Vous êtes sur la page 1sur 143

Normes internationales

d’information financière IAS/IFRS

Anass RADI
OBJECTIFS DU SEMINAIRE
OBJECTIFS DU SEMINAIRE

Mettre en lumière le cadre général de la normalisation comptable internationale

Présenter la logique comptable du référentiel international IFRS

Découvrir les principales nouveautés apportées par les normes internationales IAS/IFRS

Déceler l’impact de la transition vers les normes internationales sur l’entreprise.

Suivre des formations plus approfondies en matière des normes internationales IAS/IFRS
Sommaire
Introduction

1. Le cadre conceptuel
2. Les normes de présentation des 3. Les normes de comptabilisation
états financiers et d’évaluation

IAS 16 : Immobilisations corporelles


IAS 17 : Contrats de location
IAS 1 : Présentation des états financiers
IAS 36 : Dépréciations d’actifs
IAS 7 : Etats de variation des flux de trésorerie
IAS 38 : Immobilisations incorporelles
IAS 32 : Instruments financiers - présentation
IAS 40 : Immeubles de placement
IFRS 5 : Actifs non courants détenus
IAS 20 : Subventions d’investissement
en vue de la vente et activités abandonnées
IAS 19 : Avantages du personnel
IAS 37 : Provisions, passifs et actifs éventuels
IAS 39 – IFRS 7 : Instruments financiers - évaluation

Cas d’application
Où trouver l’information ?

Maîtriser les IFRS - 6e édition :


Laurent Didelot et Odile Barbe - Groupe RF

Pratique des normes IAS/IFRS : 40


cas d'application : Robert Obert - DUNOD
Où trouver l’information ?

Le site internet de l’IASB : www.iasb.org

Le site de l’EFRAG : www.efrag.org

Le site CNCC/OEC : www.focusifrs.com


Introduction

Pourquoi Quelles sont


des normes les normes
internationales ? internationales
existantes ?

C’est quoi Qui utilise


les IAS / IFRS ? les IAS / IFRS ?
Introduction

Divergence des référentiels

Différences de forme

Différences de fond

Disparité des méthodes


comptables utilisées
Introduction

Divergence des référentiels

Difficulté quant à la prise Impossibilité de comparer


les performances des entreprises
de décision de nationalités différentes
Illustration du problème

Olivier Azières
1989

En millions € D B E F I NL GB

Résultat d’exploitation 261 274 250 264 243 264 289


Immobilisations
incorporelles
133 135 131 145 174 140 192
Immobilisations
corporelles
298 431 418 401 361 401 431

Total Actif 482 602 599 587 542 572 522

Capitaux Propres 649 726 722 710 751 704 712


Résultat net /
Capitaux propres 20,5% 18,6% 18,2% 21% 23,2% 19,9% 27%
Introduction

Pourquoi Quelles sont


des normes les normes
internationales ? internationales
existantes ?

C’est quoi Qui utilise


les IAS / IFRS ? les IAS / IFRS ?
Introduction

Les normes internationales actuelles

Le référentiel
américain
Le référentiel
Accords de Norwalk 2002
européen
Convergence en cours…
Le référentiel
IAS/IFRS
Introduction

Pourquoi Quelles sont


des normes les normes
internationales ? internationales
existantes ?

C’est quoi Qui utilise


les IAS / IFRS ? les IAS / IFRS ?
Introduction

IAS Vs IFRS ?
Introduction

IAS : International Accounting Standards


Normes comptables internationales

IFRS : International Financial Reporting Standards


Normes internationales d’information financière
Introduction

SIC Vs IFRIC ?
Introduction

SIC : Standing Interprétations Committee


Comité permanent d’interprétations

IFRIC : International Financial Reporting Interpretations Committee


Comité international d’interprétations
Introduction

Référentiel IAS / IFRS

cadre conceptuel des normes des interprétations

Frame work + IAS + IFRS + SIC + IFRIC


Introduction

Création de l’IASC à Londres 1973, à l'initiative du britannique Sir Henry BENSON


A partir du 01/04/2001 l’IASC s’appelle IASB
Les locaux de l’IASB sont situés à Londres
Les normes sont publiées en anglais
Les normes publiées par l’IASC avant 01/04/2001 sont appelées IAS
Les normes publiées par l’IASB après 01/04/2001 sont appelées IFRS
Introduction

IASC FOUNDATION
• Désigne les membres du board,
• Recherche le financement

IASB : 12 membres à temps plein, 2


membres à mi-temps
• Définit les sujets techniques, IFRIC – International Financial
• Approuve les normes, exposés Interpretations Committee
sondages et interprétations 12 membres

SAC – Standards Advisory Advisory Groups Désigne


Council Pour les thèmes techniques
Conseille
49 membres majeurs
Rapporte à
Introduction

Pourquoi Quelles sont


des normes les normes
internationales ? internationales
existantes ?

