Vous êtes sur la page 1sur 60

NINOS TOURNAGE 4.

30 (et sup)
29 janvier 2013

Premiers PAS...

Configuration de la CAO ........................................................................................................... 3


Choix de la tourelle ............................................................................................................ 3
Choix du système d'axes et de commande ......................................................................... 4
Exemple concret de pilotage .............................................................................................. 6
Choix du pilote FAO associé ..................................................................................................... 7
Ouvrir le bon pilote ............................................................................................................ 8
Ouvrir le bon protocole ...................................................................................................... 9
Coupler la CAO et la FAO................................................................................................. 9
Système d'origine ............................................................................................................. 10
Paramétrage du tour ......................................................................................................... 12
Usinage en mode "FLOTTANT" ............................................................................................. 15
Déclaration des JAUGES OUTILS.......................................................................................... 17
Déclaration des jauges par usinage d'une pièce ................................................................... 21
Déclaration des jauges sur cylindre étalon ........................................................................... 23
En mode OP ..................................................................................................................... 24
En mode OM .................................................................................................................... 24
Vérification des jauges ......................................................................................................... 27
Concevoir une pièce pour l'usinage.......................................................................................... 29
Depuis la CAO tournage .................................................................................................. 29
Depuis la CAO 2D NINOS .............................................................................................. 31
Transfert automatique du profil........................................................................................ 34
Paramétrage de la CAO tournage..................................................................................... 35
Classer le profil ................................................................................................................ 36
Retournement de la pièce ................................................................................................. 38
Placement d'un nœud avec précision................................................................................ 40
Exemple de CAO par Daniel E. ............................................................................................... 42
Filetage / Taraudage ................................................................................................................. 45
Exemple de finition sur un cône............................................................................................... 46
Le CODEUR de broche............................................................................................................ 48
Installation du codeur sur la broche ................................................................................. 48
Branchement du codeur.................................................................................................... 48
Codeur sans TOP tour ...................................................................................................... 54
Dessiner et Usiner un filetage .................................................................................................. 55
Chargeur d'outil ........................................................................................................................ 58
Pas de changeur d'outil..................................................................................................... 58
Changeur à gestion autonome par carte externe............................................................... 59
Configuration et paramétrages des modules TOURNAGE NINOS 4.23 et sup.
Exécutez les étapes dans l'ordre suivant pour obtenir un bon fonctionnement
Note : Tous les fichiers exemples sont disponibles après installation

Configuration de la CAO
Lancer la CAO tournage

Pour configurer la CAO, il faut regarder votre tour et connaitre parfaitement le système de
pilotage (carte de commande et de puissance)

Choix de la tourelle

Elle se fait en fonction de la position des outils sur le tour

Tourelle avant

Tourelle arrière
Pas de tourelle
IL est aussi possible de personnalisé, grâce au coches "Inverser" de l'écran des outils

Exemple pour un tour 3 outils fixes sur un seul charriot

Choix du système d'axes et de commande


(ouvrir le fichier CAO tournage "EXEMPLE.TUR")

Si vous avez le choix, optez pour le Système normé classique ZX (recommandé) avec
tourelle avant ou arrière (tous les outils du même coté)

Système normé classique ZX (recommandé)

Z est longitudinal à l'écran CAO et pilote l'axe Z de la carte de commande


X est transversal à l'écran CAO et pilote l'axe X de la carte de commande
L'axe Y de la carte de commande n'est pas utilisé

Ce système est à utilisé si le tour et la carte sont indépendants de toute fraiseuse (tour à part)
Exemple en tourelle arrière , et tourelle avant :
Choix du pilote PRM correspondant en FAO obligatoire :

Système d'axe identique à la fraiseuse (XY)

X est longitudinal à l'écran CAO et pilote l'axe X de la carte de commande


Y est transversal à l'écran CAO et pilote l'axe Y de la carte de commande
L'axe Z de la carte de commande n'est pas utilisé

Ce système est à utilisé si le tour et la carte communs (dans ce cas, un mandrin est posé sur la
table de la fraiseuse suivant l'axe X).

