Vous êtes sur la page 1sur 19

CHAPITRE II

Production et distribution
d’eau chaude sanitaire

1
SOMMAIRE
COURS 02 – 2heures

2-1 TYPE DE PRODUCTION D’EAU CHAUDE


a) Production individuelle (en instantané ou par accumulation) : chauffe eau, chauffe bain,
chauffe eau thermodynamique, cumulus électrique, chauffe eau solaire
b) Production collective :
- en instantané
- par accumulation
- en semi instantané
c) Production d’eau chaude par le solaire :
- capteur solaire
- Composante installation solaire
- Schéma type installation solaire collective
d) Energie utilisée : le gaz, l’électricité , le solaire ou thermodynamique ou par récupération

2-2 SPECIFICITES DE L’EAU CHAUDE


- température pour l'eau chaude sanitaire
- la légionellose
- entartrage des circuits d’eau chaude sanitaire
- traitement d’eau

2-3 MATERIAUX DES CONDUITES D’EAU FROIDE ET ECS

2
2-1 TYPE DE PRODUCTION D’EAU CHAUDE
a) Production individuelle (en instantané ou par accumulation) : chauffe bain,
cumulus électrique, chauffe eau solaire, chauffe eau thermodynamique,

CHAUFFE EAU A GAZ CHAUFFE EAU ELECTRIQUE

3
CHAUFFE EAU SOLAIRE CHAUFFE EAU SOLAIRE
CAPTEUR PLAN CAPTEUR SOUS VIDE

4
CHAUFFE EAU SOLAIRE AVEC CHAUFFE EAU
BALLON SEPARE THERMODYNAMIQUE

5
b) Production collective :
- en instantané
- par accumulation
- en semi instantané

Production instantanée
Le système de production d’ECS est dit
« instantané » lorsqu’il ne dispose
d’aucune réserve d’eau (ou volant
thermique).
L’eau chaude ne sera produite qu’au
moment du puisage.
L’échangeur devra avoir une puissance
suffisante pour satisfaire les pointes de
consommation de 10 minutes (Qm).

6
b) Production collective :
- en instantané
- par accumulation
- en semi instantané

7
b) Production collective :
- en instantané
- par accumulation
- en semi instantané

8
c) Production d’eau chaude par le solaire :
- capteur solaire : détail + implantation
- Composante installation solaire
- Schéma type installation solaire collective

* Implantation : généralement en terrasse


* Orientation : Sud
* Inclinaison : entre 45 et 60°
* Endroit non masqué

9
c) Production d’eau chaude par le solaire :
- capteur solaire
- Composante installation solaire
- Schéma type installation solaire collective
 Capteurs solaires
Le système solaire est composé d’un ensemble de capteurs plans vitrés à revêtement sélectif
 Echangeur de chaleur
L’échangeur de chaleur est du type à plaques inox AISI 316 avec joints EPDM et fixé sur un châssis
 Ballon de stockage solaire
- résistant à une température de 95°C en continu .
- La pression de service sera de 7 bars et la pression d’épreuve : 10,5 bars
 Canalisation
La canalisation est en cuivre avec calorifuge
 pompes
- pompes des circuits primaire et secondaire centrifuge, corps en fonte et à moteur ventilé.
- température d’utilisation : -15°C à120°C
• Vase d’expansion / soupape de sûreté
• Régulation

10
c) Production d’eau chaude par le solaire :
- capteur solaire
- Composante installation solaire
- Schéma type installation solaire collective

CAPTAGE TRANSFERT STOCKAGE APPOINT

11
d) Energie utilisée
L’énergie utilisée pour la production d’eau chaude sanitaire :

le gaz naturel ou le propane


l’électricité
le solaire avec un appoint gaz
thermodynamique
récupération

12
2-2 SPECIFICITES DE L’EAU CHAUDE
- température pour l'eau chaude sanitaire
- la légionellose
- entartrage des circuits d’eau chaude sanitaire
- traitement d’eau

 Quelle température pour l'eau chaude sanitaire ?


