Vous êtes sur la page 1sur 11

Université Abdelmalek Essaâdi

Faculté des Sciences juridiques Economiques et Sociales


de Tétouan

Audit général- Cas d’application


LEF: Economie et Gestion
Parcours: Gestion
Professeur: M. Siraj El aaroubi
Année universitaire: 2019/2020
Application n°1:
Indiquez pour chacune des situations suivantes si elle fait partie de la responsabilité de
l’auditeur ou de la direction de l’entreprise (avec justification précise):
1. Le contrôle interne présente plusieurs faiblesses qui réduisent son efficacité pour la
protection du patrimoine de l’entreprise;
2. Les comptes de l’entreprise ne sont pas élaborés selon les normes comptables
applicables;
3. L’évaluation du contrôle interne de l’entreprise n’a pas identifié les faiblesses de
celui-ci;
4. Le dossier permanent n’inclut pas les dernières modifications de l’organigramme de
l’entreprise réalisées il y a deux ans.
Application n°1: éléments de réponse

Situations Responsabilité Justifications

C’est la direction de l’entreprise qui est responsable de la définition, de la mise en


De la direction de œuvre et de la supervision des mesures de contrôle interne afin d’atteindre un
1
l’entreprise certain nombre d’objectifs. Parmi ces objectifs on trouve notamment la protection
du patrimoine de l’entreprise.
De la direction de L’élaboration des comptes selon les normes comptables en vigueur est la
2 l’entreprise responsabilité du service comptable et financier de l’entreprise, qui à son tour fait
partie de la direction de l’entreprise.
C’est à l’auditeur d’évaluer l’existence et la mise en œuvre du contrôle interne afin
3 De l’auditeur
de s’assurer qu’il est adapté et efficace.

L’auditeur doit procéder à la constitution du dossier permanent dès la phase de


4 De l’auditeur prise de connaissance générale de l’entreprise, et doit prendre en compte bien
évidemment toute modification concernant ses éléments constitutifs.
Application n°2:
L’entreprise « Delta SA » fabrique et commercialise des fromages à base de lait de chèvre. Vous avez déjà
audité les comptes de l’entreprise correspondant à 2017 et vous êtes chargé(e) d’auditer aussi ceux de 2018.
Considérez les données suivantes :
D1: En 2018 l’entreprise a étendu ses activités à la fabrication et commercialisation de biscuits.
D2: Dès le début de 2018 l’entreprise a modifié le système de supervision : il y a un superviseur pour
chaque 30 opérateurs au lieu d’un superviseur pour chaque 50 opérateurs en place depuis la création de
l’entreprise.
D3: Vous (auditrice/auditeur) décidez de vérifier toutes les factures du fournisseur le plus important (lors de
la mission d’audit relative aux comptes de 2017, vous avez vérifié juste un échantillon).
D4: L’accès aux laboratoires de l’entreprise est strictement limité au personnel directement impliqué dans la
recherche et développement.
D5: Le manuel des procédures a été révisé pour clarifier son contenu et des formations ont été réalisées pour
expliquer les changements au personnel.
D6: L’entreprise a participé pour la première fois dans des marchés publics (réalisation de projets pour des
ministères et des collectivités locales)
Travail à faire:
Pour chacune des six données de D1 à D6, précisez quel type de risque d’audit est concerné en indiquant
aussi si le risque a diminué ou augmenté. Justifiez vos réponses.
Application n°2: éléments de réponse

