Vous êtes sur la page 1sur 3

Solution de TD1: Commande des machines électriques

Exercice 1 :

Après des calculs, nous déterminons que pour soulever la charge de 3.205 t, il faut un
couple T = 20 000Nm Nous avons un réducteur en sortie du moteur et son rapport de
réduction est r = 0.01.

1. Tm (couple moteur) :

On a Ts = 20000 Nm , avec Ts : couple sortie (poulie) .

Donc : Tm = Ts × r = 20000 × 0.01 = 200 Nm.

2. La vitesse angulaire de rotation en sortie du réducteur Ωs en rad/s :

Ωs = = = 3.14 rad/s
.
3. La vitesse de rotation en sortie du réducteur Ns en tour/min :

×Ω × .
Ns = = = 30 tr/min

4. La vitesse de rotation en sortie du moteur Nm en tour/min :

Nm = = = 3000 tr/min
.
5. La puissance utile que consommera le moteur Pu :

× ×
Pu = Tm × Ωm = Tm × = 200 × = 62800 W = 62.8 Kw
6. Le schéma de puissance et de commande classique (logique câblée) :

1
Exercice 2:

1) Equation de la machine à courant continu à excitation constante :


• U = E + R .I (1) ;
• E = k + R ϕ Ω .= K Ω (2), car le flux est constant ;
• C = K I (3)
2) La détermination des pertes de la machine par un essai à vide est la méthode la plus
directe. En injectant l’équation (2) dans (1), on obtient :
• Ω = 2πN = 2π = 314 rad/s ;

U a − R a I a 278 − 3 × 1.05
• Kf = = = 0,875 V/rad/s
Ωm 314

3) Equation fondamentale de la dynamique :


dΩ
• C em Cr Jt = 0 car régime permanent ;⇒ C em C r = K f I a = 16 × 0,875 = 14 N.m.
dt
- = =
4) Moment d’inertie Jt :
dΩ C − C r C em − C r
• On a : C em − C r = J t ⇒ J t = J t em = ;
dt dΩ ∆Ω
dt ∆t
• t 0 ≤ t ≤ t 1 : Ia=25A⇒ C em = K f I a = 25× 0.875 = 21,875 N.m ;

C em − C r 21 ,875 − 14 1140
• Jt = = = 0,066 kg.m2 avec : Ω m = 2π.N = 2π = 119,38
∆Ω 119 ,38 60
∆t 1
rad/s
5) D’après le bilan de puissance, on a:
Pu = C em .Ω m = C p .Ω m + C m .Ω m

Or C em = K f I a = 14 N.m et C em = K f I a 0 = 1.05 × 0.87514 = 0.92 N.m

Soit C m = C em − C p = 14 − 0.92 = 13.08 ≅ 13 N.m ( couple utile)

D’où Pm = C em .Ω m = 13.08 × 314 ≅ 4.11 Kw

2
6)
Couple d’accélération : t 0 ≤ t ≤ t 1

dΩ 314
• (C em )acc = C r + C p + J t = 13,08 + 0,92 + 0,066 = 24 ,36 N.m ;
dt 2
C em
• C em = K f I a ⇒ I a = = 27 ,84 ≅ 28 A.
Kf

Régime permanent : t 1 ≤ t ≤ t 2

dΩ
• C em − C r − C p = J t =0 ;
dt
• C em = C r + C p = 14 N.m ;

C em
• Ia = = 16 A.
Kf

Couple de freinage : t 2 ≤ t ≤ t 3

dΩ 314
• (C em )déc = C r + C p + J t = 13,08 + 0,92 − 0,066 = −6 ,73 N.m ;
dt 2
C em
• = −7 ,69 ≅ −8 A.
Ia =
Kf
7) Tracé de la fonction Cem(t) et Ω(t)

Nm (tr/mn)

3000 tr/mn

t0 t1 t2 t3
t
2s 1s

Cem (N.m)

24,3

14
t3
t (s)
-6,73 t0 t1 t2