C’est quoi Qui utilise


les IAS / IFRS ? les IAS / IFRS ?
Le contexte international
des normes IAS/IFRS

Enquête Deloitte :
Entreprises cotées Août 2011
Cible : 174 pays

Absence
IAS/IFRS Obligatoires Permises Interdites de marché
Boursier

Nombre
De Pays 99 24 31 20
Le contexte international
des normes IAS/IFRS

Enquête Deloitte :
Août 2011
Entreprises non cotées
Cible : 174 pays

Absence
IAS/IFRS Obligatoires Permises Interdites D’informations

Nombre
De Pays 54 44 37 39
Le contexte international
des normes IAS/IFRS

1. Le contexte Européen

Sociétés dont les Sociétés dont les Sociétés


actions sont cotées obligations sont cotées non cotées
IAS/IFRS obligatoires
Option laissée aux
pour les exercices
IAS/IFRS obligatoires états membres
ouverts à compter du
Comptes pour les exercices d’autoriser, d’obliger
01/01/2005.
consolidés ouverts à compter Ou d’interdire
Option laissée aux états
du 01/01/2005. l’utilisation
membres de reporter
des IAS/IFRS.
le délai au 01/01/2007.
Option laissée aux états Option laissée aux états Option laissée aux états
membres d’autoriser, membres d’autoriser, membres d’autoriser,
Comptes
d’obliger ou d’interdire d’obliger ou d’interdire d’obliger ou d’interdire
individuels
l’utilisation l’utilisation l’utilisation
des IAS/IFRS. des IAS/IFRS. des IAS/IFRS.
Le contexte international
des normes IAS/IFRS

2. Le contexte aux États-unis

15/11/2007 : Reconnaissance des normes IFRS


aux États–Unis pour les sociétés étrangères
Le contexte international
des normes IAS/IFRS

3. Le contexte au Maroc

2007 : Application sur option pour les groupes côtés.

2008 : Application obligatoire pour les banques cotées.

2008 : Application sur option pour les établissements publics.


Introduction

Pourquoi Quelles sont


des normes les normes
internationales ? internationales
existantes ?

C’est quoi Qui utilise


les IAS / IFRS ? les IAS / IFRS ?
Sommaire
Introduction

1. Le cadre conceptuel
2. Les normes de présentation des 3. Les normes de comptabilisation
états financiers et d’évaluation

IAS 16 : Immobilisations corporelles


IAS 17 : Contrats de location
IAS 1 : Présentation des états financiers
IAS 36 : Dépréciations d’actifs
IAS 7 : Etats de variation des flux de trésorerie
IAS 38 : Immobilisations incorporelles
IAS 32 : Instruments financiers - présentation
IAS 40 : Immeubles de placement
IFRS 5 : Actifs non courants détenus
IAS 20 : Subventions d’investissement
en vue de la vente et activités abandonnées
IAS 19 : Avantages du personnel
IAS 37 : Provisions, passifs et actifs éventuels
IAS 39 – IFRS 7 : Instruments financiers - évaluation

Cas d’application
Le référentiel international
IAS/IFRS

Référentiel IAS/IFRS

cadre conceptuel des normes des interprétations

Frame work + IAS + IFRS + SIC + IFRIC


Le référentiel international
IAS/IFRS

1. Le cadre conceptuel

Principes Règles
Le référentiel international
IAS/IFRS

1. Le cadre conceptuel

i. Nature et objectif des états financiers


ii. Hypothèses de base
iii. Caractéristiques qualitatives des états financiers
iv. Définitions, comptabilisation et évaluation des éléments à partir
desquels les états financiers sont construits.
Le référentiel international
IAS/IFRS

1. Le cadre conceptuel

État de Compte

4
variation
des capitaux
propres État de la situation
2
de
résultat global

1
financière
(Bilan)
État de
Notes variation

5
annexes
3
des flux
de trésorerie
Le référentiel international
IAS/IFRS

1. Le cadre conceptuel

Produits dérivés
Crédit-bail

État de la situation financière


(Bilan)
Stock-options

Avantages
au personnel
Normes IFRS Normes Marocaines

États de synthèse obligatoires États de synthèse obligatoires

Compte
Compte
de
Bilan Bilan de
résultat
résultat
global
Notes ETIC
annexes

État de État de
variation variation Tableau de ESG
des flux des capitaux Financement
de trésorerie propres
Le référentiel international
IAS/IFRS

1. Le cadre conceptuel

i. Nature et objectif des états financiers


ii. Hypothèses de base
iii. Caractéristiques qualitatives des états financiers
iv. Définitions, comptabilisation et évaluation des éléments à partir
desquels les états financiers sont construits.
Le référentiel international
IAS/IFRS

1. Le cadre conceptuel

L’IASB classe les utilisateurs des états financiers en 7 catégories principales :


• Les investisseurs réels et potentiels
• Le personnel
• Les prêteurs
• Les fournisseurs et autres créanciers
• Les clients
• L’État et les organismes publics
• Le grand public.
Le référentiel international
IAS/IFRS

1. Le cadre conceptuel

Actionnaires actuels (résultats, situation financière, peut-on faire mieux ?)


Actionnaires potentiels (dois-je acheter ?)
Personnel (quels sont les résultats auxquels nous sommes intéressés ?)
Prêteurs, Fournisseurs (serai-je payé ?)
Clients (serai-je servi durablement ?)
Etat (combien va-t-on encaisser au titre de l’impôt ?)
Grand public (….. )
Le référentiel international
IAS/IFRS

1. Le cadre conceptuel

L’hypothèse faite par l’IASB (et non vérifiée) est que :


« la fourniture d’états financiers qui répond aux besoins des investisseurs
répondra également à la plupart des besoins des autres utilisateurs. »

Cadre conceptuel de l’IASB paragraphe n°10.


