Vous êtes sur la page 1sur 12

MEC3200 – Transmission de chaleur

Contrôle périodique – Automne 2009

Question No. 1 : (8 points)

Une surface munie de trois ailettes identiques est utilisée comme dissipateur thermique pour
refroidir une composante électronique. Le dissipateur, illustré ci-dessous, est fabriqué d’un
alliage d’aluminium ayant une conductivité thermique k=150W/mK. L’arrière du dissipateur est à
une température T1=60°C. Toutes les autres surfaces sont en contact avec de l’air à température
T∞=25°C et on estime le coefficient de transfert de chaleur par convection à h = 10W/m2K sur
toutes les surfaces. Déterminez la quantité de chaleur q en Watts dissipée par le système.

m
w=10cm

T1 =60 °C co h=5cm


v.
t
i
t=5mm
un

T∞ =25°C
dz

L = 5cm h =10W/m2K

Page 1 sur 4
MEC3200 – Transmission de chaleur
Contrôle périodique – Automne 2009

Question No. 2 : (12 points)

On vous demande de participer à l’étude d’une pale de turbine refroidie. La pale, avec ses trous
de refroidissement, est illustrée sur la Figure 1 sur la page suivante. Le périmètre de la pale est de
16cm. Les trous de refroidissement ont les diamètres indiqués dans le tableau. La pale est
fabriquée d’un alliage ayant une conductivité thermique k=25W/mK. L’étude doit être faite en 2
dimensions.

Dans le but de construire un modèle utilisant la théorie des facteurs de forme en 2D, votre
collègue a réalisé une étude numérique de la conduction dans la pale en imposant une
température T1 = 600K sur la surface extérieure de la pale et une température de T2= 500K sur la
surface des trous. Son calcul, réalisé en utilisant un coefficient de conductivité thermique
k=25W/mK, a donné le résultat illustré sur la Figure 2 sur la page suivante et a fourni un flux de
chaleur q’=50,000W/m.

m
a) (4 pts) Déterminez le facteur de forme S de cette géométrie.

b) (8 pts) Pour l’application visée, la pale de turbine sera placée dans un écoulement à
température T∞=1500K qui aura un coefficient de convection h∞=1000W/m2K. On va de
co
plus recouvrir l’extérieur de la pale d’un revêtement céramique mince qui ajoutera une
résistance thermique R’’t,f=4x10-4m2K/W. Le fluide de refroidissement dans les trous sera
à la température Tr et procurera un coefficient de convection hi.
v.
Énoncez vos hypothèses et dessinez le circuit thermique représentant l’échange de chaleur
entre l’écoulement à température T∞ et le fluide de refroidissement à Tr. Identifiez bien
i
toutes les températures et toutes les résistances.
un

En supposant un coefficient de convection hi=500W/mK, déterminez la température


requise pour le fluide de refroidissement Tr si la température de l’alliage ne doit pas
excéder 1200K.
dz

Revêtement
céramique mince

R’’t,f=4x10-4m2K/W.

T∞=1500K
h∞=1000W/m2K

Page 2 sur 4
MEC3200 – Transmission de chaleur
Contrôle périodique – Automne 2009

FIGURE 1 – La pale et les trous de refroidissement

Trou de Diamètre (mm)


refroidissement
1 3.15
2 3.15
3 3.15
4 3.15
5 3.15
6 3.15
7 3.15
8 1.55
9 1.55
10 1.0

m
co
i v.
un

FIGURE 2 . Résultat du calcul de conduction dans la pale

T1=600K
dz

Température sur la surface de


la pale T1=600K

Température sur la surface


des trous de refroidissement
T2=500K T2=500K

Conductivité thermique
k = 25 W/mK

Flux de chaleur
q’=50,000W/m

Page 3 sur 4
MEC3200 – Transmission de chaleur
Contrôle périodique – Automne 2009

Question No. 3 : (15 points)

Une longue conduite d’acier à paroi mince transportant de l’huile à la température Th=60°C est
isolée pour réduire les pertes de chaleur vers l’extérieur. Le diamètre de la conduite est de 10cm.
L’isolant utilisé a une épaisseur de 15cm.

Les propriétés suivantes peuvent être utilisées pour l’huile et pour l’isolant.

HUILE ISOLANT
k = 0.15 W/mK k = 0.04 W/mK
Cp = 2100 J/kgK Cp = 800 J/kgK
ρ = 850 kg/m3 ρ = 12 kg/m3

m
isolant
co T∞ = -20°C
v.
huile
i
un

a) (6 pts) Déterminez la perte de chaleur q’ (W/m) en supposant que la température de la


conduite est égale à la température de l’huile Th et que les conditions extérieures sont
dz

T∞ = -20°C et h=15W/mK.
b) (6 pts) Considérez maintenant la situation où on arrête la pompe qui circule l’huile et
supposez que l’huile est au repos à la température initiale Th=60°C. Combien de temps sera
requis pour que la température de l’huile atteigne T=40°C ? (Énoncez et justifiez vos
hypothèses)
c) (3 pts) Il est important que la température de l’huile au repos ne descende pas sous T=40°C.
On propose donc, dans le cas où la pompe est arrêtée et lorsque la température de l’huile
atteint T=40°C de chauffer la conduite en circulant un courant électrique dans l’acier. Quelle
puissance de chauffage q’ (W/m) sera nécessaire pour maintenir la température de l’huile à
T=40°C ?

Page 4 sur 4
dz
un
iv.
co
m
dz
un
iv.
co
m
dz
un
iv.
co
m
dz
un
iv.
co
m
dz
un
iv.
co
m
dz
un
iv.
co
m
dz
un
iv.
co
m
dz
un
iv.
co
m