les plaquettes est liée à une inhibition de la
glycoprotéine II b-III a
c) L'aspirine a prouvé son efficacité dans la prévention des rechutes d'infarctus du
myocarde
d) L'aspirine potentialise l'action anticoagulante des antivitamines K
e) La dose habituelle anti-agrégante plaquettaire de l'aspirine est inférieure à 500
mg/24 heures

1072. Parmi les examens biologiques suivants, indiquer celui (ceux) qui est (sont)
normal (normaux) dans l'hémophilie A majeure :
a) Le temps de saignement
b) Le taux du complexe prothrombique
c) Le Temps de Céphaline Activée
d) Le taux du Facteur IX
e) Le temps de thrombine

740. Cocher la (les) proposition(s) exacte(s). L'agrégation plaquettaire physiologique


peut être induite par:
a) Le facteur V
b) La prothrombine
c) Le fibrinogène
d) L'ADP
e) Le thromboxane A2

602. Un déficit majeur en facteur X entraîne des perturbations d'un ou plusieurs tests de
l'hémostase. Lequel ou lesquels?
a) Temps de saignement
b) Temps de lyse des euglobulines
c) Temps de céphaline activée
d) Temps de thrombine
e) Taux du complexe prothrombinique
14- Parmi les éléments suivants capables d'allonger le temps de thrombine, indiquez celui qu'il
faut invoquer en premier pour expliquer l'allongement du temps de thrombine dans ce cas
particulier :

A - Présence d'héparine

B - Présence de PDF

C - Dysfibrinogénémie

D - Hyperfibrinémie

E – Dysglobulinémie

Bonne(s) réponse(s) : A

20) Un purpura pétéchial et ecchymotique, cutanéo-muqueux, diffus et hémorragique doit


faire discuter :

A - Une thrombopénie
B - Une hémophilie
C - Un déficit en vitamine K
D - Un déficit en facteur V
E - Un déficit en facteur Willebrand 

Réponse : A
Commentaire :
Les déficits acquis ou constitutionnels en facteurs de la coagulation ne donnent pas une
symptomatologie clinique de purpura pétéchial et ecchymotique. Ce type depurpura est
évocateur de thrombopénie