Le référentiel international
IAS/IFRS

1. Le cadre conceptuel

i. Nature et objectif des états financiers


ii. Hypothèses de base
iii. Caractéristiques qualitatives des états financiers
iv. Définitions, comptabilisation et évaluation des éléments à partir
desquels les états financiers sont construits.
Le référentiel international
IAS/IFRS

1. Le cadre conceptuel

1
Comptabilité d’engagement

2
Continuité d’exploitation
Le référentiel international
IAS/IFRS

1. Le cadre conceptuel

i. Nature et objectif des états financiers


ii. Hypothèses de base
iii. Caractéristiques qualitatives des états financiers
iv. Définitions, comptabilisation et évaluation des éléments à partir
desquels les états financiers sont construits.
Le référentiel international
IAS/IFRS

1. Le cadre conceptuel

1
Intelligibilité

2
Pertinence
• Image fidèle

3
Fiabilité
• Substance over form
• Neutralité
• Prudence
• Exhaustivité

4
Comparabilité
Normes IFRS Normes Marocaines

Principes comptables Principes comptables

• Comptabilité d’engagement
• Continuité d'exploitation
• Continuité d'exploitation
• Permanence des méthodes
• Intelligibilité
(clarté)
• Coût historique
• Pertinence • Spécialisation des exercices
(importance significative)

• Fiabilité • Prudence
(Image fidèle)
(Substance over form) • Clarté
(Neutralité)
(Prudence)
(Exhaustivité) • Importance significative.
• Comparabilité
(permanence des méthodes)
Le référentiel international
IAS/IFRS

1. Le cadre conceptuel

i. Nature et objectif des états financiers


ii. Hypothèses de base
iii. Caractéristiques qualitatives des états financiers
iv. Définitions, comptabilisation et évaluation des éléments à partir
desquels les états financiers sont construits.
Le référentiel international
IAS/IFRS

1. Le cadre conceptuel

– Un actif est une ressource contrôlée par l’entreprise du fait d’événements passés et
dont des avantages économiques futurs sont attendus par l ’entreprise

– Un passif est une obligation actuelle de l’entreprise résultant d’événements passés


et dont l’extinction devrait se traduire pour l’entreprise par une sortie de ressources
représentatives d ’avantages économiques

– Les capitaux propres sont l’intérêt résiduel dans les actifs de l ’entreprise après
déduction de tous ses passifs
Le référentiel international
IAS/IFRS

1. Le cadre conceptuel
non
Le bien est-il identifiable ?

oui
Le bien est-il contrôlé non
par l’entité ?

oui
Le bien procurera-t-il des non
avantages économiques futurs ?

oui

Actifs Charges
Le référentiel international
IAS/IFRS

1. Le cadre conceptuel

Normes IFRS Normes Marocaines


Un actif est un élément identifiable
Un actif est une ressource contrôlée du patrimoine ayant une valeur
par l’entreprise à la suite
économique positive pour l’entité,
d’événements passés et dont les et dont elle attend des avantages
avantages économiques iront à
économiques futurs.
l’entreprise. Un actif est un emploi en non valeur.
Le référentiel international
IAS/IFRS

1. Le cadre conceptuel

Conséquences

L’obligation d’intégrer
Les immobilisations en non
certaines biens pris en
valeur ne répondent plus à la
leasing dans le bilan de
définition d’un actif.
l’entité
Le référentiel international
IAS/IFRS

1. Le cadre conceptuel

– Produits : Accroissement d’avantages économiques au cours de l’exercice, sous


forme d’entrées ou d’accroissements d’actifs, ou de diminutions de passifs
( résultat : augmentation des capitaux propres.)

– Charges : Diminutions d’avantages économiques au cours de l’exercice, sous


forme de sorties ou de diminutions d’actifs, ou de survenance de passifs.
( résultat : diminution des capitaux propres.)
Le référentiel international
IAS/IFRS

1. Le cadre conceptuel

Critères de comptabilisation

Un article qui satisfait à la définition d’un élément de l’actif, passif, des produits,
des charges, doit être comptabilisé si :
•il est probable que tout avantage économique futur qui lui est lié ira à l’entreprise
ou en proviendra ;
•l’article a un coût ou une valeur qui peut être évalué de façon fiable.
Le référentiel international
IAS/IFRS

1. Le cadre conceptuel

Principe d’évaluation

Coût Historique Juste Valeur


Le référentiel international
IAS/IFRS

1. Le cadre conceptuel

Principe de l’évaluation à la juste valeur

Juste Valeur = Montant pour lequel un actif pourrait être échangé, ou


un passif réglé, entre des parties bien informées et consentantes, dans
le cadre d'une transaction effectuée dans des conditions de
concurrence normale.
Le référentiel international
IAS/IFRS

1. Le cadre conceptuel

Valeur de marché directement observable sur un marché


liquide et profond

Valeur observable sur un marché comparable : Valeur de


1
transactions comparables corrigées
par des estimations 2
Valeur non observable sur un marché :
Recours à des techniques d’estimations basées sur
des modèles externes couramment admis
3
Le référentiel international
IAS/IFRS

1. Le cadre conceptuel

i. Nature et objectif des états financiers


ii. Hypothèses de base
iii. Caractéristiques qualitatives des états financiers
iv. Définitions, comptabilisation et évaluation des éléments à partir
desquels les états financiers sont construits.
Le référentiel international
IAS/IFRS

1. Le cadre conceptuel

Récapitulant …
Sommaire
Introduction

1. Le cadre conceptuel
2. Les normes de présentation des 3. Les normes de comptabilisation
états financiers et d’évaluation

IAS 16 : Immobilisations corporelles


IAS 17 : Contrats de location
IAS 1 : Présentation des états financiers
IAS 36 : Dépréciations d’actifs
IAS 7 : Etats de variation des flux de trésorerie
IAS 38 : Immobilisations incorporelles
IAS 32 : Instruments financiers - présentation
IAS 40 : Immeubles de placement
IFRS 5 : Actifs non courants détenus
IAS 20 : Subventions d’investissement
en vue de la vente et activités abandonnées
IAS 19 : Avantages du personnel
IAS 37 : Provisions, passifs et actifs éventuels
IAS 39 – IFRS 7 : Instruments financiers - évaluation

