Vous êtes sur la page 1sur 9

La prescription en pratique

Ulcération buccale: guide généraliste pour le


diagnostic et le traitement
Stephen Flint MA, PhD, MB BS, BDS, FDSRCS, FFDRCSI, FICD

Les ulcères buccaux simples sont

généralement autolimitants et

rarement présent en médecine

générale. Cependant, sévère,

une ulcération buccale récurrente ou

persistante peut être extrêmement

douloureuse et peut résulter d'un problème

systémique sous-jacent.

pathologie. Le Dr Flint décrit les

différentes causes des ulcères buccaux

et discute des options de traitement.

Figure 1. Ulcération au nicorandil. L'ulcération est persistante, douloureuse, profonde, perforée, avec peu de halo
inflammatoire et aucune induration. L'ulcération peut répondre à une réduction de dose, mais l'arrêt du médicament est
généralement nécessaire pour permettre la guérison.

U
est une source d'informations de diagnostic noma (voir Figure 2): cela se présente
La
commun
lcération est l'une
plaintes
des plus de facilement accessible. généralement sous la forme d'un ulcère avec un
les patients qui fréquentent leur médecin Les causes d'ulcération buccale vont du bord retourné roulé et une base moussante ou
généraliste avec un problème buccal et le relativement insignifiant, par exemple ulcères granulaire. La forme exophytique, le carcinome
diagnostic différentiel est étendu. Cependant, la traumatiques, aux graves, par exemple cancer de la verruqueux, est rare mais a un meilleur
distinction artificielle entre la médecine et la bouche ou pemphigus vulgaire (voir tableau 1). pronostic.
dentisterie a conduit à négliger ce domaine L'ulcère est souvent indolore jusqu'à ce qu'il
important de la présentation de la maladie dans La clé d'une thérapie appropriée est touche le périoste, les os ou les tissus muqueux
la formation médicale, et de nombreux un diagnostic précis, ce qui peut profonds et, par conséquent, de nombreux
médecins se sentent donc mal préparés pour nécessiter une liaison entre les médecins patients se présentent tardivement avec une
faire face aux maladies de la muqueuse généralistes et spécialistes. maladie étendue et un mauvais pronostic. La clé
buccale. de la prise en charge de cette maladie est un
diagnostic précoce et un traitement chirurgical
Bien que la cause de l'ulcération soit Diagnostic oral rapide.
souvent locale, la muqueuse buccale est un site ulcération
important de manifestation de nombreuses Les ulcères de différentes causes peuvent avoir une Les ulcères persistants et indolores qui se
affections systémiques et une ulcération buccale apparence clinique très similaire et quelques retrouvent lors d'un examen de routine, en
peut être la présentation initiale dans de tels cas. questions clés importantes de l'histoire fournissent particulier chez les personnes âgées, ne
La muqueuse buccale peut être facilement des indices diagnostiques utiles. En raison de la doivent donc pas être ignorés, en particulier
examinée avec une bonne lumière et une riche innervation de la muqueuse buccale, la plupart chez ceux qui fument ou boivent régulièrement
spatule en bois, et une inspection buccale des ulcères sont douloureux. de l'alcool, ou en cas d'érythroplasie ou de
approfondie devrait faire partie de chaque leucoplasie. L'incidence du cancer de la
examen clinique car elle Une exception importante à cette règle est le bouche augmente.
carcinome épidermoïde précoce.