Système hybride (ZX CAO pilotant XY FAO)


Z est longitudinal à l'écran CAO et pilote l'axe X de la carte de commande
X est transversal à l'écran CAO et pilote l'axe Y de la carte de commande
L'axe Z de la carte de commande n'est pas utilisé

Ce système est à utilisé si le tour et la carte communs (dans ce cas, un mandrin est posé sur la
table de la fraiseuse suivant l'axe X) mais que vous désirez une CAO tournage aux normes.

Exemple concret de pilotage


Si vous ne savez pas, adoptez ceci :

A partir d'une carte COM quelconque IproCAM (pilotage port COM ou USB)
4 axes sont disponibles X Y Z et A
Suivants le système choisi ci-dessus on utilisera 2 des 3 axes X Y Z (A non utilisé)

Exemple pour le cas conseillé ZX CAO pilotant ZX sur la carte


Choix du pilote FAO associé
Pour la suite nous adopterons l'exemple ci-dessus, il vous appartient de l'adapter à votre cas
Quittez la CAO (les réglages seront conservés) et lancez la FAO

Ouvrir le bon pilote

Cliquez sur puis choisir le bon pilote en fonction de la CAO déjà configurée
(voir ci-dessus)

Attention : Le choix est capital car il conditionne un préréglage complexe qu'il sera difficile
de modifier par la suite.

Exemple surligné ici :

- Conception de pièce CAO suivant Z longitudinal et X transversal


- Moteurs longitudinal. branché sur la sortie Z de la carte
- Moteurs transversal branché sur la sortie X de la carte

- Tourelle avant, les outils sont devant l'axe longitudinal

- Le tour possède des capteurs d'OM (très important)


Surtout n'ouvrez pas un pilote OM si utilisez le tour en mode OP, ni vis et versa
Cliquez sur

Ouvrir le bon protocole

Cliquez puis choisir le protocole de


communication en fonction de votre carte (Interpolateur Speed it SYNCHRO tournage
recommandé)

Pour le tournage, je préconise fortement l'utilisation d'une Speed IT qui possède les entrées de
synchronisation pour un codeur de broche

Quitter FAO

Coupler la CAO et la FAO


Relancer CAO et ouvrir l'exemple "3outils.tur"

Vérifier le réglage des axes comme ceci : Ici, IL est capital que la CAO et la FAO
travaille dans le même mode (voir plus haut)
Cliquez pour faire apparaître les trajectoires

Puis pour transférer au module FAO

Système d'origine

Les cotes de placements et les compteurs sont positifs quand on s'éloigne des axes

>0 vers la droite


>0 vers l'avant en tourelle avant
>0 vers l'arrière en tourelle arrière

Ce qui suit concerne l'axe longitudinal en Z et transversal en X (norme). Il conviendra


d'adapter si vous être en longitudinal en X et transversal en Y (mandrin monté sur une
fraiseuse par exemple)
Attention, L'OP et l'Oprg sont distincts. De ce fait l'OP se trouve sur la face droite de la pièce
et un GOTO OP ou Retour OP est donc proscrit car il y a risque de collision avec la pièce

Si la carte vient juste d'être initialisée :

Mode OP : Les compteurs affichent la cote du PDD (point de dégagement)

Mode OM : Les compteurs affichent OM mais l'OM n'étant pas réalisée, un message clignote

Notez que l'option REF=Oprg permet d'afficher les cotes par rapport à Oprg

(Oprg = 0,0)

Compteur du haut (ici Z) = axe longitudinal (cote L de la face du mandrin à pointe outil)
Compteur du bas (ici X) = axe transversal (cote R de l'axe du mandrin à la pointe outil)

Et la pré-visu aussi

Les butées (si utilisées) doivent être OK en test de déclenchement manuel


(Ici butées activées, au repos les témoins sont éteints)
Avec la speed IT la config donne ceci :

N'oubliez pas de cliquer sur à la première utilisation pour initialiser les


entrées !

