Vous êtes sur la page 1sur 75

Hématologie

H.QCM : 691 q, 37 p

[1] retrouve: A - Amygdale


A - Insuffisance respiratoire B - Parenchyme pulmonaire
Un des cinq facteurs suivants B - Céphalées C - Cortex cérébral
de coagulation nest pas C - Adénopathies superficielles D - Rein
vitamino K-dépendant. Lequel? D - Hémorragies E - Testicule
A - Prothrombine (Il) E - Thrombose vasculaire [9]
B - Proconvertine (VII)
C - Proaccélérine (V) [6] Une des propositions suivantes
D - Globuline antihémophilique concernant les leucémies
B (IX) Parmi ces diverses affections, aigués
E - Facteur Stuart (X) certaines ne s’accompagnent myéloblastiques est exacte:
[2] habituellement pas de A - Létude cytogénétique met
thrombopénie, laquelle souvent en évidence une
Quelle est la fréquence de (lesquelles)? trisomie 21 B - Les atteintes
survenue dune transformation 1 - Leucémie aiguê méningées et testiculaires sont
aigué dans la myéloblastique les deux localisations
leucémie myéloïde chronique? 2 - Maladie de Willebrand extrahématopoiétiques les plus
A-5% 3 - Anémie de Fanconi fréquentes
B - 15 % 4 - Purpura rhumatoide C - Elles peuvent être induites
C - 35 % Compléments corrects : 1,2,3A par des chimiothérapies de type
D - 50 % 1,3B 2,4=0 4=D 1,2,3,4E alkylants
E - 80 % [7] D - Il n’y a jamais de bâtonnets
[3] d’Auer dans cette forme
Un homme de 60 ans est cytologique
Le temps de Quick explore hospitalisé en urgence pour E - Aucune des propositions
l’activité de plusieurs facteurs céphalées et douleurs n’est exacte
de l’hémostase. Parmi les rétro-sternales avec épistaxis. [10]
séries suivantes de facteurs, L’hémogramme fait la veille est le
indiquez laquelle correspond au suivant: Parmi les tests de coagulation
temps de Quick: - Hémoglobine : 21 g /100 ml suivants, quel est celui que l’on
A - Il - VII - IX - X - Hématocrite : 69% doit utiliser en pratique pour
B - I - Il - V - VIII Plaquettes - Globules rouges: 7 500 surveiller un traitement par
C - VIII - IX - Xl - XII 000/mm3 l’héparine?
D - I - V - VII - X - Globules blancs: 18 000/mm3 A - Thrombotest d’Owren
E - VII - IX - XI - XII - Plaquettes : 600 000/mm3 B - Temps de céphaline-Kaolin
[4] Quelle attitude thérapeutique C - Temps de Quick (taux de
parmi les suivantes conseillez- Prothrombine)
La présence d’un purpura vous en urgence? D - Temps de saignement
vasculaire se rencontre A - Chloraminophène: 6 E - Thromboélastogramme
habituellement au cours dune comprimés /jour
A - Septicémie à B - Misulban : 4 comprimés /jour [11]
méningocoque C - Plasmaphérèses
B - Aplasie médullaire D - Saignées Indiquez la (les) affection(s)
C - Endocardite lente d’OsIer E - Transfusion de sang frais s’accompagnant d’ordinaire
D - Hémophilie [8] dune splénomégalie A -
E - Purpura rhumatoïde Agranulocytose
[5] Parmi les 5 localisations médicamenteuse
primitives suivantes des B - Anémie de Biermer
Parmi les conséquences d’une lymphomes malins non C - Maladie de Vaquez
polyglobulie primitive (ou hodgkiniens, quelle est la plus D - Purpura thrombopénique
maladie de Vaquez), on fréquente idiopathique
1
E - Maladie de Minkowski- [16] D - Diminution du facteur I
Chauffard (fibrinogène)
[12] Parmi les critères suivants, E - Augmentation des produits
indiquez lequel ne fait pas partie de dégradation de la fibrine
On reconnait comme cause(s) du tableau [20]
daplasie médullaire? habituel du purpura
A - Traitement par le thrombopénique idiopathique Un malade atteint
Chloramphénicol A - La thrombopénie est la seule dagranulocytose a été traité
B - Exposition professionnelle anomalie de Ihémogramme dans un passé récent par les
au risque benzénique B - Présence dune médicaments suivants,
C - Insuffisance rénale splénomégalie lequel(lesquels) peut(peuvent)
chronique C - Augmentation du nombre être incriminés?
D - Cancer métastatique de la des mégacaryocytes médullaires 1 - Des corticoïdes
moelle D - Diminution de la durée de vie 2 - De la phénylbutazone
E - Hépatite virale des plaquettes marquées par le 3 - Une corticostimuline
[13] rad ioch rome 4 - De la noramidopyrine
E - Présence dun taux augmenté Compléments corrects : 1,2,3A
Le temps de céphaline avec dlgG à la surface des plaquettes 1,3B 2,4=0 4=D 1,2,3,4E
activateur est nettement allongé [17]
en cas de: [21]
1 - Afibrinogènémie Parmi le(s) caractère(s)
constitutionnelle suivant(s) quel(s) est (sont) celui Devant une carence en
2 - Hémophilie A ou B (ceux) rencontré(s) au cours vitamine B 12, indiquer la seule
3 - Traitements anticoagulants dune anémie hémolytique auto- anomalie qui ne soit jamais en
par antivitamines K à dose immune? cause
efficace A - Microcytose A - Absence de sécrétion du
4 - Purpura thrombopénique B - Test de coombs positif facteur intrinsèque par gastrite
idiopathique C - Diminution du fer sérique atrophique
Compléments corrects : 1,2,3A D - Augmentation du nombre B - Infestation par le
1,3B 2,4=0 4=D 1,2,3,4E des réticulocytes bothriocéphale
[14] E - Bilirubine libre augmentée C - Maladie de liléon
[18] D - Insuffisance hépatique
Quel est, parmi les E - Gastrectomie totale
médicaments suivants, celui qui La lésion purpurique peut [22]
est susceptible de répondre à une ou plusieurs des
potentialiser l’action des caractéristiques suivantes Un allongement du temps de
antivitamines K? A - Aspect pétéchial ou Quick peut sobserver dans
A - Phénobarbital ecchymotique A - Maladie de Willebrand
B - Aspirine B - Disparition à la pression des B - Hémophilie A majeure
C - Pénicilline téguments C - Hémophilie B majeure
D - Codéine C - Evolution par les teintes D - Héparinothérapie à dose
E - Cholestyramine bleues, verdâtres puis jaunes curative
[15] D - Respect de la rétine E - Aucune de ces
E - Localisation cutanée ou circonstances
L’observation de cellules de muqueuse [23]
Sternberg est indispensable au [19]
diagnostic de: Le mécanisme
A - La maladie de Kahler Dans une forme typique de physiopathologique
B - La maladie de Hodgkin coagulation intravasculaire dimmunisation foeto-maternelle
C - Le lymphome de Burkitt disséminée on observe dans le système rhésus est lié
D - La leucémie à A - Thrombopénie A - Au passage de leucocytes
tricholeucocytes B - Abaissement du facteur VII foetaux dans la circulation
E - La leucémie myéloblastique (proconvertine) maternelle
C - Abaissement du facteur X B - Au passage d’hématies
(facteur stuart) maternelles dans la circulation
2
foetale Indiquez la(les) proposition(s) A - Maintenir la même dose
C - Au passage d’hématies exacte(s) à propos des leucémies B - Diminuer la dose
foetales dans la circulation aiguès C - Augmenter la dose
maternelle myéloblastiques: D - Arrêter le traitement
D - Au passage d’anticorps A - Elles se rencontrent E - Passer aux anti-agrégants
maternels dans la circulation préférentiellement avant 15 ans plaquettaires?
foetale B - Elles peuvent s’accompagner
E - Au passage de bilirubine d’un chiffre de leucocytes normal [31]
dans la circulation maternelle C - Elles sont rarement
[24] tumorales sur le plan clinique Au cours dune anémie
D - Certaines cellules blastiques microcytaire par saignement
Un homme de 56 ans consulte peuvent comporter des corps dont la cause est traitée et qui
pour anémie. Les premiers d’Auer dans leur cytoplasme recoit un traitement martial,
résultats E - La coloration cytochimique quelle est lanomalie témoin de
hématologiques sont les des myéloperoxydases est la carence martiale qui persiste
suivants habituellement positive dans les le plus longtemps?
Hématies : 2 M/mm3 cellules blastiques A - Diminution du nombre de
Hématocrites : 24 % [28] globules rouges par mm3
Hémoglobine : 8g1100 ml B - Diminution de Ihématocrite
Il existe une anémie: Tous les facteurs suivants sont C - Diminution de la
A - Normochrome normocytaire diminués au cours d’un concentration de Ihémoglobine
B - Normochrome microcytaire traitement par les anticoagulants D - Diminution de la
C - Hypochrome microcytaire antivitamine K, sauf un. Lequel ? concentration du fer sérique
D - Normochrome macrocytaire A - Prothrombine Il E - Augmentation de la
E - Aucune de ces propositions B - Proaccélérine V sidérophiline
n’est exacte C - Proconvertine VII [32]
[25] D - Facteur Stuart X
E - Facteur Antihémophilique B, Parmi les facteurs de la
Indiquez la(les) affection(s) IX coagulation dont la synthèse
saccompagnant habituellement [29] dépend de la vitamine K, vous
d’une retenez:
splénomégalie: Quand une maladie de Hodgkin A - Le fibrinogène
A - Maladie de Vaquez est traitée par radiothérapie B - La prothrombine
B - Anémie de Biermer isolée, à étalement et C - La proaccélérine
C - Agranulocytose toxique fractionnement classiques, quelle D - La proconvertine
D - Maladie de Minkowski- est la dose habituellement E - Le facteur anti-
Chauffard nécessaire pour obtenir hémophilique A
E - Hémophilie A majeure l’éradication dans le volume [33]
irradié?
[26] A - 10 grays Chez un sujet polyglobulique
B - 20 grays (mesure isotopique), quel(s) est
Indiquez, parmi les affections C - 30 grays (sont) parmi les signes
suivantes, celle(celles) D - 40 grays suivants, celui (ceux) à retenir
s’accompagnant d’un E - 50 grays en faveur de diagnostic de la
allongement du temps de [30] maladie de
saignement: Vaquez:
A - Purpura rhumatoïde Monsieur X, 55 ans, 60 kg, opéré A - Erythrose du visage
B - Maladie de Willebrand 6 jours plus tôt, a constitué une B - Céphalées fréquentes
C - Hémophilie B majeure thrombophlébite. Il recoit 20 C - Splénomégalie
D - Insuffisance rénale milligrammes d’héparinate de D - Hématocrite à 57%
chronique sodium (2 000 UI) toutes les deux E - Hyperplaquettose
E - Maladie hémorragique du heures I V. Le bilan d’hémostase [34]
nouveau-né pratiqué avant la 3ème injection
[27] est le suivant : TCA 39/30”. Faut- Un allongement du temps de
il céphaline avec activateur est
3
observé lors La leucémie myéloïde
A - De la présence dun anti- Dans laquelle(lesquelles) des chronique classique comporte
coagulant circulant anti-facteur circonstances suivantes une A - La présence d’un
huit myélémie peut-elle se chromosome Philadelphie
B - Dune hémophilie B rencontrer? B - Une splénomégalie
C - Dune maladie de A - Leucémie myéloïde C - Une anisopoïkilocytose
Willebrand chronique importante des hématies
D - Dune thrombocytose B - Splénomégalie myéloïde D - Une myélémie
sévère C - Envahissement de la moelle E - Un acide urique souvent
E - Dun traitement héparinique métastatique élevé
à dose hypocoagulante D - Maladie de hodgkin stade III [43]
[35] A
E - Tabagisme Quel(s) est(sont) le (les)
Un temps de saignement à 14 [39] facteur(s) de l’hémostase à
min (1W) avec 300 000 faire doser en présence d’un
plaquettes par mm3 peut Dans laquelle (lesquelles) de ces allongement du temps de
sobserver au cours de affections observe-t-on une céphaline Kaolin ?
1 - Traitement par corticoïdes thrombopénie? 1 - Facteur IX
2 - Insuffisance hépatique A - Coagulation intravasculaire 2 - Facteur VIII
3 - Insuffisance respiratoire B - Maladie de Willebrand 3 - Facteur Xl
4 - Traitement par aspirine typique (type I) 4 - Facteur VII
Compléments corrects : 1,2,3A C - Déficit en antithrombine III Compléments corrects : 1,2,3A
1,3B 2,4=0 4=D 1,2,3,4E D - Purpura Rhumatoïde 1,3B 2,4=0 4=D 1,2,3,4E
E - Maladie de Biermer [44]
[36] [40]
Au cours d’une maladie de
Dans l’hémophilie A majeure, La rémission complète d’une Willebrand existe un trouble de
l’exploration biologique met en leucémie aigué myéloblastique l’agrégation
évidence: A - Est régulièrement obtenue plaquettaire qui se manifeste
1 - Temps de Quick normal par l’association Vincristine- vis-à-vis d’un inducteur:
2 - Temps de céphaline avec Prednisone A - LADP
activateur fortement allongé B - Fait suite à une phase quasi- B - La Thrombine
3 - Temps de trombine normal obligatoire d’aplasie médullaire C - L’acide arachidonique
4 - Activité coagulante du C - Est obtenue chez moins de D - La ristocétine
facteur huit inférieure à 10% 50% des sujets jeunes E - Le collagène
mais supérieure à 5% D - Autorise, quand elle survient, [45]
Compléments corrects : 1,2,3A un espoir de guérison
1,3B 2,4=0 4=D 1,2,3,4E E - Aucune des propositions ci- Tous les caractères suivants
[37] dessus n’est exacte sauf un peuvent caractériser
une leucémie
De quelle hémopathie, parmi [41] lymphoïde chronique. Lequel?
les suivantes, la présence de A - Atteinte préférentielle en
bâtonnets d’Auer dans le QueIIe(s) est(sont) parmi les dessous de l’age de 25 ans
cytoplasme de cellules qui circonstances suivantes, B - Adénopathies superficielles
envahissent la moelle est-elle celle(celles) qui peuvent dans de multiples territoires
caractéristique ? expliquer une thrombocytose à C - Infiltration lymphocytaire
A - Leucémie à 850000/mm3 pathologique de la moelle
tricholeucocytes A - Splénectomie récente osseuse
B - Leucémie aiguè B - Artérite des membres D - Fréquence des
lymphoblastique inférieurs complications infectieuses
C - Leucémie à plasmocytes C - Inflammation E - Symétrie des adénopathies
D - Leucémie lymphoide D - Hémorragie aiguè superficielles
chronique E - Accident vasculaire cérébral
E - Leucémie aiguè myéloïde [42] [46]
[38]
4
Quelle est la survie médiane C - Est amélioré par D - Infarctus du myocarde
dune leucémie myéloïde l’orthostatisme. E - lschémie des membres
chronique traitée? A - 2 mois D - S’accompagne de troubles inférieurs
B - 1 an de la crase sanguine [55]
C - 4 ans E - Peut simuler une urgence
D - 10 ans abdominale Le diagnostic positif de
E - 20 ans leucémie aigué est basé sur:
[47] [51] A - La lymphographie
B - La scintigraphie médullaire
Quel est l’antalgique le plus Parmi les affections suivantes, C - La splénomégalie
souvent responsable dune quelle(s) est (sont) celle(s) qui D - Le myélogramme
agranulocytose? peut(vent) être la cause d’un E - Letude cytogénétique
A - LAspirine purpura pétéchial
B - La Phénacétine A - Syndrome de Mosckowitz [56]
C - Le Paracétamol B - Cryoglobulinémie mixte
(Doliprane®) C - Hémophilie B Parmi les propositions
D - La Noramidopyrine D - Maladie de Rendu Osier suivantes, quelle est celle qui
E - La Clométacine E - Avitaminose K correspond au stade III
(Dupéran®) [52] anatomique de la maladie de
[48] Hodgkin?
L’anti-thrombine III est un A - Atteinte de 2 groupes
La(lesquelles) des causes inhibiteur physiologique ganglionnaires contigus dun
suivantes peut(peuvent) être la 1 - De la fibrinolyse même côté du diaph rag me
cause dun défaut dabsorption 2 - De l’héparine B - Atteinte de la rate et de
de la vitamine B 12? 3 - Des plaquettes ganglions sous-
A - Ictère par lithiase 4 - De la coagulation diaphragmatiques
cholédocienne Compléments corrects : 1,2,3A C - Atteinte de ganglions sus et
B - Résection dun mètre de 1,3B 2,4=0 4=D 1,2,3,4E sous-diaphragmatiques
grêle (iléon terminal) [53] D - Atteinte viscérale à
C - Gastrectomie totale distance dune atteinte
D - Colectomie gauche La splénectomie post- ganglionnaire
E - Infestation par Taenia traumatique entraîne dans les E - Atteinte viscérale avec
saginata jours qui suivent l’intervention signes généraux
[49] (chez un malade ne présentant [57]
pas de syndrome
Chez un hémophile A, le bilan myéloprolifératif): Toutes ces complications sont
d’hémostase montre 1 - Une microcytose observées dans la maladie de
typiquement: érythrocytaire Hodgkin, sauf une. Laquelle?
A - Un temps de saignement 2 - Une hyperplaquettose A - Paraplégie par
très allongé 3 - Une hyperéosinophilie compression médullaire
B - Un déficit de l’agrégation 4 - Une hyperleucocytose B - Zona
des plaquettes modérée C - Coagulation intravasculaire
C - Un temps de Quick normal Compléments corrects : 1,2,3A disséminée
D - Un temps de thrombine 1,3B 2,4=0 4=D 1,2,3,4E D - Pleurésie
allongé [54] E - Anémie inflammatoire
E - Un temps de céphaline [58]
active allongé Toutes ces complications
[50] directes de la maladie de Vaquez La quantité totale de fer
sont possibles, sauf une. contenue dans lorganisme dun
Le purpura rhumatoïde Laquelle? adulte sain (toutes formes
A - Atteint avec prédilection les A - Transformation en leucémie réunies) est denviron
filles aigué A - 3 à 5 mg
B - Réalise de vastes placards B - Myélofibrose avec anémie B - 300 à 500 mg
ecchymotiques des membres C - Transformation en leucémie C-3à5g
inférieurs. lymphoïde chronique D - 30 à 50 g
5
E - 0,3 à 0,5 kg Compléments corrects : 1,2,3A thrombose
[59] 1,3B 2,4=0 4=D 1,2,3,4E [67]
[63]
Lequel, parmi les analgésiques Le temps de saignement est
suivants, est connu pour Parmi les éléments suivants, habituellement allongé dans
provoquer des lequel est constamment présent 1 - Les thrombopénies sévères
agranulocytoses? lors du 2 - Les thrombopathies
A - Indométacine (lndocid®) diagnostic de leucémie aiguê? constitutionnelles
B - Paracétamol (Doliprane®, A - Blastes dans le sang 3 - Les traitements à base
Efferalgan®) B - Splénomégalie d’aspirine
C - Noramidopyrine (dans C - Blastes dans la moelle 4 - Les afibrinogénémies
Baralgine®, dans Avafortan®) D - Hyperleucocytose Compléments corrects : 1,2,3A
D - Glafénine (Glifanan®) E - Hyperuricémie 1,3B 2,4=0 4=D 1,2,3,4E
E - Aspirine [64] [68]
[60]
Tous ces symptômes sont Chez un homme, la découverte
Normalement, un sujet de compatibles avec la maladie de sur un hémogramme
groupe AB présente: Vaquez sauf un. Lequel? systématique des résultats
A - Des anticorps naturels A - Splénomégalie suivants
réguliers anti-A B - Augmentation du volume GR = 6.500.000/mm3, HB =
B - Des anticorps naturels globulaire total 13g/lOOml, HT = 43%, évoque:
réguliers anti-B C - Plaquettes pouvant être A - Une polyglobulie vraie
C - Des anticorps naturels supérieures à 400 giga/l B - Une hémoconcentration
réguliers anti-H D - Vitesse de sédimentation C - Une erreur de laboratoire
D - Des anticorps naturels basse. inférieure à 10 mm D - Une carence en fer
réguliers anti-A+B E - Saturation oxygénée du sang E - Une thalassémie
E - Aucun anticorps naturel artériel inférieure à 92 % [69]
régulier [65]
Les réserves normales de
[61] Une pancytopénie peut être due vitamine B12 couvrent les
à toutes ces causes, sauf une. besoins pendant:
Au cours dune leucémie Laquelle? A - 4 ans
myéloïde chronique, A - Leucémie aiguè B - 6 mois
lequel(lesquels) de ces B - Maladie de Biermer C - 12 mois
symptômes est(sont) C - Métastase médullaire de D - 15 jours
évocateur(s) dune cancer E - 3 jours
transformation aiguè? D - Syndrome myélodysplasique [70]
A - Prurit (anémie réfractaire)
B - Douleurs osseuses E - Maladie de Minkowski Une macrocytose modérée
C - Adénopathies superficielles Chauffard (VGM a 106 fI) sans anémie
D - Diarrhée chez un éthylique chronique
E - Tachycardie [66] doit conduire à
[62] A - Faire un dosage des folates
Au cours de l’évolution dune sériques
Dans une maladie de leucémie myéloide chronique B - Faire un dosage du fer
Willebrand sévère: traitée par chimiothérapie, le(les) sérique
1 - Le temps de saignement signe(s) qui fait (font) craindre C - Faire un dosage de la
(1W) est normal une transformation est (sont) vitamine B 12 sérique
2 - Le temps de céphaline A - L’apparition dadénopathies D - Faire un myélogramme
activé est allonge B - L’augmentation progressive E - Aucune des attitudes
3 - Il existe un défaut du taux d’acide urique précédentes
dagrégation des plaquettes à C - Une fièvre durable
IADP D - Une augmentation du taux [71]
4 - Le taux de facteur VIII : C des myélocytes sanguins
peut être diminué E - La survenue d’une Un malade de 60 ans, par
6
ailleurs asymptomatique, E - Lithiase vésiculaire caryotype médullaire
présente une polyadénopathie pigmentaire E - Hémoglobine = 12g/lOOml
touchant l’ensemble des aires [75] [79]
ganglionnaires superficielles et
faite de ganglions symétriques, Le taux des granulocytes dans le Parmi les maladies suivantes,
indolores, mobiles, dépourvus sang est augmenté quelles sont celles qui se
de signes inflammatoires et de A - Après un exercice physique compliquent
taille modérée. intense fréquemment d’une anémie
Quel diagnostic envisageriez- B - Au 3ème trimestre de la hémolytique auto-immune?
vous en premier lieu? grossesse A - Leucémie aiguè
A - Adénopathies C - Durant les périodes myéloblastique
tuberculeuses menstruelles B - Leucémie lymphoide
B - Adénopathies D - Au-delà de 60 ans chronique
métastatiques d’un épithélioma E - EntreS et 10 ans C - Leucémie myéloïde
C - Maladie de Hodgkin chronique
D - Leucose lymphoïde [76] D - Hémochromatose
chronique E - Lupus érythémateux
E - Amygdalite Au cours d’un purpura disséminé
[72] thrombopénique, quels sont les [80]
deux gestes à effectuer en
Parmi les éléments suivants, priorité? Une anémie normochrome
lequel (lesquels) témoigne (ent) A - Transfuser des plaquettes normocytaire régénérative peut
d’une carence martiale? B - Faire un fond d’oeil être d’origine
A - Une pâleur des téguments C - Instituer une corticothérapie A - Inflammatoire
B - Un syndrome hémorragique D - Faire un myélogramme B - Hypoplasique
C - Un volume globulaire E - Rechercher des anticorps C - Hémorragique
moyen à 90 microns cubes antiplaquettes D - Endocrinienne
D - Une sidérémie à 100 [77] E - Hémolytique
microgrammes/100 ml
E - Une saturation de la Parmi les activités coagulantes [81]
sidérophyline inférieure à 15 % suivantes, la(lesquelles)
[73] permet(tent) de différencier une Une anémie profonde
atteinte parenchymateuse normochrome normocytaire
Une myélémie peut être hépatique d’une carence en accompagnée dune
observée au cours: vitamine leucopénie et dune
A - D’une carence martiale K? thrombopénie sévères doit faire
B - D’une pneumopathie aiguê 1 - Facteur antihémophilique A (f évoquer:
bactérienne VIII c) A - Une leucémie myéloïde
C - D’une splénomégalie 2 - Facteur Stuart (FX) chronique
myéloïde 3 - Prothrombine (F Il) B - Une leucémie aigue
D - D’une métastase médullaire 4 - Proaccélérine (F V) C - Une carence martiale
d’un cancer viscéral Compléments corrects : 1,2,3A sévère
E - D’une aplasie médullaire 1,3B 2,4=0 4=D 1,2,3,4E D - Une aplasie médullaire
[74] [78] E - Une maladie de Hodgkin Il
B
La(lesquelles) de ces L’argument qui peut faire craindre [82]
complications peu(ven)t la transformation aigué d’une
survenir dans l’évolution d’une leucémie Chez un blessé, qui est conduit
leucémie myéloïde chronique myéloide chronique est: à l’hôpital en état de choc, une
A - Infarctus splénique A - Hyperleucocytose 100 demi heure après la survenue
B - Priapisme 000/mm3 d’une plaie de l’artère fémorale
C - Crise de colique B - Splénomégalie ayant entraîné la perte par
néphrétique C - Thrombopénie hémorragie du tiers de sa
D - Compression médiastinale D - Translocation 9-22 masse sanguine
par adénopathie chromosome philadelphie A - La position déclive tête
7
basse dans laquelle les arégénérative Quelle(s) est(sont) la(les)
secouristes l’ont placé est D - Normochrome, macrocytaire, proposition(s) exacte(s)
dangereuse arégénérative concernant l’hémophilie? A -
B - Le traitement de E - Hypochrome, macrocytaire, Les gènes de l’hémophilie A et
l’hypovolémie doit primer celui régénérative B ne sont pas allèles
de l’anémie B - La mère d’un hémophile
C - Le taux d’hémoglobine peut [86] n’est pas une hétérozygote
être dans les limites de la obligatoire
normale Chez l’homme, une polyglobulie C - Un hémophile ne peut en
D - Le taux des leucocytes peutvraie est définie par: aucun cas avoir des garçons
être augmenté A - Un nombre d’hématies hémophiles
E - La perte de fer due à supérieures à 6,10 exposant 12/1 D - L’hémophile sporadique
l’hémorragie a été de l’ordre de B - Un taux d’hémoglobine s’explique par un défaut de
1 g par litre de sang perdu supérieur à 18 g/dl pénétrance
[83] C - Un hématocrite supérieur à E - Le dosage du facteur anti-
54 % hémophilique ne détecte pas
Indiquez, parmi les D - Un volume globulaire moyen toutes les hétérozygotes
circonstances suivantes, supérieur à 10 exposant 5 fI [90]
celle(celles) pouvant E - Un volume globulaire total
s’accompagner d’une isotopique supérieur à 36 ml/kg Une splénomégalie est
thrombocytose [87] habituelle au cours des états
A - Suites de splénectomie pathologiques suivants
B - Leucémie myéloïde A l’occasion d’un accident A - Leucémie myéloïde
chronique hémorragique dramatique chronique
C - Grossesse (à partir du survenant au cours d’un B - Kala-Azar
4ème mois) traitement par les anti-vitamines C - Purpura thrombopénique
D - Cirrhose éthylique K, indiquez la mesure immédiate idiopathique
E - Mononucléose infectieuse qui vous parait la plus appropriée D - Hypertension portale
[84] A - Suspendre simplement E - Mononucléose infectieuse
l’administration de l’anticoagulant
Un purpura pétéchial peut-être B - Administrer du PPSB à [91]
observé dans doses appropriées
A - Une hémophilie C - Administrer 25 mg de Parmi les caractères du
B - Une maladie de Willebrand vitamines K par voie purpura rhumatoïde, il faut
typique intramusculaire retenir
C - Une thrombopénie D - Administrer 25 mg de A - Prurigineux
D - Une fragilité capillaire Vitamine K per os B - Maculo-papuleux
E - Une cryoglobulinémie mixte E - Injection de sulfate de C - Persistance à la vitro-
[85] protamine à doses appropriées pression
[88] D - Déclive
L’hémogramme d’un homme de E - Souvent accompagné
45 ans comporte les résultats Parmi les facteurs suivants, darthralgies
suivants quel(s) est(sont) celui (ceux) qui [92]
- hématies: 1,8 10 exposant entraîne(nt) de façon significative
12/1 une élévation du taux de Une adénopathie sus-
- Hémoglobine 7,7 g/dl polynucléaires neutrophiles dans claviculaire gauche ferme de 2
- hématocrite: 0,23 III le sang: cm, présente depuis 3 mois,
- Réticulocytes 35 10 exposant A - Le sommeil sans autre anomalie à lexamen
911 B - Le tabac clinique chez un homme de 20
Il s’agit d’une anémie C - Un traitement par les ans, évoque avec probabilité:
A - Normochrome, corticoïdes A - Une mononucléose
macrocytaire, régénérative D - L’effort physique infectieuse
B - Normochrome, E - Un traitement digitalique B - Une tuberculose
normocytaire, arégénérative [89] ganglionnaire
C - Hypochrome, microcytaire, C - Une maladie de Hodgkin
8
D - Un lymphome non- D - Facteur anti-hémophilique B d’alcool
Hodgkinien (IX) Compléments corrects : 1,2,3A
E - Une toxoplasmose E - Facteur Stuart (X) 1,3B 2,4=0 4=D 1,2,3,4E
[93] [97]
[101]
Parmi ces 5 localisations Parmi les affections malignes
primitives extraglanglionnaires suivantes, quelle est celle qui se Au bout de trois mois de
de lymphome malin non complique le plus volontiers traitement par la vitamine B 12
Hodgkinien, quelles sont les d’anémie hémolytique auto- pour une anémie de Biermer,
deux les plus fréquentes en immune? tous ces signes disparaissent
Europe? A - Maladie de Hodgkin sauf un, lequel ?
A - Cerveau B - Leucémie lymphoide A - Macrocytose
B - Sphère O R.L chronique B - Elevation des LDH
C - Poumon C - Myélome multiple C - Présence de
D - Tube digestif D - Leucémie aiguè métamyélocytes géants
E - Rein lymphoblastique D - Mégaloblastose médullaire
[94] E - Leucémie myéloïde E - Achlorhydrie gastrique
chronique [102]
Dans le traitement de la [98]
polyglobuiie de l’insuffisance Parmi les propositions
respiratoire chronique, a Lors d’une anémie par suivantes, laquelle est la plus
thérapeutique de choix est saignement chronique, quel est compatible avec le
A - Oxygénotherapie (quels sont) le(s) diagnostic d’anémie
B - Broncho-dilatateurs propositions vraies? inflammatoire?
C - Re-entraînement à leffort A - Fer sérique diminué A - Hémoglobine : 6 gIdl ;
D - Hydroxyurée B - Volume globulaire moyen volume globulaire moyen : 60 fI
E - Saignées diminué ; réticulocytes 20.10 exposant
[95] C - Transferrine sérique 911
diminuée B - Hémoglobine : 9 gIdl ;
Quelle est la complication la D - Ferritine sérique diminuée volume globulaire moyen : 110
plus fréquente à redouter chez E - Vitamine B12 sérique fI ; réticulocytes 20.10 exposant
un malade ayant une diminuée 911
agranulocytose aiguê [99] C - Hémoglobine : 9 gIdl ;
médicamenteuse? volume globulaire moyen : 80 fi
A - Une septicémie Au cours du purpura rhumatoïde, ; réticulocytes 20.10 exposant
B - Une hémorragie on peut observer: 911
C - Une transformation en A - Pétéchies D - Hémoglobine: 9 gIdl ;
leucémie aiguê B - Hémarthrose volume globulaire moyen : 95 fi
D - Une évolution vers une C - Epistaxis ; réticulocytes:
aplasie médullaire D - Entérorragies 20010 exposant 9/1
E - Le passage à la chronicité E - Ménométrorragies E - Hémoglobine : 9 g/l ;
[100] volume globulaire moyen : 110
[96] fI ; réticulocytes 200.10
Chez un sujet en bonne santé exposant 9/1
Parmi les facteurs plasmatiques apparente, qui consomme [103]
de coagulation suivants, quel régulièrement 120 g d’alcool par
est celui dont le déficit isolé jour, une macrocytose des Indiquer, parmi les caractères
majeur saccompagne dun globules rouges sans anémie suivants, celui qui est commun
allongement important du temps 1 - Est l’expression d’une à toutes les anémies
de céphaline avec activateur, mégaloblastose médullaire arégenératives:
alors que le temps de Quick 2 - Est le témoin de la toxicité A - Taux d’hémoglobine
reste normal? hépatique de l’alcool inférieur à 8 g/dl
A - Prothrombine (Il) 3 - Est la seule conséquence B - Macrocytose
B - Proaccélérine (V) d’une carence en vitamine B 12 C - Réticulocytopénie
C - Proconvertine (VII) 4 - Régresse après le sevrage D - Sidérémie normale
9
E - Myélogramme de densité D - Ethylisme chronique régénérative
appauvrie E - Maladie Vaquez C - Hypochrome, microcytaire,
[104] [108] hyposidérémique
D - Hypochrome, microcytaire,
Dans la liste des propositions Si un sujet de groupe O, D, cc, hypersidérémique
suivantes, laquelle (lesquelles) EE est transfusé avec des E - Normochrome,
peu(ven)t hématies O, Oc, dd, Ee, il peut normocytaire, arégénérative
s’observer au cours d’une développer des anticorps: [112]
polyglobulie primitive ou A - Anti-d
maladie de Vaquez? B - Anti-C Une carence en vitamine B12
A - Eryth rose C - Anti-c peut s’observer dans les
B - Prurit disséminé D - Anti-E situations suivantes sauf une,
C - Polyadénopathie E - Anti-e laquelle?
superficielle [109] A - Gastrectomie
D - Abaissement de la B - Grossesse
saturation oxygénée de Une granulopénie peut être C - Pullulation microbienne du
l’hémoglobine en dessous de induite par la prise de grêle
80% 1 - Héparine D - Bothriocéphalose
E - Splénomégalie 2 - Oxyphénylbutazone E - Maladie de Biermer
[105] (Tandéril®) [113]
3 - Aspirine
Chez l’adulte, une 4 - Noramidopyrine (Avafortan®) La découverte sur un
hyperlymphocytose sanguine Compléments corrects : 1,2,3A hémogramme systématique
est définie par une 1,3B 2,4=0 4=D 1,2,3,4E dune augmentation du nombre
lymphocytose supérieure à: [110] des hématies, avec un VGM à
A - 30 % des leucocytes 65 fI et un taux d’hémoglobine
B - 60 % des leucocytes Un hémogramme montre à 12g/dl évoque en premier:
C - 1,10 exposant 9/1 - Hémoglobine: 140 g/l , volume A - Une polyglobulie vraie
D-4,10 exposant 9/1 globulaire moyen : 90 fI; B - Une hémoconcentration
E - 10,10 exposant 9/1 - Globules blancs: 15.10 C - Une erreur de laboratoire
exposant 9/L dont: D - Une maladie de Minkowski-
[106] Polynucléaires neutrophiles : 35 Chauffard
% monocytes : 4 % E - Une hémoglobinopathie
Parmi les situations suivantes, Polynucléaires éosinophiles : 1% [114]
indiquez celle(celles) où Ion lymphocytes : 35 %
peut rencontrer une élévation Lymphocytes daspect stimulé et La découverte dune anémie à 3
du volume moyen (VGM) à 105 hyperbasophiles : 25% gIdl, macrocytaire (112 fI), non
p3 (105f1) - Plaquettes 175.109/11 régénérative chez un adulte
A - Anémie inflammatoire Cet hémogramme suggère: non éthylique doit conduire en
B - Carence en folates A - Leucémie aiguè myéloïde premier lieu à
C - Insuffisance rénale B - Leucémie aiguè lymphoïde A - Un test thérapeutique par
chronique C - Leucémie myéloïde vitamine B12
D - Intoxication tabagique chronique B - Un test thérapeutique par
E - Ethylisme chronique D - Leucémie lymphoïde l’acide folique
[107] chronique C - Un examen de la moelle
E - Mononucléose infectieuse osseuse
Une macrocytose des hématies D - Un test de Coombs direct
est habituelle au cours des [111] E - Transfuser des hématies
maladies suivantes quelle(s) est [115]
(sont) la (ou les) proposition(s) L’anémie rencontrée au cours de
exacte(s)? l’insuffisance rénale chronique Une anémie hémolytique à
A - Anémie par carence est le plus fréquemment de type autoanticorps froids de classe
martiale A - Macrocytaire, normochrome, lgM
B - Anémie inflammatoire régénérative A - Peut s’observer au cours
C - Maladie de Biermer B - Normochrome, normocytaire, d’un lymphome
10
B - Peut s’observer au cours Le lieu principal d’absorption - hématocrite: 0,48 III, - Volume
d’une mononucléose active de l’acide folique est: globulaire moyen : 70 fI,
infectieuse A - L’estomac - Leucocytes: 7.lOgIl, -
C - Peut s’observer au cours B - Le duodénum Plaquettes : 270.10 exposant
d’une infection à mycoplasmes C - Le jéjunum haut 911,
D - Peut être due à une D - L’iléon intermédiaire - Fer sérique: 17 micromol/l
immunoglobuline monoclonale E - L’iléon terminal (normale 10 à 30 micromolll).