Cas d’application
IAS 1 - Présentation des états financiers IAS 26 - Comptabilité et rapports financiers des régimes de retraite
IAS 2 - Stocks IAS 27 - Etats financiers individuels
IAS 3 - Supprimée (remplacée par les IAS 27 et 28) IAS 28 - Comptabilisation des participations dans des entreprises associées
IAS 4 - Supprimée (remplacée par les IAS 16, 22 et 38) IAS 29 - Information financière dans les économies hyper-inflationnistes
IAS 5 - Supprimée (remplacée par IAS 1) IAS 30 - Informations à fournir dans les états financiers des banques (IFRS7)
IAS 6 - Supprimée (remplacée par IAS 15) IAS 31 - Information financière relative aux participations ds des co-ets IFRS 11 et IFRS 12
IAS 7 - Tableaux des flux de trésorerie IAS 32 - Instruments financiers : informations à fournir et présentation
IAS 8 - Méthodes comptables, changements d’estimations comptables IAS 33 - Résultat par action
IAS 9 - Supprimée (remplacée par IAS 38) IAS 34 - Information financière intermédiaire
IAS 10 - Evénements postérieurs à la date de clôture IAS 35 - Abandon d’activités (remplacée par IFRS 5)
IAS 11 - Contrats de construction IAS 36 - Dépréciation d’actifs
IAS 12 - Impôts sur le résultat IAS 37 - Provisions, passifs éventuels et actifs éventuels
IAS 13 - Supprimée (remplacée par IAS 1) IAS 38 - Immobilisations incorporelles
IAS 14 - Information sectorielle (remplacée par IFRS 8) IAS 39 - Instruments financiers : comptabilisation et évaluation
IAS 15 - Supprimée (en décembre 2003) IAS 40 - Immeubles de placement
IAS 16 - Immobilisations corporelles IAS 41 - Agriculture
IAS 17 - Contrats de location IFRS 1 - Première application des IFRS
IAS 18 - Produits des activités ordinaires IFRS 2 - Paiements en actions et assimilés
IAS 19 - Avantages du personnel IFRS 3 - Regroupements d’entreprise
IAS 20 - Comptabilisation des subventions publiques et Informations IFRS 4 - Contrats d’assurances
IAS 21 - Effets des variations des cours des monnaies étrangères IFRS 5 - Actifs non courants détenus pour la vente et opérations
IAS 22 - Supprimée (remplacée par IFRS 3 - Regroupements d’entreprises) IFRS 6 - Exploration et évaluation des ressources minières
IAS 23 - Coûts d’emprunt IFRS 7 - Instruments financiers, informations à fournir
IAS 24 - Information relative aux parties liées IFRS 8 - Secteurs opérationnels.
IAS 25 - Supprimée (remplacée par IAS 39 et 40) IFRS 9 / IFRS 10 / IFRS 11 / IFRS 12 / IFRS 13
Le référentiel international
IAS/IFRS

2. Les normes de présentation

État de la situation Compte de


financière résultat global
Notes
annexes

État de variations des État de variations des


flux de trésorerie capitaux propres
Le référentiel international
IAS/IFRS

2. Les normes de présentation

IAS 1
IAS 7

IAS 32

IFRS 5
2. Les normes de présentation

État de la situation
IAS 1 Présentation des états de synthèse financière

Principes généraux
Une distinction principale : « Courant / Non courant »
Non compensation des actifs et des passifs (sauf cas particuliers)
Informations comparatives sur la période précédente
Distinction au niveau des capitaux propres «Part du groupe/Minos »
Apparition des nouvelles rubriques «Actifs destinés à la vente
- Immeubles de placement - Titres MEQ - Impôt exigible-Impôts différés»
Nouvelle classification des actifs et passifs financiers.
2. Les normes de présentation

État de la situation
IAS 1 Présentation des états de synthèse financière

Distinction « Courant / Non courant »


• Actif courant : • Passif courant :
– Utilisé dans le cadre normal de l’exploitation – Relatif au cycle normal d’exploitation
– Détenu à des fins de transactions ou pour une – Réglé dans les douze mois qui suivent la
durée courte (12 mois) clôture de l’exercice
– Trésorerie ou équivalents de trésorerie
• Exemples : • Exemples :
– Stocks – Dettes fournisseurs
– Créances clients – Dettes d’impôt exigible
– Titres de trading – Emprunts à court terme
– Actifs destinés à être vendus – Provisions
– Trésorerie et équivalents de trésorerie
2. Les normes de présentation

État de la situation
IAS 1 Présentation des états de synthèse financière

Distinction « Courant / Non courant »

• Actif non courant : • Passif non courant :


• Exemples : • Exemples :
– Immobilisations corporelles – Dettes financières (à+ d’un an)
– Immobilisations incorporelles – Provision pour retraite et engagements
– Titres mis en équivalence assimilés
– Titres disponibles à la vente – Provisions pour risques & charges (à+
– Impôts différés actifs d’un an)
– Impôts différés passifs
2. Les normes de présentation

État de la situation
IAS 1 Présentation des états de synthèse financière

Immobilisations corporelles
Capital émis par la mère
Immeubles de placement
Réserves attribuables à la mère
Immobilisations incorporelles
Fournisseurs et autres créditeurs
Actifs financiers
Provisions
Impôts différés actifs
Passifs financiers
Titres MEE
Dettes d’impôts exigibles
Stocks
Impôts différés passifs
Clients et autres débiteurs
Intérêts non contrôlant
Créances d’impôts exigibles
Trésorerie et équivalents
2. Les normes de présentation

État de la situation
IAS 1 Présentation des états de synthèse financière

Comment classer les dettes financières ?


