Vous êtes sur la page 1sur 4

41- Traitement de l’épaule douloureuse par point distal unique.

Dans le traitement par acupuncture de l’épaule douloureuse, l’utilisation du point unique distal avec auto-mobilisation
de l’épaule est une technique très courante.  Le point de loin le plus utilisé est tiaokou (38E). Dans une recherche
dans la base de données Acudoc2 sur la technique, nous avons ainsi identifié 29 études dont 20 avec le
point tiaokou (69%). Une analyse de l’utilisation de ce point a été faite précédemment [1], nous nous intéressons ici
aux cinq autres points utilisés dans cette indication  :  yanglinquan (34VB), yinlinquan (9Rte), tianding (17GI)  et les
points hors méridiens  zhongping et jiankang.

Figure 1. Points utilisés comme point distal unique dans le


traitement de l’épaule douloureuse.
Yanglinquan (34VB)

Localisation Sur la face externe de la jambe, dans la dépression située en avant et en-dessous de la tête du péroné

Figure 2. Localisation de yanglinquan (34VB) [2].


Latéralité Point homolatéral [3] controlatéral [4] ou bilatéral [5].
Aiguille 0.28 x 50 mm [5].
Puncture Puncture ⇓ 25-40 mm [5], 40-50 mm [4], 50-65 mm [3] .
deqi.
Stimulation Technique d’enfoncement-retrait et rotation, manipulation répétée 2 fois pdt séance.
Auto-mobilisation de
Oui.
l’épaule
Séance 15 min [4], 30 min [3].
Traitement Séance quotidienne x 6 jours [5], x 10 jours [3], x 12 jours [4].

L’indication n’apparait pas dans la littérature classique. Le point est justifié comme point hui des tendons . Dans une
étude comparée le traitement par yanglinquan apparait supérieur au traitement usuel par points locaux. Le pronostic
est lié à l’ancienneté de la pathologie.
Zhongping 中平

Localisation Un cun en dessous de zusanli (36E), à mi-distance de la ligne unissant dubi (35E)


et tiaokou (38E) (fig. 3).

Figure 3. Localisation de zhongping [9].


Latéralité Point controlatéral [8,9].
Aiguille : 0.30 x 76.2 mm [9], 0.28 x 75-125 mm [8].
Puncture Puncture ⇓ 63.5 mm [8].
Deqi.
Stimulation forte : enfoncement-retrait et rotation (⇅+↺), durée 1 min. répétée trois fois durant la
séance [9].
Stimulation Stimulation forte enfoncement-retrait (⇅), avec idéalement une irradiation au dos du pied ou face
interne de cuisse (⇝) répété deux à trois fois durant la séance [8].
Patients faibles : mi-tonification/ mi-dispersion plutôt que dispersion [8].
Auto-
mobilisation de Oui.
l’épaule
20 min.[8,9].
Séance
Pas de rétention de l’aiguille et retrait immédiat en cas de douleur récente [8].
Séance un jour sur deux, 14 séances, durée en fonction du résultat [8].
Traitement
Séance un jour sur 3 pendant 6 semaines, durée en fonction du résultat [9].

Le point est classé comme point curieux, ce qui en ferait un point nouveau. Il est indiqué pour les pathologies
mentales sans mention d’épaule douloureuse. La publication princeps sur cette indication semble être celle de Liu
(1993). Dans un essai contrôlé randomisé l’association zhongping + exercices est plus efficace que des exercices
seuls. Dans une étude comparée le traitement par zhongping parait supérieur à la puncture
transfixiante tiaokou (38E) → chengchan (57V).

Jiankang 肩康穴

Localisation Point nouveau situé entre la base des 3ème et 4ème métatarsiens et la face antéro-externe de l’os
cunéiforme latéral (3ème cunéiforme). La palpation par le pouce provoque une légère douleur avec sensation de
distension.

Figure 4. Localisation de jiankang [10].


Traitement de l’épaule douloureuse

Latéralité Point controlatéral, bilatéral si atteinte bilatérale [10].


Aiguille 0.35 x 75 mm [10,11].
Puncture
Puncture ⇒ (15°) vers la malléole externe , 15 mm ou 15-20 mm. deqi.
Technique d’enfoncement-retrait et rotation (⇅+↺) répétée une fois durant la séance [10
Stimulation
Technique en rotation rapide (↺), 200/min. une minute, répétée une fois, l’enfoncement-
Auto-mobilisation de l’épaule Oui.
Séance 20 min.
Traitement Séance quotidienne. x 10 séances.

