Vous êtes sur la page 1sur 12

BTS Constructions Métalliques

Initiation à Robot Structural Analysis

Didier MANGLON Initiation Robot Structural Analysis page 1 / 12


Démarrage du logiciel (Extrait du document de l’INSA de Toulouse M2COAB_poly_robot.pdf, auteur M.VIDAL)

Le système ROBOT regroupe plusieurs modules spécialisés dans chacune des étapes de l’étude de la structure
(création du modèle de structure, calcul de la structure, dimensionnement). Les modules fonctionnent dans le même
environnement.
Après le lancement du système ROBOT (pour ce faire, cliquer sur l’icône appropriée affichée sur le bureau ou
sélectionner la commande appropriée dans la barre des tâches), la fenêtre représentée ci-dessous est affichée. Dans
cette fenêtre, vous pouvez définir le type de la structure à étudier, ouvrir une structure existante ou charger le
module permettant d’effectuer le dimensionnement de la structure.

Après la sélection de l’une de ces options, les paramètres du logiciel Robot sont adaptés aux fonctions du module
réglementaire sélectionné ou au type de structure sélectionné. En fonction de l’objectif et du mode de
fonctionnement du module, le logiciel affiche soit la fenêtre de l’éditeur graphique dans laquelle vous pouvez
effectuer la saisie, soit le bureau spécifique adapté aux fonctions du module.

L’environnement de travail (Extrait du document de l’INSA de Toulouse M2COAB_poly_robot.pdf, auteur M.VIDAL)


Le principe de bureau

Il est fortement conseillé d’utiliser le plus possible le système de bureaux mis en place dans ROBOT. Il vous
permettra d’acquérir une méthode de travail rapide et efficace.

Vous remarquerez que les fenêtres constitutives d’un bureau sont protégées contre la fermeture. En effet, il n’y a
pas de raison de fermer une fenêtre : si vous voulez la fermer c’est que vous voulez faire autre chose, donc
changez de bureau ! Néanmoins, les fenêtres ne sont pas protégées contre le déplacement ou la réduction. Si
vous êtes loin de la configuration initiale de votre bureau, vous pouvez donc réinitialiser la configuration par
défaut du bureau en allant dans le menu déroulant Outils/Personnaliser/Réinitialiser à partir du modèle.

Dans le système ROBOT, le mécanisme de bureaux prédéfinis a été créé afin de rendre la définition de la
structure plus facile et plus intuitive. Evidemment, vous n’êtes pas obligés d’utiliser ce mécanisme. Toutes les
opérations effectuées dans le système ROBOT peuvent être réalisées sans recourir aux bureaux définis.
Le choix des bureaux se fait en ouvrant la liste déroulante des bureaux et en cliquant sur le bureau choisi afin
d’effectuer la tâche précise correspondante.

Didier MANGLON Initiation Robot Structural Analysis page 2 / 12


Bureau : Modélisation/Démarrage

Barre d’outils d’édition de la structure


Barre d’outils de visualisation
Barre d’outils de gestion

Menu déroulant
Gestionnaire
des bureaux
d’objets

Barre d’outil Modélisation

Barre d’outil des filtres

Les étapes de travail


Phase 1 : Pré-dimensionnement des profils

1. Créer une nouvelle affaire ;


2. Définir les préférences de l’affaire (langue, unité, réglementation, …) ;
3. Définir les lignes de construction ;
4. Créer les éléments de la structure ;
5. Définir la section initiale des profils ;
6. Définir les liaisons avec le sol ;
7. Définir les relaxations entre les barres si nécessaires ;
8. Définir les différents cas de charge (G, I, S, W, …)
9. Définir les chargements associés aux différents cas de charge ;
10. Définir des combinaisons d’actions ;
11. Lancer le calcul ;
12. Analyse des résultats.

Phase 2 : Dimensionnement des profils

13. Configurer les types de barres ;


14. Affecter les types de barres aux différentes pièces ;
15. Créer les familles de sections à associer aux pièces ;
16. Paramétrer le calcul ;
17. Vérifier toutes les barres aux l’Eurocodes.