Part à + 1 an => Passif Non courant

Part à - 1 an => Passif courant

Comment classer les provisions pour risques et charges ?

Part à + 1 an => Passif Non courant

Part à - 1 an => Passif courant


2. Les normes de présentation

État de la situation
IAS 1 Présentation des états de synthèse financière

Exemple d’illustration
Etat de la situation financière « Bilan »
Etat de la situation financière « Bilan »
Application

L’entreprise ADORIS est une société marocaine filiale d’un groupe espagnol coté. La part du groupe
dans le capital d’ADORIS est 51%.
Le bilan suivant est préparé selon les normes marocaines au 31/12/N (en MMAD).
Informations sur les comptes :
Part de la dette à LT remboursable en novembre N+1 : 1 100
Part des provisions durables pour R&C qui devient à moins d’un an : 50
La société dispose d’un bâtiment d’une valeur comptable de 2000 donné à titre de location à un tiers
Parmi les titres de participation, les titres d’une société mise en équivalence : 1 000.
Parmi les titres et valeurs de placement, les dépôts à terme ayant des échéances inférieures
à 3 mois : 3 500
La dette d'is au titre de l'exercice N-s'élève à : 2 400

Présenter le bilan en normes IFRS à remonter à la maison mère.


Correction

Bilan IFRS au 31-


31-12-
12-N (en MMAD)
Exemples de publication (Bilan)
Bilan : « Actif »
Bilan : « Passif »
Bilan : « Actif »
Bilan : « Passif »
Bilan : « Actif »
Bilan : « Passif»
2. Les normes de présentation

État de résultat
IAS 1 Présentation des états de synthèse global

Deux présentations possibles :

Un compte de résultat par fonction (recommandé)


Un compte de résultat par nature
2. Les normes de présentation

État de résultat
IAS 1 Présentation des états de synthèse global

Principes généraux
Principe de non compensation
Insertion d’indicateurs supplémentaires si nécessaire (Marges brute, EBITDA,
EBIT, Coût de l’endettement financier net, Résultat net ajusté …)
Indicateurs obligatoires : Produits des activités ordinaires, Charges financières,
Quote-part du résultat des sociétés mises en équivalence, Charges d’impôts,
Résultat des activités abandonnées, Résultat (Groupe et Minos),
Résultat par action, Résultat dilué par action
2. Les normes de présentation

État de résultat
IAS 1 Présentation des états de synthèse global

Principaux changements

Suppression de la distinction courant/non courant


Résultat financier : nouvelle présentation
Soldes intermédiaires
Activités abandonnées (IFRS 5)
2. Les normes de présentation

État de résultat
IAS 1 Présentation des états de synthèse global

Exemple d’illustration
Compte de résultat : « par nature »
Compte de résultat : « par nature »
Compte de résultat : « par fonction »
Compte de résultat : « par fonction »
2. Les normes de présentation

État de résultat
IAS 1 Présentation des états de synthèse global

Résultat Net Global = Résultat Net +/- OCI


2. Les normes de présentation

État de résultat
IAS 1 Présentation des états de synthèse global

Résultat Net Global = Résultat Net +/- OCI


Ecarts de conversion
Plus ou moins values de réévaluation
Gain ou pertes actuariels
Gain ou pertes sur les actifs financiers disponibles à la vente
Portion effective des gains ou pertes sur couverture de flux de trésorerie
L’impôt relatif à chacune des composantes du résultat global

Le Résultat Net Global doit être ventilé entre :


o Attribuable aux porteurs de capitaux propres de la mère
o Attribuable aux intérêts non-contrôlants
2. Les normes de présentation

État de résultat
IAS 1 Présentation des états de synthèse global

Une nouvelle présentation du résultat, sous forme au choix :

Nouveauté
2009
Compte

Résultat

Global
Compte
de
Résultat
Global
Compte de Résultat Consolidé
Etat de Résultat Global
Compte
de
Résultat
Etat de Résultat Global
2. Les normes de présentation

État de variation des


IAS 1 Présentation des états de synthèse capitaux propres

Principe

Il s’agit de présenter un rapprochement entre la valeur comptable,


en début et en fin de période, de chaque catégorie de capital apporté
et de chaque réserve, en indiquant chaque élément de variation
séparément.
2. Les normes de présentation

État de variation des


IAS 1 Présentation des états de synthèse capitaux propres

Sur cet état on doit mentionner les éléments suivants :


• Les transactions sur le capital (actionnaires) ;
• Les mouvements sur les résultats accumulés (dividendes, solde
de résultats non distribués) ;
• Les mouvements sur le capital et les réserves (variations du
capital, des primes d’émission et réserves).
2. Les normes de présentation

IAS 1 Présentation des états de synthèse

Exemple d’illustration
Etats de variation des capitaux propres
Exemples de publication
(État de variation des capitaux propres)
Etat de variation des capitaux propres
Tableau de variation des capitaux propres
Application

La situation nette de la société Agricolo se présente comme suit au 31/12/N :


Augmentation de capital de 2000 (sans prime)
Distribution par Agricolo en juillet N d’un dividende de : 1 000
Distribution, au cours de l’exercice N, d’un dividende de 300, par la société Parasol,
dont la société mère Agricolo détient 80% de capital social.
Au titre de l’exercice N, l’application d’un changement de méthode comptable spécifique
à la filiale Parasol ayant augmenté la situation nette comptable de cette dernière de 1 500
(hors effet d’impôt sur les sociétés)
Le taux de l’IS applicable à l’ensemble des sociétés de groupe est de : 30%
Le résultat net - part des Minoritaires au 31/12/N est 860

