Vous êtes sur la page 1sur 6

GESTION DU CHAUFFAGE Fonctions 1 CAP

d’usage :
ET CLIMATISATION Ventilation __/__/__

Objectifs  :EXPLICATION
Afin de nedepas leur misefroid
avoir en œuvre dans
l’hiver ouunchaud
contexte professionnel
l’été, nous donné.
RECONNAISSANCE des des
utilisons matériels.
appareils électriques nous permettant
d’élever, ou abaisser, la température dans la pièce où nous
nous trouvons. Il paraît évident que l’énergie utilisée pour
ce confort à un coût financier non négligeable, ce qui
nous sollicite à utiliser des moyens pour réduire notre
facture énergétique.

1°) Chauffage des locaux.


11) Isolation thermique
L’effet de paroi froide rend inconfortable un local mal isolé, même si la température
dépasse 20°C.

La toiture est la première cause de fuite de chaleur.

Les portes et fenêtres doivent être étanches (joints).

Les planchers doivent être isolés.

Les isolants sont protégés par un pare-vapeur de la condensation côté intérieur.


Attention aux ponts thermiques qui sont de
vrais courts-circuits de chaleur.

12) Gestion, régulation

La solution minimale :
Sur chaque convecteur, un thermostat en série coupe ou alimente la résistance.
Pour améliorer le confort en réalisant des économies, il est préférable de gérer
l’ensemble du logement.
Un programmateur contrôle la température et permet de choisir une température
confort ou réduite selon la période de la journée.
Si le logement est grand, on distinguera une zone jour « séjour, cuisine » et une zone
nuit « chambres ».
Les WC et la salle de bain peuvent être hors zone.
On distingue :
La programmation à action centrale : un thermostat par zone couplé à un
programmateur pilote des contacteurs installés dans le tableau.
230V
EDF

La programmation à action locale : le programmateur transmet ses ordres (6 possibles)


par un fil pilote aux appareils qui possèdent leurs propres commutateur de puissance et
thermostat.

Attention : la norme NFC 15100 impose le sectionnement du fil pilote.


Le gestionnaire de chauffage électrique fil pilote 3 zones Legrand permet la gestion de
la puissance, du tarif, de l'eau chaude sanitaire, ainsi que la programmation du
chauffage sur 3 zones en liaison avec le programmateur fil pilote Céliane : zone jour,
zone nuit et salles de bain par exemple.
Il interroge en permanence la consommation électrique et déleste les circuits non
prioritaires en cas de dépassement du contrat EDF. Il peut être commandé à distance,
sur simple appel téléphonique, par un axiophone.
Le programmateur d'ambiance fil pilote Céliane associé gère automatiquement la
température de chaque zone, en fonction des jours et heures programmées.
Equipé d'un écran, il permet également la visualisation de la consommation globale
d'énergie de la maison en association avec le gestionnaire et le compteur électronique.
2°) Climatisation.
On est parfois amené dans les locaux tertiaires, industriels ou domestiques à utiliser la
climatisation pour maintenir une température et une hygrométrie compatibles avec
l’activité et le confort.

21) Le principe.

Air intérieur
Air rejeté repris

Batterie
Volets chaude Humidificateur

Air neuf Air


conditionné

Filtre Batterie
froide

L’air circule grâce à des ventilateurs. L’air frais et l’air recyclé sont dosés à l’aide des
volets.
Si tout l’air est repris, on privilégie les économies au détriment de la qualité.
Si tout l’air est neuf, la qualité est optimale mais le coût est élevé.
On adopte souvent un réglage intermédiaire.
22) Constitution.
Condenseur Evaporateur

Gaz Gaz

Liquide
Source Source
chaude froide

Détendeur

Le filtre débarrasse l’air des poussières.


La batterie chaude réchauffe l’air si nécessaire.
La batterie froide, comparable au réfrigérateur, produit du froid.
L’humidificateur rajoute l’eau sous forme de brouillard si nécessaire.

L’évaporateur, producteur de froid est placé à l’intérieur du local à refroidir.


Le condenseur évacue la chaleur à l’extérieur.
Le compresseur se pose à l’extérieur à cause du bruit et de la chaleur qu’il produit.

23) Remarques.
La consommation d’énergie n’est pas négligeable. Dans le cas d’installations domestiques,
d’autres moyens durables existent : conception du bâtiment, isolation, choix des
matériaux, exposition, végétation …
Il existe différents systèmes :
Les monoblocs simples à installer, robustes
mais encombrants et bruyants.

Les «  split-système » qui sont composés de deux


unités. L’unité intérieure, de petite taille et l’unité
extérieure qui rassemble les éléments volumineux
et bruyants.
Des unités de pompe à chaleur peuvent
aussi être installées. Ils peuvent être
réversibles et chauffer l’hiver et
refroidir l’été.