Type de Evolution
Données risque du risque justifications
d’audit d’audit
Il s’agit d’un risque lié à l’entreprise et plus précisément à son activité. L’extension de
Risque
1 A augmenté l’activité de l’entreprise à de nouveaux produits et nouveaux marchés peut engendrer plus
inhérent
de risque.
Risque de Il s’agit d’un risque lié au système de contrôle interne. La supervision est plus efficace avec
2 A diminué
contrôle 1 superviseur pour chaque 30 opérateurs. Par conséquent, le risque a été réduit.
Risque de C’est un risque lié aux travaux mis en œuvre par l’auditeur. La vérification de toutes les
3 non A diminué factures du fournisseur le plus important permettra de réduire le risque de non détection des
détection erreurs.
Il s’agit d’un risque lié au système de contrôle interne, plus précisément au système
Risque de
4 A diminué d’organisation. Avec la description des fonctions et la séparation des tâches, le contrôle
contrôle
interne deviendra plus performant et le risque sera réduit.
Le risque est lié au contrôle interne de l’entreprise. La révision du manuel des procédures et
Risque de
5 A diminué l’organisation de formations au profit du personnel permettra de renforcer le contrôle
contrôle
interne et par conséquent diminuer le risque afférent.
Risque Il s’agit d’un risque lié à l’activité de l’entreprise. En participant à des marchés publics,
6 A augmenté
inhérent l’entreprise confrontera de nouveaux risques liés à son nouveau marché.
Application n°3: En considérant les données suivantes, dégager les principales incohérences et anomalies
Eléments Année 2013 Année 2014
Actif
Immobilisations Corporelles 3 000 4 000
Immobilisations financières 450 120
Clients 500 900
Provisions 40 40
Stocks 1 500 1 400
Banque 600 200
Passif
Capital 2 000 2 000
Réserves 900 1 260
Dettes auprès des établissements de crédit 400 700
Fournisseurs 500 400
CPC (Comptes de produits et charges)
Ventes 9 000 9 900
Achats 6 700 8 200
Dotations aux amortissements 300 300
Intérêts 60 40
Résultats 180 370
Application n°3: éléments de réponse
Les principales incohérences et anomalies qu’on peut dégager sont les suivantes:
1) Les immobilisations augmentent avec une stagnation anormale des amortissements;
2) Une diminution anormale des titres de participation sans avoir des titres de placements
;
3) Une augmentation des créances clients sans constatation des provisions pour créances
clients (stagnation des provisions);
4) Les achats augmentent plus que les ventes alors que les stocks ont diminué;
5) Les dettes de financements augmentent et les charges financières ont diminué;
6) Une augmentation anormale des réserves d’un montant de (1260-900=360) alors que le
résultat de 2013 est de 180.
Application n°4: La société « A » est spécialisée dans la vente aux particuliers de produits
électroménagers. Les données financières de la société « A » sont détaillées comme suit :

Bilan de la société « A »
Actif Passif
Immobilisations corporelles 1 000 Capitaux propres 700
Stocks 500 Provisions 100

Créances clients 0 Emprunts LT 300


Trésorerie 500 Emprunts CT 100
Dettes fournisseurs 800

Total 2 000 Total 2 000

Question : Quels sont selon vous les cycles significatifs de la société A ?


Application n°4: éléments de réponse
A la lecture des données bilancielles, il apparaît qu’à l’actif, les immobilisations
corporelles sont significatives, celles-ci représentant 50% du bilan. Par ailleurs, les stocks
sont également significatifs puisqu’ils représentent 25% du total bilan ainsi que la
trésorerie.
Au passif, les dettes fournisseurs (40% du total bilan) et les emprunts (20% du total bilan)
sont significatifs. Seules les provisions (5% du total bilan) ne sont pas significatives.
Ainsi, au bilan, les postes suivants sont significatifs : immobilisations corporelles, stocks,
trésorerie, dettes fournisseurs, emprunts.
Il est à noter l’absence de créances clients du fait de l’activité de la société (vente aux
particuliers de produits électroménagers donc paiement des clients dès l’achat).
Application n°5:
C’est votre première mission d’audit de l’entreprise ALPHA. Pour auditer le cycle achat
au sein de cette entreprise vous effectuez les activités suivantes:
a) rédiger un texte qui décrit la procédure d’achat;
b) Établir une grille d’analyse afin de dégager les points forts et les points faibles du
cycle achat;
c) réaliser une rencontre avec le responsable achat et lui poser un ensemble de questions
relatives à la procédure d’achat;
d) réaliser un dessin qui représente la procédure d’achat.
Travail à faire:
1. Indiquez pour chaque activité l’outil ou la technique utilisée et la catégorie à laquelle il
appartient ( approche par question/ approche par description/ approche par
vérification).
2. Indiquez dans quel ordre vous effectuez ces activités en justifiant votre réponse.
Application n°5: éléments de réponse
1)

Activités Outils ou techniques Catégories

a mémorandum Approche par description

b questionnaire de contrôle interne Approche par questions

c entretiens ou interviews Approche par questions

d diagramme de circulation Approche par description

2) c/a/d/b
En suivant les étapes d’évaluation du contrôle interne, l’auditeur doit commencer par la
prise de connaissance du cycle à auditer à travers des entretiens avec les responsables.
L’auditeur devrait procéder par la suite à la description des procédures via des techniques
de description à savoir le mémorandum et le diagramme de circulation. Finalement, il doit
recourir au questionnaire de contrôle interne pour dégager les points forts et les points
faibles du cycle.