Paramétrage du tour

Pour le paramétrage des axes Z et X, des vitesses, butées, etc..., voir la notice FAO fraisage,
c'est exactement le même principe sauf pour le PDD (point de dégagement) qui est devenu
capitale ici
Note OP = Oprg (confondus)

Passer la FAO en mode de visu 3D

Mode OM :
Placez l'OM par rapport à l'Oprg (donner la cote de l'Oprg par rapport à l'OM)
et le PDD entre la pièce et l'OM par rapport à l'OM (donner la cote du PDD par rapport à
l'OM)

Ce qui donne dans notre cas ZX tourelle avant, ceci :


Mode OP :

Placez le PDD à l'extérieur de la pièce, en Z comme en X, (donner la cote du PDD par rapport
à l'OP)

Ce qui donne dans notre cas ZX tourelle avant, ceci, après mise à "00" des compteurs :

Cote de dégagement

Onglet LIMITE

Le 5 est la zone de sécurité (comme le dégagement en Z pour le fraisage)


Quelques mm suffisent et on voit son effet sur la vue 3D
C'est sur ce point que l'outil contournera la pièce pour passer d'une opération à la suivante, ou
pour engager ou pour dégager

L'OM, le PDD (point de dégagement) et de DEG doivent être cohérents et parfaitement


définis.

Attention à l'utilisation d'outil à tronçonner, il faut un PDD écarté d'au moins la largeur d'outil
(le coupant)
Usinage en mode "FLOTTANT"
Pour usiner avec un outil unique, rapidement, sans OM et sans déclaration de jauge, procédez
comme ceci :
Transférer un usinage simple (une seule opération)

Exemple CAO :

Coté FAO, avec un pilote de base en mode OP (ici tourelle avant), on a ceci

Mettez les jauges de l'outil concerné à (0,0)

Le PDD est en dehors du brut.


Le brut mesure D46 x L65 mm, le coin de la pièce brute se situe donc à Z = 65 et X = 23
Entrez ces valeurs comme valeur de PDD

Facultatif, réduire la valeur de DEG à "0"

Attention à l'utilisation d'outil à tronçonner, il faut un PDD écarté d'au moins la largeur d'outil
(le coupant)

Le PDD se retrouve donc sur la pièce

En commande manuelle , placez l'outil sur le PDD


Les compteurs indiqueront des valeurs erronées car l'origine n'a pas été définie encore.

Cliquez sur , les compteurs indiquent

C'est terminé, lancer l'usinage !!!!

Déclaration des JAUGES OUTILS


La CAO permet d'utiliser 16 outils numérotés de T1 à T16, que l'ont retrouve en FAO dans

l'écran d'intervention des outils, voir plus bas


Chaque opération doit utilisé un outil T1 à T16 au choix et bien que libre en CAO, il est
conseillé d'utiliser toujours les même outils pour les mêmes types d'opération

Exemple :
T1 : Outil à charioter
T2 : Outil à tronçonner
T3 : Foret
T4 : Outil couteau à 60° etc....

Cela permet de ne jamais modifier les jauges dans la FAO

JAUGES

La jauge outil est le décalage entre la position indiquée par les compteurs de la FAO (réf Oprg

ou OP ) et la position réel du point générateur de l'outil (la pointe qui usine),


distance entre REF et la JAUGE (DZ/DX) dans l'image qui suit
Mode OM
(pour le mode OP passer directement au point 4)
L'OM est normalement un point fixe quelconque du bâti de la machine à partir duquel on
pourra mesurer simplement la cote JAUGE. Pour simplifier, j'ai choisi ici un point du porte
outil et je considère l'OM fixe lorsque le chariot se trouve sur ses capteurs d' OM.
Attention le point du porte-outil n'est pas l'OM lui-même. IL est superposé à l'OM.

Lorsque le chariot se déplace, le porte outil se déplace mais l'OM demeure (non
matérialisable)

Méthode simplifiée

1) Mettre la CN sur OM
2) Choisir un point de REF sur le chariot (exemple axe du centre du porte-outil)
3) Mesurer le cote entre OM et Oprg (par exemple dans un premier temps avec un réglet entre
la face du mandrin (Oprg) et le centre du porte outil pour DZ. Puis entre le centre d'une pointe
montée dans le mandrin et le centre du porte outil pour DX
Reportez cette cote dans le tableau des jauges

4) Monter l'outil T1 par exemple et déclarer l'outil courant comme étant T1

L'outil courant est affiché à gauche


5) Mesurer les cotes DZ et DX entre REF et le point générateur de l'outil (par exemple dans
un premier temps avec un réglet ou à l'aide d'une caméra sur PC montée verticale au dessus
du porte outil, il suffit alors d'utiliser la FAO ninos, le réticule de l'écran et les compteur
FAO)

