Vous êtes sur la page 1sur 8

Lycée : El Hencha Prof : Baklouti Ramzi

SUITES
2018/2019 Niveau : 4 E G
Résumé

Suites arithmétiques Suites géométriques


Définition Définition
. • (𝑈𝑛 ) est une suite arithmétique si et seulement si il . • (𝑈𝑛 ) est une suite géométrique si et seulement si il
existe un réel r tel que, pour tout entier naturel n, existe un réel q tel que, pour tout entier naturel n,
𝑈𝑛+1 = 𝑈𝑛 + r 𝑈𝑛+1 = 𝑞 𝑈𝑛
• (𝑈𝑛 ) est une suite arithmétique si et seulement • (𝑈𝑛 ) est une suite géométrique si et seulement
𝑈𝑛+1
(𝑈𝑛+1 − 𝑈𝑛 ) est constante est constante ( pour 𝑈𝑛 ≠0 pour tout n)
𝑈𝑛
Expression de 𝑼𝒏 en fonctions de n Expression de 𝑼𝒏 en fonctions de n
• Si la suite (𝑈𝑛 ) est arithmétique de premier terme • Si la suite (𝑈𝑛 ) est géométrique de premier terme
𝑈0 et de raison r, pour tout entier naturel n, 𝑈0 et de raison q, pour tout entier naturel n,
𝑈𝑛 = 𝑈0 + n r 𝑈𝑛 = 𝑈0 𝑞 𝑛
• Les suites arithmétiques sont les suites de la forme • Les suites géométriques sont les suites de la forme
(𝑎𝑛 + 𝑏)𝑛∈ℕ (𝑏 𝑎𝑛 )𝑛∈ℕ
où a et b sont deux réels où a et b sont deux réels
• Pour tous entiers naturels n et p, • Pour tous entiers naturels n et p,
𝑈𝑛 = 𝑈𝑝 + (n –p) r 𝑈𝑛 = 𝑈𝑝 𝑞 𝑛−𝑝
En particulier pour p=1 En particulier pour p=1
𝑈𝑛 = 𝑈1 + (n –1) r 𝑈𝑛 = 𝑈1 𝑞 𝑛−1
(pour q ≠ 0 si n ≤ 𝑝)

Sommes de termes consécutifs d’une suite Sommes de termes consécutifs d’une suite géométrique.
arithmétique. • Pour tous entiers naturels n et p tels que 𝑝 ≤ 𝑛
• Pour tous entiers naturels n et p tels que 𝑝 ≤ 𝑛 S =𝑈𝑝 + 𝑈𝑝+1+ ……………+𝑈𝑛
S = 𝑈𝑝 + 𝑈𝑝+1+ ……………+𝑈𝑛 • Si q≠ 1
(𝑈𝑝 +𝑈𝑛 )
= (n-p+1) (1−𝑞 𝑛−𝑝+1 ) (1−𝑞 𝑁 )
2 S =𝑈𝑝 =P
𝑁( 𝑃+𝐷) (1−𝑞) (1−𝑞)
= • Si q=1 ( La suite est constante )
2
N = n-p+1 : nombre de termes S = (n-p+1) 𝑈𝑝 = N P
P :1𝑒𝑟𝑒 terme de S
D : Dernière terme de S
I. Rappel :
𝑈0 = −1
Exercice 1 : Soit la suite (𝑈𝑛 ) définie sur ℕ par {
𝑈𝑛+1 = 2 + 𝑈𝑛

1)Calculer 𝑈1 , 𝑈2 et 𝑈3
…………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………

2) Vérifier que (𝑈𝑛 ) est une suite arithmétique dont on donnera sa raison
3) Exprimer 𝑈𝑛 en fonction de n
………………………………………………………………………………………

4) Calculer S = ∑𝑘=10
𝑘=2 𝑈𝑘 =𝑈2 +𝑈1 + .. …… + 𝑈10
…………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………

5) Calculer lim 𝑈𝑛 =…………………………………………………………………….


