Vous êtes sur la page 1sur 5

OUTILS BIM POUR LA SIMULATION THERMIQUE DES

BATIMENTS : ETUDE DE CAS


Bâtiment résidentiel collectif situé à la nouvelle ville de
CHRAFATE

Introduction :

Le Maroc connaît un développement sans précédent du marché de la construction. En 2008, le


Ministère de l'Habitat, de l'Urbanisme et de l'Aménagement de l'Espace a lancé son plan d’action
qui comprend la construction de cinq nouvelles villes réparties sur les différentes régions du pays.
Ce sont 5 villes de 36 îlots et 6 278 lots : LAKHYAYTA près de Casablanca, CHRAFAT près de Tanger,
SIDI BOU-OTHMANE près de Marrakech, LAROUI près de Nador et TAGADIRT près d'Agadir. En plus
de TAMANSOURT près de Marrakech et TAMESNA près de Rabat qui devront générer au total
300.000 logements

Nous nous intéressons dans cet étude de cas


au site de la nouvelle ville de CHRAFAT qui se
situe à 18 km au SE de la ville de Tanger en
bordure de la RN2 reliant Tanger à Tétouan
au niveau de la retenue du barrage "Ibn
Batouta".

L’objectif de ce travail est de trouver une


alternative applicable qui permet de réduire
la consommation énergétique et les
émissions de GES et notamment le CO2 dus
à l’utilisation de matériaux isolants que vous

allez proposer et ce en exploitant les résultats de la simulation thermique énergétique que vous
allez réaliser par le logiciel BINAYATE appliqués sur le bâtiment résidentiel collectif qui aura lieu à la
nouvelle Ville de CHRAFATE afin d’avoir l’impact positif de ce matériau sur les 3 E : Energétique,
Economique et Environnemental.

Le bâtiment que vous allez étudier est composé d’un RDC et 3 étages. Les plans sont donnés en
fichier attaché en format DWG. Ces plans ainsi que la modélisation 3D du bâtiment sont donnés par
la figure 1.
Plan DRC Plan d’Etages

Façade Sud-Est Façade Nord-Ouest

Figure 1 : bâtiment résidentiel collectif à modéliser

Les éléments des bâtiments (L’enveloppe, Plancher sur Sol, Toiture) sont donnés dans le tableau 1
ci-dessous selon le Scénario 1 d’un bâtiment construit de la manière courante : (sans isolation). Le
Scénario 2 sera avec vos améliorations.

Eléments Matériaux Densité Conductivité Chaleur pécifique Épaisseur


constructifs (kg/m3) W/(m.K) J/(kg.K) (cm)

Mortier 1900 1.3 1000 1

Murs Brique rouge 6 trous 938 0.235 741 7


extérieurs
Lame d’air non
Résistance thermique = 0.18 m2.K/W 7
ventilée
Brique rouge 6 trous 938 0.235 741 7

Mortier 1900 1.3 1000 1

Cloisons Mortier 1900 1.3 1000 1


intérieur
Brique rouge 8 trous 918 0.229 741 10

Mortier 1900 1.3 1000 1

Plancher sur Carrelage céramique 2300 1.3 840 1


sol
Mortier 1525 0.8 1000 2
(Argile semi
Mortier de pose 1525 0.8 1000 5
dur)
Dalle pleine de béton 2500 2.5 1000 15

Sable et gravier 1950 2 1000 15

Carrelage céramique 2300 1.3 840 1

Mortier 1525 0.8 1000 2

Mortier de pose 1525 0.8 1000 5


Plancher
Hourdis et dalles 1372 1.176 1000 20
intermédiaire
Hourdis = 16 cm

Béton = 4 cm

Mortier 1525 0.8 1000 1.5

Carrelage céramique 2300 1.3 840 1

Mortier 1525 0.8 1000 2

Etanchéité : Bitume 525 0.17 1000 0.5

Mortier de pose 1525 0.8 1000 5


Toiture
Hourdis et dalles 1372 1.176 1000 20

Hourdis = 16 cm

Béton = 4 cm

Mortier 1525 0.8 1000 1.5


Portes Bois massives

Baies vitrées Aluminium avec simples vitrages

Tableau 1 : Eléments constructives

Pour le chauffage et la climatisation, c’est prévu l’utilisation d’un CVC Multi-Split avec les
caractéristiques suivantes (Tableau 2):
Type Température de consigne (°C) Rendement
Chauffage Climatisation Chauffage Climatisation
(COP) (EER)
CVC Multi-Split
20 26 3.5 3

Tableau 2 : Système de Chauffage, Ventilation et Climatisation (CVC)

Questions :

1. En utilisant l’Assistant Binayate 3D, préparer la maquette numérique 3D, définir les locaux et
proposer 2 zones thermiques par étage.

2. Générer le fichier IFC et exporter le projet vers Binayte Performantielle. Peut-on utiliser le fichier
en format IFC dans d’autres logiciels ?

3. Modéliser et déterminer les besoins thermiques de ce bâtiment selon le Scénario 1 (besoin en


chauffage et besoin en climatisation ainsi que le BECth).

4. Si votre bâtiment n’est pas conforme aux exigences du RTCM, Etudier l’impact des améliorations
que vous allez proposer jusqu’à ce qu’il soit conforme. Pour cela on peut jouer sur l’orientation,
dimensions et performances des baies vitrées, couleur des parois extérieures, isolation de la toiture,
des murs extérieurs et du plancher, … (Scénario 2)

Toute économie de l’énergie entraine nécessairement une réduction des émissions de CO 2.


L’appréciation des émissions propres au secteur du bâtiment prend en considération les émissions
provenant des centrales électriques fonctionnant avec des combustibles fossiles - charbon, fioul
lourd et gaz naturel –dont une partie de la production alimente en KWh les bâtiments, ainsi que les
émissions directes des ménages et du secteur tertiaire.
Le facteur d’émission de CO2 indique la quantité moyenne de CO2 émise lors de la combustion d’un
combustible donné pour la production d’une unité d’énergie (ici tonne équivalent pétrole ou tep).
On le calcule en rapportant les émissions de CO2 mesurées à la quantité d’énergie produite.

Le facteur d’émission des gaz à effet de serre relatif à la production de l’énergie électrique au Maroc
est recueilli à partir des données de L’ONEE est de 0,6352 tCO2/MWh.

5. Déterminet le gains économiques, énergétiques et environnementaux annuels qui pourraient


être réalisés par les bâtiments résidentiels collectifs de la nouvelle ville CHRAFATE :

Sachant que nous avons 300 unités de logements collectifs comme celui de ci-dessus, calculer le
gain en kWh/an de l’ensemble des unités. En déduire le Gain en DH/an et la quantité de CO2 évité
en kg CO2/an.

6. Refaire l’étude dans le cas ou le bâtiment se trouve à Casablanca (Zone climatique 1).

Vous aimerez peut-être aussi