32 Prescripteur 5 mars 2006 www.escriber.com


La prescription en pratique

Les patients atteints d'ulcères buccaux devraient


Ulcères primaires
soulever la question de savoir si la plainte buccale est
Stomatite aphteuse récurrente une manifestation de cette maladie ou du traitement
variantes mineures, majeures et herpétiformes; associés à des déficiences hématiniques, des maladies gastro-intestinales (maladie de médicamenteux.
Crohn, colite ulcéreuse et maladie cœliaque), des déficits immunitaires congénitaux et acquis et des dyscrasies sanguines considérer Quelques questions pertinentes sur
les syndromes de Behçet, MAGIC, Sweet et PFAPA l'évolution et la chronicité de l'ulcération
peuvent aider le clinicien à arriver au bon
Traumatisme diagnostic. Des ulcères peuvent survenir de
généralement accidentel ou traumatisme causé par des prothèses trop étendues ou des dents pointues; rarement, brûlures, stomatite artefacta ou traumatisme à une novo
lésion exophytique (ulcères primaires) ou secondaires à la
dégradation des vésicules ou des bulles (ulcères
Les dermatoses secondaires) et peuvent être récurrents ou
lichen plan érosif et atrophique, lupus érythémateux discoïde et systémique, érythème polymorphe, maladie à IgA linéaire persistants. Un antécédent de traumatisme est
généralement proposé par le patient sans
interrogation directe. Une enquête systématique
Malignité devrait également être entreprise.
le carcinome épidermoïde se présente généralement comme un ulcère primaire persistant; les lésions exophytes peuvent être traumatisées et fungate

L'examen oral doit être effectué avec une


bonne source de lumière et en adoptant une
Les infections approche systématique ou des signes seront
la tuberculose, la syphilis, le syndrome de Reiter et la gingivite ulcéreuse nécrosante aiguë; lésions atypiques et infections `` exotiques '' manqués. Il est essentiel d'utiliser un instrument
dans la maladie à VIH, y compris les mycoses profondes tel qu'un abaisse-langue en bois pour examiner
tous les tissus. Les instruments en bois doivent
Granulomatose orofaciale être mouillés pour éviter l'adhérence aux tissus
ulcères linéaires ou serpigineux, en particulier dans les sillons buccaux; associations avec les maladies gastro-intestinales et les allergies buccaux qui, chez les patients présentant une
ulcération étendue, est très douloureuse.

Ulcères neutropéniques

immunodéficiences congénitales et acquises; les ulcères n'ont pas de halo érythémateux inflammatoire; peut être lié à la drogue; lésions Un algorithme de gestion de base est
fongiques et bactériennes virales atypiques illustré à la figure 3.

Drogues Causes courantes d'ulcération buccale


aspirine et autres brûlures caustiques; les médicaments cytotoxiques provoquent souvent une mucite et une ulcération; éruptions médicamenteuses fixes et

lichénoïdes, ulcération au nicorandil et aux bisphosphonates Les quatre présentations les plus courantes sont les
traumatismes, la stomatite aphteuse récurrente, les
Ulcères secondaires
infections du groupe du virus de l'herpès
Maladies virales et dermatoses,
principalement les énanthèmes du groupe du virus de l'herpès et du groupe des entérovirus bien que le diagnostic différentiel soit étendu (voir

tableau 1). Les affections les plus rares devraient

Les dermatoses probablement être prises en charge par une approche

pemphigus (et variantes), pemphigoïde (et variantes), épidermolyse bulleuse congénitale et acquise, dermatite herpétiforme d'équipe à travers des centres spécialisés. Certains

et lichen plan bulleux médicaments peuvent également être la cause directe

d'une ulcération buccale.

Angine bulleuse hémorragique


cloques de sang idiopathiques, généralement sur le palais mou

Ulcération traumatique
Tableau 1. En raison de l'apparence clinique similaire de nombreux ulcères buccaux, le diagnostic différentiel est étendu
L'ulcération traumatique est généralement causée par
Bien qu'il existe de nombreuses causes peuvent provoquer ou être associées à une ulcération un traumatisme de la prothèse dentaire, des dents
congénitales ou héréditaires d'ulcération buccale. En outre, un traitement médicamenteux pour pointues ou cassées ou des accidents et disparaîtra
buccale, elles sont toutes très rares. Troubles des conditions systémiques peut également provoquer dans les deux semaines suivant le traitement
gastro-intestinaux, hématologiques, ou aggraver une ulcération buccale. Tout patient atteint dentaire. Persistance d'une lésion après élimination
immunologiques et d'une maladie systémique connue ou prenant des de la cause présumée, en particulier dans le
systèmes dermatologiques ou infection virale médicaments qui

34 Prescripteur 5 mars 2006 www.escriber.com


La prescription en pratique

personnes âgées, soulève la possibilité d'une


tumeur sous-jacente ou d'un corps étranger et une
exploration ou une biopsie est indiquée. Le pouvoir
de guérison de la bouche est remarquable et la
plupart des ulcères traumatiques se résolvent sans
incident, mais il se produit parfois une surinfection.

