Vous êtes sur la page 1sur 7

Contrôle Continu 1 : Analyses de données – ICN2 TCFR – Jeudi 11 avril 2013

(QCM - Une seule réponse exigée – 1 point par bonne réponse)


Utilisez impérativement la grille de réponse jointe, à rendre.

DONNEES ET VARIABLES

Vous réalisez un questionnaire pour étudier la qualité perçue de la stratégie du développement


de l’entreprise par les employés. Ce questionnaire a été proposé à tous les employés de
l’entreprise.

La première question mesure la perception globale qui ont les l’employé sur la stratégie à
l’aide d’une échelle de 1 à 7. La valeur « 1 » correspond à la situation « Stratégie pas du tout
adaptée » alors que valeur « 7 » correspond à la situation « Stratégie parfaitement adaptée » :

« Stratégie pas du tout adaptée 1 2 3 4 5 6 7 « Stratégie parfaitement adaptée »

QUESTION 01 : La variable « QualGlob » associée à cette échelle est une variable :


A. nominale
B. ordinale
C. d’intervalle
D. de proportion

Une autre question vise à mesurer le degré de l’alignement de la stratégie des systèmes
d’information à la stratégie globale de l’entreprise. Les répondants ont 5 choix possibles :
« pas du tout alignée », « très peu alignée », « moyennement alignée », « bien alignée » et
« tout à fait alignée »

QUESTION 02 : La variable « AlignStratSI » associée à cette échelle est une variable :


A. nominale
B. ordinale
C. d’intervalle
D. de proportion

CORRELATION LINEAIRE

Le coefficient de corrélation linéaire de Pearson entre les variables X et Y est de 0,754 et la


taille de l’échantillon est de 8.

QUESTION 03 : Pour un niveau de confiance de 99 %, le coefficient de corrélation linéaire


de Pearson est :

A. statistiquement significatif
B. statistiquement non significatif à la limite de la significativité
C. les données dont nous disposons, ne nous permettent pas de décider

S. Ivanaj et D. Caumont – Enoncés d’exercices : CC1- Analyse de données 1


REGRESSION LINEAIRE SIMPLE

Soit un échantillon de taille n=12.


Le tableau ci-dessous donne les valeurs observées des variables X et Y. La taille de
l’échantillon est n=12.Nous souhaitons savoir si le salaire mensuel de nos managers est une
fonction linéaire de l’âge.

X Y
91 1890
135 2450
205 3000
270 3200
333 5500
207 5400
366 8100
164 7600
378 10000
216 6300
390 10500
132 4400

Les coefficients de régression et leurs écarts-types (SE) sont : b0=670,226, b1=20,886,


sb0=1484,935, sb1=5,698. Le coefficient de corrélation linéaire de Pearson pour les variables X
et Y est de r=0,757.

QUESTION 04 : La valeur de la variable statistique tobs qui permet de tester la significativité


de la pente β1 est de :
A. ≅ 2,568
B. ≅ 5,247
C. ≅ 3,665
D. ≅ 1,568

QUESTION 05 : Au niveau de confiance de 98 %, la pente de la droite de régression dans la


population β1 est :
A. statistiquement significative
B. statistiquement non significative
C. à la limite de la significativité
D. les données que nous disposons ne nous permettent pas de répondre

QUESTION 06 : la borne supérieure de l’intervalle de confiance de la pente β1 pour un


niveau de confiance de 95 % vaut :
A. 25,457
B. 33,581
C. 28,632
D. 45,958

S. Ivanaj et D. Caumont – Enoncés d’exercices : CC1- Analyse de données 2


REGRESSION LINEAIRE MULTIPLE

QUESTION 07 : Pour pouvoir appliquer la Régression Linéaire Multiple :


A. Toutes les variables doivent être des échelles de proportion
B. Les variables explicatives ne doivent pas être corrélées avec la variable à
expliquer
C. Les variables explicatives doivent être corrélées positivement entre elles
D. Aucun de choix ci-dessus

Le tableau ci-dessous représente un échantillon de 10 observations et de 4 variables dont une


(Y) est la variable à expliquer et les trois autres (X1, X2 et X3) sont des variables
explicatives. Nous avons déjà calculé la Somme des Carrés des écarts expliqués par la droite
de Régression (SCR = 11352,166) et la Somme des Carrés des Erreurs (SCE = 1812,234).

