Vous êtes sur la page 1sur 18

REPUBLIQUE DU BENIN

*******
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE
*********
UNIVERSITE D’ABOMEY-CALAVI (UAC)
***********
ECOLE POLYTECHNIQUE D’ABOMEY-CALAVI (EPAC)
DEPARTEMENT DE
*******
GENIE MECANIQUE ET ENERGETIQUE (GME)

OPTION : Machinisme Agricole (3ème Année)


COURS : Infrastructure de stockage
THEME

Décortiqueuse de FONIO

Réalisé par : Sous supervision

AGUESSY Odilon Yélognissè Dr. AHOUANSOU Roger

Note Appréciation et observations du professeur

Année universitaire : 2020-2021


PLAN

1. Donnons le nom de l’équipement


2. L’utilité de la machine
3. Dessin de fonctionnement de la décortiqueuse
4. Schéma cinématique
5. Description du principe de fonctionnement de la machine
6. Les principaux réglages sur la machine
7. Comment les réglages se font
8. La maintenance de la machine
9. La périodicité de chaque opération de maintenance
10. Le dessin technique d’ensemble de la machine (avec cotation ; 2 vues et 3D)
11. Le dessin technique de trois (3) principales pièces de la machine
12. Le dessin du châssis
13. Les matériaux de fabrication de la machine
14. L’adaptation de ces matériaux aux normes alimentaires
15. Les machines-outils nécessaires pour la fabrication de la machine
16. Les critères de performance de la machine
17. Les caractéristiques du moteur utilisé sur la machine
18. Calculons le régime des parties fonctionnelles de la machine
19. Le coût de la machine
20. Les forces qui s’exercent sur l’axe principal de la machine

2
1- Donnons le nom de l’équipement
La machine est la décortiqueuse-vanneuse de type Engelberg pour le fonio

2- L’utilité de la machine
La décortiqueuse de fonio est une machine agroalimentaire qui sert au décorticage du fonio.
Elle permet d’enlever la coque (décorticage) du fonio et aussi son vannage.

3- Dessin de fonctionnement de la décortiqueuse


Schéma de principe de fonctionnement

3
Description :
1. Trémie ;
2. Rotor ;
3. Goulotte de sortie ;
4. Palier de roulement ;
5. Poulie menée ;
6. Châssis ;
7. Poulie menant ;
8. Moteur électrique ;
9. Barreaux ;
10. Vis sans fin ;
11. Arbre ;
12. Cyclone de séparation ;
13. Chambre de vannage ;
14. Ventilateur ;
15. Bac de récupération ;

4- Schéma cinématique

4
Description :
0- Bâti (ensemble châssis)
1- Moteur
2- Rotor
3- Ventilateur

5- Description du principe de fonctionnement de la machine


La décortiqueuse de fonio et la décortiqueuse de riz de type ont pratiquement le même principe
de fonctionnement. La décortiqueuse de fonio est constituée : d’un châssis portant l’ensemble
décortiqueuse et vanneuse, d’une trémie, d’un rotor, d’une lame frein, d’une goulotte avec
trappe, d’un ventilateur, d’un cyclone et d’un moteur électrique. Lorsqu’on met le moteur en
marche, il transmet son mouvement de rotation à l’axe qui supporte le tambour portant à la fois
une vis sans fin et des barreaux. Les produits entrés par l’ouverture supérieure de la trémie sont
retenus au sein de celle-ci grâce à la trappe de réglage de débit admit. Lorsqu’on ouvre la trappe
les produits sont convoyés vers les barreaux du tambour par le biais des vis en rotation. Il se
réalise donc le décorticage du fonio sous l’effet du choc et de friction entre les barreaux du
tambour, le produit et la lame frein. La trappe de la goulotte permet de garder les grains à
l’intérieur de la chambre de décorticage pendant un temps donné pour améliorer le taux de
décorticage. Lorsqu’on l’ouvre, le mélange fonio décortiqué, sons et coques est éjectés de la
chambre de décorticage à travers la goulotte vers la chambre de vannage où les grains de fonio
décortiqué sont recueillis en bas à la sortie de la vanneuse et les sons et coques sont aspirés par
le ventilateur et recueillis à la sortie du cyclone. Le cyclone se charge de séparer la poussière
des sons et coques