En mi l l i ons de M AD 31/12/N-1 31/12/N

Capital social 5 000 7 000

Reserves 15 000 17 340

Résultat de l'exercice 2 500 2 800

Capitaux propres - part du groupe 22 500 27 140

Intérêts minoritaires 4 500 5 510


27 000 32 650
Capitaux propres
Corrigé

Tableau de variation des capitaux propres

Affectation
Augmentation Affectation Changement
En millions de MAD 31/12/N-1 Résultat N Résultat N-1 31/12/N
du capital Résultat N-1 de méthodes
Dividendes filiales
Capital social 5 000 2 000 7 000
Reserves 15 000 1 500 840 17 340
Résultat de l'exercice 2 500 2 800 -2 500 2 800
Capitaux propres - part du groupe 22 500 2 000 2 800 -1 000 0 840 27 140
Intérêts minoritaires 4 500 860 -60 210 5 510
Capitaux propres 27 000 2 000 3 660 -1 000 -60 1 050 32 650
2. Les normes de présentation

IAS 7 Tableau des flux de trésorerie

Principe

IAS 7 requiert l’établissement d’un état de trésorerie classant les flux

de trésorerie de la période en :

• activités opérationnelles,

• activités d’investissement,

• activités de financement.
2. Les normes de présentation

IAS 7 Tableau des flux de trésorerie

• Les flux de trésorerie liées aux activités opérationnelles :


Encaissements et décaissements des principales activités génératrices de produits
de l’entité et toutes les autres activités qui ne sont pas des activités d’investissement
ou de financement

• Les flux de trésorerie liées aux activités d’investissement :


Acquisition et sortie d’actifs à long terme et les autres placements qui
ne sont pas inclus dans les équivalents de trésorerie

• Les flux de trésorerie liées aux activités de financement :


Activités qui résultent des changements dans l’importance et la composition du capital
apporté et des emprunts de l’entité
2. Les normes de présentation
IAS 7 Tableau des flux de trésorerie

• Encaissements (+)
• Décaissements (-)
Flux net de trésorerie liées aux activités opérationnelles (a)
• Encaissements (+)
• Décaissements (-)
Flux net de trésorerie liées aux activités d’investissement (b)
• Encaissements (+)
• Décaissements (-)
Flux net de trésorerie liées aux activités de financement (c)
Variation nette de trésorerie = (a) + (b) + (c)

• Solde de trésorerie initiale


• Solde de trésorerie finale
2. Les normes de présentation
IAS 7 Tableau des flux de trésorerie

Deux méthodes pour présenter le FTO :


• La méthode directe (recommandée)
• La méthode indirecte
Flux net de trésorerie liées aux activités opérationnelles (a)

• Encaissements (+)
• Décaissements (-)
Flux net de trésorerie liées aux activités d’investissement (b)
• Encaissements (+)
• Décaissements (-)
Flux net de trésorerie liées aux activités de financement (c)
Variation nette de trésorerie = (a) + (b) + (c)

• Solde de trésorerie initiale


• Solde de trésorerie finale
2. Les normes de présentation

IAS 7 Tableau des flux de trésorerie

Présentation État de flux de trésorerie

Présentation des flux de trésorerie des activités opérationnelles :

le résultat est ajusté des effets des transactions


les principales catégories d’entrées
sans effet de trésorerie et des produits
et de sorties de trésorerie brutes
et charges relevant des activités d’investissement
sont présentées (par ex., encaissement
et de financement (par exemple, amortissement,
de créances clients, paiement de fournisseurs)
provisions, variations du fonds de roulement)
2. Les normes de présentation

IAS 7 Tableau des flux de trésorerie

Exemple d’illustration
Etats de variation des flux de trésorerie : « Méthode directe »
Etats de variation des flux de trésorerie : « Méthode directe »
Etats de variation des flux de trésorerie : « Méthode indirecte »
Etats de variation des flux de trésorerie : « Méthode indirecte »
2. Les normes de présentation

IAS 7 Tableau des flux de trésorerie

Intérêts et dividendes

Classés en flux générés par Rattachés à la même catégorie que

les activités opérationnelles celle de l’opération dont ils résultent


Exemples de publication
(État de variation des flux de trésorerie)
État de variation des flux de trésorerie
État
de variation
des flux
de
trésorerie
Application

Les données nécessaires à l‘élaboration de l’Etat de variation des flux de trésorerie


se présentent comme suit (en millions de MAD) :
Encaissement des ventes : 4 370
Acquisition d’un matériel de transport : 590
Paiement des fournisseurs de marchandises : 1 600
Augmentation du capital : 1300
Paiement des dividendes : 800
Paiement des salaires : 2 000
Cession d’un terrain : 730
Remboursement d'emprunt : 50
Bénéfice de l'exercice : 370
Amortissements : 310
Variation du BFR : + 90
Trésorerie initiale : 1200
L’entreprise a opté pour l’option permettant de rattacher les intérêts à la même
catégorie que celle de l’opération dont ils résultent.