Jiankang : « santé de l’épaule ». Point nouveau, point d’expérience dont la publication de 2004 est la publication
princeps. Il est décrit comme très efficace, avec souvent un effet antalgique obtenu en 1 minute. Il peut être observé
par le patient une sensation de chaleur et de relâchement au niveau de l’épaule.
Tianding (17GI)

Localisation Sur la face antérieure du cou, au même niveau que le cartilage cricoïde, au bord postérieur du muscle
sterno-cléido-mastoïdien. Remarque: au même niveau et en arrière de shuitu (10E), directement en dessous
de  futu (18GI)

Figure 4. Localisation de tianding (17GI) [2].


Latéralité Point homolatéral [12].
Aiguille de 40 mm.
Puncture Puncture ⇘ vers le ligne des épineuses cervicales, 25 mm.
deqi.
Technique d’enfoncement-retrait et rotation (⇅+↺) à petite amplitude.
Stimulation
Irradiation du deqi à l’épaule puis au pouce le long du méridien (⇝).
Auto-mobilisation de l’épaule Oui, au retrait de l’aiguille.
Séance Retrait de l’aiguille à l’obtention de l’irradiation du deqi.
Traitement 1 séance par jour x 10.

Yinlingquan (9Rte)

Localisation

Sur la face tibiale de la jambe, dans la dépression entre le bord inférieur du condyle médial du tibia et le bord médial
du tibia. Remarque: une dépression peut être perçue sous l’articulation du genou lors d’un déplacement proximal le
long du bord médial du tibia. Yinlingquan est situé dans une dépression à l’angle formé par le bord inférieur du
condyle médial du tibia et le bord postérieur du tibia 2.
Figure 5. Localisation de yinlingquan (9Rte) [2].
Pression sur le point, utiliser le côté le plus sensible. En l’absence de sensibilité utiliser le
Latéralité
point controlatéral [13].
Aiguille 0.30 x 40 mm.
Puncture
Profondeur d’obtention du deqi.
Technique d’enfoncement-retrait (⇅). Conduction du qi au niveau de l’épaule : bloquer au-
Stimulation dessous du point avec un doigt de la main gauche, et avec les doigts de la main droite
tapoter au dessus du point le long du méridien pour conduire le qi vers le haut (⇝).
Auto-mobilisation de
Oui.
l’épaule
Séance 30 min.
Traitement Une séance par jour. x 18 séances.

L’indication « épaule douloureuse » ne figure pas dans les traités classiques ou modernes. Le point est décrit par
l’auteur de l’étude princeps comme point d’expérience clinique avec des résultats pouvant être immédiats. Le
traitement par yinlingquan  + massages est supérieur au traitement par massages seuls
Les caractéristiques du traitement par point unique

L’analyse des pratiques dans le traitement de l’épaule douloureuse par point distal unique permet de relever un
certain nombre de caractéristiques :

1. L’épaule douloureuse est absente des indications académiques, classiques ou modernes de ces points. Il
s’agit d’une extension de leur champ d’action sur la base d’expériences cliniques. Cela traduit le caractère
relatif de la spécificité des points qu’il faut prendre en compte dans la recherche.
2. Concernant la latéralité, la puncture controlatérale est utilisée majoritairement, mais en l’état des données il
est difficile d’en faire une règle.
3. La profondeur de puncture est le plus souvent sup. aux profondeurs usuelles et corrélée à l’efficacité clinique.
4. Attention portée au deqi et à son irradiation le plus souvent distale, mais aussi dirigée vers la région atteinte.
5. L’auto-mobilisation de l’épaule est une constante.
6. Il est très souvent rapporté des cas spectaculaires avec des soulagements quasi-immédiats.

Les données ne sont pas assez solides pour privilégier un point par rapport aux autres. Tiakou (38E) est le plus
utilisé. Tianding (17GI) est un peu dissonant dans ce cadre. Le praticien a intérêt à se fixer un point et maitriser
pleinement la technique qui s’y rapporte.
Le traitement par points distaux associés

Nous nous sommes intéressés au traitement par point distal unique, mais certaines études utilisent une association
de points distaux :

 tiaokou (38E) + hegu (4GI) [14].


 zhongping + houxi  (3IG) [15].
 sanjian  (3GI) + lingxia [16]
 fuyang  (59V) + yanglinquan  (34VB) + xuanzhong (39VB) + zusanli (36E) [17],

Mais il n’est pas montré que ces associations, qui alourdissent le traitement, soient supérieures au point unique.