6- Les principaux réglages sur la machine


Il existe plusieurs réglages sur la décortiqueuse-blanchisseuse de fonio ce qui permet d’obtenir
un produit de qualité. Au nombre ceux-ci nous :

 Réglage du débit d’alimentation à l’aide la trappe de la trémie ;

 Réglage du jeu entre la lame frein et le rotor permettant d’avoir un bon taux décorticage
et moins de brisure ;

 Réglage du taux de décorticage à l’aide la trappe de la goulotte ;

 Réglage de la tension des courroies

5
- Réglage de la vitesse de rotation de la décortiqueuse

7- Comment les réglages se font


 Réglage du débit d’alimentation
Pour régler le débit d’alimentation, on agit sur la trappe de la trémie. Selon le dédit que l’on
souhaite admettre à l’intérieure de la chambre de décorticage, on ouvre partiellement ou
totalement la trappe de la trémie.
 Réglage du jeu entre la lame frein et le rotor
Pour régler le jeu entre la lame frein et le rotor il faut :
 Desserrer les boulons fixant la lame sur son plat ;
 Faire sortie plus la lame ou la faire reculer selon le besoin (la lame
port des trous au blond lui permettant de coulisser facilement) ;
 Resserrer les boulons après être assuré du parallélisme de bord la
lame avec les le rotor ;
 Réglage du taux de décorticage
Pour régler le taux de décorticage, il faut ouvrir ou fermer la trappe de la goulotte à volonté de
manière à laisser séjourner le fonio dans la chambre de décorticage pendant un laps de temps
afin d’obtenir un meilleur taux de décorticage.
 Réglage de la tension de la courroie entre rotor-moteur
Pour régler la tension de la courroie, il faut
 Desserrer les boulons fixant le moteur sur le châssis ;
 Déplacer en translation le moteur sur le châssis selon qu’on souhaite augmenter
ou diminuer la tension de la courroie ;
 Bien resserrer les boulons fixant le moteur sur le châssis après l’étape
précédente ;
 Vérifier la stabilité et l’immobilisation du moteur avant sa mise en marche.

8- La maintenance de la machine
Pour garantie un bon fonctionnement et assurer la disponibilité d’un équipement durant son
cycle de vie l’on procède à différents travaux de maintenance. La décortiqueuse-vanneuse n’est
pas exempté de cette maintenance. Ainsi pour une meilleure performance et une utilisation au
maximum de l’équipement, il faut :

- Graisser les paliers de roulement après chaque 2000 heures d’utilisation de la machine
en vous servant d’une pompe graisseur.
- Contrôler avant chaque utilisation la tension dans les courroies ;
- Vérifier l’état d’usure de la lame frein de la décortiqueuse ;

- Vérifier l’état d’usure des barreaux de décorticage ;

6
- Nettoyer l’intérieur de la machine après chaque utilisation ;

- Vérifier l’état des différents points de fixation.

9- La périodicité de chaque opération de maintenance

Opération de maintenance Périodicité


Graissage des paliers de roulement Après chaque de 2000 heures de travail.
Contrôler la tension dans les courroies Avant chaque utilisation
Vérifier l’état d’usure de la lame frein de
Après chaque jour d’utilisation
la décortiqueuse
Vérifier l’état d’usure des barreaux de
Après chaque jour d’utilisation
décorticage
Nettoyage de l’intérieur de la machine Après chaque utilisation
Vérifier l’état des différents point de Avant chaque utilisation
fixation.