Voir plus bas pour 2 méthodes de saisie des jauges

Reportez cette cote dans le tableau des outils FAO

6) Le résultat est immédiat dans la vue 3D

La sphère grise (ou croix grise suivant les versions )représente le point de REF des outils, ce
point est le même pour tous les outils, il est superposé à OM quand la CN se trouve à l'OM.
Ce point serait la pointe de l'outil qui usine si la jauge n'existait pas ou était égal à (0,0)

Le pavé bleu représente la position du point générateur de l'outil augmenté de la JAUGE.

Cible rouge en CAO = Point générateur en


FAO
Pour les outils à tronçonner, la représentation est celle-ci :

Attention le point générateur est coté sur l'autre face

IL faut en tenir compte dans les jauges


UN essai en simulation 3D vous permettra de valider vos choix

Pour les forets, la représentation est celle-ci :

Pour les outils à fileter/tarauder, la représentation est celle-ci :


note : Ces représentations ne tiennent pas compte des dimensions réelles des outils

Déclaration des jauges par usinage d'une pièce

Cette méthode permet un résultat très précis et doit être privilégiée.


Déclarer les jauges principales de manière cohérente

1) OM, DEG, PDD... exemple :

2) Sélectionnez l'outil courant, dans la pavé GOTO

3) Cliquez puis (facultatif, cela permet à la vue 3D


d'être correcte)

4) En commande manuelle, dressez la face d'un cylindre


5) Stoppez la broche

6) Mesurez la longueur entre la face de REF du mandrin c'est à dire Oprg et la face dressée

7) Cliquez puis

Renseignez la boite avec la longueur mesurée

La jauge DEC Z s'ajuste

puis

Résultat sur la vue 3D

L'outil est en contact avec le brut

8) En commande manuelle , usinez un diamètre quelconque sur le brut

9) Stoppez la broche

10) Mesurez le diamètre du cylindre réalisé


7) Cliquez puis

8) Entrez le diamètre réalisé

La Jauge DEC X s'ajuste

Vue 3D

C'est terminé.

Répétez l'opération pour les autres outils

Déclaration des jauges sur cylindre étalon

La méthode décrite est simple et réalisée avec le plus grand soin, elle peut s'avérer être assez
précise (+/-0.05 mm). Elle est valable en mode OP comme OM
Pour la réaliser, il faut utiliser un cylindre dont les cotes D et L sont connues avec précision
En mode OP
Le point PDD est défini au préalable
Le PDD n'a pas besoin d'être précis, et il n'a pas à être mesuré. Cependant sa position devra
être tel qu'à la fin des corrections (jauges définies), aucun outil ne devra percuter la pièce ou
une autre partie de la CN en demandant un GOTO PDD pour chaque outil

, exemple en tourelle avant par exemple

Lancez FAO et cliquez , les compteurs indiquent

La vue 3D est celle-ci

Passez à la "Suite OM/OP", plus bas

En mode OM
Le point PDD est défini au préalable , exemple

en tourelle avant ou arrière

Lancez FAO et cliquez , les compteurs indiquent


La vue 3D est celle-ci

(SUITE valable en OM ou OP)

Placez un cylindre étalon dans le mandrin (diamètre et longueur connus, exemple D46 x L65),
face gauche contre le mandrin

Amenez l'outil T1 tangent à la pièce, sur le tour on voit ceci :

(dessin de ce que l'on voit en réalité)

Le compteur indique par exemple

(notez qu'il devrait indiquer (Z = 65 et X = 23, soit L et D/2 de la pièce


étalon)

Mais sur la vue 3D, on peut voir ceci par exemple :


La différence entre le coin de la pièce et la pointe de l'outil sera la jauge outil 1 (DZ/DX)
Jauge = Cote théorique - Cote mesurée

DZ = 65 - 72.94 = - 7.94
DX = 23-19.37 = - 3.63

Ouvrir le tableau des jauges

Entrer les valeurs

Fermer et contrôlez que la vue 3D s'ajuste

On voir apparaitre l'ancienne origine pour DZ/DX = 0/0 et l'outil se place sur le bord de la
pièce