Si l'ulcère est infecté et le patient


toxique, les antibiotiques de choix dans
cette situation sont la
phénoxyméthylpénicilline, l'amoxicilline
ou métronidazole. Les compléments utiles sont
les bains de bouche antimicrobiens -
chlorhexidine, povidone-iode
(Bétadine) ou benzydamine
(Difflam) - qui peut également être utilisé à titre
prophylactique.

Figure 2. Carcinome épidermoïde de la langue. C'est le site le plus courant du carcinome épidermoïde buccal; La stomatite artéfactuelle est rare et constitue

l'ulcère est persistant, souvent relativement indolore, avec des bords relevés et roulés, une base nécrotique et un diagnostic difficile. Les plus
induré à la palpation suite à la page 40

36 Prescripteur 5 mars 2006 www.escriber.com


La prescription en pratique

ulcération buccale

systémique préexistant auparavant en bonne santé

maladie, thérapie médicamenteuse

surgit de novo vésicules, bulles


manifestation orale?
réaction médicamenteuse?

ulcère primaire ulcère secondaire

récurrent persistant fébrile: afébrile


constitutionnel
bouleversé?
depuis longtemps?

lésions cutanées?
typique pas aphteux cause locale pas de cause locale

aphteux stomatite
probable
stomatite probablement viral
dermatose

enquêter ou
traiter référer? supprimer la cause biopsie symptomatique
référer pour
traitement
spécialiste
enquête
réfractaire ou
changer résolution pas de résolution résolution pas de résolution

modèle de maladie

enquêter biopsie référer


prédisposant
maladie ou référer

Figure 3. Prise en charge recommandée de l'ulcération buccale

les patients nieront l'automutilation et la tion. Un patient sur trois a des antécédents par exemple 0,1% d'acétonide de triamcinolone
psychopathologie sous-jacente familiaux et le début est généralement chez les dans la carboxyméthylcellulose
nécessite une attention particulière. Le traitement des jeunes. La plupart sont non-fumeurs et en pâte (Adcortyl dans Orabase), et bains de bouche
lésions buccales est symptomatique. bonne santé. antimicrobiens, par exemple
Le diagnostic est clinique et trois chlorhexidine, povidone-iode ou
Stomatite aphteuse récurrente variantes - mineures (voir figure benzydamine.
La stomatite aphteuse récurrente est 4), majeur et herpétiforme - sont décrits. Pour un bénéfice maximal, il est préférable de
courante et peut toucher 10% de la La pathogenèse est à médiation commencer le traitement dans la phase
population à un moment donné de leur vie. immunologique mais «prodromique» ou dès que l'ulcère commence à
Un patient sur 15 a une cause très peu compris. se former. Il est important que la muqueuse
sous-jacente dans certaines séries qui, si Chez la plupart des patients, les épidémies sont buccale soit séchée avant d'appliquer du
elle est traitée, améliorera ou guérira la peu fréquentes et répondent à des traitements simples carboxyméthyl-
condition. tels que les stéroïdes topiques, préparations cellulosiques pour que le

40 Prescripteur 5 mars 2006 www.escriber.com


La prescription en pratique

la pâte adhère à la muqueuse et recouvre


l'ulcère. Certains patients semblent sensibles
au laurylsulfate de sodium (SLS) et peuvent
répondre à un dentifrice sans SLS. Chez les
adultes, la stomatite herpétiforme aphteuse
répond généralement au bain de bouche à la
tétracycline et à la déglutition (mais cela est
contre-indiqué chez les enfants en raison du
problème de décoloration des dents en
développement).

Les patients dont les ulcères ne répondent


pas à ces thérapies peuvent répondre à l'une
des nombreuses autres thérapies systémiques
suggérées (voir le tableau 2). Cependant, il
existe une pénurie de preuves pour la plupart de Graphique 4. Ulcération aphteuse récurrente (type mineur). Ces ulcères sont fréquents, douloureux, avec une base
ces traitements et beaucoup sont d'une efficacité moussante jaune-blanche et un halo érythémateux inflammatoire; les ulcères ne sont pas indurés et guérissent