7
10- Le dessin technique d’ensemble de la machine (avec cotation ; 2 vues et 3D)
11- Le dessin technique de trois (3) principales pièces de la machine
 Trémie

10
 Le cyclone

11
 Rotor

12
12- Le dessin du châssis

13
13- Les matériaux de fabrication de la machine
Au nombre des matériaux de fabrication utilisés nous avons :

 La tôle en acier est utilisée pour la fabrication de la trémie, du cyclone et de la chambre


de vannage

 L’aluminium pour la fabrication des poulies

 Fonte pour la fabrication des barreaux et vis sans fin

 Acier pour la fabrication des arbres

14- L’adaptation de ces matériaux aux normes alimentaires


Pour ce concerne l’adaptation des matériaux utilisés avec la norme alimentaire en vigueur nous
pouvons dire que ces matériaux sont adaptés aux normes alimentaires en raison de ce que la
machine effectue un travail primaire (c’est-à-dire que le produit fini subira d’autre
transformation) et en plus de cela les barreaux du rotor et la chambre de décorticage n’ont
aucune réaction chimique sur les grains de fonio.

15- Les machines-outils nécessaires pour la fabrication de la machine


A nombre des machines-outils nécessaires nous avons :

- Le tour : pour la réalisation des poulies, des arbres et axes, du rotor, du tendeur,

- La perceuse : pour la réalisation des différents trous de perçage

- La scie à métaux : pour le découpage des tôles et profilés

- Poste à souder : Pour l’assemblage par encastrement des matériaux.

14
16- Les critères de performance de la machine
Pour juger de la performance de la machine l’on se base sur un certain nombre de critères qui
suivent :

- Débit en décorticage environ 100 à 120 Kg/h ;

- Débit de blanchiment environ 100 à 150 Kg/h ;

- Débit en décorticage-blanchiment environ 60 à 100Kg/h en deux passages ;

- Rendement de décortiqueuse qui varie entre 70 à 75% ;

- Rendement de blanchiment environ 90% ;

- Rendement d’usinage qui varie entre 60 à 65 % ;

- Température de sortie du produit inférieur ou égale 80°C ;

- Taux de cendre qui doit être cendre inférieur à 1% ;

- Taux de sons dans les grains inférieurs à 0.5% ;

- Capacité ;

- Taux de décorticage (> 92 %)

- Taux de blanchiment (> 99.5 %)

- Perte de grains (< 1 %)

17- Les caractéristiques du moteur utilisé sur la machine


La décortiqueuse-Vanneuse de fonio utilise un moteur électrique triphasé dont les
caractéristiques suivent :
 Puissance : 10 HP (Chevaux) soit environ 7,4 KW
 Tension : 380V
 Intensité : 18 A
 Fréquence : 50Hz
 Vitesse de rotation : 1440tr/min
 Couplage : Y
 Protection : IP54
 Standard : JB/T8680.1-1998
 Série : S1
 Isolation : B

15
18- Calculons le régime des parties fonctionnelles de la machine

 Le régime de vis de décorticage


La vitesse de rotation du moteur est 1440 tr/min
𝑁𝑟 𝐷𝑚
D’après la relation du rapport de transmission on a : 𝑅 = 𝑁𝑚 = 𝐷𝑟

Avec
𝑁𝑟 𝑙𝑎 𝑣𝑖𝑡𝑒𝑠𝑠𝑒 𝑑𝑒 𝑟𝑜𝑡𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑑𝑢 𝑟𝑜𝑡𝑜𝑟 (𝑣𝑖𝑠 + 𝑝𝑜𝑟𝑡𝑒 𝑣𝑖𝑠 )
{ 𝑁𝑚 𝑙𝑎 𝑣𝑖𝑡𝑒𝑠𝑠𝑒 𝑑𝑒 𝑟𝑜𝑡𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑑𝑢 𝑚𝑜𝑡𝑒𝑢𝑟 é𝑙𝑒𝑐𝑡𝑟𝑖𝑞𝑢𝑒
𝐷𝑚 𝑙𝑒 𝑑𝑖𝑎𝑚è𝑡𝑟𝑒 𝑑𝑒 𝑝𝑜𝑢𝑙𝑖𝑒 𝑚𝑒𝑛𝑎𝑛𝑡𝑒 (𝑚𝑜𝑡𝑒𝑢𝑟)𝑒𝑡 𝐷𝑟 𝑙𝑒 𝑑𝑖𝑎𝑚è𝑡𝑟𝑒 𝑑𝑒 𝑙𝑎 𝑝𝑜𝑢𝑙𝑖𝑒 𝑚𝑒𝑛é𝑒(𝑟𝑜𝑡𝑜𝑟)