A ce moment, la vue 3D correspond à la réalité sur le tour

Cliquez sur , le porte-outil va se caler sur PDD (croix grise)


La croix grise symbolise le décalage, et en faisant GOTO PDD, cette croix vient se
positionner sur le PDD
La pointe de l'outil est décalée de la valeur de la jauge (crois rouge)

Vérification des jauges

Dans le pavé GOTO vous pouvez tester vos points de référence

positionne le chariot sur PDD (attention, il ne s'agit pas de la pointe de


l'outil, sur PDD on tient compte de la jauge

Dans notre cas

Positionne la pointe de l'outil (avec correction de jauge) sur la cote de


dégagement définie dans les limites
Positionne la pointe de l'outil (avec correction de jauge) sur le bord du brut

Si l'un de ces tests ne sa passe pas comme prévu, c'est que la jauge ou les points déclarés sont
faux

Place l'outil sur l'OP à droite de la pièce


Cette opération est dangereuse, elle ne doit être utiliser que pour contrôler la hauteur de pointe
de l'outil par exemple
Concevoir une pièce pour l'usinage
Voici les étapes essentielles à la conception d'un demi-profil de révolution.

Depuis la CAO tournage


Depuis la CAO tournage en utilisant les quelques outils sommaires de dessin

Exemple :

Choix du brut
On défini le diamètre et la longueur du brut mais aussi la longueur de prise de pièce (voir plus
bas)

Dessin du demi profil


Il sera toujours dessiné dans le demi-partie inférieure.

puis Chaque segment sera une face d'usinage, ici ils sont

dans le désordre. Cliquez ou icône "classer" (pour


rétablir un ordre cohérent) , pour cela cliquez maintenant sur le segment qui doit être le
premier du profil

Ci dessous j'ai cliqué sur le segment "1" du coté du nœud en haut. Les autres segments seront
classés automatiquement
Le classement est correct si les segment se suivent de +Z vers -Z (de droite vers gauche)
de 1 à 6

Puis on sélectionne les parties à usiner en fonction des outils

et on clique sur les segments

Note
- pour sélectionner de 1 à 4, cliquer sur "1", enfoncez MAJ ou CTRL puis cliquer sur "4"
- pour désélectionner de 1 à 4, cliquer sur "1", enfoncez MAJ + CTRL (les 2) puis cliquer sur
"4"

Choix des outils et des paramètres d'usinage

Puis calculs des trajectoires


Puis transfert à la FAO

Depuis la CAO 2D NINOS

Nécessite la CAO 4.23.C.15 ou plus, les fichiers ILO et GRV de cet exemple sont disponibles
dans le dossier d'installation du module tournage

Beaucoup plus avancée et complète, la CAO fraisage permet de dessiner des profils pour le
tournage.
Vous devrez cependant veillez à ce que chaque portion du dessin soit un objet séparé

Déclaration du brut

Ce choix fait apparaitre un bouton qui sera utilisé ensuite pour

transférer automatiquement le profil dans le CAO tournage

Exemple pour un brut de 80 x diamètre 40 mm, déclarez L100 x D20 (demi-profil)


La vue CAO2D sera adaptée

IL faut alors dessiner le demi-profil dans la partie inférieure (comme pour la CAO tournage)

OP représente la face du mandrin

Utilisez surtout les icônes suivantes, cela facilitera le travail

segment

chanfrein 45°

congés automatique

mais aussi
Si vous désirez utiliser les icônes suivants , qui permettent de dessiner des
polylignes, il faudra ensuite SEPARER grace à la nouvelle option Séparer

dans le menu sélection de CAO de manière à ce que chaque


segment soit considérer comme une face (les arcs et objets constitués de segments de moins
de 1 mm seront conservés)

Exemple simple :

Notez que chaque segment est un objet

Ajout de congés et chanfrein

C'est l'inverse du fraisage ou tout doit être ordonné, ici tout doit être séparé.

Création d'un ILO pour ouverture dans CAO tournage


Sélectionnez l'ensemble pour créer un ILO
Cliquez puis

Enregistrez le fichier sur votre PC ou...