TAF : Présenter le tableau de variation des flux de trésorerie selon les deux
modèles de l’IAS 7.
Corrigé

Tableau de variation des flux Tableau de variation des flux


de trésorerie – Méthode directe de trésorerie – Méthode indirecte

(en millions MAD) 31/12/N (en millions MAD) 31/12/N

+ Encaissement des clients 4 370 Résultat net 370

- Paiement des fournisseurs -1 600 + Amortissements et provisions 310

- Paiement des salaires -2 000 +/- Variation du BFR 90

= Flux de trésorerie net sur activités opérationnelles (a) 770 = Flux de trésorerie net sur activités opérationnelles (a) 770
- Acquisition des immobilisations -590 - Acquisition des immobilisations -590

+ Cessions des immobilisations 730 + Cessions des immobilisations 730


= Flux de trésorerie net provenant des activités d'investissement (b) 140 = Flux de trésorerie net provenant des activités d'investissement (b) 140
+ Augmentation capital 1 300 + Augmentation capital 1300
- Paiement des dividendes -800 - Paiement des dividendes -800
- Remboursements emprunts -50 - Remboursements emprunts -50
= Flux de trésorerie net provenant des activités de financement (c) 450 = Flux de trésorerie net provenant des activités de financement (c) 450

Variation nette de trésorerie (d) = (a)+(b)+(c) 1 360 Variation nette de trésorerie (d) = (a)+(b)+(c) 1 360
Trésorerie à l'ouverture de l'exercice (e) 1 200 Trésorerie à l'ouverture de l'exercice (e) 1 200
Trésorerie à la clôture de l'exercice (f) = (e)+(d) 2 560 Trésorerie à la clôture de l'exercice (f) = (e)+(d) 2 560
2. Les normes de présentation

IAS 1 Présentation des états de synthèse

Présentation des Notes annexes

Les notes doivent indiquer toutes les informations imposées par


les IAS/IFRS, ainsi que celles nécessaires à la compréhension de chacun
des éléments suivants : bilan, compte de résultat, tableau de variations
des capitaux propres et tableau de flux de trésorerie
La structure définie pour la présentation des notes annexes doit être
la même d’année en année.
2. Les normes de présentation

IAS 1 Présentation des états de synthèse

Les notes sont normalement présentées dans l'ordre suivant :


1. Déclaration de conformité aux IFRS.
2. Résumé des principales méthodes comptables utilisées indiquant :

Les bases d’évaluation utilisées et les méthodes comptables nécessaires à une bonne compréhension
des états financiers,
La description des décisions prises par la Direction en matière d’application des principes comptables.
3. Informations explicatives sur les éléments présentés dans le bilan, le compte de résultat, le tableau
de variation des capitaux propres et le tableau de flux de trésorerie :
Dans l'ordre où chaque état financier et chaque ligne sont présentés, incluant des informations sur
les hypothèses clés futures et sources d’évaluations des incertitudes à la date de clôture.
4. Autres informations (informations sectorielles, engagements hors bilan, exposition au risque…).
2. Les normes de présentation

IAS 8 Méthodes comptables,


changements d’estimations comptables

CHANGEMENTS DE MÉTHODES
COMPTABLES

Un changement de méthodes comptables sera fait seulement si :


• Il est exigé par une norme ou une interprétation (changement obligatoire).
• Il en résulte une présentation plus pertinente et plus fiable (changement volontaire).

Prospectif Rétrospectif
2. Les normes de présentation

IAS 8 Méthodes comptables,


changements d’estimations comptables

CORRECTION D’UNE ERREUR

• Erreurs sur une ou plusieurs périodes antérieures, découvertes durant


l’exercice en cours.
• La correction d’une erreur se fera rétroactivement comme si l’erreur
n’avait jamais eu lieu.
2. Les normes de présentation

IAS 8 Méthodes comptables,


changements d’estimations comptables

CHANGEMENT D’ESTIMATION

Un changement d’estimation comptable est prospectif, il s’applique


uniquement à la période en cours et aux périodes futures, le cas échéant.
2. Les normes de présentation

IFRS 5 : Actifs non courants


détenus en vue de la vente
et activités abandonnées

IFRS 5

Actifs non courants détenus


Activités abandonnées
en vue de la vente
2. Les normes de présentation

IFRS 5 : Actifs non courants Actifs non courants détenus


détenus en vue de la vente
et activités abandonnées
en vue de la vente

Disponibilité pour une cession immédiate en l’état.


Conditions
Cession hautement probable
Exclusion des actifs non courants
Inscription au bilan dans des rubriques spécifiques :
Présentation « Actifs destinés à être cédés »
« Passifs destinés à être cédés »
Inscription au compte de résultat en « Autres produits
et charges opérationnels destinés à la vente »
Comptabilisation Pas de nouvelle dotations aux amortissements.
& évaluation
Test de dépréciation systématique
2. Les normes de présentation

IFRS 5 : Actifs non courants


détenus en vue de la vente Activités abandonnées
et activités abandonnées

UGT représentant une ligne d’activité ou zone géographique


Conditions distincte cédée ou destinée à être cédée
Filiale acquise exclusivement en vue de la revente

Distinction au compte de résultat entre :


« Activités maintenues »
Présentation « Activités abandonnées »
Activité arrêtée (non cédée) :
Classement des résultats en «Activités abandonnées »
à la date de cessation.
Application

Suite exercice 1 :

Informations sur les comptes :

Le directoire de la société ADORIS a décidé lors de sa réunion du 20/12/N de céder


un terrain d’une valeur nette comptable de 800, une démarche de cession a été entamée
en janvier N+1

Présenter le bilan en normes IFRS à remonter à la maison mère.