E - S’accompagne d’un test de [120] Il peut correspondre à:
Coombs direct positif de type A - Une hémoconcentration
complément Dans quelle(s) situation(s) peut- B - Une hémodilution
on rencontrer une fausse anémie C - Une thalassémie
[116] par hétérozygote
hémodilution? D - Une polyglobulie d’origine
Parmi les affirmations suivantes A - Grossesse au cours des trois rénale
concernant la leucémie derniers mois E - Une polyglobulie
lymphoïde chronique la B - Maladie de Waldenstrdm d’insuffisance respiratoire
(lesquelles) est (sont) vraie(s) C - Traitement diurétique chronique
1 - La LLC ne touche jamais D - Splénomégalie volumineuse [124]
l’enfant par hypertension portale
2 - La LLC est une pathologie E - Myélome multiple des os à Devant une polyglobulie vraie,
maligne concernant le plus chaînes légères vous retenez en faveur du
souvent la lignée lymphocytaire diagnostic de maladie de
B [121] Vaquez:
3 - Il peut exister une anémie et A - Erythrose du visage
une thrombopénie Lassociation dune splénomégalie B - Céphalées fréquentes
4 - L’évolution habituelle se fait et dune myélémie doit faire C - Splénomégalie
vers la transformation en discuter: D - Hématocrite à 57 %
leucémie aigué A - Une septicémie E - Hyperplaquettose
Compléments corrects : 1,2,3A B - Une aplasie médullaire [125]
1,3B 2,4=0 4=D 1,2,3,4E toxique
[117] C - Une leucémie myéloïde Le temps de Quick est allongé
chronique dans
La durée moyenne d’action de D - Une splénomégalie myéloïde 1 - Les traitements par
la Calciparine S.C. chez E - Une maladie de Biermer (non antivitamines K
l’homme est de l’ordre de: traitée) 2 - La maladie de Willebrand
A - 30 minutes [122] 3 - Les afibrinogénémies
B - 1 heure 4 - Les déficits en facteur
C - 8 heures Les adénopathies médiastinales Hageman (XII)
D - 24 heures sont fréquentes dans la(les) Compléments corrects : 1,2,3A
E - 48 heures maladie(s) 1,3B 2,4=0 4=D 1,2,3,4E
[118] suivante(s)
A - Maladie de Vaquez [126]
Sur l’hémogramme suivant B - Maladie de Hodgkin
Hématies : 2.10 exposant 12/1 C - Myélome osseux multiple Le traitement dune anémie par
Hématocrite: 0,24 1/11 D - Leucémie myéloïde carence en fer due à un
Hémoglobine : 8g/100 ml chronique saignement chronique chez
Il existe une anémie: E - Leucémie aiguè l’adulte repose, outre le
A - Normochrome normocytaire lymphoblastique T traitement de la cause, sur:
B - Normochrome microcytaire [123] A - Un sel de fer per os à la
C - Hypochrome microcytaire dose de 150 mg de fer métal
D - Normochrome macrocytaire Lhémogramme dun homme de par jour
E - Aucune de ces propositions 30 ans montre (bilan B - Un sel de fer per os à la
n’est exacte dembauche): dose de 60 mg de fer métal par
[119] - Hématies : 6,8.10 exposant jour
12/1, - Hémoglobine: 133 g/l, C - Le fer injectable
11
(lOOmgxlO 1M.) vitamine Ki ? [133]
D - Un régime alimentaire riche A - I ou fibrinogène
en fer B - Il ou prothrombine L’étiologie la plus fréquente des
E - Un traitement combiné per C - V ou accélérine anémies ferriprives de l’adulte
os par sel de fer et acide folique D - VII ou proconvertine en France est:
[127] E - VIII ou antihémophilique A A - Un régime alimentaire
[130] carencé en fer
Quel est le diagnostic le plus B - Un trouble de l’absorption
probable chez un homme de 65 Un allongement du temps de du fer
ans traité par diurétique pour Quick associé à un allongement C - Une hémolyse
insuffisance du temps de céphaline activé D - Un saignement chronique
cardiaque.Hémogramme : G.R. peut avoir pour cause: E - Une inflammation
: 6.2 T/l, hémoglobine : 190 g/l, A - Un déficit constitutionnel en [134]
VGM : 88f1, hématocrite : 54 5 proconvertine (VII)
%, G.B.et plaquettes normaux. B - Une hypovitaminose K Dans une carence martiale due
Volume sanguin total = 48 C - Une insuffisance hépatique à des hémorragies chroniques
ml/kg. - érythrocytaire = 30 D - Une hémophilie A ou B et où on a pu supprimer la
ml/kg. - plasmatique = 23 ml/kg. E - Une maladie de Willebrand cause de ces dernières,
A - Erreur du laboratoire sur pendant combien de temps le
l’hémogramme [131] traitement par le fer per os doit-
B - Diminution du volume il être poursuivi ?
plasmatique Une hyperpiaquettose peut être A- Pendant 15 jours
C - Polyglobulie d’origine due à B - Pendant 1 mois
cardiaque A - Une leucémie aigue C - Jusqu’à normalisation du
D - Maladie de Vaquez promyélocytaire taux d’hémoglobine
E - Polyglobulie d’origine B - Une splénectomie à la suite D - Jusqu’à normalisation du
rénale dun traumatisme taux de fer sérique
[128] C - Une anémie microcytaire par E - Jusqu’à normalisation du
carence martiale taux de sidérophiline
Chez un malade qui présente D - Une cirrhose du foie [135]
un syndrome hémorragique E - Une thalassémie mineure
diffus, on observe le bilan [132] La biopsie ganglionnaire est
d’hémostase suivant: taux de indispensable au diagnostic de
prothrombine : 20%, temps de Soit la NFS suivante: A - Syphilis secondaire
céphaline activé : 60 sec - GR: 4,7.10 exposant 12 IL(4.7 B - Maladie de Hodgkin
(témoin : 35 sec); V: 20%, Vll+X Til) C - Leucémie lymphoide
: 40%; lI : 35%, fibrinogène 0,90 - Hématocrite : 42 % chronique
g/l, plaquettes : 40 000/mm3. - Hémoglobine: 13,5 gIdl D.- Toxoplasmose
Ces résultats peuvent orienter Réticulocytes : 45.10 exposant 9 E - Leucémie aiguè
vers: /l lymphoblastique
A - Une fibrinolyse aigué - GB : 0,8.10 exposant 911 avec:
primitive - Polynucléaires neutrophiles : 2 [136]
B - Une coagulopathie de %
consommation - Lymphocytes : 96 % Parmi les affections suivantes,
C - Une cirrhose décompensée - Monocytes : 2 % quelle(s) est (sont) celle(s) qui
D - Un surdosage en - Plaquettes : 330.10 exposant peut(vent) être la cause d’un
antivitamines K 911 purpura pétéchial
E - Un anticoagulant circulant Quel est le diagnostic le plus A - Syndrome de Mosckowitz
type lupus probable? B - Cryoglobulinémie mixte
[129] A - Une aplasie médullaire C - Avitaminose K
B - Une leucémie lymphoïde D - Maladie de Willebrand
Parmi les facteurs de la chronique E - Hémophilie B
coagulation suivants, indiquer C - Une agranulocytose toxique [137]
celui (ceux) dont la synthèse D - Une leucémie aiguê
nécessite la présence de E - Une hyposplénisme Le temps de Céphaline Kaolin
12
A - Explore la voie exogène de globules rouges A - Myélome multiple
la coagulation C - Baisse du taux du fer sérique B - Cancer de lestomac
B - Est allongé dans D - Baisse de la C.C.H M. C - Leucémie lymphoide
l’hémophilie (concentration hémoglobinique chronique
C - Est allongé chez les sujets moyenne) D - Thymome
présentant un déficit en facteur E - Baisse du volume globulaire E - Neuroblastome
VII (proconvertine) moyen [145]
D - Est allongé dans
l’insuffisance hépato-cellulaire [141] Un purpura vasculaire peut être
E - N’est pas influencé par le lié à
chiffre des plaquettes Quel est, parmi les suivants, le A - Septicémie à
[138] médicament le plus souvent méningocoques
responsable dune B - Aplasie médullaire
La phytoménadione (VITAMINE agranulocytose aiguê? C - Hémophilie
Ki ): A - Héparine® D - Cryoglobulinémie
1 - Est nécessaire à la B - Amidopyrine® E - Purpura rhumatoïde
transformation par le foie de la C - Aldomet (Méthyldopa®)
prothrombine en un facteur actif D - Hydantoïne® [146]
de la coagulation E - Quinidine®
2 - Est nécessaire pour la [142] Soit le bilan d’hémostase
synthèse hépatique du suivant: ‘temps de saignement
fibrinogène Les réserves normales de (lvy) : 3 mm, temps de Quick:
3 - Existe en quantité souvent vitamine B12 couvrent les 12 sec.Il2sec. = 100 %), temps
insuffisante chez l’enfant besoins pendant: de Céphaline Kaolin : 150
nouveau-né, particulièrement A - 4 ans sec.145 sec., temps de
s’il est prématuré B - 12 mois Thrombine: 18 sec./18 sec.,
4 - Peut être administrée en C - 6 mois plaquettes : 200.000/mm3. A
gouttes ou en dragées, en D - 15 jours laquelle des situations ou
complément de l’alimentation E - 3 jours maladies ci-dessous
d’un malade présentant une [143] correspond-il le plus
obstruction des voies biliaires probablement?
Compléments corrects : 1,2,3A Parmi les facteurs suivants, quels A - Insuffisance hépatique
1,3B 2,4=C 4=D 1,2,3,4E sont les trois qui influencent B - Hémophilie
[139] directement la vitesse de C - Maladie de Willebrand
sédimentation? D - Traitement à l’héparine
Une des maladies suivantes A - La diminution du nombre de E - Traitement par anti-
comporte en règle générale une globules blancs vitamines K
hyperlymphocytose sanguine, B - La diminution du nombre de [147]
laquelle? globules rouges
A - Leucémie aiguè C - Laugmentation du nombre de Chez un adulte, parmi les
myéloblastique globules rouges maladies suivantes certaine(s)
B - Leucémie lymphoide D - Laugmentation des saccompagne(nt)
chronique globulines plasmatiques habituellement de
C - Leucémie myéloïde E - La diminution du nombre des splénomégalie. Indiquez
chronique plaquettes laquelle(lesquelles)
D - Maladie de Kahler [144] A - Sphérocytose héréditaire
E - Aplasie médullaire toxique B - Fièvre thyphoïde
[140] Parmi les anémies observées C - Anémie de Biermer
chez les cancéreux, lanémie D - Maladie de Gaucher
En cas de carence martiale, hémolytique auto- immune est E - Purpura thrombopénique
quel est le signe le plus anormalement fréquente, idiopathique
précoce? seulement au cours de certaines [148]
A - Baisse du taux affections malignes.
d’hémoglobine Laquelle(lesquelles) parmi les Dans une leucémie myéloide
B - Baisse du nombre des suivantes? chronique traitée, quels sont,
13
parmi les signes biologiques vitamine B 12 du sérum barrière placentaire
suivants, les deux qui ne se C - Doit être poursuivi par voie E - Dont l’activité est
voient pas en phase chronique parentérale (1 000 antagonisée par le sulfate de
et qui doivent faire suspecter microgrammes par mois) jusqu’à protamine
une transformation aiguè normalisation du taux de vitamine [155]
A - Un chiffre plaquettaire à 30 B 12 du sérum
x 10 exposant 911 D - Doit être poursuivi par voie Une polynucléose neutrophile
B - La présence du orale (10 microgrammes par jour) est particulièrement fréquente
chromosome Philadelphie dans à vie E - Doit être poursuivi par dans
les cellules du sang voie parentérale (1 000 1 - L’infection bactérienne à
périphérique microgrammes par mois) pneumocoque
C - 25 % de myélocytes sur la à vie 2 - La fièvre typhoïde
formule leucocytaire [152] 3 - Le tabagisme
D - 15 % de blastes sur la 4 - Le lupus érythémateux
formule leucocytaire Une hyperplaquettose peut être disséminé
E - Un chiffre leucocytaire à rencontrée Compléments corrects : 1,2,3A
150 x 10 exposant 911 avec 52 A - Dans la leucémie myéloïde 1,3B 2,4=0 4=D 1,2,3,4E
% neutrophiles chronique
[149] B - 15 jours après une [156]
splénectomie
Quel est le principal site C - Dans la splénomégalie Parmi les affections suivantes
d’élimination des hématies chez myéloïde laquelle(lesquelles) peu(ven)t
un malade présentant D - Au cours dune septicémie s’accompagner d’un syndrome
une anémie hémolytique auto- avec C.I.V.D. mononucléosique:
immune causée par des E - Au cours dun syndrome 1 - Hépatite A
anticorps lgG? inflammatoire 2 - Infection à virus Epstein-
A - La rate [153] Barr
B - Le foie 3 - Infection à cytomégalovirus
C - Les vaisseaux sanguins Chez un homme en bonne santé, 4 - Coqueluche
(lyse intravasculaire) victime dun accident 30 minutes Compléments corrects : 1,2,3A
D - La moelle osseuse plus tôt, l’appréciation dune plaie 1,3B 2,4=0 4=D 1,2,3,4E
E - Les ganglions lymphatiques artérielle, l’appréciation de la [157]
[150] gravité de l’hémorragie se
fondent sur: Le traitement d’attaque habituel
L’association de pétéchies, A - L’estimation directe de la d’une anémie hémolytique
d’ecchymoses, de bulles quantité de sang perdue auto-immune à test de Coombs
hémorragiques B - La mesure de la pression positif de type lgG est chez une
buccales, .est évocatrice de: artérielle femme de 40 ans:
A - Purpura rhumatoïde C - Le dosage de l’hémoglobine A - La corticothérapie: 0,5
B - Thrombocytopénie D - La mesure de Ihématocrite mg/kilo/jour
C - Déficit en vitamine K E - La numération des globules B - La corticothérapie: 1,5
D - Hémophilie rouges mg/kilo/jour
E - Maladie de Willebrand [154] C - La splénectomie
D - Lazathioprine (lmurel®)
[151] Les antivitamines K sont des E - La cyclosporine
anticoagulants [158]
Dans une maladie de Biermer, A - Dont l’action
après correction de l’anémie par pharmacologique est Indiquez parmi les propositions
la vitamine B 12, le traitement: qualitativement identique pour les suivantes, le délai où pourra
A - Doit être interrompu pour différents dérivés coumariniques être surement retrouvée la crise
éviter une surcharge en ou dérivés de l’indanedione réticulocytaire qui apparait
vitamine B 12 B - Doit être B - Inactifs in vitro après l’administration adéquate
poursuivi par voie orale (10 C - Dont l’action anticoagulante du facteur vitaminique
microgrammes par jour) jusquà est retardée et prolongée manquant dans une anémie
normalisation du taux de D - Qui ne traversent pas la mégaloblastique
14
A - 6 heures C - Splénomégalie Le tableau clinique de la
B - 24 heures D - Pleurésie spécifique maladie de Vaquez non traitée
C - 48 heures E - Adénopathie médiastinale comporte:
D-8jours [163] A - Une érythrose
E - 20 jours B - Une cyanose avec
[159] Parmi les propositions suivantes hippocratisme de doigts
qui concernent létiologie des C - Un prurit au contact de
5 causes d’anémie non traitées anémies hémolytiques auto- l’eau
sont proposées ci-dessous. Une immunes de type lgG, D - Une spénomégalie
réticulocytose élevée s’observe laquelle(lesquelles) est(sont) E - De très fréquents accidents
habituellement dans: correcte(s)? de thrombose
A - Méno-métrorragies de A - Elles peuvent être [167]
longue date secondaires à un traitement par
B - Sphérocytose héréditaire lAldomet® Les propositions suivantes
C - Leucémie aiguè B - Elles peuvent compliquer une concernent la leucémie
D - Maladie de Biermer pneumonie atypique à myéloide chronique.
E - Insuffisance rénale mycoplasma Indiquez la ou les propositions
chronique C - Elles sont idiopathiques dans exactes
[160] environ 50 % des cas A - Survie moyenne supérieure
D - Elles peuvent être à 10 ans
Quelles sont, parmi les causes secondaires à un syndrome B - La greffe médullaire est
suivantes, celle(celles) qui lymphoprolifératif souhaitable mais elle ne doit
peu(ven)t entraîner une E - Elles peuvent être être tentée qu’en phase
thrombopénie? secondaires à une maladie d’acutisation
A - Carence en vitamine B12 lupique C - Pendant la phase
B - Syndrome de Moschkowicz [164] chronique et après réduction de
C - Hypersplénisme l’hyperleucocytose initiale, le
D - Leucémie lymphoide Quel est le traitement qui permet malade est capable de travailler
chronique despérer une guérison de la normalement
E - Septicémie aigué à gram leucémie D - La médiane de survie
négatif myéloide chronique? après acutisation est de
A - Misulban® quelques mois E - La
[161] B - Polychimiothérapie splénomégalie disparait le plus
C - Autogreffe de moelle souvent grâce au traitement
La vitesse de sédimentation est osseuse initial
communément augmentée D - Allogreffe de moelle osseuse [168]
dans: E - Hydroxy-urée (Hydréa®)
A - Polyglobulie [165] L’une des anomalies suivantes
B - Suppuration profonde est commune à l’hémophilie et
C - Immunoglobine Une anémie macrocytaire non à la maladie de Willebrand.
monoclonale lgG Kappa régénérative avec paresthésies Laquelle?
D - Grossesse normale et troubles de la sensibilité A - Allongement du temps de
E - Hyperfibrinogènémie profonde au niveau des membres saignement
[162] inférieurs évoque en premier lieu B - Défaut d’agrégation
A - Une coïncidence plaquettaire à la ristocétine
Les lymphomes malins non pathologique C - Diminution d’activité
Hodgkiniens ont des B - Une carence en vitamine B coagulante du facteur VIII (VIII
manifestations souvent 12 c)
proches de celles de la maladie C - Une carence en acide folique D - Diminution de l’antigène lié
de Hodgkin. Quelle(s) est (sont) D - Un éthylisme chronique au facteur VIII (VIII R Ag)
la (les) E - Une double carence en E - Allongement du temps de
manifestation (s) qui leur est vitamine B 6 et en vitamine B 12 thrombine
(sont) propre(s) ? [169]
A - Propagation leucémique [166]
B - Méningite spécifique Parmi les examens suivants,
15
lequel (lesquels) doit-on Willebrand [177]
demander en première intention [173]
pour orienter le diagnostic d’une Quel(s) signe(s) clinique(s) ou
thrombopénie isolée à 20 G/l Le caractère ferriprive (carence biologique(s) suivant(s)
(G.R. et leucocytes normaux)? en fer) dune anémie est défini par observé(s) au cours dune
A - Myélogramme un des polyglobulie vraie, est(sont)
B - Echographie splénique critères suivants évocateurs dune maladie de
C - Etude de la coagulation A - Microcytose hypochromie Vaquez:
D - Test d’agrégation B - Hyposidérémie A - Polyadénopathie
plaquettaire C - Hyposidérémie B - Splénomégalie
E - Biopsie médullaire D - Hyposidérémie et C - Polynucléose neutrophile
[170] augmentation de la capacité D - Thrombocytose
totale de transferrine E - Erythrose faciale
Une carence en fer engendre E - Hyposidérémie et diminution importante
habituellement: de la capacité totale de [178]
A - Une anémie microcytaire transferrine
hypochrome avec un chiffre de [174] Parmi les substances
réticulocytes élevé chimiques suivantes, quelle est
B - Une anémie microcytaire Une diminution du volume celle susceptible de provoquer
hypochrome avec un chiffre de globulaire moyen des hématies une leucémie?
réticulocytes faible traduit A - Plomb
C - Un excès de sidéroblastes constamment B - Benzène
médullaires A - Une carence en fer C - Arsenic
D - Une élévation du chiffre des B - Une fragmentation des D - Chlorure de vinyl
plaquettes hématies E - Toluène
E - Une hyperleucocytose à C - Une diminution de [179]
polynucléaires neutrophiles Ihémoglobino-synthèse
D - Un défaut de synthèse de Une carence en vitamine B12
[171] IADN peut être observée dans les
E - Une anomalie de la situations suivantes
La découverte dune anémie membrane des hématies avec A - Grossesse
hémolytique avec test de fuite extra-cellulaire de sodium B - Gastrectomie
Coombs direct positif doit faire [175] C- Pullulation microbienne du
rechercher grêle
A - Une leucémie lymphoïde Quel facteur de coagulation voit D- Bothriocéphalose
chronique son activité abaissée en cas E - Maladie dImmerslund
B - Un cancer de estomac d’insuffisance hépato-cellulaire et [180]
C - Un lupus érythémateux inchangée en cas de prise d’anti-
disséminé vitamine K? Le caractère mégaloblastique
D - Une prise médicamenteuse A - Facteur antihémophilique B dune anémie repose sur
dAldomet® (Alpha Méthyl IX linterprétation du
Dopa) B - Facteur Stuart X résultat de lune des analyses
E - Une leucémie myéloïde C - Proaccélérine V suivantes. Laquelle?
chronique D - Prothrombine 11 A - Détermination du volume
[172] E - Facteur VII globulaire moyen
B - Examen microscopique des
Un purpura pétéchial et [176] frottis sanguins
ecchymotique, cutanéo- C - Examen microscopique des
muqueux, diffus et Lanémie de Biermer avant toute frottis médullaires
hémorragique doit faire discuter tentative de traitement est: D - Coloration de Perls
A - Une thrombopénie A- Microcytaire appliquée aux frottis
B - Une hémophilie B - Normocytaire médullaires
C - Un déficit en vitamine K C - Macrocytaire E - Dosage de la vitamine B12
D - Un déficit en facteur V D - Régénérative et des folates sériques
E - Un déficit en facteur E - Arégénérative
16
[181] susceptible(s) de
Indiquez la ou les situations qui s’accompagner d’une
Quelle est la situation où la ne relèvent pas d’un traitement hyperplaquettose?
réalisation d’un myélogramme substitutif par la fraction A - Polyglobulie primitive
constitue le temps essentiel de coagulante PPSB, même lors B - Carence en fer
la démarche diagnostique d’une complication hémorragique C - Carence en acide folique
A - Syndrome grave: D - Grosse rate d’hypertension
mononucléosique A - Hémophilie B majeure portale
B - Hyperéosinophilie sanguine B - Hémophilie B mineure E - Leucémie lymphoide
C - Polynucléose neutrophile C - Maladie de Willebrand chronique
D - Anémie microcytaire D - Coagulation intra-vasculaire [190]
hyposidérémique disseminée
E - Aucune de ces propositions E - Surdosage par les L’hémogramme d’une anémie
[182] antivitaminiques K de Biermer typique et non
traitée peut associer:
Une anomalie sévère de la [186] A - Une thrombopénie
coagulation plasmatique peut B - Un VGM (volume globulaire
favoriser la survenue des L’administration parentérale de moyen) élevé
manifestations hémorragiques vitamine K peut normaliser le C - Une hyperleucocytose avec
suivantes, sauf une. Laquelle? temps de Quick quand myélémie
A - Hémarthroses allongement en est dû à D - Des réticulocytes bas.
B - Purpura pétéchial A - Hépatite virale E - Une hypersegmentation
C - Hématomes B - Ictère par obstruction de la des polynucléaires neutrophiles
intramusculaires voie biliaire principale
D - Hématomes du plancher de C - Déficit constitutionnel en [191]
la bouche facteur VII
E - Hématuries D - Cirrhose du foie Un sujet présente une
[183] E - Intoxication par la Coumarine hémolyse intravasculaire par
[187] incompatibilité
Un allongement du temps de transfusionnelle. Quel ou quels
saignement avec numération Les manifestations symptômes pouvez-vous
plaquettaire peut être expliqué hémorragiques suivantes sont observer dans les:
par les circonstances suivantes, d’observation courante dans A - Hémoglobinémie
sauf une. Laquelle? l’hémophilie, sauf une. Laquelle? B - Hémoglobinurie
A - Purpura rhumatoïde A - Hémarthrose du genou C - Augmentation des
B - Prise d’acide acétyl- B - Hématurie réticulocytes
salicylique C - Purpura pétéchial spontané D - Augmentation de la
C - Thrombopathie généralisé bilirubine non conjuguée
constitutionnelle D - Hématome du psoas E - Diminution de
D - Dysglobulinémie E - Hémorragie prolongée après Ihaptoglobine
monoclonale morsure de la langue [192]
E - Insuffisance rénale [188]
[184] Parmi les affections ou états
Une hyperplaquettose s’observe suivants, quel est celui qui ne
La vitesse de sédimentation au cours de provoque pas danémie
globulaire est augmentée au A - Maladie de Vaquez macrocytaire?
cours des phases évolutives B - Gammapathie monoclonale A - Gastrectomie
des maladies suivantes, sauf bénigne B - Ankylostomiase
une. Laquelle? C - Anémie ferriprive C - Anse borgne jéjunale
A - Maladie de Hodgkin D - Cancers viscéraux D - Maladie coeliaque
B - Polyarthrite rhumatoide E - Splénectomie E - Myélodysplasie
C - Maladie de Horton [189] [193]
D - Maladie de Vaquez
E - Maladie de Waldenstrdm Un ou plusieurs des états Dans laquelle des affections
[185] pathologiques suivants, est (sont) suivantes une coagulation
17
intravasculaire thrombocytopénie dite C - Monoblastique
disséminée doit-elle être idiopathique? D - Promyélocytaire
recherchée systématiquement: A - Pétéchies E - Erythroleucémie
A- Leucose myéloïde B - Ecchymoses [202]
chronique en phase chronique C - Hémorragies du fond d’oeil
B - Leucose aigué b D - Bulles hémorragiques Quelle est la cause probable
promyélocytes buccales des résultats biologiques
C - Leucose lymphoïde E - Hémarthroses suivants
chronique [198] Plaquettes : 50.000Imm3 Taux
D - Leucose de type T aigué de prothorombine : 25 %
lymphoblastique Un allongement du temps de Facteur II :60% FacteurV :25%
E - Leucémie à saignement doit évoquer: Facteur VII et X : 50 %
tricholeucocytes A - Un déficit congénital en Fibrinogène : 0,40g/l
[194] facteur VIII (hémophilie A) Produits de dégradation du
B - Une thrombopénie fibrinogène élevés : Test à
Quel examen peut être C - Un déficit en protéine C l’éthanol positif.
demandé pour étayer un D - Une thrombopathie A - Surdosage aux
diagnostic danémie E - Un déficit congénital en antivitamines K
hémolytique auto-immune à facteur IX (hémophilie B) B - Insuffisance
partir dun échantillon de sérum [199] hépatocellulaire sévère
? C - Coagulation intravasculaire
A - Test de Coombs direct Dans la maladie de Biermer, le disséminée
B - Test de Coombs indirect test de Schilling D - Hypovitaminose K
C - Immunofluorescence A - Comporte une injection E - Fibrinolyse
directe intramusculaire de vitamine B12 [203]
D - Néphélométrie B - Est pratiqué avec la vitamine
E - Réaction dOuchterlony B12 marquée, administrée per os Chez un malade atteint
[195] C - Est toujours anormal, même d’insuffisance rénale chronique,
après traitement par la vitamine on observe souvent une
Le temps de saignement est B12 tendance hémorragique
allongé au cours de tous les D - Montre une malabsorption de anormale. Parmi les examens
états suivants, sauf un. Lequel? la vitamine B12 corrigée par le suivants, lequel est
A - Thrombasthénie de facteur intrinsèque habituellement perturbé?
Glanzmann E - Montre une malabsorption du A - Numération des plaquettes
B - Prise récente d’aspirine : 2g facteur intrinsèque B - Fibrinogènémie
C - Purpura rhumatoïde [200] C - Temps de saignement
D - Purpura D - Temps de Quick
thrombocytopénique Lors d’une hypovitaminose K, E - Temps de céphaline activé
E - Maladie de Willebrand l’activité d’un ou plusieurs des [204]
facteurs suivants diminue : le ou
[196] lesquels? Une thrombocytose 800 x lOgIl
A - Facteur I (fibrinogène) peut s’observer dans toutes ces
Les états ou phénomènes B - Facteur Il (prothrombine situations sauf une. Laquelle?
suivants peuvent être C - Facteur VI (proaccélérine) A - Thrombocytémie
responsables dune carence D - Facteur VIII (antihémophilie essentielle débutante
martiale, sauf un. Lequel? A) B - Maladie de Hodgkin stade Il
A - Grossesse E - Facteur IX (antihémophilie B) Bb
B - Gastrectomie C - Microangiopathie
C - Maladie coeliaque [201] thrombotique
D - Hématurie microscopique D - Polyarthrite rhumatoïde en
E - Hémorroïdes Parmi les leucémies aiguês. Quel poussée évolutive
[197] est le type le plus fréquent chez E - Cancer bronchopulmonaire
l’adulte à 60 ans? [205]
Quel type d’hémorragie est A - Myéloblastique
inhabituel au cours dune B - Lymphoblastique Parmi les propositions
18
suivantes se rapportant aux de Quick Devant une pancytopénie,
anémies hémolytiques D - Une diminution du taux des laquelle ou lesquelles de ces
autoimmunes aux anticorps P.D.F. maladies est (sont)
chauds, une seule est fausse. E - Une augmentation du temps compatible(s) avec une moelle
Laquelle? de lyse des euglobulines riche en cellules
A - Le test de Coombs direct [209] A - Myélodysplasie primitive
est positif B - Aplasie médullaire
B - L’hémolyse est La correction d’une carence C - Maladie de Biermer
habituellement intratissulaire martiale par le fer se fera par voie D - Ostéomyélofibrose
C - Les anticorps sont dirigés orale: primitive stade III
contre les antigènes A B O A - Pendant deux mois E - Leucémie aiguè
D - Les anticorps sont de type B - Jusqu’à normalisation du [214]
lgG taux d’hémoglobine
E - La corticothérapie et le C - Jusqu’à normalisation du fer Un bilan de santé découvre
traitement de choix sérique chez un homme de 40 ans,
D - Jusqu’à normalisation de la sans antécédent, une
[206] capacité de saturation de la splénomégalie à 4 cm sous le
sidérophiline rebord costal. A l’hémogramme,
Parmi les leucémies aigués, E - Jusqu’à l’apparition de l’attention est attirée par un
quel est le type le plus fréquent troubles digestifs chiffre d’hémoglobine à 12,5
chez l’enfant? A - [210] g/dl, un VGM à 103 fI et des
Myéloblastique réticulocytes à 260 000/mm3.
B - Lymphoblastique Il n’y a pas de risque Parmi les hypothèses
C - Monoblastique hémorragique dans le déficit en diagnostiques suivantes, quelle
D - Promyélocytaire facteur: est la première vers laquelle
E - Erythroleucémie A - I (Fibrinogène) vous vous orientez?
[207] B - Il (Prothrombine) A - Splénomégalie par
C - V (Proaccélérine) inflammation chronique
L’hémogramme suivant : Hb 9 D - VII (Proconvertine) B - Splénomégalie par
g/dl ; VGM 110 fI ; réticulocytes E - XII (Hageman) hypertension portale liée à une
20.10911; cirrhose
leucocytes 2,7.109/1 (PN 30 %, [211] C - Syndrome
PE 2 %, L 64 %, M 4 %): lymophoprolifératif débutant
plaquettes 75.109/1 peut La polyglobulie microcytaire liée D - Syndrome hémolytique
évoquer: à un trait thalassémique Bêta E - Splénomégalie compliquant
A - Une anémie par peut comporter: une maladie de Biermer
hémorragies occultes A - Un hématocrite à 55 % [215]
chroniques B - Une hémoglobine à 130 g/l
B - Une maladie de Biermer C - Une microcytose à 68 fI Dans le cas d’une
C - Une sphérocytose D - Un chiffre de G. R. à 6 T/l gammapathie monoclonale
héréditaire E - Un volume globulaire total à bénigne il est exact que:
D - Une anémie réfractaire 45 ml/Kg A - Il s’agit le plus souvent d’un
avec excès de blases [212] sujet jeune
E - Une anémie par carence B - La radio de crâne est
folique Un inhibiteur acquis de type anti- normale
[208] prothrombinase expose le patient C - Un pic lgG Kappa doit être
à un risque inférieur à 8g/l (taux sérique)
Au cours des syndromes de A - D’hémorragie D - Elle peut se compliquer
coagulation intravasculaire B - De thrombose damylose
disséminée C - D’avortement s’il s’agit dune E - La calcémie est normale
confirmé(s) existe(nt) femme enceinte
A - Une thrombopénie D - D’infection [216]
B - Un allongement du temps E - De purpura vasculaire
de thrombine [213] Chez un patient traité par
C - Un allongement du temps héparinate de calcium à dose
19
anticoagulante sur quel(s) B - XII (facteur Hageman) [225]
élément(s) biologique(s) devra C - Il (prothrombine)
porter la surveillance? D - V (proaccélérine) Dans le cadre du bilan
A - Temps de céphaline kaolin E - VIII (facteur anti dextension de la maladie de
B - Taux de prothrombine hémophilique A) Hodgkin, cocher la ou les
C - Calcémie situation(s) correspondant à un
D - Numération des plaquettes [221] stade III
E - Dosage de lantithrom bine A - Inguinale + splénique
III Le syndrome de Felty comporte: B - Cervicale + médiastinale
[217] A - La polyarthrite rhumatoïde C - Cervicale + axillaire +
B - Une protéinurie splénique
Une malade présente une C - Une splénomégalie D - Axillaire + pédicule
anémie microcytaire par D - Une hépatomégalie hépatique
carence martiale Il faut E - Une neutropénie E - Pédicule hépatique +
rechercher: [222] crurale + splénique
A - Ménométrorragies
favorisées par un stérilet Parmi les données suivantes, lors [226]
B - Grossesses répétées et du diagnostic dune leucose
rapprochées lymphoïde chronique, quel est le Au cours d’un syndrome
C - Hématurie microscopique facteur de pronostic le plus hémorragique dû à une
D - Ulcère gastro-duodénal péjoratif? hypovitaminose K isolée,
E - Cancer colique A - Age supérieur à 70 ans quel(s) test(s) est (sont)
[218] B - Leucocytose supérieure à perturbé(s)?