Phase 3 : Dimensionnement des assemblages

Didier MANGLON Initiation Robot Structural Analysis page 3 / 12


1 – Créer une nouvelle affaire
Cliquer sur le menu déroulant Fichier/Nouvelle affaire : Choisir le
type de projet

2 – Paramétrer les préférences de l’affaire


Cliquer sur le menu déroulant Outils
/Préférences… : Choisir Français

Cliquer sur le menu déroulant Outils


/Préférences de la tâche : Paramétrer les
unités/format et les normes de conception

3 – Définir les lignes de construction


Cliquer sur l’icône suivante

Déterminer toutes les coordonnées


sur x, y et z des axes de la structure

Didier MANGLON Initiation Robot Structural Analysis page 4 / 12


4 – Créer les éléments de la structure
Cliquer sur l’icône suivante puis définir les éléments de la structure sans vous préoccuper des sections.

5 – Définir les sections


Cliquer sur l’icône suivante . Définir les bons profils (de taille quelconque) pour chaque élément. La
taille des sections sera à déterminer après calcul.

Pour ajouter une


section à l’affaire

Remarques : Pour orienter vos profils dans le sens souhaité, cliquer dans la barre d’outils : Modèle de
structure, puis sur l’icône :

6 – Définir les liaisons avec le sol


Cliquer sur l’icône suivante , puis déterminer toutes les liaisons avec le
sol.

Didier MANGLON Initiation Robot Structural Analysis page 5 / 12


7 – Définir les relaxations entre les barres
Cliquer sur l’icône suivante . Définir les nœuds relâchés dus aux
liaisons articulation.

Attention : Trop de nœuds relâchés peut créer des instabilités au niveau


de la structure. Évitez les répétitions. Exemple l’articulation de liaisons
avec le sol plus le relâchement de la barre.

8 – Définir les différents cas de charge


Cliquer sur l’icône suivante . Créer les différents cas de charge :
Permanente, de vent, de neige, d’exploitation, …

9 – Appliquer les chargements


associés aux cas de charge
Cliquer sur l’icône suivante . Créer
les chargements associés aux cas de
charge.

10 – Créer les combinaisons d’action


Cliquer sur l’icône suivante . Sélectionner la norme Eurocodes, puis configurer les combinaisons d’action
associés aux cas de charge.
Types de combinaisons Relations au sein d’un groupe Relations entre
retenues pour le calcul d’action de même type les groupes

Didier MANGLON Initiation Robot Structural Analysis page 6 / 12


11 – Lancer le calcul
Cliquer sur l’icône dans la barre d’outil standard.

12 – Analyse des résultats


Activer le bureau Résultats dans le menu déroulant des bureaux.

Sélectionner les diagrammes à afficher

Remarque : Pour afficher les résultats sous formes de tableaux, cliquer sur l’onglet « Résultats » dans la d’outil
standard.

12 – Configurer les types de barres


Dans la partie précédente, nous avons étudié le comportement de la structure sous diverses sollicitations.
Maintenant, nous passons à l’étape de dimensionnement où nous allons vérifier les différentes pièces de la
structure en tenant compte de la norme EC3. Il est important à ce stade de s’arrêter sur les notions de
barre, type de barre, pièce et famille.

Barre : Les paramètres de définition des barres sont relatifs à la géométrie (position, dimensions, sections)
ainsi qu’au matériau. Ces paramètres sont nécessaires pour le calcul RDM.

Type de barre : Les paramètres de définition des types de barres sont relatifs au flambement, déversement
et limitation de flèche ou de déplacement. Ces paramètres sont nécessaires pour le dimensionnement par
rapport aux normes.

Pièce : Une pièce est définie pour chaque barre (ou plusieurs barres dans le cas d’une super-pièce,
exemple : 2 arbalétriers d’un portique regroupés en une seule pièce) et intègre de ce fait les paramètres
concernant la géométrie et le dimensionnement.

Famille : Une famille regroupe une ou plusieurs pièces.

Didier MANGLON Initiation Robot Structural Analysis page 7 / 12


Dans la liste des bureaux disponibles, sélectionner le bureau
« Dimensionnement Acier/Aluminium »

Cliquer sur l’icone , puis créer un nouveau type de barre

1
Paramètres de flambement
5
N’oublier pas
2 d’enregistrer les
paramètres sous
un nouveau nom

Paramètres de déversement

Paramétrage des valeurs


admissibles à l’ELS

13 – Affecter les types de barres aux pièces


Dans la fenêtre Définition, sélectionner le numéro de la pièce, puis affecter le type de barre défini
précédemment dans le menu déroulant.