discutable, ou ne sont pas autorisés dans cette spontanément en deux semaines

indication.
avec chondrite interstitielle) peut se présenter et il peut y avoir
Certains médicaments en vente libre be a forme fruste (présentation géographique Distribution.
Les applications peuvent offrir un certain incomplète). Syndrome PFAPA Carences hématiniques (de fer,
soulagement symptomatique aux patients souffrant (fièvre périodique, ulcération aphteuse, vitamine B 12 ou acide folique), même en
d'ulcères occasionnels, car la maladie est pharyngite et adénopathie) a une l'absence d'anémie franche,
spontanément résolutive. Un traitement plus prédisposent à la stomatite aphteuse
agressif sur ordonnance uniquement est indiqué
chez les patients souffrant d'ulcères continus et
Topique
chez ceux dont la qualité de vie est gravement
affectée. Cependant, un diagnostic précis est chlorhexidine béclométazone
primordial avant de se lancer dans ce cours. benzydamine bétaméthasone
carbénoxolone sucralfate
Aphteux majeur récalcitrant bétadine tétracyclines
les ulcères, qui peuvent être observés dans l'infection hydrocortisone HC bioadhésifs évitant le laurylsulfate de sodium
à VIH, peuvent être traités avec succès avec triamcinolone
l'acétonide de triamcinolone fluocinolone lasers
injections intralésionnelles ou thalidomide.
Systémique
Cependant, avant le traitement, il est
important d'exclure une cause infectieuse lévamisole ciclosporine
opportuniste, facteur de transfert Amlexanon
comme une mycose profonde.
colchicine 5-ASA
Les patients atteints d'aphtose sévère qui gammaglobulines sulfate de zinc
sont rarement exempts d'ulcère, dont le profil azathioprine IMAO
de la maladie a changé ou qui ne répondent dapsone pilule contraceptive
pas au traitement doivent être recherchés thalidomide H 2- antagonistes
pour une cause sous-jacente. Le syndrome de pentoxifylline cromoglicate
Behçet, une triade d'ulcération orogénitale prednisolone réglisse
avec uvéite et manifestations azélastine étrétinate
dermatologiques, musculo-squelettiques et interféron alpha diclofénac
neurologiques variables, doit être exclu. LongoVital aspirine
Syndrome MAGIQUE prostaglandine E 2

(ulcération buccale et génitale Tableau 2. Traitements signalés pour l'ulcération aphteuse

www.escriber.com Prescripteur 5 mars 2006 41


La prescription en pratique

tout comme la maladie cœliaque, la maladie de


Crohn et la colite ulcéreuse, qui peuvent être
coexistantes ou occultes. Il est important de
déterminer la cause des carences
hématiniques et de les traiter.

Autres facteurs prédisposants


comprennent les états d'immunodéficience
congénitale et acquise, le sang
dyscrasies et allergie alimentaire. Parfois,
des patientes rapportent des ulcères
aphteux prémenstruels qui se sont avérés
répondre à une manipulation hormonale.

Virus de l'herpès et infections


entérovirales Figure 5. Éruption lichénoïde (à un bêta-bloquant). Il y a une ulcération centrale, mais des lésions blanches réticulaires
Gingivostomatite herpétique primaire périphériques (striales) sont présentes; l'ulcération est persistante et douloureuse, mais disparaîtra complètement avec

est causée par le virus de l'herpès simplex (HSV) l'arrêt du médicament incriminé

de type I ou II et affecte généralement les enfants


et les jeunes adultes; cependant, il est parfois infection par le virus varicelle-zona. Le groupe des entérovirus infectés
observé chez les patients plus âgés, et provoque Les traitements systémiques à forte dose d'aciclovir, tels que les mains, les pieds et le menton,
des troubles constitutionnels avec de la fièvre et sont indiqués dans le zona, la maladie bucco-dentaire et l'herpangine, en particulier si
peut être plus fleuri que chez les jeunes. Le l'ophtalmologie a tendance à être saisonnière et à se produire en division et peut entraîner des
traitement de cette maladie autolimitante est de épidémies. Le traitement est symptomatique de réduire l'incidence des pos- matiques et de
soutien avec une attention à la réhydratation et à soutien. névralgie thérpétique. Ulcère buccal
l'analgésie antipyrétique, en évitant l'aspirine chez
les enfants. Les bains de bouche antimicrobiens peut également être observée dans les infections Les dermatoses

sont utiles - chez les personnes assez âgées pour avec le virus d'Epstein-Barr et Un certain nombre d'infections dermatologiques à
les utiliser - et peuvent réduire la surinfection et concytomégalovirus dans les ditions ont une maladie ulcéreuse orale mani-immunodéprimée.
accélérer la guérison des ulcères. Le rince-bouche fêtes. Diagnostic définitif de
à la benzydamine, s'il est conservé dans la
bouche pendant un certain temps, peut avoir un
effet anesthésiant temporaire, ce qui peut faciliter
l'alimentation pendant la période aiguë.