30.10 exposant 911 A - Temps de thrombine
Une polyglobulie primitive (ou C - Présence dune anémie B - Numération plaquettaire
maladie de Vaquez) peut D - Lymphocytose médullaire C - Temps de céphaline +
provoquer un ou plusieurs des supérieure à 15 % activateur
signes suivants E - Diminution des lgM sériques D - Dosage du facteur V
A - Insuffisance respiratoire [223] (proaccélérine)
chronique E - Temps de Quick
B - Céphalées Au cours de lévolution de la [227]
C - Adénopathies superficielles leucémie myéloïde chronique,
D - Hémorragies tous ces Une fausse anémie par
E - Thrombose vasculaire symptômes sont de mauvais hémodilution peut provenir de
[219] pronostic, sauf un, lequel ? A - Grossesse à partir du
A - Elévation des polynucléaires second trimestre
Parmi les propositions basophiles sanguins B - Déficit en fer
suivantes, laquelle (lesquelles) B - Résistance au traitement C - Maladie de Waldenstrdm
est (sont) vraie(s) au cours C - Persistance du chromosome D - Maladie de Kahler
dune anémie inflammatoire philadelphie E - Volumineuse
typique? D - Myélémie avec blastes splénomégalie
A - Macrocytose érythrocytaire sanguins> 10 % [228]
B,- Hyperchromie E - Thrombopénie non liée au
C - Fer sérique diminué traitement Une maladie de Hodgkin peut
D - Réticulocytes bas [224] être compliquée:
E - Capacité totale de fixation A - D’une infiltration
de la transferrine augmentée Le critère d’arrêt du traitement lymphomateuse rénale
[220] dune carence martiale est la B - D’une anurie par
normalisation dans le sang: obstruction urétérale par des
Parmi les facteurs plasmatiques A - Du nombre dhématies masses ganglionnaires
suivants, lequel (lesquels) est B - Du taux d’hémoglobine C - D’un syndrome néphrotique
(sont) C - Du fer sérique à lésions glomérulaires
consommé(s) durant la D - De la transferrine minimes
coagulation? (sidérophiline) D - D’une glomérulopathie à
A - I (fibrinogène) E - Du volume globulaire moyen dépôts mésangiaux d’lgA
20
E - D’une glomérulonéphrite A - Complications infectieuses A - Cholestase
extracapillaire bactériennes B - Cytolyse
[229] B - Transformation en leucémie C - Hémolyse
aigué D - Inflammation
Parmi les maladies suivantes, C - Manifestations auto- E - Transfusions
quelle est celle au cours de immunes, causes d’hémolyse ou [237]
laquelle on de thrombopénie
rencontre fréquemment une D - Anémie par insuffisance Quel traitement durgence peut
anémie hémolytique auto- médullaire être indiqué en cas de
immune? E - Transformation syndrome
A - Leucémie aiguè lymphomateuse immunoblastique dhyperviscosité dû à la
myéloblastique des adénopathies présence dune
B - Maladie de Kahler [233] immunoglobuline monoclonale
C - Leucémie myéloïde sérique:
chronique Le temps de céphaline kaolin est A - Corticothérapie
D - Hémochromatose primitive allongé dans B - Corticothérapie et
E - Maladie lupique A - Déficit en Facteur V chimiothérapie
[230] B - Purpura thrombocytopénique C - Lymphaphérèses
idiopathique D - Perfusion de soluté
Une anémie sévère chez un C - Déficit en Facteur IX hypotonique
enfant de 2 ans avec D - Déficit en Facteur XII (F. E - Echange plasmatique
réticulocytose à 250.109/1 doit Hageman) [238]
évoquer l’une des affections E - Déficit en Facteur VII
suivantes. Précisez laquelle [234] Après mise en rémission
A - Bêta-thalassémie majeure complète au cours dune
B - Drépanocytose homozygote Parmi ces diverses affections, leucémie aiguè
C - Leucémie aiguè certaines ne s’accompagnent lymphoblastique chez un sujet
D - Syndrome hémolytique et habituellement pas de de 58 ans, le traitement
urémique ou maladie de thrombopénie. Indiquer laquelle ultérieur qui lui sera le plus utile
Moschcowitz (lesquelles)? est
E - Immunisation foeto- A - Leucémie aiguè A - Une surveillance simple
maternelle à lantigène Rhésus myéloblastique B - Une allogreffe de moelle
D B - Maladie de Willebrand C - Une chimiothérapie
typique dentretien avec réinductions
[231] C - Thrombasthénie de D - Un traitement
Glanzmann immunosuppresseur
Parmi les examens D - Syndrome hémolytique et E - Un traitement par interféron
complémentaires suivants quel urémique [239]
est celui qui permet de dépister E - Purpura rhumatoïde
le plus précocement une [235] Chez un sujet porteur dune
carence martiale? splénomégalie, la constatation
A - Diminution de la férritinémie Le tableau de maladie de Vaquez dune myélémie avec
B - Abaissement du taux typique comporte érythroblastose est évocatrice
d’hémoglobine A - Eryth rose faciale dune des affections suivantes
C - Augmentation des B - Prurit à l’eau A - Une hémolyse chronique
réticulocytes C - Polyadénopathies B - Une métastase
D - Diminution du volume D - Splénomégalie ostéomédullaire
globulaire moyen E - Cyanose C - Une hypertension portale
E - Diminution de la teneur D - Une maladie de Vaquez
globulaire moyenne en [236] E - Une myélofibrose
hémoglobine [240]
[232] Indiquer parmi les propositions
suivantes celle(s) qui peut Les anémies hémolytiques
Le risque évolutif de la leucémie (peuvent) expliquer une médicamenteuses
lymphoide chronique comporte hypersidérémie A - Sont toujours d’origine
21
immunologique A - Survient préférentiellement Devant une pancytopénie
B - Sont parfois dues à la chez le sujet jeune avant 30 ans isolée sur le plan clinique, quel
présence d’anticorps anti- B - Comporte fréquemment des examen permet
médicaments lésions osseuses ostéolytiques d’affirmer l’existence d’une
C - Sont parfois dues à la au niveau des os plats aplasie médullaire?
présence d’anticorps anti- C - Comporte une anémie A - Myélogramme
Rhésus souvent majorée par une B - Biopsie médullaire
D - Peuvent apparaître lors composante d’hémodilution C - Etude cinétique isotopique
d’un traitement par imputable au taux élevé de llgM au fer 59
l’alphaméthyl-dopa (Aldomet) monoclonale sérique D - Scintigraphie médullaire à
E - Peuvent apparaître lors D - S’accompagne dune l’iridium
d’un traitement par la pénicilline
hypercalcémie dans 25 % des E - Dosage de l’érythropoïétine
cas [248]
[241] E - Comporte des manifestations
hémorragiques en dehors de Quelle est la plus fréquente des
Une polyglobulie vraie peut être toute thrombopénie localisations des lymphomes
consécutive à [245] malins non
A - Une silicose hodgkiniens primitifs?
B - Une insuffisance mitrale Tous les examens suivants sont A - Rein
C - Un cancer du rein à petites utiles à la surveillance d’un B - Thyroïde
cellules traitement C - Estomac
D - Un cancer du pancréas héparinique prolongé, sauf un, D - Testicule
E - Une hémangioblastome lequel? E - Cerveau
cérébelleux A - Temps de HowelI [249]
[242] B - Taux de prothrombine
C - Temps de Céphaline Kaolin La découverte d’un test de
La leucémie aiguè D - Numération des plaquettes Coombs direct positif n’est pas
lymphoblastique entraîne avec E - Héparinémie circulante une coïncidence au
prédilection l’infiltration de cours de:
A - Thyroïde [246] A - Microsphérocytose
B - Testicule héréditaire
C - Myocarde Une femme de 30 ans est B - Drépanocytose
D - Surrénales atteinte d’anémie ferriprive C - Traitement à l’alpha méthyl
E - Méninges (hémoglobine 7 g/dl) par dopa
[243] ménorragies; un traitement D - Leucémie lymphoide
hormonal réduit les pertes chronique
Parmi les propositions génitales. Quel schéma E - Thalassémie
suivantes, laquelle (lesquelles) thérapeutique doit être préféré [250]
correspond(ent) à un pour guérir l’anémie et éviter sa
allongement du temps de récidive? Parmi les propositions
céphaline + activateur et à un A - Transfusion (2 concentrés suivantes, laquelle (lesquelles)
temps de Quick normal? érythrocytaires) s’applique(nt) à un relais
A - Déficit en fibrinogène B - Transfusion (2 concentrés héparine-antivitamines K (AVK)
B - Déficit en facteur érythrocytaires) puis fer convenablement effectué?
antihémophilique A (facteur intramusculaire (10 ampoules de A - Premier jour, AVK +
VIlIc) 100 mg sur cinq semaines) héparine à posologie diminuée
C - Déficit en proaccélérine C - Fer intramusculaire (10 de moitié
(facteur V) ampoules de 100 mg sur cinq B - Premier jour, AVK double
D - Déficit en facteur Hageman semaines) dose + héparine à posologie
(facteur XII) D - Fer oral, 200 mg Fe2+ par inchangée
E - Traitement aux anti- jour, pendant 4 mois C - Premier jour, AVK double
vitamines K au long cours E - Fer oral, 200 mg Fe2+ dose + héparine à posologie
[244] pendant un mois diminuée de moitié
[247] D - Premier jour, AVK +
La maladie de Waldenstrdm héparine à posologie inchangée
22
E - Premier jour, arrêt de de différencier une CIVD d’une Une hyperplaquettose peut
l’héparine, suivi immédiatement fibrinolyse aigué primitive? résulter de
de la 1ère prise d’AVK A - Temps de céphaline + A - Carence de fer
activateur (TCK ou TCA) B - Carence en vitamine B12
[251] B - Temps de Quick C - Syndrome inflammatoire
C - Dosage du fibrinogène D - Splénectomie post
Une myélémie peut se D - Numération des plaquettes traumatique
rencontrer: E - Mise en évidence des E - Splénomégalie myéloïde
A - Après chimiothérapie complexes solubles [259]
antimitotique, lors de la phase [255]
de réparation Les examens biologiques au
B - Dans les métastases Une anémie microcytaire avec fer cours de la leucémie myéloïde
osseuses des cancers sérique normal ou augmenté se chronique non traitée, à sa
C - Dans les anémies rencontre dans: phase chronique, montrent:
régénératives A - La sphérocytose héréditaire A - Une myélémie
D - Dans les anémies B - La maladie de Biermer B - Une augmentation des
inflammatoires C - La thalassémie phosphatases alcalines
E - Dans les anémies D - Les anémies hémolytiques leucocytaires
mégaloblastiques auto-immunes C - Une hyperuricémie
[252] E - Les leucémies aiguès D - Une augmentation de la
vitesse de sédimentation des
Chez une femme de 60 ans, [256] hématies
une polyadénopathie associée E - Une anémie avec
à une Toutes les situations suivantes, déformations érythrocytaires
hyperlymphocytose sanguine à sont responsables d’anémie par [260]
15 000/ml doit faire rechercher: carence martiale par le biais des
A - Une leucémie myéloïde ménorragies quelles déclenchent, Parmi les propositions
chronique sauf une; indiquez laquelle suivantes, laquelle (lesquelles)
B - Une leucémie lymphoïde A - Fibrome sapplique(nt) à
chronique B - Grossesse extra-utérine l’hémostase au cours dune
C - Une maladie de Hodgkin C - Dispositif intra-utérin grossesse normale?
D - Une maladie de Kahler anticonceptionnel A - Aucune modification de
E - Une maladie de Biermer D - Thrombopénie chronique l’hémostase primaire
[253] E - Maladie de Willebrand B - Augmentation du facteur
[257] Willebrand
Les anémies hémolytiques C - Déficit acquis en facteur X
d’origine médicamenteuse Un sujet sans allo immunisation D - Diminution de l’activité
peuvent être dues antérieure présente une fibrinolytique
A - A l’action d’anticorps sur un hémolyse intravasculaire aiguè E - Allongement du temps de
complexe médicament-globule par incompatibilité saignement (TS)
rouge transfusionnelle de type ABO. Six
B - Au dépôt sur le globule heures après l’accident, quel(s) [261]
rouge de complexes est (sont) les propositions qui
médicament-anticorps vous paraissent exactes? Vous retenez en faveur du
C - A la production A - Augmentation de caractère bénin dune
d’autoanticorps anti- l’hémoglobine plasmatique gammapathie monoclonale? A
érythrocytaires B - Augmentation de la bilirubine - La diminution simultanée des
D - A un mécanisme non- indirecte immunoglobulines polyclonales
immunologique C - Augmentation des B - La stabilité du pic à des
E - A la présence dagglutinines réticulocytes sanguins examens répétés
irrégulières D - Chute de Ihaptoglobine C - L’appartenance de
[254] E - Test de Coombs direct lgG l’immunoglobuline monoclonale
positif à la classe des lgM
Parmi les éléments suivants, [258] D - Une plasmocytose
lequel (lesquels) permet(tent) médullaire inférieure à 10 %
23
E - La nature kappa des suivantes, laquelle est la plus observe une diminution
chaînes légères de compatible avec le A - Du fer sérique
l’immunoglobuline monoclonale diagnostic d’anémie B - Du volume globulaire
[262] inflammatoire? moyen
A - Hémoglobine : 6 g/dl. Volume C - De la transferrine sérique
Les images osseuses de la globulaire moyen : 60 fI D - De la ferritine sérique
maladie de Kahler peuvent être réticulocytes : 20 x 10 exposant E - Du nombre des plaquettes
A - Des images de 9/1 [269]
déminéralisation diffuse B - Hémoglobine : 9 g/dl. Volume
B - Des lacunes à l’emporte globulaire moyen : 110 fI Parmi les maladies suivantes,
pièce au niveau des os longs et réticulocytes : 20 x 10 exposant quelles sont celles qui se
du crâne 911 compliquent
C - Des images dostéolyse C - Hémoglobine: 9 g/dl. Volume fréquemment d’une anémie
avec pourtour ostéocondensant globulaire moyen : 80 fI hémolytique auto-immune?
D - Une vertèbre borgne réticulocytes : 20 x 10 exposant A - Leucémie aiguè
E - Des tassements fracturaires 9/1 myéloblastique
vertébraux étagés D - Hémoglobine: 9 g/dl. Volume B - Leucémie lymphoide
[263] globulaire moyen : 95 fI chronique
réticulocytes : 200 x 10 exposant C - Leucémie myéloïde
Indiquez parmi les situations 911 chronique
suivantes celle(s) où l’on peut E - Hémoglobine : 9 g/dl. Volume D - Hémochromatose
craindre l’apparition d’une globulaire moyen : 110 fI E - Lupus érythémateux
coagulation intravasculaire réticulocytes 200 x 10 exposant disséminé
disséminée 9/1 [270]
A - Polytraumatisme après
accident de la route [266] Un malade porteur d’un
B - Chirurgie réglée de la myélome connu, insuffisant
hanche Une thrombocytopénie à 60 x 10 rénal, en traitement polychimio-
C - Accident transfusionnel par exposant 911 au cours dune thérapique discontinu, présente
incompatibilité ABC cirrhose 10 jours après sa dernière cure,
D - Leucémie aiguè à éthylique peut être expliquée par: une fièvre à 39°C avec frissons.
promyélocytes A - Un hypersplénisme L’hémogramme montre une
E - Cancer de la prostate avec B - Une CIVD leucopénie à 2 200 dont 10 %
métastases osseuses C - Une carence en folates de polynucléaires. Vous pensez
[264] D - Une action toxique de l’alcool que:
E - Un saignement chronique A - Fièvre et leucopénie sont
Un hémogramme systématique [267] probablement liées
chez une adulte révèle à une B - La leucopénie est
thrombocytopénie isolée à 80 x Un enfant de 7 ans, présente des probablement secondaire au
10 exposant 911 sans épistaxis et un purpura traitement
complication hémorragique. écchymotique. Parmi les C - La leucopénie est
Que décidez-vous de faire en propositions suivantes, laquelle, probablement en rapport avec
premier lieu? (lesquelles) devez-vous évoquer? une poussée de la maladie
A - Une étude isotopique de la A - Une hémophilie B sévère D - La fièvre impose la
durée de vie plaquettaire B - Une thrombopénie réalisation d’hémocultures
B - Une étude de la C - Une carence majeure en E - Le malade doit être
coagulation vitamine K hospitalisé en secteur stérile
C - Un myélogramme D - Une thrombopathie
D - Un contrôle sur lame de la congénitale [271]
thrombocytopénie E - Un déficit en facteur
E - Une recherche d’auto- Hageman (facteur XII) Tous ces symptômes sont ceux
anticorps anti-plaquettaires [268] dune la maladie de Vaquez
[265] sauf un. Lequel ? A -
Lors d’une anémie par Splénomégalie
Parmi les propositions saignement chronique, on B - Augmentation du volume
24
globulaire total D - Prolifération anarchique de lymphocytose supérieure à:
C - Plaquettes supérieures à thymocytes A - 30 % des leucocytes
400 giga/l E - Prolifération anarchique de B - 60 % des leucocytes
D - Vitesse de sédimentation lymphocytes hyperbasophiles C - 1 x 10 exposant 9/1
basse, inférieure à 10 mm [275] D -4 x 10 exposant 9/1
E - Saturation oxygénée du E - 10 x 10 exposant 9/1
sang artériel inférieure à 92% Chez l’hémophile A, les risques [279]
[272] de complications du traitement
substitutif Toutes les situations cliniques
L’hémogramme dun homme de comportent: suivantes sauf une sont
45 ans comporte les résultats A - L’hépatite virale capables de conduire à une
suivants: B - L’hypofibrinogénémie anémie macrocytaire:
- hématies: 1,8. 10 exposant C - L’apparition d’un A - Malnutrition chronique
12/1 anticoagulant circulant B - Anémie hémolytique
- hémoglobine: 7,7 g/dl D - Le paludisme régénérative
- hématocrite : 23 % E - L’infection par le V I H C - Myxoedème
- réticulocytes : 35. 10 exposant D - Hernie hiatale
9/1. [276] E - Traitement anticomitial
Il sagit dune anémie [280]
A - Normochrome, Parmi les médicaments suivants,
Macrocytaire, Régénérative quel(s) est (sont) celui (ceux) qui Le P32 proposé pour le
B - Normochrome, est (sont) responsable(s) de traitement de la polyglobulie de
Normocytaire, Arégénérative façon certaine dune Vaquez:
C - Hypochrome, Microcytaire, agranulocytose aiguê? A - A une durée d’action
Arégénérative A - Alpha méthyl dopa inférieure à 6 mois
D - Normochrome, (Aldomet®) B - Est contre-indiqué chez
Macrocytaire, Arégénérative B - Noramidopyrine (Avafortan®) une femme
E - Hypochrome, Macrocytaire, C - Erythromycine C - Favorise la transformation
Régénérative (Erythrocine®) en myélosclérose
[273] D - Phénindione (Pindione®) D - Peut être leucémogène
E - Oxyphenbutazone E - Touche électivement la
Le déficit isolé en l’un des (Tandéril®) lignée érythrocytaire
facteurs suivants se traduit par [277]
un allongement du temps de [281]
Quick, alors que le temps de Parmi les affirmations suivantes,
céphaline active reste normal. quelle est celle ou quelles sont Lassociation dun pancytopénie
Indiquez ce facteur: celles qui s’applique(nt) à une sévère et dune spiénomégalie
A - Prothrombine (Il) anémie par inflammation peut
B - Proaccélérine (V) chronique? correspondre à lun de ces
C - Proconvertine (VII) A - L’anémie peut être diagnostics Lequel ?
D - Facteur antihémophilique A macrocytaire A - Aplasie médullaire
(VIII) B - Le taux de saturation de la idiopathique
E - Facteur antihémophilique B transferrine est normal ou B - Anémie réfractaire simple
(IX) modérément diminué C - Leucémie aiguè
[274] C - L’anémie est habituellement D - Leucémie lymphoide
régénérative chronique au Stade A
Parmi les définitions D - Le traitement martial E - Myélome multiple
cytologiques suivantes, quelle améliore le chiffre d’hémoglobine [282]
est celle qui s’applique à la E - Lhyposidérémie est
mononucléose infectieuse ? constante Les héparines de bas poids
A - Syndrome myéloprolifératif [278] moléculaire sont:
B - Syndrome lymphoprolifératif A - Utilisées de préférence à
auto-limité de la lignée B Chez l’adulte, une Ihéparine non fractionnée chez
C - Prolifération anarchique de hyperlymphocytose sanguine est la femme enceinte
promyéloblastes définie par une B - Sans risque de provoquer
25
une hémorragie cérébrale Une thrombose récidivante peut [291]
puisquelle ne passent pas la être provoquée par:
barrière hémato-encéphalique A - Un déficit en antithrombine III Devant une plasmocytose
C - Utilisables par voie orale B - Une élévation du facteur VIII médullaire à 30% et une
D - Non dénuées de risque de C - Une élévation du facteur IX hypogammaglobulinémie, quel
provoquer une D - Un déficit en protéine C diagnostic envisagez-vous en
thrombocytopénie E - Une élévation du fibrinogène premier, chez un adulte, pour
E - Sans effet sur le temps de [287] des raisons de fréquence?
HowelI A - Erreur du laboratoire
[283] Quel est ou quels sont les B - Myélome à Bence-Jones
risques évolutifs immédiats que C - Myélome non-excrétant
Quelle est la complication la l’on doit redouter chez un enfant D - Cancer métastasique
plus fréquente à redouter chez de 10 ans qui présente un E - Rubéole
un malade ayant une lymphome malin non hodgkinien [292]
agranulocytose aigué de localisation médiastinale?
médicamenteuse? A - Compression médiastinale La posologie et la durée usuelle
A - Une septicémie B - Troubles métaboliques du traitement martial chez
B - Une hémorragie C - Leucémie aiguè adulte, après avoir fait
C - Une transformation en lymphoblastique disparaître une éventuelle
leucémie aigué D - Atteinte neuro-méningée cause hémorragique, sont de
D - Une évolution vers une E - Insuffisance hépato-cellulaire A - 20 mg de fer métal par jour
aplasie médullaire [288] pendant 3 mois
E - Le passage à la chronicité B - 200 mg de fer métal par
[284] Indiquez laquelle ou lesquelles jour pendant 3 semaines
de ces situations induisent un C - 20 mg de fer métal pendant
Parmi les médicaments risque accru d’occlusion artérielle 3 semaines
suivants, quel est celui qui peut A - Polyglobulie de Vaquez D - 200 mg de fer métal
donner une cystite B - Drépanocytose homozygote pendant 3 mois
hémorragique, en particulier si C - Lymphome lymphocytique E -2000 mg de fer métal par
une diurèse suffisante nest pas D - Anticoagulant circulant anti- jour pendant 3 mois
assurée pendant le traitement? prothombinase [293]
A - Cyclophosphamide E - Gammapathie monoclonale
B - Fluoro-Uracile bénigne Le taux des granulocytes dans
C - Ois platine [289] le sang est augmenté
D - Méthotrexate A - Après un exercice physique
E - Adriamycine Un purpura pétéchial peut-être intense
[285] observé dans B - Chez les sujets de race
A - Une hémophilie noire
Parmi les facteurs plasmatiques B - Une maladie de Willebrand C - Durant les périodes
de coagulation suivants, quel typique menstruelles
est celui dont le déficit isolé C - Une thrombopénie D - Au-delà de 60 ans
majeur saccompagne dun D - Une fragilité capillaire E - Entre 5 et 10 ans
allongement important du temps E - Une cryoglobulinémie mixte [294]
de céphaline avec activateur, [290]
alors que le temps de Quick Toutes ces complications
reste normal? La quantité totale de fer contenue directes de la maladie de
A - Prothrombine (Il) dans l’organisme d’un adulte sain Vaquez sont possibles sauf
B - Pro accélérine (V) (toutes formes réunies) est une. Laquelle?
C - Pro convertine (VII) d’environ A - Transformation en
D - Facteur anti-hémophilique A - 3 à 5 mg leucémie aigué
B (IX) B - 300 à 500 mg B - Myélofibrose avec anémie
E - Facteur Stuart (X) C-3à5g C - Transformation en
D - 30 à 50 g leucémie lymphoïde chronique
[286] E - 0,3 à 0,5 kg D - Hémiplégie
E - lschémie des membres
26
inférieurs B - Une éosinophilie A - Dune thrombopénie
[295] C - Une hyperlymphocytose B - Dune hypervolémie
D - Une polynucléose plasmatique
Le myélome multiple comporte neutrophile C - Dune hémolyse
habituellement: E - Aucune des propositions intravasculaire
A - Un important déficit de précédentes n’est exacte D - Dune anémie microcytaire
limmunité humorale [299] E - Dune neutropénie
B - Un important déficit de [303]
limmunité cellulaire Une ou plusieurs des
C - Une néphropathie propositions concernant l’acide Parmi les facteurs suivants,
glomérulaire dite rein folique est(sont) exacte(s) quel(s) est (sont) celui(ceux)
myélomateux A - L’acide folique est contenu qui entraîne(nt) de façon
D - Lexcrétion urinaire de dans les légumes verts significative une élévation du
chaînes lourdes isolées B - Une carence en acide folique taux de polynucléaires
E - Des lésions osseuses est habituellement observée neutrophiles?
ostéocondensantes après iléostomie A - Le sommeil
C - Dans les carences en acide B - Le tabac
[296] folique, le VGM peut être aux C - Une injection de corticoïdes
environs de 115 microns-cube D - Leffort physique
Chez un malade transfusé sous D - Dans les carences en acide E - Une injection de digitalique
anesthésie générale, quels sont folique, le myélogramme peut [304]
le ou les symptômes d’alerte qui montrer une mégalo blastose
doivent faire arrêter E - L’origine iatrogène des Une myélémie peut être
immédiatement la transfusion carences en acide folique est observée au cours:
en cours, en raison de la possible A - Dune carence martiale
suspicion dune hémolyse [300] B - Dune pneumopathie aigué
intravasculaire par bactérienne
incompatibilité de groupe La consommation chronique de C - Dune splénomégalie
sanguin ? cigarettes peut être impliquée myéloïde
A - Chute tensionnelle dans la D - Dune métastase médullaire
B - Hypothermie survenue d’une dun cancer viscéral
C - Hyperthermie A - Polyglobulie E - Dune aplasie médullaire
D - Hémorragie en nappe B - Polynucléose neutrophile [305]
E - Agitation C - Augmentation du volume
[297] globulaire moyen Une ou plusieurs des
D - Lymphocytose propositions suivantes
Chez un malade de 50 ans E - Eosinophilie concernant les anémies
présentant une chroniques sévères sont
polyadénopathie axillaire et [301] exactes:
inguinale bilatérale, quels sont A - Augmentation du débit
les diagnostics pouvant être Dans quelle(s) affections(s) cardiaque même au repos
envisagés? observe-t-on un allongement du B - Angor deffort possible
A - Leucémie aiguè temps de Quick avec même en labsence de lésions
B - Cancer de la prostate abaissement du facteur V? coronariennes
C - Infection à virus HIV A - Insuffisance hépatocellulaire associées
D - Leucémie lymphoïde B - Maladie de Willebrand C - Souffle systolique
chronique C - Intoxication aux anti- D - Dyspnée de type
E - Lymphome malin non vitamines K asthmatiforme et non
hodgkinien D - Coagulation intravasculaire provoquée par leffort
[298] disséminée E - Tachycardie de repos
E - Afibrinogénèmie congénitale
Dans la forme typique du [302] [306]
myélome ou maladie de Kahler,
on observe dans le sang: Une splénomégalie peut être Parmi les signes suivants,
A - Une plasmocytose directement responsable: indiquez celui ou ceux qui
27
compatibles avec le B - Augmentation du fibrinogène [313]
diagnostic de Bêta-thalassémie C - Augmentation de lagrégation
hétérozygote: plaquettaire L’exploration d’une
A - Anémie modérée D - Réduction de l’anti-thrombine immunoglobuline monoclonale
B - Microcytose importante III lgG Kappa à 40 g/l
(VGM <70 fI.) E - Augmentation de ladhésivité nécessite
C - Diminution de la résistance plaquettaire A - Des radiographies de
globulaire à Ihypotonie [310] squelette
D - Hyposidérémie franche (fer B - Un myélogramme
sérique < 0,5 mgIl) Lors du traitement d’une anémie C - Une urographie intra-
E - Augmentation de lHb A2 à par carence martiale dont la veineuse
lélectrophorèse de cause est D - Une lymphographie
Ihémoglobine corrigée, quel résultat d’examen E - Un dosage de la calcémie
[307] vous permettra darrêter le [314]
traitement martial?
Chez l’adulte, une A - Retour à la normale du taux L’association splénomégalie-
splénomégalie est habituelle au dhémoglobine adénopathies cervicales peut
cours des états B - Fer sérique normal être rencontrée dans:
pathologiques suivants C - Capacité totale de saturation A - Une aplasie médullaire
A - Leucémie myéloïde de la sidérophiline normale médicamenteuse sans
chronique D - Retour du volume globulaire complication infectieuse
B - Kala-Azar moyen à la normale B - Une maladie de Hodgkin
C - Purpura thrombopénique E - Aucune de ces propositions C - Une leucémie aiguê
idiopathique D - Une mononucléose
D - Hypertension portale [311] infectieuse
E - Mononucléose infectieuse E - Une maladie de Biermer
[308] Vous découvrez de façon fortuite [315]
chez une malade de 70 ans, une
En présence d’une splénomégalie isolée. Parmi les situations suivantes,
agranulocytose aiguê fébrile, la L’hémogramme montre une indiquez celle ou celles où l’on
prise en charge initiale discrète anémie à 10,5 gIdl, une peut rencontrer une élévation
comporte: hyperleucocytose à 14 000/mm3 du volume globulaire moyen
A - Prescrire une avec érythro-myélémie. Les (VGM) à 105 microns3 (105 fI)
corticothérapie plaquettes sont à 450 000/m3. A - Anémie inflammatoire
B - Effectuer des prélèvements Vous évoquez en premier lieu B - Carence en folates
bactériologiques A - Une leucémie aigue C - Insuffisance rénale
C - Administrer une B - Une leucémie myéloïde chronique
antibiothérapie per os en chronique D - Intoxication tabagique
attendant les résultats de C - Une splénomégalie myéloïde E - Ethylisme chronique
l’hémoculture chronique
D - Administrer d’emblée une D - Une leucémie lymphoïde [316]
association dantibiotiques par chronique
voie parentérale E - Effectuer E - Une néoplasie profonde Dans quelle(s) situation(s) peut-
une transfusion immédiate de [312] on observer habituellement un
concentrés leucocytaires purpura
[309] Parmi les viscères suivants, quel pétéchial?
est celui dont l’atteinte n’implique A - Scorbut
Il existe habituellement des pas le B - Thrombopénie inférieure à
anomalies de la coagulation au classement de la maladie de 50 000 mm3
cours du syndrome Hodgkin dans le stade IV? C - Maladie de Moschcowitz
néphrotique. Parmi les A - Le foie D - Maladie de Willebrand
propositions suivantes, B - Le parenchyme pulmonaire E - Surdosage en Héparine
lesquelles sont exactes? C - Le cerveau [317]
A - Augmentation des D - La rate
cofacteurs V et VIII E - La peau Un allongement isolé du Temps
28
de Céphaline + Activateur dans B - Hyponatrémie. Hodgkin B dépend des signes
un bilan de coagulation peut C - Hypocalcémie. cliniques
révéler: D - Hypothermie. d’évolutivité suivants
A - Une hémophilie A E - Oedème pulmonaire A - Douleurs osseuses
B - Une insuffisance hépatique B - Intolérance à l’alcool
modérée [321] C - Amaigrissement supérieur
C - Une maladie de Willebrand à 10 % du poids du corps
D - Un inhibiteur pathologique Une érythroblastopénie vraie D - Lésions de grattage
de la coagulation (moins de 5 % d’érythroblastes) E - Fièvre sans cause d’une
E - Une hypofibrinémie peut être le durée supérieure à 8 jours
marquée témoin des maladies suivantes [325]
[318] sauf une Laquelle?
A - Insuffisance rénale chronique La ou lesquelles de ces
La transfusion de plaquettes B - Thymome complications peuvent survenir
A - Peut être réalisée à partir C - Traitement par le dans l’évolution d’une leucémie
dun seul donneur après thiophenicol myéloïde chronique
cytaphérèse B - Est dépourvue D - Infection par le parvovirus A - Infarctus splénique
du risque de transmettre une humain B - Priapisme
infection par le virus de E - Maladie de Blackfan C - Crise de goutte
limmunodéficience humaine Diamond D - Compression médiastinale
C - Peut provoquer l’apparition [322] par adénopathie
d’anticorps anti-HLA E - Lithiase vésiculaire
D - Est utile lors du traitement Dans les lymphomes malins non pigmentaire
des coagulations hodgkiniens, quel facteur vous
intravasculaires disséminées paraît indiquer le mieux la [326]
E - Est utile lors du traitement modalité évolutive et le
du purpura thrombopénique pronostic? Quels sont les tests de
idiopathique A - L’âge coagulation dont le résultat est
[319] B - Lextension ganglionnaire anormal au cours de
C - Latteinte de la moelle l’hémophilie A:
Pour poursuivre l’étude de osseuse A - Temps de Céphaline Kaolin
l’hémostase chez un enfant D - Le type histocytologique B - Temps de saignement
dont le Temps de E - L’atteinte splénique C - Temps de Quick
Céphaline-Kaolin est allongé [323] D - Temps de thrombine
alors que le Temps de E - Dosage du facteur VIII
Saignement, le Temps de Un malade présente brutalement coagulant
Quick et le Temps de fièvre à 38°5C et angine. L’état [327]
Thrombine sont normaux, il est général se dégrade rapidement,
utile de demander: la fièvre persiste, l’hémogramme Parmi les éléments suivants,
A - Numération des plaquettes montre une hémoglobine à 12 quels sont ceux qui contribuent
B - Dosage du fibrinogène g/dl, des plaquettes à 440 au diagnostic
C - Dosage de la prothrombine 000Imm3, 23001m3 leucocytes entre myélome et maladie de
vraie (facteur Il) avec 80 % de lymphocytes et 5 Waldenstrôm?
