Vous êtes sur la page 1sur 11

D’ARCHITECTURES 192 - JUIN/JUILLET 2010

da RÉALISATIONS
Garcia-Abril
+ Ensamble Studio
PARCOURS
Le collectif exyzt

Cristina Xavier + Hélio Olga


mX architecture
Arba architectes
Yoshichida Takagi
Rocha & Tombal
Ban, de Gastines
+ Gumuchdjian

DOSSIER
Construire local :
révolution
ou chimère ?

D’ARCHITECTURES, LE MAGAZINE PROFESSIONNEL DE LA CRÉATION ARCHITECTURALE – FRANCE 10 € - DOM 12 € - N CALÉDONIE, POLYNÉSIE 1200 CFP
ELLE

PORTUGAL 11,50 € - MAROC 95 MAD - TUNISIE 12,700 TND - LIBAN 26000 LBP - CENTRAFRIQUE, CMR, CI, G, SN 6300 CFA - CANADA 15,95 CAD -
03-05 SOMMAIRE jb 31/05/10 10:51 Page 3

ÉDITORIAL
POUR UNE LANTERNE
Lorsque l’État lança, il y a quarante ans, le
concours du Centre Georges Pompidou, il espérait
simplement obtenir la meilleure réponse possible
au programme novateur et complexe qu’il avait
établi. Le génie de Rogers et Piano fut d’inventer
une architecture à partir de ce programme, jusqu’à
en être l’expression exacerbée. Dans le même
temps, ils induisirent de nouveaux usages à tra-
vers le dispositif généré par leur propre écriture
architecturale. Déroutante, l’esthétique de 1

« Beaubourg » fut violemment décriée mais, inver-


sement proportionnel à cet opprobre fut le succès
de sa fréquentation. Paradoxalement, c’est
d’ailleurs aujourd’hui davantage le monument que
l’on visite que ses collections exceptionnelles.
En 2003, lorsque fut lancée l’heureuse initiative
d’une « antenne décentralisée » du Centre
Pompidou à Metz, la tentation fut grande de vou-
2 3
loir rééditer l’événement de 1977, d’autant qu’entre-
temps, le fameux « effet Bilbao » avait aiguisé les d’architectures est un magazine libre et indépendant de toute institution, Ordre, entreprise
ambitions. Déjà investi de cet imposant cahier des du BTP ou groupe d’architectes. Il est uniquement financé par vos abonnements, la vente en
charges – se poser comme un nouveau jalon de kiosque et l’apport des annonces publicitaires.
l’histoire de l’architecture –, le projet fut implicite-
ment alourdi d’autres missions : attirer les investis-
seurs sur la ZAC encore vide de l’Amphithéâtre. Ne SOMMAIRE N° 192 - JUIN/JUILLET 2010
pas faire provincial. Éviter le clinquant tout en
étant suffisamment prestigieux pour attirer sur
MAGAZINE
Metz tous les médias du monde. Aujourd’hui, c’est
tout ce fardeau d’attentes et de contradictions que > PARCOURS
semble porter le nouveau bâtiment. 7 Le collectif Exyzt, communautés d’action
Très belle, la résille de lamellé-collé est certes
impressionnante. D’un point de vue symbolique, > PHOTOGRAPHE
elle semble remplir parfaitement son rôle en ren- 14 Jean-Pierre Attal, la ville comme matériau
voyant une image de simplicité (un chapeau de
paille chinois), de légèreté (c’est une résille) et d’éco- > LE DEHORS DE L’ARCHITECTURE
logie (c’est du bois). Mais de ces qualités, elle n’en 16 I am Architecture ! Entretien avec le critique Roger Connah
a que l’image car structurellement fantaisiste, son
coût est exorbitant. Par ailleurs, le hiatus assumé > EXPOSITION
entre l’enveloppe et ce qu’elle abrite, surexprimé 22 « Dreamlands », au Centre Pompidou, Paris
par le simulacre de percement des salles émergeant
à travers la maille, lui donne des airs de maquette > EXPOSITION
agrandie et produit des espaces intermédiaires 26 « Construction », exposition du Besset & Lyon, arc en rêve, Bordeaux
aussi médiocres qu’inutilisables. Contrairement à
Beaubourg, l’espace se soumet ici à l’architecture,
comme l’architecture se soumet au spectacle qu’on
En couverture : Casa Trufa, Costa da Morte, Galice, Antón Garcia-Abril et Ensamble Studio arch. © Roland Halbe.
la somme de mettre en scène. Le public ne s’y est
^ Ci-dessus : 1 - Vila Taguaí, São Paulo, Cristina Xavier arch. © Daniel Ducci. 2 - Centre Pompidou-Metz, Shigeru Ban,
d’ailleurs pas trompé : il applaudit.
Emmanuel Caille
Jean de Gastines et Philip Gumuchdjian arch. © R. Halbe. 3 - Image extraite de Savior, BD de Benjamin, exposition
« Archi & BD. La ville dessinée » à la Cité de l’architecture. © Xiao Pan. >
03-05 SOMMAIRE jb 31/05/10 10:51 Page 4