L'herpès labial récurrent peut être traité


avec de l'idoxuridine dans une solution de
diméthylsulfoxyde (Herpid) ou une crème
d'aciclovir appliquée tôt sur les lésions, bien que
la crème de penciclovir (Vectavir) puisse avoir
une plus grande efficacité. La prudence est
toutefois de mise, car des souches de HSV
codant pour une thymidine kinase résistante à
l'aciclovir ont été signalées. Le médicament peut
sauver des vies dans l'encéphalomyélite
herpétique. Graphique 6. Érythème polymorphe. Bien qu'il y ait généralement une atteinte cutanée (syndrome de Stevens-Johnson),
une variante orale isolée de l'érythème polymorphe peut survenir. L'ulcération est d'apparition aiguë, douloureuse,
L'ulcération intra-orale est une superficielle et irrégulière; souvent toute la muqueuse buccale est impliquée et il y a une croûte sanglante des lèvres
caractéristique de la primar y

www.escriber.com Prescripteur 5 mars 2006 43


La prescription en pratique

Antipaludiques
où l'ulcération est une caractéristique). Les lésions Lupus ery discoïde et systémique

chloroquine, pyriméthamine
extra-orales ne sont pas invariables et les zones thematosus et la maladie du greffon contre l'hôte
de muqueuses non ulcérées présentent ont une apparence clinique très similaire au

Antihypertenseurs généralement des signes de la maladie. On lichen plan lorsqu'ils affectent la muqueuse, tout

bêta-bloquants, méthyldopa
rapporte que le lichen plan oral comporte un faible comme les réactions lichénoïdes (voir figure 5) à
risque de changement malin. une large gamme de médicaments couramment

Antimicrobiens prescrits (voir tableau 3). Le diagnostic est établi

azoles, tétracycline
Les objectifs du traitement sont de convertir par les antécédents, la biopsie et la sérologie et
les régions ulcérées en formes les patients atteints de lichénoïde associé au

AINS asymptomatiques par l'utilisation de médicament

aspirine, phénylbutazone, naproxène


médicaments immunomodulateurs et
puis maintenir le statu quo par une surveillance les lésions répondent généralement à un changement

Hypoglycémies orales régulière et un traitement rapide des rechutes. de médicament.

tolbutamide, chlorpropamide
Les rechutes de lichen plan sont fréquentes et, Érythème polymorphe Érythème
contrairement à la variante dermatologique, la polymorphe (voir figure 6) et le syndrome de