D - Dosage des facteurs anti- % de polynucléaires. Devant ce A - Vitesse de sédimentation
hémophiliques tableau, vous évoquez un B - Hémogramme
E - Recherche d’un anti- diagnostic. Lequel ? C - Myélogramme
coagulant circulant A - Leucémie aiguè D - Electrophorèse
[320] B - Aplasie médullaire E - Immunoélectrophorèse
C - Agranulocytose toxique [1]
Une transfusion de sang D - Leucémie lymphode cc
massive et rapide peut être à chronique Une femme de 34 ans, d’origine
l’origine des E - Autre proposition corse par son père, consulte
manifestations suivantes, sauf [324] pour asthénie et anémie. A
une, laquelle ? rexamen, pâleur, pas dautre
A - Hyperkaliémie. Le classement d’une maladie de anomalie, en particulier pas de
29
splénomégalie. A physiopathologiques que vous
l’interrogatoire, avez retenues? Parmi les propositions
pas de prise médicamenteuse, A - Recherche biochimique de suivantes concernant cet
deux grossesses avec des sang dans les selles hémogramme, laquelle est la
enfants de 6 ans et 3 ans bien B - Dosage du fer sérique plus exacte?
portants. Dans la famille, deux C - Electrophorèse de A - Anémie normochrome
soeurs bien portantes, père et l’hémoglobine normocytaire régénérative,
mère bien portants. D - Myélogramme neutropénie, thrombopénie
Hémogramme: E - T.O.G.D. B - Anémie normochrome
- Hémoglobine : 9 g/dl [4] macrocytaire arégénérative,
- VGM : 77 microns 3 neutropénie, thrombopénie
- CCMH : 33 % Quelle est, d’après les données C - Anémie hypochrome
- Globules rouges : 4 200 de l’observation, l’étiologie qui macrocytaire arégénérative,
000Imm3 vous paraît la plus vraisemblable neutropénie, thrombopénie
- Réticulocytes : 1% parmi les suivantes D - Anémie normochrome
- Globules blancs normaux A - Drépanocytose hétérozygote microcytaire arégénérative,
- Plaquettes : 285 000 (H BAS) neutropénie
- VS : 20-40 B - Carence en acide folique E - Anémie normochrome
C - Carence martiale macrocytaire arégénérative,
Parmi les descriptions D - Autoimmunisation thrombopénie
suivantes, quelle est celle qui E - Inflammation
convient pour l’anomalie de [5] [7]
l’hémogramme présentée par
cette femme? En attendant les résultats des Quel est le mécanisme le plus
A - Anémie normochrome examens complémentaires, probable de l’anémie?
normocytaire arégenérative quelle thérapeutique d’urgence A - Défaut de synthèse de
B - Anémie microcytaire vous paraît justifiée par l’état de l’hème
normochrome arégénérative cette patiente? B - Défaut de synthèse de
C - Anémie microcytaire A - Transfusion de deux culots l’ADN
hypochrome arégénérative globulaires C - Défaut de synthèse de la
D - Anémie microcytaire B - Fer intramusculaire, 100 globine
normochrome régénérative mg/jour D - Défaut de synthèse de la
E - Anémie macrocytaire C - Acide folique 5 mg par jour spectrine
normochrome arégenérative D - Chélateur du fer (Desferal® E - Défaut de synthèse de la G
[2] lOOmg 1M un jour sur deux) 6PD
E - Aucune [8]
Quel(s) est (sont) le(s) [6]
mécanisme(s) possible(s) de cc Parmi les examens suivants,
cette anémie? Un homme de 64 ans, sans lequel doit être exécuté en
A - Défaut de synthèse de antécédent particulier, vient premier pour orienter le
Ihème consulter pour une asthénie avec diagnostic?
B - Défaut de synthèse de dyspnée d’effort. L’examen A - Myélogramme
l’ADN clinique est normal. B - Dosage du fer sérique
C - Défaut de synthèse de la L’hémogramme donne: C - Electrophorèse de
globine - Hb : 8.9 g/dl l’hémoglobine
D - Erythroblastopénie - CCMH : 33% D - Dosage de la biliru bine
E - Hémorragie aiguè -VGM : 108 fI E - Dosage de vitamine B12 et
- GB : 2 x 109/1 de l’acide folique
[3] - Plaquettes : 130 x 109/1 [9]
- Formule leucocytaire :
Quel est parmi les examens polyneutrophile 50 % ; Parmi les maladies suivantes
suivants, celui que vous lymphocytes 40 % ; monocytes la(lesquelles) est (sont)
choisissez de réaliser en 10 % compatible(s) avec ce tableau
premier pour trancher entre les réticulocytes : 24 x 109/1 clinique et biologique?
hypothèses - VS : 35-60. A - Anémie inflammatoire
30
B - Anémie réfractaire [12] papuleux
(dysmyélopoïèse primitive) C - La présence d’éléments
C - Anémie par carence La laparotomie exploratrice nest bulleux
martiale pas justifiée si D - L’existence d’éléments à
D - Anémie hémolytique A - Le médiastin est indemne distance
constitutionnelle B - La biopsie de crête iliaque E - L’absence de fièvre
E - Anémie par carence en est positive [15]
vitamine B12 C - La scintigraphie splénique
[10] est négative Parmi ces examens
cc D - On prévoyait une irradiation complémentaires, le(s) quel(s)
Un homme de 45 ans, dont le couvrant le volume splénique par leur modification
poids normal est de 60 kg, E - La biologie hépatique est peut(peuvent) vous apporter un
présente des adénopathies perturbée élément diagnostique en faveur
cervicales bilatérales, un [13] du purpura vascularitique?
amaigrissement de 7 kg en 6 A - Bilan de coagulation
mois, l’absence de fièvre, pas La lymphographie était négative, B - Taux de plaquettes
de et la laparotomie a objectivé une C - NFS
sueurs nocturnes. L’examen rate de 400 grammes, des D - Biopsie cutanée
permet de percevoir une rate ganglions du hile splénique et du E - Test du lacet
débordant de 4 cm le rebord pédicule hépatique envahis, un [16]
costal. foie et une moelle osseuse
Pas d’hépatomégalie, pas histologiquement normaux. Le Quel(s) autre(s) examen(s)
d’adénopathie dans les autres stade pathologique (PS) de ce complémentaire(s) vous
territoires accessibles à patient est parai(ssen)t important(s) à
l’examen A - PS lIE pratiquer chez cette jeune
clinique. Le bilan objective : VSB - PS IIB femme?
supérieure à 100 à la première C - PS IIIA A - Radiographie pulmonaire
heure, fibrinémie à 9 g/l, D - PS IIIB B - Bilan hépatique
leucopénie à 3.000 globules E - PS IVB C - Bilan rénal
blancs, pas de cellule anormale [14] D - Test de transformation
dans le sang, radiographie cc lymphoblasique à la PHA
pulmonaire normale. Une femme de 35 ans, sans E - Dosage des IgE
antécédent particulier, présente
Parmi les diagnostics suivants, un purpura des membres [17]
le plus probable est: inférieurs apparu brutalement
A - Leucose lymphoïde depuis une semaine, sans fièvre. Quel(s) diagnostic(s) peut-on
chronique aleucémique A l’examen, les lésions ne évoquer devant le tableau
B - Maladie de Hodgkin s’effacent pas à la vitropression ; présenté par cette patiente:
C - Lymphome non Hodgkinien certains éléments sont palpables, A - Purpura thrombopénique
D - Leucose myéloïde papuleux ; d’autres sont idiopathique
chronique bulleux ; d’autres enfin B - Cryoglobulinémie
E - Aucune des affections nécrotiques, et on retrouve à C - Toxidermie
précédentes distance, sur les membres D - Insuffisance veineuse
[11] supérieurs et E - Hémopathie
l’abdomen, quelques rares [18]
Biopsie ganglionnaire exceptée, éléments purpuriques de petite cc
l’examen le plus important non taille. Un homme de 68 ans, sans
cité jusqu’alors est antécédent particulier, consulte
A - Lymphographie Parmi ces éléments cliniques, pour une asthénie modérée.
B - Tomographies du médiastin le(s) quel(s) est(sont) en faveur L’examen clinique révèle
C - Médullogramme de l’origine l’existence d’une splénomégalie
D - Ponction-Biopsie du foie vascularitique de ce purpura? non douloureuse, débordant le
E - Scintigraphie splénique A - L’absence d’effacement à la rebord costal de 4 cm en
vitropression inspiration profonde, et
B - La présence d’éléments d’adénopathies cervicales,
31
axillaires et [21] cette maladie de Hodgkin ?
inguinales, symétriques, faites A - A prédominance
de ganglions d’environ 2 cm de Parmi les examens lymphocytaire
diamètre, sans périadénite. Il complémentaires suivants, B - Cellulaire mixte
n’existe ni signes quel(s) est(sont) celui(ceux) qui C - Sclérose nodulaire
inflammatoires, ni compression. doi(ven)t être effectué(s) de D - Réflexion lymphocytaire
La température est normale et façon systématique? E - Inclassable
le reste de A - Réaction de Paul et Bunnel [24]
l’examen est normal. B - Dosage des protéines
L’hémogramme donne les sériques et électrophorèse Parmi les examens de
résultats suivants: C - Temps de céphaline kaolin laboratoire suivants, quel est
- Hématies : 4,4 x 1012/1 D - Test de Coombs direct celui dont le résultat peut
- Hémoglobine : 13 g/dl E - Biopsie ganglionnaire éventuellement modifier le
- Hématocrite : 0, 38 III [22] classement en stade
- Réticulocytes : 1 % anatomoclinique?
- Leucocytes : 50 x 10 exposant Parmi les affections suivantes, A - Hémogramme
9/1 : polynucléaires quelle(s) est(sont) celle(s) que B - Biopsie ostéomédullaire
neutrophiles : 8 % Ion rencontre plus C - Vitesse de sédimentation
lymphocytes : 91 % particulièrement au cours de D - Taux de fibrinogène
monocytes : 1 % l’évolution ? E - Electrophorèse du sérum
- Plaquettes :235 x 10 exposant A - Hémorragie cérébro- [25]
911 méningée
- Vitesse de sédimentation: B - Insuffisance myéloïde aiguê Si ces divers examens n’ont
1ère heure 6 mm, 2ème heure C - Zona pas modifié le stade
10 mm. D - Paraplégie spasmodique anatomoclinique, quelles sont
E - Anémie hémolytique auto- les chances de mise en
L’analyse de l’hémogramme immune rémission complète par un
reconnaît: [23] traitement adéquat?
A - Une anémie cc A - 10 %
B - Une hyperleucocytose Une femme de 25 ans consulte B - 25 %
C - Une neutropénie pour maladie de Hodgkin. Le C - 50 %
D - Une hyperlymphocytose diagnostic a été porté sur D - 75 %
E - Une monocytose rexamen histologique d’un E - 95 %
[19] ganglion sus-claviculaire droit
apparu 3 mois plus tôt: [26]
Parmi les maladies suivantes ‘Disparition de l’architecture
laquelle évoquez-vous? normale du ganglion. Population Une polychimiothérapie selon le
A - Maladie de Hodgkin cellulaire en majorité protocole MDPP (Moutarde
B - Mononucléose infectieuse lymphocytaire, avec présence de azotée, Vincristine,
C - Leucémie aigué polynucléaires neutrophiles et Procarbazine Prednisone) est
D - Leucémie Iymphoide éosinophiles, de plasmocytes, prévue Cette association peut
chronique d’histiocytes et d’assez entraîner comme
E - Agranulocytose nombreuses cellules de complication(s)
[20] Sternberg. Absence de fibrose”. A - Insuffisance médullaire
On apprend qu’elle a des sueurs B - Neuropathie périphérique
Quelle anomalie peut-on nocturnes abondantes, elle a C - Insuffisance cardiaque
s’attendre à observer au maigri de 2 kg en 1 mois. D - Stérilité
myélogramme chez ce L’examen clinique montre des E - Hépatite chronique
patient? ganglions sus-claviculaires [27]
A - Une érythroblastopénie bilatéraux et une splénomégalie cc
B - Une lymphocytose débordant de 5 cm. Sur ces Un homme de 60 ans présente
C - Une plasmocytose données, la maladie est classée des adénopathies jugulo-
D - Un blocage de maturation au stade anatomoclinique III B. carotidiennes, d’environ 1,5 cm
myélocytaire de
E - Des cellules anormales Quel est le type histologique de grand axe, bilatérales et
32
grossièrement symétriques, D - Une sérologie virale Lymphocytes 24 %
sans caractère inflammatoire, E - Une échographie splénique Monocytes : 6 %
fermes et [29] - Plaquettes : 540.10 exposant
mobiles, des adénopathies 911
axillaires de 2 cm de grand axe Le diagnostic étant posé, quel est La VS est à 12/25. Le fer
présentant les mêmes parmi les éléments suivants celui sérique est dosé ainsi que la
caractéristiques. La rate qui serait indiscutablement de capacité totale de fixation
déborde le rebord costal de 4 mauvais pronostic? (CTE) et le
cm. Le reste de l’examen est A - L’apparition d’une coefficient de saturation de la
entièrement négatif et en hyperuricémie sidérophiline (CSS).
particulier il n’existe aucun B - L’apparition d’une anémie L’on aboutit ainsi au diagnostic
contexte infectieux clinique. par insuffisance médullaire d’anémie ferriprive.
L’hémogramme montre C - Une splénomégalie plus
- hémoglobine : 14 g/100 ml importante Au vu de l’hémogramme,
- globules rouges : 4,5 x 10 D - Une augmentation comment définissez-vous
exposant 12/1 symétrique du volume des l’anémie?
- hématocrite : 46 % adénopathies A - Normochrome macrocytaire
- réticulocytes : 0,2 % E - Une augmentation de la B - Hypochrome normocytaire
- leucocytes : 45 x 10 exposant vitesse de sédimentation C - Microcytaire normochrome
9/1 dont 7 % de polynucléaires D - Normochrome
neutrophiles, 1 % de [30] normocytaire
monocytes et 92 % de E - Aucune de ces propositions
lymphocytes sans anomalie Parmi les attitudes n’est exacte
morphologique. thérapeutiques suivantes, quelle [32]
Luricémie est normale. est celle qui vous parait la plus
L’électrophorèse des protéines indiquée? Quel(s) résultat(s) du dosage
du sérum montre une A - Abstention thérapeutique du fer sérique et de la capacité
hypogammaglobulinémie. La B - Traitement antibiotique totale de fixation pourrai(en)t
vitesse de sédimentation est d’épreuve correspondre au diagnostic
normale. C - Chimiothérapie porté chez cette malade? (les
D - Splénectomie unités de mesure sont en
Parmi les hypothèses E - Irradiation en mantelet des microgr/100 ml)
diagnostiques suivantes, quelle adénopathies sus A - Fer sérique : 270, CTF: 300
est celle qui vous paraît la plus diaphragmatiques B - Fer sérique : 25, CTF : 410
plausible? [31] C - Fer sérique: 100, CTF : 300
A - Une agranulocytose aigué cc D - Fer sérique : 50, CTF : 250
immuno-allergique Une femme de 40 ans, d’origine E - Fer sérique: 10, CTF: 500
B - Une infection virale aigué française, consulte pour asthénie. [33]
C - Une leucémie à Elle n’accuse aucun
tricholeucocytes antécédent particulier. Elle n’a Quel(s) autre(s) résultat(s)
D - Une leucémie pas d’enfant et n’est pas anorma(ux)l de l’hémogramme
lymphocytaire chronique enceinte. L’examen clinique sont concordants avec une
E - Une leucémie aigué retrouve carence en fer?
lymphoblatique un syndrome anémique isolé. A - Nombre des globules
[28] Vous faites pratiquer un blancs
hémogramme qui vous donne les B - Nombre des plaquettes
Parmi les examens résultats suivants C - Nombre des monocytes
complémentaires suivants, quel - Erythrocytes : 4,6.10 exposant D - Nombre des éosinophiles
est le seul utile pour 12/1 E - Nombre des lymphocytes
confirmer le diagnostic? - Hémoglobine : 8,7 g/dI
A - La lymphographie par voie - Hématocrite : 27 % [34]
pédieuse - Leucocytes : 9.10 exposant 9/1,
B - Une biopsie ganglionnaire dont: Polynucléaires neutrophiles En dehors de la carence en fer,
C - Un examen de la moelle : 64 % quelle(s) autre(s) affection(s)
osseuse Polynucléaires éosinophiles : 6 % pourrai(en)t
33
induire une anémie du type de rebord costal, une distension [40]
celle présentée par la malade? thoracique
A - Trouble de synthèse de avec une langue dépapillée, un Quel est le diagnostic le plus
l’hème foie de 13 cm de hauteur ferme, vraisemblable que vous
B - Carence en acide folique une érythrose des extrémités. évoquez en fonction du
C - Erythroblastopénie L’examen neurologique est contexte clinique et biologique?
chronique normal A - Une insuffisance
D - Envahissement médullaire L’hémogramme montre respiratoire de type restrictif
par des cellules néoplasiques - GR: 6 500 000/mm3 B - Une conséquence directe
E - Microsphérocytose - Hématocrite : 60 % du tabagisme
héréditaire - Leucocytes: 16 000/mm3 dont C - Un syndrome
[35] 60 % de PN -0 % de PB - 30 % myéloprolifératif
de lymphocytes - 10 % de D - Un cancer du rein
Quelle(s) étiologie(s) peu(ven)t monocytes E - Un hépatome
être responsable(s) exclusifs de - Plaquettes : 600 000/mm3 [41]
l’anémie -VS: 1-2 cc
ferriprive chez cette malade? Madame S amène son fils de
A - Carence d’apport en fer Quelle(s) est(sont) la(les) 18 mois pour une tuméfaction
B - Hémorragies digestives manifestation(s) clinique(s) frontale gauche déclenchée par
C - Don du sang trisannuel expliquée(s) par les une chute quelques heures
D - Hémorragie abondante et anomalies de l’hémogramme? auparavanL Proéminente (près
brutale 15 jours auparavant A - HTA de 3 cm), volumineuse
E - Ménorragies chroniques B - Céphalées (diamètre
[36] C - Erythrose 7 cm), cette tuméfaction est
D - Langue dépapillée très douloureuse et difficile à
Vous allez traiter cette malade E - Distension thoracique examiner. Le bilan d’hémostase
par l’administration d’un sel réalisé en urgence. donne les
ferreux. Quelle(s) est (sont) la [38] résultats suivants
(les) proposition(s) fausse(s) ? - plaquettes: 320 000Imm3
A - Les sels ferreux par voie Quel est, parmi ces examens, - temps de Quick: 85 %
orale sont mieux absorbés celui que vous allez pratiquer - temps de céphaline activé : 92
quand la prise se situe au milieu pour affirmer le diagnostic de sec (témoin : 33 sec)
des repas polyglobulie? - temps de thrombine: 18 sec
B - La voie intraveineuse doit A - Mesure du volume globulaire (témoin : 18 sec)
être préférée a la voie orale moyen - fibrinémie : 2, 20 g/l
C - L’administration de sels B - Mesure du taux d - temps de saignement (lvy 3
ferreux par voie orale colore les hémoglobine points) : 3 min 30 sec
selles en noir C - Mesure du volume L’allongement du temps de
D - La dose optimale par voie plasmatique à l’albumine céphaline activé est corrigé in
orale est de 100 à 200 mg de D - Mesure du pool potassique vitro par l’apport de plasma
fer élément par jour E - Mesure du volume globulaire témoin
E - Un mois de traitement est au Chrome 51 normal.
suffisant pour restaurer les [39]
réserves en fer Parmi les hypothèses
[37] Ce patient a une polyglobulie diagnostics suivantes, une
cc vraie. Quel(s) est(sont) l’(es) seule est possible. Laquelle?
Un homme de 60 ans, gros examen(s) que vous allez A - Maladie de Willebrand
fumeur, hypertendu, est pratiquer pour exclure le typique
hospitalisé pour malaise. Dans diagnostic de polyglobulie B - Thrombopathie
les secondaire? constitutionnelle
antécédents, on retrouve des A - Scintigraphie pulmonaire C - Hémophilie fruste
céphalées. L’examen met en B - Gaz du sang en air ambiant D - Anticoagulant circulant
évidence une hypertension C - Urographie intra-veineuse E - Hémophilie sévère
artérielle à 18-12, une rate D - Uricémie
débordant de 5cm sous le E - Fond d’oeil
34
[42] l’hémostase, il est absolument
interdit de pratiquer: Parmi les thérapeutiques
Parmi les facteurs de A - Injection intramusculaire suivantes, laquelle (lesquelles)
coagulation suivants, indiquez B - Vaccination anti-hépatite B est (sont) utilisable(s) dans la
celui dont le déficit C - Adénoïdectomie maladie de Vaquez?
constitutionnel est le plus D - Injection intraveineuse d’un A - Chimiothérapie par voie
vraisemblablement, du fait de médicament orale
sa fréquence, responsable de E - Prescription d’aspirine à titre B - Saignées répétées
ce tableau d’antalgique C - Phosphore radioactif
A - VIII D - Chrome radioactif
B - IX [47] E - Polychimiothérapie
C-X cc séquentielle
D - Xl Un homme de 61 ans consulte [50]
E - XII pour des céphalées, des
[43] bourdonnements d’oreilles, un Sachant que ce malade n’est
prurit pas disposé à se plier à une
Quel geste thérapeutique vous à l’eau. Il présente depuis surveillance régulière, quelle
semble convenir à cet état? plusieurs mois une érythrose. est la thérapeutique qui vous
A - Perfusion de sang frais L’examen clinique montre, en semble la plus adaptée pour
B - Perfusion de PPSB et outre, réduire durablement sa
ponction évacuatrice un débord splénique de 4 cm. Il polyglobulie?
C - Perfusion de cryoprécipités présente l’hémogramme suivant: A - Corticoïdes par voie orale
et ponction évacuatrice - G.R. : 7200 000/mm3 B - Saignées répétées
D - Vitamine K 1M - Hte. : 0,69 C - Phosphore radioactif
E - Abstention thérapeutique - Hb : 22 gIlOO ml D - Chrome radioactif
[44] - G.B: 16000/mm3 dont PN : E - Polychimiothérapie
79%, PE : 1%, PB: 1%, L: 16%, séquentielle
Compte-tenu de vos réponses M :3%
aux questions 1 et 2, quelle est, - Plaquettes : 550 000/mm3. [51]
pour la mère, la probabilité de cc
transmettre l’anomalie à ses Parmi les éléments suivants, Un homme de 55 ans se plaint
garçons? le(s)quel(s) plaide(nt) pour la de vertiges et de céphalées. A
A-O% nature primitive de cette l’examen, érythrose faciale
B - 25 % polyglobulie? nette
C - 50 % A - Le fait qu’il s’agisse d’un front, pommettes, nez sont
D - 75 % homme rouges. La rate est palpée 2 cm
E - 100 % B - L’érythrose de ce sujet sous le rebord costal.
[45] C - La palpation d’une - Coeur: éclat de B2 ; TA: 19-
splénomégalie 10cm de Hg
Indiquez, parmi les D - L’hyperleucocytose - NFS : GR ; 7,8 x 1012/1 ; Hb,
manifestations cliniques E - L’hyperplaquettose 22 g/100 ml; HT, 60% ; G B,
suivantes, celle(s) dont il faut [48] 12x10 exposant 9/1 dont 65%
prévenir la famille de de PN, 4% de mono, 31 % de
l’apparition probable Parmi les examens suivants, lympho
A - Hématomes musculaires indiquer celui qui est nécessaire - Plaquettes : 390 x 10
compressifs pour affirmer le diagnostic de exposant 9/1
B - Hématuries polyglobulie de Vaquez chez ce - Gaz du sang artériel : p02 : 85
C - Purpura pétéchial malade: mm de Hg, Sa02 : 95%, pCO2 :
D - Hémorragies de section A - Le score des phosphatases 39 mm de Hg
E - Hémarthroses spontanées alcalines leucocytaires - Fonction rénale: normale
[46] B - Le caryotype médullaire - U I V: normale
C - Le myélogramme - Mesure de la masse sanguine
Chez cet enfant, en l’absence D - La scintigraphie médullaire : en attente
de traitement spécifique du E - Aucun des précédents - Uricémie : normale
trouble de [49]
35
Des ce stade, vous pouvez jours qui vous
écarter certaines causes de C - Saignées : 350 ml parai(ssen)t utile(s)?
polyglobulie secondaire, en D - Héparinothérapie IV à la A - Uricémie
fonction de certaine(s) pompe : 20000 unités/jour B - Temps de saignement
donnée(s) de l’observation. E - Abstention de tout traitement C - MN l-test
Laquelle(lesquelles)? D - Electromyogramme
A - Gaz du sang artériel [55] E - Fer sérique
B - Fonction rénale normale cc [57]
C - UIV normale Fille âgée de six ans, sans
D - Le chiffre de plaquettes antécédent. Epistaxis Parmi les traitements
E - Luricémie normale abondantes, gingivorragies et symptomatiques suivants,
[52] purpura quel(s) est(sont) celui(ceux) qui
depuis 48 h. vous semble(nt) justifié(s)?
Quel(s) élément(s) de A l’examen : pétéchies, A - Boissons alcalines
l’observation retenez vous en ecchymoses, pâleur cutanéo abondantes
faveur du diagnostic de maladie muqueuse importante. Rate B - Allopurinol (Zyloric®)
de Vaquez? débordant C - Antibiotiques à large
A - Erythrose du visage de 4 cm le rebord costal. spectre par voie intramusculaire
B - TA: 19-10 Polyadénopathies modérées, D - Transfusion de sang frais
C - Hématocrite: 60% cervicales et axillaires. E - Transfusion de globules
D - Plaquettes : 390 x 10 Apyrétique. blancs
exposanrt 911 Hémogramme: [58]
E - Rate palpable - Globules rouges: 3 200
[53] 000Imm3 Le traitement spécifique
- Hématocrite : 2 9 % comporte en particulier de la
La mesure du volume globulaire - Hémoglobine : 9,6 g/dI vincristine (Oncovin®). Parmi
par la technique des hématies - Réticulocytes : 0,8 % les complications suivantes
marquées au chrome 51 - Globules blancs : 2 600/mm3, la(les) quelle(s) peut(vent) être
A - Permet de différencier Polynucléaires: 17 % attribuée(s) à ce médicament?
polyglobulies primitives et Polynucléaires éosinophiles : 1% A - Surdité
secondaires Lymphocytes: 72% B - Constipation
B - Permet de différencier Lymphoblastes : 10 % C - Neuropathie périphérique
polyglobulie vraie et - Plaquettes: 10000 D - Alopécie
hémoconcentration Le myélogramme montre une E - Cardiomyopathie
C - Est un traitement de la moelle riche avec 90 % de
maladie de Vaquez lymphoblastes, 5 % [59]
D - Permet d’identifier les d’érythroblastes,
thalassémies mineures 5 % de granuleux, absence de Quel est la durée prévisible du
E - Montre dans les mégacaryocytes. traitement chimiothérapique
polyglobulies un allongement classique en
de la durée de vie des GR Comment caractérisez-vous cette l’absence de rechute?
[54] anémie? A - 2-4 mois
A - Normocytaire non B - 8-12 mois
Vous êtes interne de garde en régénérative C - 2-5 mois
médecine et vous êtes appelé B - Macrocytaire régénérative D - 6-8 mois
auprès de ce patient pour une C - Hypochrome non E - A vie
phlébite surale typique. Vous régénérative [60]
n’avez pas d’autre D - Microcytaire non cc
renseignement sur le régénérative Une femme de 42 ans présente
diagnostic. Quel(s) traitement(s) E - Macrocytaire non un état anémique.
prescrivez-vous? régénérative L’interrogatoire révèle que
A - Phosphore 32 : 0,1 [56] depuis deux ans
millicurie/kg il existe des malaises (2 ou 3) à
B - Misulban : 3 Avant de débuter le traitement, type de lipothymies avec
comprimés/jour pendant 15 quel(s) est (sont) le(s) examen(s) sueurs et impression de
36
lourdeur E - Myélogramme avec capacité totale de saturation de
abdominale. Depuis 6 mois, les coloration de Perls la sidéroph iline
troubles deviennent permanents [62]
et s’accentuent : asthénie, [66]
dyspnée d’effort et palpitation. La carence martiale étant cc
La pâleur apparaît évidente. On affirmée, citez les deux examens Un homme de 63 ans consulte
ne retrouve pas d’autres qui vous paraissent d’emblée les pour une gêne post-prandiale
troubles digestifs. Les règles plus adaptés pour découvrir au niveau de rhypochondre
sont régulières (durée 4 jours, l’étiologie: gauche. Il n a pas d’antécédent
sans caillot), l’évaluation de leur A - Coloscopie médical ou chirurgical
volume est normal. L’examen B - Fibroscopie gastrique particulier. Chez ce patient en
clinique est normal. C - Hystérographie bon état
Hémogramme: D - Urographie intra-veineuse général, apyrétique, l’examen
- globules rouges : 3,5 TIl E - Scanner abdominal objective une splénomégalie
- hémoglobine : 7,5 g/dl régulière, indolore, débordant le
- hématocrite : 26 % [63] gril
- VGM : 74 fI costal de 10 cm. On ne trouve
- CHM : 22 pg Si létiologie nest pas rapidement ni hépatomégalie, ni circulation
- CCHM : 28 % trouvée, quelle attitude vous veineuse collatérale. On note
- plaquettes: 520 GIl parait la plus adaptée à la une pâleur modérée des
- globules blancs: 12,8 G/l, situation ? conjonctives, Il n’y a pas
polynucléaires neutrophiles : A - Transit du grêle d’adénopathies palpables et le
0,80 % B - Recherche dune hématurie reste de
polynucléaires éosinophiles : microscopique l’examen est normal.
0,05 % C - Etude de labsorption du fer Hémogramme:
polynucléaires basophiles : O D - Etude de lincorporation du - Hématies: 3 x 10 exposant
lymphocytes : 0,12 % fer 59 12/1
monocytes : 0,03 % E - Scintigraphie abdominale - Hémoglobine : 10 g/dl
- Vitesse de sédimentation, avec globules rouges marqués - Hématocrite : 0,28 III
1ère heure : 35 [64] - Volume globulaire moyen :
- Fer sérique : 4,2 micromol/l 93,3 fI
Le diagnostic d’anémie Quelle que soit létiologie, il est - CCHM : 35,7 %
ferriprive est retenu nécessaire de corriger la carence - Réticulocytes : 31 x 10
martiale Quelle prescription exposant 9/1
Parmi les caractères suivants, journalière faites-vous? - Leucocytes : 33 x 10 exposant
lequel(lesquels) peu(ven)t être A - 1 Omg de fer métal per os 9/1
expliqué(s) par la carence B - lOOmg de fer métal per os - Formule leucocytaire :
martiale? C - lOOmg de fer métal par voie polynucléaires neutrophiles : 65
A - Le taux des éosinophiles intramusculaire %
B - Le chiffre de plaquettes D - 1g de fer métal per os polynucléaires éosinophiles : 1
C - Le VGM E - 1g de fer métal par voie %
D - Le taux de polynucléaires intramusculaire polynucléaires basophiles : 1 %
neutrophiles [65] lymphocytes: 10%
E - Le taux de lymphocytes monocytes : 2 %
[61] Surveillance. Ce traitement sera promyélocytes : 2 %
poursuivi myélocytes : 7 %
Quel examen choisissez-vous A - 1 mois métamyélocytes: 12 %
pour confirmer la carence B - Jusquà normalisation du taux - Plaquettes : 700 x 10
martiale? d hémoglobine exposant 9/1
A - Capacité totale de fixation C - Jusquà normalisation du - Vitesse de sédimentation : 15
de la sidérophiline VGM mm à la première heure
B - Dosage de l’haptoglobine D - Jusquà normalisation du fer - Fibrinogène : 2,5 g/l
C - Dosage de la sérique
céruloplasmine E - Jusquà normalisation de la L’analyse de cet hémogramme
D - Hémosidérinurie révèle:
37
A - Anémie normochrome plaint d’avoir soif et décrit une A - O Rhésus positif
normocytaire douleur sous-costale gauche B - A2 Rhésus positif
B - Anémie régénérative irradiant en bretelle. C - A 1 Rhésus négatif
C - Polynucléose neutrophile Il y a une certaine défense à la D - Al B Rhésus positif
D - Myélémie palpation de l’hypocondre E - A2 B Rhésus positif
E - Thrombocytose gauche, le toucher rectal est
[67] modérément douloureux. La [73]
patiente na pas d’antécédent
Indépendamment de la clinique pathologique notable, elle n’a Aucun incident notable nest
et du reste de l’hémogramme, jamais survenu pendant l’intervention.
l’anomalie été opérée ; elle a même trois L’opérée entre en salle de
présentée au niveau des grossesses à terme. Ses trois réveil avec une tension
plaquettes peut se rencontrer enfants sont en bonne santé. artérielle à 14/8 Un dernier sac
au cours: Une carte de groupe sanguin de sang a été branché à ce
A - D’un cancer établie à la fin de sa première moment. Une demi-heure plus
B - D’une polyarthrite grossesse porte les mentions tard, surviennent de violents
rhumatoïde “groupe Al. Rhésus positif- 1ère frissons et une élévation
C - D’une carence martiale détermination”. thermique à 40,2°C. La tension
D - D’un syndrome artérielle est à 15/9. lI ne vient
myéloprolifératif On évoque le diagnostic pas de sang par les drains.
E - Après une splénectomie d’hémopéritoine par rupture de la L’hypothèse étiologique la plus
[68] rate. En dehors de l’examen probable est celle
local, l’appréciation de A - D’une incompatibilité ABC
Compte-tenu des données l’importance et du retentissement B - De !a présence chez la
cliniques et biologiques dont général de cette hémorragie se patiente d’agglutinines
vous disposez, deux base à l’instant de l’arrivée sur: irrégulières antiérythrocytes
diagnostics sont possibles A - Les caractères du pouls C - De la présence d anticorps
parmi les suivants B - Les chiffres tensionnels anti-HLA
A - Anémie ferriprive C - L’hématocrite D - D’une septicémie à
B - Leucémie myéloïde D - Le taux d’hémoglobine pneumocoques
chronique E - Le chiffre des réticulocytes E - D’une souillure bactérienne
C - Leucémie aigué [71] du sac
myéloblastique [74]
D - Maladie de Waldenstrdm Dès l’arrivée, on prélève du sang
E - Splénomégalie myéloïde en vue de divers examens Devant cet incident, il faut
biologiques. Parmi ces examens, A - Arrêter la transfusion
[69] il faut nécessairement inclure B - Recontrôler les groupes du
A - Une mesure isotopique de la sac et de l’opérée
Pour distinguer ces deux volémie C - Injecter un antibiotique
maladies, il est utile de disposer B - Une mesure de la vitesse de D - Injecter du chlorure de
de sédimentation globulaire potassium
A - Dosage du fer sérique C - Une deuxième détermination E - Injecter de l’héparine
B - P.A.L. (phosphatase du groupe ABC et rhésus [75]
alcaline leucocytaire) D - Une recherche d’agglutinines cc
C - Caryotype médullaire irrégulières Une infirmière de 23 ans est
D - Immuno-électrophorèse E - Un test de Coombs direct hospitalisée en urgence pour
des protides [72] un syndrome hémorragique. A
E - Biopsie ostéomédullaire l’examen : ecchymoses
[70] La malade est transfusée en spontanées multiples,
cc même temps qu’on pratique la hématurie macroscopique,
Une femme de 28 ans, victime splénectomie. Parmi les sangs pâleur, tachycardie.
