Vous êtes sur la page 1sur 6

CONFIGURATION RÉSEAU AVEC NETPLAN SUR UBUNTU

Depuis la version 18.04 (Bionic Beaver) Ubuntu est passé à Netplan pour la configuration des
interfaces réseau.
Il s'agit d'un système de configuration basé sur YAML, qui simplifie le processus de
configuration.

FICHIERS DE CONFIGURATION

Ce nouvel outil remplace le fichier de configuration (/etc/network /interfaces) qui avait été
précédemment utilisé pour configurer les interfaces réseau sur Ubuntu.
Les fichiers de configuration se trouvent maintenant sous la forme de fichiers YAML à
l'emplacement /etc/netplan/*.yaml.
Assurez-vous de respecter les normes YAML lorsque vous modifiez le fichier. Une erreur de
syntaxe peut engendrer une mauvaise lecture du fichier de configuration.
Un fichier 01-netcfg.yaml est utilisé pour configurer la première interface.
Vous trouverez ci-dessous la configuration par défaut pour une interface utilisant DHCP :

# This file describes the network interfaces available on your system


# For more information, see netplan(5).
network:
version: 2
renderer: networkd
ethernets:
enp1s0f0:
dhcp4: yes

Vous pouvez voir ci-dessous une liste des options de configuration les plus courantes et une
description de leur utilisation.

Option Exemple Description

addresse [192.168.1.2/24, Une liste d'adresses IP à affecter à une interface.


62.210.123.123/32] Le format utilise la notation CIDR.

gateway4 192.168.1.1 L'adresse IP de votre passerelle IPv4 locale.


Option Exemple Description

dhcp4 true Définir si DHCP est activé pour IPv4 - true ou false

dhcp6 true Définir si DHCP est activé pour IPv6 - true ou false

Configuration d'une IP statique avec Netplan

Pour configurer une adresse IP statique, vous devez éditer le fichier /etc/netplan/01-
netcfg.yaml et configurer une mise en réseau statique pour votre serveur.
Les adresses IP doivent être écrites avec leur notation CIDR.

Votre fichier de configuration devrait ressembler à l'exemple suivant:

Une fois le fichier édité et sauvegardé, recharger la configuration avec la commande


suivante: sudo netplan apply
CHANGER LE NOM DU SERVEUR

CHANGER LE NOM D’UN PC UBUNTU GRAPHIQUE


1. Cliquer sur la roue dentée « Paramètres système » dans le lanceur Ubuntu (barre menu à gauche
de l’écran).

2. Trouver « Détails » (aussi une icône de roue dentée).

3. Modifier le nom de l’ordinateur (Nom du périphérique) :

4. Redémarrer la machine pour valider le nouveau nom d’ordinateur.

CHANGER LE NOM D’UN POSTE UBUNTU OU DEBIAN PAR LE FICHIER


/ETC/HOSTNAME
Ce tutoriel explique comment renommer un ordinateur ou un serveur Ubuntu ou Debian. Concrètement,
on va changer le hostname et le hosts grâce à quelques lignes de commande.

1. Ouvrir un Terminal.
2. Taper la commande : sudo vi /etc/hostname
3. Modifier le nom de l’ordinateur : Insert, nouveau nom, Echap, :wq pour enregistrer et quitter.

4. Vérifier le hostname : cat /etc/hostname


5. Editer le fichier réseau hosts : sudo vi /etc/hosts
6. Changer le nom de l’ordinateur :

7. Vérifier le fichier hosts : cat /etc/hosts

8. Redémarrer Ubuntu (reboot).


9. Vérifier le nouveau nom de l’ordinateur par la commande : hostname

CHANGER LE NOM D’UN POSTE UBUNTU OU DEBIAN PAR COMMANDE


Pour changer le nom d’hôte de votre machine en lui-même, il suffit d’utiliser la
commande hostnamectl :

sudo hostnamectl set-hostname nom-de-votre-machine

Remplacez bien évidemment « nom-de-votre-machine » par le nom que vous


souhaitez lui donner.

Ensuite, on va changer le nom dans le fichier hosts.

MODIFICATION DU FICHIER HOSTS


Éditez, avec nano par exemple, le fichier /etc/hosts.
sudo nano /etc/hosts

Nano s’ouvrira avec le contenu du fichier. A la deuxième ligne, vous devriez avoir
une adresse IP indiquée, en dessous de celle de localhost, c’est à dire de 127.0.0.1.
En face de cette IP, vous aurez l’ancien nom, à changer par celui que vous avez
indiqué ci-dessus. Faites attention de bien utiliser exactement la même
orthographe.

Le fichier hosts d’une Ubuntu 20.04 LTS après modification

Une fois ceci fait, sauvegardez le fichier avec ctrl + x puis « o » puis validez par
entrée.

Pour vérifier que le changement a bien été appliqué, vous pouvez taper la
commande suivante :

hostnamectl
Si en face de static hostname le nom est bien celui que vous avez choisis, vous avez
réussis le changement et le nom sera normalement conservé après redémarrage.

Vous aimerez peut-être aussi