Obs Y X1 X2 X3
1 90 580 6 87
2 19 156 29 94
3 19 75 5 40
4 62 239 20 72
5 93 909 10 76
6 94 840 25 101
7 24 239 31 77
8 2 6 18 69
9 1 8 23 58
10 70 393 23 63

QUESTION 08 : le coefficient de détermination ! " vaut :


A. 0,862
B. 0,789
C. 0,457
D. 0,675

QUESTION 09 : La valeur de la variable auxiliaire Fobs vaut :


A. 24,564
B. 12,528
C. 10,456
D. 14,568

QUESTION 10 : Que peut-on dire de la qualité globale du modèle pour un niveau de


confiance de 95 % ?
A. Le modèle est statistiquement significatif
B. Le modèle n’est pas statistiquement significatif
C. Les données que dont nous disposons ne nous permettent pas de conclure
D. Le modèle est à la limite de la significativité

S. Ivanaj et D. Caumont – Enoncés d’exercices : CC1- Analyse de données 3


ACP

QUESTION 11 : Le tableau de données permettant d’effectuer une ACP est :


A. Un tableau variables/variables
B. Un tableau individus/individus
C. Un tableau individus/variables
D. Un tableau de contingence uniquement

QUESTION 12 : Les variables soumises à une ACP sont :


A. uniquement des échelles de proportion
B. au minimum des échelles d’intervalle ou quasi-intervalle
C. uniquement des échelles d’intervalle
D. nécessairement des variables qualitatives

QUESTION 13 : Pour interpréter un facteur :


A. Il faut identifier les variables qui contribuent le plus à ce facteur
B. Il faut comparer les facteurs deux à deux
C. Il faut retirer les variables qui contribuent exagérément à ce facteur
D. Il faut que le facteur explique au moins 50% de la variance de l’échantillon

QUESTION 14 : Au cours d’une analyse factorielle, le choix du nombre d’axes est


tel que :
A. On obtient le maximum d’inertie conservée avec le minimum de facteurs
B. On obtient le minimum d’inertie conservée avec le maximum de facteurs
C. On retient le maximum de facteurs afin d’obtenir un pourcentage de variance
expliquée proche de 100%
D. On ne retient que les facteurs qui expliquent au moins 10 % de la variance totale.

Nous avons effectué une analyse factorielle sur 7 variables qui, d’après nous portent sur les
deux dimensions du contexte organisationnel dans lequel le mentoring se développe. Le
tableau suivant donne les coefficients factoriels pour les 7 facteurs possibles avant la
rotation.

Items F1 F2 F3 F4 F5 F6 F7
Il était accepté qu'un manager demande des conseils 0,529 0,052 0,012 0,000 0,190 0,000 0,216
Le travail en équipe était"il encouragé dans l'entreprise ? 0,483 0,067 0,001 0,019 0,219 0,207 0,003
Quelle était l'attitude de la hiérarchie par rapport aux relations de type mentoring
0,463 0,002 0,186 0,171 0,000 0,091 0,086
?
L'initiative individuelle était"elle positivement perçue dans l'entreprise ? 0,449 0,062 0,021 0,350 0,006 0,003 0,110
Demander moins de conseils 0,001 0,504 0,340 0,056 0,006 0,091 0,002
Affronter des situations inattendues plus sereinement 0,212 0,415 0,027 0,019 0,135 0,132 0,060
Accepter de nouvelles responsabilités 0,148 0,341 0,273 0,075 0,093 0,038 0,031
Valeurs propres 1,444 0,861 0,690 0,649 0,562 0,508

S. Ivanaj et D. Caumont – Enoncés d’exercices : CC1- Analyse de données 4


QUESTION 15 : Que vaut la valeur propre du facteur 1 :
A. 0,232
B. 1,821
C. 2,285
D. 1,641

QUESTION 16 : Quel est le nombre de facteurs à retenir pour le modèle :


A. 1
B. 2
C. 3
D. 5

QUESTION 17 : Quelle est la part (en %) de la variance expliquée par le facteur 1.


A. 14,444
B. 32,643
C. 53,584
D. 45,587

Supposons que nous retenions 2 facteurs. Le tableau ci-dessus nous donne les coefficients
factoriels pour les 2 facteurs après la rotation varimax.

F1 F2
Il était accepté qu'un manager demande des conseils 0,580 0,001
Le travail en équipe était-il encouragé dans l'entreprise ? 0,550 0,000
L'initiative individuelle était-elle positivement perçue dans l'entreprise ? 0,511 0,000
Quelle était l'attitude de la hiérarchie par rapport aux relations de type mentoring ? 0,429 0,037
Affronter des situations inattendues plus sereinement 0,044 0,583
Accepter de nouvelles responsabilités 0,025 0,464
Demander moins de conseils 0,046 0,459
1,545

QUESTION 18 : Quelle est la part (en %) de la variance expliquée par le modèle retenu :
A. 24,581 %
B. 21,184 %
C. 15,450 %
D. 53,271 %

QUESTION 19 : Que vaut la « Communauté » de la variable « Quelle était l'attitude de la


hiérarchie par rapport aux relations de type mentoring » ?
A. 12,457 %
B. 0,465 %
C. 15,545 %
D. 0,550 %

QUESTION 20 : Quelle est la part (en %) de la variance de la variable « Accepter de


nouvelles responsabilités » expliquée le modèle retenu :
A. 58,542 %
B. 48,910 %
C. 45,478 %
D. 63,487 %
FIN
Utilisez impérativement la grille de réponse jointe, à rendre.
S. Ivanaj et D. Caumont – Enoncés d’exercices : CC1- Analyse de données 5
Annexe 1 : Valeur critiques de #$,$&