1/2 heure plus tôt d’un accident des groupes suivants, quel est le Le reste de l’examen est
d’automobile, arrive à l’hôpital meilleur choix pour la transfuser normal.
conduite par le SAMU. Elle est en l’absence de sang Al rhésus Hémogramme:
pâle, couverte de sueurs, se positif? - hémoglobine: 12 g
38
- globules rouges E - Transfusion de culots recherche d’une étiologie, quel
normochromes normocytaires, globulaires est celui qui vous parait utile
globules blancs et plaquettes [78] dans ce cas?
normaux A - Electrophorèse de
-VS: 10 à la 1ère heure En l’absence de toute étiologie l’hémoglobine
- hémostase : temps de Quick: classique retrouvée chez cette B - Dosage de la ferritine
5% patiente, il faut rechercher la plasmatique
temps de céphaline activée : prise (occultée ou criminelle) de C - Etude de la cinétique du
80” - témoin 30” dosage des A - Aspirine Fer 59
éléments du complexe B - Héparine D - Médullogramme
prothrombique en attente C - Antivitamine K E - Fibroscopie oeso-gastro-
temps de thrombine à 17”- D - Tagamet® duodénale
témoin à 16” E - Alphaméthyldopa
- fibrinogène : 4 g/l. [79] [81]
Radiographie pulmonaire cc
normale. Antécédents : néant. Une jeune femme de 28 ans Si ce premier examen est
N’a pris aucun médicament consulte pour asthénie. Elle a 3 négatif, quel est celui parmi les
depuis plusieurs mois, sauf une enfants de 6, 4 et 2 ans. Elle est examens suivants que vous
pilule minidosée. donneuse de sang depuis l’âge effectuez dans un deuxième
de 18 ans. Ses règles sont peu temps?
Les résultats de ce bilan abondantes, sans caillots, et A - Urographie intraveineuse
d’hémostase préliminaire sont durent trois jours. Les selles ne B - Coloscopie
en théorie compatibles sont pas noires. L’examen trouve C - Etude de la durée de vie
avec: une langue dépapillée, une des hématies marquées au
A - CIVD par septicémie à koïlonychie débutante, une Chrome 51
perfringens pâleur, une tachycardie. D - Artériographie coeliaque
B - Maladie de Willebrand L’hémogramme est le suivant: E - Recherche de sang dans
C - Intoxication par l’aspirine - hématies : 4 000.000Imm3, les selles
D - Insuffisance cellulaire - hématocrite : 21 %, [82]
hépatique - hémoglobine : 7.5 g/dl.
E - Déficit isolé en facteur V - Leucocytes : 6 500/mm3 dont Parmi les symptômes de la
[76] 67 % de polynucléaires patiente, certains sont la
neutrophiles, 30 % de conséquence directe de
Les résultats des dosages en lymphocytes, 5 Ihyposidérémie.
attente sont: facteur V 100 % ; % de monocytes. Lequel(lesquels)?
facteur Vll+X 5 - 560.000 plaquettes/mm3. A - Tachycardie
% facteur Il 5 %. Le dosage du fer sérique montre B - Koïlonychie
Quel diagnostic affirmez-vous? une sidérémie à 3 micromol/l, C - Asthénie
A - Insuffisance cellulaire une capacité totale à 110 D - Langue dépapillée
hépatique micromol/l. E - 550 000 plaquettes/mm3
B - Hypovitaminose K [83]
C - Amylose primitive On peut retenir comme
D - Déficit en protéine C diagnostic plausible? La quantité totale de fer
E - CIVD A - Anémie hypochrome élément à prescrire per os chez
microcytaire hyposidérémique cette patiente pour corriger son
[77] B - Anémie normochrome hémogramme et restaurer un
microcytaire hyposidérémique stock martial convenable est
Quel traitement durgence est C - Anémie normochrome approximativement (dose
indiqué? normocytaire hyposidérémique cumulative pour la durée du
A - Injection de cryoprécipité D - Anémie normochrome traitement)
congelé macrocytaire hyposidérémique A - Cent milligrammes
B - Injection de plasma frais E - Hyposidérémie sans anémie B - Un gramme
congelé [80] C - Vingt grammes
C - Injection de PPSB chauffé D - Cent grammes
D - Injection de reptilase Parmi les examens suivants, à la E - Deux cent grammes
39
[84] sidérophiline : 0,50. Absence B - Trouble d’absorption de la
dautoanticorps antiérythrocytes. vitamine B12
Lassociation, à ces symptômes, C - Carence d’apport en folates
dune carence en folates peut L’anémie peut être décrite D - Trouble d’absorption des
faire orienter le diagnostic vers comme: folates
une ou plusieurs des étiologies A - Microcytaire hypochrome E - Trouble d’utilisation des
suivantes arégénérative folates
A - Anémie de Biermer B - Microcytaire hypochrome
B - Insuffisance pancréatique régénérative [89]
externe C - Normocytaire normochrome
C - Maladie coeliaque arégénérative Le traitement substitutif doit
D - Maladie des laxatifs D - Macrocytaire normochrome comporter
E - Ulcère duodénal régénérative A - Vitamine B12,
E - Macrocytaire normochrome intramusculaire, 1000 gammas
[85] arégénérative par mois à vie
cc [86] B - Vitamine B12, 100 gammas
Un homme de 70 ans est par jour, per os jusquà guérison
hospitalisé pour syndrome Quel mécanisme est de l’anémie
anémique à Installation principalement à l’origine de C - Acide folinique,
progressive. l’anémie? intramusculaire, 5 mg par jour
Traité par gastrectomie des 2/3 A - Trouble de synthèse de jusquà guérison de anémie
vingt ans plus tôt pour ulcère, il l’hémoglobine D - Acide folique, per os, 5 mg
n’a jamais plus souffert B - Trouble de synthèse de par jour jusquà guérison de
depuis. Le transit digestif est l’ADN anémie E - Acide folique, per
normal. Les selles de coloration C - Raréfaction des cellules- os, 50 mg par jour jusqu’à
normale Depuis six mois, son souches hématopoïétiques guérison de l’anémie
alimentation comporte D - Destruction excessive des [90]
essentiellement des pommes érythrocytes circulants
de terre, des pâtes et des E - Pertes excessives par Avec un traitement substitutif
conserves de hémorragie correct, et en dehors de toute
viande et de poisson. L’examen [87] transfusion, on
montre un embonpoint peut s’attendre à la
conservé, un teint pâle. Parmi ces examens pouvant normalisation (12-13 g/dl) du
Hémogramme aider au diagnostic, lequel taux d’hémoglobine aux:
- hémoglobine 7 g/dI (lesquels) doit(doivent), pour être A - 5ème jour
- hématocrite : 0.21 III correctement interprété(s), être B - 10ème jour
- érythrocytes : 1,8x10 exposant effectué(s) avant tout traitement? C - 20ème jour
12/1 A - Tubage gastrique D - 50ème jour
- réticulocytes : 20 10 exposant B - Myélogramme E - 100ème jour
911 C - Gastroscopie avec biopsie [91]
- leucocytes : 3 x 10 exposant D - Dosages de vitamine B12 et cc
911 (neutrophiles : 40%, de folates dans le sang Un homme de 50 ans est
éosinophiles : 2%, lymphocytes: E - Recherche d’anticorps anti- adressé pour polyglobulie, à la
50 %, facteur intrinsèque suite d’un hémogramme
monocytes : 8%), [88] systématique. Il n’accuse aucun
- plaquettes: 110.10 exposant trouble fonctionnel. A l’examen
9/1 On apprend que la moelle est clinique : surpoids, érythrose
- Sur le frottis, présence de mégaloblastique et que le test de discrète il n’y a pas de
polynucléaires Schilling est normal. Quels sont splénomégalie ni d’autre
hypersegmentés. Bilirubine non les deux facteurs qui, chez ce viscéromégalie.
conjuguée : 30 patient, peuvent contribuer à Auscultation du coeur et des
mcmol/l, bilirubine conjuguée : 5 l’installation dune anémie poumons normale ; tension
mcmol/l. mégaloblastique? artérielle 18/1 0. Il n’a pas
- Sidérémie : 25 mcmol/l, A - Carence d’apport en vitamine d’antécédents pathologiques ; il
coefficient de saturation de la B12 boit 1/4 de litre de vin et fume
40
20 cigarettes par jour. total B - Leucocytes: 7,9.10
A l’hémogramme B - Données de l’étude exposant 911
- hémoglobine : 18,5 g/dI morphologique de la moelle C - Fibrinogène : 3 g/l
- hématocrite : 0,55 C - Le résultat de la biopsie D - Gammaglobulines: 35 g/l
- érythrocytes : 6,3 x 10 médullaire E - Fer sérique : 20 micromol/l
exposant 12/1 D - Taux des leucocytes [96]
- leucocytes: 12 x 10 exposant E - Valeur de la vitesse de
9/1 (polynucléaires neutrophiles sédimentation L’(s) argument(s) contre le
: 70 %, éosinophiles : 39 %, [94] diagnostic d’immunoglobuline
lymphocytes : 17 %, monocytes monoclonale bénigne est (sont)
: 10%) Le patient ayant arrêté de fumer, A - Hémoglobine: 9 g/dl
Vitesse de sédimentation : 2/4 et l’hématocrite restant inchangé, B - Vitesse de sédimentation :
- plaquettes: 350.10 exposant quelle(s) mesure(s) adopter? 105 - 140
9/1 A - Injection de phosphore 32 C - Fibrinogène : 3,7 g/l
B - Traitement par hydroxyurée D - Gammaglobulines: 55 g/l
Lequel des examens suivants (Hydrea®) E - Composant monoclonal lgG
doit être pratique en premier C - Traitement par Busulfan kappa
lieu? (Misulban®)
A - Myélogramme D - Traitement par [97]
B - Biopsie ostéomédullaire Desferrioxamine (Desferal®)
C - Mesure isotopique du E - Surveillance de Le diagnostic de maladie de
volume globulaire l’hémogramme Waldenstrôm nest pas retenu
D - Mesure de la Sa02 [95] en raison de
E - Dosage de l’oxycarbonémie cc A - Hémoglobine: 9 g/dl
[92] Un homme de 60 ans consulte B - Vitesse de sédimentation :
pour dyspnée d’effort. Il existe 105 - 140
Les examens pratiqués ont une pâleur modérée ; pas C - Fibrinogène : 3,7 g/l
montré: myélogramme de d’anomalie à l’examen du coeur D - Gammaglobulines: 55 g/l
densité et de compositions et des poumons, pas E - Composant monoclonal lgG
normales. Biopsie: moelle d’adénopathie ou de kappa
modérément hyperplasique, splénomégalie. [98]
sans fibrose. Volume globulaire A l’hémogramme
: 38 ml/kg (limite acceptée: 36 - hémoglobine : 9 g/dl Chez ce malade, le diagnostic
mllkg), Sa02 : 93 %, - VGM : 90 fI de myélome multiple sera
oxycarbonémie 1 %. - leucocytes :7.10 exposant 9/1 confirmé au vu dun ou de
Quel(s) diagnostic(s) parmi les (PN :65 - PE :2 - L: 30- M : 3) plusieurs des résultats suivants,
suivants peut-on exclure à ce - plaquettes : 255.10 exposant lequel(lesquels)?
stade de l’exploration ? 9/1 A - Présence de lésions
A - Thalassémie hétérozygote - Vitesse de sédimentation : 105- ostéolytiques sur les
B - Hémoconcentration 140 radiographies du squelette
chronique - fibrinogène : 3 g/l B - Hyperuricémie
C - Polyglobulie d’insuffisance - fer sérique : 20 micromol/l C - Hypocalcémie
respiratoire - Protéinémie : 95 g/l dont 55 g/l D - Protéinurie: 0,50 g/24 h,
D - Polyglobulie par cancer du de gammaglobulines en pic à non sélective à l’électrophorèse
rein base étroite. E - Plasmocytose médullaire
E - Maladie de Vaquez Limmunoélectrophorèse montre supérieure à 20 %
une importante augmentation [99]
[93] monoclonale dlgG kappa. On
retient, comme probable, le Le diagnostic de myélome
Parmi les données suivantes, diagnostic de myélome multiple. multiple a été confirmé. Un
laquelle (lesquelles) est (sont) traitement associant melphalan
plutôt en faveur dune maladie Le(s) argument(s) contre le (Alkeran®) et prednisone est
de Vaquez que dune diagnostic d’anémie instauré. Ce traitement expose
polyglobulie secondaire? inflammatoire est (sont)? à une ou plusieurs des
A - Valeur du volume globulaire A - Hémoglobine: 9 g/dl complications suivantes.
41
La(les)quelle(s)? [102] D - Une hyperéosinophilie à
A - Insuffisance médullaire 1200/mm3
B - Neuropathie périphérique Lhypothèse dune hémolyse est E - Une hyperleucocytose à 1
C - Insuffisance cardiaque écartée. Vous cherchez à étayer .000/mm3
D - Hyperglycémie celle dune hypertension portale:
E - Leucémie aiguè secondaire par quel(s) examen(s)? [106]
[100] A - Scintigraphie splénique cc
cc B - Scintigraphie hépatique Une jeune fille de 18 ans arrive
Un homme de 35 ans consulte C - Fibroscopie gastrique en urgence avec un purpura
pour pesanteurs de D - Tomodensitométrie des membres inférieurs
l’hypochondre gauche. abdominale (pétéchies et ecchymoses); à
L’examen décèle E - Mesure de lélimination de la l’examen, vous ne retrouvez
une splénomégalie débordant BSP pas d’hémorragie buccale, rien
de 5 cm, un foie ferme [103] au
mesurant 14 cm sur la ligne fond d’oeil. Pas de grosse rate,
médioclaviculaire. Il n’y a pas Lhypothèse dune hypertension ni d’adénopathie, ni de gros
d’adénopathie, pas d’ictère., portale est exclue. Il vous reste foie. Elle n’absorbe aucun
pas d’oedème, pas d’ascite. Le alors à médicament. Il n’y a pas
patient n’est pas fébrile et n’a envisager quelle(s) hypothèse(s) d’altération de l’état général, la
pas séjourné outre-mer. parmi les suivante(s) température est normale. Elle a
L’hémogramme montre : 3.500 A - Leucémie myéloïde présenté une rhinopharingite il
000 GR chronique y a 15 jours.
hémoglobine 10,5 g/dl ; B - Leucémie à tricholeucocytes L’hémogramme est le suivant:
hématocrite 35% ; GB 3.500 C - Purpura thrombopénique - globules rouges : 4 100
dont 65 % PN -25%, L - 10 % idiopathique 000Imm3
Mo; D - Maladie de surcharge - hémoglobine : 12,9 g/dl
120.000 plaquettes. E - Lymphome splénique - hématocrite : 38,4 %
La VS està 10 mm. [104] - globules blancs: 7 300/mm3
(formule normale)
Le tableau clinique est Quel(s) examen(s) vous - plaquettes: 5 000/mm3
compatible avec un ou plusieurs parai(ssen)t utile(s) pour étayer - vitesse de sédimentation : 7
des états suivants cette (ces) mm à la 1ère heure - 15 mm à
A - Hypertension portale hypothèse(s)? la 2ème heure
B - Leucémie myéloïde A - Etude de la durée de vie des La fibrinémie est à 3,3 g/l
chronique plaquettes Le diagnostic de purpura
C - Syndrome B - Etude de la durée de vie des thrombopénique idiopathique
lymphoprolifératif hématies (PTI) est évoqué.
D - Hémolyse chronique C - Biopsie médullaire
E - Maladie de surcharge D - Biopsie hépatique Pour étayer le diagnostic de
[101] E - Caryotype médullaire PTI, quel est l’examen le plus
[105] utile à faire?
Dans les examens suivants, A - Anticorps anti-HLA
le(les)quel(s) vous sembl(en)t Le patient, lassé par ces B - Recherche d’anticorps
utile(s) pour explorations, décide d’accepter antiplaquettes
éliminer l’hypothèse d’une une spiénectomie proposée par C - Recherche d’une
hémolyse? un de vos confrères et réalisée coagulopathie de
A - Fer sérique malgré votre avis défavorable. consommation
B - Numération des Les modifications D - Myélogramme sternal
réticulocytes hématologiques post-opératoires E - Temps de saignement
C - Médullogramme peuvent comporter: [107]
D - Dosage de la bilirubine non A - Une thrombocytose à
conjuguée 800.000 plaquettes/mm3 Quelle(s) étiologie(s) convient-il
E - Scintigraphie splénique B - La présence de corps de de rechercher, à l’aide de tests
Jolly dans les hématies complémentaires, avant
C - Une lymphopénie à 300/mm3 d’affirmer qu’il s’agit bien d’un
42
PTI? asthénie. Le diagnostic de cancer Avant un prélèvement
A - Lupus érythémateux aigu de la prostate a été affirmé. Le biopsique à visée diagnostique,
B - Purpura par oestro- bilan biologique que vous quelle prescription de substitut
progestatif avez demandé donne les faites-vous pour préparer le
C - Mononucléose infectieuse résultats suivants geste?
D - Rubéole - temps de saignement (lvy): 15 A - Plasma frais congelé +
E - Déficit de l’agrégation des min fibrinogène
plaquettes - temps de Quick : 40 % B - PPSB + fibrinogène
[108] - temps de céphaline activé : 52 C - Concentrés d’antithrombine
sec (témoin : 33 sec) III
Le diagnostic de PTI ayant été - V:35% D - Transfusion de plaquettes
confirmé, quel est le choix - VII + X : 75% E - Facteur VIII concentré
thérapeutique de - Il : 40 % [113]
première intention? - fibrinémie : 0,30 g/l
A - Prednisone - PDF : 80 mcg/ml En dehors du traitement
B - Gammaglobulines IV: 0,4 - test à l’éthanol : positif substitutif, ce malade est
g/kg/j - vitesse de sédimentation : 60 justifiable d’un traitement par:
C - Splénectomie mm 1ère heure A - Acide epsilon
D - Transfusions de plaquettes - hémoglobine : 11,5 g/dl aminocaproïque
: 6 unités plaquettaires - globules blancs: 11 000/mm3 (Hémocaprol®)
E - Plasmaphérèse dont 80 % de polynucléaires B - Corticothérapie (1
[109] - Plaquettes : 80 000/mm3 mg/kg/jour)
C - Antivitamine K
L’évolution peut se faire vers: Parmi les diagnostics suivants, D - Vitamine KIV (20 mg matin
A - Guérison définitive en 3 indiquez celui qui est le plus et soir)
semaines probable pour expliquer toutes E - Oestrogénothérapie
B - Rechute immédiate à l’arrêt les anomalies de l’hémostase:
du traitement A - Thrombopénie par aplasie [114]
C - Réapparition de la maladie médullaire cc
après une longue phase de B - Coagulopathie de Un jeune homme âgé de 20
guérison apparente consommation ans, sans antécédents
D - Apparition d’une leucémie C - Insuffisance hépatique personnels pathologiques, a été
aigué lymphoblastique D - Hypofibrinémie opéré
E - Apparition d’une aplasie constitutionnelle d’une appendicectomie banale.
médullaire E - Carence sévère en vitamine Il présente, 4 jours plus tard,
K des signes cliniques et
[110] [111] paracliniques d’embolie
cc pulmonaire sans collapsus
Monsieur P. Léon, 71 ans, vient Quel est le mécanisme le plus cardiovascu!aire. La
consulter en raison de probable susceptible d’expliquer phlébographie
l’apparition, à plusieurs l’anomalie de la coagulation découvre une thrombose
reprises, présentée par ce malade? veineuse fémoro-poplitée à
d’ecchymoses larges A - Altération diffuse de droite. Un traitement
provoquées par des l’endothélium vasculaire anticoagulant par
traumatismes minimes, des B - Transformation du l’héparine est entrepris ; il est
gingivorragies fibrinogène en fibrine sans nécessaire d’administrer 700
intermittentes, des hématomes formation de thrombine U/kg124 h pour équilibrer le
aux points d’injections C - Déficit acquis en traitement. L’interrogatoire
intramusculaires d’antibiotiques, antithrombine III approfondi vous apprend
prescrits pour un fébricule D - Hyperactivité fibrinolytique l’existence d’un contexte
chronique rebelle. Sur le plan E - Activation directe de la familial de
clinique, on note, outre une coagulation par des cellules thrombose. Du côté maternel,
pollakiurie, une augmentation cancéreuses la grand-mère est décédée
de volume de la prostate, un [112] d’une embolie pulmonaire, 8
amaigrissement de 3 kg, une jours
43
après la mise en place d’une antithrombine III chez les ni
prothèse totale de hanche ; du ascendants et collatéraux des hépato, ni splénomégalie, ni
côté paternel, une soeur (tante propositus adénopathie superficielle.
du B - Persistance du déficit sous Devant ces résultats, on a été
propositus) a présenté à deux antivitamine K amené à
reprises une phlébite après C - Persistance de déficit après évoquer le diagnostic
accouchement et l’un de ses sevrage du traitement par d’agranulocytose probablement
deux l’héparine médicamenteuse et
enfants, un garçon de 8 ans, a D - Persistance du déficit après l’interrogatoire
présenté une phlébite à injection IV de vitamine K orienté à révélé
l’occasion d’une immobilisation E - Persistance de déficit après - la prise depuis 5 ans d’un
plâtrée. injection de 3 unités de plasma contraceptif oral minidosé
frais congelé - la prescription d’un antalgique
Parmi les résultats biologiques [117] contenant de la noramidopyrine
suivants, recueillis 48 h après pour troubles des règles il y a
l’acte opératoire, le(les)quel(s) Le déficit congénital en antithrom 6 mois, interrompu
aurai(en)t pu vous faire prévoir bine III et de l’ensemble des définitivement 3 semaines plus
cette maladie thrombo- éléments biologiques en votre tôt
embolique possession ont finalement pu être - la prise, il y a 4 jours, à
? écarté: compte-tenu du contexte l’occasion d’un syndrome
A - Temps de céphaline active : familial, quelle(s) autre(s) grippal avec fièvre résolutive en
28 sec (T = 31 sec) pathologie(s) de l’hémostase 48 heures,
B - Plaquettes : 380 0001mm3 devez-vous encore rechercher? d’un traitement non précisé
C - Fibrinogène : 4, 5 g Il A - Déficit congénital en facteur (cachets)
D - Produits de dégradation du XII - la réapparition de la fièvre 48
fibrinogène : 20 mcg/ml B - Anticoagulant circulant type heures plus tard, à 40°C, qui a
E - Aucun des examens ci- lupus conduit le médecin traitant à
dessus C - Déficit congénital en protéine prescrire un traitement de
[115] C pénicilline par voie
D - Une augmentation de intramusculaire, d’aspirine
Cinq jours après avoir l’agrégation des plaquettes vitamine C par voie
commencé l’héparinothérapie, E - Une augmentation du facteur orale, et un hémogramme
vous demandez un dosage Willebrand réalisé le matin même.
d’antithrombine III. Le résultat
est à 60 %. Le(les)quel(s) des [118] Concernant la réalisation
commentaire(s) suivant(s) est cc éventuelle du myélogramme,
(sont) juste(s)? Madame X. 27 ans, est admise laquelle(lesquelles) des
A - Le taux est dans les limites d’urgence pour une fièvre à 40°C propositions suivantes vous
de la normale pour un homme avec frissons ayant débuté parait (paraissent) justifiée(s)?
de 20 ans 48 heures plus tôt. Un A - Est inutile
B - Un déficit congénital peut hémogramme réalisé le jour B - Ne doit être pratiqué qu’en
être suspecté même montre: cas d’agranulocytose
C - Ce déficit peut être en - hématies : 3,9 x 10 exposant persistante
rapport avec le traitement par 12/1 C - Est contre-indiqué en
l’héparine - hémoglobine : 11,8 gIdl raison du risque infectieux local
D - Ce déficit est normal en - VGM : 94 microns3 D - Est indispensable
post-opératoire - leucocytes: 1 000/mm3, E - Doit être remplacé par une
E - Ce déficit traduit une polynucléaires neutrophiles : 1 % biopsie médullaire
hypovitaminose K lymphocytes : 95 % [119]
[116] monocytes : 4 %
- plaquettes: 140 x 10 exposant Parmi les médicaments pris par
En faveur d’un déficit congénital 911 la malade, lequel est
en antithrombine III, vous En dehors d’une angine probablement en cause? A -
retenez: ulcéronécrotique, l’examen Le médicament contenant de la
A - Existence d’un déficit en clinique est négatif et ne retrouve noramidopyrine pris il y a 3
44
semaines B - La pénicilline par responsabilité du médicament Pour préciser l’étiologie de
voie intramusculaire la veille de peut être obtenue par: cette anémie, il est nécessaire
la découverte de la A - Test de transformation de demander:
granulocytose lymphoblasique A - Hématies
C - Le médicament de nature B - Test de dégranulation des leucocytes/minute
non précisée basophiles B - Médullogramme
D - Le contraceptif oral C - Test dinhibition de migration C - Electrophorèse de
E - L’aspirine-vitamine C des macrophages l’hémoglobine
[120] D - Dosage des réagines D - Etude de la cinétique du 59
spécifiques fer
Quelle modalité E - Aucun des examens E - Aucun des examens
d’antibiothérapie choisissez- précédents précédents
vous pour cette patiente? [124]
A - Cycline par voie cc [126]
intraveineuse Une patiente de 35 ans, mère de
B - Bêta-lactamine + aminoside 4 enfants dont le dernier à 6 ans, Parmi les données
C - Pénicilline + Colimycine® est soumise à une anamnésiques, quel(s)
D - Chloramphénicol + contraception par stérilet depuis facteur(s) intervien(nen)t dans
macrolide sa dernière grossesse. Elle est la genèse de anémie?
E - Bactrim® ou Eusaprim® donneuse de sang régulière, A - 4 grossesses
intraveineux deux fois par an. B - Contraception par stérilet
[121] Elle utilise volontiers des laxatifs C - Dons du sang
huileux pour vaincre une D - Prise de laxatifs
Cette prescription doit être constipation fonctionnelle. Elle E - Constipation
éxécutée: est [127]
A - Dès l’arrivée de la patiente pâle, fatiguée et se plaint d’une
B - Après hémocultures difficulté de déglutition avec Le déficit en fer chez cette
C - Après résultat des sensation de striction pharyngée. patiente peut être estimé à
hémocultures La langue est dépapillée, les A - 2 mg
D - Après obtention d’un ongles fins et fragiles. B - 20 mg
antibiogramme L’hémogramme montre C - 200 mg
E - En cas d’inefficacité des - hématies : 4.000.000/mm3 D - 2 000 mg
transfusions de globules blancs - hémoglobine : 7 gIlOO ml E - 20 000 mg
- hématocrite : 25 % [128]
[122] - plaquettes : 600.000/mm3
- leucocytes : 6 500/mm3 dont 70 La dose totale de fer (exprimée
Après interruption du(des) % de neutrophiles, 20 % de en fer métal et administrée per
médicament(s) présumé(s) lymphocytes, 10 % de os) pour corriger ce déficit
responsable(s), pensezvous monocytes. devrait être de
quune agranulocytose: La sidérémie est à 4 micromol/l, A - 2 mg
A - Régresse spontanément la capacité totale de transferrine B - 20 mg
habituellement en 1 à 2 mois à 100 micromol/l, les C - 200 mg
B - Peut évoluer vers une réticulocytes à 0,1 %. D - 2 000 mg
leucémie aigué E - 20 000 mg
C - Régresse spontanément Parmi les symptômes suivants, [129]
habituellement en moins de 15 l’hyposidérémie peut être mise en
jours relation La dose usuelle quotidienne de
D - Régresse plus rapidement directe avec fer per os, exprimée en fer
grâce à un traitement spécifique A - Langue dépapillée métal, est:
E - Peut persister sous forme B - Lithiase oxalique A - 1 mg
dune neutropénie chronique C - Constipation B - 5 mg
définitive D - Ongles fragiles C - 10 mg
[123] E - Thrombocytose D - 50 mg
[125] E - 100 mg
La confirmation de la [130]
45
transfusionnelle Malgré ces incidents, la malade
Ce traitement poursuivi pendant D - Ictère hémolytique par a été opérée sans complication
3 mois peut entraîner: hémolyse intratissulaire immédiate, quel traitement
A - Coloration noire des selles transfusionnelle ultérieur de l’anémie proposez-
B - Coloration rouille des urines E - Ictère hémolytique auto- vous?
C - Constitution dune immun A - Abstention thérapeutique
hémosidérose splénique [132] B - Sel ferreux par voie orale
D - Pigmentation cutanée C - Sel ferreux et acide folique
daspect métallique Indiquez celui(ceux) des per os
E - Dépôts de fer cornéens examens suivants qui vous D - Fer injectable
parai(ssen)t nécessaire compte E - Transfusions de sang total
[131] tenu du fait que cette malade doit [136]
cc subir une hystérectomie: cc
Une femme de 45 ans présente A - Recherche d’anticorps anti- Un homme de 60 ans, gros
une anémie ferriprive HLA fumeur, hypertendu, est
secondaire à des ménorragies B - Détermination des hospitalisé pour malaise.
compliquant l’évolution d’un phénotypes rhésus et KelI Dans les antécédents, on
fibrome utérin. Elle reçoit le soir C - Recherche et identification retrouve des céphalées depuis
de son hospitalisation une des anticorps sériques quelques mois L’examen met
transfusion d’un concentré D - Test de Coombs direct en
globulaire. L’examen E - Recherche d’anticorps anti- évidence une hypertension
préopératoire fait par plaquettes artérielle à 18-12, une rate
l’anesthésiste le [133] débordant de 5 cm sous le
lendemain matin constate rebord
l’existence d’un subictère. Le En cas de nouvelle transfusion costal, une distension
reste de l’examen clinique est en cours d’intervention, quel thoracique, un foie de 13 cm de
normal. produit sanguin conseillez-vous? hauteur ferme, une érythrose
La tension est de 12/7, la A - Sang total standard des
diurèse normale, la température isogroupe extrémités, une langue
de 36,8°C. B - Concentré érythrocytaire dépapillée.
L’examen biologique donne les déleucocyté L’examen neurologique est
résultats suivants C - Concentré érythrocytaire normal.
- Hématies: 32 x 10 exposant choisi après test de comptabilité L’hémogramme montre:
12/1 fait au laboratoire (Cross-match) - GR: 6 500 000/mm3
- hémoglobine : 65 grs/l D - Concentré érythrocytaire - hématocrite : 60 %
- hématocrite : 28 % décongelé - leucocytes: 16 000/mm3 dont
- Groupe sanguin : A-rhésus E - Albumine humaine 60% de PN ; 0% de PE ; 0% de
positif [134] PB ; 30% de L; 10% de
- Billirubine totale : 22 M,
micromoles En cas de négativité des tests - plaquettes : 600 000/mm3
- urée sanguine : 7 mmoles immunologiques, que conseillez- -VS: 1-2.
- créatinine sérique: 120 vous?
micromoles A - Recherche des antigènes et Quelle(s) est(sont) la(les)
Le contrôle du test anticorps de l’hépatite B manifestation(s) clinique(s)
prétransfusionnel de B - Hémoculture expliquée(s) par les
comptabilité fait au lit du malade C - Dosage des bilirubines libres anomalies de l’hémogramme?
prouve que le sang et conjuguées A - Aucune
transfusé était bien isogroupe. D - Répétition des examens B - Céphalées
immuno-hématologiques 10 jours C - Erythrose
Lequel des diagnostics suivants plus tard D - Langue dépapillée
est le plus probable? E - Remise de l’intervention E - Distension thoracique
A - Ictère infectieux chirurgicale [137]
B - Ictère rétentionnel
C - Ictère hémolytique par [135] Quel est, parmi ces examens,
hémolyse intravasculaire celui que vous allez pratiquer
46
pour affirmer le diagnostic de suivante C - Prurit
polyglobulie? - G.R. : 4 700 000Imm3 D - Polynévrite des membres
A - Mesure du volume -Hb: 13,5 g/dl inférieurs
globulaire moyen - Ht : 44 % E - Infarctus splénique
B - Mesure du taux - [144]
d’hémoglobine GB:87000/mm3,PN:38%,PE:2%,
C - Mesure du volume PB:13%,L:5% Parmi les évolutions suivantes,
plasmatique à l’albumine - Myéloblastes : 2 % laquelle(lesquelles) est(sont)
D - Myélogramme - Promyélocytes : 5 % susceptible(s) de survenir chez
E - Mesure du volume - Myélocytes: 19% ce patient?
globulaire au Chrome 51 - Métamyélocytes: 16 % A - Transformation en
[138] - Plaquettes : 485 000Imm3. leucémie aiguê
Iymphoblastique
Ce patient a une polyglobulie Quel est le diagnostic B - Transformation en
vraie. Compte-tenu de l’examen vraisemblable chez ce patient? leucémie aiguê myéloblastique
clinique, quel(s) est(sont) le(les) A - Leucémie lymphoïde C - Transformation en maladie
examen(s) que vous allez chronique de Hodgkin
pratiquer pour exclure les B - Leucémie myéloïde D - Myélofibrose
étiologies de polyglobulie chronique E - Transformation en
secondaire? C - Leucémie aigué leucémie lymphoïde chronique
A - Scintigraphie pulmonaire lymphoblastique [145]
B - Gaz du sang en air ambiant D - Leucémie aigué
C - Urographie intra-veineuse myéloblastique Cette maladie ouvre droit à une
D - Uricémie E - Leucémie à tricholeucocytes déclaration de maladie
E - Tomodensitométrie [141] professionnelle pour:
cérébrale A - Mineur de charbon
Votre diagnostic sera confirmé B - Manipulateur en
[139] par le résultat de: électroradiologie
A - L’examen cytologique de la C - Peintre au pistolet
Quel est le diagnostic le plus moelle D - Travailleur de laniline
vraisemblable en fonction des B - Le groupage HLA E - Soudeur à l’arc
données C - L’immunoélectrophorèse [146]
disponibles? D - Le caryotype médullaire cc
A - Une insuffisance E - L’examen Un homme de 21 ans a appelé,
respiratoire de type restrictif tomodensitométrique de la rate il y a 2 jours, son médecin
B - Une conséquence directe [142] traitant pour fièvre à 39°C et
du tabagisme des
C - Un syndrome Le diagnostic de leucémie douleurs pharyngées apparues
myéloprolifératif myéloïde chronique est retenu, la veille. Ce malade consomme
D - Un cancer du rein quelle est la durée médiane de depuis 3 ans différentes
E - Un hépatome survie dans cette affection? spécialités contenant des
[140] A - Identique à la population antalgiques, en raison de maux
cc saine du même âge dentaires. La numération
Un homme de 32 ans consulte B - 3 à 6 mois formule
pour une discrète baisse de C - 1 à 2 ans sanguine (NFS) montre
l’état général et une pesanteur D - 2 à 4 ans - G R: 33 800 000 par mm3
de E -5 à 10 ans - Globules Blancs: 1.100 par
Ihypochondre gauche. mm3 PN : 19%, PE : 0%, PB :
L’examen met en évidence une [143] 0%, L: 90%
splénomégalie débordant de 4 - plaquettes : 250.000 par mm3
centimètres le rebord costal Parmi les complications Le tableau s’aggrave avec
gauche. Il n’y a aucune autre suivantes, on pourra observer altération de l’état général et
anomalie clinique. La chez ce malade douleurs abdominales et le
numération A - Lithiase rénale malade est
formule sanguine est la B - Priapisme hospitalisé. Il existe une angine
47
ulcéronécrotique et un aiguê médicamenteuse?
abdomen sensible. La NFS faite A - Iso-immunisation anti-HLA Selon les données ci-dessus, il
en B - Réaction anaphylactique est vraisemblable qu’il existe:
urgence confirme les résultats C - Hypersensibilité retardée A - Hémolyse extra-
précédents. D - Autoimmunisation anti- corpusculaire
Le diagnostic dagranulocytose leucocytes B - Hémolyse corpusculaire
aigué médicamenteuse est E - Aucun des mécanismes ci- C - Hémolyse congénitale
suspecté. dessus D - Hémolyse acquise
[150] E - Trouble familial de la
Parmi les substances glycuroconjugaison
antalgiques suivantes quelle(s) Quand peut-on espérer le retour [152]
est (sont) celle(s) qui à la normale de la numération
est(sont) connue(s) pour donner formule Pour confirmer l’hypothèse
une agranulocytose aiguè? sanguine à partir de la date d’une sphérocytose héréditaire,
A - Acide acétylsalicylique d’arrêt du médicament vous prescrivez
B - Amidopyrine responsable? chez ce patient:
C - Acide glafénique A - Date impossible à préciser A - Test de Ham-Dacie
D - Paracétamol B - Plusieurs mois B - Electrophorèse de
E - Clométacine C - 3 semaines à 2 mois l’hémoglobine
D - 6 à 15 jours C - Autohémolyse in vitro
[147] E -24 à 48 heures D - Dosage du fer sérique
E - Dosage des enzymes
Devant les données de l’ [151] érythrocytaires
cc
introductif quel(s) est(sont) le(s) [153]
diagnostic(s) différentiels(s) Un patient de 46 ans est vu en
possible(s)? consultation pour une Le diagnostic de sphérocytose
A - Diphtérie maligne spiénomégalie. L’étude des héréditaire étant confirmé,
B - Mononucléose infectieuse antécédents laquelle, parmi les
C - Toxoplasmose apprend qu’un oncle paternel a complications suivantes, peut
D - Leucémie aiguè été splénectomisé et que le père survenir chez ce patient?
myéloblastique du patient a un sub-ictère A - Anurie aigué
E - Déficit immunitaire T conjonctival chronique, qu’une B - Lithiase rénale
[148] des filles du patienta été C - Hypertension portale
cholécystectomisée à l’âge de 12 D - Ictère nucléaire
Un myélogramme est pratiqué. ans E - Crise de déglobulisation
Parmi les résultats suivants, pour lithiase et qu’il n’y a pas [154]
lequel est le plus probable d’antécédent maternel connu.
sachant que le médicament L’examen clinique montre une Le traitement chez ce patient
responsable a été arrêté il y a 5 discrète splénomégalie, un peut utiliser un des éléments
jours? subictère conjonctival. suivants
A - Moelle normale Hémogramme: A - Corticothérapie
B - Moelle avec absence - 4 500 000 hématies B - Splénectomie
complète de la lignée - hématocrite à 40 % C - Immunosupresseurs
granuleuse - hémoglobine à 13 g1100 ml D - Echanges plasmatiques
C - Moelle aplasique - réticulocytose à 16 % E - Exsanguinotransfusions
D - Moelle avec blocage au - présence de microsphérocytes
stade promyélocytaire sur le frottis [155]
E - Moelle normale avec - leucocytes et plaquettes sont
réaction lymphoplasmocytaire normaux Les caractéristiques de la
[149] Billirubine totale : 34 micromol/l lithiase biliaire de cette maladie
dont 32 micromol/l de bilirubine sont toutes vraies, sauf une.