BULLETIN SOMMAIRE N° 192 - JUIN/JUILLET 2010 (SUITE)

D’ABONNEMENT
> EXPOSITION
30 « Archi & BD. La ville dessinée » à la Cité de l’architecture
et du patrimoine, Paris

> POINTS DE VUE


34 Une visite à l’agence SANAA par David Leclerc.
38 Less is more ou Less is less ? SANAA et le prix Pritzker
par William J. R. Curtis

… 42
> CONCOURS
Concours Semapa pour un immeuble mixte, ZAC Bédier, Paris XIIIe

JE VOUS REMERCIE DE ME FAIRE PARVENIR « d’a » AUX CONDITIONS


DOSSIER
D’ABONNEMENT CI-DESSOUS (TARIF 2010)
> CONSTRUIRE LOCAL : RÉVOLUTION OU CHIMÈRE ?
PRIX UNITAIRE : 10 EUROS 52 Les nouvelles couleurs du local
1 AN (9 NUMÉROS) : 82 EUROS TTC
58 Entre local et global, la construction à travers les âges.
Entretien avec André Guillerme, professeur des universités
2 ANS (18 NUMÉROS) : 164 EUROS TTC
61 Mayotte, vers une ingénierie populaire
- 1 AN (9 NUMÉROS) TARIF ÉTUDIANTS : 60 EUROS TTC
I S AT I O N S
(JOINDRE CARTE)
1 AN (9 NUMÉROS) DOM-TOM / ÉTRANGER : 102 EUROS R É A L I S AT I O N S

68 Antón Garcia-Abril, Ensamble studio : la maison truffe,


COMPLÉTEZ ET RENVOYEZ CE BULLETIN ACCOMPAGNÉ DE le cabanon revisité
VOTRE RÈGLEMENT À L’ORDRE DE SEA - SERVICE ABONNEMENTS, 74 mX architecture : maison à Hatzirados, île de Tinos, Grèce
1, PLACE BOIELDIEU - 75002 PARIS 78 Cristina Xavier, Hélio Olga : Vila Taguaí, São Paulo
Tél. : 01 48 24 08 97 - FAX : 01 42 47 00 76 84 Arba architectes : maison à Épinac, Saône-et-Loire
88 Rocha-Tombal Architecten : maison Bierings, Utrecht, Pays-Bas
SOCIÉTÉ : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 92 Yoshichida Takagi : maison K à Sapporo, Hokkaido, Japon
NOM : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 96 SLA Architecture : maison de Patrick Jouin, Île-de-France
PRÉNOM : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
97 Nathalie Capelli et Olivier Souquet : maison à Méthamis, Vaucluse
98 Shigeru Ban, Jean de Gastines et Philip Gumuchdjian :
VOUS ÊTES :
Centre Pompidou-Metz
ARCHITECTE SALARIÉ (ENTREPRISE)
ARCHITECTE SALARIÉ (INSTITUTION)
106 > Quèsaco ? Mais à quel usage ce bâtiment est-il destiné ?
ARCHITECTE LIBÉRAL
R
ARCHITECTE D’INTÉRIEUR / DESIGNER
BUREAU D’ÉTUDES / INGÉNIERIE
URBANISTE > AU SOMMAIRE DU PROCHAIN NUMÉRO
ENSEIGNANT « d’architectures » n° 193 de septembre 2010
MAÎTRISE D’OUVRAGE Nous suivrons le Parcours de Robert Jan Van Santen
AUTRE Dossier : La ville éphémère, vitrine ou laboratoire
de la ville pérenne ?
ADRESSE…………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………
Désormais, retrouvez tous les mois un dossier produits et
prescriptions, l’actualité du design, les brèves, les concours
CODE POSTAL ............................ VILLE ………………………………….
et l’Agenda dans le d’a-guide, distribué gratuitement avec d’a
TÉLÉPHONE ……………………… FAX ………………………………..
DA 192

E-MAIL ……………………………………………………………………
66-67 SOMMAIRE RÉA jb 28/05/10 16:30 Page 67

R É A L I S AT I O N S

68 > ANTÓN GARCIA-ABRIL, ENSAMBLE STUDIO


La maison truffe, le cabanon revisité
74 > MX ARCHITECTURE
Maison à Hatzirados, île de Tinos, Grèce
78 > CRISTINA XAVIER, HÉLIO OLGA
Vila Taguaí, São Paulo
84 > ARBA ARCHITECTES
Maison à Épinac, Saône-et-Loire
88 > ROCHA-TOMBAL ARCHITECTEN
Maison Bierings, Utrecht, Pays-Bas
92 > YOSHICHIDA TAKAGI
Maison K à Sapporo, Hokkaido, Japon
96 > SLA ARCHITECTURE
Maison de Patrick Jouin, Île-de-France
De gauche à droite : 97 > NATHALIE CAPELLI ET OLIVIER SOUQUET
>

Maison K à Sapporo, Japon. © Seiya Miyamoto. Maison à Méthamis, Vaucluse


Centre Pompidou-Metz. © E.C.
Maison truffe, Galice. © DR. 98 > SHIGERU BAN, JEAN DE GASTINES ET PHILIP GUMUCHDJIAN
Maison à Épinac, Saône-et-Loire. © Jean-Baptiste Barache. Centre Pompidou-Metz

