Vous êtes sur la page 1sur 8

INFORMATIQUE DE GESTION

Protection de votre pc : il faut utiliser un antivirus et un pare-feu ; il existe de nombreuses mesures préventives
qui peuvent vous aider à protéger votre pc contre les virus et autres menaces.
 Utilisez une application anti-programmes malveillants.
 Utilisez un bloqueur de fenêtres contextuelles avec votre navigateur internet.
 Utilisez un pare-feu.
 Utilisez les paramètres de confidentialité de votre navigateur Internet.
Système d’exploitation : spécificités et choix d’un système : C'est le chef d'orchestre de votre ordinateur,
celui sans lequel la machine ne peut pas fonctionner. Il permet à la couche logicielle software d'interagir avec le
matériel hardware. Les trois systèmes d'exploitation les plus répandus sont Microsoft Windows, Mac OS et Unix
ainsi que ses dérivés Linux, BSD. Les rôles de système d’exploitation sont divers : la gestion du processeur ; la
gestion de la mémoire vivre ; et la gestion des entrées et sorties.

Les infractions sur le net : le réseau internet est aujourd’hui le vecteur d’avancées considérables en matière
d’information et de communication, donnant l’impression d’un espace infini sur lequel tout est possible.
Néanmoins, en raison de son caractère infini, internet peut rapidement faire l’objet de menaces diverses.
Attaques de réseaux, piratages, atteintes aux droits d’auteurs et droits voisins, sont autant de risques d’un
nouveau genre contre lesquels les pouvoirs publics se mobilisent de plus en plus en coordonnant leurs moyens
pour sensibiliser et protéger les internautes.

Le droit marocain et la législation du net : le droit marocain ne renferme pas à nos jours des lois spécifiques sur
l’internet, pour le moment la seule chose que le Maroc a élaborée est la pratique du commerce électronique,
depuis 2007 les entreprises et les e-consommateurs peuvent payer leurs transactions par internet moyennant
une carte de crédit. Cette décision est celle adopte par le système bancaire marocain. Après il vient une
permission pour le paiement par internet, a eu l’adoption par la loi marocaine, ensuite le droit marocain à
déterminer également le cadre juridique applicable aux opérations effectuées par les prestataires de service de
certification électronique.
Le publipostage : Le publipostage permet d'envoyer un courrier à un ensemble de destinataires. Le publipostage
utilise un modèle et une base de données constituée de champs et d'enregistrements.
La technique consiste à fusionner le document Word avec chacun des enregistrements.
 Etape 1 : préparer la base des données.
 Etape 2 : démarrer la fusion et le publipostage
 Etape 3: sélection des destinataires.
 Etape 4 : modifier la liste des destinataires.
 Etape 5 : insérer les champs de fusion en surbrillance.
 Etape 6 : aperçu des résultats.
 Etape 7: terminer et exécuter la fusion et le publipostage.
Exemple d’application : une lettre type envoyée à un grand nombre de clients, ou une feuille contenant des
étiquettes d'adresses. Chaque lettre ou étiquette possède le même type d'informations, mais chaque contenu est
unique. Par exemple, dans les lettres adressées à vos clients, chaque lettre peut être personnalisée et afficher le
nom du client. Les informations uniques de chaque lettre ou de chaque étiquette proviennent des entrées
stockées dans une source de données.
Curriculum vitae (CV) : est un document détaillant le parcours et autres compétences acquises d’un individu il
s’agit en général du parcours scolaire et professionnel qui fait état de la compétence d’un candidat dans un
poste à pourvoir et ses principales rubriques sont : Coordonnées et Informations personnelles ; Titre de CV ;
Formations ; Stages et expériences ; Acquis et compétences ; Outils bureautiques et informatiques ; Langues ;
Formations parascolaires ; Activités communautaires.
Dépliant : document commercial constitué de quelques pages assemblées et qui déploie lors de la lecture. Il
offre assez d’espace pour contenir votre message publicitaire, et pour présenter votre offre commerciale de
manière approfondie, il est distribué de main à la main, ou présenté sur les réceptions