Transfert automatique du profil

Note : Auparavant il faut lancer au moins une fois l'écran d'accueil tournage pour initialiser

les dossiers (vous pouvez le refermer)

Sélectionner le profil à transférer

puis cliquer sur le nouvel icône en haut à gauche de la vue


Ce qui ouvre la CAO tournage et charge le profil

Paramétrage de la CAO tournage

Brut de 100 par 40

On défini le diamètre et la longueur du brut mais aussi la longueur de prise de pièce

Ce qui permettra de simuler une éventuelle collision avec le mandrin.


Exemple avec 10 de prise de pièce

Menu fichier/Ouvrir ou

Ouvrir EXEMPLE.ILO, ce qui donne ceci , non classé

Classer le profil

Menu Edition / Classer automatique ou

Le classement doit toujours être dans le sens des aiguilles d'une montre (ici 1 vers 7)
Si le classement automatique ne donne pas satisfaction, il faudra utiliser le classement manuel
(Classer-pointer) en pointant le début du segment (ici le haut du segment 4 qui deviendra alors
le 1)

IL reste à paramétrer suivant l'exemple ci-dessus comme pour la CAO tournage classique

On peut sélectionner les facettes 1 à 6 pour l'outil bleu , une à une. Mais on peut aussi le faire
en une fois en cliquant sur la facette "1" puis pressez la touche MAJ ou CTRL et cliquez sur
la facette "6"

MAJ

Si vous pressez MAJ + CTRL, cela désélectionne les faces

Idem avec l'outil rouge pour la face "7" par exemple...

Perçage

C'est le(s) segment(s) sélectionné qui détermine la face percée

Le paramètre "plongée" indique la cote à atteindre en vitesse rapide avant de commencer le


perçage

Exemple
Retournement de la pièce

Pour usiner/dresser une face arrière par exemple


Ici la face 4 va nous servir de référence, notez que la face 7 se trouve à la cote Z=28
(important)

Usinage de la partie droite dans l'opération 1

Choix de la nouvelle opération pour ne pas effacer l'opération


1
Retournement de la pièce

N'oubliez pas de CLASSER puis de recaler la pièce


Alignement de la face 4 (- 2 mm) sur les mors du mandrin

Attention la face 7 (cote Z = 28) est devenue la face 1, elle se trouve à Z =50, il faut donc
ajuster le brut à Z=50 + 28 = 78
répondre
impérativement "NON"

Programmer l'opération d'usinage voulue.


Puis sélection (vois plus haut) et paramétrage de l'usinage

Note, le retournement que concerne QUE l'opération en cours, les profils des autres
opérations restent inchangés. Ce qui permet de tout usiner dans un seul projet, phase par
phase.

Placement d'un nœud avec précision

On peut dans la CAO tournage ( déplacer un nœud de 1,5/100 ) ? Voici comment...

Je dessine un profil dans tournage avec un accrochage de 1 mm

Dans les pref, je règle la grille et l'accro comme ceci


Je choisis 5/1000 car c'est un sous multiple de 0.015

Puis zoom, a ce stade un petit carreau représente 0.1 mm. L ' accrochage est de 0.005 mm, on
a donc 20 "sauts souris" entre 2 lignes, il suffit donc de déplacer le noeud de 3 sauts
Exemple de CAO par Daniel E.

Prise en main rapide de NINOS-TOURNAGE.


Création du profil.
1- lancer la CAO fraisage 2D

2- dans la déclaration du brut

la fenêtre s’ouvre et on choisit la dernière ligne


puis on donne les dimensions de son cylindre de brut :
Attention : dans certains cas ninos garde une valeur de brut bizarre ( on change Z = 2 avant la manip ).
3- dessin.
Dans la fenêtre graphique, on dessine avec les outils de CAO ninos une demie pièce .
On peut aussi importer un fichier dxf ou au format ilo ( partie ou ensemble , il faut lire la doc de cao-fraisage ).

Eviter ce cas de figure ( des flèches de départ dans tous les sens )

Ce sera mieux ainsi ( bien que ce ne soit pas vraiment obligatoire mais il est préférable de mettre toutes les
chances de son coté ).