𝑛→+∞

Rappel : Soit (𝑈𝑛 ) une suite arithmétique de premier terme 𝑈0 et de raison r non nul

• Si r > 0 alors lim 𝑈𝑛 = +∞


𝑛→+∞
• Si r < 0 alors lim 𝑈𝑛 = −∞
𝑛→+∞

𝑈0 = 2
Exercice 2 : Soit la suite (𝑈𝑛 ) définie sur ℕ par { 3
𝑈𝑛 = 2 𝑈𝑛+1

1)Calculer 𝑈1 , 𝑈2 et 𝑈3
…………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………

2) Vérifier que (𝑈𝑛 ) est une suite géométrique dont on donnera sa raison
…………………………………………………………………………………………………

3) Exprimer 𝑈𝑛 en fonction de n
………………………………………………………………………………………

4) Calculer S = ∑𝑘=6
𝑘=2 𝑈𝑘 =𝑈2 +𝑈1 + .. …… + 𝑈6
…………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………

5) Calculer lim 𝑈𝑛 =…………………………………………………………………….


𝑛→+∞

+∞ 𝒔𝒊 𝒒 > 𝟏
𝒏 𝟎 𝒔𝒊 − 𝟏 < 𝒒 < 𝟏
Rappel : 𝐥𝐢𝐦 𝒒 ={
𝒏→+∞ ′
𝒏 𝒂𝒅𝒎𝒆𝒕 𝒑𝒂𝒔 𝒅𝒆 𝒍𝒊𝒎𝒊𝒕𝒆 𝒔𝒊 𝒒 ≤ −𝟏
II. Suites minorées , suites majorées – suite monotone
𝑈0 = −1
Exercice 1 : Soit la suite (𝑈𝑛 ) définie sur ℕ par { 1
𝑈𝑛+1 = 3 𝑈𝑛 + 2

1) Calculer 𝑈1 , 𝑈2 et 𝑈3
…………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………..

2) Montrer que la suite ( 𝑈𝑛 ) n’est ni arithmétique ni géométrique


…………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
....................................................................................................................................................................

3) Montrer par récurrence que pour tout entier naturel n , on a : 𝑈𝑛 ≤ 3

Théorème admis : (Raisonnement par récurrence)

Soit 𝑃𝑛 une propriété qui dépend de l’entier naturel n. Si on a :


1) la propriété 𝑃𝑘 est vraie (k ∈ IN)
2) pour tout entier naturel n tel que n ≥ k, (𝑃𝑛 est vraie ⇒𝑃𝑛+1 est vraie )
3)Alors pour tout entier naturel n tel que n ≥ k, 𝑃𝑛 est vraie

…………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………..

4) Soit la suite (𝑉𝑛 ) définie sur ℕ par 𝑉𝑛 =𝑒 𝑛 +n +1

Montrer que 𝑉𝑛 ≥ 2
…………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………….
Définitions :

Soient 𝑛0 un entier naturel et (𝑈𝑛 )𝑛≥ 𝑛0 une suite réelle

• (𝑈𝑛 )𝑛≥ 𝑛0 est dite minorée s’il existe un réel m tel que pour tout entier naturel 𝑛 ≥ 𝑛0 ,

𝑚 ≤ 𝑈𝑛

• (𝑈𝑛 )𝑛≥ 𝑛0 est dite majorée s’il existe un réel M tel que pour tout entier naturel 𝑛 ≥ 𝑛0 ,

𝑈𝑛 ≤ 𝑀

• (𝑈𝑛 )𝑛≥ 𝑛0 est dite bornée si elle est à la fois minorée et majorée
III. Variation d’une suite
𝑈0 = −1
Activité 1 : Soit la suite (𝑈𝑛 ) définie sur ℕ par { 1
𝑈𝑛+1 = 3 𝑈𝑛 + 2

1) Montrer que 𝑈𝑛+1 ≥ 𝑈𝑛


………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………..
Définitions :

Soient 𝑛0 un entier naturel et (𝑈𝑛 )𝑛≥ 𝑛0 une suite réelle

• (𝑈𝑛 ) est dite croissante (respectivement strictement croissante ) si pour tout entier naturel n ≥ 𝑛0
𝑈𝑛+1 ≥ 𝑈𝑛 (respectivement 𝑈𝑛+1 > 𝑈𝑛 )
• (𝑈𝑛 ) est dite décroissante (respectivement strictement décroissante ) si pour tout entier naturel n ≥ 𝑛0
𝑈𝑛+1 ≤ 𝑈𝑛 (respectivement 𝑈𝑛+1 < 𝑈𝑛 )
• (𝑈𝑛 ) est dite constante si pour tout entier naturel n ≥ 𝑛0 𝑈𝑛+1 = 𝑈𝑛
• (𝑈𝑛 ) est dite monotone si elle est soit croissante ,soit décroissante

Activité 2 : Soit la fonction f définie sur ] 1, +∞ [ par f(x) =x – ln(x-1)

a) Montrer que f est croissante sur ] 1, +∞ [


………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………

b) Montrer que la suite (𝑈𝑛 )𝑛≥ 2définie par 𝑈𝑛 =𝑓(𝑛) est croissante
……………………………………………………………………………………………………….
……………………………………………………………………………………………………..