La lettre de motivation : Appelée également lettre d’accompagnement met en avant les compétences et les
qualités du candidat ; est concise ; personnalisée ; rapide à lire et jointe a CV dans l’intention d’accrocher le
recruteur et de favoriser l’obtention d’un entretien d’embauche. Et ses principales rubriques sont : Le nom et les
coordonnées ; Le nom et les coordonnées de l’employeur ; La ville et la date d’envoi du courrier ; L’objet de la
lettre ; Le corps de la lettre ; Signature.
La brochure : est un support de publicité très efficace. Distribuées de main à main dans les lieux stratégiques, Il
est idéal pour faire connaître un produit, un événement, dans un périmètre délimité. Elle est composée de
plusieurs feuilles assemblées en leurs milieux par des agrafes.

Page 1 sur 8
Base de données : Une base de données est un ensemble structuré de données enregistrées sur des supports
accessibles par l’ordinateur pour satisfaire simultanément plusieurs utilisateurs de façon sélective et en un
temps opportun.
Le Système de Gestion de Bases de Données : représente un ensemble coordonné de logiciels qui permet de
décrire et traiter les ensembles de données formant la base. Le SGBD sert donc d’interface entre les
programmes d’application des utilisateurs d’une part, et la base de données d’autre part.
Les étapes de l’organisation des données dans la base de données  : Présentation de l’exemple   L’organisation
des données dans un SGBD  Diviser pour mieux régner : segmenter l’information  en éléments le plus
possible  Utilisez plusieurs tables.
La relation de type « un à plusieurs » (1 – n) : Un enregistrement d’une table est en relation avec plusieurs
enregistrements d’une autre table.
La relation « plusieurs à plusieurs » (n – m) : Un enregistrement de la table primaire peut être en relation avec
plusieurs enregistrements de la table reliée et inversement, un enregistrement de la table reliée peut être en
relation avec plusieurs enregistrements de la table primaire.
La relation de type «un – un » : un enregistrement d’une table est en relation avec un seul enregistrement d’une
autre table et inversement. Ce type de relation ne doit pas se produire car les données de la table reliée n’ont
aucune raison de se trouver là, comme elles ne correspondent qu’à un seul enregistrement de la première table,
elles devraient être déplacées dans cette table.
Les requêtes : vont servir à afficher uniquement certaines données contenues dans les tables selon certains
critères. Ainsi que créer des sources de données pour les formulaires, les états ou même d'autres requêtes.
Elles servent encore à modifier des tables existantes ou à en créer des nouvelles. Il existe différents types de
requêtes: La requête sélection ; La requête d'Analyse croisée ; de Création de table ; Mise à Jour ; Ajout ;
Suppression.
La table : C’est un ensemble de données organisées en rangées et en colonnes, Une table contient des données
sur un sujet particulier, tel que des employés ou des produits. Chaque enregistrement dans une table contient
des informations concernant un élément précis, relatives par exemple à un employé en particulier.
Champs : C’est l’unité d’information dans une table. Une table est constituée de différents champs.
Enregistrement : ensemble de données relatives à la même information.
Clé primaire : est un champ ou un ensemble de champs de la table qui indique l'identificateur unique de chaque
ligne. Dans une base de données relationnelle vous divisez vos informations en différentes tables en fonction
d'un sujet donné. Ensuite, vous utilisez des relations entre les tables et des clés primaires pour indiquer
comment rassembler à nouveau ces informations.
Le formulaire : est un objet de base de données qui permet d'entrer, de modifier ou d'afficher les données d'une
table ou d'une requête. Les formulaires permettent également de contrôler l'accès aux données en n'affichant,
par exemple, que certains champs ou lignes de données.
Les états : permettent d’imprimer des données contenues dans des tables selon une présentation définie en y
intégrant éventuellement des calculs.
Les macros commandes : permettent d’automatiser une suite d’opérations répétitives. Autrement dit c’est un
outil qui permet d'automatiser des tâches et d'ajouter des fonctionnalités aux formulaires, états et contrôles.
Les Modules : sont des programmes écrits en Visual Basic for Application (VBA) pour réaliser des opérations qui
seraient trop complexes en utilisant les seules fonctionnalités d’Access.
Les index : Pour optimiser les temps de recherche dans les tables, Access et d’ailleurs tous les SGBD ont besoin
d’index. L’index permet à Access de retrouver plus rapidement les enregistrements concernés ; il accélère aussi
les opérations de tri.
Statistique descriptive : peut être vue comme l'ensemble des méthodes et techniques permettant de traiter les
données associées à une situation ou un phénomène. Et de décrire des séries statistiques qui se présentent
généralement sous la forme de tableaux de données.
L’indice KMO : mesure la qualité des corrélations entre les tiens.
L’analyse en composantes principales : ensemble de méthodes permettant de procéder à des transformations
linéaires d’un grand nombre de variables inter-corrélées de manière à obtenir un nombre relativement limité de
composantes non corrélées.
Matrice de corrélation : regroupe les corrélations de plusieurs variables entre elles. C’est une matrice symétrique
par rapport à la diagonale qui exprime le degré de relation entre les variables et la présence d’un inter corrélation
entre eux.
Déterminant : un déterminant : de 0.0 indique que la matrice est singulière ; égale à 1.0 correspond lui aussi une
condition impropre à l’ACP ; il indique que la matrice de corrélation est une matrice d’identité.
Test de sphéricité de Bartlett : un test statistique qui permet de mettre à l’épreuve l’hypothèse nulle selon
laquelle la matrice de corrélation observée dans notre échantillon proviendrait d’une population où la matrice
serait une matrice d’identité.
Page 2 sur 8
Matrice des composantes : Cette matrice contient les poids des variables sur chaque facteur. Ces poids sont en
fait la corrélation entre la variable et le facteur. Plus le poids est élevé, plus la variable est représentative du
facteur.
Rotation orthogonale: les axes de références seront déplacés en maintenant l’angle de 90 degrés qui les sépare,
préservant ainsi l’indépendance des composantes.
Rotation oblique: pourra déplacer les axes de références en Augmentant ou en diminuant l’angle qu’ils forment
entre eux.
Un tableau croisé dynamique permet de combiner et de comparer des données, pour mieux les analyser. Croisé :
toute donnée dépend des étiquettes de sa ligne et de sa colonne. Dynamique : un tableau croisé dynamique est
évolutif, facilement modifiable. Il permet d’examiner les données sous des angles différents.