Parmi les mécanismes non conjuguée Laquelle?
physiopathologiques suivants, Le test de Coombs direct est A - Les calculs sont constitués
quel est celui qui rend compte négatif. La résistance osmotique de bilirubinate de calcium
de l’accident dagranulocytose est diminuée. B - Cette lithiase est parfois
48
radio-transparente E - Thrombopénie [161]
C - C’est la principale cause de [158]
lithiase biliaire chez l’enfant Quelle thérapeutique d’urgence
D - Le traitement par l’acide En dehors d’une anémie vous parait justifiée a l’arrivée
ursodésoxycholique peut éviter mégaloblastique, quelle(s) est de cette patiente
ces complications (sont) l’(les) étiologie(s) qui peut ?
E - Le risque de lithiase est (peuvent) expliquer l’ensemble A - Transfusion de 2 flacons de
considérablement réduit par la de l’hémogramme? sang frais
splénectomie A - Inflammation B - Transfusion de 2 culots
[156] B - Leucémie aigué globulaires
myéloblastique C - Plasmaphérèse
Chez ce patient, la probabilité C - Anémie réfractaire D - Injection intraveineuse de
de transmettre cette affection à D - Myxoedème 5.000 gammas de vitamine B12
un descendant direct est: E - Erythroblastopénie E - Traitement digitalique
A - Egale à 1 [162]
B - Egale à 0,5 [159]
C - Egale à 0,25 Le diagnostic de Biermer
D - Nulle Le myélogramme montre une retenu, la patiente traitée, on la
E - Fonction du sexe du anémie mégaloblastique, quels revoit 3 mois plus tard avec un
descendant sont, parmi les médicaments hémogramme normal. Quel
[157] suivants, celui (ceux) qui examen faut-il demander
cc peu(ven)t être responsable(s) régulièrement?
Une femme de 70 ans est dune anémie mégaloblastique A - Réticulocytes
hospitalisée pour douleurs par carence en acide folique et B - Anticorps anti-facteur
angineuses. Antécédents : dont il faut rechercher la prise à intrinsèque
infarctus du l’interrogatoire chez cette C - Taux du facteur intrinsèque
myocarde il y a trois ans. Pas patiente? D - Fibroscopie gastrique
de récidive des douleurs depuis A - Méthotréxate® E - Vitesse de conduction
cette date. Hystérectomie pour B - Bactrim® nerveuse
fibrome il y a 20 ans. A C - Tériam®
l’examen : pâleur, tachycardie D - Rimifon [163]
110/minute régulière, tension E - Furosémide® cc
artérielle [160] Une jeune femme de 24 ans,
13-7 cmHg, ECG signes de sans antécédent particulier,
nécrose postéro-latérale On ne retrouve pas de prise présente brutalement au
ancienne, pas de changement médicamenteuse particulière, le décours
par dosage de l’acide folique montre d’un épisode infectieux
rapport aux ECG antérieurs, un taux normal et le taux de rhinopharyngé, rapidement
transaminases normales. vitamine B12 est très abaissé. La résolutif sans traitement, un
NFS : GR = 1.380.000Imm3, Hb fibroscopie gastrique montre une purpura
= 6 g/dl, Ht = 18,1 %, muqueuse atrophique, atrophie pétéchial étendu. A l’examen,
réticulocytes = 3%, GB = confirmée par la biopsie. Parmi pas de syndrome tumoral. On
3600/mm3 les examens supplémentaires retrouve un purpura pétéchial
dont 30% PN, 5 % PE, 60% L, suivants, lequel vous parait sur
5% M nécessaire en vue d’affirmer le les 2 membres inférieurs et sur
- plaquettes: 110.000/mm3 diagnostic de maladie de la partie supérieure du tronc.
- VS : 35-60 Biermer? Quelques ecchymoses sont
A - Test de Schilling avec et présentes. Il existe des bulles
Quelle(s) est(sont) l(les) sans facteur intrinsèque hémorragiques buccales. La
anomalie(s) de cet B - Dosage de la malade présente quelques
hémogramme? méthylmalonylurie céphalées. En outre, les règles
A - Anémie hypochrome C - Test thérapeutique à la apparues depuis 8 jours, à leur
B - Neutropénie vitamine Bi 2 date normale, sont toujours
C - Eosinophilie D - Test au Xylose présentes. Il n’y a pas d’autre
D - Lymphocytose E - Aucun symptomatologie fonctionnelle.
49
Le reste de l’examen clinique B - Injection intramusculaire de - globules blancs: 13,5 x 10
ne vitamine exposant 9/1 dont 80 % de
montre aucun signe C - Prednisone 1,5 mg/kilo/jour polynucléaires neutrophiles
pathologique. L’hémogramme D - Transfusion de plaquettes - plaquettes: 825 x 10 exposant
fait en urgence révèle une E - Plasmaphérèses 9 par litre
thrombopénie
majeure à 10 000 [167] Vous évoquez l’éventualité
plaquettes/mm3, le reste de la d’une polyglobulie. Parmi les
numération formule sanguine L’évolution se fait vers la examens suivants, indiquer
est dans les chronicité et la thrombopénie celui nécessaire à l’affirmation
limites de la normale. entre 10 et 30.000Imm3 persiste; de ce diagnostic:
avant denvisager une A - Myélogramme
Dans le cadre de cette splénectomie, vous demandez: B - Biopsie ostéomédullaire
thrombopénie, outre le A - Vaccination C - Mesure isotopique du
syndrome hémorragique antipneumococcique volume globulaire total
présent, quel(s) autre(s) B - Transfusions de plaquettes D - Mesure isotopique de la
signe(s) hémorragique(s) C - Essai thérapeutique par durée de vie des globules
pouvez-vous rencontrer? A - immunosuppresseurs rouges
Un hématome du psoas D - Etude de l’agrégabilité- E - Mesure de la viscosité
B - Une hémorragie cérébro- plaquettaire sanguine
méningée E - Echographie splénique [170]
C - Une hématurie [168]
D - Une hémarthrose Parmi les affections suivantes,
spontanée du genou La splénectomie est réalisée, et indiquer celle(s) qui est(sont)
E - Une épistaxis entraîne une rémission du susceptible(s) de provoquer
[164] purpura une polyglobulie secondaire:
thrombopénique. On peut voir en A - Tumeur post-hypophysaire
Quel(s) examen(s) allez-vous relation avec la splénectomie: B - Tumeur rénale
demander en urgence? A - Présence de corps de Jolly C - Tumeur du cervelet
A- Groupe sanguin et intra-érythrocytaire D - Tumeur testiculaire
recherche d’agglutinines B - Excès de basophiles E - Hépatome malin
irrégulières circulants
B - Examen du fond d’oeil C - Thrombocytose à 600 000 [171]
C - Ponction lombaire avec plaquettes/mm3
étude cytologique du LCR D - Méningococcémie Vous avez posé chez ce
D - Echographie splénique E - Lymphopénie malade le diagnostic de
E - Hystérographie [169] polyglobulie primitive de
[165] cc Vaquez L’anomalie de taille des
Un malade de 65 ans consulte en globules rouges s’explique très
Pour faire le diagnostic raison de vertiges et d’une probablement par:
étiologique vous demandez: dyspnée d’effort. L’examen A - Lhypoxie liée à
A - Echographie splénique clinique constate une érythrose l’hyperviscosité sanguine
B - Etude du myélogramme faciale, une splénomégalie B - Un trouble acquis de
C - Sérologie HIV modérée. synthèse des chaînes de
D - Recherche de facteurs L’examen cardiovasculaire et globine
antinucléaires l’examen physique du thorax sont C - Un saignement digestif
E - Mesure de la masse normaux. La numération occulte
sanguine formule sanguine donne les D - Une anomalie du
[166] résultats suivants métabolisme de la vitamine B12
- globules rouges : 7,37 x 10 E - Un éthylisme chronique
Le diagnostic finalement retenu exposant 12 par litre [172]
est celui de purpura - hémoglobine : 18 g/dl
thrombopénique autoimmun. - hématocrite : 57 % Parmi les anomalies suivantes,
Dès lors vous prescrivez: - VGM : 77 microncube présentes chez ce malade,
A - Transfusion de plasma frais - CCMH :31,5% quelle(s) est (sont) celle(s) qui
50
permet(tent) de suspecter que clinique métal par jour, pendant deux
cette polyglobulie est une C - Le taux de l’hématocrite mois
maladie de Vaquez? D - Le taux d’hémoglobine D - Eviction de l’aspirine
A - Splénomégalie E - Le nombre des érythrocytes E - Aucune de ces mesures
B - Globules rouges supérieurs [174] [177]
à 6,5 x 10 exposant 12 par litre cc
C - Globules blancs supérieurs Une nouvelle hématémèse Un homme de 50 ans, éthylique
à 12 x 10 exposant 9 par litre survient, on décide de transfuser. notoire, consulte pour une
D - Plaquettes supérieures à Parmi les poches de sang asthénie d’aggravation
600 x 10 exposant 911 phénotypé immédiatement progressive.
E - Erythrose faciale disponibles, laquelle(lesquelles) L’examen clinique retrouve une
[173] doit-on préférentiellement discrète pâleur cutanéo-
cc utiliser? muqueuse, un ictère
Une femme de 30 ans est vue A - O Rh positif CcEe, KelI positif conjonctival, une
en urgence pour hématémèse : B - O Rh positif CCee, KelI hépatosplénomégalie (la rate
elle a rejeté, une heure plus tôt, négatif débordant de 3 cm le rebord
environ un demi-litre de sang. C - Al Rh négatif ccee, KelI costal), une lame d’ascite, des
Elle ne signale pas positif oedèmes et quelques
d’antécédents pathologiques, D - Al Rh positif ccEE, KelI ecchymoses des membres
en particulier positif inférieurs. L’hémogramme est
digestifs ou hémorragiques. Elle E - A2 Rh positif CCee, KelI le suivant
prenait depuis quelques jours positif - Erythrocytes : 2,7 x 10
de l’aspirine pour des exposant 12/1
odontalgies. Elle a eu deux [175] - Hémoglobine : 10,5 gIdl
enfants. A l’arrivée, patiente - Hématocrite : 30 %
pâle, agitée, qui a soif; le pouls On transfuse une première poche - Réticulocytes : 15.x 10
est de sang sans incident, puis une exposant 9/1
petit, à 100 par minute, la deuxième. - Leucocytes : 3,2 x 10
tension artérielle à 8/6. La La malade est prise de frissons, exposant 9/1 dont
patiente, qui est donneuse la TA est à 11/6 puis la polynucléaires neutrophiles : 40
régulière de température s’élève à %, polynucléaires
sang, a une carte portant les 39 degrés. Cet incident est éosinophiles : 8 %,
mentions de groupe Ai, Rhésus probablement dû à: lymphocytes : 45 %,
positif CCee, KelI positif, A - Un choc hémolytique par monocytes: 7 %
absence d’anticorps irréguliers. incompatibilité de groupe - Plaquettes : 120 x 10
Le dernier don remonte à un érythrocytaire exposant 911
mois. L’hémogramme en B - L’administration de sang La VS est à 60 mm à la
urgence donne contaminé par des bactéries première heure, 110 mm à la
hématocrite à 040, hémoglobine C - La transfusion de sang d’un deuxième heure.
à 13 g/l donneur impaludé Le myélogramme montre une
Gh = 4,4.10 exposant 12/1 D - Des anticorps anti-HLA richesse médullaire normale :
GB = 12.10 exposant 9/1 E - Un déficit en lgM 35 % d’érythroblastes avec
plaquettes = 250.10 exposant [176] tendance mégaloblastique ; la
9/1. lignée granulocytaire, de
Une endoscopie faite en 7 jours plus tard, l’Hb = 9 g/dl, composition normale, comporte
urgence montre une ulcération VGM et CCMH normaux et des
de l’antre en coup d’ongle. réticulocytes = 120 x myélocytes et métamyélocytes
10 exposant 9/1. Dès lors vous de grande taille ; la lignée
A ce stade, l’indication de prescrivez: mégacaryocytaire est indemne.
transfuser ou de ne pas A - Nouvelle transfusion de deux Le
transfuser immédiatement la concentrés érythrocytaires temps de Quick est à 55 %. Il
malade se fonde sur: B - Recherche d’auto-anticorps existe une hyperbilirubinémie à
A - L’estimation directe de la anti-érythrocytes 35 micromolll de formule mixte,
quantité de sang perdue C - Sels ferreux, dose avec élévation des
B - Les données de l’examen équivalente à 100 mg de fer transaminases et de la gamma
51
GT sérique. milieu hospitalier Indiquez
La sidérémie est à 210 Cet allongement du temps de parmi les gestes suivants
microg/100 ml avec un Quick dû à l’insuffisance celui(ceux) qui vous semble(nt)
coefficient de saturation de la cellulaire hépatique, peut être approprié(s) à cette situation
transferrine à 80 corrigé par: A - Surveillance du pouls
%. Il existe à l’électrophorèse A - Etamsylate (Dicynone®) B - Surveillance de la TA
des protéines sériques une B - Transfusion de concentrés C - Prélèvement de sang pour
hypergammaglobulinémie. plaquettaires groupe sanguin
C - Transfusions de plasma frais D - Perfusion de solutés
L’analyse de l’hémogramme D - Vitamine Ki macromoléculaires
révèle E - Transfusion de facteur VIII E - Transfusion de deux
A - Anémie normocytaire [182] poches de globules O Rh+
B - Réticulocytopénie [185]
C - Neutropénie L’hypergammaglobulinémie
D - Thrombopénie présentée par ce sujet vous A son arrivée en milieu
E - Eosinophilie parait: hospitalier, 30 minutes plus
[178] A - Pouvoir expliquer en partie tard, l’appréciation de la perte
l’accélération de la VS sanguine reposera sur:
Parmi les mécanismes pouvant B - Correspondre A - La numération globulaire
intervenir dans la genèse de vraisemblablement à une B - Le volume d’urines émises
l’anémie chez ce malade, vous hypergammaglobulinémie C - La détermination du
retenez: polyclonale avec bloc béta volume globulaire moyen
A - Hémolyse auto-immune gamma D - La surveillance du pouls
B - Carence en vitamine B12 C - Correspondre E - La mesure de la TA
C - Hémosidérose vraisemblablement à une [186]
D - Carence en folates gammapathie monoclonale D -
E - Hypersplénisme Pouvoir s’accompagner d’une Indiquez parmi les propositions
plasmocytose médullaire suivantes, quelle devra être
[179] comprise entre 5 l’attitude la plus utile à adopter
et 10% dès son arrivée en milieu
Indiquez, parmi les E - Avoir toutes chances de hospitalier?
médicaments suivants, celui prédominer sur les IgA A - Mise en place d’une PVC
(ceux) qui risque(nt) [183] B - Mise en place d’une sonde
d’aggraver l’anémie de ce cc vésicale
malade, voire d’entraîner une Vous êtes témoin d’un accident: C - Mise en place d’un cerceau
grande pancytopénie: au bas d’une descente une jeune chauffant
A - Spironolactone femme est tombée de son D - Oxygénothérapie
(Aldactone®) cyclomoteur en s’empalant sur la E - Hémostase chirurgicale
B - Triamtérène (Tériam®) poignée du frein. [187]
C - Furosémide (Lasilix®) L’examen succint révèle à
D - Cotrimoxazole (Bactrim®) l’évidence une plaie artérielle au Un mois après son séjour
E - Gentamicine (Gentalline®) niveau du triangle de Scarpa. hospitalier, il serait judicieux de
[180] contrôler
Devant ce tableau, quel geste A - Le dosage de vitamine B12
L’allongement du temps de devez-vous faire? B - Le dosage des folates
Quick, observé chez ce malade, A - Confectionner un bandage C - La présence d’antigène
peut s’expliquer par un déficit B - Poser un garrot HBs
en C - Comprimer la plaie D - L’absence d’anticorps
A - Facteur antihémophilique B D - Injecter un tonicardiaque irréguliers
(facteur IX) E - Faire appeler un spécialiste E - La glycémie
B - Prothrombine (facteur II)
C - Proaccélérine (facteur VI) [184] [188]
D - Proconvertine (facteur VII) cc
E - Facteur Stuart (facteur X) Le SAMU prend en charge cette Monsieur K., 69 ans, consulte
[181] patiente pour son transport en pour une anémie et des
52
troubles de la marche. Ses A - Paralysie oculomotrice - Formule leucocytaire
troubles, à B - Anesthésie des membres - polynucléaires neutrophiles :
type d’asthénie et de dyspnée inférieurs 60 %
d’effort ont commencé il y a six C - Douleur des membres - polynucléaires éosinophiles :
mois. Depuis 15 jours, le patient inférieurs 2%
est gêné pour marcher et s’est D - Déficit des releveurs du pied - lymphocytes : 33 %
donc inquiété, Il est pâle. L’état E - Nystagmus - monocytes: 5 %
général est assez bien [190] - plaquettes: 160 x 10 exposant
conservé ; le patient est sub- 9/1
ictérique. Il n’y a pas de purpura Parmi les résultats suivants, - réticulocytes : 300 x 10
et on ne palpe ni foie, ni rate, ni lequel ou lesquels conforte(nt) le exposant 9/1
adénopathie. La langue est diagnostic de - VS : 60 mn à la première
dépapillée. maladie de Biermer? heure
L’hémogramme montre les A - Taux d’acide folique sanguin
résultats suivants élevé Cet hémogramme révèle:
GR 1.500 g/l GB. 4.5 T/l B - Absence d’anticorps A - Une anémie normocytaire
(4.500/mm3) antifacteur intrinsèque (FI) B - Une anémie
Hb 7g/dl dont:PN. 75 % C - Test de Shilling abaissé et mégaloblastique
HT 21% L 32% corrigé par l’adjonction de facteur C - Une anémie macrocytaire
VGM 140 micron3 M 3 % intrinsèque D - Une pancytopénie
Plaquettes 11 0.000/mm3 D - Achlorhydrie E - Une leucopénie et une
L’examen neurologique montre histaminorésistante anémie
une diminution des réflexes E - Taux normal du FI dans le [193]
rotuliens et achilléens, une liquide gastrique
perte [191] Indiquez, parmi les examens
du sens de la position des suivants, celui qui vous paraît à
orteils des deux cotés. Parmi les symptômes suivants ce stade le plus utile pour
Le diagnostic final est celui indiquez celui(ceux) qu’un préciser le diagnostic
d’anémie de Biermer traitement antérieur par la A - Estimation des
compliquée d’un syndrome vitamine B12 aurai(en)t pu phosphatases alcalines
neuro-anémique. modifier? leucocytaires
A - Mégaloblatose médullaire B - Dosage de la bilirubine
Parmi les anomalies B - L’aspect de la langue totale et non conjuguée
biologiques suivantes obtenues C - L’atrophie gastrique C - Temps de Quick
avant tout traitement, après des D - La malabsorption de la D - Myélogramme
prescriptions complémentaires, vitamine B12 E - Dosage du fer sérique
indiquez celle(s) qui vous E - Le chiffre des plaquettes [194]
semble(nt) compatible(s) avec
ce diagnostic? [192] Parmi les diagnostics suivants,
A - Taux élevé des LDH cc quels sont chez cette malade
plasmatiques Une femme de 45 ans, mère de 3 les deux les plus probables,
B - Réticulocytose 30.000/mm3 enfants, sans antécédent sachant que la réaction de
C - Bilirubine non conjuguée 30 pathologique particulier, consulte Coombs directe est positive (de
pmol/l pour une asthénie marquée type mixte lgG + C)?
D - Hypersegmentation des évoluant depuis plusieurs mois. A - Anémie de Biermer
polynucléaires neutrophiles L’état général reste satisfaisant, B - Myélome multiple
E - Taux bas de thiamine dans l’examen clinique est négatif en C - Lupus érythémateux
le sang dehors d’une pâleur des disséminé
[189] téguments et des muqueuses et D - Syndrome de Moschcowitz
d’un subictère conjonctival. E - Anémie hémolytique auto-
Parmi les signes neurologiques L’hémogramme montre immune
suivants, lequel ou lesquels - Hémoglobine : 9,5 g/dl. VGM = [195]
pourrai(en)t à 110 micro3. CCMH = 33 %
s’expliquer par le syndrome - Leucocytes : 4,5 x 10 exposant Le traitement à proposer en
neuro-anémique? 9/1 première intention est:
53
A-Vitamine B12 par voie D - La vitesse de sédimentation réticulocytes
intramusculaire (1000 E - L’importance de 350 000/mm3, VS 72-120,
microgr/jour) l’hypervolémie globules blancs et plaquettes
B - Sel ferreux per os (soit 100 [198] normaux, bilirubine totale 30
mg de fer/jour pendant 3 mois) micromoles/l, bilirubine non
C - Prednisone (1 à 1,5 Parmi les autres signes et conjuguée 28 micromoles/l,
mg/kg/jour) symptômes suivants, quel est haptoglobine effondrée, LDH
D - Acide folinique par voie celui(ceux) qui 300 UI
intramusculaire (25 mg/jour) est(sont) compatible(s) avec le (N 290). Pas de fièvre,
E - Transfusions de concentrés diagnostic de maladie de adénopathies axillaires
érythrocytaires (2 unités par Vaquez? bilatérales sensiblement
semaine) A - Détection d’une symétriques de 2 cm
splénomégalie par échographie de diamètre, splénomégalie de
[196] B - 5a02 92 % 2 cm sous le rebord costal.
C - Présence d’une myélofibrose
En cas d’échec de ce premier réticulinique à la biopsie Quel est le diagnostic le plus
traitement, quel procédé médullaire précis que l’on puisse affirmer à
thérapeutique doit être alors D - Taux abaissé ce stade?
proposé? d’érythropoïétine plasmatique A - Hémolyse extra
A - Azathioprime (lmurel®) E - Caryotype médullaire normal corpusculaire
B - Splénectomie [199] B - Hémolyse périphérique à
C - Androgènes à fortes doses prédominance intra tissulaire
D - Procarbazine (Natulan®) Parmi les examens suivants, C - Hémolyse périphérique à
E - Sérum antilymphocytaire lequel est utile dans le cas de ce prédominance intra vasculaire
[197] patient, compte tenu des D - Hémolyse intra médullaire
cc résultats déjà en votre E - Déficit de la glycuro
Un patient de 50 ans dont possession, pour confirmer le conjugaison
l’hémogramme était normal un diagnostic de maladie de [202]
an auparavant, a Vaquez?
l’hémogramme A - Dosage de la vitamine B12 Le test de Coombs direct est
suivant B - Dosage des phosphatases positif (lgG et complément),
- hématocrite : 60 % alcalines leucocytaires quel est le diagnostic le plus
- globules rouges 6 500 C - Dosage de l’uricémie précis que vous pouvez
000/mm3 D - Myélogramme affirmer?
- hémoglobine : 20 g/dl E - Aucun de ces examens A - Anémie hémolytique
- globules blancs: 11 900 mm3 immunologique
- polynucléaires neutrophiles : [200] B - Anémie hémolytique auto-
75 % immune
- lymphocytes : 15 % Le diagnostic de maladie de C - Anémie hémolytique
- monocytes: 10 % Vaquez est affirmé. Quel immuno-allergique
- plaquettes: 1 000 000/mm traitement de fond doit être D - Isoimmunisation anti-
-VS: 1-2 proposé chez ce patient en érythrocytaire
Le volume globulaire isotopique tenant compte des données E - Hémolyse virale
est à 50 ml/kg. cliniques et biologiques? [203]
L’examen clinique en particulier A - Saignées seulement
neurologique est normal. B - Saignées + hydroxyurée L’élution est positive.
C - Saignées + phosphore 32 L’anticorps lgG est dirigé contre
Quels sont dans l’observation le D - Aspirine à petites doses un antigène du système rhésus.
ou les élément(s) en faveur du E - Surveillance et traitement en Quelle étiologie faut-il
diagnostic de maladie de cas d’aggravation rechercher?
Vaquez? [201] A - Cancer épithélial profond
A - Le chiffre des plaquettes cc B - Myélome
B - Le taux de l’hématocrite Une femme de 60 ans a une C - Prise d’Aldomet®
C - Le chiffre des globules anémie à 8 g/dl, VGM 101 D - Lupus érythémateux
blancs micron3, CCMH 33 %, disséminé
54
E - Pneumonie atypique E - Immunoélectrophorèse du
[204] Parmi les cinq hypothèses sérum
diagnostiques suivantes, [210]
La biopsie ganglionnaire met en quelle(s) est(sont) celle(s) que
évidence une infiltration de vous pouvez exclure sur les Les résultats des examens
petits lymphocytes mûrs. arguments cliniques et précédents sont normaux ou
L’étude des marqueurs de biologiques dont vous disposez? négatifs. Vous n’avez
membrane montre qu’il s’agit A - Leucémie aigué cependant pas attendu pour
d’une population B micron B - Purpura rhumatoïde prescrire un traitement. Celui-ci
kappa. Quel est votre C - Purpura thrombopénique comporte, en première
diagnostic? idiopathique intention, un des choix suivants
A - Myélome multiple D - Insuffisance médullaire A - Corticoïde per os 0,1
B - Lymphome malin non E - Maladie de Willebrand mg/kg/jour
hodgkinien [207] B - Corticoïde intramusculaire
C - Adénopathie réactionnelle 0,1 mg/kg/jour
D - Maladie de Hodgkin Parmi les examens suivants, il C - Corticoïde per os 1
E - Mononucléose infectieuse est indispensable de réaliser mg/kg/jour
sans délai: D - Corticoïde intramusculaire
[205] A - Temps de saignement (lvy) 1 mg/kg/jour
B - Etude de la coagulation E - Corticoïde per os 1
Quel est le traitement de C - Etude de l’agrégation mg/kg/jour et Synacthène®
l’anémie à prescrire en plaquettaire en présence d’ADP immédiat 0,25 mg
première intention ? D - Mesure de la durée de vie intramusculaire
A - Gammaglobulines à fortes des plaquettes marquées au [211]
doses 51Cr
B - Corticothérapie E - Myélogramme Huit jours plus tard, la patiente
C - Plasmaphérèses [208] à 20 000 plaquettes/mm3. Le
D - Chimiothérapie anti syndrome hémorragique ne
mitotique Les résultats des examens s’est pas majoré. Vous décidez
E - Splénectomie précédents sont normaux. Vous alors une des attitudes
[206] cherchez alors une cause suivantes
cc infectieuse latente ou passée A - Augmentation des
Une femme de 25 ans est inaperçue. Parmi les examens corticoïdes à 5 mg/kg/j
hospitalisée en raison de utiles vous prescrivez un ou B - Transfusions plaquettaires
l’apparition d’un purpura plusieurs des suivants C - Splénectomie
pétéchial et A - Intradermoréaction D - Adjonction d’un
ecchymotique, cutanéo- tuberculinique 10 unités immunosupresseur
muqueux avec épistaxis et B - Ponction lombaire E - Ne pas modifier le
gingivorragies. Elle n’a pas C - Sérodiagnostic de traitement à ce stade
d’antécédent toxoplasmose [212]
pathologique. D - Anticorps anti HIV
L’examen ne décèle ni E - Sérodiagnostic de Wright Trois mois plus tard, la patiente
adénopathie ni splénomégalie. a 300 000 plaquettes/mm3,lors
La température est à 37 ; le [209] d’une consultation de
fond d’oeil surveillance. Le traitement est
est normal. Vous complétez en outre arrêté depuis quinze jours.
L’hémogramme montre les l’enquête étiologique par un ou Vous lui donnez un ou plusieurs
résultats suivants plusieurs des des conseils suivants
- hématies :4000 000/mm3, examens suivants A - Interdiction définitive de
hémoglobine: 12 gIlOO ml, A - Biopsie médullaire toute grossesse
hématocrite : 36% B - Anticorps antinucléaires B - Contre-indication absolue
- plaquettes: 5 000/mm3 C - Recherche d’agglutinines aux oestroprogestatifs
- leucocytes : 5 000/mm3 dont irrégulières C - Surveillance des plaquettes
60% neutrophiles, 30% D - Recherche d’anticorps par numérations trimestrielles
lymphocytes, 10% monocytes. antileucoplaquettes (anti HLA) en raison du risque de rechute
55
D - Contre-indication définitive E - Hypochrome microcytaire toutefois nécessiter de
aux injections intramusculaires régénérative transfusion sanguine. Une
E - Nécessité d’une enquête [215] période de
familiale par hémogramme + fatigue s’est prolongée
plaquettes chez Cette anémie est liée à plusieurs mois après les deux
les ascendants et collatéraux A - Un trouble de synthèse des dernières naissances. Elle ne
[213] acides nucléiques présente
B - Un trouble de synthèse de aucun autre antécédent. Les
Cinq ans plus tard, la guérison Ihème seuls traitements reçus
semble acquise ; cependant ce C - Un trouble de synthèse de la comprenaient vitamine B12 et
cas constitue une contre- globine acide
indication permanente à D - Une réduction du nombre folique.
A - Antiagrégants plaquettaires des cellules souches myéloïdes Elle est porteuse d’un stérilet
B - Héparinothérapie E - Une destruction excessive depuis 6 mois.
C - Antivitaminiques K des érythrocytes circulants L’hémogramme donne les
D - Thrombolytiques [216] résultats suivants
E - Aucune des thérapeutiques - hématies 3.8 x 10 exposant
précédentes L’étiologie la plus probable, chez 12/1
cette patiente, est: - hémoglobine 9,5 g/dl
[214] A - Une intoxication chronique - hématocrite 0,28, volume
cc méconnue globulaire 73,3 fi
Une femme de 32 ans se plaint B - Des hémorragies digestives - teneur corpusculaire en
depuis quelques mois de occultes hémoglobine 25 pg
fatigabilité excessive et d’une C - Une malabsorption digestive - leucocytes 3.600 x 10
discrète dyspnée d’effort, qui ne D - Des hémorragies génitales exposant 9/1
l’empêchent pas cependant de excessives - polynucléaires neutrophiles 55
mener toutes ses activités, E - Un état inflammatoire %
L’examen clinique ne décèle [217] - polynucléaires éosinophiles 1
qu’une discrète pâleur. li n’y a %
pas d’antécédent pathologique. Indépendamment d’un traitement - lymphocytes 45 %
Hémogramme: étiologique éventuel, cette - monocytes 4 %
- hémoglobine. : 8,5 g/dl anémie est Le dosage du fer sérique donne
- hématocrite : 0,28 justiciable les résultats suivants : 6 micro
- érythrocytes :4,0.10 exposant A - De transfusions de mol/l capacité totale de fixation
12/1 concentrés érythrocytaires 80 micro mol/l.
- réticulocytes : 30.10 exposant B - D’un traitement par la Le diagnostic d’anémie
911 vitamine B12 microcytaire ferriprive est porté.
- leucocytes : 6,3 . 10 exposanr C - D’un traitement par l’acide
9/1 (PN 63 PE 2 L 30) folique Parmi les facteurs étiologiques
- plaquettes : 400.10 exposant D - D’un traitement par le fer possibles, vous retenez dans
9/1 E - D’un traitement par corticoïde cette observation:
- sidérémie : 6 mcmol (0,34 A - L’âge de la malade
mg/l) [218] B - La prise de vitamine B12 et
- capacité totale de fixation du cc d’acide folique
fer mcmol (3,92 mg/l) Une femme de 25 ans, consulte à C - Des grossesses
l’occasion de vertiges rapprochées
Il existe une anémie: d’apparition récente. Secrétaire, D - Une hémorragie de la
A - Normochrome normocytaire en délivrance non compensée
régénérative bonne santé avant son mariage, E - Le port d’un stérilet
B - Normochrome macrocytaire elle est mère de trois enfants de [219]
arégénérative 4, 2 et 1 ans. Ses
C - Hypochrome normocytaire grossesses ont été normales, Le traitement à proposer est:
arégénérative mais une hémorragie de la A - Des transfusions de
D - Hypochrome microcytaire délivrance est survenue après le globules rouges déplasmatisés
arégénérative deuxième accouchement, sans B - Des sels ferreux per os à la
56
dose de 50 mg de fer métal par Pas d’adénopathie. Le teint est est l’explication la plus probable
jour pâle sans ictère. La température de l’élévation de la V. S.?