Théorème : Soient 𝑛0 un entier naturel , f une fonction définie sur [ 𝑛0 , +∞ [ et (𝑈𝑛 )𝑛≥ 𝑛0 une suite définie
par 𝑈𝑛 = f(n)

• Si f est croissante sur [ 𝑛0 , +∞ [ alors la suite (𝑈𝑛 )𝑛≥ 𝑛0 est croissante


• Si f est décroissante sur [ 𝑛0 , +∞ [ alors la suite (𝑈𝑛 )𝑛≥ 𝑛0 est décroissante

Application :
Etudier la monotonie de chacune des suites suivantes
𝑛
a) 𝑈𝑛 = 𝑛2 -n-1 b) 𝑈𝑛 = 𝑒 −𝑛 + 1 c) 𝑈𝑛 = 𝑛+1
IV. Suites convergentes -Suites divergentes
Activité 1

Soient f et g les fonctions définies sur ℝ par f(x) = 2x-1 et g(x) = 3 𝑒 −𝑥

1) Calculer lim 𝑓(𝑥) et lim 𝑔(𝑥)


𝑥→+∞ 𝑥→+∞

………………………………………………………………………………………………………

2) On considère les suites (𝑈𝑛 ) et (𝑉𝑛 ) définies sur ℕ par 𝑈𝑛 = f(n) et 𝑉𝑛 = g(n)

a) Montrer que ( 𝑈𝑛 ) est une suite arithmétique puis déterminer sa limite l


………………………………………………………………………………………………………

b) Montrer que (𝑉𝑛 ) est une suite géométrique puis déterminer sa limite l ’
………………………………………………………………………………………………………

3) Comparer l et l ‘ respectivement à lim 𝑓(𝑥) et lim 𝑔(𝑥) .


𝑥→+∞ 𝑥→+∞

……………………………………………………………………………………………………
Théorème :

Soient 𝑛0 un entier naturel , f une fonction définie sur [ 𝑛0 , +∞ [ et (𝑈𝑛 )𝑛≥ 𝑛0 une suite définie par
𝑈𝑛 = f(n)

Si lim 𝑓(𝑥) = l alors lim 𝑈𝑛 = l


𝑥→+∞ 𝑛→+∞

Remarque :
a) On admet que si une suite admet une limite ,alors cette limite est unique

b) Si lim 𝑈𝑛 = l ( l étant fini ou infini ) , alors Si lim 𝑈𝑛 = lim 𝑈𝑛+1 = lim 𝑈2𝑛 = l
𝑛→+∞ 𝑛→+∞ 𝑛→+∞ 𝑛→+∞

application

1) Calculer lim 𝑈𝑛 dans chaque cas :


𝑛→+∞
𝑛
a) 𝑈𝑛 = n 𝑒 −𝑛 b) 𝑈𝑛 = 𝑛+1

Définition : Soient 𝑛0 un entier naturel et (𝑈𝑛 )𝑛≥ 𝑛0 une suite réelle .

• (𝑈𝑛 )𝑛≥ 𝑛0 est dite convergente lorsqu’elle admet une limite finie
• (𝑈𝑛 )𝑛≥ 𝑛0 est dite divergente lorsque sa limite est infinie ou elle n’admet pas de limite
𝑈0 = −1
Activité : Soit la suite (𝑈𝑛 ) définie sur ℕ par { 1
𝑈𝑛+1 = 3 𝑈𝑛 + 2

1) On a 𝑈𝑛 ≤ 3 ( (𝑈𝑛 ) est majorée par 3)

2) 𝑈𝑛 est croissante

3) Soit la suite définie par 𝑉𝑛 = 𝑈𝑛 − 3

a) Montrer que 𝑉𝑛 est une suite géométrique


………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………

b) Exprimer 𝑉𝑛 puis 𝑈𝑛 en fonction de n


………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………

c) Calculer lim 𝑉𝑛 et lim 𝑈𝑛


𝑛→+∞ 𝑛→+∞

………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………
Théorème :
Toute suite croissante et majorée est convergente
Toute suite décroissante et minorée est convergente

4) Trouver lim 𝑈𝑛 par une autre méthode


𝑛→+∞

………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………..