VC : Calcule la valeur capitalisée, c'est-à-dire un montant payé ou reçu à un nombre exact de périodes à partir
d'un moment donnée. =VC(taux;npm;vpm;va;type)
TAUX : Calcule le taux d'intérêt annuel par rapport à un placement ou un prêt.
=TAUX(npm;vpm;va;vc;type;estimation)
NPM : Calcule le nombre de paiements d'un investissement ou prêt à versements réguliers et taux d'intérêts
constants. =NPM(taux;vpm;va;vc;type;estimation)
VA : Calcule la valeur actuelle, c'est-à-dire un montant payé ou reçu désigné comme montant principal.
=VA(taux;npm;vpm;vc;type)
VPM : Le remboursement d'un emprunt sur la base de remboursements et d'un taux d'intérêt constants.
=VPM(taux;npm;va;vc;type)
INTPER : Calcule les intérêts par période d'un investissement ou d'un prêt sur la base de remboursements
réguliers et fixes et un taux d'intérêts constant. =INTPER(taux;période;npm;va;vc;type)
PRINCPER : La fonction PRINCPER calcule le capital remboursé à chaque période pour un prêt à
remboursement et à taux constants. =PRINCPER(taux;période;npm;va;vc)
La fonction SI : renvoie un résultat qui diffère selon qu’une expression, appelée « Test », est vraie ou fausse
=SI (Test; alors Résultat_si_Test_vrai; sinon Résultat_si_Test_faux)
La fonction RECHERCHE V : recherche une valeur donnée dans la première colonne d’un tableau et retourne une
valeur d’une autre colonne située sur la même ligne que la valeur recherchée.
=RECHERCHEV (valeur cherchée ; tableau de recherche ; numéro de la colonne ; valeur proche)
RECHERCHE H : elle cherche une valeur sur la première ligne d’un tableau et qu’elle retourne la valeur
correspondant dans la même colonne au numéro de ligne indiquée.
=RECHERCHEH (valeur cherchée ; tableau de recherche ; numéro de la ligne ; valeur proche)
La fonction INDEX renvoie le contenu d’une cellule située à l’intérieur d’un tableau. Elle se décompose de la
manière suivante : =INDEX (tableau de recherche ; numéro de ligne ; numéro de colonne)
La fonction ET : Renvoie VRAI si tous les arguments ont pour résultat la valeur VRAI ; renvoie FAUX si au moins
l’un des arguments a pour résultat la valeur FAUX. Syntaxe : =ET(valeur_logique1;[valeur_logique2]; ...)
Définir la différence entre filtre et trie : Filtrer des données permet de ne laisser affichées que celles qui
répondent à des critères définis les autres données demeurent, elles sont juste masquées. Les données
affichées peuvent être triées avant ou après filtrage. On peut trier les données en utilisant un ou plusieurs
critères appelés aussi « clés », chacun correspondant à un en-tête de colonne.