4- passage dans CAO tournage

Si ninos est bien installé ( version 4.23 pour la cao fraisage et 4.23 pour le tournage ), une icône apparaît dans la
fenêtre graphique au coin en haut à gauche :
On sélectionne l’ensemble du dessin réalisé :

Et utiliser la fonction Edition/séparer

Un clic dessus et on arrive directement dans la CAO tournage :

Et voilà le résultat
Quelques remarques :
Sur la gauche il y a quelques ( 5 ) icônes de configuration du « tour ».
Ce choix est très important car détermine les sorties moteurs de puissance ( Z-X ou X-Y ). La doc tournage
explique bien.
Le choix de la tourelle AV ou AR ne change pas la représentation graphique de la CAO, L’outil change de coté
par rapport à l’axe horizontal, on laisse le soft faire ! ! !
Reste à créer les cycles d’usinage puis lancer la FAO.
A suivre
Daniel E. (04 novembre 2012)

Filetage / Taraudage
(Voir rubrique "codeur de broche")
Le filetage fait partie des opérations comme les autres phases d’usinage. Cependant, il ne se
dessine pas à l'écran, il se défini dans les paramètres d'usinage d'une opération comme pour
un chariotage ou tronçonnage.
Pour l'usinage, on lance l’usinage et au moment du filetage il se réalisera dans la foulée entre
les opérations adjacentes. Ne pas oublier de donner les jauges outil

Exemple de finition sur un cône


Sur un cône, on peut faire une semi-finition.
Pour cela il faut ajouter un petit segment d'engagement avant d'attaquer le cône:

C'était ainsi avec Num et Fanuc aussi

En usinage:
Le CODEUR de broche

Installation du codeur sur la broche


La codeur doit être en prise directe sur la broche de manière à générer un TOP par tour (pas
de démultiplication possible)

Branchement du codeur
Le codeur requiert l'utilisation d'une carte SpeedIT (intégré ou non à la carte principale)
Les cartes CNBOARD intègrent la Speed IT

Attention !!! Les cartes TURBOLPT, NEOLPT, 525 ne sont pas compatibles

Speed IT = ST

Le codeur utilisé doit posséder 2 signaux


- pulses de résolution : exemple 1000 points (1000 pulses en un tour)
- synchro : un top par tour

Branchement du codeur sur les différentes cartes IproCAM

Raccordement sur la speed IT elle-même


N'utiliser cette méthode que si les autres cas ci-dessous ne sont pas possibles

D'une manière générale le codeur utilise les broche 15 et 16 de la speed IT

Broche 15 = entrée TOP tour, un pulse par tour


Broche 16 = entrée codeur broche
Broche 12 ou Broche 31 = 0V (commun)

Le 0V est disponible sur les broches 12 ou 31


Le codeur peut y être raccordé avec précaution en dessous du support qui reçoit la ST (3 fils à
souder coté circuit imprimé de la carte)

Ce qui donne ceci :

IL faut être très prudent et ne pas se tromper de broches, sinon la ST peut être inutilisable,
détruite.

Certaines cartes possèdent un connecteur pour le branchement du codeur, ce qui évitent


d'avoir à faire la modif ci-dessus.
Reportez-vous à la DOC de la carte concernée

COM5X (voir plus bas pour la COM5X V2)


Mettre 2 cavaliers sur J20 1-2 et J20 3-4 pour activer les entrées (à la place du 5eme axe)

J25
E1 = entrée TOP tour, un pulse par tour
E2 = entrée codeur broche
3(-) = 0V

COM5X V2 (voir plus haut pour la COM5X)

Mettre 2 cavaliers sur J23 1-2 et J23 3-4 pour activer les entrées (à la place du 5eme axe)

J27
E1 = entrée TOP tour, un pulse par tour
E2 = entrée codeur broche
3(-) = 0V

CNBOARD
E1 = entrée TOP tour, un pulse par tour
E2 = entrée codeur broche
3(-) = 0V

44DP CM4 (ne concerne pas les V2 et V3, voir ci-dessous)


Sur le connecteur d'extension HE10-20 broches

broche 6 = entrée TOP tour, un pulse par tour


broche 7 = entrée codeur broche
broche 20 = 0V

CM5 (ne concerne pas les CM56, voir ci-dessous)