C - Des sels ferreux per os à la est normale. Aucune autre A - Infection bactérienne
dose de 100 mg de fer métal particularité clinique n’est B - Cryoglobulinémie
par jour relevée. L’hémogramme montre : C - Hypergammaglobulinémie
D - Des sels ferreux per os à la G.R. : 2,2 TIl Hb : 82 g/l Hte : 27 polyclonale
dose de 400 mg de fer métal % VGM123fI D - Dysglobulinémie
par jour :33% monoclonale
E - Des injections parentérales Plaquettes 70 G/l E - Thrombopénie
de sels ferreux Réticulocytes 15 G/l
[220] G.B. : 3,2 G/l [226]
PNN : 36 %
Parmi les tests de surveillance Eosino: 1 % Quelle cause vous apparait la
biologiques suivants, celui dont Baso : O plus probable pour expliquer la
le retour à la normale permet Lympho : 57 % splénomégalie?
d’affirmer la compensation de la Mono : 6 % A - Lymphome splénique
carence est: Fibrinogène : 1, 5 g/l B - Hypertension portale
A - Numération globulaire VS. : 70 (1 ère heure) C - Hémolyse
B - Détermination du taux de D - Splénomégalie myéloïde
l’hémoglobine Parmi les examens suivants, E - Insuffisance hépato-
C - Détermination du volume lequel ou lesquels vous parait ou cellulaire
globulaire moyen vous paraissent utile(s) pour [227]
D - Dosage du fer sérique expliquer ‘état hématologique? cc
E - Détermination de la A - Dosage du fer sérique Un garçon de 7 ans présente
capacité totale de fixation du fer B - Dosage des folates sériques une asthénie importante, une
[221] C - Biopsie médullaire fébricule à 38°. Deux mois
D - Myélogramme auparavant, il a présenté un
Parmi les signes suivants quel E - Durée de vie des G. R. au 51 ictère pendant une semaine. A
est celui ou quels sont ceux qui Or rexamen on trouve une pâleur
peuvent [223] de
apparaître en cours de la peau et des muqueuses, un
traitement? Dans le contexte clinique, quelle subictère conjonctival une
A - Urines rouges est l’étiologie qui vous paraît la douleur au point de Murphy,
B - Dyspepsie plus probable pour expliquer une
C - Troubles du transit l’anémie? splénomégalie à 2 travers de
D - Coloration noire des selles A - Hypervolémie plasmatique doigt.
E - Troubles neurologiques B - Carence en folate Biologie
C - Syndrome inflammatoire Hématies : 3 090 000Imm3
[222] D - Aplasie médullaire Hémoglobine : 9,7 g/100 ml
cc E - Hypersplénisme Hématocrite : 27 %
Un homme de 42 ans, [224] V.G.M. : 90f1
représentant de commerce, Leucocytes :8 200/mm3
consulte pour une baisse de Dans le contexte clinique, quels Poly neutro : 38 %
l’état général sont les deux mécanismes qui Eosino : 2 %
asthénie et amaigrissement. Il à vous paraissent pouvoir expliquer Lympho : 58 %
tendance à abuser de boissons le nombre de plaquettes et de Mono : 2 %
alcoolisées depuis de PNN? Plaquettes : 210 000Imm3
nombreuses années. A A - Hypervolémie plasmatique Réticulocytes : 12 %
l’examen clinique, on relève une B - Carence en folate Absence de corps de Heinz
splénomégalie mesurée à 8 cm C - Syndrome inflammatoire dans les hématies.
sous D - Aplasie médullaire Bilirubine totale : 28
le rebord costal et une E - Hypersplénisme micromoles/l
hépatomégalie à bord dur, [225] Bilirubine directe : 5
régulier, débordant de 5 cm le micromoles/l
rebord costal. Dans le contexte clinique, quelle Bilirubine indirecte : 23
57
micromoles/l claviculaire
Transaminases: GOT: 12 UI. En l’absence de traitement, on D - Laparotomie exploratrice
GPT: 14 UI. devrait craindre la survenue: avec splénectomie
A - Dune anurie aigué par E - Laparotomie exploratrice
Parmi les hypothèses hémolyse intra-vasculaire sans splénectomie
diagnostiques suivantes, B - D’un ictère nucléaire [234]
laquelle est la plus plausible? A C - D’une leucémie aiguè
- Anémie par carence martiale D - D’une hépatite chronique Le bilan d’extension
B - Anémie pré-aplasique E - D’une angiocholite anatomique doit en principe
compliquant une hépatite virale [232] comporter un ou plusieurs des
C - Anémie hémolytique examens suivants: le ou
corpusculaire La thérapeutique la plus lesquels?
D - Maladie coeliaque appropriée chez cet enfant A - Lymphographie bipédieuse
E - Maladie de Fanconi comporte B - Urographie Intraveineuse
[228] A - La prescription d’acide C - Fibroscopie gastrique
folique D - Scintigraphie osseuse
L’argument principal en faveur B - La greffe de moelle E - Ponction lombaire
de ce diagnostic est: C - Un traitement martial
A - La pâleur D - La splénectomie [235]
B - La douleur de E - L’éviction à vie des
Ihypochondre droit quinidines et des sulfamides Le ou les examens précédents
C - L’antécédent dhépatite [233] nont pas montré d’anomalie.
virale cc Vous pouvez en fonction des
D - La splénomégalie Une jeune femme de 20 ans données dont vous disposez,
E - Le sexe découvre une adénopathie sus- classer cette maladie dans l’un
[229] claviculaire droite. Elle n’a pas des stades suivants. Lequel ?
d’antécédent connu, pas de A - lAa
Parmi les données biologiques, symptômes particuliers: apyrexie, B - llAa
le principal argument en faveur poids stable. Le reste de C - llAb
de ce l’examen est normal. Les D - llBb
diagnostic est: radiographies thoraciques E - lllAa
A - La valeur des montrent un élargissement du [236]
transaminases médiastin
B - La numération des supérieur et antérieur. Un traitement
hématies L’hémogramme est normal, la polychimiothérapique associant
C - Le nombre des vitesse de sédimentation est à 6 Méchioréthamine, Oncovin,
lymphocytes mm à la Procarbazine et Prednisone
D - Le taux des réticulocytes première heure. Un (M.O.P.P.) est entrepris. Les
E - La valeur de la bilirubine adénogramme est pratiqué et complications de ce traitement
indirecte montre une prédominance peuvent comporter:
lymphocytaire A - Neuropathie périphérique
[230] avec quelques rares cellules B - Vomissements
volumineuses, à gros noyau C - Insuffisance cardiaque
Pour confirmer votre hypothèse bourgeonnant et nucléolé, ayant D - Hépatite médicamenteuse
diagnostique, vous demandez les E - Alopécie
un examen. caractères de la cellule de [237]
Lequel? Sternberg.
A - Un myélogramme Le traitement chimiothérapique
B - Une électrophorèse des Parmi les explorations suivantes, est suivi dune irradiation en
protides la ou lesquelles vous semble(nt) mantelet. Celle-ci doit délivrer:
C - Un caryotype indispensable(s) à ce stade des A - 20 grays en 2 semaines
D - Un dosage du fer sérique explorations? B - 40 grays en 4 semaines
E - Une étude de la résistance A - Médullogramme C - 60 grays en 6 semaines
osmotique des hématies B - Médiastinoscopie D - 40 grays en une semaine
[231] C - Biopsie ganglionnaire sus E - 40 grays en une seule
58
séance Le T.P., le T.C.A., le dosage du E - La présence de corps
[238] fibrinogène sont normaux. Le d’Auer dans certains blastes
myélogramme retrouve, dans [243]
Le traitement optimal étant une moelle riche, 85 % de
effectué, l’espérance de cette cellules blastiques peu Chez ce patient, vous retenez
jeune patiente d’être en différenciées, à rapport comme facteur(s) de “bon
rémission persistante au bout nucléocytoplasmique élevé, sans pronostic”:
de 5 ans est de grains cytoplasmiques. A - L’absence
A - 10 % d’hyperleucocytose
B - 30 % Le diagnostic retenu est celui de B - La présence d’une
C - 50 % leucémie aigué lymphoblastique splénomégalie
D - 70 % (L.A.L.). Quel autre diagnostic C - L’absence de tuméfaction
E - 90 % pouvait être discuté au vu de médiastinale
[239] l’hémogramme et du D - Le sexe
myélogramme, devant un tel E - L’absence d’hépatomégalie
A quelle(s) complication(s) tableau clinique? et d’adénopathies superficielles
tardive(s) la patiente reste-t-elle A - Une aplasie médullaire
exposée du fait du traitement? B - Une mononucléose [244]
A - Hypothyroïdie infectieuse
B - Péricardite C - Un état d’hypersplénisme Le protocole de chimiothérapie
C - Zona D - Une leucémie lymphoïde dinduction entrepris chez ce
D - Leucémie aiguè chronique patient associera vincristine,
E - Diabète E - Aucune de ces affections prednisone et une anthracycline
[241] (daunorubicine) Une rémission
[240] complète est obtenue. Les
cc Il est urgent de mettre en oeuvre autres mesures essentielles
Un garçon de 11 ans, sans dans ce cas: dès l’obtention de la rémission
antécédent pathologique, vous A - Une série de 6 à 8 complète comporteront:
est adressé pour syndrome hémocultures sur 24 h puis mise A - Une irradiation en mantelet
hémorragique et hyperthermie. en route d’une antibiothérapie par B - Si la PL est normale une
La température est entre 39 et voie veineuse prévention systématique des
40°C depuis 48 heures et B - Même antibiothérapie, mais rechutes neu romén i ngées
l’examen retrouve un purpura mise en route en moins de 3 C - Un traitement dentretien au
pétéchial et ecchymotique au heures, pendant lesquelles on long cours par le purinéthol (6
niveau des membres inférieurs, réalise seulement 2 ou 3 micropropuline) et le
des gingivorragies et des bulles hémocultures Méthotrexate
hémorragiques endobuccales. Il C - Transfusion de concentrés D - Des cures de réinduction
existe une splénomégalie de plaquettaires régulières par les médications
2 travers de doigt, une pâleur D - Transfusion de plasma frais ayant permis dobtenir l’état de
cutanéo-muqueuse, un souffle E - Transfusion de fractions rémission complète
systolique de pointe à coagulantes PPSB E - Une irradiation testiculaire
l’auscultation cardiaque. Le [242] systématique
fond d’oeil montre une petite [245]
hémorragie près de la papille de Au cours d’une L.A. L. de l’enfant
l’oeil en première poussée, l’on Certaine(s) complication(s)
droit. Le cliché thoracique est retrouve aussi iatrogène(s) est (sont) à
normal. L’hémogramme révèle fréquemment l’une des redouter à plus ou moins
- Hémoglobine : 6 g/lOOml manifestations suivantes long terme, compte tenu des
- Leucocytes :0,5.10 exposant A - Des localisations cutanées principales drogues
9/1 dont: spécifiques administrées en induction
- polynucléaires neutrophiles : B - Des douleurs osseuses chez ce patient
20 % C - Une hyperplasie gingivale A - Polynévrite
- lymphocytes : 80% D - Une positivité de la réaction B - Fibrose pulmonaire
- Plaquettes : 10.10 exposant cytochimique des C - Insuffisance rénale
9/1. myéloperoxydases D - Myocardiopathie
59
E - Surdité plusieurs des modifications substitutif, quel signe peut
[246] suivantes encore être
cc A - Nombre des polynucléaires retrouvé?
Madame Th..., 65 ans, sans neutrophiles A - Macrocytose érythrocytaire
antécédent pathologique B - Nombre des lymphocytes B - Mégaloblastose médullaire
remarquable, est venue C - Nombre des plaquettes C - Baisse de l’hémoglobine
consulter en raison de D - Anomalies érythroblastiques D - Achlorhydrie gastrique
l’installation progressive d’une médullaires E - Elévation de la bilirubine
fatigabilité inhabituelle et d’une E - Elévation de la bilirubine libre libre
dyspnée d’effort. L’existence
d’une pâleur à conduit à la [247] [251]
réalisation d’un hémogramme cc
qui apporte les résultats Quel(s) examen(s) vous apparaît Un homme de 25 ans,
suivants ou apparaissent nécessaire(s) au agriculteur, marié, sans enfant,
- Globules rouges 1,97.10 diagnostic étiologique de cette doit être opéré dune
exposant 12/1, hémoglobine 8,4 carence? amygdalectomie.
g/dl, hématocrite 25% volume A - Radiographies d’estomac et Dans ses antécédents on note
globulaire moyen 129f/l ; TCMH des premières anses grêles plusieurs épistaxis dans
42,8 p/g. B - Dosage du fer sérique l’enfance et une hémorragie
- Globules blancs 3,2.10 C - Etude de la cinétique des buccale
exposant 9/1 3200 mm3 dont plaquettes marquées importante, non explorée, il y a
54 % de polynucléaires D - Test de Schilling 5 ans, après une avulsion
neutrophiles, 37 % de E - Tubage gastrique avec dentaire. Son bilan
lymphocytes, 9 % de stimulation à la Pentagastrine d’hémostase pré opératoir est
monocytes. [248] le suivant
Plaquettes : 120.10 exposant - plaquettes : 275.10 exposant
9/1 120 000/mm3. Les causes théoriquement 9/1
Réticulocytes : 17 000/mm3. possibles d’une carence en - taux de prothrombine 78 %
- L’examen clinique montre vitamine B12 - temps de céphaline avec
l’existence d’un subictère comportent: activateur TCA - témoin = 30
conjonctival ; il n’y a pas A - Ethylisme chronique sec. - malade = 50 sec.
d’hépatosplénomégalie B - Surconsommation au cours - fibrinogène : 2,8 g/l
palpable. L’examen d’une hémolyse aigué
neurologique est en tout point C - Iléite terminale Ces résultats sont compatibles
normal. Le coeur est régulier, la D - Absence de facteur avec:
tension artérielle à 15-8. intrinsèque A - Une hémophilie A
L’électrocardiogramme sans E - Traitement au long cours par B - Une hémophilie B
anomalie. Un complément les hydantoïnes C - Une thrombopathie
d’examens biologiques est [249] D - Un traitement antivitamine
réalisé K
- Bilirubine totale à 30 Une maladie de Biermer a pu E - Un anticoagulant circulant
micromoles/l, dont 22 être affirmée chez cette patiente. anti-facteur VIlIc.
micromoles de bilirubine libre ; L’évolution de cette maladie par [252]
myélogramme riche avec ailleurs correctement substituée
population érythroblastique en vitamine B12 peut se Un examen autre d’hémostase
majoritaire, comportant des compliquer de aurait dû être demandé
éléments mégaloblastiques A - Ulcère gastrique d’emblée dans le bilan
dosage de la vitamine B12 B - Cancer gastrique pré-opératoire. Lequel?
inférieur à lOOng/l (normale : C - Epilepsie A - Temps de saignement
150 à 620) dosage des folates D - Apparition d’un syndrome B - Agrégation plaquettaire à
normal. cordonal postérieur I’A.D.P.
E - Thyroïdite auto-immune C - Test d’adhésivité
L’hypovitaminémie B12 est [250] plaquettaire au verre
directement ou indirectement à D - Test de Von Kaulla
l’origine d’une ou Au bout de 6 mois de traitement E - Dosage des facteurs du
60
complexe prothrombinique lgG Kappa à E - Protéinurie de Bence-Jones
[253] l’immunoélectrophorèse. : 4,3 g/24 h.
L’évaluation de la
Cet examen (demandé à la dysglobulinémie est de 42 g/l les [259]
question précédente) est autres 1g sont à:
pratiqué chez le patient et son IgA 0,20 g/l et lgM 0,15 g/I Un traitement associant Aikeran
résultat est anormal. Compte - Dans les urines, on trouve une et Prednisone est donné en
tenu de cette nouvelle protéinurie de Bence- Jones : cures mensuelles de 4 jours.
information et du bilan initial, un excrétion de chaîne Kappa à Parmi les critères suivants
diagnostic parmi la liste 4,3 g/24 heures; lequel vous paraît le plus
suivante doit être évoqué en - Sur l’hémogramme on relève: valable pour juger de l’efficacité
premier. Lequel hémoglobine = 81 g/l; VGM = 88 du traitement?
? fI; réticulocytes 12.10 A - Mesure de
A - Hémophilie A exposant 9/1; leucocytes et l’immunoglobuline monoclonale
B - Hémophilie B plaquettes normaux; B - Recalcification osseuse
C - Maladie de Willebrand - Par ailleurs C - Créatinémie
D - Anticorps anti- - Créatinémie: 180 micromol/l D - Dosage de l’hémoglobine
prothrombinase - Uricémie : 660 micromol/l sur l’hémogramme
E - Insuffisance - Calcémie : 2,3 micromol/l E - Taux de plasmocytes dans
hépatocellulaire Le myélogramme montre une la moelle osseuse
[254] moelle riche avec une [260]
plasmocytose à 34 %.
Parmi les examens suivants, Parmi les affirmations suivantes
lequel (lesquels) demandez- Parmi les examens suivants concernant l’évolution sous ce
vous pour confirmer lequel ou lesquels vous paraît traitement
ce diagnostic? (paraissent) proposé, laquelle ou lesquelles
A - Dosage du facteur VIlIc nécessaire(s) pour compléter les est (sont) exacte(s)?
B - Dosage du facteur V explorations? A - La guérison ne peut être
C - Epreuve de Koller à la A - Scintigraphie osseuse attendue
vitamine K B - Radiographie du squelette B - Une réponse objective est
D - Dosage du cofacteur de la C - Lymphographie attendue dans 2/3 des cas
ristocétine D - Echographie abdominale C - Le traitement fait courir un
E - Recherche d’une E - Ponction biopsie hépatique risque de leucémie aigué
insuffisance hépato-cellulaire [257] D - La durée de survie
médiane probable est de 10
[255] Quel examen supplémentaire ans
vous paraît le plus important pour E - Le traitement augmente le
Pour préparer lintervention expliquer risque d’amylose
chirurgicale, quelle (s) ranémie? [261]
thérapeutique (s) proposez- A - Test de Coombs cc
vous? B - Durée de vie des globules Une femme âgée de 63 ans (60
A - Vitamine K intraveineuse rouges kgs), est connue depuis
B - P.P.S.B. intraveineux C - Mesure isotopique du volume longtemps pour avoir une
C - Préparation de facteur VIII globulaire total lithiase
D - Transfusion de plaquettes D - Dosage du fer sérique vésiculaire asymptomatique.
E - Injection de reptilase E - Recherche dagglutinine Elle présente depuis une
[256] irrégulière dizaine de jours, un ictère
cc [258] rapidement
Un diagnostic de myélome est progressif dont la séméiologie
porté chez un homme de 65 Parmi les critères suivants, lequel clinique et biologique est celle
ans. Les examens pratiqués ou lesquels a(ont) une valeur d’un ictère par rétention.
montrent pronostique? A - VS = 120 L’indication opératoire
- VS. = 120 à la 1ère heure; B - Uricémie à 660 micromol/l (cholécystectomie) est portée.
- Electrophorèse du sérum : C - Hémoglobine: 81 g/l A noter, dans ses antécédents,
bande étroite identifiée comme D - Créatinémie: 180 micromol/l une
61
phlébite avec embolie logique pour préparer cette constitutionnel en AT III
pulmonaire survenue après patiente à l’intervention ? C - Le taux bas de protéine C
hystérectomie pour fibrome il y A - Perfuser du PPSB 36 heures est lié à l’héparinothérapie
a 10 ans. avant l’intervention D - Le taux bas de protéine C
L’un de ses deux fils à subi une B - Perfuser du PPSB juste est la conséquence d’une
intervention chirurgicale de la avant l’induction anesthésique hypovitaminose K résiduelle
veine cave pour maladie C - Donner de la vitamine K per E - Il pourrait s’agir d’un déficit
thromboembolique sévère. Le os matin et soir jusquà constitutionnel en protéine C
bilan d’hémostase préopératoire l’intervention [266]
très complet que vous avez D - Donner de la vitamine K par
demandé est le suivant : taux voie parentérale immédiatement Dans l’immédiat, quelle solution
de prothrombine : 45 % ; T. E - Perfuser du plasma frais thérapeutique choisissez-vous
Céphaline activé : 38 sec (30 congelé en per-opératoire ?
sec) [264] A - Maintenir le traitement par
T. Saignement lvy vrai : 8mn voie SC en augmentant la dose
30sec ; Plaquettes: 180 Moyennant le traitement adéquat, à 5 000 U x 3/jour
000/mm3 ; Fibrinémie : 2,85 g/l vous avez corrigé les anomalies B - Arrêter la calciparine et
; V: 85 du temps de Quick et du temps prescrire une héparine de bas
%, VII + X :35%; 11:4,5% : de céphaline et l’intervention poids moléculaire 1 injection
antithrombine III : 110%; s’est bien passée. Compte- tenu SC/24h
Protéine C :30%. des antécédents, vous soumettez C - Arrêter la calciparine et
cette patiente à une prescrire 8 ooo U d’héparine
Quel argument permettra héparinothérapie préventive : 5 par voie IV toutes les 6 heures
d’écarter le diagnostic ooo U d’héparine standard D - Administrer de l’héparine
d’insuffisance hépatocellulaire (calciparine) 2 fois par jour. Quel standard par voie IV à la
sévère? est l’examen de laboratoire le pompe, à la dose de 32 000
A - Le taux de facteur Il plus démonstratif de l’efficacité U/24h
B - Le taux de facteur V du traitement? E - Arrêter d’urgence toute
C - La numération des A - Un temps de saignement héparinothérapie au profit d’un
plaquettes B - Un temps de Quick traitement par les antivitamines
D - Le taux de protéine C C - Un temps de céphaline K
E - Le taux de fibrinogène activé
[262] D - Une numération des [267]
plaquettes
Quel(s) argument(s) E - Aucun des examens ci- Aucun membre de la famille
permette(nt) d’évoquer le dessus n’est joignable pour effectuer
diagnostic d’hypovitaminose K? [265] une enquête familiale Dix jours
A - La notion d’ictère par après avoir commencé le
rétention Au dixième jour post-opératoire, traitement, vous redemandez
B - L’association d’un T. de la malade, toujours sous un dosage dantithrombine III :
Quick et de Céphaline allongés héparine à la même dose, allait 65 % et de protéine C : 45 %.
C - L’existence d’un taux de sortir, lorsqu’elle présente des La malade souhaite rentrer
facteur V normal tandis que le signes cliniques d’une embolie chez elle. Quel traitement de
taux des facteurs VII + X et Il pulmonaire, qui est confirmée. Le consolidation lui proposez-vous
est diminué bilan d’hémostase que vous pour les 6 prochains mois ?
D - Un taux bas de protéine C demandez est le suivant: T. A - Aspirine - Dipyridamole per
E - L’association d’un lvy à Quick : 90% ; T. Céphaline Activé os
8,30 min et d’une numération : 32 sec (30 sec) ; Fibrinogène B - Héparine sous-cutanée: 5
plaquettaire à 180 000/mm3 3,80 g/l Antithrombine III : 75 % 000 U x 2/jour
Protéine C : 50 %. Comment C - Hémoclar (glossettes)
[263] interprétez- vous ces résultats? D - Héparine de bas poids
A - Le taux d’AT III discrètement moléculaire : 1 mg SC/24h
Lintervention chirurgicale est perturbé est en rapport avec E - Antivitamines K en
programmée dans 3 jours. l’héparinothérapie cherchant à obtenir un INR à 3
Quelle est l’attitude la plus B - Il pourrait s’agir d’un déficit [268]
62
cc C - Solumedrol® 1M = 6Omg/j et s’accentuent : asthénie,
Une jeune fille de 18 ans (57 kg D - Immunosuppresseur non dyspnée d’effort et palpitation.
pour 168 cm) arrive en urgence stéroïdien La pâleur apparaît évidente. On
avec un purpura des E - Transfusion de plaquettes = ne retrouve pas d’autres
membres inférieurs (pétéchies 6 concentrés troubles digestifs. Les règles
et ecchymoses). Elle n’a jusqu’à sont régulières (durée 4 jours,
ce jour jamais été malade. [271] sans caillot), l’évaluation de leur
Elle n’absorbe qu’un oestro- volume est normal. L’examen
progestatif depuis 6 mois et Quelle(s) étiologie(s) convient-il clinique est normal.
n’est pas en contact avec des malgré tout de rechercher de Hémogramme:
produits toxiques. L’état général parti-pris? - globules rouges 3, 5 T/l
est bon ; l’examen clinique ne A - Lupus érythémateux aigu - hémoglobine : 7, 5 g/dl
montre ni adénopathies B - Purpura par oestro- - hématocrite : 26%
superficielles, ni gros foie, ni progestatif - VGM : 74 fI
splénomégalie. C - Infection par virus Epstein- - CHM : 22 pg
L’hémogramme montre Barr - CCHM : 28 %
GR :4,1 x 10 exposant 12/1 D - Infection par VIH - plaquettes: 520 g/l
Hb: 12,9 g/dl E - Hyperoestrogénisme - globules blancs: 12,8 gII
Hte : 38,4 % [272] polynucléaires neutrophiles
VGM : 93 fI 0,80%
CCMH : 33,5 % Parmi les médicaments reconnus polynucléaires éosinophiles
Plaquettes : 5.10 exposant 9/1 comme responsables dun 0,05%
GB : 7,3.109/1 purpura de même type (moelle polynucléaires basophiles O
PN : 61; Eo : 2 ; L : 26 riche) vous retenez lymphocytes 0,12%
Mono :11 A - Misulban® monocytes 0,03%
VS : 2-6 B - Quinidine Vitesse de sédimentation, 1ère
C - Aminosides heure = 35
Outre l’étude de la coagulation, D - Digitoxine Fer sérique : 4,2 micromol/l
quel est ou quels sont le ou les E - Corticoïdes Le diagnostic d’anémie
examens à réaliser en urgence? [273] ferriprive est retenu.
A - Temps de saignement
B - Fond d’oeil Le 1er traitement mis en route se Parmi les caractères suivants
C - Myélogramme révèle être un échec; la lequel (lesquels) peuvent être
D - Auto-anticorps thrombopénie expliqués par la carence
antiplaquettes persistant six mois plus tard, quel martiale?
E - Anticorps anti-plaquettes est le traitement de deuxième A - Le taux des éosinophiles
[269] intention ? A - Immunoglobulines B - Le chiffre des plaquettes
IV C - Le VGM
S’il s’agit d’un purpura B - Vinblastine (Velbe®) en D - Le taux de polynucléaires
thrombopénique idiopathique, perfusion neutrophiles
l’étude de l’hémostase doit C - Cyclophosphamide E - Le taux de lymphocytes
montrer: (Endoxan®) per os [275]
A - TP normal D - Azothioprine (lmurel®)
B - TCA normal E - Splénectomie Quel examen choisissez vous
C - Fibrinogène normal pour confirmer la carence
D - Test à l’éthanol positif [274] martiale?
E - Temps de thrombine cc A - Capacité totale de fixation
allongé Une femme de 42 ans présente de la sidérophiline
[270] un état anémique, L’interrogatoire B - Dosage de l’haptoglobine
révèle que depuis deux ans il C - Dosage de la
Quel(s) traitement(s) décidez- existe des malaises (2 ou 3) à céruloplasmine
vous? type de lipothymies avec sueurs D - Hémosidérinurie
A - Abstention thérapeutique et impression de lourdeur E - Myélogramme avec
B - Prednisolone (Solupred®) = abdominale. Depuis 6 mois, les coloration de Perls
6Omg/j troubles deviennent permanents [276]
63
cc [282]
La carence martiale étant Un homme de 65 ans, sans
affirmée, citez les deux antécédents notables présente Dans cette situation, quels
examens qui vous paraissent un syndrome infectieux assez gestes d’urgence allez-vous
d’emblée les plus adaptés pour banal, d’allure grippale, traité de mettre en oeuvre? A -
découvrir l’étiologie: façon symptomatique. Quelques Transfusion de concentrés
A - Coloscopie jours plus tard, le tableau granulocytaires
B - Fibroscopie gastrique s’aggrave brutalement avec B - Commencer
C - Hystérographie majoration de la fièvre qui devient immédiatement une série
D - Urographie intraveineuse oscillante, frissons, baisse d’hémoculture de 8 à 10
E - Scanner abdominal tensionnelle. L’examen clinique hémocultures sur 48 heures, à
retrouve quelques petites lésions l’acmé des pics fébriles
[277] d’allure ulcéro-nécrotique au C - Androgénothérapie à fortes
niveau de la cavité buccale. Il doses (Nilevar: 1 mg/kg/j)
Si l’étiologie nest pas n’existe ni adénopathie, ni D - Corticothérapie à fortes
rapidement trouvée, quelle splénomégalie. doses (Prednisone : 2 mglkglj)
attitude vous paraît la plus Un hémogramme réalisé en E - Polyantibiothérapie
adaptée à la situation ? urgence donne les résultats intraveineuse dans les six
A - Transit du grêle suivants heures qui suivent l’admission
B - Recherche dune hématurie - Erythrocytes : 4,5 10 exposant [283]
microscopique 12/1
C - Etude de l’absorption du fer - Hémoglobine: 13 g/dl Sous réserve d’un traitement
D - Etude de l’incorporation du - Hématocrite : 40 % d’urgence adapté, et après
fer 59 - Leucocytes: 1,5. 10 exposant retour à la normale de
E - Scintigraphie abdominale 9/1 dont: l’hémogramme, quelle est
avec globules rouges marqués Polynucléaires neutrophiles :5 % l’évolution prévisible?
[278] Polynucléaires éosinophiles : 1 % A - Guérison sans séquelles
Lymphocytes : 86 % B - Guérison avec persistance
Quelle que soit l’étiologie il est Monocytes: 8 % d’une sensibilité accrue aux
nécessaire de corriger la - Plaquettes : 160.10 exposant infections bactériennes
carence martiale. 9/1 C - Evolution secondaire vers
Quelle prescription journalière La VS est à 80 mm à la première une aplasie médullaire
faites-vous ? heure. D - Rechute si reprise du
A - 10 mg de fer métal per os toxique
B - 100 mg de fer métal per os Cet hémogramme met en E - Guérison avec risque
C - 100 mg de fer métal par évidence comme anomalie(s): différé d’éclosion d’un
voie intramusculaire A - Anémie normochrome syndrome myélodysplasique
D - 1 g de fer métal per os normocytaire [284]
E - 1 g de fer métal par voie B - Réaction mononucléosique
intramusculaire C - Agranulocytose Pour identifier avec certitude le
[279] D - Hyperlymphocytose médicament en cause il faut
E - Thrombopénie avoir recours à
Surveillance. Ce traitement sera A - La réintroduction d’une
poursuivi [281] dose test du médicament
A - 1 mois suspect
B - Jusqu’à normalisation du Les anomalies hématologiques B - Un test de transformation
taux d’hémoglobine constatées peuvent résulter de la lymphoblastique en présence
C - Jusqu’à normalisation du prise de du médicament
V.G.M (tous ces médicaments étant C - Un test de dégranulation
D - Jusquà normalisation du fer retrouvés chez le malade) des basophiles en présence du
sérique A - Vitamine C médicament
E - Jusquà normalisation de la B - Aspirine D - Un dosage des IgE
capacité totale de saturation de C - Phénylbutazone E - Aucun de ces tests
la sidérophiline D - Acide folique
[280] E - Noramidopyrine
64
[285] Madame X..., 60 ans, est
cc A l’issue du bilan clinique et hospitalisée en urgence pour
Une femme de 37 ans, sans biologique, c’est le diagnostic hyperthermie, frissons. Chez
antécédent pathologique d’anémie hémolytique auto- cette
personnel ou familial, accuse un immune qui est retenu : forme patiente, le diagnostic de
fléchissement de l’état général apparemment idiopathique, à myélome à chaîne légère
d’installation progressive, avec autoanticorps lgG. Parmi les Kappa de stade III à été posé
dyspnée d’effort, céphalées et attitudes thérapeutiques trois mois
palpitations. Son médecin, suivantes quelle est celle qui doit auparavant. Trois cures de
constatant une pâleur, un être envisagée en première chimiothérapie associant
subictère et une splénomégalie intention? vincristine, melphalan,
palpable, A - Transfusion d’au moins deux cyclophosphamide et
prescrit des examens de concentrés érythrocytaires prednisone ont été réalisées
laboratoire dont les résultats B - Vitaminothérapie associant dont la dernière dix jours avant
sont les suivants acide folique et vit. B12 l’hospitalisation actuelle. Un
- Hémogramme: C - Corticothérapie hémogramme réalisé deux
Globules rouges = 2 000 D - Azathioprine jours avant l’hospitalisation
000/mm3 Hémoglobine = 7 g/dl E - Splénectomie objective
Hématocrite = 21 % [288] les données suivantes
Réticulocytes = - Hémoglobine = 105 g/l
18% On découvre assez souvent un - Globules blancs = 0,9.10
Globules blancs = 10 500/mm3 état pathologique associé à ce exposant 9/1
avec pourcentages : 79 % type d’anémie. Indiquez dans la - Plaquettes = 75 . 10 exposant
polynucléaires neutrophiles 2 %liste ci-dessous celui (ou ceux) 9/1
éosinophiles 14 % lymphocytes qui doit (doivent) être - Polynucléaires neutrophiles =
5 % monocytes recherché(s) comme cause(s) 30 %
- Fer sérique = 25 micromol/l d’anémie hémolytique auto- - Lymphocytes = 70 %
- Bilirubine = 40 micromol/l immune: A l’entrée, la température est à
(dont 37 de bilirubine non A - Kyste de l’ovaire 39 °C, la tension artérielle à
conjuguée). B - Ulcère gastro-duodénal 90/60 mmHg, le pouls à
C - Hémopathie lymphoïde 120/min.