Supposons que vous avez le premier tableau suivant dans la feuille nommée Examen de classeur1.

Ecrire les fonctions que vous devez saisir dans les cellules de premier tableau indiquées ci-dessous pour
calculer la Moyenne et l’Appréciation. Sachant que si la moyenne est entre 10 et 12 « passable » entre 13 et 14 
« assez bien » supérieur à 14 « bien »
 Dans F3 :=moyenne (D3 ; E3)
Page 3 sur 8
 Dans G3 : SI (10<F16<12;"passable»; SI (13<F16<14;"assez bien»; SI (F16>14;"bien")))
 Dans G3 =SI(ET(F3>=10;F3<=12);"passable";SI(ET(F3>=13;F3<=14);"assez bien";SI(F3>14;"bien")))
 Dans G4 = SI(ET(F4>=10;F4<=12);"passable";SI(ET(F4>=12;F4<=14);"assez bien";SI(F4>14;"bien")))
NB : il y’a une faute au niveau des données F4 n’appartient a aucun intervalle
Etablir les requêtes sur la base de la table client suivantes  :
Clients qui ont une remise entre 5 % et 10% : Champs : remise /table : client /trie : vide /critère : Entre 5 % Et
10% /ou : vide
Clients ni Société, ni Association : Champs : type de client /table : client /trie : vide /critère : Pas "So" Et Pas "as"
Client d’un CA supérieur à 10 000 DH : Champs : chiffre d’affaires /table : client /trie : vide /critère :> 10 000
Clients qui bénéficient d’une remise de 5 %  : Champs : remise /table : client /trie : vide /critère : = 5% /ou : vide
Clients qui ont une remise d’au moins 5 %  : Champs : remise /table : client /trie : vide /critère : 5% /ou : vide
Clients de type Société Champs : type de client /table : client /trie : vide /critère : "So" /ou : vide
Clients de Toulouse : Champs : type de client /table : client /trie : vide /critère : " to"/ou : vide
Clients A à M : Champs :type client /table :client /trie :vide /critère :"So" /et :"Pu"/ et :"Pa"/et :"Li"/et :"Di"/et :"As"
Clients de M à S : Champs : type de client /table : client /trie : vide /critère : " As"/et : "So"
Clients de type Société et Association : Champs : type de client /table : client /trie : vide /critère : " As"/et : "So"
Clients qui n’ont pas de remise : Champs : remise /table : client /trie : vide /critère : 0 /ou : vide
Microsoft office fonctionnalité Corres en open office
Access logiciel de gestion de base de données BASE
Excel tableur CLAC
Powerpoint logiciel de présentation multimédia IMPRESS
Corel Draw logiciel de dessin vectoriel DRAW
Editeur de formule outil de composition de formules mathématiques MATH
Word logiciel de traitement de texte WRITER
Vous avez contracté un crédit pour l'achat d'une voiture Logan. Les modalités du crédit se présentent dans le
tableau suivant. Quelle sera votre mensualité si votre apport personnel est de 30000DHs ?
A B
1 Éléments Valeurs en DHs
2 Prix de la voiture 100 000
3 Apport personnel 30 000
4 Montant du crédit 70 000
5 Taux annuel en % 8,00%
6 Durée du crédit en année 5 ans
7 Taux mensuel en % 0.667%
8 Durée de remboursement 5*12=60
9 Remboursement mensuel 1 419,35DH
10 Total des remboursements 85 160,86DH
11 Total des intérêts 15 160,86DH

