Vous êtes sur la page 1sur 2

PLAN

ARGUMENTS FAVORABLES

1º Les bizutages font part d’une culture d’enseignment tradicionelle

2º Quelques personnes relatent souvant il s’agit d’une forme de intégration

ARGUMENTS DÉFAVORABLES

1º Les bizutages sont violents et peuvent causer la mort

2º Beaucoup des éleves sufrent avec le bullying, un problème que le bizutage fait être pire

3º Le racisme, l’homophobie et la violènce contre les femmes sont fréquents, nous ne voulons
pas cette modèle d’enseingment. Les éleves commencent leurs études avec une éxperience
traumatique.

CONCLUSION

Il y a beaucoup de differéntes formes de intégration, que n’utilisent pas de violénce e que ne


renforcent pas l’exclusion des minories. Personne devrais être excludé pour que les éleve
s’integraient.

Simple jeu d’intégration pour certains, pratique dépassée et inacceptable pour d’autres, le
bizutage fait parler de lui à chaque rentrée scolaire. Selon vous, faut-il conserver cette
tradition ou l’interdire complètement ?

Malgré les polemiques avec le bizutage, cette tradition est prèsente à chaque rentrée scolaire.
Il s’agit vraimment d’une habitude très anciene qui a déjà causé même la mort de quelques
éleves, mais qui reste forte dans la culture de notre éducation. Quels sont les motifs que
justifiquent sa manutention ? Est-ce possible d’avoir une autre forme d’intégration plus
humaine ? Dans un premier moment, nous analiserons les arguments qui peuvent soustenir
cette tradition ; et dans un deuxième moment, nous verrons les conséquences négatifs de
cette pratique.

D’abord, selon les défenseurs du bizutage, il est part d’une culture déjà tradicionelle
d’enseignement. Pour cette raison, il pourrait être compliqué le changer ou le remplacer pour
une autre tradition, quand même les éleves sont habitués avec ça. Par ailleurs, quelques
personnes afirment souvant qu’il s’agit d’une forme d’intégration inofensive qui contribue
pour un meilleur environment d’apprentissage. Cependant, la réalite nous montre que les
bizutages ont des consèquences très compliqués.

Actuellement, beaucoup d’éleves souffrent à cause du bullying, un problème que le bizutage


fait être empire. Ces étudiants sont fréquemment excludés des évenments sociaux, ils
reçoivent des surnoms négatifs et, parfois, sont victimmes de racisme, de l’homophobie ou de
la violènce contre les femmes. La violènce contre les minorités est, bien sûr, une autre
mauvaise conséquence du bizutage. En temps d’avances dans les droits humains, c’est
impossible que les éleves commencent leurs études avec une éxperience traumatique. De plus,
la violence dans cette pratique a déjà causé la mort de quelques éleves : c’est l’attestation que
il s’agit d’une tradition trop dangereuse pour la vie des jeunes.
Enfin, c’est évident que les bizutages offrent des dangers et des conséquences negatives pour
les élèves. Je crois que nous ne voulons pas un modèle d’enseignement qui peut causer la mort
d’un étudiant à cause d’une tradition. Il y a beaucoup de differéntes formes d’intégration, qui
n’utilisent pas de violence et qui ne renforcent pas l’exclusion des minories. Personne devrait
être excludés pour que les éleve s’integrent. Pour toutes ces raisons, je suis contre les
bizutages.