Vous êtes sur la page 1sur 2

Le fonctionnement l interrupteur differentiel

MONELECTRICITÉMenu
0800200239

LES INTERRUPTEURS DIFFÉRENTIELS : RÔLE ET TYPES


La norme NF C 15-100 définissant les règlementations à suivre pour la mise en place des
équipements électriques des bâtiments à usage d’habitation impose l’installation d’interrupteurs
différentiels. Ces dispositifs sont destinés à protéger les circuits et les occupants. Découvrez
ici, dans le cadre de notre dossier sur les différentes installations électriques, l’essentiel à savoir
sur le sujet.

LE RÔLE
Le rôle de l’interrupteur différentiel est de vous protéger contre les éventuels risques
d’électrocution. Il protège aussi les appareils connectés au circuit électrique. Vous pouvez
actionner la manette de commande pour isoler les circuits présentant des défauts. C’est
pour cette raison que l’appareil est installé entre le disjoncteur général et les disjoncteurs
divisionnaires. Il remplit donc les mêmes fonctions qu’un disjoncteur différentiel. Néanmoins,
ce dernier est plus performant, car il détecte les court-circuits et les surcharges. Vous pouvez
tester le bon fonctionnement de vos interrupteurs différentiels grâce à leur bouton dédié.

DEMANDEZ RAPIDEMENT UN DEVIS GRATUIT


LES DIFFÉRENTS TYPES
Différents types d’interrupteurs différentiels sont proposés dans le commerce. Les appareils
de type AC sont adaptés aux circuits communs, notamment ceux des prises de courant et de
l’éclairage. On les reconnaît grâce à l’inscription AC au-dessus du bouton test.

Les interrupteurs différentiels de type A sont adaptés aux circuits spécialisés, notamment
ceux dédiés aux appareils électroménagers tels que le lave-linge, le sèche-linge, les plaques de
cuisson ou les cuisinières.

Les appareils de type B sont préconisés pour les appareils générant des courants continus à
l’exemple d’une éolienne.

Les interrupteurs différentiels de type Hi, Hpi ou Si ont une haute immunité. Ils sont destinés
aux circuits spécialisés dédiés aux appareils sensibles tels que le congélateur, les alarmes ou
les équipements informatiques. Ces dispositifs sont réglés pour éviter les coupures de courant
intempestives.

Le prix de l’interrupteur différentiel varie de 20 à 100€ en fonction de son type et de son


ampérage.

LA NORME NF C 15-100
La norme NF C 15-100 exige l’installation d’un nombre minimal d’interrupteurs différentiels en
fonction de la surface habitable du logement. Vous êtes ainsi obligé d’installer un interrupteur
différentiel de type A de 40 A et un autre de type AC de 25 V si votre logement fait moins de 35
m². Pour un logement de 35 à 100 m², vous devez installer 2 interrupteurs différentiels de type
AC de 40 A et deux autres de type A de 40 A. Trois appareils de type AC de 40 A et 1 de type A
de 40A sont indispensables dans un logement de plus de 100 m². Notez que le circuit spécialisé
destiné à un système de chauffage électrique d’une puissance supérieure à 8 kVA doit être
protégé par un interrupteur différentiel de type AC de 63 A au lieu de 40 A.

A LIRE AUSSI
Le câblage électrique
Le fusible
Les radiateurs électriques
Le programmateur électrique
Les fonctions d'un tableau électrique
A quoi sert le compteur électrique

DÉCOUVREZ LES PROS PAR VILLE


Paris 01Marseille 01Lyon 09MeudonSaint-DenisSaint-Maur-des-FossésPara
y-Vieille-PosteVillebon-sur-YvetteSucy-en-BriePierrelayeRis-OrangisBordeaux
ÉvryAuvers-sur-OiseAix-en-ProvenceMontrougeArcueilCachanGentillyLe
Kremlin-BicêtreMalakoffVillejuifOllainvilleBagneux

NOS AUTRES SITES


MONCHAUFFAGISTE
MACLIMATISATION
SUIVEZ-NOUS
VOUS ÊTES PROFESSIONNEL ?
Découvrez notre offre
NOTRE SOCIÉTÉ

Mentions Légales | CGU | Espace professionnel | Contact

Dernière modification : 23 janv. 2020