 B4 =B2-B3=70000  B9 = VPM(B7;B8;B4;0;)
 B7 =B5/12=0.667%  B10 = B9*60=85160.86
 B8 :B6*12=60mois  B11=B10-B4=15160.86
 B9=B4*B7/(1-(1+B7)^-n)= 1419,35DH
Commenter le résultat de la cellule B9 et B11: B9 constitue la mensualité que je dois payer chaque mois pour
couvrir le crédit contracté si mon apport égale à 30000, B11représente la somme des intérêts que je dois payer si
j’ai contracté un crédit de 70000dh.
Vous avez contracté un crédit immobilier de 400 000dh, pour l’acquisition d’un appartement, sur une durée de
15ans. Votre revenu est de 6000DH par mois. Quelle sera votre mensualité si le taux est de 5% par an ? En cas ou
le montant serai très important à votre capacité de remboursement, quel sera votre apport personnel pour l’achat
de l’appartement ?
CAS 1 : calcul de la mensualité pour 400 000
A B
1 capital emprunté 400 000
2 taux annuel 5%
3 durée de remboursement 15 ans
Page 4 sur 8
4 Taux mensuel 0.42%
5 Remboursement mensuel 3 163,17 €
6 duré de remboursement 180 mois
7 total du remboursement 569 371,41€
8 total intérêt 169 371,41€
9 % des intérêts 42,34%
 Remboursement mensuel : B5  : =VPM(B2/12;B3*12;B1) = - 3 163,17 €
 Remboursement mensuel : B5  : =B1*B4/ (1-(1+B4)^-B6) = 3 163,17 €
 total des remboursements: B7  : =(B5*B6) = 569371,41€
 total intérêt : B13  : =(B17-B1) = 169371,41€
 % des intérêts : B14  : =(B8/B1) = 42,34%
CAS 2 : le montant sera très important à votre capacité de remboursement :
A B
1 capital emprunté 400 000 €
2 taux annuel 5%
3 durée de remboursement 15 ans
4 revenu 6 000 €
5 VPM-max - 2 400 €
7 max capital emprunté 303 492,58 €
8 Apport personnel 96 507.42 €
9 remboursement mensuel - 2 400 €
10 duré de remboursement 180 mois
11 taux mensuel 0.42%
12 taux annuel 5%
13 total du remboursement 432 000
14 total intérêt 128 507 .42
15 % des intérêts 42.34%
 VPM-max : 40% du revenu
 Remboursement mensuel : B5  : =VPM(B2/12;B3*12;B7) = -2 400 €
 Remboursement mensuel : B9  : =B7*B11/ (1-(1+B11)^-B10) = - 2 400 €
 Max capital emprunté : B7  : =VA(B10;B9;B5) = 303 492,58 €

