Vous êtes sur la page 1sur 1

LE BILANGUISME

- Synthèse –

Au début, dans la première partie du 20e siècle le bilinguisme


était perçu comme la source d'un certain retard mental chez les enfants, après que les
chercheurs de cette période-là aient conduit des expériences dont l'efficacité est
discutable aujourd’hui. De nos jours les scientifiques démontrent tout le contraire.

Pour mettre en avant les effets du bilinguisme, une multitude de chercheurs ont
mené de différentes démarches, avec des échantillons composés à la fois d’enfants et
d’adultes. Par exemple, Hélène Bialystock, professeure et chercheuse à Toronto,
montre que la capacité des bilingues d'alterner entre les 2 langues maternelles les
rend plus attentifs à tout ce qui les entoure, bien que ces résultats
inédits soient parfois contestés, faute de pouvoir être reproduits.
En plus, les professeurs Diane Dubois et Christina Crivello ont montré que
plus les personnes connaissent des doublons (deux mots de langues différentes pour
désigner une même chose), mieux elles réussissent accomplir de diverses
consignes conflictuelles données antérieurement. 
Cependant, les expériences des scientifiques Fred Genesee et
Audry Delancesarie montrent que ce qui fait la différence, c'est l'âge ou l'on commence
à apprendre une certaine langue. Plus on est jeune quand on s'engage dans ce processus
d'apprentissage, mieux on s'exprime et on retient les mots et les expressions. 

Voilà, donc, les bienfaits du bilinguisme sur le cerveau humain existent


certainement, bien que la majorité de ces avantages ne soit présentée que dans des
contextes contrôles, comme dans les expériences présentés ci-dessus. Le bilinguisme
est évidemment un vrai atout.
De plus, le cerveau des bilingues fonctionne différemment des
autres. Les bilingues ont la capacité de faire fi des distraction et de se concentrer
mieux a de certaines tâches. 
Cela prévient aussi l'apparition de la maladie d'Alzheimer et augmente la
flexibilité mentale des enfants en améliorant les performances du système cognitif,
concernant l'attention, la sélection l'inhibition, le changement etc.
Néanmoins, le plus important bienfait du bilinguisme c'est l'opportunité de se
faire des amis partout dans le monde, d’après les spécialistes du domaine.
Alors, quelles que soient les 2 langues parlées, leurs bénéfices sur les cerveaux
et les vies des enfants et des adultes sont les mêmes.
Bref, c'est vrai que le bilinguisme peut apporter un peu de confusion entre
divers mots, mais cela est complètement temporaire. À longue terme, le bilinguisme
n'a que de bénéfices.