Par exemple : '(,()signifie qu’on a une probabilité de 0,05 en queue de distribution

S. Ivanaj et D. Caumont – Enoncés d’exercices : CC1- Analyse de données 6


Annexe 2 : Valeur critiques de *

Valeur critique : +(,")signifie qu’on a une probabilité de 0,025 en queue de distribution

, *$,-& *$,-$ *$,.& *$,.$ *$,$& *$,$-& *$,$. *$,$$& *$,$$-& *$,$$. *$,$$$&
1 1 1,376 1,963 3,078 6,314 12,71 31,82 63,66 127,3 318,3 636,6
2 0,816 1,061 1,386 1,886 2,92 4,303 6,965 9,925 14,09 22,33 31,6
3 0,765 0,978 1,25 1,638 2,353 3,182 4,541 5,841 7,453 10,21 12,92
4 0,741 0,941 1,19 1,533 2,132 2,776 3,747 4,604 5,598 7,173 8,61
5 0,727 0,92 1,156 1,476 2,015 2,571 3,365 4,032 4,773 5,893 6,869
6 0,718 0,906 1,134 1,44 1,943 2,447 3,143 3,707 4,317 5,208 5,959
7 0,711 0,896 1,119 1,415 1,895 2,365 2,998 3,499 4,029 4,785 5,408
8 0,706 0,889 1,108 1,397 1,86 2,306 2,896 3,355 3,833 4,501 5,041
9 0,703 0,883 1,1 1,383 1,833 2,262 2,821 3,25 3,69 4,297 4,781
10 0,7 0,879 1,093 1,372 1,812 2,228 2,764 3,169 3,581 4,144 4,587
11 0,697 0,876 1,088 1,363 1,796 2,201 2,718 3,106 3,497 4,025 4,437
12 0,695 0,873 1,083 1,356 1,782 2,179 2,681 3,055 3,428 3,93 4,318
13 0,694 0,87 1,079 1,35 1,771 2,16 2,65 3,012 3,372 3,852 4,221
14 0,692 0,868 1,076 1,345 1,761 2,145 2,624 2,977 3,326 3,787 4,14
15 0,691 0,866 1,074 1,341 1,753 2,131 2,602 2,947 3,286 3,733 4,073
16 0,69 0,865 1,071 1,337 1,746 2,12 2,583 2,921 3,252 3,686 4,015
17 0,689 0,863 1,069 1,333 1,74 2,11 2,567 2,898 3,222 3,646 3,965
18 0,688 0,862 1,067 1,33 1,734 2,101 2,552 2,878 3,197 3,61 3,922
19 0,688 0,861 1,066 1,328 1,729 2,093 2,539 2,861 3,174 3,579 3,883
20 0,687 0,86 1,064 1,325 1,725 2,086 2,528 2,845 3,153 3,552 3,85
21 0,686 0,859 1,063 1,323 1,721 2,08 2,518 2,831 3,135 3,527 3,819
22 0,686 0,858 1,061 1,321 1,717 2,074 2,508 2,819 3,119 3,505 3,792
23 0,685 0,858 1,06 1,319 1,714 2,069 2,5 2,807 3,104 3,485 3,767
24 0,685 0,857 1,059 1,318 1,711 2,064 2,492 2,797 3,091 3,467 3,745
25 0,684 0,856 1,058 1,316 1,708 2,06 2,485 2,787 3,078 3,45 3,725
26 0,684 0,856 1,058 1,315 1,706 2,056 2,479 2,779 3,067 3,435 3,707
27 0,684 0,855 1,057 1,314 1,703 2,052 2,473 2,771 3,057 3,421 3,69
28 0,683 0,855 1,056 1,313 1,701 2,048 2,467 2,763 3,047 3,408 3,674
29 0,683 0,854 1,055 1,311 1,699 2,045 2,462 2,756 3,038 3,396 3,659
30 0,683 0,854 1,055 1,31 1,697 2,042 2,457 2,75 3,03 3,385 3,646
40 0,681 0,851 1,05 1,303 1,684 2,021 2,423 2,704 2,971 3,307 3,551
50 0,679 0,849 1,047 1,299 1,676 2,009 2,403 2,678 2,937 3,261 3,496
60 0,679 0,848 1,045 1,296 1,671 2 2,39 2,66 2,915 3,232 3,46
80 0,678 0,846 1,043 1,292 1,664 1,99 2,374 2,639 2,887 3,195 3,416
100 0,677 0,845 1,042 1,29 1,66 1,984 2,364 2,626 2,871 3,174 3,39
120 0,677 0,845 1,041 1,289 1,658 1,98 2,358 2,617 2,86 3,16 3,373
∞ 0,674 0,842 1,036 1,282 1,645 1,96 2,326 2,576 2,807 3,09 3,291

Remarque : la dernière ligne du tableau ci-dessus correspond aux grandes valeurs de k. Il s’agit d’un cas limite
pour lequel la loi de Student est équivalente à la loi normale centrée et réduite.

S. Ivanaj et D. Caumont – Enoncés d’exercices : CC1- Analyse de données 7