1−(1+i)−n
 Max capital emprunté : B7  : V 0=a × = 303 492,58 €
i

Votre chef d’agence vous demande d’établir le tableau relatif au remboursement de prêt accordé par votre
banque : La durée de remboursement varie de 6mois ; Le prêt varie de 5000DH ; Avec un taux déterminer en
avance 5%. Compléter la grille des annuités de remboursement.
6 mois 12 mois 18 mois 24 mois 30 mois
5 000,00 € -845,53 € -428,04 € -288,90 € -219,36 € -177,65 €
10 000,00 € -1 691,06 € -856,07 € -577,81 € -438,71 € -355,29 €

B2 = VPM($B$12;B1;$A$2;0) B3 = VPM($B$12;B1;$A$3) B4 = VPM($B$12;B1;$A$4) B5


= VPM($B$12;B1;$A$5) B6 = VPM($B$12;B1;$A$6) B7 = VPM($B$12;B1;$A$7)
Etablir le tableau d’amortissement pour un emprunt bancaire, le tableau sera présente
Comme suit :
A B C D E F
1 Capital emprunté 400 000        
2 Taux annuel 5%        
3 Durée de rembours 20        
4 Taux mensuel 0,42%        
5 NPM 240        
6 VPM -2 639,82 €        
7 Période Capital de D.P Annuité F.P Amortissement Intérêts Capital de F.P
8 1 400 000 -2 639,82 € -973,16 € -1 666,67 € 399 026,84 €

Page 5 sur 8
9 2 399 027 -2 639,82 € -977,21 € -1 662,61 € 398 049,63 €
10 3 398 050 -2 639,82 € -981,28 € -1 658,54 € 397 068,35 €
11 4 397 068 -2 639,82 € -985,37 € -1 654,45 € 396 082,98 €
… … … … … … …
243 236 13 036 -2 639,82 € -2 585,51 € -54,32 € 10 450,21 €
244 237 10 450 -2 639,82 € -2 596,28 € -43,54 € 7 853,93 €
245 238 7 854 -2 639,82 € -2 607,10 € -32,72 € 5 246,83 €
246 239 5 247 -2 639,82 € -2 617,96 € -21,86 € 2 628,87 €
247 240 2 629 -2 639,82 € -2 628,87 € -10,95 € -0,00 €

 taux mensuel : B4 : =B2/12


 NPM  : B5 : =B3*12
 VPM  : B6 : =VPM(B4;B5;B1)
 Capital de D.P  : B8 : =-E8/$B$4; ou ; intérêts / taux mensuel
 Annuité F.P : C8 : =VPM($B$4;$B$5;$B$1)
 Amortissement : D8 : =PRINCPER($B$4;A8;$B$5;$B$1)
 Intérêts : E8 : =INTPER($B$4;A8;$B$5;$B$1)
 Capital de F.P  : F8  : =B8+D8 ;ou ; Capital – amortissement
 Intérêts = capital début de période X taux mensuel.
 Amortissement = annuité – intérêts.
 Capital de fin de période = capital de début de période – amortissement.
i
 Annuité = V 0 ×
1−( 1+i )−n
1−(1+i)−(n− p)
 capital de début de période = V P=a ×
i

Selon votre recherche quelles sont les tables, les champs, les relations et les requêtes qu’on peut envisager
dans la conception d’une base de données pour gestion d’un garage?
Table 1 : client :
Champ Type Taille Observations
Numéro Client Numéro Auto - clé primaire
Nom Du Client Texte 20 --
Prénom Du Client Texte 20 --
Rue Texte 20 --
Adresse Texte 15
Civilité Texte 5
Code Postal Texte 5 --
Ville Texte 20 --
Type Client Texte 2 PU = secteur public, SO = société commerciale, PA =
particulier, LI =profession libérale, AS = association,
Remise SP Numérique 20 Remise spécial

