Vous êtes sur la page 1sur 5

Mécanique STATIQUE TSTI

AMEP PRINCIPE FONDAMENTAL DE LA Feuille 1/5


STATIQUE
1. Le principe fondamental de la statique.
La statique, c’est l’étude de l’équilibre des solides.

Un solide indéformable en équilibre sous l’action de n forces reste en équilibre si :

• La somme vectorielle de toutes les forces est nulle

• Le moment résultant MI en n’importe quel point I de toutes les forces est nul.

Autres écritures.
Mécanique STATIQUE TSTI

AMEP PRINCIPE FONDAMENTAL DE LA Feuille 2/5


STATIQUE
2. Résolution d’un problème de statique par les torseurs.
2.1. Exemple de la Ferrari déjà traité.

Considérons
y
une Ferrari de
masse m=1250
Kg ; La voiture
étant immobile,
A B on désire
z connaître les
O
x actions mécaniques sur les pneumatiques au point A et
au point B.
Le sol sera repéré 0, la roue arrière 1 et la roue avant 2.

1) Isolez la voiture et faites le bilan des actions mécaniques.


2) Ecrivez le bilan des actions mécaniques en chaque point sous forme de torseurs.
3) Déterminez si le problème est isostatique ou hyperstatique.
4) Connaissant les données suivantes : AB = 2900 mm sur x et 0 mm sur y et

GB = 2000mm sur x et − 700mm sur y , appliquez le P.F.S. sous forme de torseur


au point B .
5) Transportez tous les torseurs au point B et écrire les 3 équations d’équilibre
issues du P.F.S.
6) Déterminez l’effort sur chaque roue arrière et chaque roue avant de la voiture.
7) Ecrire les torseurs sur les roues avant et arrière en colonne en remplaçant les
inconnues.
Mécanique STATIQUE TSTI

AMEP PRINCIPE FONDAMENTAL DE LA Feuille 3/5


STATIQUE
Résolution
1) on isole la voiture et ses roues :
Bilan des actions mécaniques extérieures. (Il faudra rapidement vous passez d’utiliser ce tableau
pour ne travailler qu’avec les torseurs.)
NOM P.A. Direction Sens Norme
G Verticale Vers le bas 12500 N
P
A Liaison ponctuelle=> effort Vers la matière ?
A0 / 1
perpendiculaire au sol => A0 / 1 est

vertical.
B Liaison ponctuelle=> effort perpendiculaire Vers la matière ?
B0 / 2
au sol => B0 / 2 est vertical.

2) De la même façon, on peut faire le bilan sous forme de torseurs ; on a alors 3 torseurs

d’action mécanique exprimés dans le repère R=(O,x,y,z) :

⎧⎪P = −12500 y ⎫⎪ ⎧ A0 /1 = Ay y ⎫⎪ ⎧ B0 / 2 = By y ⎫⎪
{τ } = ⎨ ⎬ ; {τ } = ⎪⎨ ⎬ ; {τ } = ⎪⎨ ⎬
⎪⎩ M / G P = 0 ⎪⎭ ⎪⎩M / B B0 / 2 = 0⎪⎭
G Poids R A 0 /1 R B 0/ 2 R
⎪⎩M / A A0 /1 = 0⎪⎭
Nota :Les inconnues sont remplacées par des variables positives.
3) Le problème est isostatique car on a 2 inconnues < 3 équations dans le plan.

∑ {τ } = {0}
4) Le P.F.S. ne change pas mais il s’exprime de la façon suivante sous forme de torseur :

Somme des torseurs en un point = 0 B R .

{0}
En développant dans notre cas, on obtient :

B
{τ Poids
} + {τ }
R B 0 /1 R
+ B
{τ } =0/2 R
NOTA : Tous les torseurs doivent être ramenés au même point. (Erreur « classique » à éviter)
Pour pouvoir additionner ces torseurs, il faut maintenant tous les exprimer au point B ; on va donc
les transporter de leur point respectif au point B.
Mécanique STATIQUE TSTI

AMEP PRINCIPE FONDAMENTAL DE LA Feuille 4/5


STATIQUE
5) Transport du torseur poids du point G au point B

⎧⎪ P = 12500 y ⎫⎪
{τ } = ⎨ ⎬ avec
⎪M B P = M G P + BG ∧ P ⎪⎭ R
B poids R
B⎩

− 2000 0 0 0
BG ∧ P = + 700 ∧ − 12500 = 0 en N .mm ou 0 enN .m
0 0 25 000 000 25 000

⎧⎪ P = 12500 y ⎫⎪
Donc {τ } = ⎨ ⎬ ( Effort en N et moments en N .m)
⎪ ⎪⎭ R
poids
=
B R
B⎩
M B
P 25000 z

NOTA : Attention aux signes des vecteurs : GB = − BG (Erreur « classique » à éviter).

Et BG ∧ P donne un résultat différent de P ∧ GB au signe près et donc faux. Ne pas inverser !


Transport du torseur de 0/1 du point A au point B

⎧⎪ A0 /1 = Ay y ⎫⎪
{τ } = ⎨ ⎬ avec
⎪ = + ∧ ⎪
B 0 /1 R

B⎩ 0 /1 ⎭R
M B
A0 /1
M A
A0 /1
BA A
− 2900 0 0 0
BA ∧ A0 / 1 = 0 ∧ Ay = 0 en N .mm ou 0 enN .m
0 0 − 2900 Ay − 2.9 Ay

⎧⎪ A0 / 1 = Ay y ⎫⎪
Donc {τ } = ⎨ ⎬ ( Effort en N et moments en N .m)
⎪ ⎪⎭ R
B 0 /1 R

B⎩
M B
A0 /1
= − 2 . 9 Ay z

⎧ B0 / 2 = By y ⎫⎪
Le 3ème torseur {τ } = ⎪⎨ ⎬ est déjà exprimé au point B, donc il ne nous reste plus
⎪⎩M / B B0 / 2 = 0⎪⎭
B 0/2 R

qu’à appliquer le P.F.S. en additionnant chaque terme des torseurs.

/x: 0=0
∑ F = 0 ⇒ / y : − 12500 + Ay + By = 0
/ z :0 = 0

/x: 0=0
∑ M F = 0⇒ /B
/ y :0 = 0
/ z : 25000 − 2.9 Ay = 0
Nota :On remarque que l’on a que 2 équations utiles sur les 3 prévues lors de la vérification de
l’isostatisme. Il suffit maintenant de résoudre pour déterminer nos inconnues.
Mécanique STATIQUE TSTI

AMEP PRINCIPE FONDAMENTAL DE LA Feuille 5/5


STATIQUE
− 25000
6) Ay = = 8620 N et donc en utilisant l’équations des efforts
− 2.9
- 12500 + Ay + By = 0 , on a:

By = 12500 − Ay = 12500 − 8620 = +3880 N .


Chacune des deux roues avant supporte 3880/2 = 1940 N et chacune des deux roues arrière
supporte 8620/2 = 4310 N.
7) Si on écrit les torseurs sans leurs inconnues, on a :

⎧ 0 0⎫
⎪ ⎪
A
{τ }
0 /1 R
= ⎨8620 0 ⎬
⎪ 0 ⎪
Au point A :

⎩ 0 ⎭
⎧ 0 0⎫
⎪ ⎪
B
{τ }
0 /1 R
= ⎨ 3880 0⎬
Au point B :
⎪ 0 0 ⎪⎭

NOTA :Les torseurs seront écrit en ligne ou en colonne selon les indications données dans les
sujets de bac.