Autre maladie peut être présente pendant plusieurs Stevens-Johnson peuvent

pénicillamine, allopurinol, carbamazépine, lévamisole, lithium, lorazépam


décennies. ont une présentation orale très fleurie et souvent
des «lésions cibles» sur la peau donnent le
Les piliers du traitement sont des stéroïdes diagnostic clinique. Les déclencheurs
Tableau 3. Médicaments provoquant des réactions lichénoïdes (d'après McCartan et McCreary)
administrés par voie topique, intralésionnelle ou, à occasionnels comprennent
l'occasion, par voie systémique. Le maintien d'une Mycoplasme infection ou réactivation du virus de
ces conditions impliquent généralement bonne hygiène bucco-dentaire et d'une bonne santé l'herpès, mais souvent la cause est cryptique.
une sup- dentaire est également important. D'autres stratégies L'érythème polymorphe peut être induit par un
porté par immunofluorescence directe et thérapeutiques, telles que la dapsone, la médicament à partir d'une large gamme de
indirecte. griséofulvine, médicaments. Ceux qui ont un déclencheur
Lichen plan Le lichen plan est une rétinoïdes, topique herpétique bien défini peuvent répondre à
maladie bucco-dentaire courante et est soit ciclosporine, tacrolimus et pimécrolimus, l'aciclovir prophylactique continu à faible dose.
asymptomatique (hyper- sulfasalazine, pentoxi-
formes trophiques, réticulaires et papuleuses) la fylline et le lévamisole ont également été Gamme de schémas thérapeutiques
ou symptomatiques (variantes érosives, essayés avec plus ou moins de succès. de la simple thérapie de soutien au systémique
atrophiques et bulleuses, stéroïde thérapie.
Il est évident d'éviter tout déclencheur
médicamenteux connu.
Les dermatoses cloques Pemphigus,
pemphigoïde, maladie à IgA linéaire (une
variante de la pemphigoïde), épidermolyse
bulleuse acquise
et la dermatite herpétiforme ont un
immunopathogène bien défini
l'esis et le diagnostic se font par
histopathologie immunofluorescente et
sérologie.
Cliniquement, les bulles du pemphigus
sont fragiles et sont rarement vues par voie
intra-orale. Plus de la moitié des patients dans
leur premier épisode de pemphigus vulgaire
ont des lésions intra-orales qui précèdent les
lésions cutanées. Les bulles de la
pemphigoïde bénigne des muqueuses
Graphique 7. Brûlure d'aspirine. Ce patient a eu mal aux dents dans la première molaire inférieure et a laissé le comprimé

d'aspirine se dissoudre au-dessus de la dent, provoquant une brûlure acide avec desquamation de la muqueuse environnante; bien et épidermolyse bullosa
que non présente dans ce cas, une ulcération centrale se produit souvent acquisita sont plus robustes et sont souvent
remplis de sang lorsqu'ils sont vus

44 Prescripteur 5 mars 2006 www.escriber.com


La prescription en pratique

Figure 8. Ulcération au bisphosphonate. Un ulcère de longue date et non cicatrisant de la muqueuse


attachée des mâchoires est présent, avec exposition de l'os sous-jacent hyperminéralisé et
hypovascularisé; ces ulcères posent un problème de prise en charge très important, car l'ablation
chirurgicale de tout séquestre semble aggraver l'ulcération

intact. La maladie à IgA linéaire présente des être utilement surveillés par des mesures du
caractéristiques similaires. La dermatite herpétiforme titre d'auto-anticorps contre le pemphigus.
intra-orale est rarement observée isolément et les

lésions cutanées sont typiques. Membrane muqueuse pem-


Le pemphigus vulgaris est traité avec des phigoïde, épidermolyse bulleuse
stéroïdes systémiques à forte dose avec l'ajout L'acquisita et la maladie à IgA linéaire peuvent
d'azathioprine pour un effet d'épargne répondre aux préparations topiques de stéroïdes,
stéroïdienne. Plus récemment, l'utilisation du mais le patient a parfois besoin d'une courte cure de
tacrolimus ou du mycophénolate mofétil est à stéroïdes systémiques pour une réponse complète
l'étude, car ils sont moins toxiques que au traitement. La maladie à IgA linéaire peut être
l'azathioprine et peuvent être utiles pour les insensible aux stéroïdes, lorsque les médicaments à
patients atteints de TPMT (thiopurine base de soufre sont le traitement de choix.

S-méthyltransférase)
carence. Les patients doivent être surveillés de Il existe une association avec la maladie
manière intensive pour déceler tout effet secondaire cœliaque et les lésions buccales répondent à un
des stéroïdes ou une immunosuppression excessive régime sans gluten ou à la dapsone.
au cours de cette
phase de leur traitement. Angine bulleuse hémorragique
Une fois les lésions cicatrisées, le présente des bulles remplies de sang qui
traitement stéroïdien et la dose apparaissent rapidement, souvent sur le palais mou,
d'azathioprine sont réduits à un niveau à la suite d'un traumatisme minime tel que manger.
d'entretien. Le traitement peut Les patients deviennent

