Vous êtes sur la page 1sur 6

Université Assane Seck de Ziguinchor

•••••••• ••••••••
METHODOLOGIE DU MEMOIRE

Dr. Souleymane MBAYE

Maître de Conférences titulaire

Département: Economie et Gestion

MODULE 1 : COMMENT CHOISIR UN SUJET ET ELABORER UN


PROJET DE RECHERCHE

OBJECTIFS SPECIFIQUES DU MODULE :


Au terme de ce module, l’apprenant doit être capable :
1. Identifier un problème de recherche pertinent
2. Choisir un sujet de recherche en utilisant la méthode indirecte ou directe
3. Formuler la question de recherche en respectant les critères de clarté, de
faisabilité et de pertinence
4. Elaborer un projet de recherche

INTRODUCTION
Une des premières difficultés auxquelles sont confrontés les étudiants, particulièrement ces de
la Licence Sciences économiques et de Gestion de l’UASZ, c’est le choix du sujet de leur
mémoire. C’est un choix qui doit être réfléchi en mettant en avant particulièrement les
exigences liées à la pertinence du sujet et surtout sa faisabilité. Comme c’est un choix qui n’a
pas facile, l’idéal c’est de commencer à y réfléchir pendant les vacances de l’année qui précède

1
votre passage en L3 (les problèmes les acteurs économiques- ménages, agriculteurs, artisans,
commerçants, entreprises, banquiers de votre localité peuvent vous inspirer)

I- LE CHOIX DU SUJET

A- DEFINITION DU SUJET
D’habitude le professeur ou comme en philo à l’examen du BAC on vous demande réfléchir
sur un thème. Il arrive aussi dans certains départements qu’une liste de sujet soit proposée aux
étudiants. Mais souvent c’est à vous de choisir le sujet sur lequel vous voulez travailler
Le sujet d’un mémoire se présente comme un énoncé avec des mots-clés qui répondent souvent
à certaines questions : qui ? quoi ? où ? quand ?.

Exemples de sujet de mémoire :


Economie : Impact de l’innovation (quoi) sur la croissance au Sénégal (où) entre 1960 et
2018 (quand) ?

Gestion : Évaluation de la performance globale (quoi) du Réseau des Caisses populaires


d’épargne et de crédit de Guinée (qui) de 2005 à 2009 (quand ?)

B- QUEL SONT CRITERES DE CHOIX D’UN SUJET

Le choix d’un sujet de mémoire doit répondre à un certain nombre de critères à :


1. Le sujet doit intéresser le chercheur et être bien circonscrit (éviter les sujets trop
larges et imprécis ou qui ne sont pas à vote portée) (intérêt communauté).
2. La documentation doit être accessible, matériellement à la portée. Il faut
impérativement prendre en considération le temps imparti (en licence, le mémoire doit
être rendu à la fin du second semestre, en principe en fin juillet
3. Les données doivent être accessibles ou pouvoir être collectées et traitées dans le
temps imparti : mois de juillet en principe)
4. L’étudiant doit être en mesure de traiter la méthodologie pour laquelle il a opté (liée
aux objectifs et aux hypothèses).

C- PAS DE RECHERCHE SANS PROBLEME, SANS QUESTIONNEMENT


Au commencement d’une recherche on a souvent une idée vague du problème que l’on veut
étudier (ex. le développement de sa région, l’immigration, l’impact de la microfinance, l’accès
aux soins de santé des populations) mais pas ne sait comment nous y prendre.
• Recherche = questionnement, un problème à résoudre (souvent expliquer un
phénomène).

Mais toute recherche part d’un questionnement, d’un problème à résoudre. Ce problème
concerne :

D- DEUX METHODES POUR TROUVER UN SUJET

 La méthode indirecte : Domaine /Thème /Problème

2
 un domaine : Economie : pêche/industrie/agriculture
Gestion : Banque/ Entreprises commerciales/ Bourse/ audit/
Marketing/ GRH
 Thème : Ex : Gestion : Motivation du personnel (GRH)
EX : Economie : L’amélioration des rendements

 Une zone d’étude : Monde/Europe/l’Afrique/Le Sénégal/La région de Ziguinchor

 Concerne une question de départ, un problème identifié au départ : c’est l’idée de


recherche

 La méthode directe : partir directement d’un problème identifié

E- LA PROBLEMATIQUE (PROVISOIRE)