la température de réglage des systèmes de production d'eau chaude entre 55°C et 60°C afin de :
- Limiter les risques sanitaires liés à la prolifération éventuelle de bactéries et de microbes à
l'intérieur du ballon d'eau chaude, ou des canalisations.
 Quelle température pour éviter la légionellose ?
La légionellose peut apparaitre dans les installations d'eau chaude sanitaire avec une
température inférieure à 55 °C. Les légionelles ne se reproduisent plus à 55 degrés et sont
détruites à partir de 60 à 70 degrés
à 60 °C il faut 32 minutes,
à 66 degrés 2 minutes
à 70 degrés 1 minute
La légionellose est une infection pulmonaire causée par une bactérie de type Legionella
La maladie se contracte par l'inhalation de fines particules d'eau contaminées, qui peuvent
envahir les poumons, puis affecter le système immunitaire.

13
 Entartrage des circuits d’eau chaude sanitaire et traitement d’eau
Diverses causes peuvent être à l’origine de l’entartrage d'une installation de chauffage ou d’eau
chaude sanitaire.

Le tartre est un dépôt généralement dur et adhérent, quelquefois poreux, formé principalement par
les carbonates de calcium présents dans l'eau. Les dépôts de tartre dans les tuyauteries d’eau, les
échangeurs à plaques ou les corps de chauffe de chaudières, les thermoplongeurs (épingles
électriques des chauffe-eau), ... posent des problèmes importants et récurrents. Les dépôts
calcaires occasionnent des coûts non négligeables de remise en état des conduites d’eau et des
installations de chauffage et sont aussi responsables de pertes énergétiques importantes.

L'entartrage va être plus ou moins important en fonction de :


1- La dureté de votre eau (TH) qui va circuler dans l'installation ou les équipements
2- La température de l'eau qui va augmenter la précipitation du carbonate de calcium
3- La présence dans l'eau d’éléments favorisants comme les ions Fer qui déclenchent le
phénomène d'entartrage
4- La nature des canalisations qui vont favoriser l'accrochage du tartre

14
 traitement de l’eau
- par un poste de traitement d’eau composé de :
* un adoucisseur d’eau
* un bac à sel
* un groupe de dosage de produit anti-tartre

15
2-3 MATERIAUX DES CONDUITES D’EAU FROIDE ET ECS

 Divers matériaux peuvent être utilisés en fonction de


* de la nature du fluides
* de la température
* de la configuration de cheminement

- Le tuyau en acier galvanisé


=> réseau eau froide et réseau incendie (rarement maintenant pour eau chaude )
- Le tuyau en cuivre
=> réseau eau froide/eau chaude
- Le tuyau en PVC Pression
=> réseau eau froide sous pression
- Le C-PVC
=> réseau eau froide/eau chaude/climatisation
- Le PPR
=> réseau eau froide/eau chaude/climatisation
- Le tuyau en PER (multicouche)
=> réseau eau froide/eau chaude /chauffage

16
TABLEAU DE CHOIX DES MATERIAUX

Cuivre •Sensibilité à la corrosion par « érosion/cavitation » pour les tubes recuits ou surchauffés
•Incompatibilité avec de l’acier galvanisé situé en aval
•Adapté à tous types d’eau
PER •Adapté aux eaux corrosives
•Adapté aux eaux chaudes

PP •Adapté aux eaux corrosives


•Adapté aux eaux chaudes

PVC •Matériau incompatible avec l’eau chaude

PVC-C •Adapté aux eaux corrosives

Inox 316L •Adapté aux eaux corrosives et agressives


•Coût de fourniture élevé. La mise en œuvre doit être réalisée par un personnel qualifié
•Facilité d’entretien
Inox 304L •Non adapté si les clhorures sont > à 50 mg/l ou en cas de traitement avec des produits chlorés

Acier galva •Incompatible avec une température de l’eau > à 60°C. Risque de corrosion favorisant les
développements bactériens . Déconseillé pour l’eau chaude
•Incompatible avec le cuivre en amont ou dans une boucle
2-3 MATERIAUX DES CONDUITES D’EAU FROIDE ET ECS

18
QUESTIONS ET DISCUSSION

19

Vous aimerez peut-être aussi