46 Prescripteur 5 mars 2006 www.escriber.com


La prescription en pratique

très alarmé par une sensation d'étouffement. Points clés


l'ulcération est associée au traitement par le
La rupture de la bulle conduit à une ulcération. nicorandil (Ikorel) (voir Figure
Il n'y a pas d'immunopathogenèse • les causes les plus fréquentes d'ulcération buccale 1) et il semble y avoir une réponse à la
sont les traumatismes et la stomatite aphteuse
démontrable; comment- récurrente dose. L'ulcération est ancienne et ne
jamais, certains rapports montrent une association guérira pas à moins que le médicament ne
avec l'utilisation d'inhalateurs de stéroïdes et une • tout ulcère qui ne guérit pas dans les deux soit retiré ou au moins la dose réduite.
semaines suivant le retrait de la cause
mauvaise technique d'inhalation, conduisant au
suspectée doit être biopsié
dépôt de doses élevées de stéroïdes sur le palais L'utilisation généralisée des
mou conduisant à une atrophie muqueuse et une bisphosphonates dans un certain nombre
fragilité capillaire. Ces patients doivent être • certains ulcères sont des manifestations d'une maladie d'indications est maintenant reconnue
systémique ou d'un traitement médicamenteux pour cette
informés de la technique de l'inhalateur et doivent maladie comme une cause sérieuse d'ostéonécrose
se gargariser après l'utilisation de l'inhalateur. des mâchoires, se présentant comme une
• certains médicaments eux-mêmes peuvent
provoquer une ulcération buccale
ulcération de la muqueuse buccale attachée
et une exposition osseuse morte et infectée
• histopathol immunofluorescent (voir figure 8), qui se révèle être un
Ulcération buccale causée par des médicaments ogy est une procédure de diagnostic importante pour les problème de gestion sérieux et très difficile.
Les médicaments eux-mêmes peuvent provoquer troubles de la formation de cloques

une ulcération buccale de plusieurs manières. Ils • des maladies graves telles que le pemphigus ou une tumeur
maligne peuvent se présenter sous forme d'ulcération buccale
peuvent avoir un effet direct, être associés à une
éruption médicamenteuse fixe ou lichénoïde, à une Lectures complémentaires

allergie, à un érythème polymorphe ou être • une thérapie appropriée dépend d'un Maladies buccales et maxillo-faciales. Scully C, Flint
diagnostic précis
chimiquement caustiques et provoquer une brûlure SR, Porter SR, et coll. Londres: Taylor Francis, 2004.

s'ils sont administrés ou pris de manière


inappropriée. La liste des médicaments provoquant des éruptions orales de médicaments lichénoïdes.
éruptions lichénoïdes est présenté dans McCartan BE, McCreary CE. Oral
Maladies 1997; (3): 58-63.
Des brûlures de la muqueuse buccale sont Tableau 3. Bien que certains médicaments soient
Médecine bucco-dentaire en pratique. Lamey PJ,
observées si l'on laisse les bisphosphonates se rarement utilisés de nos jours, étant donné que les
Lewis MAO. Londres: Publications du British
dissoudre dans la bouche plutôt que d'être avalés classes de médicaments provoquant des éruptions Dental Journal, 1992.
entiers, avec de grandes quantités d'eau, assis bien lichénoïdes sont si disparates, il est probable que ces Ostéonécrose de la mâchoire et
droit. Classiquement, les patients souffrant de maux types de lésions soient généralement sous-déclarés bisphosphonates. Maerevoet M, Martin C, Duck
de dents peuvent placer une aspirine sur la dent et sous-reconnus, et la liste complète peut inclure de L. N Engl J Med 2005; 7 (353): 99-102.
affectée et provoquer une brûlure acide de la nombreux nouveaux drogues. L'importance de ce
muqueuse (voir Figure 7). Les médicaments diagnostic est que l'ulcération disparaîtra avec le Orale induite par le nicorandil persitent

cytotoxiques, de par leur nature même, affectent les retrait du médicament ou le changement du ulcération. Healy CM, Smyth Y, Flint SR. Cœur 2004;
90 (7): e38-41.
cellules à division rapide et provoquent une médicament vers une classe différente de
suppression de la moelle osseuse, une perte de médicament pour traiter une affection particulière.
cheveux et une mucite buccale (et autre) et, à dose Le Dr Flint est consultant et maître de
suffisante, une ulcération. conférences à la Dublin Dental School and
Certains médicaments peuvent provoquer Hospital et au Trinity College, Dublin
directement une ulcération buccale. Muqueuse buccale

48 Prescripteur 5 mars 2006 www.escriber.com

Vous aimerez peut-être aussi