Correction

Bilan IFRS au 31-


31-12-
12-N (en MMAD)

ACTIF 31/12/N PASSIF 31/12/N


Immobilisations incorporelles 5 000 Capitaux propres-part du groupe 25 500
Immeubles de placement 2 000 Intérêts minoritaires 24 500
Immobilisations corporelles 17 200 TOTAL CAPITAUX PROPRES 50 000
Actifs fianciers 2 000 Dettes de financement à LT 5 000
Titres mise en équivalence 1 000 Provisions durables pour R&C 150
TOTAL ACTIF NON COURANT 27 200 TOTAL PASSIF NON COURANT 5 150
Stocks 5 900 Dettes fournisseurs et autres cranciers 7 100
Créances clients et autres débiteurs 18 600 Impôt exigible 2 400
Trésorerie & équivalent de trésorerie 15 500 Autres provisions pour R&C 650
Actifs destinés à être cédés 800 Dettes financières à CT 1 100
Trésorerie passif 1 600
TOTAL ACTIF COURANT 40 800 TOTAL PASSIF COURANT 12 850
TOTAL ACTIF 68 000 TOTAL PASSIF 68 000
Compte de résultat
2. Les normes de présentation

IAS 10 : Evénements post-clôture

Evénements post clôture =


Événements tant favorables que défavorables, qui se produisent entre la date de clôture et la date à
laquelle la publication des états financiers est autorisée :

Événement confirme une situation qui existait Événement indiquant une situation
à la date de clôture ? postérieure à la date de clôture ?

Ajuster
Si l’événement remet en cause la
les états continuité d’exploitation ?
Si l’événement ne remet
pas en cause la continuité
financiers
d’exploitation ?
Ajuster =>Ne pas ajuster
les états => En annexe
financiers si significatif
Récapitulant …
Normes IFRS Normes Marocaines
Actif Passif Actif Passif

Classe 2 : Actif Immobilisé Classe 1 : Financement


Situation Nette Permanent
• Immo en non valeur
Actif Non Courant

Passif Non Courant


2
• Immo incorp
• Immo corp
• Immo financières 1
• Capitaux propres
• Emprunts + Prov R&C

Classe 3 : Actif Circulant Classe 4 : Passif Circulant

Actif Courant Passif Courant


• Stocks

3
• Créances d’exp.
• Prov pour dépréciation
4
• Dettes d’exp.
• Prov R&C

Classe 5 : Trésorerie Actif Classe 5 : Trésorerie Passif

• Équivalents de trésorerie
• Trésorerie
5
• Chèques + Effets
• Banques
• Caisses + Régies 5
• Crédits d’escompte.
• Crédits de trésorerie
• Banques (découverts)
Normes IFRS Normes Marocaines

Compte de résultat (Par Nature) Compte de résultat

• Chiffre d’affaires • Chiffre d’affaires


• Autres produits de l’activité • Autres produits d’exploitation
• Achats consommés • Achats consommés
• Charges de personnel • Charges de personnel
• Autres charges d’exploitation
• Autres charges d’exploitation
• Impôts et taxes
• Impôts et taxes
• Dotations aux amortissement et aux provisions
• Dotations aux amortissement et aux provisions
• Autres produits et charges des activités ordinaires
Résultat des activités ordinaires Résultat d’exploitation
• Produits de trésorerie et d’équivalents de trésorerie • Produits financiers
• Coût de l’endettement financier brut • Charges financières
Coût de l’endettement financier net Résultat financier
• Autres produits et charges financiers
Résultat Courant
Résultat financier
Résultat extraordinaires • Produits non courants
• Impôts sur le résultat • Charges non courantes
• Impôts différés
Résultat non courant
Résultat net Résultat Net Global
• Impôts sur le résultat
• Part du groupe • Résultat par action
• Intérêts minoritaires • Résultat dilué par action Résultat net
Normes IFRS Normes Marocaines

Compte de résultat (Par Fonction) Compte de résultat

• Chiffre d’affaires
• Chiffre d’affaires
• Autres produits d’exploitation
• Autres produits de l’activité
• Achats consommés
• Coûts des ventes
• Frais de recherche & de développement • Charges de personnel
• Frais commerciaux • Autres charges d’exploitation
• Frais généraux • Impôts et taxes
• Autres produits et charges d’exploitation • Dotations aux amortissement et aux provisions

Résultat des activités ordinaires Résultat d’exploitation


• Produits de trésorerie et d’équivalents de trésorerie • Produits financiers
• Coût de l’endettement financier brut • Charges financières
Coût de l’endettement financier net Résultat financier
• Autres produits et charges financières
Résultat Courant
Résultat financier
Résultat extraordinaires • Produits non courants
• Impôts sur le résultat • Charges non courantes
• Impôts différés
Résultat non courant
Résultat net Résultat Net Global
• Impôts sur le résultat
• Part du groupe • Résultat par action
• Intérêts minoritaires • Résultat dilué par action Résultat net
Normes IFRS Normes Marocaines

Tableau de variation des flux de trésorerie Tableau de financement

• Encaissement provenant de la vente de produits • Autofinancement


• Paiements des charges d’exploitation (achats de • Cessions et réductions d’immobilisations
matières premières, impôts, personnel…) • Augmentation des capitaux propres & assimilés
• Règlement d’une dette fournisseur • Augmentation des dettes de financement

Flux de trésorerie de l’activité Ressources stables

• Acquisition/cession d’immobilisations • Acquisitions & augmentation d’immobilisations


• Dividendes reçus • Remboursement des capitaux propres
• Autres produits et charges financières • Remboursement des dettes de financement
• Emplois en non valeur
Flux de trésorerie d’investissement
Emplois stables
• Augmentation/diminution de capital
• Augmentation/remboursement d’emprunt
• Intérêts sur emprunt / Dividendes payés Variation du BFG

Flux de trésorerie de financement Variation de la trésorerie


Flux net de trésorerie (variation de trésorerie)

• Trésorerie Début de période


• Trésorerie Fin de période