Sur le connecteur J3 et J4

Sur la CM5, le codeur est branché sur l'axe 5 qui est en fait X1

X1 ne doit donc pas être utilisé, pas de module et pas de moteur


Si l'axe X doit être utilisé, il faut le brancher sur la sortie X2
Retirer les cavalier X1=X2 de la carte CM5
broche 2 de J3 = entrée TOP tour, un pulse par tour
broche 2 de J4 = entrée codeur broche
broche 20 de J5 = 0V

Mais également sur la prise LPT en facade

broche 17 LPT = entrée TOP tour, un pulse par tour


broche 16 LPT = entrée codeur broche
broche 18 à 25 LPT = 0V

435, CM4V2, CM4V3, CM56

1(-) = 0V
2 = entrée TOP tour, un pulse par tour
3 = entrée codeur broche

Turbo5X
E1 = entrée TOP tour, un pulse par tour
E2 = entrée codeur broche
3(-) = 0V

425 (V1 ou V2)

broche 13 (CD) = entrée TOP tour, un pulse par tour


broche 14 (X2) = entrée codeur broche
broche 12 = 0V
Codeur sans TOP tour
Si vous possédez un codeur sans TOP tour, il est possible de réaliser un filetage en UNE seule
passe (non conseillé)

Programmez le filetage dans CAO normalement.


Dans FAO, cochez cette case

Lancer le cycle

Attention cette option non conforme est fugitive, vous devrez l'activer à chaque session.
Dessiner et Usiner un filetage
Ouvrir CAO tournage

Dessiner le profil de la pièce (exemple)

Cliquer puis paramétrer une opération d'usinage/Chariotage et de filetage


(note : même si l'opération d'usinage n'aura lieu)

puis
Positionner le filetage (taraudage) à votre guise

Transférez ceci à la FAO

Déclarez le codeur dans les options


Le pas maxi réalisable dépend du nombre de point du codeur
Pas MAXI = nb de point x avance par pas de l'axe Z
Exemple codeur 1000 x 0.005 d'avance = 5 mm

Cliquez sur et renseignez bien les paramètres. Certains ont été importés par la
CAO, d'autres sont à compléter.

Cliquez sur pour lancer l'usinage comme pour une autre opération

Attention !!! Il n'y a pas d'accélération de l'axe Z car c'est la broche qui impose sa cadence.
Cela signifie que l'axe Z va démarrer sans rampe pour se synchroniser avec la broche et
avancer.

IL faut donc ne pas tourner trop vite pour ne pas décrocher (quelques test vous donnerons les
limites de votre système. Les limites dépendent des moteurs, des drivers, des poids à
emmener)

La vitesse d'avance de l'axe sera :

V(mm/s) = (Fbroche (t/min) /60) x Codeur x Résolution de l'axe


V(mm/min) = Fbroche (t/min) x Codeur x Résolution de l'axe

exemple
(120t/min / 60) x 1000 x 0.005mm = 10 mm/s
120t/min x 1000 x 0.005mm = 600 mm/min

Chargeur d'outil
Dans FAO on peut définir un chargeur d'outil.

Si vous possédez un changeur, voyer plus bas "Avec changeur automatique"

Si vous n'en possédez pas, réglez l'option PCO comme ci-dessous (onglet compteurs/PCO)

Pas de changeur d'outil

Dans ce cas une boite de message vous inviteras au changement d'outil

IL faut dans ce cas que vos outils soit monté sur porte-outils avec jauges mesurées et
déclarées (voir les rubriques jauges)

Positions possibles
Retour OM

ou

Retour au PDD défini dans le tableau de jauges

ou

Ou sur un point de changement d'outil PCO

"Avec changeur automatique"

Changeur à gestion autonome par carte externe

FAO envoie un ordre de changement d'outil (n pulses sur une sortie), celui-ci est traité par
une carte externe et après une tempo réglable, le cycle se poursuit
Paramètrage :

Onglet Sorties

Le nombre de pulse envoyé dépend de l'outil demandé. T6 = 6 pulses etc....

Onglet "Compteurs/PCO"

Le point de changement d'outil (PCO) est visible à l'écran


En mode OP, le PCO est placé par rapport à Oprg et non par rapport à OM

Type2 : Changeur