D’ARCHITECTURES 192 - JUIN/JUILLET 10 67


84-87 BARACHE ARBA 2 jb 26/05/10 14:33 Page 84

R É A L I S AT I O N S

Épure japonaise en terre


bourguignonne
Maison à Épinac, Saône-et-Loire
Arba architectes - Texte : Olivier Namias - Photos : Jean-Baptiste Barache

La structure de la maison est constituée Projet après projet, Jean-Baptiste Barache laissée ouverte. Ce vide partage le niveau
de mini-refends formés de deux poteaux approfondit une démarche projectuelle principal en deux : trois trames sont affec-
contreventés par un panneau OSB. mêlant radicalité et vernaculaire, affirmée tées à un salon-cuisine, une trame est réser-
Ce système a été employé dans plusieurs
dès sa première réalisation. La première vée aux enfants de la famille. Une disposi-
projets de l’agence. La mise en œuvre a été
effectuée par un artisan local. maison, construite en Normandie, n’avait tion que l’on trouve dans l’architecture tra-
La charpente, les planchers et les paillasses pas été raccordée à l’électricité ; la salle ditionnelle coréenne.
sont en pin Douglas provenant de sites de bains, intégrée dans un placard, parta- L’architecture vernaculaire à laquelle se réfè-
distants d’au maximum 200 kilomètres geait son espace avec la cuisine ; la rent Jean-Baptiste Barache et Sihem Lamine
autour du chantier.
chambre était un grand volume commun a davantage à voir avec l’Asie qu’avec la
partagé par tous les occupants. Bourgogne profonde : les grandes parois
La nouvelle maison réalisée à Épinac avec coulissantes évoquent les shoji japonais ; les
l’architecte Sihem Lamine pousse à espaces de l’entre-deux – la petite coursive
l’extrême ces dispositifs : entièrement en placée entre l’extérieur et l’intérieur du
bois, le bâtiment d’un niveau a la forme bâtiment, les débords de toiture formant
d’une longère posée sur une plate-forme abri – ne renvoient pas à des traditions
en bois. Des panneaux coulissants en poly- constructives européennes.
carbonate recouvrent toute la façade, à La seule référence locale revendiquée est
l’exception d’une partie du rez-de-chaussée celle des hangars agricoles de la région,

84 D’ARCHITECTURES 192 - JUIN/JUILLET 10


84-87 BARACHE ARBA 2 jb 26/05/10 14:33 Page 85

>
D’ARCHITECTURES 192 - JUIN/JUILLET 10 85
84-87 BARACHE ARBA 2 jb 26/05/10 14:33 Page 86

R É A L I S AT I O N S > M A I S O N À É P I N A C , S A Ô N E - E T- L O I R E

86 D’ARCHITECTURES 192 - JUIN/JUILLET 10


84-87 BARACHE ARBA 2 jb 26/05/10 14:33 Page 87

un exemple modérément apprécié par


l’administration locale.
Contre toute attente, une construction
aussi simple n’obtient pas son permis faci-
lement. Les services de la mairie préfèrent
les maisons qui ressemblent à des pavillons
individuels, construites dans une palette
de matériaux dite « locale » la brique rouge
ou, à la rigueur, le bac acier nervuré de
même teinte ! Pour échapper à ces prescrip-
tions, les architectes ont fait valoir
les qualités environnementales de leur
construction et ont promis de dissimuler la
maison derrière une haie. La couverture est
finalement en zinc, un matériau qui per-
mettait de réaliser une rive de toiture fine.
Aucun chêneau n’a été installé, afin d’obte-
Plan 1
nir la forme la plus pure possible. La ligne
de la rive coïncide avec la hauteur de l’en-
trait, laissant un volume sous combles habi-
table d’autant plus fluide qu’il n’est redivisé
par aucune cloison. L’étage sert de chambre
Plan 0 à toute la famille : comme dans la maison
de Normandie, ce type d’organisation n’est
possible que dans le cadre très particulier
de l’habitat de vacances. 

[ MAÎTRES D’ŒUVRE : ARBA (JEAN-BAPTISTE BARACHE, SIHEM LAMINE) –


FONDATIONS, CHARPENTE : MO2B, LONGVIC, CÔTE-D’OR – SURFACE HABI-
TABLE : 82 M2 – COÛT : 125 000 EUROS – CALENDRIER : DÉBUT DU

CHANTIER, MARS 2008 ; DURÉE, SIX MOIS ]

< Les architectes ont privilégié les matériaux


bruts destinés à se patiner avec le temps :
châssis menuisés en mélèze, toiture en zinc
à joints debouts, isolation en panneaux
de fibres de bois, etc.
Le tub de bain est un demi-tonneau de vin
de Bourgogne.
Le chauffage est assuré par deux poêles
à bois, les eaux de toiture sont récupérées
par un caniveau périphérique et réutilisées
pour l’usage domestique.

Coupe BB

D’ARCHITECTURES 192 - JUIN/JUILLET 10 87

Vous aimerez peut-être aussi