Page 6 sur 8
Téléphone et faxe Numérique 10 --
Table 2 : voiture :
Champ Type Taille Observations
Numéro d’immatriculation Numérique 20 Clé primaire
Marque Texte 15 --
Modèle Numérique 4 --
Année Numérique 4 --
Type de carburant Texte
Table 3 : Réparation :
Champ Type Taille Observations
Numéro de réparation Numérique 20 Clé primaire
Date de réparation Numérique 8 --
Pane Numérique 4 --
Type de Repartions Texte 15 --
Km Numérique 15 --
Prix HT Monétaire 10 --
Modalité de paiement Texte 12 --
Selon votre recherche quelles sont les tables, les champs, les relations et les requêtes qu’on peut envisager
dans la conception d’une base de données pour La gestion de bibliothèque universitaire :
Table 1 : Utilisateur :
Champ Type Taille Observations
Numéro D’utilisateur Numéro - clé primaire
Auto
Nom D’utilisateur Texte 20 --
Prénom D’utilisateur Texte 20 --
Attestation d’inscription Texte --
N° apogée Numérique 14
CIN Numérique 8
CNE Numérique 10
GE= gestions des entreprises ; FB = finance et banque
Option Texte 15 EEG= économie et gestion ; MI = management a l’international
DP= droit public ; DPV = droit privé
ECG = économie et gestion ; DF = droit français
Filière Texte 15 DA = droit arabe
Rue Texte 20 --
Adresse Texte 15
Civilité Texte 5
Code Postal Texte 5 --
Ville Texte 20 --
Type D’utilisateur Texte 2 PU = secteur public, SO = société commerciale, PA = particulier,
LI =profession libérale, AS = association, DI = divers
Remise SP Numérique 20 Remise spécial
Téléphone et faxe Numérique 10 --

Table 2 : Ouvrage :


Champ Type Taille Observations
Titre Texte 15 Clé primaire
Type Texte 20 --
Genre Texte 14 --
Nom de l’auteur Texte 15 --
Prix Numérique 14 --
Année d’Édition Numérique 4 --
Maison de Distribution Texte 15 --
Dépôt légal Numérique 14 --
Maison d’impression Texte 17 --
Numéro d’ISBN Numérique 12 --

Page 7 sur 8
Table 3 : Prêts
Champ Type Taille Observations
Code d’ouvrage Numérique 20 Clé primaire
Date d’emprunte Texte 15 --
Date de retour Numérique 4 --
Titre d’ouvrage Texte 15 --
Type d’ouvrage Texte 20 --
Genre d’ouvrage Texte 14 --
Nom de l’auteur Texte 15 --
Prix d’ouvrage Numérique 14 --
Année d’Édition d’ouvrage Numérique 4 --
Maison de Distribution d’ouvrage Texte 15 --
Dépôt légal d’ouvrage Numérique 14 --
Maison d’impression d’ouvrage Texte 17 --
Numéro d’ISBN d’ouvrage Numérique 12 --

Vous comptez acheter une voiture Logan , Comparé entre la version ambiance essence et diesel.
Les données se présentent dans le tableau sous dessous comme suit  : le taux de la banque Crédit du Maroc est
de 7,5%HT . Déterminer les charges mensuelles par type de voiture.

Charges mensuelles Voiture diesel Voiture essence

L’assurance 3000/12 = 250 2500/12=208,3

Vignette 750/12 = 62.5 700/12 = 58.33

Apport personnel 20000/48= 417 20000/48 =417

=VPM (taux; npm;va;vc;type) =VPM (taux;npm;va;vc;type)


Mensualité Taux = (7.5% * 1.1) / 12 = 0.6875% Taux = (7.5% * 1.1) / 12 = 0.6875%
NPM = 48 mois ; VA = 81 100 NPM = 48 mois ; VA = 65 700
VC = 0 ; Am = 1 989,42 VC = 0 ; Am = 1 611,65

Frais d’entretien 1000/12 =83.33 1000/12 = 83.33

Consommation 50km × 30jrs=1500km/mois 100km=6LITRE 1500Km/mois ; 100 Km = 8.51LITRE


carburant donc (1500 ×6)/100= 90Litre/Mois ; Donc (1500×8,51litre) /100 = 127.65 litre
90 × 9.5 DH = 855 DHS
donc 127,65 ×10,66 = 1360 DHS

Somme 3 657.25 DHS 3 738.61DHS

Page 8 sur 8