Aide méthodologique
QOQCCP Description Questions à se poser
Quels sont les problèmes posés par le thème que
Permet l’identification de la j’ai choisi ? Quel est le problème pertinent dont
Quoi ?
problématique (provisoire) on peut apporter une réponse par une recherche
scientifique ?
Le sujet peut concerner des Qui est concerné par le problème ? Les paysans
acteurs ou entités : des de.., les commerçants de…, l’entreprise X, la
ménages, une ou des mairie de….(peut concerner aussi une ou des
Qui ?
entreprises, des producteurs nations)
(agriculture), des Est-ce je pourrais avoir les informations les
consommateurs, etc. concernant ?
Quelle zone dois-je étudier en fonction des
Le sujet peut porter sur une données à collecter ou disponibles
Où ? zone géographique bien (pays/région/commune
déterminée /Ville/Village/Quartier), en fonction du temps,
des moyens financiers ?
Quelle est la période la plus pertinente pour une
Le sujet de recherche peut
recherche de ce genre (ex : 1980-2017, 2018,
concerner une période
Quand ? etc.) et pour laquelle je dispose de données ?
temporelle (ex : 1980-2017,
Pour quelle période je recueillir des informations
ou une année (ex : 2018),
(ex : enquête). Le choix doit être justifié
La réponse à la problématique sera-t-elle obtenue
La méthodologie doit être par une recherche quantitative ou qualitative ou
Comment ? présentée de manière détaillée les deux ? Comment obtenir des données (base
dans un mémoire de données, enquête) ? Comment les traiter
(méthode statistique, méthode économétrique
Quel est le coût associé à l’obtention des
Une recherche nécessite très informations indispensables à ma recherche ? Me
Combien ? souvent des moyens faudra-t-il avoir une base de données ? Sera-t-
financiers, une logistique, etc. elle gratuite ou payante ? Ou faudra-t-il faire une
enquête de terrain, ce qui suppose des moyens ?

3
Une recherche doit forcément Quel devrait être l’objectif général de ma
se fixer des objectifs dont recherche ? Quels seront éventuellement les
Pourquoi ? l’atteinte sera vérifiée par le objectifs spécifiques ? Est-ce que je pourrais les
jury ou le correcteur du atteindre par les résultats que donneront mes
mémoire recherches d’ici le mois de juillet

Conseil : Le sujet doit être délimité : la principale erreur des étudiants c’est
de choisir un sujet trop vaste

A cette étape chaque étudiant doit vérifier si son choix est correct (TD)

II - COMMENT FORMULER LA QUESTION DE RECHERCHE


La question de recherche doit obéir à un certain nombre de critères dont : la clarté (précision
et la concision de la formulation de la question, la faisabilité (le travail est-il réalisable ?) et la
pertinence (intérêt théorique ou pratique).
A- Les qualités de clarté :
NB : questions tirées du cours de F Cabral (FASEG)
 Question 1 : Quel est l’impact des changements dans l’aménagement territorial sur la vie
des habitants ? (manque de précision)

 Question 2 : Quelles sont les causes de la baisse de performance de l’industrie touristique


sénégalaise au cours de la décennie passée ?

 Question 3 : Dans quelle mesure le souci de maintenir l’emploi dans le secteur rural
explique-t-il la décision d’entreprendre de grands travaux publics destinés non seulement à
soutenir ce secteur mais aussi à diminuer les risques de conflits sociaux ? (longue et trop
embrouillée)

 La question 1 est trop vague. De quels types de changements s’agit-il ? Qu’est-ce qu’il
faut entendre par « vie des habitants » (vie professionnelle, familiale ou sociale, mobilité, etc.).
La liste pourrait s’allonger de toutes les interprétations possibles tellement la question est floue
et informe peu sur les intentions précises de son auteur.
Il convient donc de formuler la question de façon précise de sorte à ce qu’elle ne prête pas à
confusion. Il est dès lors utile de définir clairement les termes et concepts de la question de
départ. Le chercheur débutant devrait s’efforcer d’être aussi limpide que possible dans la
formulation de la question de départ.

Une façon simple de s’assurer de la clarté de sa question est de procéder à un test.


Formulez votre question de départ devant un groupe de condisciples, gardez-vous de la
commenter ou d’en exposer le sens puis de recueillez les avis sur la façon dont chacun l’a dont
chacun l’a compris. Vous pouvez vous satisfaire de sa formulation lorsque les interprétations
convergent et correspondent à votre intention. Une question peut être précise et compris et
comprise de la même façon par chacun sans pour autant être confiné à un problème simpliste
ou très marginal.
 Il en est ainsi de la question 2 qui est précise puisque chacun la comprendra de la même
façon.
4
 En revanche, la question 3 est longue et embrouillée. Il est difficile dans cette question
de percevoir ce que l’auteur cherche à cerner en priorité. Elle comporte des suppositions et la
question se dédouble. Pour être comprise sans difficulté, cette question devra être formulée de
façon univoque et concise.
En règle générale, une question de départ doit être précise et concise pour
être traitée.