Remarque : Si une suite (𝑈𝑛 ) de la forme 𝑈𝑛+1 = a 𝑈𝑛 + b converge alors sa limite vérifie l = a l +b
V. Exemples de suites récurrente :
1. Suite de la forme 𝑼𝒏+𝟏 = a 𝑼𝒏 + b
Activité 1
1
On considère la fonction f définie sur IR par : f(x) = 2 x+ 2. Soit D sa représentation
graphique dans le plan muni d'un repère orthonormé.
Soit D' la droite d'équation : y = x.
1- Représenter les droites D et D'. Déterminez leur point d'intersection I

2- On définit la suite (𝑉𝑛 ) par : 𝑉0 = −4 et pour tout entier naturel n, 𝑉𝑛+1 = f ( 𝑉𝑛 )


a) Placer, sur l’axe des abscisses, les points 𝐴𝑛 d’abscisses 𝑉𝑛 où n ∈ 
b) Que peut on conjecturer pour la limite de la suite (𝑉𝑛 ) ?
3-a Montrer par récurrence que pour tout entier naturel n , on a : 𝑉𝑛 ≤ 4

a) Montrer que la suite (𝑤𝑛 ) définie sur IN par 𝑊𝑛 =𝑉𝑛 −  est une suite géométrique et
déterminer sa raison.
b) Exprimer 𝑉𝑛 en fonction de 𝑊𝑛
c) Calculer la limite de la suite (𝑊𝑛 ) et en déduire la limite de la suite (𝑉𝑛 )

𝒂 𝑼𝒏 + 𝒃
2. Suite homographique de la forme 𝑼𝒏+𝟏 = 𝒄𝑼𝒏 + 𝒅

Activité
𝟒 𝑼𝒏 + 𝟐
On définit la suite (𝑈𝑛 ) par : 𝑈0 = −4 et pour tout entier naturel n, 𝑈𝑛+1 = 𝑼𝒏 + 𝟑

𝟒𝒙 +𝟐
Dans le graphique ci-contre ,on donne la courbe représentative Cf de la fonction f : x ↦ pour
𝒙 +𝟑

x ∈ ]-1 , +∞[ et la droite ∆ :y= x

1) a)Déterminer graphiquement les abscisses 𝛼 𝑒𝑡 𝛽 (𝛼 ≤ 𝛽 ) des points d’intersection de la courbe C f et ∆

b) Placer sur l’axe des abscisses, les points 𝐴𝑛 ( 𝑈𝑛 ,0) pour n ∈ 

c) Quelles conjectures peut-on faire sur les variations et la limite de la suite 𝑈𝑛

2-a) Montrer que pour tout entier naturel n , 𝑈𝑛 ≥ 2

b) Montrer que la suite (𝑈𝑛 ) est décroissante.

c) En déduire que la suite (𝑈𝑛 ) est convergente et que sa limite l vérifie : l = f(l ).

d) Prouver que l ≥ 2 puis donner sa valeur


𝑼𝒏 − 𝟐
3- Soit la suite (𝑉𝑛 ) définie sur ℕ par 𝑉𝑛 =
𝑼𝒏 + 𝟏

2
a) Montrer que (𝑉𝑛 ) est une suite géométrique de raison 5

b) Exprimer 𝑈𝑛 en fonction de 𝑉𝑛

c) Calculer la limite de la suite (𝑉𝑛 ) , puis retrouver la limite de la suite (𝑈𝑛 )

𝒂 𝑼𝒏 + 𝒃 𝒂𝒍 +𝒃
Remarque : Si une suite (𝑈𝑛 ) de la forme 𝑈𝑛+1 = 𝒄𝑼𝒏 + 𝒅
converge alors sa limite vérifie l = 𝒄𝒍 + 𝒅
.

Vous aimerez peut-être aussi