Dans l’exemple ci-dessous, le type de barre Poutre


est affecter à la pièce 4

P
o 2
u
r P
c o
h u
Didier MANGLON a r Initiation Robot Structural Analysis page 8 / 12
q c
u h
14 – Créer les familles de section à associer aux pièces
Activer l’onglet Familles dans la fenêtre Définitions. Pour définir
une nouvelle famille cliquer sur Nouveau.
Définir le nom de la famille (Poteaux portique) et le numéro des
pièces formant cette famille (1, 3).

1
P 2
ar
5
e4
x
3
e
m
6
pl 6
e,
p
Définir les Sections susceptibles d’être utilisées dans cette famille, sélectionner les profilés de type IPE et
o
HEA. u
r
Terminer par Enregistrer.
la
15 – Paramétrer fa le calcul
m
Pour vérifier etill dimensionner la ou les familles, cocher les
e dans la fenêtre Calculs, puis cliquer sur
options suivantes
P
Calculer. o
te
a
u
Dans l’exemple, x la vérification se fait pour la famille 1
(pièces 1 et 3) et
à l’ELU.
le
s
s
16 – Vérifiere les barres aux Eurocodes
ct
io
n
s
I
P
E
,
o
n
a
Remarque : Pour : la famille de profilé sélectionnée, le logiciel affiche trois lignes : Par exemple, pour la
-
famille Poteaux I et les sections IPE, on a :
P - IPE 330 : le profilé n’est pas satisfaisant (ratio >1).
E - IPE 360 : le profilé est satisfaisant (en contrainte).
2 - IPE 400 : le profilé est trop performant.
2
Didier MANGLON 0 Initiation Robot Structural Analysis page 9 / 12

:
le
Pour afficher les vérifications réglementaires, cliquer sur le profil dans la fenêtre des résultats.

Ratio
chaq
ue
famill
e de
profil
é, le
logici
el
affich
e
trois
lignes
:
Par
exem
ple,
pour
la
famill
e
Potea
ux et
les
sectio
ns
IPE,
on a :
- IPE
220 :
le
Didier MANGLON profil
Initiation Robot Structural Analysis page 10 / 12
é
n’est
pas
DIMENSIONNEMENT DES ASSEMBLAGES
Le logiciel ROBOT intègre l’EN1993-1-8 (la partie calculs des assemblages). Après avoir caractérisé
l’assemblage (nombre et nature des boulons, épaisseurs platines, raidisseurs, forme des crosses…), il est
possible de lancer les calculs.

Mode opératoire
Dans la liste des bureaux disponibles, sélectionner le bureau
« Dimensionnement Acier/Aluminium »

Sélectionner le nœud et les barres aboutissantes et cliquer sur le bouton « Créer un nouvel assemblage de
la structure »

Pour modifier l’assemblage double cliquez sur l’assemblage qui se trouve


dans le gestionnaire d’assemblage. Au travers des différents onglets
(variables en fonction de l’assemblage créé), vous accédez aux paramètres de
l’assemblage.

Didier MANGLON Initiation Robot Structural Analysis page 11 / 12


Schéma de l’assemblage Vue 3D de l’assemblage

Cliquer sur l’icône pour lancer le calcul de l’assemblage.

Remarques : Après avoir vérifié la résistance de l’assemblage, le logiciel effectue le calcul de la rigidité de
l’assemblage suivant les formulations de l’EN 1993-1-8. Le calcul de la rigidité de l’assemblage est effectué
en fin de note de calcul.

Après cette étape, il faut réinjecter la raideur de l’assemblage dans la structure sous forme de relâchement
linaire (assemblage semi-rigide) afin de refléter au mieux le comportement structurel, et par la suite
revérifier l’assemblage avec le nouveau torseur.

Robot permet d’effectuer cette opération par l’intermédiaire de l’option "Analyse de la rigidité…" qui se
trouve dans le menu déroulant "Assemblage \ Analyse de la rigidité…".

Didier MANGLON Initiation Robot Structural Analysis page 12 / 12

Vous aimerez peut-être aussi