B- Les qualités de faisabilité (connaissance, ressources : temps, argent)


Question 4 : Quel est l’écart de compétitivité entre les économies de l’Afrique et l’économie
Chinoise ?
Une telle recherche relève manifestement d’une trop grande ambition. Or un chercheur fait
face à de multiples contraintes. En formulant sa question de départ, un chercheur doit s’assurer
que ses connaissances de même que ses ressources en temps, en argent et en moyens
logistiques lui permettront d’apporter une réponse appropriée. Les marges de manœuvre sont
différentes entre un centre de recherche ou des chercheurs aguerris et un chercheur qui ne
disposent pas de ressources limitées.
Pour être bien traitée, une bonne question de départ doit être réaliste c’est-à-dire être en
adéquation avec les ressources personnelles, matérielles et techniques du
chercheur.

C- La Pertinence
Elles sont inhérentes au domaine dont relève la question de départ.

Question 5 : La manière dont la fiscalité est organisée au Sénégal est-elle socialement juste
?
Cette question n’essaie pas d’analyser le système fiscal à l’aide d’une démarche positive. Elle
émet un jugement moral sur ce système; ce qui relève d’une démarche normative. La
confusion entre l’analyse et le jugement de valeur est assez courante en sciences sociales et
n’est pas toujours facile à déceler. Une question est du domaine du normatif lorsque la réponse
qu’on y apporte n’a de sens que par rapport au système de valeurs de celui qui la formule. La
formule qui consiste à appliquer une imposition proportionnelle au revenu sera considérée
comme juste par ceux qui y adhèrent et injuste par ceux qui estime que de cette manière le fisc
leur extorque bien plus qu’aux autres le fruit de leur travail, de leur talent et des risques qu’ils
ont encourus. Qu’un projet de recherche réponde à un souci d’ordre éthique n’est point le
problème. Le chercheur doit plutôt s’efforcer d’aborder les phénomènes économiques en termes
d’analyse et non de jugement moral et conduire sa recherche avec rigueur en veillant à clarifier
les options possibles et à contrôler les implications possibles. C’est là une condition de sa
crédibilité et donc de l’impact éthique qu’il escompte de ces travaux. En conséquence, la
rupture d’avec les préjugés et un recul vis-à-vis de ses propres valeurs sont attendus du
chercheur.
Question 6: Les individus âgés sont plus touchés par la pauvreté que les jeunes ?
A priori, on peut penser qu’une telle question ne requiert qu’une réponse purement descriptive
qui s’appuierait sur des tableaux, graphiques construits à partir de données. Si l’intention du
chercheur ne se limite qu’à cela sans essayer de comprendre les sources de cette disparité,
l’objectif de la recherche est trop peu ambitieux. De nombreux projet de recherche qui se
présente à première vue comme descriptive n’impliquent pas moins une analyse plus fine des
phénomènes économiques étudiés. Dans ce cas-ci, l’analyse descriptive pourrait n’être qu’une
étape préalable du travail consistant à discerner les facteurs à l’origine de cette disparité. Une

5
analyse plus raffinée pourrait permettre de faire le lien de façon analytique entre cet écart de
pauvreté et des facteurs identifiés comme importants.

La réflexion sur la pertinence de la question de recherche permet d’alimenter la partie Intérêt


du sujet (ce que votre recherche peut apporter sur le plan théorique mais aussi en termes de
politiques économiques)

En définitive, il est important pour un chercheur débutant de s’efforcer d’énoncer son projet de
recherche sous la forme d’une question de départ à l’entame du travail. Cette question de
départ sert de fil conducteur à tout travail de recherche. A cette fin, elle devra satisfaire
les exigences de clarté, de faisabilité et de pertinence.
Le sujet du sujet ne doit donc pas être le fruit d’un hasard, mais doit être le résultat d’un travail
sérieux qui forcément prend du temps. Choisir c’est se documenter, c’est prendre des contacts,
c’est réaliser un bilan intermédiaire, c’est entreprendre des démarches multiples et diverses.
Pour résumer :
- Le sujet doit intéresser l’auteur,
- Les sources doivent être accessibles : consultables ou achetables et les moyens financier
disponibles (population mère
- Les sources doivent être traitables : exploitables, et avoir les ressources intellectuelles pour
les traiter
- Vous devez être en mesure de maîtriser la méthodologie que vous retenez

A cette étape chaque étudiant doit vérifier si sa problématique de recherche est


correctement formulée (TD)

Encadré :
Rupture en science sociale : rompre avec les préjugés les fausses évidences qui nous donnent
l’illusion de comprendre les choses
Construction : possible qu’en référence à un système conceptuel organisé (théories)
Constatation : une proposition n’a droit au statut scientifique que si elle est susceptible d’être
vérifiée par des informations sur la réalité concrète.

III ELABORER UN PROJET DE RECHERCHE


(VOIR FICHIER PDF)