En faveur du diagnostic maligne L’auscultation pulmonaire met
d’anémie hémolytique D - Lupus érythémateux en évidence un foyer de
régénérative vous retenez dans disséminé crépitants de la partie-moyenne
cet : E - Kyste du rein du
A - Le degré de l’anémie champ pulmonaire droit. La
B - La splénomégalie [289] gorge est propre. li n’y a pas de
C - La réticulocytose symptomatologie fonctionnelle
D - Le taux de fer sérique Les autoanticorps ont une urinaire. On ne palpe ni
E - L’ictère à bilirubine non spécificité de groupe adénopathie, ni splénomégalie.
conjugué érythrocytaire qui varie suivant la
[286] classe d’immunoglobulines à Le diagnostic de myélome à
laquelle ils appartiennent. Dans chaînes légères résulte des
Parmi les explorations le cas présent cette spécificité données de:
biologiques suivantes indiquez intéresserait le plus A- Myélogramme
celle qu’il faut demander en probablement les antigènes B - Biopsie ganglionnaire
premier lieu appartenant à un des systèmes C - Scintigraphie osseuse
A - Durée de vie des hématies suivants. Indiquez lequel? D - Electrophorèse des
B - Myélogramme A - ABC protides urinaires
C - Test de Coombs direct B - Rh E - Immuno-électrophorèse
D - Dosage des enzymes C - Li des protides urinaires
érythrocytaires D-P [291]
E - Electrophorèse de E - KelI
l’hémoglobine [290] De plus il est indiqué de
[287] cc demander pour cette patiente:
65
A - Hémocultures [296] Parmi les éléments suivants
B - Radiographie pulmonaire cc capables d’allonger le temps de
C - Myélogramme Monsieur P. Paul, 75 ans, a été thrombine, indiquez celui qu’il
D - Scanner thoracique hospitalisé en réanimation faut invoquer en premier pour
E - Dosage de la créatinine respiratoire depuis 12 jours en expliquer l’allongement du
plasmatique raison d’un état de choc lié à une temps de thrombine dans ce
[292] septicémie à Gram négatif. Outre cas particulier:
les soins de réanimation A - Présence d’héparine
La neutropénie peut-être comprenant une prévention de la B - Présence de PDF
attribué à: maladie thromboembolique par C - Dysfibrinogénémie
A - Myélome héparinothérapie IV (1000 UI D - Hyperfibrinémie
B - Corticothérapie toutes les 2 heures), il est E - Dysglobulinémie
C - Melphalan perfusé par voie intraveineuse [299]
D - Cyclophosphamide avec du soluté salé physiologique
E - Hypersplénisme et Peu de temps après la
du sérum glucosé isotomique. A réception des résultats par le
[293] l’occasion de la surveillance service on décide de replacer
biologique systématique, on un cathéter sous-clavier. Dans
Chez cette patiente, vous relève le bilan suivant, ces conditions indiquez parmi
décidez: communiqué aussitôt au service les propositions suivantes
A - La mise en place dune voie Taux de prothrombine: 10% ; celle(s) que vous retiendrez
d’abord veineuse TCA = 81/32; (V = 100%; VII + X pour corriger rapidement
B - Aucune antibiothérapie = 13% ; Il = 16%); temps l’anomalie de l’hémostase:
avant les résultats des de thrombine = 36/17” ; temps de A - Injection IV de 60 ml de
prélèvements reptilase = 14/13”; fibrinémie= 8 PPSB
C - Une antibiothérapie à large g/l. B - Injection 1M de 50 mg de
spectre d’emblée - GR = 3,57.10 exposant 6/mm3; vitamine KI
D - Une hydratation par voie Hb = 11,1 g/dl; VGM = 90,3 C - Arrêt de l’héparinothérapie
veineuse avec alcalinisation micro3, CGM Hb = 34,5%. D - Perfusion de deux poches
E - Des concentrés de globules - GB = 1 4.375/mm3 (PNN = 80 de plasma frais congelé
blancs %, PE = 2 %, L = 13 %, Mo = 5 E - Perfusion d’un flacon de
[294] %). solution d’ATT III
[300]
La survenue ultérieure chez Dans ce cas, quel diagnostic cc
cette patiente d’une parmi les suivants peut-on Monsieur K., 69 ans, consulte
insuffisance rénale pourrait être invoquer? pour une anémie et des
attribuée à A - Avitaminose K troubles de la marche. Ses
A - Précipités de chaînes B - CIVD troubles, à
légères C - Insuffisance hépatique type d’asthénie et de dyspnée
B - Hyperhydratation sévère d’effort ont commencé il y a six
C - Existence d’une D - Surdosage en héparine mois. Depuis 15 jours, le
hypercalcémie E - Prélèvement fait par erreur patient
D - Septicémie à Gram négatif sur Sintrom® est gêné pour marcher et s’est
E - Traitement éventuel par [297] donc inquiété, Il est pâle. L’état
aminosides général est assez bien
[295] Dans ce cas précis, l’allongement conservé; le patient est
du TCA est consécutif à: subictérique. Il n’y a pas de
La chimiothérapie prescrite A - Déficit en facteur VII purpura et on ne palpe ni foie,
chez cette patiente peut se B - Déficit en facteur Il ni rate, ni
compliquer de C - Déficit en facteur IX adénopathie. La langue est
A - Polyglobulie D - Hyperfibrinémie dépapillée. L’hémogramme
B - Insuffisance médullaire E - Héparinothérapie montre les résultats suivants:
C - Neuropathie G.R. 1 500 G/l G.B.
D - Cystite [298] 4.5 T/l (4 500/mm3)
E - Fibrose médullaire H b 7 g/dl dont :P.N. :5%, L :
66
52%,M : 3%, Plaquettes : 110 corrigé par l’adjonction de facteur hémorragique présent, quelle(s)
000mm3 intrinsèque autre(s) manifestation(s)
Ht 21% D - Achlorhydrie hémorragique(s) devez-vous
V G M 140 Micron-cube C G M histaminorésistante redouter?
N 33.3% E - Taux normal du FI dans le A - Un hématome du psoas
L’examen neurologique montre liquide gastrique B - Une hémorragie cérébro-
une diminution des réflexes [303] méningée
rotuliens et achilléens, une C - Une hématurie
perte Parmi les symptômes suivants D - Une hémarthrose
du sens de la position des indiquez celui(ceux) qu’un spontanée du genou
orteils des deux côtés. Le traitement antérieur par la E - Une épistaxis
diagnostic final est celui vitamine B12 aurai(en)t pu [305]
d’anémie de modifier:
Biermer compliquée d’un A - Mégaloblatose médullaire Quel(s) examen(s) allez-vous
syndrome neuro-anémique. B - L’aspect de la langue demander en urgence?
C - L’atrophie gastrique A - Groupe sanguin et
Parmi les anomalies D - La malabsorption de la recherche d’agglutinines
biologiques suivantes vitamine B12 irrégulières
observées avant tout traitement, E - Le chiffre des plaquettes B - Examen du fond d’oeil
indiquez celle(s) qui sont [304] C - Ponction lombaire avec
expliquées par ce diagnostic: cc étude cytologique du LCR
A - Hyperuricémie (600 mmol/l) Une jeune femme de 24 ans, D - Echographie splénique
B - Réticulocytose 30 000Imm3 sans antécédent particulier, E - Hystérographie
C - Bilirubine non conjuguée 30 présente brutalement au décours
micromol/l d’un épisode infectieux [306]
D - Hypersegmentation des rhinopharyngé, rapidement
polynucléaires neutrophiles résolutif sans traitement, un Pour faire le diagnostic
E - Augmentation des purpura étiologique vous demandez
transaminases (1,5 fois la pétéchial étendu. A l’examen, A - Echographie splénique
normale) pas de syndrome tumoral. On B - Etude du myélogramme
[301] retrouve un purpura pétéchial sur C - Sérologie HIV
les 2 membres inférieurs et sur la D - Recherche de facteurs
Parmi les signes neurologiques partie supérieure du tronc. antinucléaires
suivants, lequel ou lesquels Quelques ecchymoses sont E - Mesure de la masse
pourrai(en)t présentes. Il existe des bulles sanguine
s’expliquer par le syndrome hémorragiques buccales. La [307]
neuro-anémique? malade présente quelques
A - Signe de Babinski céphalées. En outre, les règles Le diagnostic finalement retenu
B - Anesthésie des membres apparues depuis 8 jours, à leur est celui de purpura
inférieurs date normale, sont toujours thrombopénique auto- immun.
C - Douleur des membres présentes. Il n’y a pas d’autre Dès lors vous prescrivez:
inférieurs symptomatologie fonctionnelle. A - Transfusion de plasma frais
D - Aréflexie achilléenne Le reste de l’examen clinique, ne B - Injection intramusculaire de
E - Nystagmus montre aucun signe vitamine Ki
pathologique. L’hémogramme fait C - Prednisone 1,5 mg/kilo/jour
[302] en urgence révèle une D - Transfusion de plaquettes
thrombopénie E - Plasmaphérèses
Parmi les résultats suivants, majeure à 10 000 [308]
quels sont les éléments du plaquettes/mm3, le reste de la
diagnostic de maladie de numération formule sanguine est La splénectomie est réalisée, et
Biermer? dans les entraîne une rémission du
A - Taux d’acide folique limites de la normale. purpura
sanguin élevé thrombopénique. On peut voir
B - Absence d’anticorps anti-FI Dans le cadre de cette en relation avec la
C - Test de Shilling anormal, thrombopénie, outre le syndrome splénectomie:
67
A - Présence de corps de Jolly Le bilan d’hémostase objective [312]
intra-érythrocytaire Facteur XII 92%
B - Excès de basophiles Facteur Xl 87 % Un hémogramme comparable à
circulants Facteur 1X112 % celui qui accompagne cette
C - Thrombocytose à 600 000 Facteur VIII 26%. observation peut s’observer
plaquettes/mm3 L’interrogatoire apprend que le dans une ou plusieurs des
D - Augmentation des père a du être abondamment situations ci-dessous ; laquelle
réticulocytes transfusé à l’occasion d’une ou lesquelles?
E - Lymphopénie intervention chirurgicale mineure A - Leucémie myéloïde
; trois autres enfants et la mère chronique
[309] sont en parfaite santé. B - Hémolyse aiguè
cc C - Leucémie aiguè
A l’occasion de ses premières Avant d’instituer un traitement, un D - Aplasie médullaire
règles une jeune fille de 13 ans, autre examen complémentaire E - Infection bactérienne aiguê
présente des ménorragies est indispensable pour lequel le [313]
profuses que diverses prélèvement doit être fait de suite
thérapeutiques coagulantes” sous peine de voir les résultats Dans le cas présent, quelle(s)
(Reptilase, vitamine K1, modifiés par la thérapeutique. proposition(s) ferez-vous pour
Hémocaprol) Lequel? l’avenir?
n’ont pu arrêter. Elle est A - Dosage de l’antithrombine A - Corticothérapie au long
hospitalisée avec un état B - Immuno-électrophorèse cours
d’anémie sévère; on observe : C - Myélogramme B - Hormonothérapie
dyspnée, D - Dosage du facteur VII (progestatifs)
vertiges, lipothymies. E - Dosage de l’antigène C - Traitement substitutif
L’examen clinique montre une Willebrand régulier chaque semaine
pâleur impressionnante, une [310] D - Vaccination contre
tachycardie régulière, sans l’hépatite B
organomégalie. L’auscultation Vous décidez de transfuser pour E - Interruption systématique
pulmonaire est normale. corriger l’anémie ; il s’agit d’une des grossesses ultérieures
Le bilan sanguin demandé en première transfusion : quelle(s) éventuelles
urgence apporte les éléments est (sont) la ou les [314]
suivants détermination(s) que vous
Globules blancs : 13 000/mm3 demanderez au préalable? Un traitement permet dans
Globules rouges : 1 820 A - Groupage simple ABC et certains cas d’accroître le taux
000mm3 rhésus standard plasmatique de la protéine
Hémoglobine : 5 g/100 ml B - Phénotype érythrocytaire déficitaire au cours de cette
Hématocrite: 17 % complet maladie ; quel est-il ?
Volume globulaire moyen : 94 C - Groupage HLA A - Indométacine
p3 D - Recherche d’anticorps B - Propranolol
Hémoglobine glob. moyenne : irréguliers anti-érythrocytaires C - D-amino D-Arginine
30 microg E - Recherche d’anticorps anti- Vasopressine (DDAVP)
Conc. hémo. glob. moyenne : leucocyto-plaquettaires D - Acide folinique
30 % [311] E - Vitamine B6
Plaquettes : 319 000/mm3
Myélocytes 6 Par quel produit thérapeutique [315]
Métamyélocytes 6 traiterez-vous le syndrome cc
Erythroblastes : quelques. hémorragique? A - Concentré Une femme de 42 ans présente
Réticulocytes = 233 x 10 plaquettaires standard un état anémique.
exposant 9/1 B - Fraction P.P.S.B. Linterrogatoire révèle que
coombs négatif C - Fraction anti-hémophilique A depuis deux ans il existe des
T.S. 12 minutes (normal D - Plasma frais congelé malaises (2 ou 3) à type de
inférieur ou égal à 5 minutes) dépourvu de cryoprécipité lipothymies avec sueurs et
TCK 65 sec (T = 34 sec) E - Plasma lyophilisé impression de lourdeur
TP 100% abdominale.
Fibrinogène 4, 69/1. Depuis 6 mois, les troubles
68
deviennent permanents et coloration de Perls sidéroph iline
saccentuent: asthénie, dyspnée [317] [321]
d’effort et palpitation. La pâleur cc
apparaît évidente. On ne La carence martiale étant Un homme de 32 ans consulte
retrouve pas d’autres troubles affirmée, citez les deux examens pour une discrète baisse de
digestifs. Les règles sont qui vous paraissent d’emblée les l’état général et une pesanteur
régulières (durée 4 jours, sans plus adaptés pour découvrir de
caillot), l’évaluation de leur l’étiologie: Ihypochondre gauche.
volume A - Coloscopie L’examen met en évidence une
est normal. B - Fibroscopie gastrique splénomégalie débordant de 4
L’examen clinique est normal. C - Hystérographie centimètres le rebord costal
Hémogramme: D - Urographie intra-veineuse gauche. Il n’y a aucune autre
- globules rouges 3 500 E - Scanner abdominal anomalie clinique.
000/mm3 La numération formule
- hémoglobine = 7,5 g/dl [318] sanguine est la suivante
- hématocrite = 26 % G R = 4700 000/mm3 Hb =
- VGM =74 fi Si l’étiologie nest pas rapidement 13,5 g/dl Hte :44%
- TCMH = 22 pg trouvée, quelle attitude vous G.B.=87000PN=38%PE=2%PB
- CCMH = 28 % paraît la plus adaptée à la =13%L=5%
- plaquettes = 520 GIl situation ? Myéloblastes = 2 %
- globules blancs = 12,8 G/l A - Transit du grêle Promyélocytes = 5 %
polynucléaires neutrophiles 80 B - Recherche dune hématurie Myélocytes = 19 %
% microscopique Métamyélocytes = 16 %
polynucléaires éosinophiles 5 % C - Etude de l’absorption du fer Plaquettes = 485 000/mm3.
polynucléaires basophiles O % D - Etude de l’incorporation du
lymphocytes 12 % fer 59 Quel est (sont) le (les)
monocytes 3 % E - Scintigraphie abdominale diagnostic(s) compatible(s)
Vitesse de sédimentation, 1ère avec globules rouges marqués avec ces données?
heure = 35 [319] A - Leucémie lymphoïde
Fer sérique : 4,2 micromol/l chronique
Le diagnostic d’anémie Quelle que soit l’étiologie il est B - Leucémie myéloïde
ferriprive est retenu. nécessaire de corriger la carence chronique
martiale. C - Leucémie aigué
Parmi les caractères suivants Quelle prescription journalière lymphoblastique
lequel (lesquels) peu(ven)t être faites-vous ? D - Leucémie aigué
expliqué(s) par la carence A - 10 mg de fer métal per os myéloblastique
martiale? B - 100 mg de fer métal per os E - Leucémie à
A - Le taux des éosinophiles C - 100 mg de fer métal par voie tricholeucocytes
B - Le chiffre de plaquettes intramusculaire [322]
C - Le VGM D - 1 g de fer métal per os
D - Le taux de polynucléaires E - 1 g de fer métal par voie Vous évoquez un ou plusieurs
neutrophiles intramusculaire diagnostic et cherchez à le
E - Le taux de lymphocytes [320] confirmer par:
[316] A - L’examen cytologique de la
Surveillance. Ce traitement sera moelle
Quel examen choisissez vous poursuivi B - Le groupage HLA
pour confirmer la carence A - 1 mois C - L’immunoélectrophorèse
martiale? B - Jusqu’à normalisation du D - Le caryotype médullaire
A - Capacité totale de fixation taux d’hémoglobine E - L’examen
de la sidérophiline C - Jusqu’à normalisation du V.G tomodensitométrique de la rate
B - Dosage de Ihaptoglobine M
C - Dosage de la D - Jusquà normalisation du fer [323]
ceruloplasmine sérique
D - Hémosidérrurie E - Jusqu’à normalisation de la Le diagnostic de leucémie
E - Myélogramme avec capacité totale de saturation de la myéloïde chronique est retenu,
69
quelle est la durée médiane de g/dl, VGM 90 fI, leucocytes 7.10 au vu dun ou de plusieurs des
survie dans cette affection? 9/1, (PN 65- PE 2 - L 30 - M résultats suivants : lequel ou
A - Identique à la population 3), plaquettes 255.10 exposant lesquels?
saine du même âge 9/1. A - Présence de lésions
B - 3 à 6 mois Vitesse de sédimentation 105- ostéolytiques sur les
C - 1 à 2 ans 140; fibrinogène 3 g/l ; fer sérique radiographies du squelette
D - 2 à 4 ans : 20 micromol/I. Protéinémie B - Hyperuricémie
E - 5 à 10 ans 95 g/l dont 55 g/l de C - Hypocalcémie
[324] gammaglobulines en pic à base D - Protéinurie 0,50 g/24 h,
étroite; l’immunoélectrophorèse non sélective à lélectrophorèse
Parmi les complications montre E - Plasmocytose médullaire
suivantes, on pourra observer une importante augmentation supérieure à 20 %
chez ce malade monoclonale d’lgG Kappa. [331]
A - Goutte On retient comme probable, le
B - Priapisme diagnostic de myélome multiple. Le diagnostic de myélome
C - Erythème noueux multiple a été confirmé. Un
D - Polynévrite des membres L’(es) argument(s) contre le traitement associant Meiphalan
inférieurs diagnostic d’anémie (Alkeran®) et Prednisone® est
E - Infarctus splénique inflammatoire est (sont)? instauré. Ce traitement expose
[325] A - Hémoglobine 9 g/dl à une ou plusieurs des
B - Leucocytes 7 10 exposant complications suivantes, la ou
Parmi les évolutions suivantes, 911 lesquelles?
laquelle (lesquelles) est (sont) C - Fibrinogène 3 g/l A - Insuffisance médullaire
susceptible(s) de survenir chez D - Gammaglobulines 35 g/l B - Neuropathie périphérique
ce patient? E - Fer sérique 20 micromol/l C - Insuffisance cardiaque
A - Transformation en leucémie D - Hyperglycémie
aigué lymphoblastique [328] E - Leucémie aiguè secondaire
B - Transformation en leucémie
aigué myéloblastique L(es) argument(s) contre le [332]
C - Transformation en maladie diagnostic dimmunoglobuline cc
de Hodgkin monoclonale Monsieur Z. , 71 ans, consulte
D - Myélofibrose bénigne est (sont) pour une angine fébrile avec
E - Transformation en leucémie A - Hémoglobine 9 g/dl dysphagie importante. Il est en
lymphoïde chronique B - Vitesse de sédimentation 105
assez bon état général. Il
[326] - 140 déclare avoir maigri de 4 à 5 kg
C - Fibrinogène 3 g/l depuis un an. A l’examen,
Cette maladie ouvre droit à une D - Gammaglobulines 55 g/l existent
déclaration de maladie E - Composant monoclonal lgG une hypertrophie bilatérale des
professionnelle pour: Kappa amygdales, de multiples
A - Mineur de charbon [329] adénopathies cervicales et sus
B - Manipulateur en claviculaire mobiles et indolores
échographie Le diagnostic de maladie de ; la palpation abdominale révèle
C - Peintre au pistolet Waldenstrôm nest pas retenu en une splénomégalie
D - Travailleur de l’aniline raison de débordant de 6 cm le rebord
E - Soudeur à l’arc A - Hémoglobine 9 g/dl costal. Les téguments sont
[327] B - Vitesse de sédimentation 105 discrètement décolorés.
cc - 140 l’hémogramme donne les
Un homme de 60 ans consulte C - Fibrinogène 3,7 g/l résultats suivants:
pour dyspnée d’effort. Il existe D - Gammaglobulines 55 g/l GR = 3,6.1012/1, GB = 86.10
une pâleur modérée, pas E - Composant monoclonal lgG exposant 9 glI, Hb=1 18 g/I, Ht
d’anomalie à l’examen du coeur Kappa = 0,34, Plaq = 112.10 exposant
et des poumons, pas [330] 9/1.
d’adénopathie ou de Formule leucocytaire PNn 0,18
splénomégalie. A Chez ce malade, le diagnostic de PNeo 0,02 Lc 0,78 Mo 0,02.
l’hémogramme: hémoglobine 9 myélome multiple sera confirmé La VS est augmentée à 56 mm
70
à la première heure; la [336] ce stade le plus utile pour en
radiographie de thorax ne préciser le diagnostic
montre pas Si au cours de l’évolution, vous A - Estimation des
d’image anormale médiastinale constatez la conjonction des phosphatases alcalines
ou parenchymateuse. signes suivants altération de leucocytaires
l’état général, fièvre, B - Dosage de la bilirubine
Quel diagnostic évoquez-vous? augmentation rapide de volume totale et non conjuguée
A - Mononucléose infectieuse d’une des adénopathies, à quoi C - Temps de Quick
B - Leucémie aigué penserez-vous en priorité? D - Myélogramme
C - Maladie de Hodgkin A - Adénite bacillaire E - Dosage du fer sérique
D - Leucémie lymphoïde B - Evolution lymphomateuse [339]
chronique C - Adénite suppurée
E - Leucémie myéloïde D - Toxoplasmose Parmi les diagnostics suivants,
chronique E - Intolérance médicamenteuse quels sont chez cette malade
[333] [337] les deux les plus probables
cc sachant que la réaction de
Indiquez les deux examens qui Une femme de 45 ans, mère de 3 Coombs directe est positive (de
vous paraissent les plus enfants, sans antécédent type mixte lgG + C):
importants pour pathologique particulier, consulte A - Anémie de Biermer
compléter votre bilan pour une asthénie marquée B - Myélome multiple
hématologique: évoluant depuis plusieurs mois. C - Lupus érythémateux
A - Vitamine B12 sérique L’état général reste satisfaisant, disséminé
B - Examen l’examen clinique est négatif en D - Syndrome de Moschowitz
tomodensitométrique du thorax dehors d’une pâleur des E - Anémie hémolytique auto-
C - Myélogramme téguments et des muqueuses et immune idiopathique
D - Electrophorèse des d’un subictère conjonctival.
protéines sériques L’hémogramme montre [340]
E - Dosage du lysozyme - Hémoglobine : 9,5 gIdl . VGM =
urinaire 105 micron-cube - CCMM = 33 % Le traitement à proposer en
[334] - Leucocytes : 4, 5 x 10 exposant première intention est:
911 A-Vitamine B12 par voie
Quelles sont les complications - Formule leucocytaire: intramusculaire (1000
classiques que vous pouvez * Polynucléaires neutrophiles: 60 microgr/jour)
redouter? % B - Sel ferreux per os (soit 100
A - Syndrome hémorragique * Polynucléaires éosinophiles : 2 mg de fer/jour pendant 3 mois)
B - Transformation en leucose % C - Prednisone (1 à 1, 5
aigué myéloblastique * Lymphocytes : 33 % mg/kg/jour)
C - Anémie hémolytique auto- * Monocytes : 5 % D - Acide folinique par voie
immune - Plaquettes : 160 x 10 exposant intramusculaire (25 mg/jour)
D - Infections sévères 911 E - Transfusions de concentrés
E - Thromboses vasculaires - Réticulocytes : 300 x 10 érythrocytaires (2 unités par
[335] exposant 911 semaine)
- VS : 60 mm à la première heure [341]
Si la thrombopénie se majore,
quelles sont les hypothèses Cet hémogramme révèle: En cas d’échec de ce premier
qu’il vous paraît raisonnable A - Une anémie normocytaire traitement, quelle option
d’évoquer? B - Une anémie mégaloblastique thérapeutique doit être alors
A - Hypersplénisme C - Une anémie macrocytaire proposée?
B - Insuffisance médullaire D - Une pancytopénie A - Azathioprine (Imurel)
C - Coagulation intravasculaire E - Une leucopénie et une B - Splénectomie
latente anémie C - Androgènes à fortes doses
D - Thrombopénie de [338] D - Procarbazine (Natulan)
mécanisme immunologique E - Sérum anti-lymphocytaire
E - Carence en fer Indiquez, parmi les examens [342]
suivants, celui qui vous parait à cc
71
Un homme de 70 ans est principalement à l’origine de intramusculaire 5 mg par jour
hospitalisé pour syndrome l’anémie? jusqu’à guérison de l’anémie
anémique d’installation A - Trouble de synthèse de D - Acide folique per os, 5 mg
progressive.Traité l’hémoglobine par jour jusqu’à guérison de
par vagotomie-pyloroplastie B - Trouble de synthèse de l’anémie
vingt ans plus tôt pour ulcère il l’ADN E - Fer per os 100 mg métal
n’a jamais plus souffert depuis. C - Raréfaction des cellules- par jour jusqu’à guérison de
Le souches hématopoiétiques l’anémie
transit digestif est normal, les D - Destruction excessive des [347]
selles de coloration normale. érythrocytes circulants cc
Depuis six mois, son E - Pertes excessives par Un garçon de 11 ans, sans
alimentation hémorragie antécédents pathologiques,
comporte essentiellement des vous est adressé pour
pommes de terre, des pâtes et [344] syndrome
des conserves de viande et de hémorragique et hyperthermie.
poisson Parmi ces examens pouvant La température est entre 39 et
L’examen montre un aider au diagnostic, lequel 40° C depuis 48 heures et
embonpoint conservé, un teint (lesquels) doit (doivent), pour être l’examen retrouve un purpura
pâle. Hémogramme : correctement interprété(s), être pétéchial et ecchymotique au
hémoglobine 7 gIdl, effectué(s) avant tout traitement? niveau des membres, des
hématocrite G.R. = A - Tubage gastrique gingivorragies et des bulles
1800000/mm3 ; réticulocytes B - Myélogramme hémorragiques endobuccales. Il
20000 par mcl. Leucocytes C - Gastroscopie avec biopsie existe une splénomégalie de 2
3100/mm3 = 21 D - Dosages de vitamine B12 et travers de doigt, une pâleur
% (neutrophiles 40%, de folates dans le sang cutanéomuqueuse, un souffle
éosinophiles 2%, lymphocytes E - Recherche d’anticorps anti- systolique de pointe à
50 %, monocytes 8 %), facteur intrinsèque l’auscultation
plaquettes [345] cardiaque.
1 10000/mm3. L’étude du fond d’oeil montre
Sur le frottis, présence de On apprend que la moelle est une petite hémorragie près de
polynucléaires mégaloblastique et que le test de la papille de l’oeil droit.
hypersegmentés. Bilirubine nonSchilling est normal. Quels sont L’hémogramme révèle
conjuguée 30 les deux facteurs qui, chez ce - Hémoglobine : 6 g/dl
mcmol/l, bilirubine conjuguée 5
patient, peuvent contribuer à - Leucocytes : 2,5 . 10 exposant
mcmol/l. Sidérémie 25 mcmol/l l’installation d’une anémie 9/1 dont:
coefficient de saturation de la
mégaloblastique? Polynucléaires neutrophiles : 20
sidérophiline 0,50. Absence A - Carence d’apport en vitamine %
d’auto-anticorps B12 Lymphocytes : 75 %
antiérythrocytes. B - Trouble d’absorption de la Monocytes: 5 %
vitamine B12 - Plaquettes : 10 . 10 exposant
L’anémie peut être décrite C - Carence d’apport en folates 9/1
comme: D - Trouble d’absorption des Le taux de prothrombine, le
A - Microcytaire hypochrome folates temps de céphaline activé, le
arégénérative E - Trouble d’utilisation des dosage du fibrinogène sont
B - Microcytaire hypochrome folates normaux. Les explorations
régénérative [346] biologiques usuelles
C - Normocytaire normochrome hépatiques, rénales et
arégénérative Le traitement substitutif doit métaboliques sont
D - Macrocytaire normochrome comporter normales Le myélogramme
régénérative A - Vitamine B12 intramusculaire révèle, dans une moelle riche,
E - Macrocytaire normochrome 1000 gammas par mois à vie 85 % de cellules peu
arégénérative B - Vitamine B12, 100 gammas différenciées,
[343] par jour per os jusqu’à guérison à rapport nucléo-cytoplasmique
de l’anémie élevé, sans granulations
Quel mécanisme est C - Acide folinique cytoplasmiques.
72
s’appuie sur: cc
Le diagnostic retenu est celui A - L’absence Pierre D..., âgé de dix huit
de leucémie aiguê d’hyperleucocytose mois, est hospitalisé en
Iymphoblastique (LAL). Un B - La présence d’une pédiatrie pour un volumineux
autre diagnostic pourrait-il être splénomégalie hématome
évoqué, au vu du tableau C - L’absence de tuméfaction frontal consécutif à une chute.
clinique, de l’hémogramme et médiastinale c’est un deuxième enfant, il a
du myélogramme? D - L’absence de localisation une soeur âgée de trois ans . Il
A - Aplasie médullaire neuroméningée est né à terme, sans problème
B - Mononucléose infectieuse E - L’absence d’hépatomégalie obstétrical ni néonatal, et son
C - Etat d’hypersplénisme et d’adénopathies superficielles développement staturo-
D - Leucémie lymphoide [351] pondéral
chronique et psychomoteur a été normal .
E - Aucune des propositions ci- Le protocole de chimiothérapie On a cependant noté chez lui,
dessus d’induction associera chez cet très tôt, l’apparition fréquente
enfant: d’ecchymoses ou d’hématomes
[348] Prednisone, Vincristine et provoqués par des
Daunorubicine. Une rémission traumatismes souvent minimes,
Certain(s) geste(s) s’impose(nt) complète est obtenue. et cette
chez ce malade: Les autres mesures essentielles tendance s’aggrave depuis les
A - Réalisation de 6 à 8 et d’intérêt démontré après premiers pas. L’enquête ne
hémocultures sur 24 heures l’obtention de la permet de découvrir aucune
puis mise en route dune rémission comporteront: prédisposition familiale
antibiothérapie double par voie A - Une irradiation en mantelet hémorragique.
veineuse B - Arrêt de toute chimiothérapie Le premier bilan d’hémostase a
B - Même antibiothérapie, mais C - Une prévention systématique donné les résultats suivants
mise en route en moins de 3 des localisations - Temps de saignement (IVY =
heures pendant lesquelles on neuroméningées incision): 6 minutes.
réalise 2 ou 3 hémocultures D - Une chimiothérapie - Plaquettes : 380.10 exposant
C - Transfusion de concentrés d’entretien 911 (380.000Imm3
plaquettaires E - Immunothérapie - Temps de Quick = 88 %
D - Transfusion de plasma frais [352] - Temps de céphaline kaolin =
E - Transfusion de concentrés 98 secondes pour un témoin à
érythrocytaires Certaine(s) complication(s) 35 secondes
[349] iatrogène(s) est (sont) possibles
compte tenu des médicaments Ce premier bilan d’hémostase
Au cours dune LAL commune utilisés en induction chez ce peut être complété et il faudra
de rentant, en première malade faire en priorité:
poussée, l’on retrouve aussi A - Polynévrite A - Un temps de coagulation
fréquemment: B - Fibrose pulmonaire B - Un temps de HowelI
A - Des localisations cutanées C - Insuffisance rénale C - Un thrombo-élastogramme
spécifiques D - Myocardiopathie D - Une étude de la rétraction
B - Des douleurs osseuses, E - Surdité du caillot
avec aspect radiologique en E - Aucun des examens ci-
bandes claires métaphysaires [353] dessus
C - Une hyperplasie gingivale [355]
D - Une positivité de la réaction Quels sont !es trois modes
cytochimique des habituels de rechute de LAL de Compte-tenu des données
myélopéroxydases l’enfant? biologiques et du tableau
E - La présence de corps A - Médullaires clinique, quel(s) déficit(s) de
d’Auer dans quelques blastes B - Neuroméningées l’hémostase est-il possible
[350] C - Testiculaires d’écarter d’emblée?
D - Gastriques A - Prothrombine (Il)
Chez cet enfant, le relativement E - Pulmonaires B - Proaccélérine (V)
“bon” pronostic à terme [354] C - Proconvertine (VII)
73
D - Facteur Stuart (X) intramusculaires peuvent donner un tel tableau
E - Aucun des déficits ci- D - Contre-indication de toute et dont il faut rechercher la
dessus vaccination prise à l’interrogatoire chez
[356] E - Surveillance clinique cette patiente?
articulaire et musculaire à A - Méthotréxate®
Le déficit constitutionnel sévère intervalles réguliers B - Bactrim®
en facteur Hageman (XII) a une [359] C - Tériam®
expression biologique de base cc D - Rimifon®
analogue à celle de cette Une femme de 70 ans est E - Furosemide®
observation. Lequel des hospitalisée pour douleurs [362]
arguments ci-dessous peut-il angineuses.
être retenu contre ce Antécédents : infarctus du On ne retrouve pas de prise
diagnostic? Le déficit en facteur myocarde il y a trois ans. Pas de médicamenteuse particulière, le
Hageman (XII): récidive des douleurs depuis dosage de l’acide folique
A - Est inexistant en Europe cette date. Hystérectomie pour montre un taux normal et le
B - Ne se révèle qu’à l’âge fibrome il y a 20 ans. taux de vitamine B12 est très
adulte A lexamen : pâleur, tachycardie abaissé. La fibroscopie
C - Ne s’exprime que par un 110/minute régulière, tension gastrique montre une
purpura pétéchial spontané artérielle 13-7 cmHg, ECG muqueuse atrophique, atrophie
D - N’entraîne d’hémorragies signes de nécrose postéro- confirmée par la biopsie. Parmi
qu’en cas d’intervention latérale ancienne, pas de les examens supplémentaires
chirurgicale changement par rapport aux suivants, lequel ou lesquels
E - Ne s’accompagne d’aucune ECG vous paraît (paraissent)
manifestation hémorragique antérieurs, transaminases nécessaire(s) en vue de
normales. confirmer le diagnostic de
[357] NFS: 1.380.000/mm3 GR, Hb 6 maladie de Biermer?
g/dl, Hte 18,1 %, réticulocytes A - Test de Schilling avec et
Une hémophilie A peut 3%, GB 3.600/mm3, PN 30 sans facteur intrinsèque
expliquer l’ensemble de ce %, PE 5%, lymphocytes 60%, B - Dosage de la
tableau. Quelle(s) monocytes 5%, plaquettes méthylmalonylurie
donnée(s), déjà recueillies ou 110.000/mm3, VS 35-6OImm. C - Transit du grêle
restant à recueillir est (sont) en D - Test au Xylose
faveur de ce Quelle(s) est (sont) l(les) E - Recherche d’une
diagnostic plutôt que de celui anomalie(s) de cet achlorhydrie gastrique
de la maladie de Willebrand ? hémogramme? [363]
A - Temps de saignement A - Anémie hypochrome
normal B - Neutropénie Quelle thérapeutique d’urgence
B - Absence de thrombopénie C - Eosinophilie vous parait justifiée à l’arrivée
C - Résistance capillaire D - Lymphocytose de cette patiente
normale E - Thrombopénie A - Transfusion de 2 flacons de
D - Activité coagulante du [360] sang frais
facteur VIII (VIII c) à 1% B - Transfusion de 2 culots
E - Normalité du taux de Quelle(s) est (sont) globulaires
facteur Willebrand l(les)étiologie(s) qui peut C - Plasmaphérèse
[358] (peuvent) expliquer l’ensemble D - Injection intraveineuse de
de l’hémogramme? 5.000 gammas de vitamine B12
Parmi les règles suivantes, A - Inflammation E - Traitement digitalique
indiquer celle(s) qu’il conviendra B - Anémie mégaloblastique [364]
d’appliquer chez ce sujet C - Anémie réfractaire
hémophile D - Myxoedème Le diagnostic de Biermer
A - Interdiction de toute activité E - Erythroblastopénie retenu, la patiente traitée, on la
sportive, même réduite revoit 3 mois plus tard avec un
B - Interdiction des antalgiques [361] hémogramme normal. Que
salicylés faut-il surveiller régulièrement
C - Interdiction des injections Quels sont les médicaments qui par la suite?
74
A - Réticulocytes
B - Anticorps anti-facteur
intrinsèque
C - Taux du facteur intrinsèque
D - Fibroscopie gastrique
E - Vitesse de conduction
nerveuse

75

Vous aimerez peut-être aussi