𝑵𝒎 × 𝑫𝒎
𝑵𝒓 =
𝑫𝒓
Données
Nm = 1440tr/min
Dm = 380mm
Dr = 600mm
AN :
1440 × 380
𝑁𝑟 =
600
Nr = 912 tr/min

 La vitesse de rotation de la chambre de vannage


D’après la relation du rapport de transmission on a :
𝑵𝒗 𝑫𝒓
=
𝑵𝒓 𝑫𝒗
𝑁𝑟 𝑙𝑎 𝑣𝑖𝑡𝑒𝑠𝑠𝑒 𝑑𝑒 𝑟𝑜𝑡𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑑𝑢 𝑟𝑜𝑡𝑜𝑟 (𝑣𝑖𝑠 + 𝑝𝑜𝑟𝑡𝑒 𝑣𝑖𝑠 )
𝐴𝑣𝑒𝑐 { 𝑁𝑣 𝑙𝑎 𝑣𝑖𝑡𝑒𝑠𝑠𝑒 𝑑𝑒 𝑟𝑜𝑡𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑑𝑢 𝑣𝑒𝑛𝑡𝑖𝑙𝑎𝑡𝑒𝑢𝑟 𝑑𝑒 𝑙𝑎 𝑐ℎ𝑎𝑚𝑏𝑟𝑒 𝑑𝑒 𝑣𝑎𝑛𝑛𝑎𝑔𝑒
𝐷𝑟 𝑙𝑒 𝑑𝑖𝑎𝑚è𝑡𝑟𝑒 𝑑𝑒 𝑝𝑜𝑢𝑙𝑖𝑒 𝑚𝑒𝑛𝑎𝑛𝑡𝑒 (𝑟𝑜𝑡𝑜𝑟)𝑒𝑡 𝐷𝑣 𝑙𝑒 𝑑𝑖𝑎𝑚è𝑡𝑟𝑒 𝑑𝑒 𝑙𝑎 𝑝𝑜𝑢𝑙𝑖𝑒 𝑚𝑒𝑛é𝑒

𝑵𝒓 × 𝑫𝒓
𝑵𝒗 =
𝑫𝒗

16
Données
Nr = 912 tr/min
Dr = 600 mm
Dv = 115mm
912 × 600
𝑵𝒗 =
115

Nv = 4758,26 tr/min

19- Le coût de la machine

Désignation Quantité Prix unitaire Prix total (FCFA)


(FCFA)
Cornière 20×3×24 10m 3400 34.000
Boulon M8 12 100 1200
Boulon M12 15 250 3750
Boulon M20 8 350 2800
Roulement 4 4000 16000
Poulie de 115 1 6000 6000
Poulie 380 1 10000 10000
Poulie à deux 1 20000 20000
gorges de 600
Courroie 3 3000 9000
Acier rond Ø70 1.5 m 35000 52500
Fer rond Ø100 1.5m 18000 27000
Tôle noire 25/15 2 feuilles 30000 60000
Moteur 1 200000 200000
Coût d’usinage - 50000 50000
Coût de soudure - 65000 65000
Montant total 523.250

Déterminons le coût de la réalisation


Nous prévoyons 8h par jour durant 2 semaine avec un montant horaire est de 1500FCFA
Alors on a CB = 1500×2×7×8 = 168.000 FCFA

Le coût global de la machine


CG = 523.250 + 168.000 = 691.250 FCFA

17
CG = 691.250 FCFA

20- Les forces qui s’exercent sur l’axe principal de la machine


 Modélisation du rotor

Le rotor est soumis aux action suivantes :

- Le couple du moteur Cm

- Le couple résistant 𝐶𝑟

- Contrainte de cisaillement F

18

Vous aimerez peut-être aussi